Avertir le modérateur

03/06/2006

C'est Une Bonne Question: Je vous Remercie De Ne Pas Me L'Avoir Posée

medium_hp_scands_66397912.jpg

Ce matin, "Libération" publie un "entretien" avec le général Philippe Rondot (enquêtes, filatures), sur l'affaire Clearstream.
Je ne saurais trop vous recommander sa lecture: il est rare qu'un specimen aussi parfaitement lisse de PDQQF (Pas De Questions Qui Fâchent) soit si ingénument livré à nos envies de sarcasmes.
L'auteur de cette très jolie performance s'appelle Jean-Dominique Merchet: il s'abstient, avec une rare méticulosité, de proférer la moindre grossièreté.
"Comment voulez-vous que le président de la République ou Dominique de Villepin aient pu me demander d'enquêter sur une affaire qu'ils auraient montée eux-mêmes? C'est un non-sens, car ils savaient que je découvrirais vite la mystification", lâche par exemple Philippe Rondot - en butant sur quelques mots, car il a un peu de mal à déchiffrer les réponses préparées par son avocat.
Là, immédiatement, un enfant de quatre ans qui aurait un peu lu la presse depuis quelques semaines balancerait au général une série de directs du droit dans la face. Genre:
- Attends, Philippe, nous, on ne "veut" rien, je te rappelle que c'est toi qui as écrit dans tes petits carnets que Villepin t'avait demandé une enquête.
- Attends, Philippe, ne joue pas sur les mots, on sait très bien qu'ils n'ont rien "monté" eux-mêmes, ça fait un mois que le monde entier a compris que c'était Gergorin, qui leur avait fourgué le truc.
- Attends, Philippe, tes notes, à la fin des fins, "fixation sur Sarkozy" et tout ça, c'est bien toi qui les a écrites, ou c'est ton poisson rouge?
- Attends, Philippe, t'as pas un peu envie d'arrêter de nous prendre pour des benêts?
Mais Jean-Dominique Merchet, lui, préfère passer à autre chose. Histoire de ne pas froisser la belle parka verte de son interlocuteur.
Ce que Jean-Dominique Merchet a écrit là, c'est un nouveau communiqué de la défense du général Rondot.
Jean-Dominique Merchet n'est pas seulement "journaliste": le week-end, il fait aussi klaxon pour barbouze mal barrée.

Commentaires

@ tou(te)s
Aujourd'hui, deux posts pour le prix d'un: voir aussi "Menue monnaie".
Merci de votre attention.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 03/06/2006

sébastien vous êtes méchant

dans libé de ce matin j'ai appris 2 choses fondamentales, le général est mince, bronzé, et soigneux: il a fait réaliser des dossiers avec de belles reliures en cuir.

Ouf! j'avais peur qu'il soit désordonné.

Écrit par : céleste | 03/06/2006

Expérience facile : taper "Merchet"+"IHEDN" (institut des hautes études de défense nationale" sur Google...

Écrit par : guy birenbaum | 03/06/2006

@ Céleste
;-)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 03/06/2006

J'ai un peu la tête qui tourne.
Délits d'initiés, puis les blogs de Guy et Sébastien ( tiens, ça me rappelle le feuilleton, mais Guy trimballe t'il un petit tonnelet de rhume en guise d'à-valoir pour ses auteurs assoifés?), puis Impunités Françaises ce matin...
Chaque jour que Dieu fait ( ou pas) depuis deux semaines, j'ai l'impression de soulever un peu plus le tapis, et de voir qu'on a pas balayé depuis des lustres, ou pltôt que si, on a balayés, mais que ces petits monticules sous le tapis sentent de plus en plus mauvais.
Un jour, il faudrait que je vous parle de médecine. Il se passe des trucs étonnants en ce moment, et c'est pas très éloigné de ce que vous croisez entre deux eaux dans la presse grand public et le monde de la politique.
Bon, j'y retourne. J'vous raconte pas ma life, mais les vizumènes, c'est samedi compris ( d'autant que lundi je résiste à Raffarin, nous voilà)

Écrit par : christian lehmann | 03/06/2006

"Je refuse de servir de missile"
La phrase est tronquée. Encore une paire de ciseaux qui traînait.
La citation exacte est:
"Je refuse de servir de missile, MAIS je veux bien servir de suppositoire neuroleptique pour une France anesthésiée"

Écrit par : christian lehmann | 03/06/2006

@ christian lehmann
1) Oui. Un jour il faudrait que tu nous parles de médecine. Parce que tu en parles, il faut le reconnaître, assez bien, de telle sorte qu'on découvre une série (une de plus) de vérités-pas-bonnes-à-dire. Que d'ailleurs on tait. (Si ton blog n'y suffit pas, celui-ci t'est ouvert!)
2) Bravo pour tes lectures. Excellent choix. (Moi je cherchais hier à la F*** des bouquins pour mes enfants, mais j'ai pas trouvé ceux que je voulais... Mardi, je tente le coup ailleurs.) ;-)
3) Message perso: Et ce scrutin?

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 03/06/2006

COMITE DE DEFENSE DES POISSONS ROUGES (CDPR)

Monsieur Fontenelle,
Sollicités par l'un de nos membres souhaitant garder l'anonymat, nous tenons par la présente à nous élever avec la plus grande véhémence contre votre tentation plusieurs fois réitérée de nous appeler à la rescousse quand un argument vous paraît insuffisant, et pour faire de nous, en somme, des boucs émissaires.
En dépit des apparences, nous avons une âme, une conscience. Nous décorons les appartements vides, nous meublons la solitude de maints humains. De plus, nous alimenter ne coûte pas plus d'1,01 euros par semaine. Nous sommes un don du ciel.
Vous aurez donc compris que nous ne faisons pas n'importe quoi. Nous n'assistons pas à des réunions occultes chez les ministres. Nous ne cachons rien à notre ministre de tutelle. Nous n'écrivons pas des imbécilités évidentes sur des post-it. Nous ne conservons pas nos archives durant plusieurs années afin que le premier venu les trouve. Nous ne mentons pas à la presse, car nous connaissons la ténacité et l'indocilité des journalistes.
Aussi, nous vous prions solennellement de bien vouloir rectifier votre post en ce sens, et éviter à l'avenir de mettre en cause nos membres à tout bout de champ.
Merci.

POUR LE CDPR
LE PRESIDENT

Écrit par : eric halphen | 03/06/2006

@ CDPR
Votre commentaire, croyez-le, a retenu toute mon attention. Il n'est jamais plaisant, vous en conviendrez, de se trouver soudain confronté à ses propres légèretés. Mais soit. Je vais faire comme Jean Daniel sur l'affaire Dreyfus l'autre semaine dans le "Nouvel Obs": mon mea culpa.
(L'historiographie de l'affaire Dreyfus se divise désormais en deux grandes périodes, connues sous le nom d'Avant et d'Après (le mea culpa de Jean Daniel)).
Or donc: mille excuses. Froisser des ides n'est pas dans ma nature. J'ai cédé à la facilité. Je me suis laissé emporter par la colère que m'inspirait le papier de Jean-Dominique M. J'ai, croyez-le bien, inifiniment plus de respect pour le plus insignifiant des poissons rouges, que pour n'importe quel(le) député(e) UMP. Je ne supporterais pas d'avoir Nadine Moreno dans un bocal sur ma cheminée. Vous êtes ici chez vous. Pardon. Pardon. Pardon.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 03/06/2006

@Seb

1) je devrais peut-être proposer un gros pétage de plomb à l'ineffable Guy B********...

2) je te rappelle le titre "la citadelle des cauchemars". et Rivages, no soucis?

3)c'est en couv du Figaro ce matin et le Monde va aussi faire un papier.
Le Figaro écrit, entre autre, que:

Les syndicats opposés à la convention sont majoritaires chez les généralistes et la CSMF, jusque-là leader, est menacée chez les spécialistes.

UN DÉSAVEU pour l'assurance-maladie. Et pour le gouvernement, rabroué par une de ses principales cibles électorales. Les médecins libéraux, en désignant leurs représentants aux unions régionales (URML), ont violemment sanctionné les syndicats signataires de la convention médicale de 2005 qui a donné vie au dispositif du médecin traitant, inscrit dans la réforme Douste-Blazy.


Comme d'habitude, le décryptage n'est pas aisé pour les citoyens, mais pensant aux efforts déployés par Douste-Blazy, Xavier ( XXB) Bertrand, Michel Chassang et Dino Cabrera, inénarrables syndicalistes médicaux, pour faire avaler aux généralistes et aux patients la réforme, me revient cette citation de Lincoln Abraham:
"On peut mentir à tout le monde un certain temps, on peut mentir à certaines personnes tout le temps, mais on ne peut pas mentir à tout le monde, tout le temps."

Un gouvernement aussi discrédité n'avait certes pas besoin de voir s'ouvrir un nouveau front avec des médecins qui, je le rappelle, ne sont PAS, pour beaucoup d'entre eux, une cible électorale.

Sur le plan perso, le syndicat "Espace Généraliste", qui n'existait pas il y a six mois, remporte deux régions ( Alsace et Languedoc-Roussillon- 47%-, et fait des scores de 20 à 30% dans les autres régions où il présentait des listes). Chacun sa C6R ;-)

Écrit par : christian lehmann | 03/06/2006

Que pense le CDPR de la poutine ?

Écrit par : Olivier Bonnet | 03/06/2006

Monsieur Olivier Bonnet,
Nous accusons réception de votre demande, que nous transmettons pour avis au Syndicat des Poissons de Haute Mer (SPHM), donc c'est le domaine de compétence réservée. Qu'on se le dise, nos membres n'entretiennent en effet aucune relation, ni de près ni de loin, avec la pêche à la poutine.
Le CDPR.

Écrit par : eric halphen | 03/06/2006

@ Olivier B. + Eric H.

Moi avoirrr pourrrtant prrrévenu autrrre jourrr.
PAS parrrler Poutchina.
Vous cherrrcher merrrde?
Vous TRRROUVER merrrde.
Vous découvrrrir bientôt rrréhabilitation Loubianka.
Vous adorrrer nouvelle déco avec chaînes.

Écrit par : Vlad | 03/06/2006

Dont c'est le domaine, et non donc. Pardon, envoyé trop vite.

Écrit par : eric halphen | 03/06/2006

@ eric halphen
Ca pas changer grrrand chose à courrroux Vlad.

Écrit par : Vlad | 03/06/2006

Vous n'allez pas me faire croire que les interviews ne sont pas vérifiées, corrigées, amendées avant publication ? Ce n'est pas du "direct".

Découvrez l'actualité en vers et contre tout sur http://poactu.canalblog.com/

Écrit par : Philippe Gras | 03/06/2006

@ Philippe Gras
Je ne vais certes pas vous le faire croire! ;-)))

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 03/06/2006

Moi j''ai appris un autre truc dans cette interview. Rondot et Gergorin ont été en contacte jusqu'en février 2005. Alors que soit disant Rondot avait fait part de ses doutes dès avril 2004 et que la justice était saisie de l'affaire de dénoncitations calmnieuses dès septembre 2004, si mes souvenris sont bons.
Pour Merchet, l'affaire Clearstream dans la presse commence avec la publication des notes de Rondot, je croyais que c'était en juillet 2004 avec la Une du Point.

Écrit par : carole | 03/06/2006

"C'est un monsieur âgé, grand, mince et bronzé. Mais c'est d'abord un homme blessé." (http://www.liberation.fr/page.php?Article=387292)

blessé par quoi? sa lampe a UV lui a pété a la tronche?

c'est appreciable un debut de papier comme celui-ci, on sait deja que ca sera du journalisme d'investigation où l'objectivité de l'auteur ne saurait etre remise en cause.




en tout cas, Rondot, lui, il est mince

Écrit par : rep ban | 03/06/2006

@ rep ban
Et c'est là, pour le coup, que Philippe68 a vraiment raison quand il suppose que l'interview a été relue, corrigée, amendée, etc.
L'attaque initiale était: "C'est un monsieur âgé, grand, mince et bronzé, qui sent bon le sable chaud des plages naturistes croates. Quand on le découvre, on ne peut réprimer un discret frisson érotique. Mais c'est d'abord un homme blessé, dont on voudrait lécher les plaies".
Antoine de Gaudemar, patron de "Libé", a trouvé ça, je cite: "Limite flagorneur".
Antoine de Gaudemar a dit: "On va la refaire, en plus déoncloto... détontocolo... Enfin on va la refaire".

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 03/06/2006

ben oué
c'est, entre autres raisons, pour cela que je n'achete plus Libé.
deja que les editos de July au moment, et surtout au lendemain du referendum sur la CE, m'avaient collé une haine terrible.
meme si y'a Pierre Marcelle (il a une putXxx de plume lui)

ttes facons, les journaux où il y a de la pub, je n'achete plus.

me reste Fluide Glacial, Charlie (meme si je reserve les memes pensées a Val qu'a July, mais j'avoue un faible pour Charb)

Tigre, pas encore taté....c'est comment?

Écrit par : rep ban | 03/06/2006

Tigre : un peu trop décallé. Mais merci à VLF je pleure de rire chaque matin, ça n'avance à rien mais ça fait du bien

Écrit par : brigetoun | 03/06/2006

@ brigetoun
Merci pour lui!
;-)

Écrit par : VLF | 03/06/2006

Monsieur Christian, Guy B. vous reçoit à votre convenace au sujet de votre pétage de plomb...

Écrit par : guy birenbaum | 03/06/2006

convenance c'est mieux !et plombs au pluriel.

Écrit par : guy birenbaum | 03/06/2006

Come gather 'round people wherever you roam
And admit that the waters around you have grown
And accept it that soon you'll be drenched to the bone
If your time to you is worth savin'
Ahh you better start swimmin' or you'll sink like a stone
For the times they are a-changin'
Come writers and critics who prophesize with your pen
Keep your eyes wide the chance won't come again
And don't speak too soon for the wheel's still in spin
There's no tellin' who that it's namin'
The loser now will be later to win
For the times they are a-changin'
Come mothers and fathers throughout the land
Don't criticize what you can't understand
Your sons and daughters are beyond your command
Your old road is rapidly agin'
So get out of the new one it can't lend your hand
For the times they are a-changin'

Écrit par : Fulcanelli | 03/06/2006

@rep ban

Je confirme. Le Tigre, c'est trèèèèèèèèès bien !
Et comme j'ai fait un gringue d'enfer à mon buraliste, il me le garde de côté ainsi que le Plan B même au fin fond des Pyrénées !
http://www.le-tigre.net/sommaire.php3

Si tu veux t'en faire une idée, le numéro 1 (ou zéro) soit toujours être disponible en pdf sur le net... ce qui s'appelle de la mise en bouche...

.....

Correction : Heureusement que je viens de vérifier !
Ce n'est plus le numéro 1 mais le numéro 3 qui se retrouve en PDF téléchargeable et c'est là :
http://www.le-tigre.net/Le-no3-en-pdf-et-des-demandes-de.html

Écrit par : Grabuge | 03/06/2006

J'aime bien les éditos du Figaro, oh oh

http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=10189


Vous n'avez pas le monopôle, ah ah

http://www.u-blog.net/Fulcanelli/note/945

Écrit par : Fulcanelli | 03/06/2006

@ christian lehmann
Je me permets de vous préciser que le dernier gars qui est passé par ce blog pour contacter Guy Birenbaum, éditeur à Paris, France, s'appelait Jean Robin.
S'il vous plaît: du doigté.
Il ne messiérait point que nous vous comptassions au nombre des auteurs privés.
(Privés de quoi, me direz-vous? Je vous laisse le découvrir, le jour où vous négocierez votre à-valoir ;-))))))))) ).

@ Fulcanelli
Le fait est. Ces chansons de Pascal Obispo passent vachement mieux, une fois traduites.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 03/06/2006

Obispo !!! On n'est pas au bal des nazes,

Un Polnareff sinon rien... ou un Floyd alors !

Écrit par : Fulcanelli | 03/06/2006

pink oui! il donne dans l'eau et dans les murs, c'est le premier que je connais, Obispo c'est qui ?

Écrit par : martingrall | 03/06/2006

c'est le goal de l'equipe de france

Écrit par : rep ban | 03/06/2006

"Guy trimballe t'il un petit tonnelet de rhume..."

Désolé pour la faute de frappe. Même pour un ancien réanimateur, l'image est atroce.

Écrit par : Just call me Djack | 03/06/2006

@ Christian Djack
M'enfin de quoi parles-tu?
Tu viens corriger une faute de frappe dans une phrase que je ne trouve nulle part.
Ca me fout les jetons.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 03/06/2006

Djack l'éventeur ne brasse que du vent, je parle bien entendu du vrai Djack, le pote à François, François et Ségolène.


En ce moment, je médite paresseusement sur les nanotechnologies en écoutant du Crimson, espérant que quelques idées viendront au passage

Écrit par : Fulcanelli | 03/06/2006

Comme quoi, quand on est bronzé on a souvent des ennuis dans ce pays!

Écrit par : olivier de melgueil | 03/06/2006

@ olivier de melguell
:o)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 03/06/2006

Скоро бях опарен от любовта,
тогава всичко мразех на света.
Всеки беше враг,
хей чуй този трак,
с патлак в ръка
няма да ме огрее любовта.
Но все пак имах късмета в един слънчев ден,
когато създавах поредния проблем.
Случайно се обърнах и най-яката пичка зърнах,
с нея се разговорих и гордоста й преборих.
Свойте чувства аз пред нея разкрих,
но в нейните усъмних.
Бях с много жени преди това,
но не ми свърши любовта.

Écrit par : Fulcanelli | 03/06/2006

Потерялся ты где-то в облаках
Светлые мечты тают прямо на глазах
Что произошло? Может сбился ты с пути
Жду я все равно, но ты звони
Пусть ворвется в дом голос твой издалека
Скажет мне о том, что любовь еще жива
Словом обогрей, сердцем вспомни обо мне
Позвони скорей, номер знаешь

Écrit par : Fulcanelli | 03/06/2006

Λένε πως είμαι γκαντέμης
Παλιοκουμούνι, ανάρχας
Χωρίς αιτία φρικάρω
Κι άλλα πολλά εμπριμέ

Πιάσαν τα πόστα κοθώνια
Όλα τα ξέρουν, ξεράδια
Κι ήρθαν λέει να μας σώσουν,
Που να μην σώσουνε ποτέ

Écrit par : Fulcanelli | 03/06/2006

, Happy birthday to you
אם נחגוג ונרקוד עד הבוקר
שהשנים יעברו, Happy birthday to you
בכיף, בשמחה ובאושר

חלומות יתגשמו, Happy birthday to you
always, always, אם נחגוג ונרקוד עד הבוקר
Happy birthday

Écrit par : Fulcanelli | 03/06/2006

BEN DIS DONC, FULCANELLI???
FAUT PLUS TE GENER???
;oD

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 03/06/2006

Pour les fanas du non (à la CE), appelés "nonistes" (rigolo comme un nom de secte cette appellation...), je signale qu’au jour d’aujourd’hui (pas celui d’hier) les lois, votées par le gouvernement le plus antisocial de ces 50 dernières (ou 100 ou plus…) années, sont annulées par la justice Européenne (CDJE).

Ca vous la coupe peut-être, mais le seul rempart contre l’hystérie destructrice de notre CHICHI national, en matière de Droit du travail, c’est l’europe.

A méditer..

C’est marrant mais jamais personne n’utilise cet argument.

Écrit par : olivier de melgueil | 03/06/2006

T'inquiètes, c'est l'Esprit-Saint qui teste les différentes langues, Lundi c'est pentecôte et il t'ont choisi comme apôtre de la sainte Eglise

Écrit par : Fulcanelli | 03/06/2006

@ fulcanelli

C'est toi qui écris les discours de SR?

Écrit par : olivier de melgueil | 03/06/2006

@Olivier
Elle va nous protéger comment l'"Europe" de l'amnistie de Guy Drut décidée par Chirac? Elle va nous protéger comment l'"Europe" de l'impunité pénale de Chirac? Elle va nous protéger comment l'"Europe" de l'absence absolue de la casse sociale orchestrée depuis des années par Chirac? Elle va nous protéger comment l'"Europe" de la crise de régime et de la crise politique dont Chirac est un des principaux acteurs depuis des années?

Écrit par : Mathieu | 03/06/2006

"de la casse sociale orchestrée..." ou "de l'absence absolue de politique sociale orchestrée..."

Écrit par : Mathieu | 03/06/2006

Je signe la pétition de Mathieu :-)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 03/06/2006

@ Mathieu.

Je constate simplement que la CDJE ou que les circulaires européenne sont les seules limites que l'on trouve aux lois "sociales" française.

Ainsi pour exemple : notre gouvernement ne considérait pas les temps d'astreinte comme du temps de travail. Dés lors les salariés des établissements médico sociaux se tapaient 9 heures de garde payées 4 heures....Mais oui! La CDJE en a décidé autrement et rappelle à nos démolisseurs que seul le repos n'est pas du travail effectif......fallait le faire quand même.

Écrit par : olivier de melgueil | 03/06/2006

Tiens je t'en rajoute une ou deux Olivier:
Elle nous protège comment l'"Europe" des agissements d'un type comme Antoine Zacharias?
Et puis elle le protège comment l'"Europe", Laurent, tu sais, le type qui vit AU JOUR D'AUJOURD'HUI (et pas que depuis HIER) dans une caravane de 17 mètres carrés, dont parlait ici-même Sébastien?

Écrit par : Mathieu | 03/06/2006

@ mathieu:

oui seul une Europe plus forte pourrait nous protéger des hystérodogmatomédéfos que les Français ont élus.
80% pour chichi.....mais moi j'ai voté blanc....

Écrit par : olivier de melgueil | 03/06/2006

@ Mat....

Beaucoup de notables ont été soulagés à l'annonce du résultat du référendum!
Merci pou eux!

Écrit par : olivier de melgueil | 03/06/2006

Les seules "LIMITES"?! Non mais on n'en est plus à pouvoir se permettre de se contenter de "limites" à la casse sociale, aux abus de pouvoir, à l'impunité présidentielle, au cynisme absolu, à l'ultralibéralisme, au désert politique, à la délinquance quelle qu'elle soit, etc, etc etc. Et puis franchement comme exemple de "limite" que la CDJE impose, si ça se borne à ça, c'est vraiment.....(très, très, très, très) limité.

Écrit par : Mathieu | 03/06/2006

@Olivier
Je ne vote pas en fonction des "notables" et de leurs éventuelles réactions. Je vote en fonction de ce qui me paraît être juste.
Et quand à l'Europe, je n'en attends pas "solutions" ou des "protections" aux problèmes et aux excès auxquels nous ne ferions pas D'ABORD NOUS-MÊMES face. L'"Europe" ne nous saura pas de nous-mêmes.

Écrit par : Mathieu | 03/06/2006

@ mathieu

C'est dans le détail que souvent se niche la réalité. En tout cas le non au référendum n'arrangera pas les choses. Car la naissance politique de l'europe, dont nous avons tous besoin, est retardée de 10 ans au moins.

Désolé de te citer des exemples concernant les prolos de base.

Écrit par : olivier de melgueil | 03/06/2006

@ mathieu

Et puis M......., la justice c'est aussi fixer des limites, dans tous les domaines.

Écrit par : olivier de melgueil | 03/06/2006

@ toujours mathieu

Les notables dont je parle étaient ceux à qui l'europe auraient fait perdre leurs misérables petits priviléges. Le renouvellement des élites aurait commencé...

Écrit par : olivier de melgueil | 03/06/2006

auraient? aurait!

Écrit par : olivier de melgueil | 03/06/2006

Bof, remplacer des notables par des technocrates...

Barroso ne vaut pas mieux que Chirac ou Blair

Écrit par : Fulcanelli | 03/06/2006

Olivier je suis entièrement d'accord avec toi sur la nécessité de la construction européenne. Encore faut-il savoir de quelle Europe nous parlons pour que nous soyons vraiment d'accords quand au fond de la question. Sur les limites également on est bien d'accord, encore faut-il là aussi savoir de quelles limites nous parlons. Si les limites se contentent d'être infimes et à la marge, ça n'"arrange(ra)" pas non plus les choses, au contraire. Et on peut dire ça sans pour autant "tout" vouloir. Que le non au référendum n'arrange(ra) pas les choses, je n'en suis pas si certain que ça. Et que le oui les aurait arrangées je n'en suis pas non plus aussi certain que ça.
Autant je suis d'avis que la construction de l'Europe est important, autant je n'en déduis pas qu'il faille pour autant la faire à n'importe quel prix. Je ne doute pas que tu ais des bonnes intentions. Mais je redis ce que j'ai déjà dit hier, parfois les bonnes intentions et les "petits pas" conduisent directement à ce qu'on voulait éviter et n'arrangent pas non plus les choses.

Écrit par : Mathieu | 03/06/2006

De toute façon, plutôt que de continuer à fustiger le non au TCE, il me semble beaucoup plus important et intéressant 1/de l'accepter, 2/de le comprendre, et 3/qu'il pèse de manière constructive sur la construction européenne.
La véritable raison du rejet du TCE n'est "le vote contre le TCE" mais "la construction européenne telle qu'elle s'est jusqu'alors déroulée".
Ce terme, communément admis, selon lequel le rejet du TCE aurait "retardé" de 10 ans la construction européenne me semble être une erreur d'interprétation. "Retardé" ça signifie que le processus sera(it) simplement interrompu pendant un certain temps, et puis qu'ensuite il reprendra(it) dans la même logique. Je ne pense pas qu'il s'agira d'un "retard".

Écrit par : Mathieu | 03/06/2006

@ Mathieu + Olivier
Je lis tout.
Au fur et à mesure.
Vos échanges, rudes mais courtois, me ravissent.
:-)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 03/06/2006

Quand on admet que la véritable raison du rejet du TCE est, au-delà du vote contre lui, la construction européenne elle-même, ce qui est intéressant c'est qu'on ne peut plus distinguer le "responsable" de la "victime". Lorsqu'on admet cela, c'est la construction européenne telle qu'est s'est jusqu'alors déroulée qui est elle-même la source de l'obstacle qu'elle a rencontré sur sa route. Le rejet du TCE passe du statut de "cause" d'un problème à celui de conséquence inévitable d'un problème qui était déjà là et qui n'a fait qu'apparaître de manière plus éclatante. Ce qui est également apparu de manière plus éclatante c'est la nécessité, inévitable pour que la construction européenne se poursuive, que celle-ci ne recule plus devant ce problème.

Écrit par : Mathieu | 03/06/2006

Mathieu + Olivier

Ya qu'un ch'veu sur la tête à Mathieu
Ya qu'une dent dans la machoire à Olivier

Écrit par : Fulcanelli | 03/06/2006

Grenoble, coeur européen des nanotechnologies et de leur contestation

Jacques GUILLON

Agence France-Presse

GRENOBLE

Grenoble, avec la création de Minatec, est dorénavant le principal centre européen sur les micro et nanotechnologies, mais la ville est aussi devenue le pôle de contestation le plus dynamique en Europe contre ces technologies du futur, qualifiées de "necrotechnologies".

C'est en 2001 qu'un groupe d'intellectuels, plus souvent littéraires que scientifiques, constate que "les ingénieurs transforment notre vie, bien plus que les politiques, sans demander notre avis et sans contrôle" et crée le site internet piecesetmaindoeuvre (PMO) de lutte contre "le techno-totalitarisme".

"Ce sont toujours les mêmes, les politiques, les scientifiques et les médias qui ont la parole. Nous estimons que les simples citoyens, ceux qui n'ont pas d'autorité pour le faire, ont le droit de parler et de débattre des aspects politiques, sociaux, moraux des nouvelles technologies", explique un des animateurs de PMO qui a accepté de rencontrer l'AFP sous couvert de l'anonymat.



Il explique cet anonymat: "nous organisons des débats, je prends la parole, je ne me cache pas mais nous voulons être jugés sur nos textes, nos idées".

PMO propose un site web riche de contre-enquêtes et de prises de positions souvent signées "simples citoyens" contre le téléphone portable, pour la fermeture du Commissariat à l'énergie atomique (CEA), contre la création ininterrompue de gadgets électroniques, ou encore pour l'arrêt des recherches dans les nouvelles technologies.

PMO est très critique envers la presse, les Verts qui ont "voté les crédits pour la construction de Minatec", et mène la vie dure aux responsables politiques locaux, tous socialistes, perturbant souvent leurs interventions publiques.

Les opposants critiquent le "risque de flicage généralisé induit par ces techniques avec le marquage des individus avec des micropuces (des riches Mexicains ont implanté de manière indolore ces puces invisibles sur leurs enfants pour les localiser en cas d'enlèvement), ces mouchards électroniques qui infesteront, sauf révolte, 30 milliards d'objets dans 4 ans, l'utilisation de ces technologies par les militaires, la possibilité de modifier par ces techniques les capacités physiques et intellectuelles des individus (l'homme transgénique), leur mariage avec le vivant et la prolifération de nanorobots".

Le groupe fonctionne avec un noyau dur d'une cinquantaine de militants. Ses textes circulent dans toute l'Europe et une première traduction a été faite en italien.

Il dispose de relais solides et a organisé en France une cinquantaine de débats dénonçant le danger de ces technologies, avec notamment la projection du film "Le silence des nanos" de Julien Colin, réalisateur de 34 ans.

Ce film sortira en salle à l'automne. Il retrace l'histoire des nanos, avec la décision du président américain Bill Clinton, en 2001, de débloquer 3 milliards de dollars pour leur développement. Il utilise beaucoup d'images trouvées sur internet, avec des interviews de chercheurs sur la généralisation des nanos. Deux professeurs de philosophie, Bernadette Bensaude-Vincent (Paris X) et Jean-Pierre Dupuy (Ecole Polytechnique), parlent des dangers de ces technologies.

M. Dupuy y prédit que lorsque la contestation va se lever en France contre les nanos, elle sera bien plus forte que contre les OGM. Un test aura lieu bientôt: un "comité d'opposition aux nécrologies" organise du 30 mai au 2 juin à Grenoble des ateliers de réflexion, des débats et une manifestation contre les nanos.

Écrit par : Fulcanelli | 03/06/2006

"Je constate simplement que la CDJE ou que les circulaires européenne sont les seules limites que l'on trouve aux lois "sociales" française."

En neurologie, je crois qu'on appelle ça une hémi-négligence, droite en l'occurence.
Par exemple, je ne crois pas que les routiers partagent votre avis, ni les femmes qui travaillent de nuit, ni les employés des centres d'appels, etc.

Écrit par : leopold trepper | 03/06/2006

Olivier? Que dis-tu de cet argument, dont quant à moi j'adore l'extrême concision, de leopold trepper? Est-ce qu'on ne dirait pas un Scud? ;-)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 03/06/2006

retour et lecture;

Monsieur Léopold, vous êtes sûrement un neurologue émérite mais je ne crois pas que ce pays puisse, tout seul, nous garantir contre "l'horreur économique".

Je ne dis pas que l'EUROPE EST LE JARDIN D'EDEN! JE SOUTIENS SEULEMENT QUE QUAND on à affaire à l'équipe de tordus qui sévit actuellement, elle devient un rempart et peu atténuer les excès.

Constatons le!

Écrit par : olivier de melgueil | 03/06/2006

retour et lecture;

Monsieur Léopold, vous êtes sûrement un neurologue émérite mais je ne crois pas que ce pays puisse, tout seul, nous garantir contre "l'horreur économique".

Je ne dis pas que l'EUROPE EST LE JARDIN D'EDEN! JE SOUTIENS SEULEMENT QUE QUAND on à affaire à l'équipe de tordus qui sévit actuellement, elle devient un rempart et peu atténuer les excès.

Constatons le!

Écrit par : olivier de melgueil | 03/06/2006

Quartier Général De L'Agitation / Bureau De La Propagande
AVIS A LA PROPULSATION!

Ici, dans quarante-cinq minutes.
Un jeu idiot.
Complètement.
Pour nous vider un peu la tête des horreurs de la semaine.
(Et je ne parle pas seulement de la visite de Ségolène R. à Bondy).

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 03/06/2006

Des slogans...
Même si vous le réécrivez une troisième fois, ça n'en fera pas un argument.

Écrit par : leopold trepper | 03/06/2006

Alors pout ce jeu je reste en éveil ;o)) Tu pourrais mettre l'heure car Jamal ne te l'a pas rajouté pour l'instant ;o))

Écrit par : carole | 03/06/2006

c'est qui PMO?

PMO fait des editos, et quand je regrde l'ours de Marianne, je le trouve pas.


c'est qui??????????????????????????

Écrit par : rep ban | 03/06/2006

@ leopold trepper
:o))))))))
Mais alors, que j'aime vos interventions.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 03/06/2006

@ leopold trepper
Puis tant qu'à y aller dans la flagornerie, votre pseudo me ravit.
Car j'aime tous les orchestres. Sauf les noirs. Mais j'ai pour le rouge une sympathie pariculière. ;-))))

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 03/06/2006

@ rep ban
Jean-François Kahn.
L'Homme Aux 9 Millions De Pseudos.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 03/06/2006

@ SF
Y en a pas eu des masses, des noirs, quand même...

Écrit par : the fontenelle's bitch of the day | 03/06/2006

ah, merci @ sebastien fontenelle


il est taré ou quoi?
ca lui sert a quoi a kahn?
je trouve pas ca credible quand je vois un edito signé d'un anonyme



c'est comme moi, mais je fais pas des editos, et je chuis pas un decideur

ils me saoulent tous ces gens a force....

Écrit par : rep ban | 03/06/2006

@ rep ban
C'est vrai, ça, REP BAN.
C'est zarbi, ces pseudos.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 03/06/2006

@ Sébastien
Ton jeu ça arrive quand ?

Écrit par : carole | 04/06/2006

Oups!
Comme on dit.

Écrit par : leopold trepper | 04/06/2006

@Seb
Tu pourrais préciser que PMO sont les initiales de "Passage de la Main d'Or", l'ancienne adresse de Marianne. Question: est-ce que cet usage immodéré de JFK pour les pseudos (S.M., F.D., T.V. etc.) vous choque les uns et les uns autres ? Je n'arrive pas à avoir un avis arrêté sur la question. Parfois ça m'énerve, d'autre fois je me dis que pourquoi pas, confer justement le parti-pris du Tigre sur cette question...

Écrit par : Delphine Peras | 04/06/2006

@ Carole
Je te propose d'actualiser dans quatre minutes. Montre en main.
@ Delphine Peras
Saluuuuuuut!
J'ai lu que F-S allait bientôt reparaître. Que je suis impatient. :oD
Réponse, non, le goût de JFK pour les pseudos ne me gêne pas. Ca me fait plutôt marrer. Ce mec serait capable de remplir son hebdo à lui tout seul. Et je trouve ça plutôt bien, au fond.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 04/06/2006

ca me choque pas delphine
je trouve juste ca pas credible
surement un clin d'oeil a qques initiés



initiés que j'emmerde au fin fond de ma province


bonne soirée


chus enervé, donc, pas trop sociable

Écrit par : rep ban | 04/06/2006

@ rep ban
Bonne nuit.
Demain ça ira mieux.
Demain Ségolène Royal n'ira pas à Bondy.
Et ne jamais oublier: "Ta Rage N'Est Pas Perdue" (BxN)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 04/06/2006

@ Leopold votre thème astro:

http://www.astrotheme.fr/portraits/3UwAv6E5kcWd.htm

Vous êtes Leopold un "libre-penseur" qui appréhendez les problèmes avec un esprit rapide et efficace. Liberté, progrès et originalité sont vos moteurs. Résolument tourné vers l'avenir, vous faites preuve d'ingéniosité et d'inventivité pour réformer ce qui n'a plus lieu d'être et innover sans cesse : psychologie, informatique, nouvelles technologies... n'ont presque plus de secret pour vous. Doté de qualités humaines et idéalistes évidentes, vous êtes un interlocuteur fort sympathique et très intéressant, même si l'on peut parfois vous reprocher votre côté rebelle et révolutionnaire. En effet, un esprit de contradiction assez développé semble vous animer : vous pensez rarement comme tout le monde et au risque de vous montrer obstiné, intransigeant et désagréable, vous le dites ! Au lieu de provoquer de soudaines ruptures amicales apprenez plutôt à persévérer dans vos efforts et laissez s'exprimer davantage votre potentiel créatif quand vous ressentirez une trop grande tension nerveuse

Écrit par : olivier de melgueil | 04/06/2006

" Doté de qualités humaines et idéalistes évidentes, vous êtes un interlocuteur fort sympathique et très intéressant"

ben voilà, tout est dit.

Écrit par : leopold trepper | 04/06/2006

@ Olivier + Leopold
A bien marré.
:-)))))

@ tou(te)s
A ce soir (tard).
Bon dimanche.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 04/06/2006

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu