Avertir le modérateur

23/05/2006

Vive L'Impôt Révolutionnaire !

J'ai passé deux heures, dimanche, à réunir les papiers qui me permettront, samedi prochain (toujours doser l'effort), de remplir ma déclaration de revenus préremplie (DDRP, comme dirait le général Rondot). Parce qu'elle est mal préremplie. Z'ont oublié des trucs. Faut que je complète. Je connais plein de gens à qui c'est arrivé. Beaucoup plus qu'on ne le dit à la télé. (Se pourrait-il que la télé mente?)
Et ça, de mon point de vue, ça confirme que la DDRP ressemble d'assez près à un NGALC (nouveau gadget à la con, en Rondot), vite fait, mal fait, mal foutu.
Thierry Breton, ministre de l'Economie, et Jean-François "Promis j'arrête" Copé, minisre délégué au Budget, nous ont envoyé, rappelez-vous, une gentille lettre, en même temps que notre DDRP. J'espère que vous ne l'avez pas jetée. Bon, je reconnais que le premier réflexe de n'importe quel être humain normalement constitué découvrant une bafouille de ces deux-là est de la foutre à la poubelle, après l'avoir éventuellement déchirée: on se venge comme on peut. Mais dans ce cas précis, mieux vaut lire. Car il y a dans ce courrier de succulents morceaux de langue de bois, spécialement goûteux.
Par exemple: "(La) déclaration de revenus nouvelle (...) illustre (...) de manière concrète les engagements pris dans la Charte du Contribuable: plus de transparence, de respect et de simplicité dans les relations entre les contribuables et l'administration".
Relisez lentement ces quelques mots. Puis dites-moi. D'après vous.
"Plus de transparence", qu'est-ce que ça veut dire, exactement?
Vous ne voyez pas? Moi non plus. Et c'est normal. Ca ne veut ABSOLUMENT rien dire. Thierry et Jean-François ont mis ça là pour nous distraire. Pour nous divertir. La vérité, c'est que la transparence, pour le gouvernement Villepin, c'est le Diable. L'Ennemi, avec un grand E. Voyez l'affaire Clearstream: si la transparence était faite sur les agissements des uns et des autres, y aurait le feu, croyez-moi.
Donc, ils font semblant.
Ils nous promettent "plus de transparence" grâce à la DDRP, ce qui ne veut, je le répète, strictement rien dire, et pendant ce temps ils continuent à nous enfumer tranquillement dès qu'on leur suggère, par exemple, de lever le secret-défense sur les frégates de Taïwan. (Ou de nous dire TOUTE la vérité sur le vrai-faux-vrai compte bancaire de Chirac au Japon, au lieu de nous raconter des histoires abracadabrantesques).
C'est un peu comme quand Jean-François Copé nous lance, goguenard: "Promis, j'arrête la langue de bois". Il ne faut pas le prendre au pied de la lettre. C'est - encore une fois - une diversion. Il ne peut pas ouvrir grand la bouche et nous dire crûment: "Touche, c'est du châtaignier des Cévennes". Alors il raconte n'importe quoi, en espérant, qui sait, que nous le croirons.
Bon. Tout ça pour vous dire que moi, finalement, je préférais la DDRAR. (Déclaration de revenus à remplir, oui général, merci, on avait compris, ça fait quinze jours qu'on lit vos notes dans la presse, on commence à connaître un peu vos tics d'écriture). Même, ça me gonfle un peu (beaucoup) que l'argent de mes impôts serve à financer un truc aussi foireux que la DDRP.
Cela dit, je vous rassure.
Je ne suis pas un Contribuable En Colère (CEC, oui général - faites-le sortir, maintenant, s'il vous plaît, trouvez lui son livre de Lawrence, faites quelque chose, il devient très chiant).
Les gens qui passent leur temps à se plaindre qu'ils payent trop d'impôts me font profondément chier.
Moi, j'aime payer des impôts.
Non sans contradictions : je demande, chaque année, à bénéficier de l'abattement spécial réservé aux journalistes, alors que je trouve ce privilège dérogatoire, en lui-même, complètement scandaleux. (Ma femme est prof, nous avons deux enfants, on ne roule pas exactement sur l'or, mais d'un autre côté on vit correctement, avec des fins de mois normalement "justes", et il y a au bas mot des millions de salariés, dans ce pays, qui auraient mille fois plus besoin que nous de ce "petit" coup de pouce fiscal).
Mais bon. J'aime ça. Franchement, j'aimais remplir ma déclaration, parce que c'était, une fois par an, l'occasion d'une méditation, brève mais euphorisante, sur les vertus de la solidarité.
Parce que l'impôt, n'est-ce pas, c'est d'abord ça. L'expression de notre solidarité, et plus généralement de notre volonté affirmée de vivre tous - mais TOUS - ensemble.
En gros: nous, qui avons la CHANCE de gagner assez d'argent pour être imposables, nous mettons au pot, une fois par an, une partie de nos revenus, pour que tous ceux qui n'ont pas (ou plus, ou pas encore) cette chance bénéficient quand même - c'est un exemple parmi beaucoup d'autres - d'une couverture sociale.
(Mais si, voyons. Une COUVERTURE SOCIALE, vous savez bien? Ce machin que la droite veut - aussi - dépecer?)
En cela, je crois que l'impôt est, par essence, révolutionnaire. (C'est pour ça que les assos de contribuables, ces nids de réacs, s'en plaignent. Et que le droite n'a de cesse de (leur) promettre toujours plus de réductions d'impôts - donc, par définition, toujours moins de solidarité).
Alors bien sûr, dans la vraie vie, ça ne se passe pas aussi bien, pour la simple et bonne (et bien triste) raison que la vraie vie est, justement, aux mains de la droite. (Je ne doute pas que vous aurez fini par le remarquer, depuis le temps).
Dans la vraie vie, l'argent de nos impôts sert, aussi, à payer les billets d'avion de Jacques Chirac. Les fameux billets-qui-font-pschitt.
Dans la vraie vie, l'argent de nos impôts sert, aussi, à affréter les charters dans lesquels Nicolas Sarkozy, le dangereux braconnier dont les gardes-chasse du FN relèvent chaque nuit les empreintes dans les sous-bois de Saint-Cloud, empile courageusement des "clandestins" cumulards (pauvres ET basanés). Comme pour mieux nous signifier, pour le cas où ne l'aurions pas encore bien saisi, que lui aussi est d'accord pour que nous vivions tous ensemble, mais sans trop de gueux ethnico-religieux, tout de même.
Dans la vraie vie, l'argent de nos impôts sert, aussi, à payer, d'une part la retraite, et d'autre part les confortables émoluments, d'une paire de vieux copains: Philippe (R.) et Dominique (de V.), dont le hobby commun est de chier d'une très grande hauteur, le premier sur des juges, le second sur nous, qui passons désormais nos journées à nous demander COMMENT le déloger de Matignon.
Dans la vraie vie, bien sûr, j'aimerais mieux pouvoir me dire, quand je complèterai samedi ma DDRP, que mon écot ira au maintien (au sauvetage) du (des) service(s) public(s), à la gratuité des transports, à l'augmentation du RMI, à l'organisation d'un concert géant de Didier Barbelivien, etc.
Plutôt qu'au financement du fanatisme sécuritaire de Qui-Vous-Savez.
Et malgré tout. Ne serait-ce que pour me venger, en mon for intérieur, des saloperies poujadistes qu'"on" nous débite, sur l'impôt, à longueur de temps. Samedi je vais me régaler.
PS: Je rigolais, hein, pour le concert de Barbelivien.

Commentaires

L’impôt est certes utile, une preuve de solidarité à la communauté. J’apprécie moins de savoir que de janvier à juillet, je travaille directement ou indirectement pour l’Etat et de me voir taxé d’économe inconscient par mon impossibilité de participer à l’économie de mon pays en ne consommant pas le reste de l’année. Je souhaite que l’impôt soit directement pris à la source. Rien de plus désagréable en effet d’avoir travaillé, une année, ce retrouver au chômage l’année d’après avec comme charge criminelle l’impôt sur le revenu disparu sur l’année précédente. Je suis indépendant et là aussi je préférerai payer mes charges au moment ou j’ai réellement gagner ma pitance, mais non, je paye d’avance ma dette future sur 6 mois sans assurance de revenu et je dois chercher chez mes clients mon chiffre, sachant que eux aussi ont ce dilemme, acheter ou payer ses charges. Ce serait un réel progrès pour la gestion des ménages et des entreprises, cette prise à la source mais il y a là une sécurité de la paix sociale, en effet, si les charges et impôts étaient pris à la sources, beaucoup constateraient l’incohérence des salaires, des prix et cela engendrerait plus de contestations dangereuses pour nos gestionnaires bien payés de l’Etat. La Loterie Nationale, elle aussi un impôt, est là aussi pour nous donner espoir, calmer nos désillusions. Je crois que pour beaucoup, les lotos sont des anxiolytiques efficaces à leur rage de mal vivre. Je dit comme vous “vive l’impôt” et mort aux dérogations et défiscalisations de toute nature. Car il est bien établi que plus on gagne et plus on a de possibilité de chercher les ficelles astucieusement permises et connues des initiés pour ne pas être honnête à participer au finance de l’Etat.

Écrit par : Philippe68 | 23/05/2006

@ Philippe68
Dak, pour l'essentiel.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 23/05/2006

"Il ne peut pas ouvrir grand la bouche et nous dire crûment: "Touche, c'est du châtaignier des Cévennes"." lol

Écrit par : Mathieu | 23/05/2006

"dont le hobby commun est de chier d'une très grande hauteur, le premier sur des juges, le second sur nous, qui passons désormais nos journées à nous demander COMMENT le déloger de Matignon."
re-lol

Écrit par : Mathieu | 23/05/2006

""PS: Je rigolais, hein, pour le concert de Barbelivien.""

Ouf, j'ai eu peur, on peut enfin respirer et espérer un concert géant avec Dave

Écrit par : Fulcanelli | 23/05/2006

@T.breton
@J.F Copé
Moi aussi j’aime payer des impôts ,mais grâce a la réduction de 30% effectués encore cette année,
grâce aux généreuses dispositions du Medef, et les dividendes ,distribués aux actionnaires du Cac 40 , j’ai la douleur de ne pas pouvoir assister au concert de D.Barbelivien… désolé !

Écrit par : electron | 23/05/2006

Bah, on a encore le temps, je l’avoue, il y plein de loi qui permettent de pas payer d’impôt et de faire payer les pauvres ? La loi de Robien par exemple moins 45000€ par an pour me faire riche par les pauvres qui paierons, pas peillon, le loyer de mon apprt de luxe. Le reste est posé en investissement sur la nanotechnologie marine, dégrevée à 100%.
Mon éco, donc, les contraventions Sarkozy, ministre qui a mis les flics et autres corbeaux au rendement. Ce qui est illégal le travail aux pièces pendant 70 heures sans RTT. Et vraiment pour l’absence de sécurité sociale, de crèches, d’écoles, et de tous els détournements d’argent même clearstreamés, c’est largement suffisant.

Écrit par : martingrall | 23/05/2006

Moi je vais le dire aux percepteurs, il y aurait 50% des Français, là il faut une majuscule, qui ne paient pas d’impôt, sans s, sur le revenu, une honte, une véritable syphilis. Ajoutés aux 30 % dégrevés, le secteur rouge du camembert de breton, c’est là qu’est le meilleur camembert de France, c’est au bas mot 20% des Français avec majuscule, je compatis, qui paient l’impôt direct. du gauche. Après l’uppercut du droit c’est au bas mot 20% des français qui portent des lunettes noires fin mai quand il pleut sur le marché aux oignions bio de Belleville et aux poissons de Vaugirard.

Écrit par : martingrall | 23/05/2006

Pour moi aussi ça sera la corvée du week-end. Je dis corvée parceque cette année c'est un peu compliqué. Ils ont préremplis c'est gentil mais mon allocation journaliste elle est pas déduite elle. En plus, il faut que j'aille chercher sur le net le formulaire pour les gens qui se sont pacés dans l'année (je précise avec un mec, juste que vous ne fantasmiez pas trop sur ma vie privée) et nous n'avons pas idée des surprises (calculs) qui vont arriver au moment du remplissage des petites cases.
Une présision par rapport à l'allocation pour les journalistes, cet avantage est bien intégré par les partons de rédactions pour moins nous payer.
Pour l'instant, je suis mal placée pour crier vive l'impôt car je n'ai pas eu à le payer jusqu'à présent. Par contre je comprends les problèmes que rencontre Philippe68, ils pourraient bien plus simplifier les choses que simplement pré-remplir la déclaration.

Écrit par : carole | 23/05/2006

@ Fulcanelli
Je n'aime pas trop vous sous-entendus mesquins.
Dans mon Top 10, à la neuvième place, entre "War On The Terraces" (Cockney Rejects) et "Ninna Nera" (Gianna Nannini), il y a "Vanina".
Je le répèterai pas.

Par ailleurs.
QUI, sur ce blog, a osé fantasmer sur la vie privée de Carole ? Dénoncez-vous, répugnants satyres. Dénoncez-vous, que je prévienne l'administrateur.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 23/05/2006

Salut les AJT,
Je voulais en faire une brève, et puis j'ai oublié. On peut pas tout faire, non plus : j'ai passé une partie de ma nuit à essayer de pondre un résumé à peu près intelligible de l'affaire des frégates, modeste écôt pour qu'on arrête de dire que personne n'y comprend rien.
Mais ladite brève, que je ferai peut-être finalement, est en plein dans le sujet du jour.
Le Syndicat National Unifié des Impôts qualifie l'innovation présente de "fausse simplification" et "réforme mal ficelée". En cause les employeurs qui ne fourniraient pas les informations. Du coup, le syndicat parle de 9 personnes sur 10 qui devront faire des modifications sur leur DPR ! Pour mémoire, le système n'a été testée l'année dernière que dans le seul département de l'Ille et Vilaine et le principal résultat en fut une augmentation du contentieux de 12 %. "ça s'inscrit dans la réforme de l'état où il faut moins de fonctionnaires, avec un départ sur deux à la retraite non remplacé", déclare un homme du SNUI (mon général). Une réduction des effectifs qui ne permet plus aux agents d'assumer l'intégralité de leurs missions de service public. Conclusion qui tue : pourtant, donner aux agents les moyens nécessaires pour lutter contre la fraude fiscale devrait être un enjeu économique majeur pour l'Etat : 50 milliards d'euros, soit le trou de la sécu. Article lu dans "La Marseillaise", le quotidien communiste.

Écrit par : Olivier Bonnet | 23/05/2006

@ Olivier
Merci pour ce complément d'info qui se passe, je crois, de commentaire, et qui d'une certaine manière résume si bien l'extrême tartuferie de l'époque.
Cette histoire de 50 milliards vaudrait le coup d'être creusée.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 23/05/2006

@ Sébastien

C'était une mention entre parenthèses t'étais pas obligé de relever non plus ;o)))))

Écrit par : carole | 23/05/2006

Carole Pacsée? ha bon!!!!

Écrit par : martingrall | 23/05/2006

@ Vanina ?

J'ignorais que Joy Division avait fait un tube intitulé Vanina mais comme Sébastien est un pote*** de Pascal Sevran, il devrait confirmer l'info



*** sous-entendu mesquin (bis)

Écrit par : Fulcanelli | 23/05/2006

Avec Clementin? Ha!!!!!!! l'adjoint à la culture de Paris!

Écrit par : martingrall | 23/05/2006

je lance un petit jeu de pronostics : quand est-ce que nous recevrons nos avis d'imposition 2006 ?
L'un des objectifs de la DDRP est de gagner du temps : car une partie déjà informatisée (ce qui est préremplie). Mais le taux de rectification sera largement plus élevé que les 12 % obervés dans le département pilote. Autre donnée : par rapport à l'an passé et l'ancienne formule : la DDPR à envoyer deux mois plus tard. En plus chaque correction de montants préremplis va être classé comme suspects et les agents des impôts devraient faire plus de contrôle.

Écrit par : carole | 23/05/2006

@ Martin
J'ai meilleur goût que cela.

Écrit par : carole | 23/05/2006

@Carole : d'après ma source précitée ("La Marseillaise"), ces 12 % représentent les contentieux, non les simples modifications apportées par les contribuables.

Écrit par : Olivier Bonnet | 23/05/2006

@ Olivier
encore pire alors ;o))

Écrit par : carole | 23/05/2006

J'ai fait un flop avec ma question :o(

Écrit par : carole | 23/05/2006

Coucou me revoilou.
Cette histoire de fraude fiscale me tourne dans la tête, depuis qu'Olivier nous en a parlé. Si c'est vrai, c'est assez gros. Ami(e)s: enquêtons.

@ Fulcanelli
Mais vous êtes minuscule, aujourd'hui, n'est-ce pas?

@ Carole
Je crois que tu brises des coeurs!

@ Martin
C'que c'est que cette histoire d'adjoint ???

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 23/05/2006

lol je les entend d'ici craquer par dizaines, attends je ferme la fenêtre c'est pas tenable

Écrit par : Mathieu | 23/05/2006

Pour la fraude, j'en connais déjà deux ou trois à dénoncer. (oui c'est pas beau)
Fausses indemnités kilométriques, notes de frais gonflées et bien sûr pas déclaré en salaire, déjà il doit y avoir pas mal de milions cachés là.

Écrit par : carole | 23/05/2006

@ Carole
Xactement.
J'espère que t'as des noms, parce qu'il va bientôt falloir qu'on fasse des listes ;-)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 23/05/2006

@ TJF (au fait c'est pour quoi TFJ j'ai pas le code)
J'ai jamais été pour les listes et je ne serais jamais que ce soit bien clair.
Par contre je voulais dire que la fraude elle se glisse partout. Les petits ruisseaux font les grandes rivières.

Écrit par : carole | 23/05/2006

@ Sébastien
C'est pas juste tu as remis ton vrai nom entre-temps. Les bloggeurs vont croire que je suis folle. (c'est pas loin mais pas vraiment quand même).

Écrit par : carole | 23/05/2006

@ Carole
Mais de quoi parles-tu, Carole ?
Vraiment je ne vois pas :-D
Tiken Jah Fakoly

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 23/05/2006

@ Sébastien
ok
j'avais pas vu encore le post du côté du chef

Écrit par : carole | 23/05/2006

@ Carole
Oui, ça serait bien que tu suives, un peu, s'te plaît ;-)
(Sur quoi, cette fois-ci, ton papier?)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 23/05/2006

Hey, vous avez vu ça ? Enorme : Le Canard enchaîné accuse Le Figaro d'avoir effacé Chirac d'une photo avec son ami banquier japonais véreux... Beytout du Figaro dit qu'ils ont juste "recadré" la photo. Ca se prouve forcément, ça !
http://www.msn.fr/news/med/?id=060523180241.agb6cxl9.asp

Écrit par : Olivier Bonnet | 23/05/2006

@Sébastien : pour les 50 milliards, j'ai douté, du coup, relu attentivement la fin du papier : c'est le chiffre que donne "La Marseillaise", sans autre précision. Par définition une estimation. D'où sort-elle ? J'ai deux trois trucs à faire mais je me penche ensuite là-dessus. Au fait, si Saint Frôme est le Boss, comment vous appeler ici, vous tout puissant patron de ces lieux ? Je propose le Grand AJT. Donc, je me mets là-dessus sous peu, ô Grand AJT !

Écrit par : Olivier Bonnet | 23/05/2006

@ Olivier
Excellent! Comme aux grandes heures de la Prrravda! Je te laisse le soin de balancer le truc aussi sur le DEL, faut pas garder ces choses là pour soi!
Et je ne suis qu'un petit AJT (depuis le jour où j'ai poussé une porte derrière laquelle j'entendais du bruit, et suis tombé sur mon Premier Concert Des Bérus, qui ne fut, je dois dire, pas exactement le dernier!)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 23/05/2006

@ Olivier
est-ce que cela veut dire que la seule photo que le Figaro a réussi à trouver du banquier véreux c'est une photo avec Chirac, d'où le recadrage nécessaire ?

Écrit par : carole | 23/05/2006

En fait c'est nettement plus accablant.
Ca veut dire que Chirac est sur TOUTES les photos du banquier véreux.
Mais de grâce. De la tempérance. N'en tirons pas de conclusions hâtives.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 23/05/2006

Mauvaises langues !

Écrit par : Nicolas Beytout | 24/05/2006

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu