Avertir le modérateur

07/07/2006

Gloire A Toi, Jean Daniel! (Saison Deux)

medium_hp_scanDS_67622154551.jpg

Ce qui est totalement fascinant, avec ces gens du "Nouvel Observateur", c'est qu'ils osent tout. Absolument tout. (Naaaaan, j'dirai pas que c'est même à ça qu'on les reconnaît. Soyez pas mesquins.)
Rien ne les arrête.
Jamais.
Ainsi, à peine avais-je commencé à digérer l'ahurissante double page à la Gloire (majuscule) de Jean Daniel du supplément "TéléObs" de la semaine dernière, que j'ai reçu hier, "privilège" d'abonné, le non moins hallucinant courrier, signé "Philippe Menat, Directeur des Abonnements", dont je reproduis ci-dessus les cinq premières lignes.
Les revoici d'ailleurs, en plus lisibles:

"Chère Madame, Cher Monsieur,
Si je vous écris aujourd'hui, c'est parce que je souhaite vous donner l'opportunité d'emporter pendant votre séjour d'été un ouvrage unique tout à fait passionnant, préfacé par Jean Daniel: "Le bonheur", une anthologie exceptionnelle, réalisée par Luc Prioref, réunissant plus de 300 textes et près de 150 auteurs qui ont exprimé leurs désirs et leurs conceptions du bonheur".

Oui, oui.
Vous avez bien lu.
Philippe Menat, directeur des abonnements du "Nouvel Obs", propose aux abonné(e)s du "Nouvel Obs" d'acquérir, pour la modique somme de "24,00 € TTC", un livre dont il précise d'abord, car c'est bien sûr l'information essentielle, qu'il est "préfacé par Jean Daniel", patron du "Nouvel Obs". (Puis il mentionne tout de même, pour le cas où ça intéresserait quand même un(e) ou deux abonné(e)s, le nom de l'auteur de ce bouquin "unique tout à fait passionnant".)
Pis, Philippe Menat aggrave son cas, déjà préoccupant, en signalant, au bas de sa lettre: "Nous avions déjà proposé cet ouvrage à un petit nombre d'entre vous. Que ceux qui avaient pu en bénéficier veuillent bien nous excuser de leur écrire à nouveau".
Moi j'excuse tout ce qu'il veut, Philippe Menat, tellement sa lettre me fait marrer.
Puis j'ouvre, à la page 98, un petit fascicule publié en 1995 par le Centre de formation et de perfectionnement des journalistes (CFPJ), qui n'a rien, mais RIEN d'un brûlot gauchiste.
Et je lis, dans la "Charte des devoirs professionnels des journalistes français", qu'"un journaliste digne de ce nom (...) n'accepte que des missions compatibles avec sa dignité professionnelle, (...) ne signe pas de son nom des articles de réclame commerciale ou financière (...), n'use pas de la liberté de la presse dans une intention intéressée".
Derechef, je m'esclaffe. (Et j'entends que Philippe Menat n'est pas journaliste, mais directeur des abonnements.)

Par ailleurs.
Mais dans le même registre, ou peu s'en faut.
C'est pas pour me vanter. Mais pour ce qui est des prédictions, je suis bien obligé de constater qu'entre Nostradamus et moi, y a même pas l'épaisseur d'une feuille de papier à cigarette.
Le 17 juin dernier, j'ironisais, ici-même, sur le départ de July, viré de "Libé" par plus libéral que lui.
Et j'écrivais: "Vous verrez, Duhamel va nous sortir une ode aux petits oignons. Attendez un peu".
Et QU'EST-CE QUE JE DECOUVRE avant-hier dans "Libé"?
Une TRES JOLIE CHRONIQUE d'Alain Duhamel, sobrement titrée: "La marque July".
Extrait 1: "La marque July est tout sauf anodine: personne n'incarne sans doute mieux que lui l'originalité profonde et la métamorphose d'une génération baroque".
Extrait 2: "Le quart d'heure durant lequel il interrogea à l'"Heure de vérité" le revenant Valery Giscard d'Estaing fut sans doute le moment le plus étincelant d'une émission qui dura onze ans. Toujours la marque July".

Toute cette saine salive qui se perd sur des fonds de pantalons, on ne pourrait pas en faire une énergie renouvelable?

Commentaires

Te rappelles-tu que tous mes déboires avec l'obs ont commencé avec cette histoire de lettre aux abonnés vendant un livre entier de Jean Daniel ? cf Acrimed. C'est à la suite de mon papier moqeur dans VSD que j'ai été désinvité du forum de l'obs, etc, etc... Histoire sans fin.

Écrit par : guy birenbaum | 07/07/2006

On a plus le choix... maintenant... on va devoir faire "Le cauchemar" préfacé par Jean Daniel... il faut c'qui faut si on veut que ça marche ;-)
(spéciale dédidace Rosebud)

@ Sébastien
Tu veux pas que j' t'abonnes à VSD tant qu'à gaspiller de l'argent ? ;-))

@ re-Sébastien
L'opération "Vieillir dans la dignité" parrainée par Jean Daniel et Serge July continue, soyez généreux : envoyez-nous vos pantalons neufs (les besoins sont immenses).

Écrit par : Pyrom-Anne | 07/07/2006

@ Guy
Non seulement je me rappelle, mais j'escomptais bien que tu viendrais le raconter!

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 07/07/2006

M'enfin ? C'est pas grave !
Depuis hier et le temps que ça durera, c'est-à-dire une semaine si les schtroumfs mettent plus de baballes au fond des fifilets, 3 jours si les schtroumpfs mettent moins de baballes que les gogols d'en face dans les fifilets...
Vous êtes difficiles quand même !!!

Qu'est-ce qu'ils ont tous ces rastacouères à réclamer des trucs dont on se fout puisque tout l'intérêt de la chose, c'est se coller pare-choc contre pare-choc, beugler à s'exploser les cordes vocales et surtout pas en rythme et sourtout pas en mélodique, écraser le poussoir du klaxon et, accessoirement, péter la gueule à qui" ne saute pas n'est pas français"...$

Un gogol bourré à donf s'est fait écarbouiller par un train.... un de moins !
Allez-y les autres !
Soutenez votre équipe !
Jetez-vous sous des rames de trams !
Yesssssssss !!!!!!!

Pétard ! Je suis tellement en colère à cause de cette gadoue qui me colle aux pattes que même une nuit entière à écouter Antony and the Johnsons n'y suffirait pas.

Seb, tu fais chier, il est 2:43 et c'est tout de ta faute si on le voit pas sur ton blog....

Écrit par : Grabuge | 07/07/2006

Le papier d'Acrimed pour les courageux.

Les abonnés de l’Obs, chasse gardée de Jean Daniel
Patrick Lemaire
Publié le vendredi 5 novembre 2004
Première publication le jeudi 4 novembre 2004
imprimer poster

Les abonnés du Nouvel Observateur ont reçu il y quelques semaines un courrier signé du " Directeur des abonnements " ainsi libellé :

" Chère Madame, Cher Monsieur,
Si, grâce à votre fidélité à notre hebdo, vous êtes devenu familier de la liberté d’esprit dont fait preuve Jean Daniel, fondateur-directeur du Nouvel Observateur, vous savez déjà peut-être que son dernier livre, " La Prison juive ", manifeste une audace dérangeante et suscite maints débats autour de nous. "

Après avoir consciencieusement fait la " retape " du livre, en énumérant quelques uns de ses indispensables apports à la pensée contemporaine, le courrier continue :
" Vous avez sans doute pu lire dans la presse les nombreuses réactions que ce livre a suscitées lors de sa parution. En voici, pour mémoire, quelques-unes ". Etc.

Les commentaires sont libres, mais les faits sont sacrés, enseigne-t-on (encore) dans les écoles de journalisme. Aussi, le directeur des abonnements de l’Obs en vient aux faits :
" Si vous ne vous êtes pas encore procuré cet ouvrage remarquable dédicacé par Jean Daniel, nous vous proposons aujourd’hui de l’acquérir, au prix exceptionnel de 16,90 euros TTC au lieu de 21,90 euros TTC prix public et nous vous offrons les frais de port. "

C’est VSD, sous la signature de Guy Birenbaum [1] qui, le 21 octobre 2004, reproduit ce " mailing ". Il rappelle que la " charte de déontologie " signée il y a quelques mois par les dirigeants du Nouvel Obs, Claude Perdriel et Jean Daniel, et par le président de la Société des rédacteurs, stipule :

" Les œuvres des collaborateurs sont traitées dans le journal dans un cadre normalisé sous une forme concise et informative comprenant la mention de l’appartenance de l’auteur de la rédaction. " La " charte " prévoit aussi la séparation entre espace rédactionnel et espace publicitaire ou promotionnel.

Rien n’interdit à l’un des signataires, Jean Daniel, d’utiliser le service abonnement pour écouler son livre... Une " audace dérangeante " - comme l’écrit le " directeur des abonnements " - qui donne toute sa crédibilité à cette grande profession de foi déontologique [2]...

L’épisode, déjà cocasse, a une suite. Le site Internet du Nouvel Observateur propose très régulièrement des " forums " permettant de dialoguer avec telle ou telle personnalité. Le 22 octobre, c’est Guy Birenbaum qui devait s’y coller. Mais l’Obs a préféré annuler. Le site de l’Obs, rapporte Birenbaum (VSD du 28 octobre), a publié la brève suivante :

" Un forum était prévu vendredi 22 octobre avec Guy Birenbaum, chroniqueur, auteur de Nos délits d’initiés, mes soupçons de citoyen (Folio). Il a été annulé par Laurent Joffrin, directeur de la rédaction du Nouvel Observateur, à la suite d’un article de Birenbaum paru dans VSD et consacré au Nouvel Obs. Nous prions les internautes, qui avaient commencé à poser des questions, de bien vouloir nous excuser. "

Et Birenbaum interroge : " S’agit-il du même Joffrin qui a lancé un appel à des états généraux du journalisme ? " [3].

Ce n’est pas fini. L’info ayant circulé, des " internautes " ne se privent pas d’interpeller les invités d’autres " forums " sur cette censure.

" Savez-vous que Laurent Joffrin, le directeur de l’Obs, a annulé d’autorité un forum prévu vendredi dernier avec Guy Birenbaum sous prétexte que celui-ci avait égratigné le journal dans VSD ? Que pensez-vous de cet acte de censure ? " (Forum avec Robert Ménard, le 22 octobre ; Forum avec Christophe Girard, le 26 octobre).
Comme à son habitude, pour défendre la liberté d’expression, le patron de Reporters sans frontières , Robert Ménard, est impitoyable :
" Je ne connais pas cette affaire. Mais je connais Laurent Joffrin et si je ne suis pas toujours d’accord avec lui, j’ai la plus grand estime pour le journaliste et l’homme qu’il est. "

Dans son Appel " Pour des Etats Généraux du journalisme ", Laurent Joffrin, directeur de la rédaction du Nouvel Observateur, écrivait :
" La dérive en cours ne doit pas rester sans réaction. L’indépendance ne s’octroie pas ; elle se gagne par l’effort patient de rédactions décidées à défendre leur intégrité. Parmi d’autres journaux, à la suite d’un accord entre son équipe et sa direction, Le Nouvel Observateur s’est doté d’une charte définissant les droits et les devoirs des journalistes et des actionnaires. "

C’était sans compter l’" audace dérangeante " de Jean Daniel...

PS : " Jean Daniel publie des entretiens où il confronte l’homme qui a fondé le journal avec celui d’aujourd’hui ", indique Le Nouvel Observateur du 4 novembre 2004. L’extrait publié ne manque pas d’intérêt. Mais on se contentera, ici, de relever un passage d’un narcissisme sans borne :
" Mon désenchantement actuel, c’est de voir ce que devient la France. A cette étape de ma vie et des quarante ans de « l’Observateur », j’avoue ma tristesse de ne plus reconnaître mon pays, de ne plus me retrouver dans ses valeurs. Le plus grave, c’est que j’avais tout anticipé. "
Sans commentaires.


_________________________________________________

[1] Auteur de Nos délits d’initiés, mes soupçons de citoyen (Folio, 2003).

[2] Lire Le Monde soigne Jean Daniel.

[3] Lire Indépendance de la presse : Laurent Joffrin en appelle au peuple.

Écrit par : guy birenbaum | 07/07/2006

@Guy
Merci pour le rappel de cette affaire édifiante que j'avais loupée (shame on me)

@Seb
Une idée de sujet pour aujourd'hui, pécho sur le site du Nouvel Obs:

"Perquisition à Midi Libre
après la plainte d'un élu UMP

Cinq bureaux fouillés après la parution d'un article sur un pré-rapport impliquant l'ex-président du conseil régional.

Jacques Blanc, ancien président UMP du conseil régional du Languedoc-Roussillon, est au centre de l'affaire, en raison d'un pré-rapport de la chambre régional des comptes le mettant en cause.

La division criminelle du SRPJ de Montpellier a effectué mercredi 5 juillet une perquisition au siège du groupe Les Journaux du Midi après la publication par Midi Libre d'un pré-rapport de la chambre régionale des comptes mettant en cause l'ancien président UMP du conseil régional du Languedoc-Roussillon, Jacques Blanc.
La perquisition est intervenue après la plainte déposée par Jacques Blanc pour "violation du secret professionnel" et "recel de violation du secret professionnel", pour la publication les 25 et 26 octobre dans Midi Libre du pré-rapport de la Chambre régionale des comptes (CRC) sur sa gestion de la région", a précisé le quotidien dans un communiqué. Jacques Blanc a présidé la région de 1986 à 2004.
La perquisition a eu lieu de 9H30 à 14H00, dans cinq bureaux du premier étage du bâtiment. Elle a été opérée sous l'autorité du juge d'instruction Stéphane Tamalet.

"Atteinte à la liberté d'informer"

Roger Antech, directeur de la rédaction de Midi Libre, a qualifié cette perquisition d'"atteinte à la liberté d'informer".

"Je ressens cette perquisition et les méthodes rudes qui ont été employées comme une pression supplémentaire" pour "que l'on revienne sur une règle importante qui est la protection des sources des journalistes", a-t-il indiqué.
Selon lui, "les disques durs de cinq ordinateurs" ont été copiés. "Visiblement, ils cherchaient à savoir comment nous avons obtenu ce pré-rapport", a ajouté Roger Antech, soulignant que Midi Libre l'avait publié "avec les précautions d'usage". "C'était un rapport à charge (vis-à-vis de Jacques Blanc) et nous avons veillé à lui permettre de s'exprimer dans un droit de réponse" a-t-il précisé.
La chambre régionale des comptes avait indiqué en octobre que ce pré-rapport était un "document de travail couvert par le secret professionnel", diffusé auprès de l'ancien président du conseil régional (Jacques Blanc) et de son président actuel (le socialiste Georges Frêche). La CRC avait précisé qu'elle attendait "les réponses des destinataires pour corriger (le pré-rapport) et les intégrer dans un rapport définitif".

Intimidation

Dans un communiqué, le Club de la presse du Languedoc-Roussillon s'est "insurgé avec force contre ces méthodes qui vont à l'encontre de la préservation des sources des journalistes et (...) de la liberté de la presse".
Le SNJ a "dénoncé" dans un communiqué ce "coup de force", s'inquiétant d'une "multiplication des manœuvres d'intimidation dont sont victimes des rédactions". Il a précisé avoir demandé à être reçu par le Garde des Sceaux "pour faire cesser ce type de harcèlement à l'encontre des journalistes".
C'est la seconde fois en deux jours qu'une perquisition est effectuée dans un quotidien régional après celle qui a visé Nice-Matin mardi, pour une publication de photo d'enfants en 2003."

Écrit par : delphine | 07/07/2006

@ Sébastien
Et cette fois-ci le Nouvel Obs ne te propose pas le livre à un tarif préférentiel ? ça sert vraiment à rien d'être abonné ;o))) En plu si tu n'avais pas reçu la première pub tu peux te sentir comme un abonné de seconde zone non ?

@ Delphine
Est-ce que les policiers sont si efficaces parceque l'élu qui a déposé plainte est UMP ?

Écrit par : carole | 07/07/2006

@Carole
C'est une idée mais qu'elle est bonne ! Mais qu'elle est médisante...

Écrit par : delphine | 07/07/2006

C'est con mais devant le marchandesign cul culturelle ment obs et le billet de Delphine, j'ai pas grand chose à dire sauf que certains ont compris le journalisme français et d'autres font ce qui reste de journalisme!
Aujourd'hui s'ouvre le procès de pol pot et ses kmers rouges.
Avec ses grands ossuaires, ses cranes alignés bien rangés empilés! deux millions!
pas encore Français, pas encore!

martingrall

Tout commence toujours par l'interdiction d'informer, toujours!

Dédé, BHL kouch et tous les autres, bien à vous!

Écrit par : martingrall | 07/07/2006

@sebastien

Je te trouve bien difficile ! En effet, moi qui suis abonné à Rustica, on ne me propose que des réductions de 6% sur des débroussailleuses/bineuses (oui, tu as bien lu...bineuses ) et en ce qui concerne Les Echos, on m'a adressé une offre préférentielle 'privilège or' pour acquérir un agenda plein cuir vieilli (cuir d'un salarié de METALEUROP) siglé Laurence Parisot, très original car il ne reporte aucun jour férié et ce pour la modique somme de 1540 EUR.

Avoue que t'es pas à plaindre !
Si tu étais à ma place, tu prendrais quoi ?

Écrit par : Hervé | 07/07/2006

@ Hervé
Ben je prendrais tout.
C'est l'été.
Il fait un temps à biner.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 07/07/2006

Je constate qu'au Nouvel Obs tout le monde ne peut pas vendre à la télévision publique, les droits audio visuels de ses écrits (comme Etchegoin). C'est vrai que la redevance n'y suffirait pas. Elle est donc réservée aux cas graves comme le bouquin Etchegoin / Aron qui ne s'est vendu qu'à 8000 exemplaires.
Désolé que Jean Daniel doive lui, se contenter d'un "pousse cul" d'un de ses subordonnés..

Écrit par : girophare | 07/07/2006

J'ai retenu cette notion de génération baroque,

C'est quoi, au fait ? Est-ce une allusion aux coiffures de Breton, Borloo et Jean Michel Jarre ?

La génération baroque, on attend encore son come bach

Et ne me parlez pas du concert des Stones sponsorisé par Américan Express

Écrit par : Fulcanelli | 07/07/2006

Mais on peut te parler de la reformation de Trust?

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 07/07/2006

ET PENDANT CE TEMPS-LA LES EXPULSIONS CONTINUENT.
www.educationsansfrontieres.org

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 07/07/2006

Dans la famille come back,

Un p'tit duo Plant Page est sympa, et les Who se sont reformés, enfin, ce qu'il en reste, Daltrey Townshend.

Trust, non, c'est Trist

Écrit par : Fulcanelli | 07/07/2006

aaahhhh...la chanson Darquier de Pellepoix !
Fallait être courageux pour chanter ça dans les années Giscard.
Oh combien de journalistes, de juges, de syndicalistes ont appris à nager dans la Seine avec des chaussures en béton ?
La belle époque du SAC.. des intimidations (...on sait à quel école va ton gosse...).

Et je suis content de moi car j'ai fais une superbe transition avec le post de sébastien. On a tous constaté la servilité, la souplesse vertébrale de la plupart des journalistes aujourd'hui pour s'exaspérer de leur trahison vis à vis des petits juges et journalistes courageux qui ont risqué leur vie, leur carrière pour dénoncer les magouilles et les crimes commis sous cette Vème république.

Écrit par : Hervé | 07/07/2006

OOOUPS.... quelle école...

Écrit par : Hervé | 07/07/2006

@ Hervé
T'excuses pas! Dans la mesure où tu les cites, il n'y a pas faute ;-)
La version originale était : "On c'est a laquel ècol qu'il va, ton gosses..."
@ Sébastien
Bon baiser de Samarcande...

Écrit par : Fleuryval | 07/07/2006

Jean Daniel....Beauvallet?

Écrit par : rep ban | 07/07/2006

Voilà le fameux billet mais dans un enrobage différent.

Je dis ça pour le Doc, n'hésite pas à en sniffer quelques lignes et toi aussi Seb, ça concerne Zaki Laïdi

http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=11348

Écrit par : Fulcanelli | 07/07/2006

Perquisitions à Nice Matin et Midi Libre: protestation de la LDH
AFP 07.07.06 | 11h30



a Ligue des droits de l'Homme (LDH) a demandé de "nouvelles dispositions législatives" pour le respect des sources après les perquisitions opérées mardi au quotidien Nice Matin et mercredi au quotidien Midi Libre.

La LDH "demande, au-delà des recours que les journalistes victimes de ces agissements pourront exercer, que de nouvelles dispositions législatives soient envisagées pour interdire le renouvellement de telles pratiques", a-t-elle indiqué dans un communiqué.

Pour elle, "les perquisitions musclées avec saisie de documents et de disques durs contenant de nombreuses informations qui viennent de se dérouler dans deux quotidiens constituent des atteintes sérieuses à la liberté de la presse qui, comme le dit la Cour européenne des droits de l'Homme, +constitue l'un des fondements essentiels de la société démocratique, l'une des conditions primordiales de son progrès et de l'épanouissement de chacun+".

La perquisition au Midi Libre a eu lieu mercredi après la publication d'un pré-rapport de la chambre régionale des comptes mettant en cause l'ancien président UMP du conseil régional du Languedoc-Roussillon, Jacques Blanc. La veille, une autre perquisition avait eu lieu à Nice matin après la publication de photos d'enfants victimes dans une affaire de faits divers.

Écrit par : Fulcanelli | 07/07/2006

Aaah... ce matin aux Grandes Gueules sur RMC, les pas de deux de Sarkozy avec Arno K. et maintenant Yannick Blanc. Ou "comment tenter d'instrumentaliser l'immigration et se prendre en boomerang la mobilisation citoyenne"

Écrit par : christian lehmann | 07/07/2006

Bonjour

Peu leur chaud vos critiques (acérées), l'essentiel pour eux est que vous soyez abonné... Ces gens-là adorent les euros.

Écrit par : bruno | 07/07/2006

@ Christian : je t'ai entendu ce matin et ton analyse du coup de sang de Sarkozy était parfaite.

Écrit par : Olivier Bonnet | 07/07/2006

Je te remercie, Olivier. Je finis par devenir un suspect habituel. Ce serait bien que Sarko fasse UN truc bien, pour changer ;-)

Écrit par : christian lehmann | 07/07/2006

sniff, personne n'a sniffé mon billet. Je ne m'étais pas trompé, il est moyen, trop moyen. Mais je le savais, c'est pas en pondant des divagations sur la politique que je serai prix Nobel

Écrit par : Fulcanelli | 07/07/2006

mais je l'ai déjà sniffé hier, ton billet ;-)

Écrit par : christian lehmann | 07/07/2006

GLOIRE A TOI JEAN DANIEL!!!
SAISON TROIS

Là ça devient franchement gaguesque.
Qu'est-ce qu'on trouve dans "Nouvel Obs" de cette semaine, à la page 39, dans la rubrique "En Hausse", sous une photo du Glorieux Patron du "Nouvel Obs"?
Ceci, qui me réjouit:
"Jean Daniel s'est vu attribuer le prestigieux Ischia International. C'est le deuxième grand prix italien, après le Viareggio (2005), que reçoit le directeur et fondateur du "Nouvel Observateur". Cette récompense salue une carrière journalistique internationale".
Ce n'est bien sûr pas nouveau: vous trouverez quelques précédents sur le site d'ACRIMED (lien ci-contre), dans un papier de Serge Halimi: "Gloire à nouzautres, par les héros du Nouvel Observateur".
A QUAND LE GRAND PRIX DEL CULO, qui récompenserait le record du nombre de coups de langue baveux passés par des salariés sur le postérieur de leur patron?

@ Fulca
Bouge pas mon camarade, on va le lire, ton billet.
Patience.

@ tou(te)s
Je rêve ou y a carrément PERSONNE sur ce blog aujourd'hui?
Qu'est-ce qui se passe-t-il???

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 07/07/2006

Moi aussi, je suis allé le lire, Fulca !

Écrit par : Olivier Bonnet | 07/07/2006

Good news pour les italiens : Berlusconi est renvoyé devant le tribunal pour fraude fiscale. Est-ce que le dernier film de Moretti était prophétique ?

Écrit par : carole | 07/07/2006

BEN FULCA TOUT LE MONDE L'A LU TON BILLET!!!
Moi-même j'en reviens - mieux vaut tard que jamais, j'ai un mot d'excuse, Finkie me bouffe tout mon temps ces jours-ci.
MEME QUE MOI JE LUI AI REPONDU A FULCA.
Hein, Bonnet?
Hein, Lehmann?
Feignants.
SANS déconner.
Parce qu'il est BIEN le billet de Fulca alors je trouve ça BIEN de lui dire qu'il est BIEN.

Savez quoi?
Un de ces quatre quand j'en aurais fini avec l'affaire Finkie je vais faire ces grands travaux et je vais balancer là-haut à gauche une jolie case avec des liens vers tous les sites amis/camarades, genre Lehmann et Bonnet les feignants, Fleuryval le piètre bretteur, Fulca le Fulca, Grabuge qui est en même temps NRV + AJT, Mathieu et tou(te)s les autres, enfin tout le monde quoi ET VOUS SAVEZ QUOI BIENTOT A NOUS TOUS ON SERA LES EMPEREURS DU NET LES MAITRES DE LA BLOGOSPHERE ON AURA TOUS LES POUVOIRS ON POURRA ENFIN ATTAQUER L'IRAK, RRRRRRRAAAAAAHHHHHHHHH...

Putain de feignants...

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 07/07/2006

Mon dieu, un journal qui ose proposer à ses abonnés un livre préfacé par son fondateur, c'est vrai que là on frôle l'abus de bien social, la corruption de lectorat... Ca mérite 20 piges minimum. Mais que fait Serge Alibi ?

Écrit par : bandini | 07/07/2006

@Fulca
Moi j'ai bien aimé le papier d'Agoravox, intéressant, intelligent. Merci.
J'ai toutefois l'impression que ce site accepte des collaborations très inégales. J'ai notamment le souvenir d'un papier sur l'affaire des caricatures de Mahomet, et plus particulièrement sur France Soir qui les avait publiées, totalement à côté de la plaque...

@Seb
Vivement que t'aies fini Finkie, ça nous fera des vacances...

Écrit par : delphine | 07/07/2006

@ Bandini
Z'êtes rigolo.
Très.

@ Delphine
Voui...

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 07/07/2006

Tu es d'une méchanceté avec July... Mais je ne suis en l'occurence pas objectif, donc je m'abstiendrai de toute critique ;)

Écrit par : Column | 07/07/2006

Pourquoi tu n'es pas objectif, Column?

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 07/07/2006

Parce que July est un ami de la famille (ce que j'ignorais il y a encore trois ou quatre ans), qu'il aime et habite un endroit où j'ai grandi et dont je suis amoureux et que malgré tout, j'admire son parcours, voilà.

Écrit par : Column | 07/07/2006

Quant à Jean Daniel, il a dépassé le statut de journaliste. Je ne sais même pas s'il revendique encore ce terme. Et puis, les renvois d'ascenceur dans ce métier sont monnaie courante. Il me semble un peu éculé de les dénoncer. Mieux vaut en rire. Rien que pour le Nouvel Obs', une rubrique entière des pages culture est consacrée aux "écrivains de l'Obs'"... ;)

Écrit par : Column | 07/07/2006

@ Column
J'ai un (petit) mauvais souvenir personnel de July et de sa paire de ciseaux.
Et je n'admire certes pas son parcours, "du col mao au Rotary". Oh non.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 07/07/2006

Ca aussi, c'est un peu éculé, col Mao => Rotary... Si tu savais ce qu'est, ce que sont réellement le Rotary, le Lion's, la Table ronde, tu serais moins catégorique ;)

Écrit par : Column | 07/07/2006

@ Column
Ton sens de l'objectivité nous pousse à apprécier que Laval ne fût pas un ami de ta famille et que tu n'aies pas grandi à Vienne. Un mec était né là, qui aimait y revenir. Admirable parcours en effet, qui le met à l'abri de toutes responsabilités sur l'état du pays aujourd'hui. Un peu comme Jean Daniel. Les grands "patrons" de presse qui ont "forgé l'opinion" depuis trente ans ne seraient donc pour rien dans cette France qui klaxonne?
Pas de quoi, Monsieur Fontenelle... Je passais.

Écrit par : Fleuryval | 07/07/2006

Ca vaut ce que ça vaut....mais conduire le quotidien préféré des taulards, des militants anti QHS, des putes, des minorités homosexuelles, des proches de Mesrine, de l'extrême gauche version agit-prop à un quotidien aimé des bobos branchés pub et 4x4, financé par un prédateur proche des milieux les plus conservateurs, ayant en son temps glorifié un fumier dénommé Tapie...et bien je dis que ce n'est plus du gran écart.....c'est du fakirisme !!!!
Bien joué July, t'as bien mérité de la lutte de classe pour être passé de l'autre côté du manche dès qu'il pleuvait.

Écrit par : hervé | 07/07/2006

Ma meilleure amie n’arrête pas de te draguer. Tu viens immédiatement m’en parler (oui), ou tu préfères ne rien dire pour ne pas me faire de peine (non) ?
Le sourire est pour l’humanité ce que le soleil est pour les fleurs, c’est ton avis ?
Un échec n’est qu’une expérience qui nous permet de grandir, on se relève et on continue, n’est-ce pas ?
Pensez-vous que le monde d’aujourd’hui manque de valeurs morales ?
Saint Exupéry a dit ce mot célèbre : aimer ce n’est pas se regarder l’un l’autre mais regarder ensemble dans la même direction : vrai pour toi ?
Un repas au chandelles, une balade en bateau-mouche, un cocktail dans un piano bar, se promener main dans la main et se faire des bisous comme si nous étions seuls au monde, ça te fait fuir ?
Aimez-vous la télé au point de tout oublier ?
Etes-vous d’accord quand la femme pense que l’homme réfléchit avec le bas de la ceinture ?
Etes-vous plutôt un homme qui a besoin d’être rassuré (oui) ou le contraire (non) ?
Etes-vous sensible aux malheurs de cette société (oui) ou plutôt indifférent (non) ?
Que pensez-vous de l’handicap : que cela peut vous arriver (oui) ou au contraire, ça n’arrive qu’aux autres (non) ?
Les enfants ou un enfant pour vous pose problème (oui) ou vous acceptez (non) ?
L’amour pour vous représente une bonne harmonie des deux personnes (oui) ou l’indépendance de ces deeux mêmes personnes( non) ?
Je suis en colère, de mauvais poils quoi! comment vous vous y prenez : vous essayez de comprendre le pourquoi et vous me soutenez (non) ou vous me laissez tranquille dans mon coin (oui) ?
Pouvez-vous vous mettre à bouder, si vous découvrez que la femme avec laquelle vous êtes, refuse le premier soir d’aller plus loin (oui) ou (non) ?
Si je vous dis que je suis un peu jalouse, vous comprenez (oui) ou vous me fuyez (non) ?
Ce soir je prends l’initiative, je vous enmène dans un piano bar pour faire un karaoké, vous me suivez (non) ou vous préfèrez rester devant la télé ou internet (oui) ?
Je suis en déprime pour des causes graves, vous cherchez à savoir pourquoi (oui) ou vous êtes indiffèrent (non) ?
Je suis restée en bon terme avec mon ex mari, vous l’acceptez ?
Pensez-vous que l’amitié entre une femme et un homme peut exister ?

Écrit par : Fulcanelli | 07/07/2006

@ Sébastien

Une libre adaptation d'Elmer Food Beat, qui n'est certes pas mon groupe favori (loin de là), mais ça s'impose :

"Jean Daniel a"

Ouiiiiiiii Hihiiiiiiii...
Moi, ce que j'aime, chez Jean Daniel a,
C'est que l'on peut lui faire du plat.
Il est toujours prêt
Pour me prêter son humilité.

Ouh ouh ouuuhhh...

Moi, ce que j'aime, chez Jean Daniel a,
C'est que l'on peut y lécher à trois.
Il est toujours d'accord
Pour battre des records.

Ouh ouh ouuuhhh...
Jean Daniel aa, la la la la la la la laaaaa
Oh Jean Daniel aa (la la la la la la laaa)
Oh Jean Daniel aa (la la la la la la laaa)
Oh Jean Daniel aa (la la la la la la laaa)
Oh Jean Daniel aa...

Ce que Jean Daniel a aimé en moi,
(pa pou pa pap yeah yeah yeah)
C'est que l'on a toujours le choix.
(pa pou pa pap yeah yeah yeah)
Je ferai tout pour le flagorner,
Par devant et par derrière.

Ouh Ouh Ouuuhhhh...
Daniela...

Et sur le futal de Jean Daniel aa
(Et sur le futal de Jean Daniel aa)
Et sur le futal de Jean Daniel aa aa...

Oh oh oh oooh...

Il y a toujours de la place
Pour les langues qui passent.

Ouh ouh ouh ouhhh
Jean Daniel aa, la la la la la la la laaaaa
Oh Jean Daniel aa (la la la la la la laaa)
Oh Jean Daniel aa (la la la la la la laaa)
Oh Jean Daniel aa (la la la la la la laaa)
Oh Jean Daniel aa


Zgur

Écrit par : Zgur | 07/07/2006

@ Fleuryval
Fleury, mon bon, vous savez que je vous tiens pour un ami cher, si cher même que je vous donne à présent du "Fleury", et que je me creuse désespérément la cervelle pour y trouver la recette miracle qui fera ENFIN de vous un bretteur convenable.
C'est au nom de cette amitié que je vous le dis comme je le pense: Column, pour tiède qu'il soit ici, ne méritait pas la comparaison, déplaisante, que vous lui infligeâtes à l'instant.
De grâce, mon bon: laissez Laval hors de ceci, qui est si loin de ce qu'il fut.
Votre raisonnement est bon, votre exemple TRES malheureux.
J'irai donc piétiner votre blog dans la nuit.
;)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 07/07/2006

@ Fulca
Enfin un homme qui sait parler aux femmes...
En fait, la seule qui m'interpelle, quelque part, au niveau du vécu: "Un échec n’est qu’une expérience qui nous permet de grandir, on se relève et on continue, n’est-ce pas ?". Oui, vraiment...

Écrit par : delphine | 07/07/2006

Tendez l'oreille: je pousse un long soupir.
Un LONG soupir.

Fffffffffffffffffffffffffffffffhhhhhhhhhhhhhhhhh...

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 07/07/2006

Désolé Delphine mais ce questionnaire a été rédigé par une femme, ce qui ne fait qu'ajouter au piment de ton appréciation.

Les échecs, quand on les accumule, ils deviennent un fardeau et on ne se relève plus. J'en suis à peu près à ce stade.

Écrit par : Fulcanelli | 07/07/2006

@sébastien

un excés de nervosité ?

Écrit par : hervé | 07/07/2006

@ Fulca
Ben faut pas.
Crois-moi: faut pas.
Je sors d'en prendre. (Pour être complètement précis, je suis en train de sortir d'en prendre.)
Mais faut pas.
T'es là au fond du trou, tu cherches une prise, à tâtons, parce qu'il fait tout noir, et ça pue grave, en plus.
Mais grave.
Tu cherches, tu cherches, tu cherches, et ça pue toujours, et y a toujours pas de lumière, et finalement y a toujours une aspérité.
Toujours.
Et si tu me dis que ce que je te raconte là ressemble d'assez près à du paulocoelhisme, je te fous sur la gueule.
Non mais.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 07/07/2006

@ Hervé
Genre.

(Par ailleurs, ici, dans une heure et vingt minutes, nouveau post.
Sujet Lionel. On reste dans les trucs énervants.)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 07/07/2006

@sébastien

Chouette. Ca fait rester jeune (la haine est un moteur auxiliaire).

@fulca

keep on fighting

Écrit par : hervé | 07/07/2006

Cher Fonte, voyez comme je m'applique aussi...
L'idée même qu'un homme se retrouve "intouchable" parcequ'il est un ami de la famille m'est apparue curieuse. Il faut bien dissocier amitié et gratitude. J'ai pris Laval qui me venait premier à l'esprit et pour nous éviter trop d'heures perdues au Palais. Birenbaum le déplore et je le comprends bien, moi qui ai passé plus de temps en justice qu'en studio. J'aurais pu prendre Bousquet, qui nous aurait conduit là. Attali à décharge. Lang... Lang... Comment savoir? Où se seraient rangés Charassse, Dumas, Pascal Sevran ?
Column nous a servi un dîner rue de Bièvres. Vous ne comptiez pas que je reste pour le dessert, quand même ?

Écrit par : Fleuryval | 07/07/2006

Paolo Coelho, c'est portugais pour Poil de ...?

Écrit par : nimportenawak | 07/07/2006

Juste pour ceux qui ont besoin de hurler avant de dormir ou qui n'aiment pas le foot et veulent se venger du boucan de mercredi soir :

http://fr.news.yahoo.com/07072006/202/des-sans-papiers-s-installent-chez-le-mediateur-nomme-par.html

Là, on atteint des sommet, l'Himalaya de la dépêche nocturne, moi, je vous le dis.

Vous avez le droit de crier plusieurs fois très fort à la fenêtre... ça ira pour cette fois-ci. Personne dira rien.

Écrit par : Anne | 07/07/2006

ALORS VOTRE HUMOUR DE SALLE DE GARDE,
mon bon Christian,
vous le gardez pour vos longues veillés boliviennes.
Une bonne histoire d'infirmière, entre deux interprétations avinées du Horst W****** Lied, c'est, je parie, exactement l'idée qu'on se fait, dans votre hacienda, d'une soirée entre potes VRAIMENT réussie, ou me trompè-je?

@ Fleuryval
Mon bon (derechef), je vous l'ai dit: l'intention était bonne, la comparaison exécrable, et pour tout dire, inutilement blessante.
Mais c'est tout vous, ça.
Au reste, vous restez curieusement coi sur votre expédition chinoise.
Fut-ce le fiasco que je pressentais, affligeant cocktail d'impréparation et de témérité de niveau CM2?

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 07/07/2006

@ Fulca, la lumière est des deux côtés, le fond est le ciel.
c'est pas la peine d'avoir fait st étienne et philo pour ne pas comprendre le ruban de l'espace temps.
C'est ce que fait le pelerin de compostelle. Et Seb a raison au moins pour ça.

Écrit par : martingrall | 07/07/2006

@ Anne
Cette façon de nous faire vomir tard dans la nuit.
Je trouve ça presque blessant.
Presque autant que les 12 pages zidaniennes du "Parisien" de ce matin, avec dans l'arrière-salle des relents d'enthousiasme bleublancbeuresque façon remake, pendant que "ça" (la Chose Immonde) expulse à tour de bras tout ce qui n'est pas de la bonne couleur.
Mais, Anne, restez je vous prie: dans quatorze minutes, vous actualiserez.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 07/07/2006

@ L'Amateur De Croisières Jaunes Terminées En Berezinas, qui se reconnaîtra.

Je voulais juste, ami, porter à votre connaissance la désolante histoire du dernier foutriquet qui m'a appelé "Fonte".
Oh puis non, j'y renonce, elle risquerait de vous déprimer.
Surtout la chute.
C'est le cas de le dire...

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 07/07/2006

et ça, putain, que je suis énervée:

http://fr.news.yahoo.com/07072006/202/les-deputes-veulent-interdire-seulement-les-sex-shops-pres-des.html

Enplus, y'a un connard qui chante du Starmania à sa fenêtre, je pense que s'il arrête pas dans les 10 secondes, y'a la dernière balle de ma carabine qui va se perdre... on dira qu'il réparait ses volets...

Écrit par : Anne | 07/07/2006

@ AU CANONNIER DU YANG-TSE, mais dans ses rêves, qui se reconnaîtra.

C'est marrant, mais je tends l'oreille, et j'ai l'impression de percevoir l'écho d'un lourd tumulte dans ce que vous appelez, très abusivement, votre "jardin, la nuit" - je veux dire que l'odeur n'est certes pas celle d'un jardin.
Donc j'ouïs, je passe jeter un oeil, car votre sort m'inquiète, je trouve vos rosiers dévastés, puis sous ce qui fut votre fraisier, quelques nouilles sautées.
Curieux...

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 08/07/2006

Ayé, on est demain.
Actualisez, camarades.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 08/07/2006

@Seb
"Si tu me dis que ce que je te raconte là ressemble d'assez près à du paulocoelhisme, je te fous sur la gueule". Eh, eh, ta lucidité te perdra mon cher ami: sur ce coup, tu es effectivement "paulocoelhiste" au dernier degré. Rassure-toi, on n'en meurs pas...

Écrit par : delphine | 08/07/2006

IL NOUS PRENDRAIT PAS UN PEU POUR DES GROSSES BILLES, LIONEL JOSPIN???

gare ta gueule à la récré, Yoyo !

Écrit par : Fulcanelli | 08/07/2006

(Genre "amusant, mais ça ne va pas plus loin")

Observez dans "Jean Daniel" les deux premières lettres, et vous trouverez le pronom le plus utilisé par le plus vieux Narcisse de la presse...

Écrit par : PMB | 11/07/2006

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu