Avertir le modérateur

15/06/2006

Social-Immobilisme

medium_hp_scands_66151042740.jpg

Bagarre générale au "Point", l'hebdomadaire de la Droite Décomplexée Briseuse De Tabous, pendant la dernière conférence de rédaction. Enjeu: la couverture (ci-dessus) du numéro de ce matin. Le désaccord -général- porte sur un mot.
Sur l'essentiel, tout le monde se retrouve. Il s'agit de poser la question: "Sarkozy est-il?" Suivie d'un mot qui "brise un tabou", explique Franz-Olivier Giesbert, le taulier. "Ca va de soi, lui répond François Dufay, on n'est pas des fiottes bolcheviques". C'est sur ce mot que les avis divergent. Sur ce que Sarkozy est.
L'un propose: "Beau". Sarkozy est-il beau. L'autre préfère: "Beau et Fort, avec des majuscules". Un autre encore: "D'accord pour les majuscules, mais on rajoute "intelligent", histoire d'exploser un tabou. Beau, Fort, Intelligent". Un quatrième vote pour: "Sarkozy est Magnifique, sans point d'interrogation".
Chahut. Tohu-bohu. Echange d'invectives. Vipère villepiniste! Tabouphile! Vermine chiraquienne!
Finalement, tout le monde se retrouve sur "invulnérable", qui vous a, explique Catherine Pégard, "un petit côté Bruce Willis pas dégueulasse du tout". Giesbert précise: "On va quand même laisser le point d'interrogation, que ça soit pas trop voyant". Applaudissements. Clapclapclapclapclapclap. Satisfait, Giesbert commande à Elisabeth Lévy et François Dufay, pour la semaine prochaine, une interview croisée d'Alain Finkielkraut et d'Hélène Carrère d'Encausse, briseurs de tabous, sur le thème: "Est-ce que oui ou non il est encore possible, dans ce pays gangrené par l'antiracisme, de compter des noirs sans se faire emmerder?"
Puis Giesbert, pour se détendre après cette rude épreuve, fait ce qu'il fait toujours quand il est un peu noué: il bouffe quelques fonctionnaires. Et ça donne ces quelques lignes magnifiques, dans son édito de ce matin: "On a assez dit ici tout le mal qu'il fallait penser du social-immobilisme du pouvoir pour se priver de saluer la décision du gouvernement de ne pas remplacer 15.000 emplois de fonctionnaires sur les 75.000 qui partiront à la retraite en 2007."

Commentaires

PS: Bande-son: Bérurier Noir, "La Danse Du Lac D'Argent", instrumental, démo.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 15/06/2006

:)

La question de l'éventuelle défaite de Sarkozy continue à être posée de la même manière. "Sarkozy face à quelqu'un d'autre" "Sarkozy invulnérable à quelqu'un ou quelque chose d'autre?" C'est en effet intéressant que ce soit le mot "invulnérable" qui soit employé. Il me semble qu'en fait, c'est plutôt, et avant tout, par lui-même que Sarkozy sera vaincu, ou pas.

Quand au "salut" de Giesbert du "non-remplacement", en clair de la suppression, de 15 000 emplois, c'est vraiment une insulte.

Écrit par : Mathieu | 15/06/2006

Bravo et merci! C'est comme si on y était! C'est la première fois que j'assiste en direct à une réunion de la rédaction du Point. Première fois aussi que je peux féliciter Monsieur FOG d'avoir si brillament inspiré Monsieur R avec les paroles de Monsieur DdV qui voulait prendre la France, que ça chatouillait dans le bassin. Non non, pas le méditéranéen ni celui d'Arcachon. Le vrai!
Mais vous avez omis un petit bout en bas à gauche: l'amour retrouvé. Il l'avait donc perdu ? Voilà ce que c'est quand on ne range pas ses affaires.

Écrit par : Fleuryval | 15/06/2006

passée voir puisque Anne insiste en face...

j'ose pas imaginé le temps qu'ils ont mis, tous réunis, devant toshop pour décider du :
1) centrage (...du visage)
2) du degré de la diagonale
3) de la coupure à droite (... de la tête!)

Écrit par : stubborn | 15/06/2006

Sur l'édito, ça m'étonne que FOG se satisfasse de si peu : au départ l'ambition du gouvernement Raffarin c'était de ne pas remplacer un départ à la retraite sur deux non ?

Les pièges c'est ceux des chiraquiens ou ceux de la gauche ?

Écrit par : carole | 15/06/2006

Bonjours Seb, Raymond m'emerde déjà à plus,

Écrit par : martingrall | 15/06/2006

Et Wolinski? Il était pas là, Wolinski? Ah non, il était dans le Parisien, expliquant qu'il était toujours un dessinateur engagé. Et voilà le travail... On tourne le dos, et on rate une belle occasion d'illustrer un article de Jacques Marseille sur les feignasses de fonctionnaires en affection longue durée qui se font faire des arrêts maladie bidon par des médecins bolchéviques militants...

Écrit par : christian lehmann | 15/06/2006

Pyrom-Anne bat le rappel des troupes chez le Boss, j'accours séance tenante !
Le Sachem a donc placé des micros au sein de la rédaction du Point. La séquence est hilarante.
Mais ce qui me choque surtout, c'est la sortie sur les fonctionnaires de l'autre, là, l'indigne et méprisable Frantz-Opportuniste Giratoire. Bordel, 8500 postes en moins dans l'EDUCATION NATIONALE !
Fiente-Olivier donne grave EDV (envie de vomir).

Écrit par : Olivier Bonnet | 15/06/2006

@Fulcanelli : c'est pas le meilleur morceau d'Arena. J'aime bien The hanging tree, celui où l'on pourrait pendre F-OG...

Écrit par : Olivier Bonnet | 15/06/2006

Sarkozy est-il
impayable ?
inébranlable ?
insondable ?
indécrottable ?
invivable ?
incapable ?
inabordable ?
inacceptable ?
improbable ?
respectable ?
adorable ?
baisable ?
responsable ?
irresponsable ?
misérable ?
fiable ?
………..

Écrit par : Caroll | 15/06/2006

@Olivier

Oui, envie de vomir, vraiment.

@Sébastien

Super ton billet!

@Stubborn

T'as oublié le petit vert tendre buccolique façon renouveau printanier ...

Écrit par : Céleste | 15/06/2006

@ TOUS

Le service public se venge et tège Giesbert de sa grille de rentrée.

CLAPCLAPCLAPCLAPCLAPCLAPCLAP (la foule se lève et applaudit dans un mouvement de liesse populaire)

L'Etat ne peut pas tout, mais continue à être un peu Providence.

Écrit par : Pyrom-Anne | 15/06/2006

Ah oui, sacrée bonne nouvelle, Pyrom-Anne ! Champomy pour tout le monde.

Écrit par : Olivier Bonnet | 15/06/2006

@ Carole
réponses au questionnaire

7 NON
7 OUI
2 sans opinion (manque d'élements de réponse)

à vous

Écrit par : Céleste | 15/06/2006

@Céleste : quel questionnaire ? Je ne comprends rien !

Écrit par : Olivier Bonnet | 15/06/2006

@ Olivier

La liste de questions (5 billets au-dessus) posté par Caroll et non pas Carole, comme je l'avais écrit (sorry sorry sorry)

ça commence par sarkozy est-il....

Écrit par : Céleste | 15/06/2006

Sarkozy est arriviste, malin, méprisable, dangereux mais je crois qu'il perdra en 2007.

Écrit par : Olivier Bonnet | 15/06/2006

@Céleste
vi, c'est exact... sont du également hésiter avec un bleu lavande ou un bleu très clair, un bleu un peu nuageux, ou alors profond, genre ciel orageux qui aurait fait ressortir les yeux, le regard intérieur, mais... "attends, ça va faire un peu trop... Ségolène... vous trouvez pas ? k'est-ce que t'en penses ? pour l'amour, le vert c'est mieux, non ?"
... ...

Écrit par : stubborn | 15/06/2006

………..
raisonnable ?
irritable ?
formidable ?
visitable ?
retable ?
jetable ?
sortable ?
immangeable ?
imbuvable ?
sable ?
râble ?
…………..

Écrit par : Caroll | 15/06/2006

Il paraît bien fatigué quand même sur cette photo. Je dirais même il accuse son âge.
Alors Cécilia a choisi de devenir première dame ?

Écrit par : carole | 15/06/2006

Et si c'était lui ?

Écrit par : Caroll | 15/06/2006

@ Caroll

Lui quoi ? Qui a choisi de devenir première dame ?
Je vous avais bien dit que ce type avait un côté Scarlett O'Hara.....

Écrit par : Grabuge | 15/06/2006

@ Sébastien

Ton billet est super, on l'a déja dit...

Mais

à chaque fois que j'arrive sur ta page, j'ai cette tronche de cake qui envahit mon écran...ça va finir par me filer des cauchemars

@ Caroll

ce ne sera pas lui et...

@ Carole

....Cécilia ne sera pas la première dame de France, même si elle l'a choisi.


Le retour de l'amour! Pfffft!!!!

Écrit par : Céleste | 15/06/2006

http://comptearebours.20minutes-blogs.fr/

je me permets de vous présenter mon nouveau blog politique.

merci de votre visite...

Écrit par : Peter | 15/06/2006

Petite explication de couv' : les mots, le sens des mots, c'est important.

"Comment il déjoue les pièges" signifie d'entrée de jeu qu'il est bien invulnérable puisqu'il "déjoue les pièges".

"Le risque Le Pen", soit quasiment "Le piège Le Pen". N'oubliez pas qu'il déjoue les pièges... Comprendre : Sarkozy meilleur rempart contre le Pen.

L'amour retrouvé. Son talon d'Achille, enfin présenté comme tel, car cette vulnérabilité-là, l'électrice y est sensible... Qu'elle se rassure, l'amour est "retrouvé", comprendre : désormais Sarkozy est plus invulnérable que jamais !

Il déjoue les pièges, y compris le piège Le Pen, il a sorti la tête de l'eau et respire de nouveau le parfum de l'amour. Et donc, comme ce qui ne tue pas rend plus fort... Sarkozy est invulnérable !

La phrase interrogative avec "invulnérable", elle n'est pas seulement "implicite", elle est "superflue" ("de trop"). Une façon de vous démontrer que ce titre (suivi de ces sous-titres) sur cette couv' n'est autre qu'une affirmation mal camouflée sous de la ponctuation.

La couverture à laquelle vous avez échappé :

Sarkozy est-il présidentiable ?

Il joue des pièges
Il risque Le Pen
L’amour flou retrouvé

Écrit par : Pyrom-Anne | 15/06/2006

@ TOUS (nouvelle page de publicité, qui ne me rapporte pas un centime d'euros, combien de fois vais-je devoir vous le dire ?!!!)

Allez visiter le blog de Peter : http://comptearebours.20minutes-blogs.fr/
Pour l'instant, ça me plaît bien ;-)

Vous pourrez compléter son papier sur Pimprenelle avec celui-ci (spéciale dédicace au Tigre) : http://mamilitance.blog.lemonde.fr/mamilitance/2006/04/le_tigre_dvore.html

Séb, le lien juste au-dessus redirige vers un article du blog de Fraise des Bois, le blog le plus fréquenté par les soc, un blog qui souvent ne manque pas de mordant. Fraise est montebourgeois, mais Fraise est journaliste - au chomdu - avant d'être montebourgeois. Il vit dans la belle région de Primprenelle. Fraise a une plume et aussi de l'humour. Séb, je crois, tu vas être obligé de faire de temps à autre un petit tour chez Fraise... c'est instructif pour qui veut comprendre le petit manège enchanté des "socialistes".

Écrit par : Pyrom-Anne | 15/06/2006

Coucou.
Mais que je suis content de lire vos commentaires.
Mais qu'ils sont bien.
Mais qu'ils me ravissent.
Je veux bien aussi un peu de Champomy.
Je vais aller faire un tour chez Fraise, et pas qu'un peu.
Je vais encore demander à Fulcanelli d'arrêter avec le rock progressif.
Je vais aller faire un tour chez le Boss de chez Boss en face.
Puis chez Céleste, à Bologne, où la vie sourit.
Puis chez Grabuge.
Puis chez tout le monde.
Puis je vais vous recommander de jeter un oeil -plutôt que deux euros...- sur l'interview de DSK cette semaine dans Charlie. Et de jouer à: trouve les perles, comme dit le bon Docteur Justice.
Bon, je reviens.
A toute.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 15/06/2006

Ben j'avais pas vu le message de Peter, je suis allé faire un tour sur son blog après avoir lu le conseil d'Anne, et c'est vrai que c'est plaisant, même remarque pour celui de Fraise, qui a sur LPDP (qem) de vraies fulgurances. Moi je dis ça, je dis rien. Après vous faites EXACTEMENT comme vous voulez. Tendez je revérifie si y a pas d'autres commentaires que j'aurais zappés, ça fait franchement pas sérieux. C'est à cause de Fulcanelli et Olivier B., ça. Les deux flippants maniaques du rock progressif. ;-)))

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 15/06/2006

à olivier :
..."mais je crois qu'il perdra en 2007", j'espère que vous dites vrai mais j'ai des gros doutes.

Écrit par : sève | 15/06/2006

Y'a aussi la petite BD de Colloghan sur le travail (de sape ?) des éditorialistes :

http://www.acrimed.org/article2387.html

Profitez, c'est ma journée "veille des éveillés du net".

Écrit par : Pyrom-Anne | 15/06/2006

Plus de 20% des poulaillers de l'UE contaminés par la sarkozyelle

15/06 16:51 :
Plus de 20% des poulaillers de l'UE sont contaminés par des sarkozyelles pouvant provoquer des gastroentérites (diarrhées), les pays les plus touchés étant la République tchèque et la Pologne, selon un rapport préliminaire de l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA).

L'étude a été menée sur près de 5.000 poulaillers et élevages des différents Etats membres de l'Union européenne entre octobre 2004 et septembre 2005. Elle fera l'objet d'un rapport définitif en octobre 2006, précise sur son site internet l'agence basée à Parme, dans le nord de l'Italie.

"Les résultats montrent que globalement, au niveau de l'UE, la présence bactériologique de la +Sarkozyella enteritidis+ et/ou de la +Sarkozyella typhimurium+ a été retrouvée dans 20,3% des poulaillers et élevages", résume le rapport.

La présence de ces deux types de sarkozyelle "varie fortement, de 0% à un maximum de 79,5%", est-il précisé.

La République tchèque est le pays de l'UE présentant la présence la plus importante de Sarkozyella enteritidis et de Sarkozyella typhimurium, avec un taux moyen de 62,5% dans ses élevages. Suivent la Pologne, avec une prévalence de 55,9%, et l'Espagne, avec 51,6%.

Les pays de l'UE affichant les taux les plus bas parmi leurs élevages sont la Finlande (0,4%), le Danemark (1,2%), les Pays-Bas (7,9%), le Royaume-Uni (8%), la France (8%), l'Italie (8,1%).

La transmission des sarkozyelles de la poule à ses oeufs "peut varier" selon une multitude de facteurs, mais "plusieurs études montrent que cette proportion se situe en-dessous de 3%", a affirmé l'EFSA.

"La Sarkozyelle Enteritidis et la Sarkozyelle Typhimurium sont les formes de sarkozyelle les plus fréquemment associées avec des maladies humaines. Les oeufs sont considérés comme la principale source" de transmission de la bactérie à l'homme, a également souligné l'EFSA.

La bactérie Sarkozyella Enteritidis infecte par exemple les ovaires de poules d'apparence saine et contamine les oeufs avant la formation de la coquille. Leur consommation, crus ou non complètement cuits, peut provoquer fièvres, douleurs abdominales et diarrhées, jusqu'à la mort chez les personnes âgées ou fragiles et les nourrissons si on ne leur administre pas rapidement des antibiotiques.

Écrit par : Fulcanelli | 15/06/2006

Je vous signale -pour le cas où vous n'auriez pas cliqué dessus- que le petit bonhomme avec la torche, là-haut, est de Colloghan.
Merci, Anne, pour ta veille.
Merci, Anne, d'avoir fait de l'agitation et de la propagande pour VLF! chez l'NRV.
Merci, Anne.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 15/06/2006

@ Fulca
:-D

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 15/06/2006

Merci Anne de si bien t'occuper à élargir encore plus nos horizons.

@ Fulcanelli
Tu connais déjà les antibiotiques pour se débarasser de ces sarkozyelles car j'ai peur que mes grands-parents maternels soient déjà gravement malades ?

Écrit par : carole | 15/06/2006

@ TOUS

Hélas, rebouchons le champomy ! Le service public audiovisuel vient de se prendre un jardin de nains de Babylone sur le coin de la gueule. La thèse de l'attentat est privilégiée.

"Stéphane Bern lâche Canal plus pour France 2 ! Et pourtant, le spécialiste des têtes couronnées avait une place en or avec Vendredi pétante et Samedi pétante. Mais Stéphane Bern veut vivre une nouvelle aventure en rejoignant le service public et il souhaite apporter un genre nouveau. Il était à un moment question pour le présentateur de Canal de remplacer Thierry Ardisson le samedi soir en deuxième partie de soirée. Finalement, c'est Laurent Ruquier qui occupera le créneau. Stéphane Bern présentera lui en semaine une émission hebdomadaire de débat en deuxième partie soirée."

Amis du FAS : à l'attaque ! Sinon préparez-vous à SUBIR Steevy tous les samedis soirs.

Qui a parlé d'horizon élargie ? Qui ? ;-)

Écrit par : Pyrom-Anne | 15/06/2006

Plus de 20% des poulaillers de l'UE contaminés par la ségonelle

15/06 16:51 :
Plus de 20% des poulaillers de l'UE sont contaminés par des ségonelles pouvant provoquer des gastroentérites (diarrhées), les pays les plus touchés étant la République tchèque et la Pologne, selon un rapport préliminaire de l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA).

L'étude a été menée sur près de 5.000 poulaillers et élevages des différents Etats membres de l'Union européenne entre octobre 2004 et septembre 2005. Elle fera l'objet d'un rapport définitif en octobre 2006, précise sur son site internet l'agence basée à Parme, dans le nord de l'Italie.

"Les résultats montrent que globalement, au niveau de l'UE, la présence bactériologique de la +Ségonella enteritidis+ et/ou de la +Ségonella typhimurium+ a été retrouvée dans 20,3% des poulaillers et élevages", résume le rapport.

La présence de ces deux types de ségonelle "varie fortement, de 0% à un maximum de 79,5%", est-il précisé.

La République tchèque est le pays de l'UE présentant la présence la plus importante de Ségonella enteritidis et de Ségonella typhimurium, avec un taux moyen de 62,5% dans ses élevages. Suivent la Pologne, avec une prévalence de 55,9%, et l'Espagne, avec 51,6%.

Les pays de l'UE affichant les taux les plus bas parmi leurs élevages sont la Finlande (0,4%), le Danemark (1,2%), les Pays-Bas (7,9%), le Royaume-Uni (8%), la France (8%), l'Italie (8,1%).

La transmission des ségonelles de la poule à ses oeufs "peut varier" selon une multitude de facteurs, mais "plusieurs études montrent que cette proportion se situe en-dessous de 3%", a affirmé l'EFSA.

"La Ségonelle Enteritidis et la Ségonelle Typhimurium sont les formes de ségonelle les plus fréquemment associées avec des maladies humaines. Les oeufs sont considérés comme la principale source" de transmission de la bactérie à l'homme, a également souligné l'EFSA.

La bactérie Ségonella Enteritidis infecte par exemple les ovaires de poules d'apparence saine et contamine les oeufs avant la formation de la coquille. Leur consommation, crus ou non complètement cuits, peut provoquer fièvres, douleurs abdominales et diarrhées, jusqu'à la mort chez les personnes âgées ou fragiles et les nourrissons si on ne leur administre pas rapidement des antibiotiques.

Écrit par : Fulcanelli | 15/06/2006

Sarkozyella Enteritidis, j'adore, mais c'est pas trop beau pour être vrai ?

En revanche, une molécule dénommée Sarkozyl, c'est documenté. Même que ça serait souverain contre le virus de la polio, comme l'insinue le titre de ce papier paru en 1970 dans le Journal of Virology : "Purification of the Sabin Strain of Poliovirus Type I Through Treatment with Sarkozyl".
Pour en savoir plus :
http://www.pubmedcentral.nih.gov/articlerender.fcgi?artid=356181

De là à dire que le Sarkozyl serait une sorte de Kärcher moléculaire…

Écrit par : Journaleux scienteux | 15/06/2006

Bonne fête Germaine mais merci à Maurice, c'est lui qui défend le mieux Sarkozy, Maurice retrouvé grâce à Google et Ségonelle




maurice
affiché sur le forum: Nicolas Sarkozy
expéditeur: facteur
date: 02/06/2006 18:23:39
faire de la politque humaine et de princippe parfoie pour ne pas dire tout le tenps eput_derangé!pas nous de qoie plus normale de demandé au gens de travailler pour ganer leur vie!deducations anos enfants! fermeté a la delinquance quelque soit!imigrattions choisit! travailler plus pour gagner sa vie je pense a la d'écheance des 35h!securité pour tout le monde riche ou pauvres! ect ect
si on aconprie ca on aurat tout conprie qui a cassé les bus! qui abrulé les gens infirme dans le bus! quia gallasé les ponpier!qui a agallasé la politce! quia gallasé les ponpier les medecint!qui a gallasé un enfants de 18mois alort que sa maman sortait faire des courses! qui a assasiné un pere de famille qui voulait prendre une photo a un revebere! qui a assaniné le jeune home quar il été juiffe!
a partire de la on dis "stop"! pour les gens qui naime aps la france rien ne les retient !
moi je fait reguilememnt au pays etranger on tu on vous tue! on volle oncoupe les 4doits on ne recomence plus !on viole on vous tue!e ne france on fait tou ca pour vous libéré ensuittee t mieux recomencé!
je die tout sinplment que le généralle de gaulle en 1948 et a remie ca 1958 a depouisiérré la repplique bien pousireusse et a notre ami nicolat sarkosy qui alui seul ale gourage de dire ce quil faut dire et de faire ce quila faire et en plus de ca il di ce quil fait est fait ce quil die c'esta dire tient c'est engagement.
nicolt ami president ump misnitre de l'intérieure tien bon pour nous nous sommes ate coté et au moment venue nous seront la avec toi la france de demaint a besoisn de toi pour une nouvelel france qui a besoins sincerment un nouvel air poltique possible cracea ton courage segonelle rire. mercie d'etre la concurantte quar la nous somme sur de gagné par contre esthétiquement elle a tout pour elle une belle dame mais soyont serieux la france a bessoins du serieux commencé par vous endendre entrevous au ps! et pour les lecont sincerment vous reté mal placé pour en faire!
explenple vous nous segoenelle royale nous parle de tutelle a nos enfants !rire je sais ce que jai a faire je suis papa et je constate une chosse ele a 4enfants qui les elvé vue son activité politique c'est bien els nourices et les dames de service a son service! pas le tenps de fare la maman vue la poltique et ensuitte vous nous parlé de securité pour ne aprlé loint hsitoriquent demander juste avotre ami vallant quat_il! fait lui au minsiterre de linterieure!rien chevenment!rien !ect ect
nicolat continue le conbat serieux celuie de la poltique pour nous nous somem avec toi pour la nouvelle france demaint
un realiste.

http://forum.leparisien.com/user/non-frames/message.asp?forumid=139&messageid=98184&threadid=98184

Écrit par : Fulcanelli | 15/06/2006

@ Fulcanelli devant lequel je m'incline

Il y a donc pire sarkozyste que Steevy...

Je ne me moquerai jamais de quelqu'un qui ne sait pas écrire ou qui a une orthographe... aléatoire (j'en connais même qui ont des blogs ;-). Cela dit, les mots ont toujours un sens !

Ici, leur sens me laisse "sens dessus-dessous".

Intéressant de voir combien ce monsieur REALISTE a besoin de s'exprimer.

"il di ce quil fait est fait ce quil die c'esta dire tient c'est engagement."
REALISTE, c'est peut-être dans le fond le mot juste...

Écrit par : Pyrom-Anne | 15/06/2006

Dans un jeu de rôle appelé "Midnight", il existe une peuplade appelée les Sarcosians. C'est, en gros, l'histoire du Seigneur des Anneaux, mais l'auteur prend pour point de départ que le mal a triomphé. Que Sauron est arrivé sur le trône:
"Un anneau pour les gouverner tous, et dans les ténèbres les lier..."

Oui, je sais, ce n'est pas du Tolkien. Dans Tolkien, le nain Gimli ne convoite pas l'Anneau.

Écrit par : Short People | 15/06/2006

@ Fulca + Journaleux scienteux, re-:-)
Sinon.
J'avais pas encore lu L'Express de ce matin. Un noeud à mon mouchoir: penser (aussi) à me renseigner sur la convulsion qui me fait dépenser, chaque semaine, tant d'euros pour acheter des canards de droite.
Et donc.
Editorial de Denis Jeambar.
Premier paragraphe.
Je vous le balance, pour vous faire économiser 3 balles, et parce qu'il est tellement... Tellement...
"LES PRIVILEGIES. La fonction publique est un continent à la dérive. Nul n'en comprend plus les règles et les devoirs, tant certains fonctionnaires s'en affranchissent, de la base au sommet. Ubu fut ainsi le roi de l'Education nationale et de la SNCF, le lundi de Pentecôte. Alors que la France du secteur privé a choisi, pour l'essentiel, de travailler, les enseignants ont contraint les parents à se débrouiller pour garder leurs enfants à domicile et les cheminots n'ont offert aux usagers qu'une desserte inadaptée, calquée sur celle des dimanches et jours fériés. Nous assistons à un dévoiement de la fonction publique quand le service rendu y devient moins important que la mise en oeuvre de droits mal acquis, qui alors s'apparentent à des privilèges. Quand le service public n'est plus au service du public couve une crise civique."
C'est tellement... N'est-ce pas...
Spéciale dédicace à tou(te)s les profs qui traînent dans le coin.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 15/06/2006

@ Christian
Mais Gollum si !!!!!!

Écrit par : carole | 15/06/2006

@ Sébastien
bonjour la désinformation sur les profs.. et c'est les parents qui ne voulaient pas que leurs gosses travaillent un jour férié de plus (et principe totalement justifié à mes yeux).

Écrit par : carole | 15/06/2006

"la France du secteur privé a choisi, pour l'essentiel, de travailler," CHOISI? Où voit-il un choix cet idiot? Tu a raison Seb, c'est vraiment pathologique de claquer 3€ pour ré-entendre une énième fois la rengaine morale "Public=Mal. Privé=Bien".

Écrit par : Mathieu | 15/06/2006

@ Christian Lehmann
"C'est en gros l'histoire du Seigneur Des Anneaux", sauf que Sauron a triomphé.
Ben c'est PAS DU TOUT l'histoire du Seigneur Des Anneaux, alors? T'es d'accord avec ça? Ou si j'envoie quelques Ents refaire ton jardin?
(Ou si je lui indique ta cave... Tu sais... Celui Dont Le Nom Ne Doit JAMAIS Etre Prononcé...)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 15/06/2006

Et Jacques Marseille ??? Il faut parler de Jacques Marseille!
Il est en tournée en ce moment, et lui aussi, il a plein d'histoires de toto libérales dans sa besace...

Et puis, aprés tout, il a choisi un titre trés fontenellienpour sa dernière diarhée "Du bon usage de la guerre civile".

Écrit par : leopold trepper | 15/06/2006

@ Le Hobbit et Treebeard

Vous savez c'qu'elle lui dit à cet empaffé de Sauron, l'Enflammeuse d'Étoiles ????
Non mais... faudrait voir à pas marcher sur les plates-bandes d'une Valie en pétard... ;P

Écrit par : Elbereth | 15/06/2006

@ leopold trepper
Aaaaaah, leopold, ça faisait une paye nom de Dieu! Comment ça me fait plaisir que tu sois passé! :-))))
Pour Jacques Marseille, voir -donc- "Le Point", qui recueille pieusement, à peu près tous les 15 jours, et jusqu'à la dernière goutte, chacune des selles que vous évoquez.
Le monde, vu par "Le Point", est un endroit assez fascinant.
Bon, mais d'un autre côté, si nous commençons à nous asseoir au chevet de tous les grands malades ultralibéraux, on y est pour vingt ans.

Par ailleurs je te signale que Peter, sur son blog (voir lien quelque part au-dessus), propose "La Mère Emptoire" pour Ségo. Pas mal non plus. Ton avis d'expert m'intéresse!

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 15/06/2006

"Bon, mais d'un autre côté, si nous commençons à nous asseoir au chevet de tous les grands malades ultralibéraux, on y est pour vingt ans."

C'est de mon devoir de médecin. Les grands malades ultralibéraux. Faut que j'appelle Guy.

Dis mon Seb, je passe sur RMC demain. Aucune bombe en réserve?

Écrit par : christian lehmann | 15/06/2006

Bon alors OK, on se tutoie...

La Mère Emptoire, j'aime beaucoup : je peux plagier?

Écrit par : leopold trepper | 15/06/2006

Je vais vous dire.
Grabuge, faut pas TROP la chatouiller avec Tolkien.
Mais surtout.
Grabuge a balancé sur son blog, tranquille, l'instrumental des BxN qui m'a fait ma bande-son pour mon billet de ce matin.
Comment elle ASSURE.
Grabuge, toujours sur son blog, envoie cher à un député de la famille Raoult. De ceux qui se contiennent de moins en moins. De ceux qui... Beuaaark...
GRABUGE!!!
LA HAIE D'HONNEUR!!!

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 15/06/2006

"Bon, mais d'un autre côté, si nous commençons à nous asseoir au chevet de tous les grands malades ultralibéraux, on y est pour vingt ans."

Oui mais Marseille, je l'ai eu comme prof...

Écrit par : leopold trepper | 15/06/2006

@ CL
Ben non. Chuis pas très bombes ces temps-ci. (Patience... Patience...) Mais par exemple, si là tout de suite je devais passer à la radio, je pense que je lancerais une série d'été sur le thème: "Rigolons avec Noël Forgeard". (Voir notamment le site de Grabuge, encore une fois).
Heu, dis.
Je ne suis pas ton Seb.
Ma couille.
:-DDDD
@ leopold
Ah ouais. C'est vrai. On se tutoie. C'est aussi bien, non?
Et je veux, que tu peux plagier. Fin je pense. Peter a pas l'air d'être du genre crispé sur des copyrights.
Alors que Noël Forgeard...

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 15/06/2006

@ leopold
Tu l'as eu comme prof...
Seigneur...
Ce que mes contemporains doivent subir...
C'était à l'époque où il affichait une espèce de sympathie orthodoxe pour Joe Staline, ou après son virage thatcherien?

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 15/06/2006

Au fait, toi qui sais tout sur les gens qui font des choses bien, est-ce que tu sais qui a réalisé l'excellent documentaire "La liste noire du commissaire".

Un docu délicieusement pervers.
C'est une sorte de Strip Tease de 52' sur le "travail" du tres chrétien Jacques Barrot à la commission européenne.
D'abord, on a l'impression d'être tombé sur un de ces publireportages politico-patronaux dont LCP, et désormais France 5, ont le secret... et puis en fait, non :)

A prescrire à tous les ouiouistes égarés...

Écrit par : leopold trepper | 15/06/2006

"C'était à l'époque où il affichait une espèce de sympathie orthodoxe pour Joe Staline, ou après son virage thatcherien?"

Il venait de passer le virage ... Il avait un peul mal des transports

Écrit par : leopold trepper | 15/06/2006

Jamais entendu parler de "La liste noire du commissaire"!
Des infos, quelqu'un(e)?

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 15/06/2006

La liste noire du commissaire
Un documentaire de Vincent Blanchet (2006), d’après une idée de Guy Darbois, produit par Arts Maillot Productions.
52 min

http://webcndp.cndp.fr/tice/teledoc/mire/mire_listenoire.htm

Moi, perso, j'ai mis exactement 12 secondes à devenir noniste en 2005. En 1999 ou 2000 - je ne sais plus - j'avais lu ce formidable bouquin que je recommande. Celui qui est oui-ouiste de gauche et qui le reste après l'avoir lu, je peux lui apprendre quelque chose : il n'est pas de gauche ! ;-))

Observatoire de l’Europe industrielle
Europe Inc. - Comment les multinationales construisent l’Europe & l’économie mondiale

(Belén Balanyá, Ann Doherty, Olivier Hoedeman, Adam Ma’anit, Erik Wesselius)

Traduit de l’anglais par Mickey Gaboriaud et Benoît Eugène
Préface de Raoul Marc Jennar
Nouvelle édition revue et actualisée


En 2004, Le Conseil européen invitait tout naturellement Gehrard Cromme, PDG de Thyssenkrupp et nouveau président de la Table ronde des industriels européens (ERT) – lobby qui constitue depuis les années 1990 une des principales forces de la scène politique européenne. Dans son discours, il appelait de ses vœux la concentration, entre les mains d’un « commissaire unique – totalement dévoué à la concurrence totale sur des marchés libres –, des portefeuilles du marché intérieur, de l’industrie et de la recherche, capable d’accélérer au niveau européen mais, plus vital encore, aussi aux échelons nationaux, la mise en œuvre des décisions ». Et de conclure : « Il est temps de savoir à quel niveau d’excellence nous pouvons parvenir. Le marché mondial sera notre seul juge. »

Le Conseil devrait procéder au printemps 2005 à l’évaluation de la stratégie de Lisbonne. Outre les recommandations de l’ERT, il pourra s’appuyer sur le rapport d’un « groupe de haut niveau » qui compte un responsable d’Unilever, le vice-président de Nokia, le directeur général de la Société européenne des satellites, et l’ancien président de la Confédération européenne des syndicats.

Le rapport reprend à son compte la nécessité de tenir les objectifs et les délais fixés avant l’élargissement et la crise des valeurs technologiques, malgré ou peut-être même à cause de l’opposition grandissante des citoyens européens qui découvrent peu à peu les conséquences sociales et environnementales de cet agenda.

Vraiment un très très bon bouquin, très éclairant, et en plus les auteurs sont très sympas (comme tous les auteurs de mes soirées-débats ;-)

Pendant ce temps, je crois qu'Envoyé Spécial propose un reportage sur l'extension de cheveux, de plus en plus en vogue chez les coiffeurs...
Je dis bien "je crois" car je refuse obstinément d'allumer le poste. Je risquerais de m'arracher mon extension.

Écrit par : Pyrom-Anne | 15/06/2006

@ Anne
Ah ça doit être ça les images d'un rasage de cheveux en série en Inde, mais ça avait l'air très méthodique.

Écrit par : carole | 15/06/2006

J'ai touvé une (mauvaise) fiche:
http://webcndp.cndp.fr/tice/teledoc/mire/mire_listenoire.htm

Tu m'étonnes qu'ils ne l'aient passé qu'une seule fois, sur la TNT et en pleine nuit...

extrait de la fiche "Parfois un peu trop technique, voire abscons, le film est néanmoins une véritable opportunité de mieux percevoir les institutions européennes". Mais non, ce n'est ni technique ni abscons, c'est juste un peu dérangeant.

Ils disent que le film est libre de droit: donc, ceux qui ont eu la bonne idée d'en faire une copie feraient oeuvre utile en la partageant ;)

Écrit par : leopold trepper | 15/06/2006

Tu devrais le regarder Anne, si je puis me permettre. Dire que c'est sur "l'extension de cheveux", c'est juste, mais ce n'est pas le véritable sujet. Le véritable sujet c'est "comment l(e corps) humain, et par exemple, les cheveux, est à présent la matière première d'un stock". Vu de cette manière là, c'est beaucoup plus profond que "l'extension de cheveux". Vu de cette manière-là, ça rappelle franchement la manière dont Heidegger a pensé la Shoah et la Technique. Vu de cette manière là, c'est un phénomène qui est tout sauf banal et évident.

Écrit par : Mathieu | 15/06/2006

@ Anne
Maintenant c'est sur les macarons ;o)

Écrit par : carole | 15/06/2006

@ Mathieu et Anne

OK, les jeunes, j'ai compris, tout le monde regarde le reportage d'Envoyé Spécial sur Heidegger et les macarons ;-))

Écrit par : Pyrom-Anne | 15/06/2006

erratum : Mathieu et... Carole ! Of course.

Écrit par : Pyrom-Anne | 15/06/2006

Forgeard passe chez Aphatie demain matin.
Je me mets en warning sur la N13 demain, le temps d'écouter ce morceau d'anthologie.

Écrit par : christian lehmann | 15/06/2006

C'est quand même bien, non?
Leopold nous parle d'un documentaire qu'il a vu.
Et zou, en cinq minutes chrono on sait tout ce qu'on doit savoir sur ledit.
"Ah c'que j'aime ce blog, c'que j'aime ce blog, c'que j'aime ce blog". (Je crois que c'était une chanson de Maurice "Kommandantur" Chevalier?)
Je vous signale, parce que bon y a pas de raison non plus de se faire du mal, que si vous actualisez ici à minuit cinq, ou plus précisément à zéro heure cinq demain, magie, y aura un nouveau billet. Sur Serge. Celui qu'avait fait de son journal le "quotidien de la modernité", dixit Joffin. Mouarf.
Je vous lis, et je me dis qu'un de ces quatre va falloir qu'on se parle UN PEU SERIEUSEMENT de la télé, nous autres. Hmmm?

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 15/06/2006

@ Christian
Il passe ensuite chez Elkabbach. Mais j'imagine que ça ne sera pas le même type de questions, Lagardère oblige.

@ Anne
Je ne regarde pas les macarons, je n'aime pas les macarons !

Écrit par : carole | 15/06/2006

Ben pourtant les macarons c'est hyper-bon.
C'est rond et con, mais bon.
Surtout à la framboise.
Ou au café.
@ Christian
Carole a raison.
Forgeard chez Elkabbach, ça va être un GRAND MOMENT de liberté de la presse et de touchage de bosse(s).

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 15/06/2006

Magnifique, Seb, cette conf de rédac du Point, on s'y croirait...
Mais le must, c'est quand même le papier de Catherine Pégard, un morceau d'anthologie... à l'eau de rose !
"Nicolas et Cécilia rentrent d'un long week-end en Andalousie chez des amis. Le ministre de l'Intérieur a fait du cheval avec son fils, Louis. Il affiche un bonheur d'évidence qui se passe de mots [...] Il y a un an, Cécilia Sarkozy a décidé qu'une autre vie était possible loin de la noirceur de la politique [ah bon, y'a plus de noirceur dans la politique aujourd'hui ? NDLR] Nicolas Sarkozy, au fil des mois, s'est convaincu qu'une autre vie était possible, mais sans jamais y croire tout à fait. Sa femme doutait de l'existence âpre, brutale qu'il lui faisait mener. Elle craignait de s'y consumer [sûr qu'à un an des élections présidentielles, elle va mener désormais une vie super pépère, NDLR] Mais il ne l'imaginait pas dans un destin plus petit [lui l'est déjà suffisamment, ouarf ! NDLR] N'a-t-il pas assez proclamé que leur couple était fusionnel ? Il n'y a pas un jour qu'ils ne se soient parlé. Ils ont échangé des centaines de SMS" etc., etc.
Vous avez dit journaliste politique ?
Beurk...
En revanche, au risque de m'attirer les foudres de cette éminente assemblée, chuis pas trop d'accord avec ceux qui s'émeuvent de la suppression de postes chez les fonctionnaires: il faudrait déjà savoir de quels postes précisément il s'agit. S'il est question des ronds de cuir de l'Education nationale qui se contentent d'empiler les dossiers et autres administratifs dont on se demandent à quoi ils servent quand on a affaire à eux, ça ne m'émeut pas plus que ça.
Idem si on supprime des postes à Bercy, dont il semble que les effectifs soient réellement pléthoriques.
Le problème est de savoir, à mon sens, si ces suppressions de postes vont aller de pair avec des créations d'autres postes ailleurs dans la fonction publique, là où les besoins sont criants: toubibs, infirmières, magistrats, enseignants aussi dans certains cas (au moins faudrait-il affecter correctement la flopée de profs sans occupation pédagogique). C'est marrant, ça, il n'en parle pas Jeambar dans son édito...

Écrit par : Delphine Peras | 15/06/2006

@ Delphine
Yo.
Entièrement d'accord avec toi sur le papier de Pégard. Dans le genre ahurissant, y avait aussi, hier ou avant-hier, un truc dans "Le Monde" (page 2) qui commençait par: "Ca ne nous regarde pas, mais (Nico et Cécilia se sont remis ensemble)". Il se confirme que, passées les bornes, y a plus de limites. Et que la presse va bien :-)))
(Delphine, rions ensemble du nouveau France-Soir).
Evidemment entièrement pas d'accord avec toi sur les fonctionnaires, et pas seulement parce que ma douce est prof. "Ronds-de-cuir"? Non! Pitié! Pas toi! Pas ça!

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 15/06/2006

Sarkozy il avait pas dit : plus jamais en parlant de sa vie privée. Parceque ce genre de détails c'est quand même lui qui a du les donner.
Un seul constat l'histoire Nicolas-Cécilia ça a au moins enrichi les opérateurs de télécom ;o)

@ Delphine top les NDLR ;o)

Écrit par : carole | 15/06/2006

@Delphine
"Il faudrait déjà savoir de quels postes précisément il s'agit."
J'en ai une "petite" idée. Et cette petite idée me dit que dans le lot il va encore y avoir une réduction (j'ose à peine dire "division") des postes ouverts aux concours.


"S'il est question des ronds de cuir de l'Education nationale qui se contentent d'empiler les dossiers et autres administratifs dont on se demandent à quoi ils servent quand on a affaire à eux, ça ne m'émeut pas plus que ça."
Oui.... mais non, ça ne va pas être ceux-là.


"Idem si on supprime des postes à Bercy, dont il semble que les effectifs soient réellement pléthoriques."
Oui.... mais non, ça ne va pas être ceux-là non plus.

"Le problème est de savoir, à mon sens, si ces suppressions de postes vont aller de pair avec des créations d'autres postes ailleurs dans la fonction publique, là où les besoins sont criants: toubibs, infirmières, magistrats, enseignants aussi dans certains cas (au moins faudrait-il affecter correctement la flopée de profs sans occupation pédagogique)."
Oui....mais en fait là non plus "ça va pas être possible" non plus.

Écrit par : Mathieu | 15/06/2006

@ Mathieu
Voui.
Tu as tout dit.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 15/06/2006

C'est génial, les politiques par leurs frasquent détournent les citoyens des vrais problèmes


Je ne dis rien de plus, pour ne pas vexer ou déprimer quiconque ici. J'avoue jouer les hypocrites et me censurer alors que je ne cours aucun risque. Etrange, ou étrange, j'ai quelque difficultés à envoyer tout le monde dans le décors, y compris et surtout le Boss, tourments de la conscience ? Je n'en sais rien. Je témoigne, d'un marasme moral..... mais Mathieu sert d'enfant de coeur et de caution humanologique. Carole ne sait pas où elle va, Sébastien est dans la cage d'escalier, Martin G cherche un traducteur et moi, je m'en vais......

Andréani oppose deux France, l’une solidaire, l’autre individualiste mais n’il y-a-t-il pas aussi cette France d’en haut, celle des dîners en ville, qui de proche en proche contamine ou pervertit les rouages administratifs avec les conséquences que les gens d’en bas racontent dans les repas associatifs ? Alors, où en êtes-vous dans votre existence. Libérez-vous, dîtes ce que vous avez sur le cœur, comment vos vies semblent pourries par quelques comptables, comment les administrateurs liquident faute de vision et par excès de gestion le fruit de vos espérances, les valeurs auxquelles vous avez adhéré, car il n’est pas de meilleure rupture que de liquider les liquidateurs !

Écrit par : Fulcanelli | 15/06/2006

"Mathieu sert d'enfant de coeur et de caution humanologique."
Explique-moi ce que tu veux dire Fulcanelli, je suis curieux de savoir ce à quoi je "sers" ici et ce que tu entends par là.

Écrit par : Mathieu | 15/06/2006

@Sébastien
M'enfin, j'ai jamais dit que les profs étaient des ronds de cuir ! Je te parle pas des profs, au contraire ! Je suis POUR les profs, j'estime qu'ils sont ESSENTIELS, INDISPENSABLES, qu'il faudrait les payer deux fois plus et les ménager davantage encore - ce qui ne m'empêche pas de penser qu'ils comptent aussi parmi eux leur lot de tocards. On peut encore penser comme ça sans passer pour une affreuse réac ? On peut encore faire la part des choses ?
Pour le coup, le post de Matthieu répond mieux à mes interrogations. En même temps, ça vaudrait le coup de se rencarder, pas pour les postes à concours, j'imagine que Matthieu parle en connaissance de cause. Mais pour Bercy, notamment, je ne suis pas sûre qu'il n'y ait pas des postes "dispensables"...
En fait, c'est à la tête des administrations publiques qu'il faudrait en supprimer, tous ces dir' cab' et autres sous-chefs qui se les roulent dans la farine, y'en a pléthore !
Vas-y, Séb, balance-moi maintenant que ton père est chef du contentieux au service de vérification des eaux usées, qu'on se fâche une bonne fois pour toutes ! :-)))

Écrit par : Delphine Peras | 15/06/2006

Je suis crevé.
Je vous laisse les clés, as usual.
Fulca, Mathieu, pas de bagarre!
Des échanges vifs, mais courtois. Mais vifs. Mais courtois. ;-)
Sinon je vais VRAIMENT dire ce que je pense du rock progressif!!! :-))))))
A tou(te)s, bonne nuit.
(Fulca, je me trompe, ou il y a dans ton envolée comme une attaque un tantinet sournoise contre la fonction publique?)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 15/06/2006

@ Delphine
Bon, je relis ce que tu écrivais, le fait est qu'il n'y a pas de scandale.
Je crois même qu'on est d'accord.
Ce qu'il y a c'est que je suis un peu éruptif, sur le sujet, à force de lire les délires de Giesbert, Marseille, Closets and co.
Et maintenant: DODO.
D'la bise à tou(te)s.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 15/06/2006

@ Fulcanelli
Ah ça se voit tant que cela ? ;o)

Écrit par : carole | 15/06/2006

Bon. Je repasse. En colère. Oubliez July et "Libé". Actualisez à zéro heure cinq.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 16/06/2006

Après le journalisme de connivence,
Après le journalisme de remplissage
Après le journalisme d'enfumage

Le grand RRRETOUR du grand classique des classiques :

Le journalisme de propagande.



Je lui souhaite autant de succès qu'au TCE en mai 2005.
Car Sarkozy n'est pas plus invulnérable que le TCE n'était inéluctable.


Zgur

Écrit par : Zgur | 16/06/2006

M'est avis que si le Sarkozy se révélait un chouia vulnérable (si ses sondages mirifiques, commandés à Mme Parisot aux frais du contribuable, se mettait à chuter ne serait-ce qu'un petit peu), eh bien, dans la minute les UMP, réunis en séance de crise, décideraient tous, dans un grand élan du coeur, de se débarasser de l'ex-invulnérable, pour le remplacer par un vrai gaulliste ou un vrai libéral, n'importe lequel, à condition qu'il sache porter le costard et qu'il n'ait pas une trop grosse mèche de cheveux.

Écrit par : Eric | 16/06/2006

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu