Avertir le modérateur

25/05/2006

Oxymore

Marrant comme, en l'espace d'une petite vingtaine de jours, 007 est devenu zéro tout court.
Marrant comme Philippe Rondot, qui nous était partout présenté comme le Père De Tous Les Agents Secrets, semble s'être mué en sous-clone d'OSS 117.
Rappelez-vous, il y a trois semaines à peine, les premiers papiers sur l'affaire Clearstream. La presse (qui ment) parlait du général comme d'un "as du renseignement", et autres superlatifs de compète. Et que je te balance le "maître-espion" qui a, notamment, "capturé Carlos", tout seul avec ses petites mains.
Rappelez-vous, ce n'est pas vieux, comment on nous a fourgué du monstre sacré de la guerre secrète, aussi à l'aise dans les coups les plus dangereux que moi dans mes nouvelles Conv****. (Ici une marque de pompes).
Mais là, vingt jours plus tard, grand maximum?
Ce que ce mec prend sur le coin de la gueule, tout d'un coup. C'est à peine croyable.
Vous me direz: il a quand même UN PEU cherché la m**** (ici le mot de Cambronne), avec ses notes.
Un peu, en effet.
Les notes de Rondot: un régal.
Le principe même de ces notes est hilarant: voilà un gars qui a, quand même, laissé derrière lui plus de traces qu'un gendarme essayant d'incendier une paillotte. On lui refilait - paraît-il - des missions ultra-secrètes, et lui, son premier réflexe? Je prends mon petit carnet, mon stylo-bazooka, et ni vu ni connu: je raconte. Histoire de laisser derrière moi quelques petits cailloux. Des fois que je me perdrais...
Pour un agent secret, vous pourrez me dire tout ce que vous voudrez: ça la fout mal. Un maître-espion graphomane, vous m'excuserez de vous l'annoncer un peu crûment, c'est pas un maître-espion. C'est un oxymore.
En même temps, et plus sérieusement, ces notes de Rondot sont passionnantes, pour ce qu'elles révèlent des moeurs du Soviet Suprême (= Chirac, Villepin et associés). "Protéger D de V", avouez quand même que c'est pas tous les jours qu'on lit ça: on dirait un vieux film de Costa-Gavras, en beaucoup plus inquiétant. (Et les lettres! Les lettres de Rondot à Villepin! "Monsieur le ministre et cher Dominique"! On a, là, échappé au pire: un an de plus et ces deux-là, croyez m'en, se donnaient du "ma couille" long comme le bras...)
Or, justement. Et j'en reviens à mon propos initial. Depuis la diffusion de ces notes, je ne sais pas si vous l'avez bien remarqué: il pleut du guano, par quintaux, sur le sommet du crâne du général.
Jugez plutôt.
Imad Lahoud, l'informaticien, observe que Rondot "ne fait pas la différence entre un portable et un fer à repasser". (Source: "Le Figaro").
Jean-Louis Georgelin, le chef d'état-major particulier de Chirac, "s'est toujours méfié du général Rondot, dont il pensait qu'il majorait souvent complaisamment son rôle". (Source: "Le Point").
Et ce n'est pas tout.
Dominique de Villepin lui-même a déclaré avant-hier soir, sur France 2, que tout, dans ces notes, était "faux".
Haro sur le Rondot!
L'"as du renseignement"? De l'histoire ancienne! Ce que nous voyons soudain se dessiner n'a plus rien à voir avec James Bond: ça ressemble d'assez près, en revanche, à Jojo Lapin Au Pays Des Barbouzes, et je dois confesser que du coup, j'attends la suite avec une certaine gourmandise.
Parce que là, j'ai dans l'idée que la presse (qui ment), fidèle à sa longue pratique du repli en rangs serrés, va très bientôt nous balancer du lourd, sur le thème: "Rondot, ce baltringue". Je prends des paris: on y aura forcément droit.
Et je me dis que si ça se trouve, le général, ça va le gonfler, ces moqueries.
Je me dis qu'un de ces quatre, ses notes vont ressurgir, dans une version un peu améliorée: imprimée à La Flèche, par Brodard et Taupin. Dispo dans toutes les bonnes librairies, pour la modique somme de 20 euros, prix TTC. Ma main à couper que les éditeurs ont sorti leur CDGO: leur Chéquier Des Grandes Occasions.
Je vois d'ici le titre, un peu long mais formidablement informatif: "Monsieur Le Premier Ministre. Cher Dominique. Prends Donc Ca Dans Ta Gueule".

Commentaires

Aux éditions privés ! Viiiiite !

Écrit par : Olivier Bonnet | 25/05/2006

sans s.

Écrit par : guy birenbaum | 25/05/2006

Quoi, tu t'es acheté des Conv**** neuves? Mais tu vas te calmer oui.
Sinon, pour ce qui est du général Triangulo, je pense que ce garçon est pour le coup plus malin qu'il ne l'est. Imaginez si ce brave homme de lettres n'avait pas commis ces quelques écrits à son ami Dominique (comment peut on avoir un ami pareil?). Imaginez donc le scénario : toute cette manip lui serait tombé sur le coin de la tronche et, ni une ni deux, les journalistes se seraient empressés de lui cramer la tronche à longueurs de JT.
Reste a savoir jusqu'où les écrits de l'OSS 117 des temps modernes vont. M'est avis qu'on pourrait rigoler sur la libération de certains otages, sur la prise de Carlos (où je crois que des mimines américaines l'ont un peu aidé) et sur bien d'autres histoires de notre belle république.

Toujours est il qu'il faut que arrêtes d'acheter des baskets Seb, c'est plus possible, qu'est ce que tu vas en faire de toutes ces chaussures?

Écrit par : romain | 25/05/2006

Il ne faut pas dire la vie privé (sans s) ici mais je vais vous faire une confidence, Seb a la nostalgie des seventies et rêve de se marier en baskets, pour faire comme Mick Jagger et Bianca, ou alors Higelin et Marthe (c'était bien elle) dans elle court la banlieue,

bientôt, Sebastien en converse, pacsé avec Carole sous le regard de Clémentine Autain qui trouve ça d'un chic extraordinaire, elle qui est née après les seventies

Écrit par : Fulcanelli | 25/05/2006

@ Romain
Je sais qui vous êtes, monsieur. Vous supportez le PSG. Moi aussi, me direz-vous. (Ca fait partie des choses que je suis bien obligé de supporter). Mais vous, onze coiffeuses jouent à la balle au prisonnier, et vous trouvez ça VRAIMENT bien: c'est affligeant. Alors voilà mon premier message du matin: c'est pas un gars interdit de séjour sur la Canebière qui va me dire ce que j'ai à faire avec mes chaussures. Surtout que là, cette histoire de Conv****, c'était une image.
Par ailleurs.
Je suis tout à fait d'accord avec vous. Sans ses notes, Rondot, il aurait morflé sévère. Quant aux mimines US, par contre, je ne vois pas ce que vous voulez dire. Vous me faites penser à ces gens qui prétendent que la France a échangé Carlos contre de la menue verroterie (=drones). Vous ne respectez rien. Ca ne m'étonne d'ailleurs pas vraiment, venant d'un gars dont le Parc des Princes est un peu la deuxième maison... :-))))
@ Fulcanelli
Je ne peux que remarquer que vous n'avez pas du tout résolu votre problème de ventilateur. Et vous signaler, môssieur, puisque vous en venez à la vie privée, que ma douce - nom de code Sophie F. - lit ce blog. Et que vos supputations pacsières la laissent froide. Glaciale. Polaire. Elle a en mémoire, comme nous tous, vos longues déclarations à Carole: vous n'abusez personne. ;-)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 25/05/2006

Livre sur ! R….t par code ondo celui qui ne sert qu’une fois le plus sur. Le carnet de note, sans s est secret, cela fait un demi recto. Avec le titre.
C’est un texte sur la manipulation/masturbation des médias qu’il nous faut. La gestion du brouillard par FOG, la brique de la muraille de Khan, Libé cherchant sa ration par celle quotidienne du Général avec bœuf, porc ou poisson ?

Écrit par : martingrall | 25/05/2006

En parlant des gens qui ne se montrent pas à la hauteur de leur réputation : il me revient à l'oreille que hier soir sur France inter au Téléphone Sonne certain (s) ont été pleutres. Sujet de l'émission : les affaires : quel rôle joue la presse ? Questions sur le droit et le devoir d'informer..." invités Jean-Marie Charon, sociologue des médias, Louis-Marie Horeau, du "Canard Enchaîné", Jean-Marie Pontaut, Rédacteur en chef du service Investigation de l'Express, et Eric Halphen, Magistrat en disponibilité, qui vient de publier "Le bal des outrés" aux Editions Privé). et bien sur le cas Baudis de TOULOUSE a été cité à plusieurs reprises. D. Baudis, si "honteusement mis en cause" mais jamais la réalité de l'affaire Alègre n'a été évoquée (pourquoi ?). Plusieurs des invités n'ignorent rien de la réalité toulousain y compris Eric Halphen qui l'évoque dans son livre. Mais devant les micros, plus de meurtres déquisés en suicides, plus de disparition, plus de rapport Bréard gardé secret, plus de liens contre nature entre notables et le milieu, plus rien !! La vie est belle à toulouse et la justice y règne. Comme à Nice sous l'ère Renard. Sébastien si tu croise quelques protagonistes...

Écrit par : deception | 25/05/2006

@guy : pardon Boss, je serai privé sans s de dessert.
@déception : je partage la vôtre.
@Sébastien : "Paris est magique", hurlerai-je jusqu'à mon dernier souffle.

Écrit par : Olivier Bonnet | 25/05/2006

@Sebastien,
Tu ne sais pas dans quoi tu viens de t'engager. Je vais mettre un lien vers ton blog sur tous les forums d'ultras de Paris. Je mets mon billet que dès cette menace mise a éxecution, ton site ferme dans les ddeux jours... héhéhhé.
Tu vas bientôt finir dans la même catégorie que le général Rectangulo : verbotten même dans ta ville!
Comment peux tu vilipender un club qui a fait de Madar une star, de Colleter un joueur de foot, de Llacer, le premier pit bull à parole, de Bernard Mendy, le seul joueur de foot à n'avoir pas compris les deux règles de ce sport? Vraiment, je ne comprends pas.

@ Olivier Bonnet : je confirme "Paris est Magique"!

Écrit par : romain | 25/05/2006

Sébastien,

je vous prierais de bien vouloir retirer vos perfides accusations. Tout ceci est de votre faute, mon ventilo marchait à nouveau mais suite à notre conversation d'hier, j'ai cru bien faire de mettre sur ma platine ce disque que vous m'avez conseillé, vous savez, ce groupe qui s'appelle Trust et qui écrit des paroles sataniques, sitôt le morceau Saumur joué, mon ventilo s'est mis à déconner, et je ne vous dis pas après l'autre morceau, Monsieur Comédie, qui parle d'un certain Ayatollah, du coup le ventilo s'est déglingué. Je vais mandater mon agent afin qu'il contacte le votre pour un arrangement à l'amiable, 18 euros le ventilo, mon budget en a pris un coup !

Écrit par : Fulcanelli | 25/05/2006

@ deception
Je vais répondre un peu sérieusement - une fois n'est pas coutume ;-)
Je connais deux des invités dont vous parlez. Louis-Marie Horeau, pour l'avoir quelques fois croisé. Eric H., parce que c'est mon pote. Je surveille donc ses arrières, et je vous trouve un peu sévère. (Mais n'allez pas croire que je vais continuer en vers). Vous le dites vous-même: il évoque, dans son dernier livre, les affaires toulousaines, en des termes dénués, me semble-t-il, de la moindre ambiguïté. Plus généralement, je ne crois pas que vous puissiez, d'une façon ou d'une autre, le mettre en cause, de quelque façon que ce soit, sur les sujets qui vous tiennent à coeur. Au contraire. Comptez sur vos doigts: vous aurez du mal à "remplir" une main avec des gens qui aient fait preuve d'une telle constance, dans leur engagement pour une justice véritablement juste.
Nous savons qu'"on ne peut pas plaire à tout le monde" (;-)), à la radio. On ne peut pas tout dire, tout aborder, tout traiter. Chaque "débat" (j'aurais là dessus mille choses à dire, mais ce n'est pas l'endroit) génère, pour l'intervenant comme pour l'auditeur, une somme de frustrations.
Vous devez savoir que nous sommes un certain nombre à ne pas vouloir "lâcher" le sujet des affaires toulousaines. Vous savez que nous sommes un certain nombre à pratiquer, régulièrement, et autant que faire se peut, des piqûres de rappel. Nous n'oubli(er)ons pas, croyez-moi. Et je comprends que le temps, pour vous, qui semblez être directement au contact de cette réalité-là, doit paraître BEAUCOUP plus long que pour nous, qui nous énervons d'un peu loin.
Mais tout vient à point, etc.
Il importe de ne pas se tromper, dans ses "déceptions".
Il importe, vu l'enjeu, de se compter, de ne pas se tromper de cibles.
Eric est, je crois, globalement de votre côté - sur un sujet dont il n'est par ailleurs pas un spécialiste. Je veux dire que vous le trouverez toujours, s'il s'agit de pointer les dysfonctionnements de l'institution judiciaire.
Vous parliez de Nice ? Je connais un peu! ;-)
Là-bas, ils ont mis DIX ANS à mettre au jour les terrifiants manquements de certains magistrats. Ca crée un précédent qui me fait penser qu'ailleurs, ça ira peut-être un peu plus vite. Mais vous savez que nous parlons ici de soulever des montagnes.
PS: Je ne connais pas Jean-Marie Pontaut. C'est bien ce journaliste qui a jadis cosigné un livre avec l'avocat Francis Szpiner?

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 25/05/2006

@ Romain
T'as oublié - ah, merde. Comment il s'appelle... Anelka?

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 25/05/2006

@Romain : Sur Llacer, déjà cité, n'oublions pas qu'il fut l'auteur d'un but légendaire, une reprise de volée d'environ 40 mètres sur la pelouse de Caen, alors en Ligue 1. Llacer ! J'en bande encore.

Écrit par : Olivier Bonnet | 25/05/2006

Communiqué d'Alain F., intellectuel de médias:
"Est-ce que le PSG n'est pas cette équipe où les blacks sont très, très, très nombreux?"

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 25/05/2006

@ Fulcanelli
Vous confondez c'est avec son AMAP que Sébastien s'est pacsé ,o) Je souligne, que mon cher et tendre jette de temps en temps (le week-end) un coup d'œil à ce blog.

@ Olivier et Romain
Vous avez jamais trouvé que c'était un solgan ridicule "Paris est magique" ? C'est vrai qu'aligner plus de trois mots pous des supporteurs du PSG c'est difficile ;o)))
Bon on ne va pas poluer cet excellent blog avec nos histoires de foot.

Écrit par : carole | 25/05/2006

Rêvons un peu... Et si Rondot ouvrait un blog chez 20minutes ?
"Blue note rondo à la turque"... ça le ferait ! De la belle distillation journalière, croquignolesque ET jazzy !
Qui se dévoue pour lui expliquer le B-A BA des délices de l'achteumeuleu et des feuilles CSS (qui, pour les ignares en informatique, n'ont rien à voir avec un approximatif acronyme de Clear Stream Secrets...).

@Fulcanelli

Tss, tss... pas d'excuses ! Monter un ventilo à l'envers n'est que la monstrueuse preuve de la perversion de votre esprit lubrique (cf. carole) !
En plus, vous vous êtes fait avoir !
11 euros 90, le mien !
Et non, ce n'est pas un ventilo de table de la taille d'un CD !
Sur pied, oscillant, 3 vitesses, 40 cms de diamètre... je précise pour les langues de vipère que, non, il n'est pas issu du travail forcé dans les laogaï chinois mais made in France !
Z'avez de la chance que la météo soit bonne©, façon Haroun El Poussah, de part chez vous : Ça ne devrait pas excéder les 25° de la semaine du côté de Talence !
Une semaine pour vous rattraper...

@carole

Merci !
Je commence à m'inquiéter très sérieusement de la propension anticipée de tous ces mâles à abuser de l'image footbalistique avant même que l'on subisse la torture de ce mois de juin que je pressens meurtrier pour les sujets qui comptent... ;-)

Écrit par : Grabuge | 25/05/2006

@Sébastien
Selon toi, ce changement de traitement de Rondot est-il "organisé" ou est-ce que les différents organes de presse sont arrivés au même constat en même temps ?

@ Grabuge
Je suis loin d'être anti-foot.

Écrit par : carole | 25/05/2006

@ carole, Grabuge,
Alors là, je m'inscris en faux! je ne me serais jamais permis de parler de ma déviance footballistique si je n'avais pas été auparavant victime de la pire des perfidies de la part de l'auteur de ce blog (et néanmoins ami).
Aussi tiens-je à réaffirmer séance tenante que je ne suis pas pour une pollution massive du blog aux sujets secondaires et que je comptais bien rester sur les sujets qui comptent (même si cette notion reste à discuter).
Car je ne sais pas si vous avez lu la presse du jour, mais v'la ti pas qu'après notre OSS 117 national, il semblerait qu'OSS 116, (le frèree illégitime et plus perfide) AKA Alain Juillet se serait permis de dire aux juges lors d'une perquisition à son bureau qu'ils ne trouveraient puisqu'il avait déjà détruit tous les éléments relatifs à Clearstream. ON CROIT REVER. Je suggère une incarcération pour tous ces braves hommes afin qu'ils ne puissent plus nuire à l'instruction en cours.
Je crois me rappeler que dans d'autres affaires, à Toulouse par exemple, on a pas hésité à faire de la sorte pour le bon fonctionnement de la justice. Il serait donc temps d'agir.
Au fait, il est tout de même bon de rappeler que ce cher Juillet était détaché par la SGDN auprès du Premier Ministre pendant cette période et qu'il était chargé de l'Intelligence Economique. Ce monde est décidement tout petit non?

PS : J'étais au stade pour le but e Llacer contre Caen au stade Malherbe (hé oui, je fais même les déplacements). C'était le plus grand coup de bol de sa carrière, après sa signature au PSG.

Écrit par : romain | 25/05/2006

@carole

Mais je ne suis pas "anti-foot" !
Juste anti-flood et c'est bien ce vers quoi on s'achemine.
Commode et d'autres l'avaient bien compris avec les jeux du cirque : pendant ce temps-là, les affaires continuent et le bon peuple a les yeux rivés sur la baballe...
Revoir l'excellentissisme Desproges.

"Mais convenez avec moi que ce mépris constitutionnel des minorités qui caractérise les régimes démocratiques peut surprendre le penseur humaniste qui sommeille chez tout cochon régicide. (…) La démocratie, c'est la victoire de Belmondo sur Fellini. C'est aussi l'obligation, pour ceux qui n'aiment pas ça, de subir à longueur d'antenne le football et les embrassades poilues de ces cro-magnons décérébrés qu'on a vu s'éclater de rire sur le charnier de leurs supporters. (…) La démocratie, c'est quand Lubitsch, Mozart, René Char, Reiser, ou n'importe quoi d'autre qu'on puisse soupçonner d'intelligence, sont reportés à la minuit pour que la majorité puisse s'émerveiller dès 20 heures 30, en rotant son fromage du soir, sur le spectacle irréel d'un béat trentenaire figé dans un sourire définitif de figue éclatée, et offrant des automobiles clé en main à des pauvresses arthritiques sans défense et dépourvues de permis de conduire."

... et j'ai pourtant vu la finale de 98 !
Mais j'avais une excuse : un petit bonhomme de 8 ans qui m'en aurait voulu à mort avant la période obligée de cassage du complexe d'Oedipe à l'adolescence...

Écrit par : Grabuge | 25/05/2006

@Romain et aux autres

Vu.
Mais au fait ? Ça m'a tout de suite fait tiquer ce nom de Juillet... il es parent avec le Pierre Juillet qui conseillait Chirac en coulisse avec la Marie-France Garaud ?
Ce serait vraiment trop fun...
Quasiment inespéré !

Écrit par : Grabuge | 25/05/2006

@ sébastien
ça rassure un peu, mais le passage est difficile. 10 ans pour Nice ! j'espère qu'à Toulouse on aura pas le temps de se faire des amis de 30 ans.....
D'ailleurs, j'ai vu sur le site de l'assos des familles de victimes http://www.stopaloubli.org qu'ils ont été reçus par le président de la commission des lois à l'assemblée et même Ségolène Royal !! Ils font état de la remise de documents et de témoignages. On dirait que ça bouge et que certains risquent de se trouver un peu distancés par les évènements. Merci pour votre fidèle soutien en tout cas, et c'est vrai que pour l'instant on peut les compter...
pour me recaler avec les sujet du jour, dans le sud on considère que le foot c'est un sport de fillettes.. (celà dit pour mettre un peu d'ambiance !)

Écrit par : déception | 25/05/2006

@ Carole
Je crois surtout que la presse (qui ment), avec la finesse qui souvent la caractérise, a balancé force clichés ("as du renseignement" et autres conneries du même tonneau) sans rien vérifier. C'est le synfrôme (;-)) "bagagiste d'Orly": on dit n'importe quoi, on lâche des superlatifs à deux balles qui font bien dans le paysage, il sera toujours temps de se dresser debout sur les freins avant de faire demi-tour.

@ Rom
Tièrement d'accord: on est dans une espèce d'hallucination cauchemardesque, où on (re-)"découvre" tous les jours qu'"ils" sont bien plus pourris encore que dans nos plus sombres projections - mais nous sommes impuissants à les virer. Sont cramponnés au pouvoir comme des morpions. "Démocratie"? And my ass is chicken?

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 25/05/2006

@ Grabuge,
Vous ne pensiez pas si bien tomber. On est jamais aussi bien servi que par les siens!
Alain n'est autre que le neveu de Pierre Juillet, l'ex patron de la DGSE et grand serviteur de Pompidou et Chirac (on ne dit plus de l'Etat, plus personne n'y croit).

Il y a des gens comme ça... Que voulez vous. Les fils d'acteur sont acteurs, les fils de réalisateurs sont réalisateurs, les fils de chanteurs sont chanteurs.
Et chez nous, on fait encore plus fort: les neveux d'agents OSS sont OSS.

Ceci explique peut être cela

Écrit par : romain | 25/05/2006

@ deception
Je voulais d'abord vous remercier du fond du coeur pour votre commentaire final sur le foot, qui me semble être d'abord destiné, mais je peux me tromper, au camarade Romain :o)))
Quant au reste: je gage que tous les AJT vont de ce pas se connecter au site de l'asso. (Le mettre dans mes liens: encore un noeud à mon mouchoir!) Ca bouge lentement, mais ça bouge sûrement, et je me fais fort de rendre compte, ici-même, de ces mouvements.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 25/05/2006

@ Rom + Grab (ça vous ennuie pas que je vous appelle par vos petits noms, les gars?)
Un de ces quatre on va se faire une espèce d'organigramme de qui est qui et qui est lié à qui, et là surprise on va tomber sur un touuuuut petit monde - mais avec plein de sous-sols nauséabonds.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 25/05/2006

@ Grabuge
c'est noté. Si on est sur ce blog et aussi sur DEL c'est que nous comptons bien être vigilant sur cette histoire. Je crois que nous avons un alier de taille sur cette affaire : le p'tit Nicolas, qui voudra vraiment des résiltats sinon pendant la campagne présidentielle il risque de se prendre dans la gueule qui'il s'est mis en scène en victime pour rien.

Écrit par : carole | 25/05/2006

@ Rom
Guy m'avait déjà signalé ce matin cette histoire de Juillet mais j'ai toujours pas acheté "Le Parisien", y a quelque chose dans le titre, aujourd'hui (:-)), qui me retient, Paris... Paris... Ca m'évoque quelque chose, mais QUOI?
Mais là j'y vais de ce pas, parce que, t'as raison: POURQUOI IL EST PAS EN GARDE A VUE, Juillet ?

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 25/05/2006

HO LA LALALA
Quand on se met a chercher, on tombe parfois sur des anecdotes qui font hurler de rire. Seb, elle est pour toi celle là, ça me fait plaisir.

Après son passage chez les paras et toutes les conneries qui s'en suivent, notre bon Juillet (le Rectangulo du pauvre), ne trouve rien d'autre que de se faire embaucher chez... chez... chez....
PERNOD RICARD comme chargé de l'export entre 1967 et 1982! Dites moi, c'était pas peu ou proue le métier d'un certain Charles Pasqua avant qu'il ne se lance (qu'il ne se jette) en politique?
Enfin, moi, je dis ça, je dis rien. On sait bien qu'en France, toute coïncidence politique, blablabla, n'est que fortuite.

Écrit par : romain | 25/05/2006

@Sebastien

Je sais, c'est pas l'évidence mais Grabuge a de très belles trompes de Fallope... ;-)

Écrit par : Grabuge | 25/05/2006

@Romain

C'est pas vrai ???
Je l'ai rêvé : ils l'ont fait !
Ce qui confirme bien que nus vivons dans une société dynastique.
Vous auriez aussi pu rajouter que les pharmaciens sont souvent fils(filles) de pharmaciens, les médecins itou... et même les profs.
Là où c'est nettement moins drôle, c'est que les ouvriers sont souvent fils d'ouvriers...

Y'a pas à dire ! Un maximum d'héritages sont la base de l'inégalité.

Écrit par : Grabuge | 25/05/2006

@ Rom
Ben qu'est-ce que je disais?

@ Grabuge
Oui, au fond. Qu'est-ce que c'est que ces présupposés à la con? Acceptez, chère, mes plus humbles excuses. (Mais ça ne répond pas à la question! ;-))

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 25/05/2006

sur Le Figaro un résumé de ce sujet à partir des dépêches
Madelin accuse un proche du premier ministre de «destruction de preuves»
http://www.lefigaro.fr/france/20060525.WWW000000258_clearstream_o_en_est_laffaire_.html

Écrit par : carole | 25/05/2006

Des trompes de Fallopes ? Encore un coup du synfrôme ?

Écrit par : Olivier Bonnet | 25/05/2006

@ Olivier
Je vous demande de vous arrêter.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 25/05/2006

@Sebastien

Quelle question ? Celle-là ? : "ça vous ennuie pas que je vous appelle par vos petits noms, les gars?"

Réponse argumentée :
grab v. < gráb > : 1. prendre v. p.p.: pris (saisir) 2. saisir v. 3. prendre en main expr. 4. s'emparer de expr.
Expressions:

alligator grab n. : 1. foène n.f. (harpoon)

anchor grab n. : 1. mouilleur n.m.

grab by the collar expr. : 1. colleter v.

grab hold of expr. : 1. se saisir expr. (de) 2. empoigner v. 3. agripper v.

grab s.o. around the waist expr. : 1. prendre qqn. à bras le corps expr.

Désolée... ça ne colle pas avec ma nature "fuyante"...
Vous risqueriez de vous étaler à tenter de saisir une fugitive... :)

Et puis, j'y tiens au "Grabuge" !
Pour répondre fort tard à Mathieu, je crois, qui aimait bien ce pseudo, il vient de l'impayable bouquin homonyme paru chez Flammarion en 2001 sous les plumes jointes de Aimable Jr., Benoît Delépine, Noël Godin et Matthias Sanderson, sous-titré "10 réjouissantes façons de planter le système"... ce qui ne dépare pas en ces lieux de stupre, il me semble...

@carole

Correction : j'ai du mal m'exprimer (tare usuelle chez moi).
Quand je disais que j'étais anti-flood, je visais la TV ! Pas les blogs !
C'est le flood télévisuel annoncé qui me hérisse. Pas son débordement bloggesque auquel on peut répondre, à l'opposé de nos lucarnes obligées !
Et puis, contrairement à ce que d'aucuns ont supposé il y a quelques temps, la STASI de la blogobulle, c'est pas trop mon genre... ;-P

Écrit par : Grabuge | 25/05/2006

@Olivier Bonnet

Dallopes ? Mais ça existe ça ?
Pas trouvé dans mon ATILF préféré... :-)

Écrit par : Grabuge | 25/05/2006

@ Grabuge
Pour les blogs : je répondais au commentaire sur Clearstream.

Écrit par : carole | 25/05/2006

@carole

J'avais bien compris.
Je voulais juste rectifier ma cible parce que le terme de flood se rapporte plus à Internet qu'à la TV et ne voulais pas laisser penser que je pestais contre le fait qu'on parle de plus en plus de foot sur les blogs, vu l'échéance omniprésente, dont ce n'est pas la destination initiale comme NRV ou AJT.
J'avais juste l'impression de m'être mal exprimée.
Comme d'hab.

Écrit par : Grabuge | 25/05/2006

@ tous et @ Seb en particulier,
Bonjour à tous,
Je viens de prendre ma piquouze d'infos quotidienne en vous lisant, ce qui est en passe de venir une bonne habitude (au bout de quatre jours, on peut parler d'habitudes non ?), et comme d'hab je viens d'apprendre quelques infos ignorées du grand public dont je fais partie. Connaissant Seb, je me doute que les précisions apportés par les AJT sont vérifiées (je pars du principe que les amis de mes amis sont des gens aussi sûrs que que mes amis le sont... vous me suivez...) Mais je me désole une fois de plus, que tout ceci restera dans la grande confidentialité des initiés... Je plaide coupable dans la mesure où je l'avoue, je fais partie du grand cirque médiatique mais à une petite échelle, un petit rouage, pour ne pas dire la cinquième roue du carosse...
Donc Seb sache-le je parle dès que je peux de ton blog afin délargir le cercle de "ceux qui savent" celui de "celux qui veulent enfin savoir".
Vous connaissez pas un éditeur avec bcp d'argent à perdre pour faire un canard avec des infos parce que suis partante.... en attendant que cette chimère devienne réalité et bien je vais continuer entre autres à fréquenter ce blog...En depit des supporters du PSG :=))) le foot suis pas contre du moins lorsqu'il s'agit de l'ASSE, désolée.. sinonc'est +tôt rugby...redésolée:=)))

Écrit par : Laurence | 25/05/2006

ce qui est pénible avec cette petite case réservée à l'écriture, c'est qu'elle ne permet pas de relire confortablement afin d'épargner aux autres fautes d'orthographes et autes fautes d'accord... ce qui est vexant, c'est d'en faire !!!!

Écrit par : Laurence | 25/05/2006

@Laurence

J'ai bien l'impression que vous avez fait l'impasse sur le sympathique bouton "Aperçu" qui a pour fonctions exactement ce que vous déploriez... :)

Écrit par : Grabuge | 25/05/2006

:=)))))) oui oui merci, je suis une novice en matière de blog. J'ai vu le bouton... mais après avoir envoyé la note!!

Écrit par : Laurence | 25/05/2006

Je ne sais pas pourquoi mais ça reste en travers de la gorge

Déclaration Chirac au Brésil.
"Je sais que nous sommes dans une période où l'on chagrine, où l'on rechigne - cela fait partie de notre génie national. Je ne vais pas critiquer car je ne critique jamais ce qui est national, mais je constate à quel point c'est déconnecté par rapport aux réalités", a-t-il déclaré à l'occasion d'une rencontre avec des chefs d'entreprises et des représentants des milieux économiques français implantés au Brésil.

"Je n'ai pas le culte du misérabilisme et je reconnais l'excellence de ce que vous faites, je vous en félicite et vous en suis très reconnaissant", a lancé le chef de l'Etat aux entrepreneurs présents.

Écrit par : carole | 25/05/2006

Jeu pour tromper l'ennui. De qui sont ces phrases ? Bien banales du reste, non, vous ne trouvez pas ?


Je parcours la France depuis des mois. (…) Les Français se sont souvent
interrogés sur leur destin. Jamais ils n’avaient songé à renoncer. (…) Si nous ne
bougeons pas, si nous plions l’échine, si nous renonçons, c’est que nous avons
perdu ce qui nous donnait du ressort : notre fierté. Nous nous étiolons parce que
nous ne nous sentons plus capables de tenir notre rang, le rang de la France, que
nous voulons le premier. Deux voies s’offrent dès lors à nous : celle du
renoncement ou celle de l’espoir. (…)
C’est dans ces moments-là qu’on mesure la stature d’un
responsable politique, par sa capacité à défendre les intérêts vitaux de son pays, à
exprimer l’esprit d’un peuple, à créer la confiance à l’instant même où elle est la
plus menacée, donc la plus nécessaire.
Les temps ont changé. L’heure des grands hommes est sans doute passée.
Mais leur legs demeurent : il faut du temps pour retenir l’essentiel, il faut de la
ténacité pour tenir sur l’essentiel. Qu’est-ce qui sera demain l’essentiel ? Cela ne
sera plus ni la conquête du pouvoir par la gauche, ni la durée de son exercice,
mais la capacité à atteindre les buts qu’elle se sera fixés. Le changement réel
plutôt que le discours virtuel, voilà le défi. L’espoir plutôt que le renoncement.
Qu’est-ce qui fait la popularité d’un responsable politique ? (…) Avant-hier, la
réponse à cette question était assez simple. Elle tenait en quelques mots :
d’importantes fonctions occupées à la tête d’un mouvement politique ou de
lourdes responsabilités d’Etat tenues avec succès. (…) Hier, avec l’élection du
président de la République au suffrage universel, la donne a quelque peu changé.
Puisque tous les Français sont amenés à se prononcer sur votre candidature, il ne
suffit plus d’être reconnu, apprécié, suivi par ses collègues parlementaires ou par
les militants de son parti, il faut l’être par tous et toutes. (…) Il ne peut y avoir de
démocratie sans que ce processus s’exerce, qu’il prenne la forme d’une course de
fond comme c’est plutôt le cas en France ou d’une course de vitesse à l’image
des primaires américaines. (…) Le débat en public est la seule manière de confronter
deux personnalités et de mesurer les compétences et les traits de
caractères de chacune d’entre elles. Est-ce bien utile demanderont certains ?
Dans le monde moderne, tout dirigeant n’est-il pas entouré d’une foule de
conseillers qui peuvent suppléer une connaissance défaillante ? Je ne le crois pas.
La façon de réagir à une situation de crise, l’aptitude à mobiliser des expériences
passées que l’on nomme l’intuition, la capacité à tenir bon dans l’adversité la plus
grande, lorsque la pression des adversaires est la plus forte, ne relève pas des
conseillers. Elle découle du chef.

Écrit par : Fulcanelli | 25/05/2006

Coucou, Laurence. Content qu'ça t'plaise! Ce journal? Un jour, c'est promis, on le fera.
Carole: effectivement, c'est à vomir. Comme d'hab.
Fulca: je donne ma langue au chat. Le "je parcours la France depuis des mois" me dit bien quelque chose, mais quoi? De grâce! Mettez fin au suspense!

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 25/05/2006

@ Sébastien
je pose ma candidature pour le journal

@ Fulcanelli
est-ce que l'homme (si c'est un homme) était à moto ?

Écrit par : carole | 25/05/2006

Rondot, ça sent l'amateurisme. Ou la maladie d'Alzeimer. Parce qu'il a été très bon, autrefois...

Écrit par : Eric | 25/05/2006

@Sébastien : moi aussi candidat ! et je promets de ne plus faire de blagues vaseuses autant qu'almanach vermotesques sur les trompes, ni même sur les éléphants si vous voulez.
PS : exception peut-être pour ceux du parti dont les initiales précèdent.

Écrit par : Olivier Bonnet | 25/05/2006

@ Carole
Retenue.
@ Eric
Quand? (Je suis sérieux!)
@ Fulcanelli
Alors? C'est qui?

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 25/05/2006

@ Olivier
Retenu aussi.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 25/05/2006

@ Sébastien

ça m'étonnerais que personne n'ait un avis sur ces propos, je trouve le jeu assez marrant, je donne deux précisions, ce n'est pas BHL, ni Tocqueville et ce n'est pas moi !

résultat ce soir

@ Carole, j'ignore s'il fait de la moto, sinon ce n'est pas un faux motard qui pilote une 125

Écrit par : Fulcanelli | 25/05/2006

@ Fulcanelli
C'est énervant.
Et j'ai l'impression, là, tout de suite, d'entrevoir un sous-entendu limite fielleux ("faux motard") dans ta réponse à Carole?

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 25/05/2006

Rien de fielleux, je pense que Carole faisait allusion à Fabius qui est un faux motard

Écrit par : Fulcanelli | 25/05/2006

je confime pour l'allusion. D'ailleurs j'ai dit à moto (et c'est bien la définition) et non motard.

Écrit par : carole | 25/05/2006

@ F. D'ac. C'était fielleux, donc. ;-))

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 25/05/2006

@ fulcanelli
c'est un politique ?

Écrit par : carole | 25/05/2006

Pour sûr que oui, c'est un politique

Écrit par : Fulcanelli | 25/05/2006

@ Sébastien, pourquoi cette fixation sur cette histoire de 125, ne me dites pas que vous avez été recalé dix fois au permis A

Écrit par : Fulcanelli | 25/05/2006

@ Fulca
Non monsieur. Je ne le dis pas. Car ce n'est pas vrai.
Français, le politique?

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 25/05/2006

bonne question, quel indice ferait penser le contraire ? Sinon oui, il est français

Écrit par : Fulcanelli | 25/05/2006

In l'Humanité, 3 novembre 2004, par Sébastien Ganet

Contrôles fiscaux La fraude fiscale facilitée

Par une trentaine de mesures, le ministre de l’Économie allège les contrôles fiscaux, particulièrement sur les moyennes et grandes entreprises.

Nicolas Sarkozy veut alléger le contrôle fiscal. L’actuel ministre de l’Économie présente aujourd’hui une trentaine de mesures en ce sens. La principale consiste à diminuer la durée de vérification dans les moyennes et grandes entreprises. Un agent des impôts passerait, à l’avenir, moins de temps entre les murs d’une société pour en vérifier la soumission aux obligations fiscales. Sous prétexte de « supprimer les lourdeurs de certaines procédures et donner une plus grande sécurité à notre droit », le ministre risque en réalité d’accentuer la fraude fiscale. Elle représente, au bas mot, aujourd’hui, près de 50 milliards d’euros. Il ne s’agit là que des montants redressés en 2001 (INSEE, comptes nationaux). Si l’on considère que les contrôles fiscaux se font souvent de manière aléatoire, sur la base d’effectifs en permanente réduction (13 300 emplois supprimés en dix ans à la Direction générale des impôts - DGI), on peut estimer que le montant de fraude est beaucoup plus important.
Officiellement pour améliorer « les relations entre l’administration fiscale et les contribuables », cette réforme diminue les possibilités de vérifier si les contribuables, et notamment les plus gros, s’acquittent bien de leurs devoirs. Les grosses sociétés qui ont, pour certaines, l’habitude de jouer avec les montants de TVA à reverser au Trésor sont au centre du dispositif.
S’appuyant sur un rapport de Bruno Gibert, ancien conseiller technique au ministère du Budget, les mesures entérineraient une limitation à neuf mois du contrôle fiscal dans les moyennes et grandes entreprises. Le contrôle fiscal est déjà d’une durée maximale de trois mois pour les PME. Outre la durée, le volet répressif serait aussi allégé. L’administration se montrerait plus conciliante envers les sociétés qui admettent leurs erreurs. Selon le Figaro Économie, qui a révélé l’information hier, « l’idée de mettre un terme à la vérification dans ce cas est même à l’étude ». Du côté des particuliers, la seule mesure plus ou moins importante serait la mise en place, dans un à trois départements, d’un test de « déclaration de revenu préremplie (DPR) ». Le contribuable recevrait une déclaration où figureraient déjà les informations relatives à ses revenus perçus. Par ces modifications, Nicolas Sarkozy, comme ses prédécesseurs Francis Mer ou Dominique Strauss-Kahn, diminue les moyens alloués à la lutte contre la fraude fiscale, et accentue l’inégalité de traitement des citoyens face à l’impôt.

Écrit par : Olivier Bonnet | 25/05/2006

C'est excessivement énervant ce quizz...
A part d'être certaine que ce ne peut être que quelqu'un "de gauche" (pouf, pouf, rions un peu)... je patauge.
Par les temps qui courent, il faut dire que c'est excusable.

Je suppute, vu la malignité du jeu, que Fulca a enfin remonté son ventilo à l'endroit et qu'une jouissance telle l'a boosté au point d'exprimer le désir incontournable de "foutre dans le bleu" toutes les mauvaises langues qui doutaient de sa virtuosité manuelle...
J'dis ça... j'dis rien !

Écrit par : Grabuge | 25/05/2006

@ Seb, je n’arrive pas à remonter dans les tours je suis redescendu aux enfants de guerre je me suis perdu au Rwanda et petit nabot au Liberia et j’ai perdu le fil. Mais j’ai mon héros récurent Flicum commissaire à l’Elysée, si chaque fois qu’y à une connerie il sort. Ou un journaliste qui a perdu le fil. J’vais voir Bien saignant ou de l’instable.
@Anne, mon AAAAAAnEEEEE d’ânée, ma quête, mon Graal, tout pareil, sauf de l’instable ou de l’instable.

Écrit par : martingrall | 25/05/2006

Mon ventilo est dans un placard, il a fait un bon 18 à Talence, comme quoi, Seb avec ses 25 degrés était bien trop optimiste, 18 degrés en mai, et si après on ne dit pas que la France est sur le déclin, n'est-ce pas Jacques à Rio.

A part ça, un journal inventif et innovant, je suis partant, j'ai même le titre, INSURRECTION, de quoi faire passer Libé pour un Voici destiné aux intellos. INSURECTION? des consciences, allusion aussi à Suares, l'insurgé d'un autre siècle

Écrit par : Fulcanelli | 25/05/2006

URGENT
*******

JE VOUS SIGNALE
que Jacques Chirac vient d'amnistier Guy Drut, condamné dans l'affaire que vous savez.
CECI N'EST PAS UNE BLAGUE.
JE REPETE: CECI N'EST PAS UNE BLAGUE.

VIVE LE FEU!!!!!

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 25/05/2006

@ Fulcanelli

A toi le mot juste: INSURRECTION.
Je ne vois plus que ça.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 25/05/2006

@Fulcanelli

A part un petit 26° samedi chez vous, vous ne devriez pas vous préoccuper de votre ventilo... contrairement à d'autres moins veinards qui vont frôler les 30°...

Ce qui ne nous oriente en rien sur quelque piste que ce soit concernant votre quizz...
Feriez-vous du teasing sauvage ?

Bande son actuelle : Robert Plant And The Strange Sensation - Mighty Rearranger
C'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures confitures....

@martin

Perdre le fil est le meilleur moyen de ne pas marcher au pas.
Tout vous est ouvert, donc.

Écrit par : Grabuge | 25/05/2006

Bande son, Taal, deuxième album de ce groupe de prog de Poitiers, héhé oué, va falloir émuliser

Après on verra, Jehan Alain joué par Brun aux orgues et un de ces jours, un live du Zep, j'hésite entre les bandes de la BBC et le concert de 1972 en Californie

Écrit par : Fulcanelli | 25/05/2006

Ah zut !
J'avais vu l'info dans l'après-midi comme quoi la demande avait été faite :
http://fr.news.yahoo.com/25052006/5/vers-l-amnistie-presidentielle-de-guy-drut.html

...mais je ne pensais pas que ça irait aussi vite....

Ça ne fera aucune Une.
Et une pensée pour tous les condamnés en première instance ou en comparution immédiate suite aux manifestations anti-CPE...
Pas d'amnistie pour eux....

Écrit par : Grabuge | 25/05/2006

@ Sébastien, cela fait deux ou trois ans que ce mot sonne dans mes oreilles comme titre d'un journal alternatif

Écrit par : Fulcanelli | 25/05/2006

Finalement je reviens plus tôt que prévu ;-)

@ Olivier
Merci pour le papier!

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 25/05/2006

A tous :

Je ne vois toujours pas passer l'info de l'amnistie de Drut sur Yahoo News...
J'avais bien vu celle de cette possibilité vers les 16h...
Est-il un portail ou une façon d'avoir de l'info immédiate indépendamment des portails conventionnels (je ne parle ni de rezo ni d'autres....)... je cherche de l'immédiateté...
Merci !

Fulcanelli ? Toujours pas d'indices ? Vous êtes définitivement le monstre de perversité que je me suis toujours imaginé... et vous savez bien à quel point mon imagination peut être délirante...

Écrit par : Grabuge | 25/05/2006

Le salon présidentiel.

Monsieur le conseiller va vous recevoir.
Flicum attendait, il s’était renseigné sur la femme, motus. Rien, pas de trace, inexistence tamponnée.
Vous avez sollicité des renseignements sur Mademoiselle bird.
Oui, je vérifiais sa date de naissance, sa vie au USA. Dossier vide.
Bird, un oiseau qui s’en soucis. Le conseiller s’asseyait
La routine, elle se soucie de tout et de son contraire.
Vous n’êtes pas de routine ! Depuis tente ans vous êtes attaché à la présidence. Vous avez connu De Gaulle ?
Bird me l’a également demandé, j’ai raté la rame, dommage, de plus en plus dommage.
Oui ?
Pour l’intransigeance, la décision, la raison de l’amour de mes compatriotes.
Elle vous a fait de l’effet, attention on meurt à ses côtés.
Per qué ?
Elle enthousiasme, elle transcende ce qui approche de ses centres d’intérêts.
Ils sont durs ?
Irréversibles ! Elle a perdu son ami en Ethiopie, déchiqueté par les tigres du Negus. Depuis plus d’homme. Le magasin est fermé. Surtout le dimanche, elle le passe avec les quelques briscards restants, visiteuse de l’âme patrie.
Pourquoi dossier vide ?
Pour sa virée en Ethiopie son identité a été enlevée, elle n’a pas été réinstallée, qui s’en inquiète.
Des dégâts ?
Non, une torpeur, puis la vie, les études, elle est devenue un filigrane, elle passe entre les lignes. Elle court vers la vielle fille. C’est dommage.
Elle n’est que ça ?
Vous connaissez tellement d’éléments sur le monde politique, que la sagesse serait de vous éliminer, physiquement. Pourquoi vous cacher quoi que ce soit. Vous transmettez des dossiers, les Présidents tranchent, pas une seule vague.
Elle vous intéresse ? Vous avez le feu vert. Elle le mérite, même si de votre côté ce n’est pas la même chose. Loin s’en faut.
Regardons les choses plus sérieusement. Contactez maître Collard, glissez-lui une martingale dont vous avez le secret, il doit éviter d’ajouter à la démobilisation électorale. Baudis à peu d’importance, vérifiez les allégations, les dossiers des juges, surtout les confrontations. Si des politiques sont impliqués, réellement. Le viol d’une prostituée est un crime, certe, c’est le terme viol qui est inadéquat. Il faudrait savoir la chose et neutraliser rapidement.
Tortures ?
Neutralisez.
Pour les 190 ! Si l’on s’arrête à la prescription de 10 ans !
D’après vous beaucoup plus ?
Sincèrement cela peut remonter à la nuit des temps, si on récupère depuis 1945 ; on multiplie !
Neutralisez tout définitivement la morale passe, les procès pour le peuple plus tard.
Bird à raison, le soixante-huitard vous colle.
A bientôt Monsieur le Conseiller.
Entre-nous elle s’appellera Motus.
Le conseiller sourit en passant la porte, Flicum et Motus vont en bateau.

La secrétaire réapparut.
Un café, un thé, un whisky ?
Un alcool de femme, il faut que je m’habitue. Vous m’accompagnez ?
Oui, un homme comme vous est à préserver. Une espèce en voie de disparition. Elle le précéda au boudoir. Petits voltaires, table basse de marqueterie, tasses de sèvres, verres des cristalleries royales.
Oserai-je un langage policier, y a de la tune.
Une femme entra en poussant le chariot.
La secrétaire s’assit sur le voltaire en regard de la porte, elle croisa les jambes qu’elle avait fines et musclées.
Thé, café avec votre alcool féminin.
La même chose que vous, vous connaissez les lieux.
Une gentiane sur un haut plateau Massaï, émoustillant !
Les hautes études administratives cachent bien des mystères.
J’ai étudié les Massaï, je suis anthropologue, je voulais une Afrique écrite en noir. J’ai lutté pour et avec Mandela.
La France m’a sauvé, ils n’ont pas osé tirer, la France de l’époque.
La-bas je marchais dans la brousse, il fallait y être. Puis lors du repêchage, la famille m’a secourue, depuis, je gère les activités de ce bureau parallèle.
La famille ?
Des anciens, qui l’avaient suivi, développé cette certaine France qui dit non, les droits des hommes de tous les pays, l’autre pays de la liberté. Tous ces guerriers qui détruisent les guerres.
Vous êtes leur effigie.
Peut-être, j’y suis bien, tant de choses accomplies.
Beaucoup de ratés ?
Trop toujours trop, on ne prend pas assez garde. Ne jamais avoir d’amis, c’est la règle dans ces postes avancés. C’est la même veine partout. Seul !
Il la copiait, elle faisait couler un filet de gentiane puis une légère gorgée de café.
Hum, savoureux, enthousiasment. Il reposait la tasse
C’est l’haleine de la terre, l’effluve de l’homme, l’harmonie.
La dame au chariot vint s’informer, désirez-vous un autre café ?
Le soir tombait.
Avez-vous d’autres mondes à m’inventer ?
Pensez-vous pouvoir le supporter ? Elle continuait. Restez-vous à Paris, ce soir ?
Oui.
Je vous invite dans une case, un de ces mondes vous surprendra. Il haussa les épaules à la dame au chariot, une autre fois.
Non, il n’est pas si tard. Un rhum agricole sur un équateur facétieux. Spirituel et drôle, vous apportez l’intelligence aux graines brûlées.
Il vidait sa tasse.
Une autre ?
Je n’osais.
Les deux saveurs s’élevaient, déclenchaient le sens de la tornade.
Il restait suspendu au bonheur.
Elle le regardait amusée.
Un cigare ?
Pardonnez-moi, je ne fume pas.
Je peux ? Juste un cigarillo d’Amsterdamer.
Le pain d’épices ricochait sur les murs, il ferma les yeux.
Il les rouvrit, les yeux de la femme le touchaient.
Le coma déjà. Je vous avais prévenu.
Je suis groggy, le bonheur me semble abordable.
C’est vrai que le soixante-huitard vous colle !
Je !
Chut, restez dans votre pré-bonheur. Elle lui appuyait le nez.
Je vais prendre une douche, me changer. Vous me suivez ?
Elle plaqua une carte de visite sur un panneau, il s’escamota dans la cloison. Ma prison. C’est le seul passage. Vous m’attendez, une petite demi-heure.
Il entreprit la lecture d’un reportage de National Géographic sur la Birmanie. Il ouvrait les narines. Une odeur de miel musqué titillait ses narines.
Odora ! Il prononçait le nom en se retournant, il retomba dans le fauteuil.
Vous donnez des noms à tout le monde ? Celui-ci me va très bien, je le garde, il vous assomme. C’est bien le parfum qui vous assomme ?
Sweater kaki, treillis, pataugas, bomber kaki, les cheveux longs tombaient sur ses épaules. On va dans la jungle.
Angélique de l’Afrique il pensait tout haut.
Le vrai angélique on enrobe la tige de sucre, petit à petit jusqu'à saturation. La verdeur suave c’est l’ensorcellement, le secret.
Il lui passa le bomber. Ses seins perçaient le coton du sweat.
Elle surprit sa pensée. Je n’en ai pas, ne pensez pas, personne n’a d’age.
Ils arrivaient à la case de l’oncle tom, Odora rangea sa méhari dans la contre allée. Elle lui lança la clé. Fermez, la porte, pour les clodos.
Elle le mena devant une porte cochère, là, elle sonna un S.O.S, la porte s’ouvrit. La cour ressemblait à une palmeraie, en plein Saint Germain.
Elle enleva son bomber, vida ses poches, ses portables, ses papiers, ses boucles d’oreilles. Il lui glissa vous oubliez vos plombages. Faites de même, il faut tout mettre au vestiaire, pas d'importun, incognito.
Le vestiaire, un petit deux mètres pour un mètre vingt de large, lui tendit une chaîne d’identification en plastique. Odora, vissa sa chaîne.
Je reconnais les habitués.
Vous avez une identification d’invité, vous êtes limité, dans cette jungle.
Que fait t’on, tout nu.
Vous n’avez jamais d’armes.
Mon téléphone, mon portable, le cordon.
Je suis votre cordon, pour cette nuit, suivez-moi, je conduis.
Le vestiaire leur apporta deux ti-punch, la table basse vibra.
Celui-là vous ne pouvez pas l’emmener. Votre deuch toucherait le bitume.
Ici on consomme tout sur place.
Vous venez souvent ?
Pas vraiment, deux fois par an, j’y fais fondre des larmes.
Ce soir ?
Aussi ! Chaque fois que je vous vois, je suis convaincue d’avoir raté ma vie.
Effigie et Chimère une combinaison cordiale et fatale.
Il s’épanchait, vous rendez vraiment le bonheur abordable.

Écrit par : martingrall | 25/05/2006

@ Martin
...

(Long silence respectueux).

@ Grabuge
Dépêche sur le DEL, chez le Boss. (Nouvelle note).

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 25/05/2006

@ Sébastien

Ben je sais !
J'ai même poussé ma gueulante ici avant que votre Boss ne ponde son billet !
C'est pas ça dont j'ai faim !
C'est juste d'un portail de news immédiatement réactif.
Pour l'instant, Yahoo New ne donne que la dernière dépêche AP qui supputait que Drut serait amnistié.
D'où vient la confirmation ?
Et si elle est accessible au pékin moyen (dont moi, quoique très éloignée du modèle pékinois), où est-elle ?

Je sais... je suis chiante... c'est la moindre de mes qualités....

Écrit par : Grabuge | 25/05/2006

Aucun indice vu que tout le monde a deviné de qui il s'agit, je suis victime des pervers qui s'amusent à me faire croire qu'ils n'ont pas deviné,

Fulcaliméro

Écrit par : Fulcanelli | 25/05/2006

@ grabuge
C'est notre boss mais Le Boss pour tous ceux qui participent au DEL (j'ai bien dit Seb ?).
Pour les dépêches moi je navigue entre Libé, le Monde et le Figaro. Tous proposent des fils d'infos.

Écrit par : carole | 25/05/2006

@ Grabuge
Info confirmée (par l'Elysée) sur le site du "Monde".
Pourquoi ce besoin d'un portail "réactif", alors que tu as ces (nos) merveilleux blogs où tout se passe en temps réel? ;-)
@ Fulcanelli
Non? LUI?

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 25/05/2006

@ Carole
Impec! ;-)))))

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 25/05/2006

Bon, ça y est, je suis prêt, j'ai mis mon treillis et mon tee-shirt camouflage du jeu vidéo Command & Conquer (qu'est-ce que j'ai été con d'y ajouter le signe de la paix au gros feutre, tel un ado attardé que je suis !). J'ai cherché ce que je pouvais prendre pour m'armer, aussi. J'ai trouvé un petit couteau que m'avait offert mon ex qui bossait à une époque pour Pêche Pratique (groupe du Chasseur Français), cadeau pour les abonnés. On y va ? Si on attaquait par Sophie de Menthon ? Non, on rigole plus, là. C'est où qu'on s'insurrectionne ? OK, OK, vous avez raison, faut pas faire n'importe quoi, s'organiser déjà. Bon, et ben en attendant, je vais écrire un petit billet. C'est encore ce que je fais le mieux.

Écrit par : Olivier Bonnet | 25/05/2006

@ Fulcanelli
Moi j'ai rien deviné du tout...tu nous dit la réponse s'te plait

Écrit par : carole | 25/05/2006

@martingrall : superbe, magnifique, mais ne titillez pas trop ma libido : ma copine est en vacances quelques jours en Toscane...

Écrit par : Olivier Bonnet | 25/05/2006

@Carole : non mais c'est plus le moment, on prend le MAQUIS, là ! Bon, d'accord, c'était qui Fulcanelli ? Pas Chichi, si ?

Écrit par : Olivier Bonnet | 25/05/2006

J'écoute Roxy Music, le premier album (il n'en ont fait que deux) putain, quelle inventivité, de quoi donner le vertige en ces temps de fabrication de staracadémiciens de mes (...)

Et maintenant, plus rien, le vide et en plus les maisons de disque se plaigent d'être piratées par les p2pistes dont je ne fait pas partie vu qu'il n'y a rien à pirater pour les oreilles de méloname,

ah... Ferry, Manzanera, MacKay, Eno... putain, quelle classe

Écrit par : Fulcanelli | 25/05/2006

@ Sébastien

"Info confirmée (par l'Elysée) sur le site du "Monde".
Pourquoi ce besoin d'un portail "réactif", alors que tu as ces (nos) merveilleux blogs où tout se passe en temps réel? ;-)"

Peut-être pour avoir l'air moins conne quand je n'en suis qu'à l'agence AP qui signale que l'amnistie de Drut est possible, voire probable ?
Guy ou toi nous balancent le truc tout cuit. Soit.
Mais elle est où la source officielle ?
Je répète. Je sais : je suis chiante. mais je préfère encore ça à être de la viande à "on dit"....

@Fulcanelli

"Aucun indice vu que tout le monde a deviné de qui il s'agit,"

Ravie d'apprendre que je ne suis pas "tout le monde"...
Nonobstant une rancoeur probable au sujet de certaines pales de rotor montées n'importe comment par certains intellectuels déconnectés de nos basses réalités, serait-il dans l'ordre de votre mansuétude de nous offrir la solution ?
Allez... un bon mouvement... en tant qu'anciens d'U-Blog du temps où cet empaffé de Le Meur ne sévissait pas encore sur la blogoboule, ne conconctait pas de podcast de Sarkozy où tout l'intérêt du truc résidait dans l'observation de la vitesse d'humidification crapulesque du shorty de Dim du dit-Loïc face à notre Titan de l'Intérieur...

Pitié, quoi !
Faut vous le dire comment ?

Écrit par : Grabuge | 25/05/2006

@ Olivier,

Intéressant que tu penses à Chirac, l'auteur de ces lignes politiques risque de faire une crise de nerf, mais bon, alors, le jeu continue,

@ Carole, il faut proposer des noms

Écrit par : Fulcanelli | 25/05/2006

@ Fulcanelli
Danny le rouge ?
J'espère que les autres vont prendre le relais. J'ai deux trois brèves à écrire.

Écrit par : carole | 25/05/2006

@ Olivier
Ok après le week-end

Écrit par : carole | 25/05/2006

@ Grabuge
La source est citée : AFP

Écrit par : carole | 25/05/2006

Ca devient inquiétant, après Chirac, Dany CB, comme quoi nous avons là un point de convergence inédit entre le gaullisme et mai 68; putain de synfrome, on est mal barrés.

Écrit par : Fulcanelli | 25/05/2006

@ Grabuge, tu ne peux pas avoir Le Meur et l'argent du Meur

Écrit par : Fulcanelli | 25/05/2006

Notre inconnu n'est pas si idiot que ça quand il dit que


"""L’Allemagne a enfin un gouvernement. (…) Cette grande coalition était sans
doute, pour nos amis sociaux-démocrates, un choix obligé. Je souhaite, pour
l’Allemagne et pour l’Europe, qu’elle réussisse. Je pense néanmoins qu’elle ne
pourra durer quatre ans, que des difficultés apparaîtront vite, d’abord
surmontables, puis croissantes, enfin insupportables. C’est pourquoi je ne crois
pas aux formules d’union nationale. Elles peuvent s’imposer à tel ou tel moment,
mais sont nécessairement provisoires et imparfaites. Pour bien gouverner, il faut
de la cohérence. L’Allemagne devra y revenir, la France et la gauche devront en
2007 trouver la leur."""
"

Écrit par : Fulcanelli | 25/05/2006

Mais là, c'est du zéro, de la rhétorique faux-cul à deux balles

""J’ai envoyé un mot à Jacques Chirac qui vient d’être hospitalisé. Je pense à
François Mitterrand. A son hospitalisation qui fut la césure de fin de son règne,
laquelle le vit à la fois canonisé de son vivant et attaqué avec plus de force. La
maladie nous renvoie à nous même, à notre famille, à nos proches. Une « pause
contrainte » dans la course infernale de la vie. La maladie, à cet âge, c’est le
regard furtif de la mort. La façon dont Villepin surjoue la continuité de l’Etat et
la capte à son profit personnel est une faute de goût. Les Français l’auront
remarqué. Mitterrand avait su trouver le ton juste lors de la maladie de Georges
Pompidou. Il s’agissait de sa part d’humanité, mais aussi de l’expression d’une
vraie connaissance de la France profonde : on ne joue pas avec ces choses-là.
""

Moi, en tant que citoyen, j'aurais envoyé un mot à Chirac pour lui dire que je prie Dieu afin qu'il le rappelle à l'ordre et même qu'il le rappelle définitivement

Écrit par : Fulcanelli | 25/05/2006

@ Olivier
Un lien vers ton blog, mon mouchoir est plein de noeuds.
ET ARRETEZ DE VOUS CHAUFFER! P'TAIN!!!!
@ Fulcanelli
Jospin?

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 25/05/2006

@ Sébastien
On parle de maquis donc d'entrer en résistance pour faire ta révolution et tu nous parles de nous chauffer. Bon ben au final je resterais tranquillement dans mon 2 pièces de 32 mètres carrés.

Écrit par : carole | 25/05/2006

Et ben voilà.
La news vient de sortir...
Même pas signée par une quelconque agence de presse, que ce soit AP, AFP, Reuters ou autre....
Z'ont peur de fâcher ?

"jeudi 25 mai 2006, 21h36
L'ancien ministre des Sports Guy Drut amnistié par le président Chirac

Photo
agrandir la photo

PARIS (AFP) - Le président Jacques Chirac a "décidé de prendre une mesure d'amnistie individuelle" en faveur de l'ancien champion olympique Guy Drut, condamné en octobre dernier à 15 mois de prison avec sursis dans l'affaire des marchés publics de la région Ile-de-France, a-t-on appris auprès de l'Elysée.
Interrogé par l'AFP, suite à des informations de presse, notamment dans le journal L'Equipe, l'Elysée a confirmé avoir pris cette mesure "en application de la loi de 2002 qui le prévoit pour les personnes ayant rendu des services à la Nation, notamment dans le domaine sportif".

"Cela permettra à Guy Drut de pouvoir continuer à siéger au sein du Comité international olympique, ce qui est tout à fait essentiel pour la France et la défense de ses intérêts dans le domaine sportif", a-ton ajouté de même source.

A la suite de sa condamnation à 15 mois de prison avec sursis et 50.000 euros d'amende dans l'affaire des marchés publics d'Ile-de-France en octobre 2005, le député UMP et ancien ministre des Sports avait été suspendu provisoirement de tous ses droits, prérogatives et fonctions attachés à sa qualité de membre du CIO le 9 décembre dernier par la commission exécutive de cet organisme.

Cette mesure de suspension, recommandée par la Commission d'éthique du CIO en application de la charte olympique, avait été prise à titre conservatoire pour 6 mois.

La commission d'éthique avait indiqué prolonger son enquête jusqu'au 31 mai 2006, "afin d'avoir connaissance de la suite réservée à la demande d'amnistie" déposée par Guy Drut auprès du président de la République.

A l'époque, l'ex-champion olympique du 110 m haies avait indiqué qu'il ne "doutait pas de l'issue de cette affaire". "Le positif est que dans mon cas il n'y a pas d'affaire de corruption ni de détournement. C'est une affaire purement privée et purement politique car il s'agit de recel d'abus de confiance", avait-il déclaré.

Guy Drut, 54 ans, avait été poursuivi pour un emploi fictif dans l'affaire des marchés publics d'Ile-de-France. Cette affaire, dans laquelle 47 prévenus avaient comparu, était la plus grosse affaire de financement illicite des partis politiques.

Guy Drut avait renoncé à interjeter appel de sa condamnation mais avait formulé une demande d'amnistie auprès du président de la République."

Pas besoin de ventilo en état de marche pour chauffer méchamment.

Écrit par : Grabuge | 25/05/2006

@ grabuge
et ce qui est indiqué entre parenthèse après Paris c'est quoi ?

Écrit par : carole | 25/05/2006

@ Sébastien

Justement, ce nouvel extrait montre que notre inconnu n'est pas Lionel mais fait preuve d'un génie exceptionnel en dévoilant la baisse du prix du travail à cause de la Chine et de l'Inde, en plus, il est l'un des rares à avoir saisi le côté intellectuel de Jospin, le seul, tel le Eötvos de la cosmologie politique qui a su lire la périhélie (pardon le grand écart) de l'astre Jospin qui s'écarte de son orbite politique pour emprunter celle des intellos. Voilà ce texte fulgurant. En plus, notre inconnu peut se métamorphoser en Balzac de la vie politique sous Chirac, dévoilant avec un style incommensurable que Jospin sait être drôle, entrant de ce fait dans le cercle fermé des grantécrivains, même Josinane D du Monde en est restée coit


"""Lionel Jospin m’a fait parvenir la semaine dernière son livre. (…) Sans être
révolutionnaire, c’est un très bon livre. (…) En revanche, je trouve Lionel trop
classique dans son analyse de la mondialisation. Le vrai phénomène nouveau,
c’est que la Chine, l’Inde et d’autres ont mis sur le marché des quantités
considérables de travail. Du coup, le prix du travail baisse et la rémunération du
capital augmente. (…) Aujourd’hui, le nouvel âge du capitalisme, c’est le marché
mondial sur lequel fusionnent capital industriel et capital financier. (…)


Je crois que Lionel Jospin a fait, par l’écrit, le point sur lui-même, le point sur ce
qu’il croit. Il l’a fait avec cette rigueur et ce recul qui sont les traits dominants de
sa pensée. C’est pourquoi il parvient à être à la fois un intellectuel et un
politique. C’est pourquoi aussi certains le trouvent parfois distant, voire cassant.
Cela lui a joué de bien mauvais tours, car s’il serait absurde de résumer l’échec de
2002 à un problème d’empathie, je suis cependant convaincu que cela a joué.
Pourtant, Lionel sait être drôle, affectueux et touchant. Je ne connais pas
d’homme dont l’image en public soit plus différente de son comportement au
sein d’un cercle d’amis.
"""

Écrit par : Fulcanelli | 25/05/2006

DSK et qu'on en finisse ? (j'y crois pas) Excusez-moi, je finis mon billet, je reviens.

Écrit par : Olivier Bonnet | 25/05/2006

@ Fulcanelli
Allègre?

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 25/05/2006

Je finis aussi mon billet, je reviens aussi.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 25/05/2006

Le commence mon billet

DSK oui

Au vu de cette prose je n'en vais voter au risque d'avoir un nouveau 21 avril, ou plutôt une espérance, voir leurs mines décomposées, quel délice, au moins une fois, comme la dernière cigarette d'un condamné au marasme politique

Écrit par : Fulcanelli | 25/05/2006

J'ai gagné ! Mais on est dans la merde quand même, et jusqu'au cou.

Écrit par : Olivier Bonnet | 25/05/2006

@carole

Au temps pour moi !
Tellement habituée à voir l'acronyme de l'agence de presse en fin de paragraphe et entre parenthèse que je n'ai pas tilté sur le fait, qu'exceptionnellement, il soit en début de papier !

N'empêche !
Je ne les vois pas faire un max de bruit autour de ça !
Moins qu'autour d'un gamin de 15 ans qui pète un plomb.
Moins qu'autour des dernières déclarations de Juillet neveu...

Quand je pense que l'argument est la défense des intérêts français dans le domaine sportif, je me dis que c'est finalement justice.
Les escrocs défendent les escrocs...

N'empêche que ce petit monde désirerait un Le Pen dans les ors de l'Élysée, il ne s'y prendrait pas mieux....

Écrit par : Grabuge | 25/05/2006

@ Sébastien
Tu entres dans la cour des grands : c'est ton premier post qui dépasse la centaine de commentaires ;o))))

Écrit par : carole | 25/05/2006

@ Olivier
Bien vu!
@ Grabuge
Tièrement d'accord: ça ne fait pas vraiment de bruit. Il est vrai que l'affaire Clearstream a prouvé que nous étions prêts à TOUT supporter...
@ Carole
YOOOOO!
J'avais pas vu!
The Power & The Glory!
Qui veut des autographes? ;-)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 25/05/2006

@ Fulcanelli
Tu as déjà lu tout le bouquin de DSK. Quel est ton sentiment ?

Écrit par : carole | 25/05/2006

Bon, moi, mon billet est en ligne ! Comme le progrès est grand, il vous suffit de cliquer sur mon nom ci-dessous.
Sébastien, tu devrais aimer l'illustration (Guy aussi !).

Écrit par : Olivier Bonnet | 25/05/2006

@Sébastien : si tu veux, j'enlève les citations, mais elles me semblent judicieuses.

Écrit par : Olivier Bonnet | 25/05/2006

@ Olivier
Là, je reste sans voix...
Et, oui: j'aime l'illustration! Je l'aime parce qu'elle nous plaisait pour elle-même, et parce qu'elle gagne en pertinence au fil des jours, depuis quelques semaines. Au fil des heures, qui sait...
Puis ton blog est vachement bien. J'aimerais bien avoir un blog aussi foutu. Va falloir que je fasse de sérieux travaux dans mon blog.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 25/05/2006

Mwarf ! ROTFL !

C'est bien ce que je disais à stubborn l'autre jour : 20minutes est totalement basique en ce qui concerne la conception d'une plate-forme blog.
Olivier a choisi la meilleure (pour ceux qui n'ont pas le désir ultra puissant d'être maître chez eux), à savoir canalblog.
De toutes les solutions gratuites, c'est la plus complète.

Mon pauvre Sébastien, il ne vous reste plus qu'à migrer en douceur...

Écrit par : Grabuge | 25/05/2006

@ Grabuge
Comme dit Villepin: "J'y suis, j'y reste".
Je ne vous cache pas que dans l'idéal, un endroit sans pub...
Mais bon...
Va pas déménager tous les quinze jours.
N'a plus vingt ans!

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 26/05/2006

Moi je préfère 20 minutes. Car on peut rafraichir sans problème la page et je trouve que c'est plus aéré comme présentation

Écrit par : carole | 26/05/2006

@carole

Vous êtes trop mignonne !
Je conçois que ce ne soit pas évident mais l"ergonomie d'un blog est celle que l'on décide...
Les choix, même préformatés, de canalblog ne sont pas différents de ceux de 20minutes.

Ce sont les fonctions qui diffèrent.
"Que choisir" vous donnerait une note de 2/20 à 20minutes en regard d'un 18/20 à canalblog...
Ceci dit sans intérêt personnel aucun !
Je n'en suis pas membre, j'y ai eu un blog suicidé depuis mais voilà tout...

Et je comprend très bien Sébastien pour vivre à peu près le même genre de priorité : le Verbe avant tout.
Le reste, c'est de l'enrobage. On peut s'en amuser et s'y délecter même.
N'empêche que le Verbe prime....
N'est-ce pas Julien ?

Écrit par : Grabuge | 26/05/2006

@ Grabuge
Et re-gnagnagna...

@ tou(te)s
Faites de beaux rêves.
Une même justice pour tous.
Une démocratie.
Tous ces vieux trucs auxquels on s'était habitués, et qui vont finir par nous manquer.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 26/05/2006

@ Grabuge
Je me suis faite avoir sur le blog d'Olivier en renvoyant 3 fois mon commentaire en voulant simplement rafraichir la page...je trouve pas que c'est très logique comme utilisation.
Je ne sais pas si l'ergonomie du blog d'Olivier est de son fait ou pas mais il est moins agréable à la lecture que ceux de Guy et Sébastien.
Mais comme Sébastien n'a pas la réputation d'être trop doué en informatique vaut peut-être mieux qu'il n'ait pas trop de fontions à sa disposition ;o)))))

Écrit par : carole | 26/05/2006

Ca va bien, Carole, hein ! Absolument pas de mon fait, non , CanalBlog.
Bonne nuit quand même.

Écrit par : Olivier Bonnet | 26/05/2006

& Olivier
Rien de personnel. Après tous les goûts sont dans la nature.
Je tenais juste à présenter l'avis d'une simple lectrice-bloggeuse.
Bonne nuit

Écrit par : carole | 26/05/2006

Pas de souci, Carole, je plaisantais avec mon "ça va bien, hein !" J'aurais dû ajouter ;-)
C'est fait.
Bonne journée.

Écrit par : Olivier Bonnet | 26/05/2006

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu