Avertir le modérateur

03/07/2006

Il Etait Temps, En Effet, Qu'Elisabeth, 74 ans, Nous Fasse Profiter De Ses Conseils

medium_hp_scanDS_67310432827.jpg

Alors hier matin, il y avait ce papier fascinant, à la une du "Journal du Dimanche".
Un papier fascinant comme j'aimerais, personnellement, en lire plus souvent, surtout le dimanche matin.
"Canicule: le bon plan d'Elisabeth".

2.000 signes, à vue de nez, d'une certaine Guylaine Idoux, pour nous dire qu'à Marseille (Bouches-du-Rhône), une certaine "Elisabeth, 74 ans", a un "bon plan" contre la canicule.
Je précise que "74 ans" N'EST PAS le nom de famille d'Elisabeth, mais son âge. Vous l'aurez compris.
Le nom de famille d'Elisabeth N'EST PAS mentionné dans le papier de Guylaine Idoux.
On voit par là que Guylaine Idoux a le sens de la protection des sources.
Imaginez que la canicule porte plainte pour diffamation? Les juges peuvent toujours se brosser, pour que Guylaine Idoux leur livre le nom sa correspondante marseillaise.

En même temps, je me dis que si ça se trouve, elle s'appelle Elisabeth Idoux, Elisabeth.
Genre.
Si ça se trouve, quelqu'un, au "Journal du Dimanche", a demandé un feuillet et demi sur la canicule à Guylaine Idoux, et ça la faisait tellement chier, Guylaine Idoux, que si ça se trouve elle a tout simplement décroché son téléphone pour appeler sa grand-mère.
Et toi, Mamie, t'as quoi, comme plan, contre la canicule.

Enfin bref.
Grand-mère ou pas, Elisabeth, du haut de ses 74 ans, a son "idée", une stratégie bien à elle, pour ne pas se laisser emmerder par le soleil de plomb qui bien souvent, l'été, accable Marseille.

Voici l'"idée", le "bon plan" d'Elisabeth.
Je vous préviens, c'est du lourd.
Je m'en veux un peu de vous balancer le truc sans préparation, j'espère que vous êtes assis(e)s.

"Rester au frais, volets fermés, jusqu'à 18 heures. Prendre des douches froides, boire de l'eau et aller au bar avec les copines dès que le soir tombe".

Guylaine Idoux, manifestement foudroyée par l'incroyable débrouillardise d'Elisabeth, commente: "Il est temps qu'elle fasse profiter de ses conseils".
Je suis bien d'accord.
Il était, en effet, plus que temps.
Parce que vous, je ne sais pas, mais moi, quand j'ai trop chaud, j'ai tendance, je m'en aperçois aujourd'hui grâce au "Journal du Dimanche", à faire tout le contraire de ce qu'il faut faire.
Dès que le thermomètre monte au-dessus de 30 degrés, je prends des douches brûlantes, j'avale grog fumant sur grog fumant, et je marche en plein cagnard.

Alors, MERCI ELISABETH.
IL ETAIT TEMPS VRAIMENT QUE VOUS FASSIEZ PROFITER DE VOS CONSEILS.

Ce que j'aime le plus, dans le papier de Guylaine Idoux, c'est sa chute.
Où l'on apprend qu'Elisabeth, 74 ans? "Cette grosse chaleur la préoccupe en définitive moins que les ordures, sujet sensible sur la Canebière depuis la dernière grève des éboueurs".
Notez: "Sujet sensible sur la Canebière".
Si vous avez une boîte à clichés, c'est le moment de l'ouvrir, et d'y ranger "sujet sensible sur la Canebière".
Vous pourrez le recaser.

Notez aussi l'avis d'Elisabeth sur la grève des éboueurs. Tout en retenue. Elle ne dit pas: "Ces enculés de grévistes nous font vraiment, mais VRAIMENT chier".
Elle dit: "La mairie ferait mieux de nettoyer ses trottoirs que de nous donner des ventilateurs. Avec cette chaleur ce qui est vraiment insupportable ce sont les rats et les odeurs".

C'est ce que j'aime dans ce papier du "Journal du Dimanche". C'est qu'on y trouve TOUT ce qui fait un bon treize heures sur TF1, y compris la petite-saloperie-anti-grévistes-qui-fait-une-jolie-chute.
Hier matin à la une du "Journal du Dimanche", y avait un sujet de chez Jean-Pierre Pernaut.
Et à défaut d'autre chose, ça m'aura bien fait marrer.

Commentaires

Effectivement, c'est un article à conserver précieusement, un bijou de bon sens et de clairvoyance.
Moi, perso, j'enregistre sur VHS les JT de pernaut que je me repasse 3 ou 4 ans plus tard tellement c'est succulent de vérité vraie.
N'oublions jamais que c'est quand il est au plus haut que le soleil tape le plus, donc il faut aller à la plage vers 20h30, c'est plus prudent.

Écrit par : Hervé | 03/07/2006

@ Hervé
:-D

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 03/07/2006

Ben oui! Il était temps qu'Elisabeth balance ses conseils!!! Ce n'est pas parce qu'un certain auteur a des moeurs de bédoin-chamelier qu'il faut que toutes nos personnes âgées se comportent comme des caravaniers entre deux oasis! Non Môssieur, parmi tous les retraités que je rencontre ici, pas un seul touareg!!!
Ce que le papier ne dit pas, hélas, c'est qu'elle est TRES gentille, Elisabeth, de ne pas profiter de la victoire des éboueurs pour enquiller derrière une manif de mamies dans les ruelles du Panier avec barricades de déambulateurs et de fauteuils roulants pour obtenir des climatiseurs de la mairie arce qu'alors là, évidemment, elle tiendrait le haut du pavé sur Vive le Feu, Elisabeth! Seulement dans son billet critique, l'auteur n'appelle nulle part à l'insurection des vieux... je constate, c'est tout...
Au plus profond de vous, Monsieur Fontenelle, ne ressentez-vous pas un peu de tendresse pour Jean-Claude Gaudin ?

Écrit par : Fleuryval | 03/07/2006

@ Fleuryval, mon ami.
Je me sonde.
Le ciel, qui n'aime pas non plus monsieur Villepin, m'est témoin que je me sonde.
Que je cherche au plus profond de moi quelque réserve insoupçonnée de bienveillance.
Mais je me dois, mon ami, de te le dire nettement.
NON.
Je ne ressens pas le moindre début de commencement de tendresse pour JCG.
Oh non.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 03/07/2006

Bien vu, Seb, j'avais tiqué moi aussi en lisant ce papier hier. Le problème, c'est qu'on assiste à une véritable épidémie de ce genre de sujet éminemment tautologiesque (à quand un Breton qui nous rappellera que la pluie ça mouille, même au mois d'août ?). Idem hier sur iTV, qui n'a pas résisté à nous faire 3 minutes (3 minutes !) sur la chaleur, les petits nenfants qui se baignent dans les fontaines et patati et patata. Après 1'30" seulement sur le conflit israél-palestinien, c'était plus qu'indécent. Et ils appellent ça du journalisme...

Écrit par : Delphine Peras | 03/07/2006

C'est pas gentil de se moquer des pauvres t'ites journalistes obligées par leur rédac' chef à se farcir un marronnier !

;0)

Écrit par : Bernard Langlois | 03/07/2006

"Et ils appellent ça du journalisme..." Et ils ont raison. C'est le journalisme tel qu'il est.

Écrit par : Mathieu | 03/07/2006

"Se farcir un marronnier" mais c'est dégoutant, journaliste ou pas ! Je vais prévenir les Verts...

Écrit par : cerise | 03/07/2006

Canicule, le rapport secret de l'INC***

Selon ce rapport, les 20000 vieux décédés de la canicule en 2003 ne représentent qu'une faible proportion des victimes. La très grande chaleur a endommagé le cerveau de millions de Français, touchant autant les fonctionnaires de la santé, que les politiques, les administrateurs et même les journalistes. Tout individu se sentant atteint de ce mal est prié d'aller consulter. Les risques peuvent être grands. On a retrouvé Raymonde morte de faim après avoir passé 3 semaines calfeutrée chez elle. Jeannot, bouliste connu des platanes de Vitrolles, est décédé après avoir ingurgité 10 bouteilles d'eau minérale en une matinée.

*** Institut National de la Canicule

Écrit par : Fulcanelli | 03/07/2006

"Le ciel, qui n'aime pas non plus monsieur Villepin, m'est témoin que je me sonde.
Que je cherche au plus profond de moi "

Et c'est moi qu'on accuse de faire des cochonneries sur ce blog.

Écrit par : Doc Frail | 03/07/2006

J'ai du mal à piger quelque chose. Le gouvernement nous émiette les parties à ressasser son discours sur la solitude des personnes agées, que c'est cette solitude qui a provoqué le décés de plusieurs milliers de vieux et alors que cette Elisabeth a une bande de rats à proximité, elle les dédaigne.
Je peux vous dire que le rat est un animal charmant, certes victime de sa réputation, mais coquin et malicieux. Plus calin qu'un poisson rouge, plus futé qu'un canari, plus robuste qu'une gerbille, c'est un merveilleux compagnon qui bouffe tout et n'importe quoi (placo, pain rassis, oeufs de lump...).
Donc Elisabeth nous prend la tête grave avec ses conneries et la journaliste qui a du louper la moitié de ses modules de sa formation de pisse-copie sera d'office intégrée au staff de campagne de Nicolas S. pour communiquer sur les régles douloureuses de Cécila (Cécila...you're breaking my heart).

Écrit par : Hervé | 03/07/2006

Et ça, c'est du journalisme (de la politique ?), peut-être ? :


PARIS (AFP) - Ségolène Royal, enfant, voulait être architecte et adolescente, aimait écouter Claude François et Françoise Hardy, a-t-elle confié lundi sur RTL.

Elle a relaté avoir reçu sa "première robe neuve à 14 ans", "une robe à losanges noirs et rouges". "J'avais les vêtements de mes soeurs et mes soeurs avaient les vêtements des cousines (...) J'avais des robes de cinquième main", a-t-elle expliqué.

Interrogée sur ses goûts musicaux, la présidente de Poitou-Charentes a cité "Tous les garçons et les filles de mon âge" de Françoise Hardy et "Si j'avais un marteau" de Claude François.

"C'est un marteau pour construire, j'y mettrai tout mon coeur, j'y mettrai ma mère, mon père, mes frères et mes soeurs ... C'est une chanson qui dit plein de choses sur le bonheur, sur le fait d'être solide, de construire", a-t-elle commenté.

Écrit par : Pyrom-Anne | 03/07/2006

Journalisme aussi, à l'état pur

Écrit par : Mathieu | 03/07/2006

"Canicule : le bon plan de Sébastien".
Il fait encore une chaleur d'enfer aujourd'hui au Pays d'Aix. Je viens de prendre une douche brulante, j'ai rempli un thermos de grog et je n'en vais courir sous le cagnard. On se tient au courant.

Écrit par : Olivier Bonnet | 03/07/2006

@ Olivier Bonnet
Voulez-vous bien rapporter IM-ME-DIA-TE-MENT le chameau que vous avez dérobé à l'hôte de cette caravanne, et remettre ses babouches là où il les avait posées?!! Dépêchez-vous pendant qu'il se sonde sous sa tente. Nous ne dirons rien. Promis.

Écrit par : Fleuryval | 03/07/2006

Le nouveau site de Libération.fr est en ligne. J'avoue que ce journal me surprendra toujours dans sa manière d'innover, ci-joint, quelques extraits


Warning: mysqli_connect() [function.mysqli-connect]: (00000/1129): Host 'tozeur.flibe.hst.fluxus.net' is blocked because of many connection errors; unblock with 'mysqladmin flush-hosts' in /data/frontoffices/_looks/liberation/php/includes/dbAccess.inc.php on line 49

Warning: mysqli_fetch_array() expects parameter 1 to be mysqli_result, boolean given in /data/frontoffices/_looks/liberation/php/includes/dbAccess.inc.php on line 101

Warning: mysqli_connect() [function.mysqli-connect]: (00000/1129): Host 'tozeur.flibe.hst.fluxus.net' is blocked because of many connection errors; unblock with 'mysqladmin flush-hosts' in /data/frontoffices/_looks/liberation/php/includes/dbAccess.inc.php on line 49

Warning: mysqli_fetch_array() expects parameter 1 to be mysqli_result, boolean given in /data/frontoffices/_looks/liberation/php/includes/dbAccess.inc.php on line 101

Écrit par : Fulcanelli | 03/07/2006

@ TOUS

Je recommande le même (très bon) article que Mathieu sur le non-sens économique des rémunérations des grands patrons :

http://www.liberation.fr/opinions/rebonds/190833.FR.php

Écrit par : Pyrom-Anne | 03/07/2006

:) Fulcanelli, pareil. En plus ils demandent aux internautes de leur signaler ce genre de choses...

Écrit par : Mathieu | 03/07/2006

j'ai lu cet article ce matin, qui, s'il est très correct, ne fait qu'enfoncer des portes ouvertes depuis bien longtemps.
La perversité de la politique de rémunération par des bons d'options a été révélée il y a plus de 10 ans, en même temps d'ailleurs que le piège tendu aux salariés par le biais de l'actionnariat salarié (soit direct soit indirect au travers des fonds d'entreprises).
Un salarié est déjà exploité et ne dispose pas de son libre arbitre. Un salarié exploité l'est doublement quand il est actionnaire de son entreprise.
La rémunération d'un PDG est fixée en principe par un comité des rémunérations, lui-même contrôlé par le CA lui même nommé par l'AG sur propositions du comité de direction !
Cette question du salaire des grands patrons (le mien fait assurément partie du top ten) est un faux problème car il permet de détourner l'attention sur un point majeur :
10 % de la valeur ajoutée qui, depuis 20 ans, a été indûment transférée des salaires aux profits ( bénéfices et revenus du capital) soit 160 milliards d’euro par an.

River deep mountain high : And I love you baby like a school boy loves his pet
And I love you baby, river deep mountain high

Écrit par : Hervé | 03/07/2006

(Reuters) - "Les locaux de la fédération de l'UMP des Bouches-du-Rhône, dans le centre de Marseille, ont été détruits dans la nuit de dimanche à lundi par un incendie probablement volontaire, apprend-on de source proche de la police.

"L'origine de la mise à feu, probablement des cocktails Molotov, et les témoignages recueillis laissent peu de doute sur l'origine criminelle du sinistre", qui n'a fait aucun blessé, dit-on de même source.

Les locaux abritaient, depuis près de 20 ans, la fédération de l'UMP, et aussi les permanences politiques de plusieurs élus locaux, dont le premier adjoint de la ville et ancien secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères Renaud Muselier.

"C'est clairement un acte criminel contre l'UMP. Ce ne sont pas des considérations locales qui ont motivé cet attentat", a-t-il estimé. "Il y a un groupuscule qui a décidé de nous détruire. C'est l'UMP qui est visé", a ajouté Renaud Muselier."

Franchement, je suis très déçu que, de passage à Marseille, tu ne m'aies pas fait signe pour qu'on boive un coup, Sébastien !

Écrit par : Olivier Bonnet | 03/07/2006

@ Fleuryval : c'était un dromadaire ;-)

Écrit par : Olivier Bonnet | 03/07/2006

AFP, Tarascon, 12h26

Germaine, 86 ans, retrouvé morte au pied de son immeuble après une chute de trois étages. Les témoins sont formels, ils ont vu la vieille dame s'envoler par-dessus le balcon.

Les policiers venus enquêter sur l'affaire on dû forcer l'entrée, l'apparement était vide. Dans le salon, 27 ventilateurs étaient en marche avec la puissance maximale

Écrit par : Pierre Desproges | 03/07/2006

@ Olivier Bonnet
Peut-être. Le soleil est tellement éclatant par ici qu'on ne parvient pas toujours à compter les boss. Nous verrons cela la nuit tombée.
Mais les babouches sont ses babouches! Et son turban! Et sa gandoura! Ha, vous devez avoir bonne mine sur le cours Mirabeau en figurine échappée de "Tintin au pays de l'or noir"! Revenez sur Angoulème,mon ami. Ce sera moins desordre. Et veuillez demander à sa bête de bât, quelle qu'elle soit, de cesser de lapper dans la fontaine moussue! On braille, en haut du cours!
Au lieu de nous semer la panique chez Mirabeau, n'avez-vous donc point quelques Plan de Cucq à visiter tantôt ?

Écrit par : Fleuryval | 03/07/2006

@pierre D.

Triste tout ça...quel spectacle pour les plus jeunes (alors que "Superman returns" cartonne au box office américain) et quelle défaite pour la gériatrie.

signé : l'abbé desange, le plus fervent soutien de sébastien.

Écrit par : Hervé | 03/07/2006

On ne lira jamis ce qui suit en première page du Journal du dimanche !

LE PREFET QUI VOULAIT METTRE DASSAULT AU PAS : MUTÉ

"Gentil idéaliste, le préfet de l'Essonne tenait à ce que la loi républicaine s'appplique à tous. Pour s'être opposé au célèbre maire de Corbeil-Essonne, l'avionneur Serge Dassault, Bernard Fragneau vien d'être muté dans le Pas-de-Calais. Son prédécesseur avait subi le même sort.
A l'occasion de son "pot de départ", ce discret serviteur de l'état a donné la mesure de son amertume. "Si une commune tente de cacher un gros déficit, il est normal que son budget tronqué soit retoqué. Et je devrais fermer les yeux ? Ce n'est pas possible, je ne changerai pas.", a-t-il martelé.
Ultime pied de nez d'un journaliste en partance, l'information a même paru dans le journal local, L'Essonne républicaine dont le propriétaire est ... Serge Dassault.
Affaire à suivre : désormais, le propriétaire du Figaro sera sous la haute surveillance de Gérard Moisselin, ex-directeur adjoint de cabinet de Nicolas Sarkozy. C'es le nouveau préfet de l'Essonne."
L.D.

c'est dans Marianne n°480 du 1er juillet 2006

Et je me répète car je l'ai déjà mis ici il y a 3 jours.
Mais j'assume car c'est plus imprtant que de savoir que la canicule, c'est chaud et que l'eau ça mouille. Et ça sent le contrepet ;0)

Zgur

Écrit par : Zgur | 03/07/2006

Reuters, Nîmes, 03/07/06, 7h00

Septs SDF sont morts par asphyxie. Ils ont été retrouvés dans la chambre froide de la boucherie Maurice Chevaline, enseigne bien connue du centre ville. Maurice, dans un excès de générosité, les avait accueillis dans sa chambre froide l'avant veille, alors qu'ils croupissaient par 40 degrés à l'ombre. Hélas, Maurice ne savait pas que son enceinte n'était pas ventilée.

Les enquêteurs ont trouvé les septs corps, certains au rictus repus. A côté, un couteau et un reste de cuisse de boeuf maladroitement désossée. Gageons que nos SDF ont goûté avant de nous quitter, le plaisir de s'enfiler un bon steack tartare.

Écrit par : Pierre Desproges | 03/07/2006

AFP, Aix-en-Provence, 03/07/06, 15 h


Ernestine François, 72 ans, a été retrouvé morte dans sa baignoire. Les enquêteurs pensent à un décès par électrocution, la victime ayant été retrouvé tenant la prise d'un ventilateur dans sa main

Écrit par : Pierre Desproges | 03/07/2006

Reuters, 02/06/07, Vitrolles, 11 heures

Un mort dans un congélateur

C'est son fils qui a donné l'alerte dans la nuit du samedi au dimanche, à 5 heures précise. Le drame s'est passé lorsque pendant les dernières minutes de France-Brésil, Auguste, 78 ans, excédé par le bruit et ne supportant pas la chaleur, décida de s'immerger quelques minutes dans son congélateur tout en prévenant son fils. Malheureusement, celui-ci, ravi de la victoire des Bleus, a enfilé son maillot pour aller fêter l'événement. Ce n'est que six heures plus tard qu'il retrouva son père en allant dans le congélateur chercher quelques glaçons pour un dernier verre.


La CCCC, cellule de crise contre la canicule, sous l'égide du Ministère de la Santé, enverra une recommandation à tous les supporters. Pendant le match France Portugal, veillez à ce qu'aucun membre de votre famille ne décide d'aller se mettre au frais dans le congélateur

Écrit par : Pierre Desproges | 03/07/2006

La fin "les rats et l'odeur", me rappelle "le buit et l'odeur" d'un certain J.C...
Mais, je voudrais mettre un bémol à la critique de l'article...
Sans doute parce que je fus dans la santé publique, ce genre d'article permet de faire passer des messages de prévention qui nous semblent à nous évidents mais qui l'étaient vachement moins pour les petits vieux morts de chaud, d'isolement et de soltude sociale lors de la fameeuse canicule.
Je ne pense pas que l'INPES soit responsable de cette article de première page du JDD.. mais qui sait ? Peut-ètre qu'au JDD, pour une fois, ils se sont demandés comment donner des conseils de préventin d'un autre manière et efficacement...
Ils ont juste dérapé sur la savonnette à la fin du papier

Écrit par : bertrand | 03/07/2006

Un article du Monde sur le thème de l' "ordre juste" chez les socialistes :

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1- href="mailto:0@2">0@2-3232,36-791168,0.html

Écrit par : Anne | 03/07/2006

Chère Anne,

ton lien renvoie à une page qui n'existe plus …

Écrit par : Bernard Langlois | 03/07/2006

Coucou.
J'repasse, je vois que tout se passe bien, ça me ravit. Coucou Bernard, content d'te r'voir!
C'est un papier du "Monde" de ce soir, totalement grotesque.
J'ai envisagé d'en parler demain, ici-même.
Puis à quoi bon.
Y en a qui vont encore dire que je m'acharne sur les "socialistes"...
J't'en foutrai, moi, de l'"ordre juste"...
J't'en foutrai, moi, de l'oxymore...

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 03/07/2006

Merci Bernard

A chaque fois que je veux mettre un lien vers un article du monde, c'est le même topo. L'article est long et mérite d'être lu en entier, donc pas le choix, il faut le trouver et le lire.

Donc pour trouver l'article "Ségolène Royal et l'"ordre juste" ", par Michel Noblecourt, aller sur le site du Monde, puis cliquer sur l'article en question dans l'encart-sommaire des articles dit d'OPINIONS.

L'article est assez intéressant, je trouve.

Écrit par : Anne | 03/07/2006

@ Fleuryval : mon dieu, quelle saillie ! Vous écrivez diantrement bien, ami, et vous connaissez en outre parfaitement Aix-en-Provence. C'est vrai que mon dromadaire (enfin, celui de Sébastien) et moi avons quelque peu effarouché le bourgeois tout à l'heure, cours Mirabeau. Désolé de n'avoir pas été plus présent aujourd'hui.
Beaucoup de travail (on se plaint pas !) cette semaine, parce que fermeture estivale de mes deux mamelles, Playboy et Newlook. Donc rendre mes papiers commandés avant liquidation. Que concourt au paiement de mon loyer un papier sur l'argent fou des grands patrons me ravit. Enfin me ravirait si ledit loyer était tout à fait payé. Tenir jusqu'à l'hiver, pour ne plus être expulsable.
Vive la rance d'après.

Écrit par : Olivier Bonnet | 03/07/2006

J'en ai ras-le-bol des Picto-charentais(e)s.
Je tenais à vous le dire.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 03/07/2006

@ Bernard Langlois

L'article du Monde est encore plus intéressant à mettre en parallèle avec un article de Noam Chomsky dans Libé daté du 28.06.06 "La déraison du plus fort".
http://www.liberation.fr/opinions/rebonds/189585.FR.php

Dans cet article, Chomsky fait également référence au concept de "guerre juste" développé par Thomas d'Aquin. Concept sur lequel s'appuie les AMERICAINS pour justifier le passage à la guerre préemptive, soit des agressions illégitimes.

Faut vraiment lire les 2 articles, c'est très intéressant. Et pas du tout grotesque.

Écrit par : Anne | 03/07/2006

Oui l'article sur "l'ordre juste" est très intéressant, et effectivement mis en parallèle avec celui rédigé par Chomsky il l'est encore plus.

Écrit par : Mathieu | 03/07/2006

AFP 08/07/06, Toulon

Ernest, 92 ans, retrouvé mort après l'épisode de canicule. Les pompiers qui ont pénétré dans son appartement ont vite été incommodés par une chaleur suffocante

Ernest est un ancien élève des Arts et Métiers. Son copain Alphonse a déclaré aux enquêteur qu'Ernest, ayant retrouvé ses cours de thermodynamique sur la pompe à chaleur et le réfrigérateur, aurait projeté de transformer son radiateur électrique en climatiseur

Écrit par : Pierre Desproges | 03/07/2006

@pierre desproges.
Désolé, mais je vous trouvais plus drôle vivant que mort !
Sans doute parce que la canicule vous ne l'avez pas vécu à Paris...

Écrit par : bertrand | 03/07/2006

J'espère que Desproges n'aurait jamais inventé celle là : une gosse de 3 ans est morte dans une voiture de deshydratation.
Comme quoi, rappeler les conseils de base ça ne fait pas de mal aussi.

Pardon de plomber l'ambiance mais ce genre d'accident me rend très NRV

Écrit par : carole | 03/07/2006

@carole
hé oui... d'accord, c'est ce que je disais plus haut... des messages de prévention aussi simples soient-ils ne sont jamais inutiles... même dans le JDD

@sebastien
Où peut-on vous écrire ?

Écrit par : bertrand | 03/07/2006

AFP, Avignon, 09/07/06

Deux enfants en bas âge retrouvés mort dans une voiture située dans un garage. Les enquêteurs ont interrogé les parents qui ont déclaré avoir voulu préserver leur progéniture de la canicule. N'ayant pas de climatiseur, ils les ont mis dans leur véhicule qui lui, disposait d'une climatisation. Malheuresement, la réfrigération ne fonctionnant que le moteur en marche, les enfants sont décédés par émanation de CO2

Le CCCC recommande aux utilisateurs des climatiseurs d'automobile de n'utiliser ce dispositif en plein air et non pas dans un environnement confiné comme un garage

Écrit par : Pierre Desproges | 03/07/2006

@fulcanelli
reprenez votre identité, vous n'en serez que plus apprécié...

Écrit par : bertrand | 03/07/2006

Caniculamif, assureur militant

C'est quoi être assureur militant ?

Madame bertrand, elle habite au cinquième, depuis 30 ans, elle ne dérange personne, les voisins de l'immeuble la saluent les rares fois où elle sort de son appartement. Ce soir il faisait chaud, très chaud, du coup, ses voisins qui ont écouté les spots de France Inter sont allés s'inquiéter de sa santé. Madame Bertrand, elle a dit que tout était parfait, sa belle fille lui avait téléphoné ce jour, et qu'elle avait maintenant un climatiseur très performant, acheté chez Darty.

Le lendemain, Madame Bertrand n'a plus donné signe de vie, les voisins ont appelé les pompiers, la chaleur était suffocante. Ce que ne savaient pas les voisins, c'est que Madame Bertrand était atteinte de la maladie d'Alzeimer. Elle avait tout simplement oublié que son climatiseur dernier cri était branché sur la fonction chauffage, suite à la période de gel de février

Chez Caniculamif, chaque personne possède un registre consignant sa situation, sa possession d'un climatiseur double fonction, sa maladie d'Alzeimer. Dès que le thermomètre dépasse 30 degré, un de nos opérateurs téléphone à l'assuré pour lui signaler de bien vérifier que son climatiseur est dans la bonne position

Camiculamif, assureur militant

Écrit par : Pierre Desproges | 03/07/2006

@ Fulcanelli

En général, tu es drôle, vraiment drôle et original, mais le hic, c'est que tu veux absolument nous faire marrer 15 fois de suite, et que ça casse tout. Voire même ça devient très relou. Ce qui est dommage, dommage, dommage.

Le post sur la vieille dame qui s'envole était sensas, pas la peine d'en rajouter.

Je me permets cette remarque parce que c'est un peu couillon - je trouve - de flinguer ses propres vannes par excès de zèle.

Je te dis ça très amicalement, surtout ne le prends pas mal.

Par pitié !

Écrit par : Anne | 03/07/2006

@ Anne,

merci, après quinze jours de décrochage au pays "où toutes les filles s'appellent Anne" (Bertin), j'ai besoin de me remettre à jour …

Écrit par : Bernard Langlois | 03/07/2006

@ Anne,

Je ne le prends pas mal vu que je ne suis pas d'accord avec ton appréciation mais le laisse le soin à chacun de se laisser porter par la vague lourdistique ou humoristique. Sans vouloir me flatter, le caniculamif est une parodie de deux spots fusionnés, et je trouve cela excellent

Écrit par : Fulcanelli | 03/07/2006

@Fulcaneli
je ne voulais pas le dire... j'ai tenté la distanciation
Mais ma grand-mère, 92 ans décéda une nuit d'aout caniculaire, dans une clinique tout ce qu'il y a de plus moderne et soignée.
Ce n'est pas la solitude qui l'a tué, ni le manque d'attention, d'amis, de famille, d'entourage ou d'argent... non, c'est simplement la chaleur qui ne tombait jamais assez bas pour que son vieux corps fatigué puisse reprendre des forces durant la nuit. Le coeur céda.
Je suis un grand admirateur de Desproges, alors, plutôt que de perdre votre temps avec un humour noir douteux qui ne fait rire que vous, prenez donc des lecon et relisez Desproges !

Écrit par : bertrand | 03/07/2006

@ Bertrand, je crois que tu n'as pas compris Desproges.

Ne seraient amusantes à tes yeux que les blagues qui ne te concernent pas, toi et ton entourage. Non, je n'adhère pas à cette pétition, chez Desproges, on prend tout ou on laisse tout. Mon père est décédé d'un cancer et je ne vais pas m'offusquer des blagues de Desproges à ce sujet et je suis même capable d'en faire un jour en forme.

Écrit par : Fulcanelli | 03/07/2006

@fulcanelli
"Bertrand, je crois que tu n'as pas compris Desproges. "
Sous entendu vous le comprenez mieux que moi. C'est vous qui le dites, ce débat me passe au dessus de la tête.
La différence, c'est bien que vous n'êtes pas Desproges.
La preuve ? le coup du "Mme bertrand" !
Alors, quand je vous dévoile ma part d'histoire, ce n'est pas pour faire comme à la récréation et dire que mon père il est plus fort que le vôtre, il était juste une facon de vous faire entendre que votre humour mal placé peut blesser des gens... et un petit pardon euh été ensuite 1000 fois plus élegant de votre part qu'un "Bertrand, je crois que tu n'as pas compris Desproges. "

Écrit par : bertrand | 03/07/2006

@ Spoutnik

Moi, je n'ai rien contre l'humour noir, mais reconnais que ton humour est répétitif donc parfois lassant et surtout plus drôle du tout à partir du...4e post, disons.

Un peu comme si moi, je répétais toute la journée "Arnaud Montebourg est beau", "Arnaud Montebourg est trop sex", "Arnaud Montebourg, ta candidature, vite, j'en peux plus", "Arnaud Montebourg, soyons fous, soyons DOS", à la fin, je pense que les gens se diraient que j'en fais un peu trop... Non ?

Pour faire 15 posts drôles de suite et à partir du même effet comique, faut être très très fort. Non ?

caniculamif, désolée, mais ce n'était pas drôle du tout. Désolée.

Après, tu fais ce que tu veux, évidemment.

Écrit par : Anne | 03/07/2006

@Anne
merci, je me sens moins seul.

Écrit par : bertrand | 03/07/2006

@ Bertrand, l'humour et libre, débidé et volatile, il se déplace sans frontière. Je ne vois pas pourquoi mon humour blesserait mais pas celui de Desproges. Qui aurait dit, on peut rire d'un sujet avec tous excepté ceux qui sont directement concernés

C'est assez étrange comme réaction. Anne est plus circonspecte, elle juge sur la forme et le style, indépendamment de toute considération personelle, mais elle juge mal, selon point point de vue.

Écrit par : Fulcanelli | 03/07/2006

@anne, fulca et bertrand
C'est compliqué la vie en société.
Chiante parfois.
Voyez-vous mes chers camarades, je voulais regarder le DVD sur la vie de Ray Charles ce soir mais mon voisin fête les 20 ans de son fils et entre la musique à donf, les gars qui veulent épater leurs chéries en tapant approximativement comme des sourds sur des congas, j'ai abandonné.
Je voudrais être un casse-couilles parfois. Donc cette nuit, je dors toute fenêtre fermée alors qu'il fait 40 ° en ce moment.
Aimons-nous les uns les uns. Soyons sympas, avant de claquer du bec.

Écrit par : hervé | 03/07/2006

@ Fulcanelli

Tu serais pas un peu présomptueux comme mec.

"Elle juge mal", c'est hyper condescendant. Le rire appartient à celui qui rit.

Je pensais que tu faisais 15 posts par jour pour tuer l'ennui, ou pour te distraire de manière un peu compulsive, mais en fait, il semblerait que tu penses vraiment que tu es super drôle et donc indispensable.

Tu n'es pas Desproges, Fulca, désolée. Desproges faisait toujours mouche et savait donc se limiter.

Écrit par : Anne | 03/07/2006

tssss
Desproges a dit "on peut rire de tout, ui mais pas avec n'importe qui".
Votre "on peut rire d'un sujet avec tous excepté ceux qui sont directement concernés", n'a rien a voir et est un magnifique contresens...
Je ris très bien du décès des vieux sous la canicule. Mais, relisez vous ou faites vous relire par d'autres... vous avez à plusieurs reprises et de facon insistante (ce que vous reproche Anne) d'ètre drôle sur un même registre qui ne l'est pas, à mon avis. (et l'utilisation de mon prénom est une maladresse !)
La différence donc entre vous et Desproges, c'est justement que le sien ne blesse pas ! Et si vous ne voyez pas pourquoi, comme vous le dites, je réitère mon conseil : relisez-le !

Écrit par : bertrand | 03/07/2006

@ Olivier
Un compliment d'écriture venant de vous bat à plate couture un éloge institutionnel.
Si vous êtes encore à Aix demain matin, descendez le cours Mirabeau sur le trottoir de droite et arrêtez-vous à la galerie du Conseil Général des Bouches du Rhône. Pas trop tôt... On y comprend rarement ce qui est en train de se faire, mais on y présente bien ce qui a trente ans d'âge. Voyez pour leur Cezanne: ila fallu cent ans, et les américains! Une cave du Cognac de l'art, en quelque sorte, C'est là que je crois avoir compris pourquoi et comment Moulin, si peu préfet mais tellement galleriste, avait tenu. Cette force de l'art...
Si vous faîtes ça trop tôt et qu'il vous faut attendre le bon vouloir des privilégiés de Guérini, un café en terrasse au 2 Garçons avec l'idée en tête que vous êtes assis où se posait Cocteau. Là, le temps, tout à coup...
C'est tout à votre honneur d'avoir ramené la bête au bédoin de ces lieux. J'ai cru comprendre qu'il en aurait besoin cette nuit pour traverser "Le Monde"... Où sera-t-il demain ? Au détour de quelle dune ? Quelque lourd contentieux à transporter de nuit. Fontennel, par moment, c'est Lawrence d'Arabie.
Cette caravanne-là ne cesse de me surprendre

Écrit par : Fleuryval | 03/07/2006

""(et l'utilisation de mon prénom est une maladresse !)""

Désolé si tu l'as pris pour toi, je crois que dans le spot publicitaire on parle de madame Bertrand, j'espère qu'on me le confirmera, à moins que je soius atteint d'Alzheimer, mais ne vous inquiétez pas, je ne dispose que d'un ventilateur.


Quant à la citation, j'ai bien précisé, Desproges aurait dit, connaissant très bien l'original que je me suis amusé à paraphraser.

Écrit par : Fulcanelli | 03/07/2006

hum, oui il faut savoir rire de tout - et on sait - simplement si on peut le faire après une journée de bagare sérieuse avec les réactions très bizares et angoissantes de son corps à la chaleur - c'est vraîment agréable puisque ça prouve qu'on a passé l'obstacle, peut être grace aux conseils stupides

Écrit par : brigetoun | 03/07/2006

@ Fulcanelli

Tu serais pas un peu présomptueux comme mec.

"Elle juge mal", c'est hyper condescendant. Le rire appartient à celui qui rit.

Je pensais que tu faisais 15 posts par jour pour tuer l'ennui, ou pour te distraire de manière un peu compulsive, mais en fait, il semblerait que tu penses vraiment que tu es super drôle et donc indispensable.

@ Anne,

Enfin, tu découvres que je suis présomptueux mais pour connaître dans quelle acception, je t'envoie vers Binswanger voire Foucault

Je n'ai pas la prétention d'être indispensable. Je joue, m'amuse, surtout en imaginant l'état d'esprit de Seb qui, admirablement conseillé par Guy, n'intervient pas. Je ne suis pas indispensable, je pense être drôle, mes posts, s'ils ne sont pas à la hauteur de Desproges (je n'ai pas cette prétention), peuvent ttrès bien servir pour des émissions comme Groland. Mais ce n'est pas mon destin.

Écrit par : Fulcanelli | 03/07/2006

@ Fleuryval
J'espère que quand tu as l'occasion d'aller faire un tou à Aix, tu ne te contentes pas du Cour Mirabeau : place des cardeurs, place de la Mairie, place Richlem, le palais de justice, avec la porte vitrée qui remplace la porte en bois qui a subi une bombe du FLNC...

Écrit par : carole | 03/07/2006

@Anne
Ordine nuovo (ordre nouveau), ça vous dit quelque chose Anne ? C’était l’hebdomadaire créé par Gramsci. « Ordre juste » ? « Ordre nouveau » ? Et bien oui, pour les socialistes historiques, pour Marx lui-même la tâche des révolutionnaires s’est d’opposer un nouvel ordre à l’ordre ancien. Et c’est aussi dans ce sens là qu’il faut interpréter cette expression de Royal. Quant à sa connotation « religieuse, catholique et romaine », Daniel Bernard l’avait déjà évoqué dans son livre il y a près d’un an. Royal ne cache pas qu’elle a toujours été proche d’un socialisme teinté de références chrétiennes (n’a-t-elle pas été doloriste ?)
Ce qui n’empêche pas évidemment Royal de jouer sur l’ambiguïté du mot "ordre". Déjà en 1996, elle disait qu’elle aimerait bien opposer aux années Tapie, aux années fric et de la corruption, un nouvel "ordre moral", si l’expression n’avait pas été galvaudée et dénaturée

Écrit par : Caroll | 03/07/2006

@fulcanelli
merci
j'ai compris
je n'insiste pas
dialogue de sourd aujourd'hui
je reprends vos mots : "Quant à la citation, j'ai bien précisé, Desproges aurait dit, connaissant très bien l'original que je me suis amusé à paraphraser."
C'est cela que je vuos reproche depuis le début, vous paraphraser et donc transformr le drôle en ps drôle...
Je vous conseille alors une académicien, jean-Louis Curtis, qui fut un grand parodieur et... comble de l'ironie du moment, un des meilleurs amis de cette grand-mèe morte de chaud.
Bonne lecture et bonne nuit.

Écrit par : bertrand | 03/07/2006

AFP 06/07/06

Germaine est décédée mais on ne peut pour l'instant incriminer la canicule. Les enquêteurs ont trouvé à son domicile un climatiseur apparemment bricolé, avec des fuites dans le gaz réfigérant. La patiente décédée affichait un sourire particulier, témoignant d'une sorte de sentiment de gaité, voire d'hilarité

Un jour plus tard, on a appris qu'Erwan, son petit-fils élève ingénieur à l'école de chimie, lui avait construit un climatiseur. Les analyses ont montré que le gaz réfrigérant utilisé était du N2O, sans doute une erreur de manipulation. Le N2O étant connu comme gaz hilarant, les enquêteurs ont conclus à un accident, Germaine est morte de rire !

Écrit par : Fulcanelli | 03/07/2006

@ Fulca

Tu fais le malin, mais chez Binswanger la présomption revêt aussi une dimension psychopathologique qui permet diverses interprétations allant de l'orgueil hystérique au mépris paranoïaque. Le perdu trop haut au dessus du monde commun s'est donc peut-être quelque peu égaré en montant. Mais aperçoit-il seulement les gens qui continuent à très bien vivre sans lui en bas...

Et puis, dans le fond, je m'en fous, fais ce que tu veux, continue à faire exactement ce qui te plaît, à te trouver super drôle (et à chaque fois en plus !), et à t'imaginer que tu fais rire des milliers de gens... comme Groland. Si ça peut te faire plaisir...

Rions UN PEU en attendant la mort, disait prudemment notre ami.

Écrit par : Anne | 03/07/2006

@ Carole
Je ne sais pas pour combien de temps Olivier reste à Aix, sinon tu penses bien que je l'enverrais enquêter chez Vassa, retrouver les descendants de ceux qui se marraient quand, pour remercier d'une invitation à souper, Cezanne arrivait avec une de ses toiles sous le bras, pour offrir, et que le maître de maison murmurait à sa bonne "Mettez ça à la cave, Angèle. Ca vous fera moins de poussières".
Tiens, maintenant qu'il s'est initié aux techniques de bédoin, je lui proposerais même de pousser jusqu'à Notre Dame des Anges et de revenir par la Sainte Victoire en s'arrangeant pour y être vers les 19:30 en ce moment, quand le soleil arrive à la bonne hauteur pour transformer les verts crus en émeraudes.
Pour le nouveau Palais de justice, je lui dirais "Laisse faire. Quand elle a cette allure, ce n'est pas d'elle qu'on parle". Un raccord architecte. Ca nous empêcherait pas d'aller choisir une nappe au marché juste devant. Une avec plein de couleurs, des olives, des soleils, des vieux mas et des rûs. Une qui met du soleil quand les potes viennent dîner. Qui dit: "Y a pas qu'ici!" quand on est à Paris.
Mais je ne sais pas pour combien de temps il est là. Alors je lui propose s'iln'a pas trop le temps, loyer oblige, d'aller poser ses miches dans la chaise à Cocteau. Tu ne voudrais quand même pas, s'il est tellement serré, que je l'envoies chez Prejlocaj demander comment, en si peu de temps, on peut deveni aussi chiant ?

Écrit par : Fleuryval | 03/07/2006

@ Anne, j'ai un peu lu Binswanger, et ma foi, je suis surpris de trouver une lectrice initiée. Je ne fais pas le malin, j'assume et d'ailleurs Sébastien m'a diagnostiqué quelques symptomes de folie.

Mépris paranoïque ? Certainement pas. Orgueil hystérique, oui, un jeu de rôle que je me plaît à jouer tant les humains me font pitié, surtout à travers ce théâtre de l'Internet, y compris ma propre personne. Si tu me voyais en chair et en os, tu serais surprise, je ne correspond pas à Fulcanelli. Haha... vas-y, schizophrénie diras-tu ? Non, tu auras tout faux

Écrit par : Fulcanelli | 03/07/2006

Manque la fin a devenir. Juste un r. C'est rien. Mais ça manque terriblement, l'r de rien.

Écrit par : Fleuryval | 03/07/2006

@ Fulca

Je crois que tu es en photo sur ton blog...alors arrête de jouer Elephant Man caché derrière son masque.

A qui voudrais-tu donc que le Fulca "virtuel" nous fasse penser ? Tu crois que tu nous fais fantasmer ? Qu'on s'imagine des trucs en te lisant ? Mais faut arrêter 2 secondes... Va faire du théâtre (du vrai !), Fulca, ça ira mieux. Franchement :-)

Moi, j'espère bien être ici exactement la Anne que je suis dans la vie. D'ailleurs, j'ai pas pris de pseudo, sauf Pyrom-Anne pour le clin d'oeil. Je crois que je raconte exactement les mêmes conneries dans la vraie vie, sur le même ton, avec le même débit et les mêmes coups de blues récurrents. Je crois.

Plus ça va, plus je me dis que sur les blogs comme dans les partis, les membres les plus actifs sont les plus névrosés. Ils peuvent être drôles, intelligents, mais ils sont inévitablement névrosés. Un bel agrégat de névroses existentielles.
Et puis pour faire plaisir à Séb, je dirai qu'au parti socialiste ils ne sont ni drôles ni intelligents mais ils sont plus névrosés qu'ailleurs. Nettement.

PS : jamais lu Binswanger de ma vie, mais j'ai toujours été douée en philo. Un simple exercice esthétique de l'esprit. Si t'as un peu de goût, t'es bon en philo, pas plus compliqué que ça (tu vois, je maîtrise bien la présomption, et en toute innocence).

Écrit par : Anne | 03/07/2006

@Fleuryval
"…ça manque terriblement, l'r de rien."

Joli. Je note.

Écrit par : Citoyen | 03/07/2006

@Fulcanelli,
Moi, la seule chose qui me gêne, c'est que tu fasses écrire "septs" à Pierre Desproges... Sept avec un "s" ! Quel outrage !

Écrit par : Delphine Peras | 03/07/2006

Merci, Citoyen! Ca fait un bien fou avant d'aller rejoindre "Le petit prince".

Écrit par : Fleuryval | 04/07/2006

@ Fleuryval : Aix est à 20 mn de mon village, mais je n'y vais pas souvent, à vrai dire. Je bannis par contre les 2 G : outre le fait que ce soit hors de prix, ils figurent au nombre des généreux donateurs de Jean-Marie Le Pen.

Écrit par : Olivier B. | 04/07/2006

@ Olivier B.
Si vous vous interdisez d'aller boire un verre chez des contributeurs ou des électeurs du FN, (j'ai cru comprendre que vous n'alliez pas volontiers vous désaltérer à l'UMP non plus ;-))) il ne doit pas y avoir beaucoup de terrasses où vous asseoir en PACA.
Quel est votre village ? j'y ai peut-être fait un jardin quand j'habitais Peyrolles.

Écrit par : Fleuryval | 04/07/2006

Actualisez, jeunes gens.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 04/07/2006

@ Fleuryval : Peyrolles abrite le collège (public bien sûr) où j'ai inscrit ma fille qui rentre en 6è - avec un an d'avance, cette chérie.
Mon village est Le Puy Sainte Réparade. De Peyrolles, prendre par Meyrargues. Mais vous le savez sans doute.

Écrit par : Olivier de Bonnet | 04/07/2006

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu