Avertir le modérateur

21/05/2006

Saturday Night Fever

Quelque chose a changé, hier soir, peu après vingt heures, dans ce pays.
Pour bien le mesurer, il faut avoir en tête que des policiers se sont présentés - un samedi soir ! - chez le général Rondot, pour se faire remettre les codes d'accès à son immeuble. Motif: le digne officier a refusé, il y a quelques jours, de se présenter devant les juges qui prétendaient, crime de lèse-barbouze, l'entendre, un peu comme s'il n'était qu'un justiciable comme les autres, sur l'affaire Clearstream. Donc, les juges envisagent de le forcer à comparaître, fût-ce entre deux gardiens de la paix. (Ouarf!) D'où le repérage policier d'hier soir. Et c'est précisément ce repérage qui nous permet de comprendre l'ampleur du changement - véritable révolution culturelle - dont je vous parlais.
LES FLICS SONT DEVENUS GENTILS !
Prévenants. Urbains. Policés, en un mot. Une police policée: on en rêvait, pas vrai ? Ben là ça y est, on l'a.
Nous devons, du point de vue furieusement progressiste qui est le nôtre, considérer désormais, dans notre histoire commune récente, deux grandes périodes. L'avant-hier. Et l'après-hier, dont nous pensions, un peu sottement (car nous sommes bourrés de préjugés) qu'il n'était "pas pour demain".
Avant, le flic, probablement dynamisé par la rhétorique règlementsdecomptesàOKCorralienne de son ministre, se montrait volontiers rugueux, dans ses échanges quotidiens avec ses concitoyens. Genre: "Les jambes, Mouloud. Ecarte les jambes. T'as tes papiers? T'aimes la France? T'as déjà pris l'avion?"
Ce n'est plus vrai.
Nous ne pouvons plus ignorer, depuis hier soir un peu après 20 heures, que le flic sait aussi faire montre d'une exquise délicatesse. Genre: "Bonjour monsieur, vous bien êtes le général Rondot? Alors voilà, on passait dans le quartier, et on s'est dit comme ça, tiens, et si on allait prévenir le général Rondot qu'on risque, oh, bien malgré nous, bien à rebours de nos convictions, d'être obligés, par ces deux salauds écarlates de juges, de venir le chercher lundi, pour l'emmener au tribunal? On s'est dit, tiens, est-ce que ça ne serait pas sympa, urbain, et policé, de laisser au général Rondot un peu de temps pour prendre un certain nombre de dispositions, avant cette pénible épreuve? Mon collègue Fouillard, que vous voyez-là, me disait justement: "Mettons que le général Rondot N'AIT PAS envie de subir l'humilitation d'une contrainte par corps, est-ce que ça ne serait pas délicieux de lui laisser le temps de s'acheter un aller simple pour Tombouctou, chez Szpiner Voyages?"
Mouloud? La prochaine fois qu'ils t'arrêtent, pour un contrôle au faciès? Tu dis: "Jurisprudence Rondot." Tu leur files le code d'accès de ton immeuble, et tu leur demandes de repasser, mettons, lundi, vu que là, t'as quand même autre chose à foutre que d'écouter leurs conneries, on est samedi soir, oui ou non?

Commentaires

Je ne sais pas si Gergorin à pris un aller simple pour Tombouctou avec Spizner Voyages mais il a quitté le territoire sans aucun problème.

Mon pronostic : il est parti en Birmanie ;-)

Écrit par : Helder | 21/05/2006

@ Helder
On n'a pas fini de se marrer...
On n'a pas fini de pleurer...
On n'a pas fini d'affûter nos piques...

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 21/05/2006

N'importe où mais sur un vol Boeing! Et tout se chambard pour Paques et ses chants Grégorins, ou est la sépartion de l'église et de l'Etat.

Écrit par : martingrall | 21/05/2006

Virer d'EADS et embaucher par Boeing !

A moins que Gergorin soit un agent double à la solde des américains...

Écrit par : Helder | 21/05/2006

Il faudrait avoir si cette délicatesse a été sollicité par les juges qui ne veulent pas donner l'impression de s'acharner sur Rondot ou si c'est leur supérieur hierarchique (Sarko) qui en fait la demande ?

Écrit par : carole | 21/05/2006

@ Carole
Voui. Ca commence à faire trois bonnes centaines de questions sans réponse...

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 21/05/2006

Sebastien, je lifte sur les cathares, les jouvanceaux et je tombe sur Toulouse, c'est comme çà depuis la nuit des temps, disparitions orgiaques, mis à mort des justes, en plus des bons, des juifs, des fils de l'orgueil. Sauf la direction "catalane" qui à touours été laissée à part.

Écrit par : martingrall | 21/05/2006

je me suis trompé de billet,

Écrit par : martingrall | 21/05/2006

Gergorin a pris du champ…

Normal pour un maître chanteur

Écrit par : Caroll | 21/05/2006

@ sebastien fontenelle

il est bien votre blog mais il manque de photos.

Écrit par : olivier de melgueil | 21/05/2006

@ Olivier
Je suis bien d'accord avec vous, très cher.
J'entends y remédier, sous peu.
@ Caroll
Londres. La porte à côté.
@ martingrall
...

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 21/05/2006

@Sebastien, normal!

Écrit par : martingrall | 21/05/2006

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu