Avertir le modérateur

09/07/2006

On N'Entend Plus Chanter Finkie

medium_hp_scanDS_67911424357.jpg

Cet homme au regard si doux s'appelle Finkielkraut.
Alain Finkielkraut.
Ses ami(e)s disent "Finkie".
Va pour Finkie.

Finkie est "philosophe".
C'est du moins ce que je me suis laissé dire par un certain nombre d'animateurs de France 5 dont le nom se termine par "i" (Moatti, Calvi), qui le considèrent comme un "bon client".
Et qui suis-je, pour mettre leur parole en doute?

Finkie est, notamment, l'un des inventeurs de l'anti-antiracisme, qui a révolutionné la pensée française, et dont le prolégomène principal s'énonce comme suit: "L'antiracisme sera au vingt et unième siècle ce qu'a été le communisme au vingtième".
Je le répète lentement, pour vous laisser le temps de bien vous en imprégner: "L'antiracisme. Sera. Au. Vingt et unième. Siècle. Ce. Qu'a. Eté. Le. Communisme. Au. Vingtième".
Je crois que c'est encore ce que j'aime le plus, chez les "philosophes" de plateaux (télé): leur sens, tout philosophique, de la mesure, de la justesse, de la décence, de la dignité.

L'anti-antiracisme a ceci de bien commode qu'il autorise les "philosophes" délestés des scories soviétisantes de l'antiracisme à se lancer, notamment, dans le commentaire sportif.

Finkie, par exemple, avait deux, trois idées anti-antiracistes, sur l'équipe de France de football.
Il a fini par les résumer en ces termes: "En fait aujourd'hui elle est "black, black, black", ce qui fait ricaner toute l'Europe. Si on fait une telle remarque en France, on va en prison mais c'est quand même intéressant que l'équipe de France de football soit composée presque uniquement de joueurs noirs".

C'est, grosso merdo, ce que pensent les supporters anti-antiracistes qui, dans les stades, poussent des cris de singes quand des joueurs noirs évoluent sur le terrain.
Les supporters anit-antiracistes sont ravis que Finkie ait su mettre des mots sur leur malaise, qu'il ait osé dire tout haut ce qu'ils hurlent à longueur de matches.
La pensée Finkielkraut vous a quand même une autre gueule que des cris de chimpanzés.

C'est aussi, grosso merdo, ce que pense Jean-Marie Le Pen, figure anti-antiraciste, quand il crache que Raymond Domenech "a exagéré la proportion de joueurs de couleur" dans l'équipe qui arrive ce soir en finale du Mondial 2006.

C'est presque émouvant, cette proximité de pensée entre des gens dont on ne soupçonnait pas la complicité footbalistique.

Les mots importants, dans le commentaire de Finkie sur l'"intéressante" supériorité numérique des noirs chez les Bleus qui "fait ricaner toute l'Europe", sont, vous l'aurez deviné: "SI ON FAIT UNE TELLE REMARQUE EN FRANCE ON VA EN PRISON".

Ces mots sont importants, car ils PROUVENT que Finkie, lorsqu'il formule son commentaire (publié dans "Haaretz" en novembre 2005), mesure parfaitement son obscénité.
Il aurait dit, pour équilibrer un peu: "Cette équipe de France de handball white-white-white, ça fait hurler de rire dans les chaumières picto-charentaises", bon. Ca aurait, disons, atténué la portée de sa désolation anti-antiraciste.
Mais il ne l'a pas dit, et pour cause: Finkie, pendant qu'il théorise de la main droite l'anti-antiracisme, signe de la main gauche de coruscantes pétitions contre le "racisme anti-blancs", cette plaie ouverte au flanc de notre si conviviale société, où le black et le rebeu sont choyés pendant que le blanc est voué aux gémonies.

On voit par là que l'anti-antiracisme souffre quelque exception.

Donc, Finkie SAIT, en les prononçant, que ses mots sur les Bleus "blacks-blacks-blacks" ne sont pas anodins, comme pourrait l'être, mettons, au hasard, une vanne un peu lourdingue, façon fin de banquet UMP.
Parce que bon, que je sache, on ne va pas "en prison", en France, pour une blague un peu lourdingue. Enfin pas trop.

Or.
Assez curieusement.
Devant l'émotion suscitée par son commentaire sportif dans les rangs du Parti Antiraciste Soviétique, Finkie a justement fait valoir que son comptage de blacks était, en réalité, une boutade. Une blague, quoi. Histoire de se marrer un peu en comptant les noirs chez les Bleus.
"C'était un rire sans méchanceté, un rire qui m'évoquait celui de mon père quand, dans les années 50, il ironisait sur cette équipe nationale formée de joueurs aux noms polonais", a déclaré Finkie, dans "Le Point", à son amie Elisabeth Levy.

Aaaaah, d'accord.
C'était une blaque.
Au temps pour moi!

Je me disais, aussi, j'ai beau tendre l'oreille, j'entends pas l'Europe ricaner, il s'est planté, le Finkie, l'Europe est beaucoup moins raciste qu'il ne l'imagine.

Et là, j'écoute encore, et c'est curieux, on n'entend plus chanter Finkie.

Ca serait pourtant le moment, non?
S'il a encore deux, trois bonnes blagues anti-antiracistes à nous balancer, au sujet de ces Bleus foncés, est-ce que c'est pas maintenant, à quelques heures de la finale, qu'il devrait se dépêcher de nous faire marrer?

Commentaires

Quand nous lisons cela, nous attendons avec encore davantage d'impatience ton manuscrit et prenons tout ton blog à témoin :

"Sébastien, termine "Nouvelle droite", s'il te plait, on a tous envie de le lire à la rentrée !"

Merci à vous tous de profiter de la note pour mettre la pression sur l'AJT que nous préférons.

Écrit par : ÉDITIONS PRIVÉ | 09/07/2006

Et moi je vous prends à témoins de ce dont le Boss est capable.
Ah non c'est pas une vie.
:)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 09/07/2006

Et j'en rajouterai une louche-couche-.
Sujet en or.
Auteur capable d'une beaugossité de style jouissive.
Virulence alliée à sens de l'humour, capacoté à tisser des liens et à mettre en lumière l'infâmie.
Move your ass, Fontenelle!
Saheke your booty!

Écrit par : frank zappa | 09/07/2006

France - Espagne : premier but des Bleus inscrit par Ribery (blanc), deuxième par Vieira (noir) et troisième par Zizou (kabyle). Elle est pas belle la vie ?
Le meilleur reste quand même Lilian Thuram - je lui ai fait dédicacer mon maillot de l'équipe de France où il eut la gentillesse d'écrire : "amitiés", si bien qu'à chaque fois qu'il touche le ballon, mon fils de 6 ans s'écrie : "papa, regarde, c'est ton amitié! - Lilian Thuram, donc, déclarant qu'il ne comprenait rien à ce débat parce qu'il n'était pas noir.
Quand on se rappelle ce qu'il a balancé dans les gencives d'un certain immigré hongrois, on ne peut que conclure : Lilian, quel grand homme ! Et pas seulement parce qu'il a été élu homme du match de la demi-finale (un match énoooorme de sa part), ni parce qu'il est mon "amitié".

PS : oui, le Boss, a raison, tu dois bosser sur ton bouquin. Nous l'attendons tous.
Courage ! Les AJT soutiennent leur Sachem.

Écrit par : Olivier Bonnet | 09/07/2006

Docteur Zappa, nous sommes un certain nombre à nous égosiller chez moi pour demander l'installation d'un distributeur de Primpéran. C'est possible ?

Écrit par : Olivier Bonnet | 09/07/2006

@Anne
Es-lu là ? Alerte ! Le Doc (Mabuse) abuse: "Auteur capable d'une beaugossité de style jouissive". T'as vu un peu comme il l'emploie ta "beaugossité" ?!! Si c'est pas du détournement coupable, ça...

@Olivier
J'y connais pas grand chose au foot mais quand je lis dans Le Parisien de ce jour (dont je recommande particulièrement l'horoscope, édifiant) que Ribéry mérite de jouer dans un club à sa mesure, c'est à dire autre que l'OM, je comprends pas bien: ils sont vraiment si nuls à l'OM ? Qu'est-ce qu'il mériterait, Ribéry ? Merci de m'éclairer.

Écrit par : delphine | 09/07/2006

Comment tu dis, déjà, Seb. ?
Ah oui !
Clap, clap, clap !

Écrit par : Bernard Langlois | 09/07/2006

@ Delphine : l'OM n'a rien gagné depuis 13 ans. Ah si, l'Intertoto l'an dernier. Comme tu précises que tu n'y connais rien, je t'apprends que l'Intertoto est une compétition mineure, qui sert juste de sésame pour participer à la coupe de l'UEFA, coupe d'Europe au rabais par rapport à la compète reine, la Ligue des Champions. Et Ribéry est réclamé par Lyon, quintuples champion de France, le Bayern Munich, meilleur club allemand, et aussi en Angleterre. Bref, des clubs d'un standing bien plus élevé que l'OM, qui est une formation du niveau de la 3è à la 7è place du championnat de France, à la louche.

Écrit par : Olivier Bonnet | 09/07/2006

Ce texte est honteux !!!

M. Finkielkraut est capable de développer, pratiquement dans la même phrase, une analyse des émeutes en banlieue, de la situation dans la bande de Gaza, du passé coloniale de la France, de la dernière connerie de Dieudonné pour finir par la composition de l'équipe de France de fouteballe, et de nous démontrer comment tout cela est lié et forme un grand tout qui nous même droit vers des pogroms dans les rues de Paris, alors que des cons comme moi n'avaient rien compris, rien vu venir ! Heureusement que des gens comme M. Finkielkraut sont la pour dire la vérité vrai !

Mais êtes-vous capable d'en faire autant, M. Fontanelle ? Ah ça, critiquer les gens qui pensent plus vite que vous et qui ont tout compris, c'est facile hein ! Espèce de jaloux aigri ! Vous ne faites pas honneur à l'intelligence française, M. Fontanelle !

Écrit par : Monsieur X | 09/07/2006

@Monsieur X
C'est pas Fontanelle, c'est FontEnelle. Très important le "e", comme Ethique, Exigence, Etincelle, Exagération, Exogène... Exceptionnel, quoi...
Tiens, aller, je vais aussi prendre la défense de Finkie, si c'est encore possible: son livre "Nous autres modernes" (récemment paru, chez Verdier), quand même une somme d'intelligence et d'érudition bien placée. Que ne se contente-t-il de ce genre d'ouvrages, plutôt que de se la jouer café du commerce ?...

Écrit par : delphine | 09/07/2006

Quelle idée de mettre un E en plein au centre de son nom !!! C'est bien la preuve que ce type est louche et qu'il faut s'en méfier !!!

Écrit par : Monsieur X | 09/07/2006

Finkie, l'Obs, Jospin, Gallois… il est vraiment bien ce blog. Bravo. Rêvons ce soir, et continuons de nous énerver demain.

Écrit par : Bastien | 09/07/2006

C'est un dimanche qui se voudrait en bleu et entre Guy sur NRV qui ous fantasme le racisme version 1984 et ici sur Finkie, ca devient un dimanche un peu chemise brune...
Quand va-t-on être sourds aux provocations des uns et des autres sur le sujets du racisme en ne prètat pas mème attention aux propos racistes, en feigant l'iinidifférence et en ne rappelant jamais qu'un buteur est noir, kabyle ou même Guadeloupéen (comme je l'ai lu hier dans Le Monde)...
je suis donc aujurd'hui mitigé sur le texte, peut-être parce qu'après le pasage sur NRV, je me suis énervé tout seul.
Mais tout à fait d'acord pour critiquer un "penseur", très bien placé pour connaître la valeur des mots et leur force et donc l'inciter à davantage de prudence et de tact et moins d'hypocrisie.

Écrit par : bertrand | 09/07/2006

Dans un an, c’est la Coupe du Monde de Rugby. Et vous avez vu l’équipe de France ? En fait aujourd’hui elle est "White, White, White", ce qui fait ricaner toute l’Europe !

Si on fait une telle remarque en France, on va en prison mais c’est quand même intéressant de constater que l’équipe de France de rugby soit composée presque uniquement de joueurs blancs ! Non ?

Écrit par : Dieudonné M'balo M'balo | 09/07/2006

Finkie est d'abord professeur auprès d'une élite au centre du monde (croit-il, le vaniteux). C'est là qu'il puise l'énergie de tout bien mélanger (touiller) pour former ces têtes futures dirigeantes de la nation. Après, il recycle à l'oral à la radio-télé et à l'écrit dans ses livres, du coup, vous et moi, on le connaît (c'est là son erreur). Le pire, c'est qu'il doit y en avoir plein d'autres comme lui qui forment les élites, discrètement, avec les mêmes bouillies. Parce que s'il était le seul de son genre, franchement, ça ne serait pas grave, on pourrait le mettre à Eurodisney ou à Thoiry. Mais non.

Écrit par : Berlol | 09/07/2006

je le connait pas trop, mais je l'ai jamais entendu projeter d'exhiber ses contradicteurs dans un zoo. Mais vous, c'est une plaisanterie, n'est-ce pas ?

C'est beau d'avoir le droit de blaguer comme ça, naïvement, sans censure....

Écrit par : maximum | 09/07/2006

La composition majoritairement blanche de l'equipe de rugby renvoit a 2 explications :
- c'est un sport qui n'est pro que depuis peu et ne possède pas l'aura et les mythes du football
- il est principalement joué dans des régions ou les immigrés (ou descendant) sont moins représenté

Il est vraisemblable que cela change dans les décénies a venir. N'oublions pas que le rugby n'est pro que depuis une douzaine d'années...

Écrit par : AuryPil | 09/07/2006

@sébastien

1) Je ne voudrais pas dire du mal de ton billet mais je dois dire qu'il est très bien.

2) de la même façon qu'il faut dire "chevaux" quand il y a plusieurs chevals, on écrit "autant pour moi" au lieu de "au temps pour moi".

Écrit par : hervé | 09/07/2006

ALORS SI JE COMPRENDS BIEN,
si
je
comprends
bien,

Fontenelle est en train d'écrire un livre INDISPENSABLE,
du jamais lu,
du jamais pensé,
que du neuf,
du frais,
du pas lourd,
OH NON,
pas du consensuel,
pas du facile,
pas du "à tous les coups on gagne"

sur l'archange noir du moment,
celui qui s'est assis pour un bon bout de temps,
apparamment,
sur le trône du diable,
LE Finkielkraut
FINKIE,
ouarf ouarf, c’est rigolo les trucs en « i ».

Eh bah moi, ces quelques lignes de Fontenelle,
moi,
je les ai déjà lu partout,
il y a longtemps,
quelques semaines,
quelques mois,
c'est facile,
c'est du tout cuit,
c’est du sans risque,
du sur mesure pour pensée unique.

Et donc,
DONC,
En apprenant que tout ce « tout cuit » va se transformer en livre,
J’ai une sorte de vertige,
Une sorte de.

Et je dis, j’affirme, sans être le moins du monde,
LE MOINS DU MONDE,
un foutu salaud de raciste à la con,
qu’il y a plus de pensée, plus d’impulsion, plus de nerf, de jus, de vie, dans UNE SEULE ligne de FINKIELKRAUT que dans tout un Billet de Fontenelle.

Re-vertige.
Vertige à la con.

Écrit par : Noé | 09/07/2006

J'ai du mal à comprendre pourquoi il ramène toujours tout au conflit israélo-palestinien. Par exemple, à la fin de l'entretien, lorsqu'il parle du "marasme qui sévit en terre d'islam" il dit "Le reste du monde devrait se saisir de ce problème. On ne le fait pas. Pourquoi? Par solidarité avec la souffrance des Palestiniens."

Écrit par : Mathieu | 09/07/2006

Difficile de prendre la défense de Finkielkraut. Je me souviens d’un jour – c’était il y a une dizaine d’années - où, lors d’un repas, j’étais assis à côté d’un philosophe et sociologue (CNRS), très engagé politiquement (extrême-gauche), mais néanmoins homme de dialogue. Je ne sais plus pourquoi, je me vois disant tout le bien que je pense de « Réplique », pas des idées d’AF, mais du concept de l’émission. Consternation de mon auditoire et, très vite, on est passé à autre chose. Une autre fois – c’était il y a une vingtaine d’années – dans une conférence de rédaction, Max Gallo me dit : « Mais comment, vous (entendez vous qui êtes marxiste, révolutionnaire, gauchiste…), pouvez vous vous intéresser à Furet. » En ce temps là, Gallo était encore socialiste bon teint. Deux exemples pour moi de l’obscurantisme de gauche. Ne vous en déplaise, j’en ai toujours plus appris de mes contradicteurs (à condition qu’ils produisent des idées) que des gens qui étaient apparemment de mon avis. Et c’est ça qui m’intéresse chez Finkielkraut, son désenchantement profond, cette façon qu’il a de se raccrocher désespérément aux branches du rêve perdu d’une France imaginaire. L’entendre se débattre comme un beau diable alors que s’effondrent ses dernières certitudes et qu’est piétiné son idéal, tout cela m’en dit beaucoup plus que n’importe quel coup de gueule d’un quelconque braillard sur l’état de la pensée politique, de gauche comme de droite. Et puis Finkielkraut n’est pas un cynique, c’est ce qui le différentie de tous ceux qui sont passés définitivement de l’autre côté.

Écrit par : Caroll | 09/07/2006

@ AuryPil

« La composition majoritairement blanche de l'équipe de rugby renvoie à deux explications :
- c'est un sport qui n'est pro que depuis peu et ne possède pas l'aura du football
- il est principalement joué dans des régions ou les immigrés (ou descendants) sont moins représentés. »

Désolé, quand on connaît le rugby on sait que depuis fort longtemps c’est aussi un sport pratiqué par des immigrés ou leurs fils et petit-fils. Certes il ne sont pas « noirs » ou « arabes » encore qu’il a actuellement deux « noirs » dans l’équipe de France et qu’un joueur franco-marocain a été capitaine de cette équipe pendant plusieurs années, mais ils n’en furent pas moins très souvent des « immigrés » de la première ou de la deuxième génération, espagnols et italiens surtout (parce que le Sud, évidemment) : Spanghero, Albaladejo, Camberabero, Herrero, Dominici… parfois d’autres nationalités comme Yachvili père et fils.

Écrit par : Caroll | 09/07/2006

Et Bourgarel cher Caroll ?

Écrit par : guy birenbaum | 09/07/2006

@ Dieudonné M'balo M'balo on dit RUGGE BIS pas jeu à treize et c'est un sport d'hommes pas un sport de même pas rigolo.
Mais je suis sur! alors là ma tête à couper heu à coppé! enfin, ou alors la tête de Seb que! Au vu d'une équipe qu'est toute blanche! Et ben Finkie il va dans les bois. ''Cage sans filet '' Comme tout bon gardien qu'il est ouais!

Seb de malheur ton billet est vrai mais un truc c'est dimanche la mer est bleue le soleil gris et les belles Belges se font déblanchir sur le sable. On a enlevé nos épingles à vélos de nos shorts et on fait tourner nos clés de mobylette en buvant nos orangeades!
C'est les vacances quoi! Soyons cons!

Écrit par : martingrall | 09/07/2006

Carminati, Califano, Celaya, Erbani, Gonzales, Ibanez, Moga, Mosacoto, Rodriguez, Skrela, Tabacco, Cantoni, Maso... et BLANCO !

Mais je n'ai pas oublié l'ailier Bourgarel, premier joueur "noir" ayant disputé un test match en Afrique du Sud du temps de l'Apartheid.

Écrit par : Caroll | 09/07/2006

@ hervé

NE PAS NOURRIR LE TROLL !!!

"Autant pour moi" contre "Au temps pour moi" est un super Troll teigneux qui colle.
Alors avant de faire la leçon à quiconque et pour vous faire une idée du sujet, la position de l'académie française est la suivante :

"Au temps pour moi
Il est impossible de savoir précisément quand et comment est apparue l’expression familière au temps pour moi, issue du langage militaire, où au temps ! se dit pour commander la reprise d’un mouvement depuis le début (au temps pour les crosses, etc.). De ce sens de C’est à reprendre, on a pu glisser à l’emploi figuré. On dit Au temps pour moi pour admettre son erreur — et concéder que l’on va reprendre ou reconsidérer les choses depuis leur début.
L’origine de cette expression n’étant plus comprise, la graphie Autant pour moi est courante aujourd’hui, mais rien ne la justifie."
Source : http://www.academie-francaise.fr/langue/questions.html#au_temps

Et pour aller un peu plus loin, voir là : http://www.langue-fr.net/index/A/au_temps-autant.htm

Merci de ne pas répondre.
Ni de dire merci.
NE PAS nourrir le troll !!!

Zgur

Écrit par : Zgur | 09/07/2006

Seb un doute m'assaille en équipe de France les joueurs sont bien Français?
J"ai but ?

Écrit par : martingrall | 09/07/2006

Dîtes Fontenelle, j'y repense, quand vous dîtes :
"Cet homme au regard si doux s'appelle Finkielkraut."
Au regard si doux...
Y aurait pas un peu de... de quoi... disons de dédain dans le "si doux", de moquerie, de délit de sale gueule peut-être ?
Et "Cet homme (...) s'appelle Finkielkraut", à froid, moqueur, façon de décrire un taulard ou un pervers.
On s'amuse bien chez vous.
Heureusement qu'il n'est pas black, Finkielkraut; ou autre : ça pourrait passer pour du racisme.
C'est con, non ?
Et y a encore plus con :
Ce sont les guillemets à "philosophe" : "Finkie est "philosophe"".

Et Fontenelle, il s'rait pas "journaliste" des fois.
Ou "rigolo" ?
Ah voila : un "journaliste rigolo".

Tellement facile tout ça, tellement téléphoné, tellement bête...

Écrit par : Noé | 09/07/2006

@martingrall
Au rugby, c’est plus compliqué. Actuellement dans l’équipe de France il y a un Sud-africain (de Villiers) et il y a eu également un joueur néozélandais (Tony Marsh) et un marocain (Benazzi) ; dans les équipes anglaise, écossaise, galloise, irlandaise, il y a également des joueurs « étrangers » qui se sont trouvé des ancêtres anglais, gallois, irlandais ou écossais.

Écrit par : Caroll | 09/07/2006

Caroll t'as tout faux
Ibanez c'est ma guitare toute sèche.
Et cali fano il fait chanteur en France et sculpteur en mancha!
Et le mec qu'est chez toi il est ailier droit ou gauche?

Écrit par : martingrall | 09/07/2006

@ Hervé
Naaaaan, on dit "au temps pour moi".
J'y tiens!
;)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 09/07/2006

@caroll Benazzi et surtout De Villiers eux sont français de fait et la zeelande c'est juste au dessus de Lille 59800 France. Légèrement noroit. Superbes Moules de bouchot au demeurant.

Écrit par : martingrall | 09/07/2006

@ Caroll
Merci pour vos remarques / observations, tout ce qu'il y a de recevables.
J'en fais quelques noeuds à mon mouchoir!
:-)
(Et pour tout vous dire, il m'est arrivé plus d'une fois de trouver Finkie pertinent. Mais c'était il y a longtemps. Avant qu'il ne se convertisse au commentaire à chaud.)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 09/07/2006

@caroll tu as raison (s) voir tu es raison.
Les mômes chantent la marseillaise sans se poser de question noirs arabes blancs

19 h 59 mn 59s c'est parti finkie

Écrit par : martingrall | 09/07/2006

Rugby?Pour y jouer il faut une vraie pelouse sinon on s'écorche les genoux. Il faut donc entrer dès le plus jeune âge en club. Prix des licenses et autres équipements, les banlieues ont autre chose à foutre. Le foot c'est les premières armes sur le parking. Les premières gloires, les premières vocations etc...ceci dit,quand les lep se mettront au rugby les blacks/beurs arriveront en masse. après tout, le sport c'est vaincre même avec une sale gueule. à ce propos d'ailleurs, pour être pas-correct, la sale gueule de l'équipe de france ces temps-ci c'est ribéry, tu trouves pas, finkie même si cela s'explique par l'accident de voiture laîque et obligatoire du jeune blanc qui sort en boite. quant à noé, finkie est un vieux grincheux jaloux de bhl qui est obligé de tirer dans les coins pour faire du bruit. au pilon tous ces gas là. je n'échange pas un point de suspension de césaire contre une cagade de tous ces philosophes de chez carrefour.

Écrit par : dapoya | 09/07/2006

@sébastien

J'insiste ! Mais c'est bien parce que t'es un ami. Autant pour moi.
Si tu maintiens ta position, je te forcerai à lire le courrier des lecteurs du Figaro pendant 1 semaine et à bout de nerfs, tu te déclareras, avant que la bise fut venue, Sarkosyste de gauche et libéral populaire.

Écrit par : hervé | 09/07/2006

Seb en most popular de gauche et poeple libra

Hottest Clicks
a.) Big Brother Live Video Feeds!
b.) N. Furtado Photos
c.) Janet on the Beach

Tops in Rhapsody
a.) Cassie, "Me & U"
b.) New Madonna Vid
c.) Country Hottie Danielle Peck

Top Movies
a.) Spiderman 3
b.) Snakes on a Plane
c.) Miami Vice

Écrit par : martingrall | 09/07/2006

@Dapoya
D'accord pour le rugby et tutti quanti.
Mais à propos de la "sale gueule" de Ribéry, fausse route. "Même si cela s'explique par l'accident de voiture laïque et obligatoire du jeune blanc qui sort en boîte". Je crois bien que non, que Ribéry avait 2 ans quand il est passé à travers le pare-brise de la voiture que conduisait son père, d'après ce que j'ai lu dans La Parisien...

Quel match, non ? Moi la béotienne, je prends mon pied !

Écrit par : delphine | 09/07/2006

La France Black-Blanc-Beur n'est pas un long fleuve tranquille.

Regardez cette vidéo et écoutez bien ce que disent Henry, Petit et Thuram :

http://www.youtube.com/watch?v=bwT0wFjQ8K0&search=France-Algerie

Écrit par : Rabat-Joie | 09/07/2006

Zidane a craqué: non, je ne suis pas Dieu, j'en marre d'être mythifié à ce point, adoré, adulé.
Zidane s'est révolté: un coup de boule magistral qui lui vaut un carton rouge en guise de sortie de piste, au grand dam de ses admirateurs, contre toute attente de son fan club. Commentateurs consternés, beaux esprits indignés.
Moi je dis bravo, chapeau bas.
Zidane est un mec en chair et en os, pas seulement un produit marketing.

Écrit par : delphine | 09/07/2006

Ouf ! La France a perdu !

Écrit par : Caroll | 09/07/2006

Ouaip.
Ca calme.
On a beau dire, ça calme, grave.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 09/07/2006

ON A BEAU DIRE CA DEGOUTE !!!

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 09/07/2006

Mais enfin me dira-t-on ici qui est ce monsieur Finkielkraut? Personne ne le connait dans ma rue! Philosophe? La coiffeuse répond BHL. Raciste? Le boulanger répond Le Pen. Intellectuel? On me demande de préciser le mot. On hésite entre Laurent Baffie et Stéphane Berne.
Que de bruit pour du vent sans un moulin qui tourne!

Écrit par : Fleuryval | 09/07/2006

Allez on plie les gaules.
Demain billet tardif.
Et encore.
Chais pas si j'aurai le courage.
Que la nuit vous soit douce.
Aààààààà plus.
(On a beau dire, ça gave.)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 09/07/2006

Moi je dis bravo, chapeau bas.
Zidane est un mec en chair et en os, pas seulement un produit marketing.

Ecrit par : delphine | 09.07.2006

Il faudra que tu m'expliques. En quoi le lâcher de nerf fait l'homme.

Écrit par : christian lehmann | 09/07/2006

Se réjouir d'une victoire, OK, je peux comprendre...

Faire un caca nerveux d'une défaite, là, vraiment, je pige pas.

Quand on a les potes et du bon pinard, quelques bagnoles à brûler, où donc est le problème ?

Et un Chirac laminé... avec un carton rouge à la boutonnière....

Que la fête commence, non ?

Écrit par : Anne | 09/07/2006

@ Anne
Ouais, au fond.
C'est vrai ce que tu dis là.
Au fond.
YYYYYYYYYYYYYYAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHH!!!!!!!!!

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 09/07/2006

Moi je dis bravo, chapeau bas.
Zidane est un mec en chair et en os, pas seulement un produit marketing.

Ecrit par : delphine | 09.07.2006

Je l'ai toujours dit ! Les meufs, les mecs qui se cognent, ça les excitent toujours un peu... C'est le côté bête virile, grand fauve menaçant, tiens, rien qu'd'en parler, ça me rend tout... hum... Euh quoi, non, moi aussi j'suis un homme, pas une tarlouze hein, et si tu m'cherches tvavartadjeule toa !

Écrit par : Monsieur X | 09/07/2006

@Christian
"Il faudra que tu m'expliques. En quoi le lâcher de nerf fait l'homme".
Ben justement. Le lâcher de nerf c'est humain, forcément humain... mais dans ce que l'homme peut avoir d'animal. J'ai simplement l'impression que Zidane a été tellement porté au pinacle, tellement considéré comme une espèce de surhomme, un type parfait, irréprochable, faisant l'unanimité de la terre entière, qu'il a eu besoin, sans doute inconsciemment, de briser cette image-là.
Ca lâcher de nerf, je le vois comme un "lâchez-moi les crampons".
Mais peut-être me trompé-je, Doc...

Écrit par : delphine | 09/07/2006

Qui a dit "Le premier qui lève le poing signe la défaite de la pensée" ou un truc à l'avenant ?

Ça résume dramatiquement le constat qui reste ce soir : l'humanité n'a fait AUCUN progrès depuis les jeux du cirque de Commode.
J'ai même lu en face des oukazes et autres fatwas intimant l'ordre de s'agenouiller aux pieds de 11 milliardaires qui représenteraient "la France", avec un grand F bien ronflant et bien chauvin, je vous prie !
A vomir (Doc ! Ma louche de Primpéran, please !)

Désolée, mais la France, ça n'est pas une équipe de 11 bonshommes qui courent 2 fois 45 minutes sur une pelouse...
En tout cas, ça n'est pas la mienne.

Alors, les nouveaux Ayathollas et autres Inquisiteurs, vous restez soigneusement à 3 bons kilomètres de moi (et tant qu'à faire dans le vent histoire de ne pas envahir mon espace vital de la puanteur de votre chauvinerie panurgesque autant que lyncheuse)... ce sera meilleur pour votre petite santé...

Et France 2 vient de nous montrer Cécilia la gourgandine cramponnée à la main de Nicolas le Cocu pendant le match, filmés "en toute intimité dans le domaine privé" et avec lumières tamisées... en fait, ce match, c'était donc juste une opération de com' pour le couple impérial ?

Pouah !
Je vous rappelle que demain, il y a RASSEMBLEMENT AU THEATRE DE LA MADELEINE A L'APPEL DU COMITE URGENCE DARFOUR A PARTIR DE 20 HEURES.
Alors gardez votre énergie pour ce qui compte, s'il-vous-plaît.

"On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux"

Écrit par : Grabuge | 10/07/2006

@Monsieur X
"Les meufs, les mecs qui se cognent, ça les excitent toujours un peu... C'est le côté bête virile, grand fauve menaçant".
Ben non, mauvaise pioche en ce qui me concerne. C'est pas le mec qui cogne, qui m'excite, c'est le mec qui pète un câble qui me touche: le mec qu'en peut plus de se voir relégué au rang d'icône universelle, trop lourd, trop inhumain.
Je ne trouve pas son geste admirable, je le trouve normal de la part d'un type qu'on fait passer pour hors norme.
That's all, folks.

@Grabuge
"On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux". Tiens, le coeur retrouve tes faveurs... Tu m'en vois ravie !

Écrit par : delphine | 10/07/2006

Au risque de faire de la lèche, je dis: clapclapclapclapclap!!!

Écrit par : Emmanuel | 10/07/2006

Pouah !
Je vous rappelle qu'aujourd'hui, 10 juillet il y a RASSEMBLEMENT AU THEATRE DE LA MADELEINE A L'APPEL DU COMITE URGENCE DARFOUR A PARTIR DE 20 HEURES. Mais ou j'ai rien compris c'est que les gagnants ils étaient en bleu et tous blancs alors on a gagné quand même? Remarquez avec deux équipes de France on était sur de ne pas trop perdre. L'Europe championne de France. On a gagné!!!!!!!!!!!!!!!!!?????
bon on passe aux choses de la vie sérieuse. Parce que je vous dis pas la crise d'adultère pendant tout ce mois! Que faire lorsque l'on regarde pas le poste.

Écrit par : martingrall | 10/07/2006

@ Sébastien Fontenelle
Passez la matinée en paix, le "nécessaire" est fait ;-))))))))))))

Écrit par : Fleuryval | 10/07/2006

@ Delphine

Que nenni ! Vous ne m'aviez pas bien comprise...
Le coeur a bien trop de valeur pour l'utiliser à la façon d'un kleenex.
Je ne suis pas dans l'économie mais dans l'excès.

Grabuge Liebestod

Écrit par : Grabuge | 10/07/2006

@ Grabuge Liebstod
C'est tellement plus exaltant que l'économie, l'excès de coeur!
On en jugera demain devant un tribunal de l'économie ;-)

Écrit par : Fleuryval | 10/07/2006

Euh... comparez Finkelkraut qui, en fin de compte, ne fait qu'un constat et Lepen qui porte un jugement n'est pas révélateur d'une grande intelligence de la part de l'auteur de cet article...

Faire tout un plat de ce "black black black" est un peu excessif...
Je pense sincerement que ça doit bien faire marrer Henry, Gallas et Sagnol tout ça... (et tu le sais trés bien ;)
Par contre, je ne pense pas me tromper en affirmant (eh oui) que la religion de Finkie influe trés largement sur le ton virulent de tes propos ( "mon ami" Elisabeth Levy et M. Moatti seront du même avis je pense ;)

Maintenant, si tu es honnete intelectuellement , si tes intentions sont bonnes, et si tu veux comprendre la "polémique Finkelkraut" voici quelques liens utiles :

http://www.valeursactuelles.com/magazine/france/index.php?num=3601&position=2&nb=3

http://www.tv-radio.com/ondemand/rcj_od/quivive4dec.asx

http://www.radiofrance.fr/listen.php?pr=rtsp&file=/chaines/france-info/chroniques/invite/invite_081205_1817.rm

Écrit par : steeve | 10/07/2006

Valeurs Actuelles, un lien utile pour comprendre le monde. Yeeeeeeaaaaahhhhhh!!!!

Écrit par : christian lehmann | 10/07/2006

Tiens, on n'entend plus chanter Fontenelle non plus ce matin...
Ce Monsieur Finkielkraut ne vous cherche pas noises au moins?
"C'est, grosso merdo, ce que pensent les supporters anti-antiracistes qui, dans les stades, poussent des cris de singes quand des joueurs noirs évoluent sur le terrain.
Les supporters anit-antiracistes sont ravis que Finkie ait su mettre des mots sur leur malaise, qu'il ait osé dire tout haut ce qu'ils hurlent à longueur de matches.
La pensée Finkielkraut vous a quand même une autre gueule que des cris de chimpanzés."
N'y eut-il que ça, mon ami, vous pouvez comptez sur moi.

Écrit par : Fleuryval | 10/07/2006

@ Grabuge
Avec "Rome", tu mesures aussi que les politiques n'ont pas évolué non plus depuis l'antiquité.

Écrit par : carole | 10/07/2006

ACTUALISEZ, mon bon Fleuryval.
Et derechef chantons en choeur.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 10/07/2006

@ Olivier B. et Delphine
Les finales, ça compte quand même non, surtout coupe d'Europe ? Et comme d'hab tu oublies notre sublime titre de D2.
Et puis le Parisien il ferait bien de s'occuper de son PSG, au fait ils disaient pas ça pour que Ribéry il aille au PSG. Et il faut faire gaffe, les "grands clubs" (et Marseille en fait partie comme le PSG) ça sait aussi gâcher des talents, en n'arrivant pas à les exploiter et donc en les conservant ensuite sur le banc de touche.

Écrit par : carole | 10/07/2006

@ Carole-la-Marseillaise : J'ai juste répondu à la question de Delphine ! ;-)

Écrit par : Olivier Bonnet | 10/07/2006

@ Olivier-est-magique
Tu sais bien qu'il n'y a qu'un sujet sur lequel je suis totalement de mauvaise foi c'est l'OM ;o)

Écrit par : carole | 10/07/2006

@Grabuge
"Que nenni ! Vous ne m'aviez pas bien comprise...
Le coeur a bien trop de valeur pour l'utiliser à la façon d'un kleenex.
Je ne suis pas dans l'économie mais dans l'excès".
Je n'ai jamais supposé que vous défendiez l'usage du coeur à la façon d'un kleenex. J'ai juste cru comprendre que vous le remettiez, bien, à sa place...

Écrit par : delphine | 10/07/2006

Mais le refrain est repris par d'autres.....



Mondial-2006 L'Italie l'a emporté sur des "noirs et des islamistes"

Agence France-Presse

ROME


L'Italie l'a emporté sur une équipe de France qui a renoncé à son identité en alignant des noirs, des islamistes et des communistes pour obtenir des résultats, a affirmé dimanche un des dirigeants du mouvement populiste et xénophobe de la Ligue du nord.

"La victoire de Berlin est une victoire de notre identité, d'une équipe qui a aligné des Lombards, des Napolitains, des Vénitiens et des Calabrais et qui a gagné conte une équipe qui a sacrifié sa propre identité en alignant des noirs, des islamistes et des communistes pour obtenir des résultats", a soutenu dans un communiqué Roberto Calderoli, ancien ministre du gouvernement de droite dirigé par Silvio Berlusconi.

M. Calderoli est coutumier des réformes institutionnelles, il avait multiplié les propos racistes et les critiques contre l'Islam en pleine crise provoquée par les caricatures controversées du prophète Mahomet et avait choqué le monde musulman en arborant un T-shirt avec une des caricatures sur la première chaîne de télévision publique RAI.

Écrit par : christian lehmann | 10/07/2006

Faut vraiment être un fondu de la Ligue du Nord pour voir des communistes dans une palanquée de millionnaires... :)

Écrit par : Grabuge | 10/07/2006

C'est peut-être lui qui aurait mérité le coup de boule de Zidane.

Écrit par : carole | 10/07/2006

Grosso merdo... voilà qui dit sur votre niveau de réflexion.

Écrit par : Marianne | 10/07/2006

@ Marianne, soyez sympa: prévenez-moi, quand vous me balancez des commentaires aussi cinglants.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 10/07/2006

A propos du racisme anti-blanc, il faut vraiment être un planqué de centre-ville, un petit bourge tranquille pour nier que ça existe, et que ça se développe. J'habite dans une cité du Val d'Oise depuis plus de 30 ans, et j'ai vu l'ambiance pourrir à une vitesse hallucinante. Il y a 10 ou 15 ans, on entendait des petites insultes, genre "sale gaulois", "sale babtou" (toubab, blanc). Au début, on y prêtait pas trop attention, on prenait ça presqu'au second degré. Puis, quand on s'est rendu compte que c'était principalement des petits blancs, dans le RER ou à la sortie du collège, le plus souvent circulant seuls, qui se faisaient dépouiller, racketter, moquer, insulter, on s'est dit qu'il n'y avait pas de hasard. Pire, combien de fois j'ai entendu des mecs, des arabes et des noirs, n'ayons pas peur des mots, qui se vantaient d'avoir mis un "céfran" à l'amende. Il faut voir ce qui se dit, dans les cités, sur les "goueres" (blancs/Français, en arabe), sur les "feujs". Si vous êtes journaliste, voilà un bon sujet d'article ou de reportage, bien plus risqué et bien plus important sociologiquement que les faits et gestes d'un pseudo philosophe qui n'intéresse qu'un petit milieu parisien. Passez quelques semaines dans une cité à Goussainville, Argenteuil, Sarcelles, faites 2 voyages par jour en RER, trainez tard le soir dans la cité, à la gare ou aux abords des centres commerciaux, et revenez me dire que le racisme anti-blanc n'existe pas. Vivez cette vie pendant quelques temps, et vous verrez que l'envie de voter Le Pen vous démangera, tôt ou tard. Bien sûr qu'il y a plein d'explications, sociologiques, économiques, démographiques à ces dérives. Mais pensez un peu à ceux qui les vivent au quotidien, pensez à ceux qui doivent baisser les yeux quand ils croisent une bande de 5 ou 6 gaillards qui attendent le moindre prétexte pour cogner, parce qu'ils ont le droit, parce qu'ils sont victimes de la société, ce n'est pas de leur faute, les pauvres, s'ils ne branlent rien à l'école, s'ils glandent dans le quartier à fumer des joints en bas des immeubles ou dans les caves, s'ils préfèrent dealer du shit ou des portables volés plutôt que de se lever à 5h du mat pour bosser et gagner le salaire de misère que leur passé de cancres mérite, ils ne le font pas exprès, ils n'y peuvent rien ! Dans certaines villes de banlieue (dans le 93 par exemple), les minorités ethniques, ce sont les blancs, parfois eux-même enfants ou petits enfants d'immigrés espagnols, italiens, polonais, qui se font traiter de sales gaulois, de sale bourges (sous prétexte qu'ils habitent dans un pavillon, à 2 rues de la cité), et ces gens-là n'en peuvent plus de toujours devoir s'excuser ou faire comme si de rien n'était. Vous pouvez me traiter de nazi, de fasciste, de lepeniste, de ce que vous voulez. Mais retirez vos oeillères avant qu'il ne soit trop tard, et cessez de nier le réel, sinon ça va finir mal, très mal.

Écrit par : Steve | 10/07/2006

@ Steve
Ouais puis ça ferait un reportage original, du vraiment jamais vu, hein?
Je veux dire c'est pas quelque chose qu'on aurait lu dans "Le Point", ou qu'on aurait vu 100.000 fois à la télé, hmm?
C'est pas comme si un ministre bien décidé à pécho un par un les électeurs du FN était allé faire un tour dans les cités histoire de mettre la pression sur la "racaille", pas vrai?

Vous savez Steve, le vrai (triste) secret c'est que la connerie, comme le racisme, est au monde la chose la mieux partagée. Les mecs dont vous parlez sont malheureusement pas moins cons que les autres. Oh non.
Le truc, c'est que les autres se voient pas toutes les trois minutes au JT de Poujadasse.
Voyez?
Le truc c'est que la connerie gratuite et la rage légitime ne s'excluent pas forcément.
C'est de fait un peu plus complexe qu'une pétition contre le racisme anti-blancs.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 10/07/2006

http://img270.imageshack.us/img270/4687/zinedine0yy.jpg

Voili voilou, au dernière nouvelle l'Italien qui a recu le crane dégarni de Zidane au plexus avait fait des réactions pas top top niveau "harmonie entre les peuples"... Ca m'inspire...

Écrit par : Webster | 10/07/2006

On a raison de critiquer Finfie ou BHL, mais c'est dommage de ne rien dire quand ils réussissent à bannir de la scène médiatique l'humoriste populaire altermondialiste et laïque Dieudonné, leur ennemi commun... Finkielkraut, ne l'oublions pas, a inventé un terme pour désigner la pensée qu'il combat : la pensée "Bourdieudonné" (cf. le site d'Acrimed) SOLIDAIRES !

Écrit par : Bourdieudonné | 10/07/2006

@ Webster
:-))))))))))
@ Bourdieudonné
Désolé, j'ai AUCUNE sympathie pour Dieudonné.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 11/07/2006

C'est toujours assez marrant de voir monter la sauce autour des polémiques, que ce soit Finkie, BHL, Dieudonné, maintenant, mais d'une autre trempe, le coup de tête de Zizou. Mais bon, tout ça a ses limites. Quand je vois des flots de paroles venir s'ajouter aux flots de paroles, eh bien ça en fait des pages à lire et tout ça pour pas apprendre grand chose ni évoluer dans le débat. Je m'explique: il n'y en a pas un qui parle de Finkielkraut sans le réduire à son interview à Haaretz (disons 1/1000e de son oeuvre plumitive à tout casser) ou à sa malheureuse formule "black-black-black" qui en effet ne fait rire personne. Mais enfin, c'est prendre un "philosophe" (même si on ne lui reconnaît pas cette dignité) pour un publicitaire, réduire une pensée à un logo! La belle affaire! A ce compte c'est vrai qu'aller voir un sketch de Dieudonné c'est plus facile pour se faire une opinion juste de l'état des choses, puisque c'est lui le vrai intello si j'ai bien compris. On s'épargne du même coup quelques pages ardues sur lesquelles d'ailleurs on a déjà arrêté notre jugement. Voilà qui est révoltant de la part de la gent journalistique qui devrait nous restituer la complexité des choses de manière compréhensible, plutôt que de balancer de l'opinion sur de l'opinion et de stériliser toujours plus le débat en le simplifiant jusqu'à le travestir complètement. Pour ma part, j'ai trouvé lumineux le dialogue Finkielkraut-Sloterdijk (Les battements du monde) où je trouve bel et bien un philosophe (deux philosophes pour être exact), irréductible à des formules à l'emporte-pièce, même si je ne partage pas la plupart de ses opinions.

Écrit par : Zeytahl | 11/07/2006

A propos de Dieudonné, moi aussi je m'étais laissé berner par l'unanimité médiatique qui le condamnait pour un sketch pas très drôle, et qui au fil des semaines, en laissant des individus comme Finkelkraut parler à sa place, le plaçait en tête du hit-parade des extrémistes.

Mais comme je me méfie tout de même de l'unanimité médiatique de manière générale, j'ai écouté ce qu'il avait à dire dans ses deux spectacles "Le divorce de Patrick" et "Mes excuses", et ça donne une tout autre idée du personnage que les morceaux bien choisis diffusés à la télévision, à la radio et dans les journaux qui ont très envie d'en faire un antisémite.

Dieudonné est un mec avant tout profondément anti-religieux, anti-pensée unique, anti-sectaire et surtout anti-extrémiste. Il balance à fond sur TOUTES les religions : christianisme, islam, et (pourquoi ne le ferait-il pas) judaïsme. Le sketch du manager de l'équipe des terroristes du 11 septembre qui essaie de motiver ses troupes à la veille des attentats en leur promettant mille vierges chacun est à mourir de rire, mais étonnament, ce n'est pas ce sketch que l'on a retenu pour parler de lui car d'une part c'est anti-islamiste et d'autre part c'est drôle (ça n'irait pas avec la marionnette qu'on veut créer).

Dans ces deux spectacles, sa caricature du camerounais est également hilarante et critique. Pas retenu non plus à la télé.

On focalise sur son prétendu antisémitisme alors qu'il dénonce à la fois la religion EN GENERAL, et ce qui se passe en Israel / Palestine, où il faut bien le reconnaître, les media français défendent courageusement le point de vue du plus fort en ne le critiquant jamais.

J'ai bien changé d'avis en ce qui le concerne, et non seulement je le trouve drôle mais en plus c'est le seul comique contemporain à défendre des idées pour les minorités et à l'encontre de la pensée dominante.

Je soutiens Dieudonné, je soutiens les minorités, je ne suis pas antisémite, ni islamiste, je suis pour la parole libre, je trouve que les états religieux sont la plus grosse connerie de notre époque, et comme disait coluche je revendique le droit de me foutre de qui je veux.

Allez-y, à vous, insultez-moi, vous avez le droit, et j'en suis heureux.

Écrit par : anti-anti-antiraciste | 11/07/2006

@ Zeytahl : patience, cher ami, notre hôte prépare un livre entier sur le sujet. Vous y trouverez sans doute les analyses approfondies impossibles à placer dans un simple billet de blog.

Ca avance bien, Sachem ? On est toujours avec toi, n'oublie pas :-)

Écrit par : Olivier Bonnet | 11/07/2006

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu