Avertir le modérateur

20/07/2006

L'Horreur

medium_inconnu.2.jpg


Voici le billet que je comptais mettre en ligne aujourd'hui, sous le titre: Info? Intox?

"Alors il y a cette photo abominable qui circule sur le Net, et que m'envoie un camarade.
Cette photo dégueulasse, où des fillettes israéliennes, des gamines, des ENFANTS, bordel, signent des obus.
Les mêmes obus qui vont ensuite pleuvoir (l'été) sur le Liban.
Tuer d'autres enfants, qui sait.
Regardez bien, sur la photo, les graffitis obscènes, sur ces machines de mort.
On déchiffre, sur l'un d'eux: "From Israel and Daniele"...
Alors c'est, d'une certaine manière, tout simple.
Je voudrais savoir s'il s'agit d'une vraie photo, ou d'un cliché trafiqué.
D'une info, terrifiante, ou d'une intox, qui ne le serait pas moins.
Je voudrais savoir s'il se trouve réellement des malades pour encourager des enfants à laisser leur signature sur les engins d'épouvante qui ont déjà tué au Liban 250 civils en moins d'une semaine.
Ou s'il s'agit d'un montage particulièrement répugnant.
Voilà.
Je voudrais savoir.
Si vous avez des précisions, je suis preneur."

Voilà ce que j'écrivais, ce que je voulais vous soumettre ici, aujourd'hui.
Puis j'ai découvert sur un autre blog (http://gponthieu.blog.lemonde.fr) que cette photo était, semble-t-il, une photo d'agence. AP, pour ne pas la nommer. J'espérais, vraiment, qu'il s'agissait d'un trucage. Franchement, je crois que j'aurais préféré.
Parce qu'elle me fait tellement horreur, cette photo.
Tellement horreur.

Commentaires

Je dirais que logiquement des obus c'est trop dangereux pour laisser des enfants s'en approcher.
ESt-ce qu'il y avait un texte précis avec la photo ?

Écrit par : carole | 20/07/2006

Tu peux essayer de soumettre la photo à www.hoaxbuster.com Pour l'instant il n'y a rien ni en intox ni en info.
Dernièrement ils se sont occupé de la photo de Zidane la clope au bec (reprise par le Boss).

Écrit par : carole | 20/07/2006

A quelques kilomètres, des militaires demandent poliment aux enfants de tuer leurs parents à la machette. Ils le font. Sur la terre l'homme n'était pas prévu au départ. On ne pensait que c'était ça ''le monde ne change''

Écrit par : martingrall | 20/07/2006

Une dernière recherche avant d'aller joindre les bras de Morphée : sur google image, avec le nom du photographe cité par le site que tu indiques il n'y a pas ces photos.
Et c'est bizarre cette gamine qui écrit sur la pointe de l'obus. Je penche vraiment pour un montage.

Écrit par : carole | 20/07/2006

Je suis né de ta douleur.
Ne pas sentir l’épiderme.
De la capiteuse fée-fleur
Je suis né de ton bonheur

Je suis né de ta douceur
Ne pas sentir le sang mort
De la rivière qui poursuit
je suis né de ta présence

martingrall

Je suis né de ton absence.
Ne peux oublier la blanche
Du grand ciel bleu cramoisi.
Je suis né de ton errance.

Je suis né de ton innocence
Ne pas châtrer l’odieux ogre
Enfantera l’autre blanche
Je suis né de ton indulgence

Je suis né de ton fantôme
Me fait enfant veuf d’enfance
Tu es née de ma conscience
Je suis né de ton silence.

je suis né de vie contraire
J’ai châtié le métallo du ciel
J’ai brûlé ses bandes dessinées
Tu es née de ma douleur.

Écrit par : martingrall | 20/07/2006

Notre plage de Tyr

Nous allons tous les jours à la petite baie,
Parmi ses sables plats, dans son cirque de dunes.
Tantôt elle s'emplit d'eau vigoureuse et gaie,
Quand les vents et les flots déposent leurs rancunes.

Tantôt, sous leur colère, elle tremble et s'effraie.
Et tantôt elle est vide, et ses longues lagunes.
Sont pleines, sous le ciel que la brise balaie.
De lourds soleils sanglants ou de tremblantes lunes.

Quelquefois, mais plus tôt, ses franges d'algues vertes.
Par la mer qui descend récemment découvertes.
Luisent avec douceur sous des rayons obliques.

Et toujours nos brouillards traînent à sa surface.
En font ce monde étrange aux lumières mystiques.
Notre rêve pâle où tout se dissout et s'efface.

Écrit par : martingrall | 20/07/2006

La guerre est une grande usine à décerveler.
Les enfants.
Comme les grands.

Suffit de voir ce dont nos aînés furent capables en 14-18, et après.

Vraie ou fausse, l'image que tu nous soumets est une image de propagande, sans doute à usage interne (faudrait vérifier où elle circule en plus de savoir d'où elle vient).

Sur les mécanismes de la propagande, on peut avec intérêt voir là http://www.huyghe.fr/actu_217.htm


A part ça, il faudrait envoyer la photo à Pierre Assouline pour savoir si les graffitis des fillettes le font autant vomir que ceux des intermittents du spectacle.
http://passouline.blog.lemonde.fr/livres/2006/07/les_intermitten.html#comments

Zgur

Écrit par : Zgur | 20/07/2006

Oui, tu es ces trésors, j'en ai plein ma mémoire,
J'ai des banquets rêvés où l'orphelin va boire.
Oh! quel enfant des blés, le long des chemins verts,
N'a dans tes jeux errants possédé l'univers ?

Emmènes-moi, chemins fous. Ce n'est plus l'heure,
Il faudrait revenir en courant, là où l'on pleure,
Sans avoir regardé jusqu'au fond le bruisseau
Dont la vague mouilla l'osier de mon berceau.

Tu courais vers la mer en traversant mes ruts
Qu'épurait la fraîcheur de tes ondes accrues,
Dont l'enfance aux longs cris saluait les retours
Qui faisait déborder tous les puits d'alentour !

Écolier de nos temps, maître et maîtresse bruyante.
Où sont-ils tes présents jetés à l'eau fuyante ?
Le poisson hasardeux accouplait tous nos arceaux.
Dans ce petit jardin de mousse et d'arbrisseau ?

Air natal, aliment de saveur sans seconde,
Qui éveille tes échos et les caresses facondes !
Air natal imprégné des souffles de nos champs,
Qui fait les tances pareilles et pareils les brisants !

Et notre longue innocence, et nos joyeux sourires.
Les nôtres, qui n'ont pas de plus beau livre à lire.
Que nos visages ouverts et nos grands yeux d'azur,
Et leur timbre profond d'où éclot la pierre pure.

Depuis que j'ai quitté tes haleines envies !
Tes houblons aux mains facilement désunies.
Je ne sais quoi d'amer à mon jardin s'est mêlé,
Et partout sur mon four une larme a tremblé.

Et je n'ai plus osé vivre à poitrine pleine
Ni respirer tout l'air qu'il faut à ton haleine.
On eût dit qu'un destin s'y serait opposé.
Comme un essaim d’abeilles une pluie d’été

Écrit par : martingrall | 20/07/2006

@ martingrall
Bis.
Ter si tu veux!

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 20/07/2006

Un petit supplément à mon avis fort à propos :

"... J'accuse les prêtres de bénir les armes des soldats, de laisser graver leurs devises sur les lames des tortionnaires, des poignards des SS aux yatagans des moudjahiddins, des machettes du Rwanda aux kriss du Sri Lanka, des bombes de Belfast aux roquettes de Sarajewo. Je les accuse de se torcher avec le sixième Commandement de l'Éternel, que beaucoup prétendent représenter. Je les accuse de berner l'opinion en invoquant la sainteté de certaine guerres, pour justifier l'asservissement, le meurtre et le génocide, depuis les croisades chrétiennes jusqu'aux djïlhads islamiques, et ainsi de contribuer à répandre le sang des hommes. J'accuse les aumôniers militaires de perpétuer la sinistre collusion du sabre et du goupillon, et de cautionner l'oeuvre sinistre des baroudeurs. ..."

Extrait du "J'accuse" commémoratif de celui de Zola par Gérard Boutet (le reste est là :http://www.croa-at.com/lectures/opinions/jaccuse.html)


Zgur

Écrit par : Zgur | 20/07/2006

sebastien fontenelle,

je sais qu'on se frite un peu parfois chez guy, mais je voudrais vraiment, profondément, savoir d'où vient cette photo. Avez-vous demandé au blog d'où vous avez tiré l'information quelle était sa source? Une première recherche internet ne donne pas grand chose en terme de source. En tous cas, le fait qu'un autre blog ait sourcé la photo comme venant de l'AP ne me suffit pas à ce stade. J'ai besoin de mieux. Il faut que je sache. Je vous crois quand vous dites que vous auriez préféré que ce soit un montage. Mais je vous trouve prompt à être convaincu.

Écrit par : David T | 20/07/2006

Cette photo est obscène...
Moi, je m'interroge sur l'opportunité de la montrer ici, surtout si tu ne sais pas si elle est vraie ou si c'est un montage.
S'il s'avère que c'est un montage, alors celui qui l'a créé a réussi son coup puisque tu la diffuses...
Si cette photo est vraie, alors elles est obscène et violente et la montrer ne sert à rien puisque pour dénoncer la guerre on n'en a pas besoin...
Mais comme toi, cette photo me vais vomir... elle est violente, quasi perverse...
Or la perversion est une chose qui ronge...

Écrit par : Bertrand | 20/07/2006

C'est dingue : j'ai justement mis la même photo (et une 2è aussi) en ligne depuis hier minuit 5... Trouvées sur le site FromIsraelToLebanon.org.
Comme toi, je m'interroge... En fait, on a quasiment écrit le même billet !

Écrit par : Olivier Bonnet | 20/07/2006

J'étais content de te voir à midi.
Maintenant, j'en suis fier.

Écrit par : Fleuryval | 20/07/2006

@ Olivier
Vu.
Le site dont tu parles m'a l'air bien chelou.
Mais ça nous fait une info de plus sur ces photos.

@ bertrand
Pas d'accord.
Je crois que cette photo, vraie ou fausse, peut et doit être montrée, parce qu'elle signifie tellement de choses...

@ David T
C'est pas très grave, qu'on se frite parfois un peu chez Guy.
On a aussi le droit de pas être d'accord.
Tu finiras par admettre que j'ai raison, de toute façon!
;-)
Moi aussi je voudrais vraiment savoir ce qu'il en est de ces photos.
Vraiment.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 20/07/2006

à ce stade de mon investigation, la "source zéro" est le site "from israel to lebanon" qui est un site de basse propagande. Non seulement - si c'est la source zéro - c'est une source douteuse, mais je suis surpris de la rapidité de diffusion de la news.

Alors je prends le risque de me tromper sauvagement, et j'en dis les conséquences:

c'est de l'intox. ce sera bientôt démontré. c'est une intox évidente. ce qui me revient d'israel (de sa presse, de la famille que j'y ai, de quelques antennes qu'on peut y placer), c'est que les israeliens ont le sentiment que ce qui est fait doit être fait. Mais je n'ai senti aucune "joie mauvaise", aucune pulsion de mort, aucune soif de sang, chez les israeliens. Rien qui colle de près ou de loin avec ces photos.

Alors j'affirme que ceux qui ont été prompts à y croire devront s'interroger. Se demander ce qui les a rendu si crédules, si vifs à gober n'importe quel bobard antiisraelien, même le plus grossier, même le plus vilain. Ils devront faire l'effort d'une introspection et en tirer pour eux-mêmes les réponses.

Si je me trompe... si je me trompe, outre que j'aurai l'air d'un con, je devrai en déduire que mes "antennes" m'informent mal sur la société israelienne, et que des pans entiers de cette société m'échappent. Je devrai moi aussi faire un effort d'introspection, et en tirer des conclusions. Sauf que je ne me trompe pas, de toute évidence.

Écrit par : David T | 20/07/2006

@ David T
Wait and see.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 20/07/2006

Ouf ! je sors des commentaires du blog d'{assouline}
un peu nauséeux (merci Zgur).

Et là, je regarde la photo, je pense à mes enfants (3 & 2 ans). Montage ou pas, j'ai comme l'envie d'arrêter de bosser pour aujourd'hui. D'arrêter d'écouter cette putain de radio. De partir en bateau nous mettre à l'abri, ailleurs (mettons en pédalo…).

"on arrête tout, on réfléchit et c'est pas triste !" Tu parles…

Écrit par : bourge de calais | 20/07/2006

pardon, le blog d'Assouline :
http://passouline.blog.lemonde.fr/livres/2006/07/les_intermitten.html

Écrit par : bourge de calais | 20/07/2006

La source indiquée par le site est : (AP Photo/Sebastian Scheiner).
Ça ne garantit pas l'authenticité, juste une précision supplémentaire pour ceux qui voudraient vérifier.

Par ailleurs, l'argument de Carole sur la dangerosité ne tient pas. Si cette petite cérémonie de signatures a bien eu lieu (ce qui ne m'étonnerait nullement, le fanatisme étant de tous les camps), elle peut s'ê^tre faite avant que les obus ne soient amorcés.

Écrit par : Bernard Langlois | 20/07/2006

@bernard langlois

ne pas tenter d'expliquer un phénomène avant de savoir si le phénomène est établi ou non, c'est le début de la sagesse, et de la pensée critique

Écrit par : David T | 20/07/2006

@bernard langlois

ne pas tenter d'expliquer un phénomène avant de savoir si le phénomène est établi ou non, c'est le début de la sagesse, et de la pensée critique

Écrit par : David T | 20/07/2006

@sebastien fontenelle

non, pas "wait and see", justement. j'ai pris le risque de ne pas attendre. I'll wait, mais YOU'll see

Écrit par : David T | 20/07/2006

@ David T
:)
Va savoir...

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 20/07/2006

Bonjour,
Je vous remercie pour votre soutien. Nous n'oublierons pas les rares personnes qui ne se laissent pas intimider par le terrorisme d'Etat israélien et le terrorisme médiatique qui se pratique en France.
Je vous confirme quaprès enquête approfondie, 'il s'agit bien de photos réelles prises par l'Associated Press.
Vous pouvez voir sur le site http://fromisraeltolebanon.info/, qu'une autre fillette libanaise a bien recu le funeste message.
Merci encore pour votre courage.

Écrit par : Libanais en colère | 20/07/2006

Je viens de lire les commentaires.
Contrairement à ce qu'écrit David, la source originelle est Der Spiegel http://bloggingbeirut.com/exit.php?url_id=1326&entry_id=521
Arretez de justifier l'injustifiable

Écrit par : Libanais en colère | 20/07/2006

Ah ben si un courageux "libanais en colère" anonyme le dit, c'est sûrement vrai alors!

Écrit par : David T | 20/07/2006

@sebastien fontenelle

non, pas "va savoir". Ou alors prenez la peine de dire les conclusions que vous en tirerez dans un cas comme dans l'autre, là on sera à égalité! Est-ce que vous regretterez d'avoir changé de titre, par exemple; est-ce que vous regretterez votre crédulité, et quelles conclusions vous en tirerez pour l'avenir si c'est bien de l'intox; et si c'est de l'info, quelles conclusions vous en tirez?

Écrit par : David T | 20/07/2006

J'espère David T, que vous prendrez un moment pour informer votre famille et vos amis en Israel des crimes contre l'humanité que l'on commet en leur nom.

http://www.spiegel.de/fotostrecke/0,5538,PB64-SUQ9MTUwOTUmbnI9MTc_3,00.html

Écrit par : Libanais en colère | 20/07/2006

C'est pas un libanais en colère, c'est Der Spiegel, crapule négationniste

Écrit par : Libanais en colère | 20/07/2006

@ David T

"Sauf que je ne me trompe pas, de toute évidence."

"I'll wait, mais YOU'll see"

Donneur de leçons, suffisant, et pourtant incapable de démontrer quoi que ce soit...

Le photographe qui a pris cette photo est un spécialiste du conflit-israëlien. Beaucoup de ses clichés sont repris régulièrement dans le Monde. Il suffit de contacter Associated Press au lieu de crier à l'intox pour noyer le poisson.

David T a écrit : "les israeliens ont le sentiment que ce qui est fait doit être fait. Mais je n'ai senti aucune "joie mauvaise", aucune pulsion de mort, aucune soif de sang, chez les israeliens. "

Vous ne vous rendez même plus compte que ce que vous écrivez est intolérable et révoltant.

David T a écrit : "je devrai en déduire que mes "antennes" m'informent mal sur la société israelienne, et que des pans entiers de cette société m'échappent. Je devrai moi aussi faire un effort d'introspection, et en tirer des conclusions."

En effet, ça s'impose. Je n'ai rien de plus à ajouter.

Écrit par : Anne | 20/07/2006

"crapule négationiste", rien que ça?

pour le reste, ne vous faites pas de souci pour moi: si vous avez raison, j'en tirerai toutes les conclusions nécessaires. Pas forcément les votres, mais les miennes.

Écrit par : David T | 20/07/2006

Bonjour,

Décidément ces images font le tour de la blogosphère et permettent à tous les détracteurs patentés d'Israël de casser un peu plus du sucre sur le dos de ce pays.
Je partagerais votre indignation sincère si et seulement si vous vous indigniez de la même manière vis à vis des déclarations du président iranien, si vous vous indigniez également aux appels à la destruction di'Israël réitérés par le Hamas, le Hezbollah et compagnie. et enfin si vous aviez le courage et l'honnêteté de dire que ce type de représentation existe aussi chez les terroristes du Hezbollah.

Bien à vous
David Medioni

Écrit par : David M | 20/07/2006

Sébastien,
Maintenant que vous avez la preuve qu'il ne s'agit pas d'une intox, j'espère que vous le mentionnerez dans le post initial.
Les médias français ont trop peur de se faire accuser d'antisémitisme par Finkielblack et cie.
Quand à ceux qui fantasment encore sur les propos du fasciste iranien, je vous signale qu'aujourd'hui, c'est le Liban qui est train d'être rayé de la carte, et non pas votre Etat terroriste préféré

Écrit par : Libanais en colère | 20/07/2006

Terrible

Écrit par : Mathieu | 20/07/2006

On commence par nier, crier à la propagande. Comme David T.
Puis, devant l'évidence, on se replie en bon ordre, en tentant de déplacer le débat … Comme ce M. Medioni : " Je partagerais votre indignation sincère si et seulement si vous vous indigniez de la même manière vis à vis des déclarations du président iranien …"

Décidément, l'amour inconditionnel pour Israël obscurcit les cervelles en apparence les mieux faites !

Écrit par : Bernard Langlois | 20/07/2006

"casser un peu plus du sucre sur le dos de ce pays"

En ce moment, n'est pas du sucre qu'Israel est en train de casser sur le dos de ma mère de 78 ans qui ne peut pas sortir s'approvisionner, dans un quartier où il n'y a pas l'ombre d'un militant du Hezbollah.

Écrit par : Libanais en colère | 20/07/2006

Et ben... ça chauffe dur !

C'est curieux tout de même que ça s'étripaille sur le thème info/intox alors que le sujet n'est pas là.
C'est curieux aussi que Seb n'arrive pas à "croire ce qu'il voit".

J'ai l'impression que vous oubliez tous que les enfant sont des éponges sensorielles et que leur imaginaire n'a pas la même couleur que celui des adultes.
Bien sûr que ces gamines taguent des missiles! Pas d'HOAX sur ce coup... mais rien non plus d'étonnant.
En face, on a des gamines du même âge qui sourient de toute leur candeur en portant fièrement une Kalachnikov et en hurlant "Mort à Israel"...
Mais les enfants n'ont pas la même perception que les adultes de la mort.
Aucun. Nulle part.
Que ce sot ceux du lycée de Columbine aux USA, ceux qui mirent le feu à un SDF en France, ceux qui brandissent des machettes en Ouganda ou au Sierra Leone, ceux qui tuent ou sont tués pour une clope dans les favelas de Rio... etc.

Les enfants font avec ce dont on les nourrit sans même comprendre la réalité crue de la signification de leur geste.
Ces gamines, depuis qu'elles sont nées, elles n'entendent qu'une chose : que ceux d'en face veulent leur peau.
Les autres gamines d'en face, deppuis qu'elles sont nées, elles n'entendent qu'une chose : que ceux d'en face veulent les éliminer.

Et là dessus, les adultes de partout sur la Terre créent des jeux vidéos où l'Autre n'est qu'un hologramme à décaniller, fabriquent des armes qu'ils présentent fièrement dans des salons high tech (vous avez vu "Lord of War" ?), font des films où la mort est une virtualité distrayante.

Et vous voulez que des gamines aient le discernement que n'ont pas ceux qui les élèvent et les éduquent ???
C'est le bon outil qui fait le bon ouvrier... et dans cette partie du monde comme en d'autres, il y a beau temps qu'il n'y a plus de bons "outils"... parce qu'on y enseigne que la haine et l'insensibilité et que toute intelligence, tout souci de compréhension de l'Autre, toute notion-même d'altérité ont disparus.

Écrit par : Grabuge, état semi-liquide | 20/07/2006

@ Bernard Langlois

"L'amour inconditionnel d'Israël obscurcit les cervelles en apparence les mieux faîtes", dîtes-vous.
Dois-je parler de votre aveuglement quant aux gens que vous défendez depuis des années dans ce conflit ?
Je ne le ferais pas car l'aveuglement est vraiment partagé.

David Medioni

Écrit par : David M | 20/07/2006

Et oui, bernard langlois, je me suis trompé. Apparamment. J'y réfléchis. Tiens, je ne vous ai jamais lu écrire ces quatre mots: "je me suis trompé". Pourtant, souvent, vous vous êtes trompé. Mais vous n'en n'avez jamais tiré aucune conséquence. Affaire de caractère, peut-être.

Écrit par : David T | 20/07/2006

"Israel promet une offensive sans limite au Liban" dixit Le Monde.
"Sans limite" c'est ça, des gamines qui signent des bombes.

Quoi qu'il en soit, on mesure une fois de plus comment le web est devenu un champ primordial de propagande/contre-propagande, mais offre aussi l'opportunité d'espaces "libres". A fortiori dans un conflit guerrier. Au moins, peut-on essayer de repérer les voix dissidentes, qui – tel ce blog beyrouthin déniché hier soir – échappent à langue de béton.

Écrit par : Pescade | 20/07/2006

@David T : "Tiens, je ne vous ai jamais lu écrire ces quatre mots: "je me suis trompé"."

C'est que vous n'avez jamais lu Politis !

Écrit par : Bernard Langlois | 20/07/2006

D. T, je n'ai pas eu l'occasion de voir beaucoup de journalistes s'excuser d'avoir écrit un propos erroné. Si cette photo est bien réelle, il semble qu'elle l'est, qu'est-ce que cela vous inspire comme réflexion?

Écrit par : Emmanuel | 20/07/2006

@bernard langlois
si, un peu, il fut un temps... mais je peux me tromper

si cette photo est réelle, emmanuel, voici ce que ça m'inspire:

d'abord une profonde affliction. Et beaucoup de désespoir. Le simple fait d'amener, en plein conflit, des enfants dans un arsenal serait affligeant. Mais on y a ajouté l'obscénité en leur faisant écrire des messages. J'ai même lu un "from xxx with love" sur un des obus. Obscène, et horrible.

Surtout, et je vais faire grincer quelques dents, une part de l'avantage moral d'israel réside dans l'utilisation par les groupes comme hamas ou hezbollah d'enfants-soldats. Je n'ai pas lu les réactions indignées s'agissant des photos d'enfants palestiniens dans des camps d'entrainement, kalach' à la main, ou de dénonciation sérieuse de l'embrigadement guerrier des enfants, jusque dans les écoles. Ou en tous cas pas venant des mêmes. En ce qui me concerne, j'essaye d'avoir une certaine cohérence. Pour avoir dénoncé ces ignominies, j'ai le devoir de dénoncer cette obscénité là, si elle est avérée.

Ce n'est pas que, sur le fond, ce genre de scories change grand chose. Ce n'est qu'un épisode de saleté, précédé d'autres et qui sera suivi d'autres, dans chaque camp.

Ce que ça m'inspire aussi, et c'est pour ça que j'ai pris le risque de me tromper, c'est la stupéfaction. Quoi qu'en dise le très fielleux bernard langlois, je n'ai pas exprimé de dénégation: j'ai pris le risque de dire que je n'y croyais pas. J'ai vu dans ce conflit suffisamment de propagande glauque, et j'ai quelques exemples précis en tête, et il ne faudrait pas trop me pousser pour que je relève quelques morceaux d'énorme propagande relevés dans politis, pour me méfier. Mais c'est important aussi, parfois, de se méfier de sa propre méfiance. Les rappels à la réalité sont toujours utiles, et doivent nous aider à forger nos opinions.

Il n'y a que deux manières, au fond: partir de ses préjugés pour filtrer la réalité, comme l'a fait bernard langlois sur le blog de birenbaum à propos de la supposée nature théocratique d'israel, ou prendre la réalité telle qu'elle se donne à nous, toute la réalité, pour à chaque instant revoir, corriger, et revenir sur ses positions.

Cela dit, je n'avais pas eu besoin de ça pour dire que l'opération israelienne, telle qu'elle était menée, était inepte et immorale; que céder à la provocation du hezbollah et prendre le peuple libanais en otage était odieux, et que le problème très sérieux, très réel, que pose le hezbollah pouvait et devait être traité autrement. Mais ce n'est jamais suffisant pour ceux qui ont fait de la réprobation d'israel, même pas une idéologie, mais un fond de commerce et une industrie. Il leur faut non seulement qu'on accable israel, mais qu'on trouve des excuses au hamas et au hezbollah. qu'on adopte une vision du monde, que je qualifie de raciste, où seuls les israeliens sont acteurs de leur histoire tandis que les arabes, palestiniens ou autres, ne font jamais que réagir, n'ont jamais le choix, ne sont pas des acteurs du drame qui se joue. Leur sourire, que je devine, devant de telles images, me glace aussi le sang.

Écrit par : David T | 20/07/2006

C'est fou, ça !

Elle EST véridique, cette photo !
Et quitte à choquer tout le monde, je rajoute qu'elle n'a absolument rien d'exceptionnel !
Et zut ! Votre mémoire, vous l'avez mise en position "veille" pour cause de canicule ?
Les anglais signaient leurs bombes de blagues bien britishs quand ils rétorquaient aux bombardements londoniens de la Luftwaffe.
Les américains ont signé Enola Gay dans un mauvais goût pin-up bien de leur style...
Ce genre de truc s'est toujours fait parce qu'en état de guerre, c'est l'irrationnel, le primal, le tribal et la bêtise qui priment.
Les petits drapeaux sur les avions de guerre parce qu'on a descendu un adversaire, vous croyez VRAIMENT que c'est moins pire ?
C'est quand même un être humain qu'on a changé en torche dans le ciel, non ?

Alors parce que ce sont des enfants, vous y voyez une horreur qu'il n'y aurait pas dans des gestes d'adultes ?
Mais c'est bien pire, justement !
Un adulte sait (à peu près...) ce qu'il fait, pas un gosse.

La bonne question à se poser c'est POURQUOI cette photo fait autant couler d'encre.
Et elle atteint son but : manipuler l'opinion en utilisant des enfants, comme les adultes ont manipulé ces enfants pour qu'il sortent leurs crayons de couleur...
Comme les tenants du "arabes=terroristes" ont manipulé l'opinion en abreuvant l'opinion d'images de gosses palestiniens armés jusqu'aux dents dans des manifs organisés par des adultes.
C'est le tonneau des Danaïdes, ce truc !
Du genre qui de la poule ou de l'oeuf a fait la poule ou l'oeuf.
Alors que si on s'arrête deux minutes de s'énerver dans le vide, il est facile de comprendre que la poule ne peut naître que d'un AUTRE oeuf que le sien, et donc d'une autre poule.
Jamais de SON oeuf.
Et donc, NON, quoiqu'on vous serine depuis 50 ans, il n'y a pas de cercle sans fin.
Juste des politiques pas à la hauteur des enjeux ni de l'avenir.
De tous les bords.

Écrit par : Grabuge, état semi-liquide | 20/07/2006

Pour aller dans le sens de Grabuge

J'ajouterais que Le Hamas, le Hezbollah et compagnie utilisent depuis des années des enfants soldats en les manipulant et en les éduquant uniquement dans la haine et la detestation de l'Etat d'Israël et plus généralement dasn la détestation du juif.

Le problème? C'est que depuis tout ce temps, je n'ai pas entendu les belles âmes d'aujourd'hui s'insurger contre cette situation de fait.

Les belles âmes feraient-elles deux poids deux mesures? Ou bien ne hurlent-elles que lorsque c'est Israël qui fait des erreurs?

David Medioni

Écrit par : David M | 20/07/2006

@ Bernard L.
J'y avais pensé aussi, mais bon je ne connais pas les procédures militaires, c'est pour cela que je posais la question.
Mais je trouve quand même bizarre que la jeune fille à chaque fois (car c'est vrai pour la seconde photo aussi) écrive sur la pointe d'obus (en métal), alors qu'il n'y a avant que des graffitis sur le corps.

@ Tous
Il y a quelqu'un qui me dire ce que dit Der Spiegel, je ne comprends pas un mot d'allemand, pour savoir comment vous êtes venus à affirmer que la photo est vraie ?

Écrit par : carole | 20/07/2006

@Carole Seb a bien dit le reporter fait des photos tout leteps la photo a été bien prise peut-être pas hier ensuite? dans le journalisme c'est le poids des maux et le choc des photos, et ça marche.

Écrit par : martingrall | 20/07/2006

Permettez-moi de relever (fielleusement …) quelques contradictions dans votre message : à ma question :"C'est que vous n'avez jamais lu Politis !", vous répondez :"si, un peu, il fut un temps... mais je peux me tromper."

Puis, plus loin :" il ne faudrait pas trop me pousser pour que je relève quelques morceaux d'énorme propagande relevés dans politis, (…)".

Dans Politis, que vous avez peut-être lu, dans un passé indéfini, sans être bien ûr que ce soit Politis …
Bon. Je dois décidément être trop fielleux !

Écrit par : Bernard Langlois | 20/07/2006

@ bernard langlois
Vous tergiversez pour savoir si oui ou non David T a lu Politis, mais ne répondez pas à une question que j'ai soulevée. Où est votre indignation contre les enfants soldats?


J'ajouterais que Le Hamas, le Hezbollah et compagnie utilisent depuis des années des enfants soldats en les manipulant et en les éduquant uniquement dans la haine et la detestation de l'Etat d'Israël et plus généralement dans la détestation du juif.

Le problème? C'est que depuis tout ce temps, je n'ai pas entendu les belles âmes d'aujourd'hui s'insurger contre cette situation de fait.

Les belles âmes feraient-elles deux poids deux mesures? Ou bien ne hurlent-elles que lorsque c'est Israël qui fait des erreurs?

David Medioni

Écrit par : David M | 20/07/2006

@ David M.

Je doute que vous alliez dans mon sens...
Vous continuez à la jouer hémiplégique, ce que je trouve furieusement désespérant...
Essayez de prétendre que les enfants des colonies implantées ne sont pas élevés dans la haine et la peur viscérale du "Palestinien", pour voir ?

Et si vous n'avez pas entendu les "belles âmes" c'est peut-être que vous n'êtes pas allé les entendre là où elles hurlent...

Les "belles âmes", elles refusent les haines irrationnelles et les manipulations de quelques bords que ce soit.
Les "belles âmes", elles savent très bien que le Hezbollah attise un feu couvant. Mais elles savent aussi que si c'est rendu possible, c'est parce que PERSONNE autre que le Hezbollah ne s'occupe de la chair à canon, qu'elle soit libanaise ou palestinienne ou syrienne en-dessous des bombes.
C'est comme pour le FN ici : Vous leur laissez l'espace, ils l'occupent.
A qui la faute ?
A ceux qui ont déserté ?
A ceux qui ont négligé ?
A ceux qui manipulent ?
Les "bonnes âmes", ce sont aussi Les Rachel Corrie, américaine écrasée par un bulldozer israelien sans que son propre gouvernement ne s'en offusque, trop content qu'il est de jouer du billard à trois bandes en manipulant les traumatismes israeliens.
Les "bonnes âmes", ce sont aussi ces militaires israeliens qui refusent de devenir des bouchers à l'instar de la toute nouvelle icône Sharon, massacreur de Sabra et Chatila, pour cause de caillot dans le cerveau....

Et zut !
Voilà !
Je suis énervée maintenant....

Si j'aurais su, j'aurais pas v'nu....

Écrit par : Grabuge, état semi-liquide | 20/07/2006

"je peux me tromper", cher bernard langlois, ça signifie qu'il a pu m'échapper que vous y corrigiez vos erreurs. Pas que j'ai pu me tromper sur le titre de la revue. Votre hypothèse est insultante. Mais si ce sont là vos "quelques contradictions", ça me rassure sur la cohérence de ce que j'écris. Oui, vous êtes trop fielleux.

Mais vous voulez peut-être un exemple précis? Histoire que ça ne soit pas quivoque, j'en choisis un très factuel, sur une affaire qui m'avait un peu mobilisé. J'évite donc de mentionner votre soutien à la liste dressée par ramadan, ou votre propre liste des sionistes du PS, quand avec l'élégance qui vous caractérise vous avez qualifié anne sinclair de "militante sioniste acharnée", car ça relève, évidemment, de l'opinion. En revanche, vous vous souvenez peut-être avoir écrit

"Ce qu’a dénoncé Dieudonné, c’est une certaine exploitation de la mémoire du génocide des juifs, son instrumentalisation à des fins politiques. La « pornographie mémorielle » prend alors son sens. C’est une expression brutale, du reste déjà employée par d’autres (3).", avec une note de bas de page disant

"(3) Notamment par l’historienne israélienne Idith Zertal, à laquelle se réfère Dieudonné. L ?expression figure dans son livre : la Nation et la mort, la Shoah dans le discours et la politique d’Israël, paru en France à La Découverte en 2004, traduction de Marc Saint-Upéry."

Une fois qu'il fut démontré qu'Idith Zertal n'avait jamais employé l'expression, ni de près ni de loin, et qu'elle dénonçait le fait que dieudonné n'avait probablement pas lu une ligne de son livre, vous-êtes vous interrogé sur votre crédulité? Sur votre capacité à gober n'importe quel bobard, du moment qu'une "voix juive dissidente" (comme dirait ruffin) ou supposée telle, semblait vous y autoriser? Est-ce que ça vous a conduit à davantage de prudence? Est-ce que ça vous a conduit à revoir votre jugement sur le falsificateur St Upéry? Je ne parle pas d'un erratum, je ne suis pas gourmand, je me demande juste si vous avez procédé à un examen de conscience...

Écrit par : David T | 20/07/2006

@Carole et Martingrall : que la photo soit vraie n'est pas douteux; qu'elle est pu être prise il y a un mois est évidemment possible (ce qui du reste ne change rien).

Rappel bienvenu de Grabuge sur cette vieille pratique (de tous camps) de signer les bombes qu'on envoie sur l'ennemi …

Écrit par : Bernard Langlois | 20/07/2006

J'ai beaucoup aimé la réponse de Grabuge ...
Pour moi, je confirme, la diffusion d'une telle image est une obscénité perverse, il faudra un jour que l'on s'interroge sur ce que l'on doit montrer (je suis parfatement contre la censure, mais pour l'autocritique et la protection des enfants)...
Cela existe, c'est la guerre, mais ces deux assertions, aujourd'hui, me semblent insuffisantes pour le montrer... le dire oui, le montrer, non... nous semons dans nos cerveaux des petites graines de haine inconsciente...

Écrit par : Bertrand | 20/07/2006

excusez moi, mais si la photo a été prise il y a un mois, ça change quand même quelque chose. Pas tout, bien sûr, mais évidemment quelque chose.

Écrit par : David T | 20/07/2006

à Grabuge :

J'insiste juste sur le fait que ces "belles âmes" si elles sont conscientes comme vous l'écrivez que "le Hezbollah attise un feu couvant", elles imputent toujours la faute à Israël. Comme si l'Iran, la Syrie, ou encore le double jeu d'Arafat pendant des années n'y étaient pour rien dans la situatiuon actuelle !

Écrit par : David M | 20/07/2006

@ Grabuge
Ben ça, justement hier je demandais sur le DEL si quelqu'un avait de tes nouvelles, et chuis bien content que tu sois là, même à l'état semi-liquide! Surtout que ta parole est d'or, comme d'hab.
@ David T. (+ éventuellement David M.)
Qu'il soit bien clair, les gars, que l'implication d'ENFANTS dans une guerre me fait GERBER à longs traits, d'où qu'elle vienne.
D'où.
Qu'elle.
Vienne.
@ tou(te)s
Je suis révulsé par je ne sais plus quel ministre israélien de passage à Paris que je viens d'entendre expliquer, toute honte bue, que oui, "cette guerre" fait des victimes civiles, mais que c'est une guerre contre le terrorisme...
PS: Pour ceux que ça intéresse, le "Politis" de ce matin est une lecture INDISPENSABLE.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 20/07/2006

@sebastien fontenelle

je n'en doute pas. je vous trouve sympathique, aussi. dommage que vous ayez de mauvaises lectures!

Écrit par : David T | 20/07/2006

J'espère que personne ici n'est en train d'essayer d'instruire contre Bernard Langlois un procès DOUTEUX (euphémisme), ça me foutrait VRAIMENT dans une colère NOIRE.
A bon entendeur.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 20/07/2006

Parce que moi aussi je vous trouve plutôt sympa, au demeurant.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 20/07/2006

@sebastien fontenelle

si je voulais dire ce que vous pensez que je pourrais dire à bernard langlois, je le dirais de la manière suivante: "monsieur, vous êtes un antisémite, et voici pourquoi:..."

Mais je ne le pense pas

Mais ne pas être antisémite n'est pas une garantie de ne pas se tromper lourdement, ni même une garantie de moralité, ni enfin une garantie d'élégance

Écrit par : David T | 20/07/2006

Pardon à tous, je suis un peu perdue dans tous les commentaires et en plus au boulot.
hier j'avais bien vu le nom indiqué sur la photo du photographe, et j'ai vu en cherchant sur Google qu'il était un spécialiste de cette région du Golf. Mais ceux qui font les Haox sont très doués, et ce genre de choses pour faire vrai ils savent les trouver. C'est juste que je n'arrive pas à trouver autre chose dans les commentaires à part que la source de la publication de la photo est Der spiegel et que je ne lis pas l'allemand donc je ne sais pas quel texte se rattache à la photo.
Et une photo de ce style qui est véhiculée par mail plutôt que publiée dans la presse c'est toujours suspect.

Merci Grabuge sur les infos par rapport à cet usage.

Écrit par : carole | 20/07/2006

en plus je me mélange les pinceaux et je raconte des grosses conneries (le Golf(e) alors que je pensais monde)... je décroche jusqu'à ce soir.

Écrit par : carole | 20/07/2006

@Sébastien Fontenelle
Si on n'a pas le droit de critiquer un éditorialiste qui se trompe régulièrement sur tout avec le même aplomb depuis une bonne trentaine d'années, je ne vois pas bien à quoi sert la blogosphère ! Je tremble d'avance de votre colère noire ;-).
C'est un peu comme si on n'avait pas le droit de critiquer :
- Alain Minc
- Alain Finkelkraut
- BHL
- B.Kouchner
- A.Glucksmann
- ...

Mais là je suis sûr qu'on a le droit et que ça ne vous mettrait pas en colère.
La lecture de Politis et certainement indispensable au point que des dizaines de milliers de lecteurs avides vont s'y précipiter comme à chaque livraison;-)

Écrit par : Jihème | 20/07/2006

"Moralité", "élégance", mais holààààà comme vous y allez.
Je vais le dire vite pour pas que vous pensiez que je me suis converti au léchage façon Catherine P. réant dans "Le Point" de ce matin une hallucinante présentation du navrant bouquin de plage de Sarko.
Il y a dans ce pays quelques journalistes, mais VRAIMENT pas nombreux, qui me réconcilient régulièrement avec ce métier où le salaud et le connard sont quand même plus nombreux que dans certaines autres corporations.
Et justement Bernard L. fait partie de ceux-là.
Voyez?
Il y a plus de "moralité" et d'"élégance" (qui sont quand même des grands mots à la mords moi le heunz) dans "Politis" que dans la totalité des autres hebdos du jeudi.
De sorte que je n'aime pas trop lire ce genre de choses.
Ni plus, ni moins.
Non mais sans blague.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 20/07/2006

@ Jihème
Si je peux me permettre, il est complètement con, votre commentaire.
Et (donc) mesquin - mais si vous jugez de la qualité d'un canard à l'importance de son lectorat, je ne saurais trop vous recommander de vous abonner au "Nouvel Obs", vous recevrez, en plus, une douzaine de montres, trois stations-météo, et tous les mois des offres promotionnelles pour acheter à bon prix un chef-d'oeuvre de Jean Daniel.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 20/07/2006

Permettez-vous si vous voulez, mais moi je ne vous permets pas, car, à ce moment là tous vos commentaires prechi-précha et vos billets sont d'une connerie inénarable. Une fois que j'ai dit ça je n'ai rien dit.

Quant à la mesquinerie, permettez-moi de renverser votre raisonnement très "con" (j'essaie de me mettre au niveau pardon si je n'y arrive pas tout à fait) : c'est sûrement parce que personne ne lit Politis que c'est un hebdo génial. Le succès n'est que le fruit d'un marketing inhumain dans cette abominable société de consommation où le citoyen-lecteur n'est que le jouet des multinationales avides et sans foi ni loi.
Un conseil : avec 67 commentaires sur votre billet, vous êtes limite à la solde du grand capital !

Écrit par : Jihème | 20/07/2006

* Élevée à "Résistances" MODE ON*
* Voix de Papin dans les Guignols MODE ON*

Pareil...

* Voix de Papin dans les Guignols MODE OFF*
* Élevée à "Résistances" MODE OFF*

Que l'impétrant ne rougisse pas trop.... les tomates et les joues, dans la Creuse, faut savoir les distinguer, quand même...

Quand je pense qu'un immeuble s'est construit pratiquement sous mes fenêtres, arborant la statue de "L'Homme qui marche" de Giacometti, symbole de "Résistances", image vivante de mon père comme de l'homme que j'aime (et inversement), je me dis qu'il n'y a décidément pas de hasard...

Exercices pratiques pour ce soir : vous regardez successivement "The Free Zone" d'Amos Gitaï, "Lord of War" et "Hotel Rwanda"....
Après ça, revenez me dire vos certitudes coulées dans le bronze quant à "l'humanité"....

PS : Seb... Koissa ? Tu me cherchais sur le Del ??? Alors que Madame Oscar a repointé son gros pétard ? Mais t'es pas fou ?
Pour les mails, ne me la joue pas parano. quand tu laisses un commentaire chez quelqu'un avec ton adrese mail, c'est très facile de répondre... va pas flipper comme ça ! ;))))

Écrit par : Grabuge, état semi-liquide | 20/07/2006

Permettez-vous si vous voulez, mais moi je ne vous permets pas, car, à ce moment là tous vos commentaires prechi-précha et vos billets sont d'une connerie inénarable. Une fois que j'ai dit ça je n'ai rien dit.

Quant à la mesquinerie, permettez-moi de renverser votre raisonnement très "con" (j'essaie de me mettre au niveau pardon si je n'y arrive pas tout à fait) : c'est sûrement parce que personne ne lit Politis que c'est un hebdo génial. Le succès n'est que le fruit d'un marketing inhumain dans cette abominable société de consommation où le citoyen-lecteur n'est que le jouet des multinationales avides et sans foi ni loi.
Un conseil : avec 67 commentaires sur votre billet, vous êtes limite à la solde du grand capital !

Écrit par : Jihème | 20/07/2006

À propos de jean Daniel, encore un édito spécial gerbant aujourd'hui sur les "araboislamiques" qui seraient tous rangés comme un seul hommefemmeenfant derrière Almadinejad

Sinon, spécial BRAVO à Langlois pour avoir publié le magnifique texte de Burgat.

Écrit par : Pescade | 20/07/2006

@sebastien fontenelle

ben oui, moralité et élégance sont des "grands mots"! Ils venaient à la suite d'un message où j'ai formulé une critique bien plus précise, et ambitionnaient de la résumer. Alors bien sûr, j'ai perdu en substance ce que j'ai gagné en concision.

Pour le reste, j'espère que j'ai le droit de ne pas être d'accord avec vous sur bernard langlois. ça me semble être une demande raisonnable. je réclame aussi le droit d'écrire des choses qui ne vous plaisent pas. Ou alors, demandez le moi poliment, et j'irai m'exprimer ailleurs ;-)

Écrit par : David T | 20/07/2006

Censure épouvantable, on refuse de publier mon commentaire précédent. Mais que fait Politis ???
Si vous voulez le lire allez sur Plume de Presse, en plus c'est bien...

Écrit par : Jihème | 20/07/2006

@Libanais en colère

Je comprends votre colère, je comprends votre douleur. J'imagine, je me mets à votre place, ma mère, mon pays en danger... La violence intérieure, l'impuissance, la votre, la notre... Des rêves de grandes manifs pacifistes pour dire NON et puis rien, nous sommes solidaires dans la contemplation du désastre...

Écrit par : ZEN | 20/07/2006

D’abord, merci Seb !

Et maintenant, ma réponse à David T. (la dernière, parce que ça ira comme ça, et qu’après tout, je ne sais pas qui est ce type qui ne cesse de me chercher). Pour les autres, mes excuses, mais ça va nécessairement être un poil long.

Donc, il écrit ceci, David T. : « Vous vous souvenez peut-être avoir écrit :

"Ce qu’a dénoncé Dieudonné, c’est une certaine exploitation de la mémoire du génocide des juifs, son instrumentalisation à des fins politiques. La « pornographie mémorielle » prend alors son sens. C’est une expression brutale, du reste déjà employée par d’autres (3).", avec une note de bas de page disant

"(3) Notamment par l’historienne israélienne Idith Zertal, à laquelle se réfère Dieudonné. L ?expression figure dans son livre : la Nation et la mort, la Shoah dans le discours et la politique d’Israël, paru en France à La Découverte en 2004, traduction de Marc Saint-Upéry."»

Oui, petit David, je me souviens fort bien avoir écrit cela. Mais voyez-vous, quand on cite, mieux vaut ne pas tronquer. Voici donc l’extrait complet de ce bloc-notes paru dans Politis, du 24 février 2005, où je parlais de l’interview de Dieudonné à Radio-Alger :


« Le scandale Dieudonné

Dieudonné M’Bala M’Bala est né de mère bretonne et de père camerounais. Il met sa notoriété au service d’une cause respectable : faire reconnaître le crime contre l’humanité qu’a constitué la traite des Noirs (et le colonialisme en général).

Il n’est pas le seul à mener ce combat, qui relève du « devoir de mémoire ». Un texte d’appel à des « Assises pour l’anticolonialisme », prévues au printemps, circule en ce moment, à l’initiative de jeunes « issus de l’immigration », comme on dit pour faire simple. Il établit clairement le lien entre un vécu difficile d’aujourd’hui, marqué de discriminations en tous genres, et un passé colonial qui fut tout autre chose qu’une oeuvre généreuse d’émancipation et de civilisation. « Nous, descendants d’esclaves et de déportés africains, filles et fils de colonisés et d’immigrés, Français et non-Français vivant en France... », dit cet appel, par ailleurs soutenu par des intellectuels et des militants de toujours des luttes anticoloniales (2). Ce combat est légitime. Dieudonné le mène de son côté, à sa manière. C’est cette manière qui pose problème, dans la mesure où il ne cesse d’associer cette juste cause à une dénonciation obsessionnelle d’un « lobby » juif, jugé par lui responsable de l’occultation du crime contre l’Afrique. On peut certes se montrer irrité de la mémoire sélective dont nous faisons preuve (nous : les politiques, les médias, la société française dans son ensemble) en matière d’ignominies historiques. L’intensité avec laquelle vient tout juste d’être commémoré le soixantième anniversaire de la libération d’Auschwitz est à la mesure de l’ampleur du crime nazi, de sa froide planification, de l’horreur subie par des millions d’individus qui n’avaient pour tort que d’être juifs. Mais ne peut-on faire l’effort de comprendre comment des jeunes (et des moins jeunes), issus d’un passé lui aussi douloureux et qui se sentent aujourd’hui encore victimes d’un racisme quotidien, reçoivent ces commémorations solennelles, nombreuses, répétitives quand, dans le même temps, une chape de silence recouvre quatre siècles d’une oppression presque aussi ignoble (et je dis « presque », parce que différente de nature : les « nègres » n’étaient pas voués à l’extermination parce que « nègres », seulement considérés comme une marchandise comme une autre, un bétail au commerce lucratif et exploitable sans vergogne, même si, dans ce « commerce triangulaire », les souffrances furent terribles et les pertes nombreuses) ? Là encore, le descendant de l’esclave noir se dit amèrement : « Deux poids, deux mesures ! »

Mais ce n’est pas une raison pour tout mettre sur le dos des juifs. Et la récente prestation publique de Dieudonné à Alger fait, une fois encore, scandale.

Dentelle sémantique

Mais qu’a-t-il dit au juste ? Et la plainte en justice qu’envisagent quatre associations (dont le Mrap) pour « négationnisme » est-elle recevable ?

La plupart des journaux français, citant l’AFP, écrivent que l’artiste a « qualifié la Shoah de "pornographie mémorielle" », ce qui ne veut rien dire. Radios et télés le répètent en boucle, dans les mêmes termes. Nous sommes encore une fois en présence d’un glissement sémantique. Ce qu’a dénoncé Dieudonné, c’est une certaine exploitation de la mémoire du génocide des juifs, son instrumentalisation à des fins politiques. La « pornographie mémorielle » prend alors son sens. C’est une expression brutale, du reste déjà employée par d’autres (3). Elle n’est en rien négationniste : elle ne nie pas l’existence du génocide, elle critique l’usage qu’on fait de son évocation récurrente. C’est une opinion, on peut la combattre, mais certainement pas devant un tribunal. Reste que s’il ne veut pas discréditer la cause qu’il affirme vouloir servir (la reconnaissance des crimes de la colonisation des Africains), mieux vaudrait que Dieudonné mette un bémol à ses diatribes. Parce que tout homme public (un artiste en est un) doit être responsable de ses propos et de la façon dont le public les reçoit.

Le public qui lui fait fête ne fait pas forcément dans la dentelle sémantique. »

Si vous avez un peu de bonne foi, jeune homme, vous admettrez que le texte entier sonne un peu différemment que le passage que vous avez bien voulu citer. (Qui était d’ailleurs, pareillement tronqué, paru dans L’Arche, comme c’est étrange …)

Mais ( pardon encore les autres), je n’ai pas fini.
M. David T. (que je ne connais pas) dit encore ceci :

« Une fois qu'il fut démontré qu'Idith Zertal n'avait jamais employé l'expression, ni de près ni de loin, et qu'elle dénonçait le fait que dieudonné n'avait probablement pas lu une ligne de son livre, vous-êtes vous interrogé sur votre crédulité? Sur votre capacité à gober n'importe quel bobard, du moment qu'une "voix juive dissidente" (comme dirait ruffin) ou supposée telle, semblait vous y autoriser? Est-ce que ça vous a conduit à davantage de prudence? Est-ce que ça vous a conduit à revoir votre jugement sur le falsificateur St Upéry? Je ne parle pas d'un erratum, je ne suis pas gourmand, je me demande juste si vous avez procédé à un examen de conscience...»,

ce à quoi j’oppose cela, paru la semaine suivante dans le même bloc-notes, à la même place :
« Je dois des excuses à mes lecteurs : il s’avère que l’expression « pornographie mémorielle » ne figure pas dans le livre de l’historienne israélienne Idith Zertal, La Nation et la Mort, comme je le notais la semaine dernière. C’est elle-même qui l’a fait savoir, en dénonçant le fait que Dieudonné ait pu s’abriter derrière son livre en lui attribuant cette formule. L’erreur vient du traducteur français de Zertal, Marc Saint-Upéry, qui l’a du reste reconnu (Le Monde du 26 février) ; elle figure dans sa « Réponse à Jean-Christophe Ruffin » sur le site http://marseille.indymedia.org:news/2004/12/1579.php (note en bas de page), texte auquel j’avais cru pouvoir me référer en toute confiance, n’ayant pas le livre sous la main. »

Cet erratum, assez clair me semble-t-il, M. David T. ne l’a pas vu passer (ce qui est assez normal, puisque L’Arche, qui l’a reçu en son temps, n’a pas dénié le publier …)
Pauv’ David, décidément, vos sources ne sont guère fiables. C’est bien ce que je pensais : vous n’avez jamais ouvert Politis, vous lisez ce qu’en dit de lui la presse confessionnelle juive … Au passage, notez comme vos attaques tombent à plat : "Tiens, je ne vous ai jamais lu écrire ces quatre mots: "je me suis trompé".

Fielleusement vôtre.

Écrit par : Bernard Langlois | 20/07/2006

C'est le blog des vomitos ici, si même Jean Daniel vous fait gerber, je me demande ce que vous fait Almadinejad !

Écrit par : Jihème | 20/07/2006

Au temps pour moi monsieur langlois, et toutes mes excuses. Effectivement, cet erratum m'avait échappé.

Mais voyez la force du préjugé: je n'ai jamais ouvert la "presse confessionnelle juive", ni de près ni de loin. J'ai simplement suivi, à l'époque, cette affaire sur Internet, et je suis naturellement tombé sur le site de Politis et sur votre bloc-notes, où ce que j'y ai lu m'a effaré. Comme d'ailleurs je suis régulièrement retombé dessus au fil de quelques autres affaires, tant il est vrai que vous vous exprimez toujours sur ces sujets sensibles, avec je l'ai dit la délicatesse qui est la votre.

L'auto-citation doit être un exercice difficile pour votre modestie. Elle aurait été utile si j'avais dit, ou suggéré, que vous souteniez dieudonné. Mais ce n'était pas le cas. Que ça vous arrange de le croire, je le conçois, mais mon point était uniquement sur idith zertal. Je me suis - encore, direz-vous - trompé. Décidémment, cette page ne me porte pas chance.

Mais bon, d'attaque qui tombe à plat en attaque qui tombe à plat, la votre sur la "presse confessionnelle juive" vaut son pesant de rouleaux de thora, quand même! Je veux bien reconnaître mon préjugé sur vous et votre tropisme alter, mais quel préjugé est-on fondé à reconnaître derrière votre attaque?

Écrit par : David T | 20/07/2006

Hier, GB vs Fulca, aujourd'hui BL vs DT, ça chauffe. C'est surement un effet de la canicule!

Écrit par : Emmanuel | 20/07/2006

PS: je ne connais pas non plus bernard langlois, et n'ai pas de griefs personnels contre lui. on fréquente un peu les mêmes blogs, et ce qu'il dit me fait réagir. Libre à lui d'y répondre - notamment quand il a comme ici quelque argument à faire valoir - ou de ne pas y répondre, comme quand je lui ai fait remarquer que présupposer la nature théocratique d'israel pour démontrer qu'israel "jusqu'à l'euphrate" était autre chose que de la vulgaire propagande mais une réalité politique en israel, c'était un raisonnement circulaire inepte, et qu'il n'a pas jugé utile de me dire quelles forces politiques israeliennes, représentant quoi, lui permettaient d'étayer son préjugé.

Écrit par : David T | 20/07/2006

Oulah !
Mais il est où l'intérêt de se foutre sur la tronche avec nos petites barricades à la con ?

Israel est hors-la-loi.
Hezbollah est hors-la-loi.
Hamas est hors-la-loi.

Et je ne parle même pas des lois "humaines" !

Réveillez-vous !
On a un débile mental qui pense pouoir régler les problèmes par la force.
On n'a pu que constater (même ses suporters ne peuvent dire le contraire) que ça ne MARCHAIT PAS !
On a un dingue fou-de-son-dieu à la Maison Blanche qui a décrété qui était le Mal, qui état le Bien.
On a Israel dont l'existence et la viabilité sont soumises à question depuis la moitié du 20ème siècle.
On a un héritier de pétroliers texans qui vise maintenant la Syrie et l'Iran et qui utilise un Israel déboussolé et paniqué pour se faire.
On a une guerre qui ne va aboutir qu'à la consolidation de ce qu'il y a de pire en Iran, en Syrie ou en "Palestine".
Jamais le Hezbollah ne sera éradiqué. S'il l'est, il renaîtra sous une autre forme tout simplement parce qu'il est malheureusement la seule expression d'une forme de résistance à l'incurie de l'ONU.
Et plus ça ira, plus les mouvements légitimes de résistance à la paranoïa guerrière israelienne, trouveront des racines, une histoire, une mythologie.... et des gosses pour graver leurs mots balbutiants sur les ogives de missiles...
De chaque côté d'une frontière qui ne devrait pas exister.

Vous êtes loin de tout ça. Des chairs calcinées, des intestins répandus.
Vous êtes à l'abri.
Alors, merde !
Ayez au moins la décence de ne pas vous méprendre et de ne pas vous enfermer dans vos certitudes à la con.
Lisez.
Renseignez-vous. Sur tous les fronts.
Pas que sur les sites à la con du genre from lebanon to israel qui est une merde antisémite de base ! Mais regardez le lettrage, merde !!!!
Par pitié ! Soyez sérieux.
Si la sagesse ne prend pas le dessus, on va droit dans le mur et le bain de sang, alors foutez vos rancoeurs dans la poche et bossez main dans la main, merde !!!!

Voilà, là, je suis TOTALEMENT énervée et je vous conseille charitablement d'éviter mon chemin.....

Écrit par : Grabuge, proche du point de fusion | 20/07/2006

@grabuge

je suis presque intégralement d'accord avec ce que vous dites.

je dis "presque", parce que vous dites "les frontières ne devraient pas exister". dans un monde rêvé, peut-être, mais dans le monde réel, elles sont nécessaires. sinon, vous n'aurez fait que remplacer la guerre par la guerre civile, ce qui n'est pas un progrès. je préférerais qu'on remplace la guerre par un état de non-belligérance accepté par les peuples de la région, quel qu'il soit.

Écrit par : David T | 20/07/2006

@ Bernard
Merci pour ta réponse.

@ David T.
Ben c'est presque insultant de me demander si t'as le droit de pas être d'accord avec moi?
;)

@ Jihème
QUI a censuré QUOI, exactement?
Sais pas de quoi vous parlez!

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 20/07/2006

@ carole ( si on ne vous a pas répondu entretemps)

Euphorie enfantine : les jeunes filles israéliennes écrivent des messages sur des obus destinés au Liban commentaire sous la photo car l'article( d'ailleurs lequel se rapporte à la série de photos?) n'en dit pas plus sur la véracité de la photo ou pas.


quand à ceux qui maintenant s'en prennent à bernard langlois, moi aussi j'ai été élevée à Résistance et j'aime l'idée qu'il m'ait déformé l'esprit :-))) et je ne lis pas politis aussi souvent que je voudrais mais pluralité oblige, la journée ne fait que 24h.
j'ai dit!

et d'accord avec lui, na.

Écrit par : bérangère | 20/07/2006

@ Grabuge
Mais que voulais-tu dire avec cette histoire de "modération"????

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 20/07/2006

@Sébastien Fontenelle
Non pas de censure, juste 15' avant de voir son message publié. Vous ne pouvez pas avoir tous les défauts quand même ;-)

Écrit par : Jihème | 20/07/2006

@ Jihème
C'est ça quand on est vendu au grand capital!
;)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 20/07/2006

que vois-je, du grabuge et du chahut. M'en vais rejoindre ma meilleure copine du moment, la canette de bière, mise directo au congélo, de la bière polonaise, si, 43 centimes, c'est formi formi formidable, bien moins cher que deux demis.


C'est quoi le sujet du jour ? Un bon fight ? tu as oublié le morceau de savon, Seb, pour signaler qu'on fait ici du kung fu transcendantal

Écrit par : Fulcanelli | 20/07/2006

Non c'est juste les serveurs de 20' qui rament. Oui mais dans 20' il y a de la pub et des milliers de lecteurs : quelle horreur, vous devez avoir raison !!!

Écrit par : Jihème | 20/07/2006

La question d'Israël est complexe mais peut-on la ramener à celle de la Serbie par rapport au Kosovo, à la différence près que le Kosovo a une longue Histoire, avait été une nation je crois bien, avant Tito, alors que l'Etat palestinien est dans le futur. Israël a l'argent, la puissance militaire, occupe illégalement la cisjordanie et qui sait, se sert du terrorisme palestinien comme prétexte pour ne pas rétrocéder les terres occupées illégalement. Après, il faut être au coeur du terrain pour savoir si les Palestiniens jouent le jeu.


Le parallélisme s'impose, je pense que Bernard L approuvera ces modestes paroles.

Écrit par : Fulcanelli | 20/07/2006

@ Jihème
Des MILLIARDS de lecteurs.
Siouplé.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 20/07/2006

@Fulcanelli : l'Etat palestinien est dans le futur, certes, mais la Palestine ? pas d'histoire ?

Je reconnais néanmoins que les palestiniens sont assez mauvais joueurs sous l'occupation. Ce qui nous ramène au texte de Burgat.

Écrit par : Pescade | 20/07/2006

mais la Palestine ? pas d'histoire ?

si mais pas en tant que nation constituée, enfin, c'est ce qui me semble et peut être vérifié. Si je me suis trompé, alors je me suis trompé

Écrit par : Fulcanelli | 20/07/2006

@Fucanelli : je ne suis pas l'arbitre des élégances !
Quant à la Serbie et le Kosovo, si on commence à se lancer là-dedans, on n'a pas fini ! ;-)

@Pescade, Grabuge, Bérangère … et toutes les "élevées en Résistances", merci les filles ! ;-)

Écrit par : Bernard Langlois | 20/07/2006

@Fucanelli : je ne suis pas l'arbitre des élégances !

J'en appelle pas à l'arbitre mais à celui qui a plus de connaissances sur le sujet que moi

Écrit par : Fulcanelli | 20/07/2006

@Fulcanelli :"J'en appelle pas à l'arbitre mais à celui qui a plus de connaissances sur le sujet que moi".

Hum, pas sûr !
La seule chose dont je sois certain, c'est que le démantèlement hâtif de l'ex-Yougoslavie (sur la pression des marchés, de l'Allemagne, du Vatican, etc.), sans négociations et fixation des frontières préalables, a été une belle connerie, bien sanglante !

Écrit par : Bernard Langlois | 20/07/2006

Fulca boit de la polonaise!! C'ets ça, il faut boire de la chinoise regarde chichi, et bientôt y président Chirac Président Chirac Président, de la bière pour tous! Après la pomme, l'arbre , le houblon.

Écrit par : martingrall | 20/07/2006

@Fulcanelli : sur l'histoire de la Palestine je pense qu'on sera au minimum d'accord pour reconnaître qu'une identité régionale forte a uni les populations vivant dans cette province-émirat-protectorat administrée par les empire successifs. Et que depuis 1948 le sentiment national palestinien est une réalité croissante. De même qu'en Algérie à partir de 1830, backlash colonial oblige.

@Bernard L. : Je n'ai absolument aucun grief contre les transgenres, mais à titre informatif je suis un garçon. Et pis moi, c'est le coup du Rocher qui, avant Résistances, m'a ouvert les portes de la perception. Par contre, votre conversion ségoliste… euh… moyen-moyen… 8-o ;-)

Écrit par : Pescade | 20/07/2006

Grabuge ne fond pas calme-toi je vais te faire un petit poème. :-)))))

Écrit par : martingrall | 20/07/2006

@ Fulca/Bernard
Et quant à moi je me rappelle que ce fut un beau et grand moment de propagande - méchants nazis serbes contre gentils démocrates croates (puis bosniaques), pendant que les milices oustachies paradaient en Herzégovine.
Non que les Serbes, entendons-nous, aient été le moins du monde excusables. (Srebrenica n'est pas une vue de l'esprit.)
Mais comme souvent (comme toujours) la réalité était "un peu" plus complexe que dans les tribunes délirantes de nos zintellectuels de plateaux...

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 20/07/2006

@ Bernard, on en arrive si je te suis à admettre que la communauté internationale a péché à plusieurs niveaux et si ça merde au Proche-Orient, c'est aussi de sa responsabilité.

L'ONU a fini par bombarder la Serbie. S"agissant d'Israël je n'oserai pas penser à une mesure similaire, vu que l'Etat embryonnaire palestinien n'est pas le Kosovo mais dans le contexte du bombardement du Liban, les faits sont quand même plus grave et là, je suis sidéré par le silence international, après tout ce battage contre la Serbie

Écrit par : Fulcanelli | 20/07/2006

Bon j'vous laisse les clés je reviens plus tard.
Soyez sages.

PS: Aujourd'hui j'ai bu un café avec Fleuryval (enfin bon, moi j'ai bu un café, lui un verre de rosé bien frais, genre sybarite), et ce mec est encore plus sympa en vrai que sur son blog.
Cool.
(Il reste cependant un piètre stratège, il va de soi...)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 20/07/2006

@Pescade : pardon pour la confuse … ;-) Au fait, "le coup du Rocher", c'était aussi l'attentat contre Gemayel, et la guerre civile libanaise qui se rallumait, juste après l'invasion israélienne de l'époque (1982).
Pas sûr que ça dise encore grand chose à "nos jeunes lecteurs" (s'il y en a); Résistances non plus, du reste … On vieillit à une vitesse !

Pour ce qui est de la "conversion ségoliste", euh … C'est pas aussi clair que ça ! J'ai dit que je voterai p.ê. pour elle, si les "nonistes" (de gauche) n'arrivaient pas à se mettre d'accord sur un candidat commun (Bové ou un autre).

Écrit par : Bernard Langlois | 20/07/2006

@ Fulca
Ne cherchons pas à tout prix à établir des comparaisons.
(Putain je me méfie GRAVE de ton sens des comparaisons, si tu vois ce que je veux dire...)
Mais en effet, la passivité de la communauté internationale a quelque chose de terrifiant. (Voir là-dessus "Politis" de ce matin.)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 20/07/2006

@Seb et Fulca : je signe.

Écrit par : Bernard Langlois | 20/07/2006

@Seb : comparaison n'est pas raison, tu as  … raison !

Reste qu'on n'en finit pas (on : l'Occident) d'alimenter le deux poids deux mesures. La Serbie, on bombarde ; et à Israël, on dit : "Tss, tss, vous n'en feriez pas un peu trop ?"

Écrit par : Bernard Langlois | 20/07/2006

@ Gémayel, un fameux moment de télé, le journaliste de la 2 (tu dois savoir son nom) viré parce qu'il avait osé dire que la mort de la princesse Grace était anecdotique eu égard à cet événement au Liban

@ Seb, je maîtrise mon sens des comparaisons, je mets des bémols dans le texte comme utiliser le mot "ressemble". L'usage des comparaison peut-être éclairant s'il est manipulé de manière neutre et non partisane, en sélectionnant tous les faits et non pas quelques faits pour les faire coller à l'idée qu'on a dans la tête (c'est le problème de pas mal d'intellectuels et de journalisme)

Écrit par : Fulcanelli | 20/07/2006

Pour revenir au sujet initial (l'horreur), il semble que le matos dégainé par l'armée israélienne ne fasse pas non plus dans le chirurgical. Bombes à fragmentations, au phosphore, creuses (qui réduisent l'intérieur des corps en purée), on a des infos recoupées là-dessus ?

Écrit par : Pescade | 20/07/2006

@ fulca

T'es con ou quoi ?
Le fouteur de merde qu avait osé mettre en relation la mort accidentelle de la Grace et celle pas du tou accidentelle d'Amin Gemayel, c'était justement Bernard Langlois !
et il s'est fait virer du journal d'Anenne 2 pour ça !!!!

Putain ! Réveille-toi !

Écrit par : Grabuge, proche du point de fusion | 20/07/2006

aux névrosés des poids et autres mesures:
quoi qu'on pense de l'opération israelienne, 300 morts, ce n'est pas srebrenica; quoi qu'on pense de l'opération de l'OTAN en ex-yougoslavie, il est honnête de rappeller qu'elle a eu lieu après plusieurs années de massacres impunis, et pas au bout d'une semaine. le deux poids deux mesures est dans la comparaison; pas tellement dans la réalité factuelle.

aux "kosovars" du blog:
l'histoire du kosovo, c'est celle d'immigrants albanais, récemment installés sur une terre ancestralement serbe, ayant exhibé des droits historiques contestables pour exiger d'abord l'autonomie, puis l'indépendance, principalement en raison des nombreuses erreurs et fautes serbes. je dis ça pour dire qu'on pourrait aussi bien, sans trop tordre les événements, comparer les kosovars aux israeliens de 48. Mais bizarrement, si j'ai entendu des gens contester l'intervention occidentale au kosovo, j'ai assez peu entendu parler de "colonialisme albanais", ou je ne sais quelle chimère

Écrit par : David T | 20/07/2006

@ Pescade : oui, sur les Bombes à sous-munitions (BASM). Communiqué de presse de Handicap International en date du 19 juillet. "HI alerte la communauté internationale sur la possible utilisation de mines anti-personnel et de BASM dans le conflit opposant actuellement... (...) Selon plusieurs témoignages, des BASM auraient été utilisées par les forces israéliennes lors des offensives des derniers jours au Sud Liban, en particulier dans la banlieue Sud de Beyrouth. Ces témoignages sont à mettre en relation avec l'annonce officielle par l'Etat israélien lui-même qu'il se réservait le droit de faire usage de BASM dans le cadre de son intervention actuelle au Liban. Par ailleurs, plusieurs sources font état de l'utilisation par le Hezbollah de mines antipersonnelles dans certaines zones du Sud Liban, au cours des dernières années. (...) Les sous-munitions sont des mini-bombes regroupées par dizaines ou centaines dans des conteneurs. Dispersées au hasard de leur largage, elle bafouent les règles du droit international humanitaire, qui impose aux belligérants de faire la distinction entre cibles militaires et zones civiles."

Écrit par : Olivier Bonnet | 20/07/2006

3 éditoriaux de l'Orient-le-Jour (1er quotidien libanais (chrétien)), à lire absolument.

L'éditorial de Issa GORAIEB
Fautes de guerre

Hier la résistance palestinienne, aujourd'hui une résistance qui, pour être libanaise, ne se réclame pas moins de la révolution islamique iranienne. Et invariablement, aujourd'hui comme hier, le même et brutal médicastre prétendant œuvrer à neutraliser le mal, mais s'acharnant, en réalité, à tuer le malade. Le plus grave cependant, c'est ce vague délai de livraison (quelques jours, quelques semaines ?) gracieusement consenti au boucher israélien par une communauté internationale visiblement guère pressée, cette fois, d'imposer un cessez-le-feu.

Comment diable Israël a-t-il fait pour convaincre le monde qu'il était le mieux désigné pour mettre en application la résolution 1559 de l'ONU ? Nous l'y avons tout simplement aidé par une incroyable accumulation d'erreurs, par nos inhibitions, nos contradictions et nos divisions, par notre incapacité de saisir la chance historique d'édifier un Liban nouveau que nous offrait la fin de l'occupation syrienne. Erreur générale, pour commencer, que tout ce temps perdu en vaines discussions, en manœuvres, en finasseries politiciennes, à la recherche de cette formule magique qui eût permis de désarmer le Hezbollah sans le désarmer tout à fait, en le désarmant absolument. Erreur, que l'ambiguïté érigée en règle de gouvernement sous couvert de consensus national, sans souci de la lassitude croissante des puissances ou des énormes périls que recelait l'entrée en éruption du volcan palestinien.

Erreur colossale, de même, que cette capture de soldats israéliens à la frontière sud, opérée au lendemain du dévastateur ratissage de Gaza opéré en représailles, précisément, à une opération similaire conduite par le Hamas. Qu'à l'orée d'une saison touristique des plus prometteuses, le Hezbollah ait embarqué le pays tout entier, contre son gré, dans une catastrophique aventure, c'est l'évidence même, hélas. Que cette funeste décision ait obéi à des considérations et des motivations iraniennes, syriennes ou les deux à la fois, la terre entière en est convaincue (et avec elle, n'en doutons pas, l'écrasante majorité des Libanais eux-mêmes). Que ce pays serve de seule victime expiatoire, car ce serait trop pousser les enchères que de s'attaquer aux plus gros poissons, ne rend le fait que plus révoltant encore. Et pourtant, c'est une erreur littéralement planétaire cette fois que commettent les puissances, si elles croient qu'un Liban meilleur peut vraiment être façonné – à coups de massue – par l'État d'Israël, parfaite antithèse, en effet, du cas libanais.

« Vingt ans en arrière ! » Dans cette sinistre promesse que nous ont faite, d'emblée, les chefs de guerre israéliens, il y a toute l'exaspération, la hargne, la rage que suscite notre petit pays surmontant l'un après l'autre tous les coups du sort, et obstiné à construire et reconstruire, sans cesse, son modèle. Car ce n'est pas le Hezbollah, mais le Liban tout entier, dans sa population civile comme ses infrastructures vitales, qui est l'objet en ce moment de la furie israélienne, laquelle n'épargne ni les ambulances ni les hôpitaux, pas plus que les usines de produits alimentaires et les convois de vivres. Et c'est le comble de l'absurde que l'on atteint avec le matraquage de cette même armée régulière, dont on attend pourtant qu'elle prenne en charge un jour la région frontalière : force internationale ou non, c'est un outil essentiel de toute stabilité future que l'on est en train de démonter systématiquement. À quelle fin ?

L'Administration Bush a fait ses preuves de manière on ne peut plus éloquente, comme on sait, en Irak. Et ses équipées antérieures en terre libanaise ont déjà illustré une méconnaissance des réalités absolument stupéfiante, de la part d'un État aussi bien rodé à la guerre qu'Israël. Ce n'est pas en mettant à l'épreuve le culte du sacrifice inhérent à la communauté chiite que l'on peut, l'espace d'une campagne militaire,dresser celle-ci contre le Hezbollah. Ce n'est pas en faisant de la banlieue sud de Beyrouth un paysage lunaire, un Nasrallahgrad, que l'on vient à bout de la véritable adulation que vouent au chef de la Résistance islamique les foules palestiniennes orphelines de leurs héros historiques. Ce n'est pas en faisant de Fouad Siniora le maire en larmes d'un pays sinistré que l'on soutient dans les faits cette démocratie libanaise qu'évoquait encore hier George Bush, qu'on lui épargne la honte et la calamité de retomber dans les griffes du voisin syrien.

Ce n'est pas en le cassant purement et simplement que l'on peut régler la complexe question du Liban.

Issa GORAIEB


----------------------------------------------
Les yeux grands ouverts
L'article de Élie FAYAD


Une fois de plus, l'arbre israélien cache la forêt libanaise, quand ce n'est pas le syrien, l'iranien, ou l'américain !

Non, il n'y a aucune malédiction qui poursuit ce pays ! Il y a simplement une plaie béante que nous refusons de voir, de traiter, de guérir. Et s'il arrive parfois que nous la voyions, nous inventons n'importe quoi pour la dissimuler… jusqu'au prochain désastre.

L'heure, nous dit-on, n'est pas aux règlements de comptes, mais à l'unité nationale !
Elle est belle, en effet, cette unité nationale, à l'ombre de laquelle tout le monde dit ce qu'il ne pense pas et pense ce qu'il ne dit pas ! El e est magnifique, cette unité, avec une partie des Libanais qui souhaitent la victoire du tandem irano-syrien et l'autre sa défaite ! Elle est sublime, cette unité, lorsqu'une communauté tout entière est verrouillée et confisquée au profit des intérêts d'une puissance étrangère ! Lorsqu'un parti politique, qui se dit encore libanais, est prêt à sacrifier jusqu'au dernier de ses compatriotes, à ruiner un pays pour qu'une république excitée puisse jouir d'un arsenal nucléaire et exercer son hégémonie sur le monde islamique !

D'ailleurs, sur ce plan, et malgré une fréquentation de plus d'un demi-siècle, Israël semble toujours très mal informé des us et coutumes des tyrans de la région. Comme Saddam naguère, comme les Assad père et fils, comme le Kadhafi d'une vie antérieure, comme le fou furieux du 11 septembre, le prédateur de Téhéran se fiche de Jérusalem et de la Palestine comme de sa première chaussette. S'il veut des dragées atomiques, c'est pour les pointer sur ses « frères », pas sur ses « cousins » !

Cela fait près de quarante ans qu'au Liban les mêmes causes produisent exactement les mêmes effets. Quarante ans que l'État libanais se désiste systématiquement non pas de son droit, mais de son devoir impératif d'exercice de sa souveraineté sur l'ensemble du territoire. Trop de gens ont payé ce désistement de leur vie, de leurs biens et de leurs espoirs pour qu'on continue à se taire et laisser faire. Dans une, deux, trois ou quatre semaines, le monde extérieur finira bien par imposer un cessez-le-feu. Le calme reviendra. Mais pour combien de temps ? Jusqu'à quand va-t-on permettre à ceux qui ont raté le train de l'arrêter à chaque tournant ?
Jusqu'à quand va-t-on agiter le spectre de la guerre civile pour justifier les pires lâchetés ? Jusqu'à quand va-t-on faire croire que des notions aussi élémentaires que la souveraineté et le monopole étatique de la force peuvent faire l' objet d'un « dialogue » ?

Que des formations politiques aient des points de vue divergents sur la stratégie défensive de la nation est parfaitement légitime et normal. Qu'elles discutent entre elles pour trouver un terrain d'entente l'est davantage. Mais après quarante ans d'une amère expérience, quiconque cherche encore à se substituer à l'État, quelles que soient ses motivations, commet un épouvantable crime. Et quiconque cède à la lâcheté de ne point le dénoncer commet aussi le même crime. L'État, le gouvernement, sont impuissants, paraît-il. La belle excuse ! Pourquoi alors entretenir à grands frais une administration, une armée et une justice ? Pourquoi les 40 milliards de dettes ? Pourquoi avoir fait Taëf ? Pourquoi le 14 mars ?

Le problème du Liban n'est ni israélien, ni syrien, ni iranien. Il est exclusivement libanais. Et sa solution sera exclusivement libanaise. Ou ne sera pas !

-----------------------------------

La chronique de Nagib AOUN
En lettres de sang*

Le Liban est assassiné, démembré, désarticulé, il agonise et ses bourreaux le maintiennent en vie pour mieux le supplicier, pour enfoncer le couteau plus profondément dans son corps, pour déshumaniser sa terrible descente aux enfers.
Le Liban se meurt et ses bourreaux interprètent la danse du scalp sur un champ de ruines. Le Liban est crucifié et les Ponce Pilate ferment les yeux, détournent leur regard du Cèdre ensanglanté.
Le Liban dans la tourmente ? C’est un euphémisme. Le Liban est anéanti, systématiquement démoli, une destruction massive, une annihilation méthodique, ville après ville, village après village, quartier après quartier.
Sa carte géographique même en est pulvérisée, avec la disparition de pièces maîtresses de son infrastructure, de localités entières du Liban-Sud.
Le Liban est assassiné et le monde arabe, compatissant, tient des assises urgentes… pour se déclarer incompétent, pour taire les voix de la raison, timidement émises par Ryad, Le Caire et Amman, pour relancer la balle dans le camp des Nations unies.
Le Liban se liquéfie et le Conseil de sécurité se réunit aussitôt… pour ne rien décider.
Le Liban est abandonné à son sort, quasiment sommé de régler tout seul ses problèmes… et des parties libanaises continuent à parier sur le temps, à refuser le plan de sauvetage solennellement annoncé par Fouad Siniora.
Le Liban pays sinistré : un constat accablant, un SOS pathétique lancé par le Premier ministre d’un pays aux abois. Mais y a-t-il encore des oreilles pour entendre, des instances internationales pour arrêter le massacre ?
Une démission effrayante, mais aussi un message assourdissant : la solution, c’est au Liban qu’elle se trouve, dans l’application entière de la résolution 1559, dans l’adoption immédiate du plan Siniora, dans l’adhésion totale du Hezbollah à la légalité libanaise, seule à même de sécuriser le Liban, de protéger ses frontières.
Le Liban se meurt et toute obstination, tout refus de souscrire à la volonté internationale, à celle de la légalité, seule planche de salut, équivaudraient à un suicide, pire à un crime collectif contre toute la nation.
Sans nullement vouloir revenir au « péché originel », au processus de cause à effet qui a conduit au drame actuel, un jour ou l’autre, quand le cauchemar aura pris fin, le peuple sera en droit de réclamer des comptes, les « aventuriers », pour reprendre les termes du communiqué saoudien, auront à rendre compte de leur action.
Un mot pour finir, une réflexion amère, mais ô combien révélatrice : alors que la machine de guerre israélienne détruit le Liban, le raye de la carte, l’Iran n’a qu’un souci : protéger la Syrie des foudres israéliennes. Laquelle Syrie n’a également qu’un seul souci : rester en dehors de la mêlée… mais en soutenant le Hezbollah jusqu’au dernier Libanais.

Nagib AOUN

* Titre tiré du supplément publié le 14 mars dernier, intitulé « L’espoir en lettres de sang ». L’espoir ne disparaîtra pas et de l’apocalypse surgira forcément la résurrection.

Écrit par : David T | 20/07/2006

Pescade,
Les bombes dont tu parles sont interdites et ne sont à priori pas utilisées Les bombes à fragmentation c’est 500 morts au kilomètre pour 250kg de ferraille en une seule bombe. La purée c’est la bombe à neutrons, elle n’a jamais été fabriquée. Cela n’empêche pas l’horreur de la guerre ni sa signature armes traditionnelles. Par contre et le Hezbollah et Israël peuvent disposer d’armes à uranium épuré. On meurt dix ans plus tard. Utilisée dans la première guerre d’Irak.

Écrit par : martingrall | 20/07/2006

david T merci de ces textes.

Écrit par : martingrall | 20/07/2006

@ fulca

T'es con ou quoi ?
Le fouteur de merde qu avait osé mettre en relation la mort accidentelle de la Grace et celle pas du tou accidentelle d'Amin Gemayel, c'était justement Bernard Langlois !
et il s'est fait virer du journal d'Anenne 2 pour ça !!!!


On se calme ! Je n'ai pas assez de mémoire pour enregistrer toute l'Histoire de la télé. Ca commence à bien faire, d'être traité de con. Justement, j'ai décidé de ne plus aller sur le Del, moi aussi je ferme le rideau !

Écrit par : Fulcanelli | 20/07/2006

"""aux névrosés des poids et autres mesures:
quoi qu'on pense de l'opération israelienne, 300 morts, ce n'est pas srebrenica; quoi qu'on pense de l'opération de l'OTAN en ex-yougoslavie, il est honnête de rappeller qu'elle a eu lieu après plusieurs années de massacres impunis, et pas au bout d'une semaine. le deux poids deux mesures est dans la comparaison; pas tellement dans la réalité factuelle."""

à l'éclopé de la mémoire, je te signale qu'Israël a déjà massacré le Liban en 1982; 20000 morts.

Écrit par : Fulcanelli | 20/07/2006

@ Bérangère
Merci pour la traduction.

@ Grabuge
Tout d'accord avec toi

@ Bernard L.
Je suis votre petite jeune, aucun souvenir de 1982 (j'avais 7 ans). J'apprends beaucoup de chose sur ce blog et le troittoir d'enfance© (d'en face c'est un lapsus que j'ai fait il y a un petit moment déjà).

Écrit par : carole | 20/07/2006

@ Fulcanelli

Là, tu me la joues très petit bras....
Comment ça, tu te souviens pas de l'éviction de Langlois du JT de Antenne 2 ?
Déconne pas !
Ou alors tu considérerais tout mouvement humain comme négligeable s'il ne rentre pas dans une période archéologique ?
Ben merde....

J'ai déjà balancé chez Guy la traduction in extenso du discours qu'avait prononcé un certain Ed Burrows, artisan principal de la chute de McArthy...
Tu veux que je continue ???
Je peux aussi te faire le chant 20 de l'iliade....

Que tu te plantes, je l'accepte et le comprends.
Que tu persistes dans la vision bipolaire digne de gogols, ça me troue la fouille...

C'est dit, mon cher prince d'Aquithènes qui sur ce coup n'a rien de princier et encore moins d'aquitain.
A plus quand je serai moins volcanique....

Écrit par : Grabuge, proche du point de fusion | 20/07/2006

@carole : "@ Bernard L.
Je suis votre petite jeune, aucun souvenir de 1982 (j'avais 7 ans). J'apprends beaucoup de chose sur ce blog et le troittoir d'enfance© (d'en face c'est un lapsus que j'ai fait il y a un petit moment déjà)."

On apprend à tout âge ; et vous avez beaucoup de chance d'avoir encore beaucoup à apprendre ! ;-)

Écrit par : Bernard Langlois | 20/07/2006

Bechir Gemayel, chère Grabuge, pas Amine (son frère).

Écrit par : Bernard Langlois | 20/07/2006

@ Au fait Bernard, tu n'as pas mal pris mon post sur le JT de la 2. Sincèrement, je me rappelle de l'événement qui m'avait choqué, ton éviction, mais j'avais oublié le nom de l'intéressé, maintenant ça me revient. Par contre, le coup des gants de boxe, avec Le Pen et Tapie, c'est Paul Amar, je me souviens. T'avais qu'à participer au téléthon Bernard, je me serais souvenu de toi

Écrit par : Fulcanelli | 20/07/2006

@ Fulcanelli

Là, tu me la joues très petit bras....
Comment ça, tu te souviens pas de l'éviction de Langlois du JT de Antenne 2 ?
Déconne pas !
Ou alors tu considérerais tout mouvement humain comme négligeable s'il ne rentre pas dans une période archéologique ?
Ben merde....

Je me souviens parfaitement de l'événement, preuve que je suis attentif à l'éthique, après, que j'ai oublié le nom de l'intéressé, ce n'est pas important. J'avoue avoir aussi une difficulté à mémoriser les prénoms mais comme ce n'est pas une pathologie répertorié par l'académie des sciences médico-psychique, je ne me soigne pas.


Donc joue pas les mongoles, j'ai assez à faire avec les coincés de la science sur ce débat assez animé, mon côté décalé, lancer une provoc contre Darwin alors que la controverse du ^moment c'est le Proche-Orient.

http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=11701&id_forum=103961&var_mode=recalcul#commentaire103961

Écrit par : Fulcanelli | 20/07/2006

Pétard ! Je m'étais trompée de frère ????
Totalement désolée sur ce coup.... moi qui me targue d'une mémoire d'éléphant, je me retrouve prise dans un rêt que je n'avais pas imaginé....

N'empêche que je me souviens bien de l'époque et que les suites m'avaient moyennement plues....

Faut dire aussi que ma fille, première née, est apparue la nuit de Sabra et Chatila et que je n'oublierai jamais.
JAMAIS.

Écrit par : Grabuge | 20/07/2006

La guerre est la plus pure expression de la connerie humaine. On a, nous européens de l'ouest, oublié ce principe et ses corollaires. Ce genre de photos nous le rappelle gentiment.
La guerre, c'est l'horreur pure, documentée depuis des siècles, mais il y a encore suffisamment de gens pour croire qu'aujourd'hui, mieux qu'hier, on peut changer le visage de la guerre.
Non. On ne peut pas, on ne pourra pas. La guerre, c'est l'ignominie pure.

Écrit par : bert | 20/07/2006

Quelqu'un a fait des recherches apparemment plus sérieuses sur cette photo:
http://ontheface.blogware.com/blog/_archives/2006/7/20/2142505.html

Écrit par : biou | 20/07/2006

merci à biou pour ce lien. ça remet en perspective, pour une part, cette image. On sait au moins ce que cette photo n'est pas: l'expression d'une haine anti-libanaise organisée et infusée aux enfants des écoles. Mais quand même. Un adulte, un officier, aurait du dire stop, dire non à ce contact obscène.

Écrit par : David T | 20/07/2006

PS: ce qui me rassure, sur cette enquête, c'est qu'en fait non, mes "antennes" ne me donnent pas une image déformée de la réalité israelienne. La lecture de la presse, et les contacts que j'y ai, dessinent une image où, effectivement, il n'y a pas de haine anti-libanaise, et pas de plaisir à ce qui est fait (contrairement à certaines opérations antipalestiniennes où, il faut aussi le dire, une joie mauvaise s'exprime dans certains secteurs de l'opinion). Et cette image ne permet pas, donc, de dire le contraire. C'est assez rassurant.

Écrit par : David T | 20/07/2006

@ Biou
Merci pour ces précisions. Au lieu de plus sérieuses, je dirais plus approfondies.
Si c'est seulement représentatif d'une histoire, on peut comprendre que la presse n'ait pas repris la photo, pour ne pas en faire une généralité comme c'est le cas sur certains sites.

Écrit par : carole | 20/07/2006

J'ai relevé trois incohérences graphiques qui n'ont pas résisté à photoshop. Je suis infographiste et franchement, cette image est un montage... très facile à démonter.

La question centrale reste c'elle de l'intention de l'auteur, car l'autenticité de l'image n'a pas beaucoup d'intéret. Peut être n'avait-il d'autre intéret que d'être relayé massivement... un bel "atrapmouche".

Écrit par : Arnaud | 20/07/2006

@ Olivier et Martin : Merci pour vos infos, je me doute bien que ces bombes "sont interdites et ne sont à priori pas utilisées". Mais ça devient une question devant l'accumulation de messages les mentionnant.

Concernant les BASM, l'une des demandes récurrentes des autorités libanaises depuis l'évacuation israélienne est que Tel Aviv leur communique les cartes des zones où ont été disséminées ces mines. Demande qui n'a jamais été satisfaite. Peut-être le Hezb a-t-il voulu vitrifier la frontière en en disséminant également. Mais je ne pense pas que les gens qui en sont actuellement victimes fuient le conflit en direction de la frontière israélienne. Je me demande aussi comment les hezbollahis ont pu les larguer. Ils ont des hélicos ?

"La purée", c'est la description que font ceux qui parlent des bombes creuses qui "désarticulent de l'intérieur" les corps des personnes et animaux situés dans l'onde de choc et "les rendent mou comme des marionnettes". Info, intox ?

Quant aux bombes au phosphore, là, c'est Emile Lahud qui en a directement dénoncé l'emploi par les FDI.

Sinon, c'est intéressant les papiers des rédac-chefs d'Orient-Le Jour, c'est vraiment écrit le cul sur une couronne d'épines. Mais les procès contre la libanité du Hezbollah sont curieux. Désigner l'une des principales (première?) forces politiques nationale de 5e colonne c'est assez osé.

Côté corpo, les journalistes israéliens décident de quitter la fédération internationale des journalistes qui a refusé de retirer sa condamnation du bombardement d'Al Manar et d'une équipe d'Al Jazira.

Écrit par : Pescade | 20/07/2006

Ya Loubnan…

18h20 - Paris Le ministre des Affaires étrangères Philippe Douste-Blazy annonce son départ pour le Proche-Orient.

Écrit par : Pescade | 20/07/2006

"""il n'y a pas de haine anti-libanaise, et pas de plaisir à ce qui est fait (contrairement à certaines opérations antipalestiniennes où, il faut aussi le dire, une joie mauvaise s'exprime dans certains secteurs de l'opinion). Et cette image ne permet pas, donc, de dire le contraire. C'est assez rassurant.""


Signe de lâcheté, le plaisir d'humilier et détruire le plus faible, pauvre Israël, tu es tombé bien bas et c'était le motif initial de ce billet, ces enfants, indigne d'une civilisation qui se réclame de la civilisation, Israël regresse au stade de la barbarie d'Etat rationnel, suivez mon regard

Écrit par : Fulcanelli | 20/07/2006

@ Arnaud : extrêmement grave que ce message qui prétend avoir démasqué un grossier trucage.

Écrit par : Olivier Bonnet | 20/07/2006

La photo ne semble pas traffiquée; Voici la même scéne : les deux mêmes gamines avec un léger décalage chronologique que la photo publié sur ce blog, dans Courrier international photo AP

http://www.courrierinternational.com/article.asp?obj_id=64701

Écrit par : raves | 20/07/2006

Putain que c'est beau ce qu'il écrit Gérard Boutet ! Merci Zgur de nous avoir fourni cette précieuse URL !

Écrit par : Elvan | 20/07/2006

Si je pouvais les rencontrer j'aurais une question aux deux parties de merde (si si tout de même, donner à l'autre la responsabilité des morts provoquées par son propre camp c'est la plus belle gerberie cynique qu'il me soit donné de lire sur des forums ou dans ce qu'Israël et le Hezbollah ont d'auto-justification par voie de presse) qui nous font chier par leur nationalismes à la con, leur unilatéralité et leurs occidentales amitiés en tout genre (trous d'balles cyniques pour les fans de Tsahal, crétins inconséquents qui n'ont aucune idée de ce qu'est la chariah pour les autres). Si on les suis bien, il y'a matière à se réjouir que des enfants, femmes et hommes y passent chaque jour d'un côté comme de l'autre de la frontière, le nombre de mort étant proportionnel aux moyens de la partie adverse. Si l'on se tient à leur raisonnement et d'après ce que j'ai pu lire et voir (certes via des reportages) il y'a fierté pour une mère de voir sa fille ou son fils partir dans l'armée en Israël et dans l'autre camp d'avoir un enfant (voir tous) qui meurt(ent) en posture sacrificielle. Si des générations encore vivantes aux toutes dernières l'inlassable loi du talion, de l'orgueil et l'invocation de valeurs religieuses ancestrales qui une fois passées dans des mains assoiffées de pouvoir en rejaissent sous le sceau du sang et de la mort. Si dans les coeurs de notre vieille Europe, il y'en ai qui soient assez débilement dupes (faussement pour beaucoup) de soutenir les assassins des deux camps. Si si si... si tout celà, alors... quand en sortira t'on? Quand????

Écrit par : Ugo | 20/07/2006

Kofi Anane vient de demander le cessez-le-feu et la libération des soldats Israéliens. Ça y est, je crois que la guerre est finie, on va pouvoir enfin parler "Ouh la la comme il fait chaud en été, fera-t-il froid cet hiver".

Si Kofi a besoin d'une remplaçante pour les vacances, je prends, ça a pas l'air trop dur comme boulot !

Écrit par : louise | 20/07/2006

Back in town.
Je ne crois donc pas, après lecture de toutes vos contributions, que cette photo soit un montage.
Je continue à la trouver parfaitement atroce.
Je continue à penser que rien ne peut justifier cette saloperie.
Je continue à penser à ce qui peut se passer dans la tête de ces pauvres petites gamines.

Et dans moins d'une heure y aura ici un nouveau billet. (21 juillet, 00.05.)
Plus léger.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 20/07/2006

@Fulcanelli

ça fait un moment qu'on le suit, ton regard, et tout ce qu'on a vu, c'est ton amour des rapprochements hasardeux. Mais je ne vais pas faire, précisément, ce que je reproche aux israeliens: je ne céderai pas à ces provocations.

@Ugo

dans tous les pays du monde, et partout, les gens sont fiers de défendre leur pays. Et je parle y compris des feddayin du hezbollah, je le dis pour ceux qui font exprès de ne pas comprendre. Inutile de la jouer tragédien en représentation de la grande scène du II si c'est pour dire des platitudes.

Écrit par : David T | 20/07/2006

@sebastien fontenelle

si tu lis les liens de biou, tu auras une idée de ce qui se passe dans la tête des gamines. c'est le genre d'enquêtes qui permet de s'éviter de passer trop rapidement du particulier au général, du cas d'espèce à la vérité première.

Écrit par : David T | 20/07/2006

@ David T
Relis mon dernier commentaire.
Je n'en retire pas un mot.
Désolé.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 20/07/2006

Ce n'est pas un montage mais bel et bien une photo d'agence la preuve icic :http://fr.news.yahoo.com/17072006/74/photo/israeli-girls-write-messages-on-a-shell-at-a-heavy.html

Écrit par : arion | 20/07/2006

mais je ne t'ai pas demandé d'en retirer un mot; il me donnait juste l'impression que tu n'avais pas lu ce texte qui donnait un vrai début de réponse à ta dernière question. Mais si tu l'as lu et que c'est ta conclusion, c'est aussi ton droit.

Sale journée virtuelle pour moi: d'abord le SCUD de la véracité des photos, que j'assume, j'avais pris de gros risques (il faut savoir le faire parfois), puis Langlois qui m'assomme avec son erratum qui m'avait échappé. Ou plutôt: tout à mon préjugé, je ne l'ai même pas cherché, n'imaginant pas son existence. Du coup, je suis inaudible quand je relativise ces photos (mais j'ai dit aussi l'horreur qu'elles m'inspiraient, avec je crois une certaine honnêteté), et je suis inaudible quand je dis à Langlois qu'il m'insulte en disant que j'aurais découvert dans la "presse confessionnelle juive" (je crois que l'expression consacrée est plutôt "presse communautaire"; j'imagine que le "confessionnel" est fait pour donner un petit côté intégriste à tout ça) les extraits de son bloc-notes que j'ai cités. Qu'il s'étonne de voir les mêmes citations à droite et à gauche montre simplement que ce sont les mêmes passages qui ont choqué les uns et les autres; qu'il veuille être cité in extenso ou pas du tout est caractéristique des grands penseurs universels que notre pays a la chance d'abriter. Mais franchement, ce préjugé là me reste coincé au fond de la gorge, comme l'arête d'un mauvais poisson.

Mais c'est vrai, je l'ai pris en grippe aujourd'hui, et je m'en excuse d'autant plus que je suis plutôt un garçon pacifique, et que globalement, je trouve que Langlois est un propalestinien mesuré, et pas démesurément agressif (même si ça lui arrive, et j'avoue ne pas comprendre par exemple la mauvaise saillie contre anne sinclair, que j'ai lue sur internet et dont j'ai retrouvé le bloc-notes qui ne m'a pas plu). Ce n'est pas quelqu'un que j'admire, mais c'est quelqu'un que je respecte plutôt. Il aura payé pour d'autres. Mais je veux aussi dire pourquoi.

Il y a eu ce message de BL:
"On commence par nier, crier à la propagande. Comme David T.
Puis, devant l'évidence, on se replie en bon ordre, en tentant de déplacer le débat … Comme ce M. Medioni"

Et vraiment, VRAIMENT, s'il y a quelque chose qui me rend agressif, c'est qu'on me prenne pour un "ON". Et en plus qu'on amalgame ce que j'ai dit avec ce qu'a dit un autre pour en faire un procédé. J'ai dit ce que j'ai dit, pas ce qu'a dit un autre, et je ne représente PERSONNE. Et je n'ai pas "crié à la propagande", même si de toute évidence il y a une part de propagande dans l'exploitation de cette image singulière, j'ai fait un pari. Que celui qui n'a jamais parié, et jamais perdu, me jette la première pierre. Et surtout, surtout, JE ne me suis pas dérobé, et JE n'ai pas "déplacé le débat". J'ai dit, une fois l'image avérée, ce que j'en pensais et qui n'est pas, que je sache, tendre. Et l'homme qui avait commis cette insulte n'en n'a pas pris acte.

Que ce soit dit pour mémoire

Écrit par : David T | 20/07/2006

Ca troll sec ici la photo est vraie.

Écrit par : Invoqueur de Troll | 20/07/2006

Vois ic la photo est vraie : http://fr.news.yahoo.com/17072006/74/photo/israeli-girls-write-messages-on-a-shell-at-a-heavy.html

Écrit par : la photo est vraie | 20/07/2006

PS: et histoire de boire le calice jusqu'à la lie, je précise ce que j'ai évoqué dans le message précédent: je tiens à m'excuser du préjugé qui a été le mien sur bernard langlois, en n'imaginant pas que des excuses avaient été présentées. Est-ce que ces excuses ont eu comme conséquence une vigilance plus grande face aux bobards? C'est ce que l'avenir dira, pour lui et pour moi.

Écrit par : David T | 20/07/2006

Savez vous ce qu'est un Troll ?
a voir ici :
http://www.uzine.net/article1032.html

Écrit par : Trotro | 20/07/2006

@ David T.
Ben j'aime plutôt bien tes derniers commentaires.
Je trouve que c'est bien de finir cette journée "un peu" rude sur cet apaisement.
Donc, merci.
:-)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 20/07/2006

@David T : tu as raison David T, il y'en a qui ne se complaisent pas de platitudes, voient l'aspect sous-jascent des choses pour se fondre dans la posture nécessaire du camp. Si je me devais de défendre mon pays je le ferais. Si on me contraignait (à peine forcé) à m'en prendre à un peuple qui ne m'a rien demandé si ce n'est celui de vivre je refuserais. On se bat de soldat à soldat. Un combattant qui tombe est un mort, un civil fauché est une victime. Rire au départ de son abrupti de gosse de 19 ans qui va la morgue aux lèvres faire chier un vieillard à un checkpoint ou jouer le patriote char abrahams contre kalashnikof, c'est être un con. Donner louange à son fils qui va se faire exploser au coeur d'un bus dont les occupants n'ont demandé rien à personne pareillement. Que l'on comprenne ou compatisse je l'admets, que l'on applaudisse non, désolé. Parfois le binarisme de pensée est assassin.

Bonne chance à toi

Écrit par : Ugo | 20/07/2006

Elles ne devraient pas s'approcher si prés des bombes elles pouraient se blesser. Et puis il faut pas 'oprocher d'objet radioactif comme ça c'est mauvais pour la santé.

Écrit par : Une blague | 21/07/2006

Celles et ceux qui veulent souffler un peu peuvent actualiser...

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 21/07/2006

Ugo,

c'est un peu facile de donner des leçons depuis paris, non?

des kamikazes, je n'en connais pas. mais des jeunes de 19 ans postés à des check points, j'en ai des proches autour de moi. Et si tu crois que c'est marrant, si tu crois que leurs familles sont contentes de les savoir où ils sont, si tu crois que c'est autre chose que la frousse qui les rend patibulaires, si tu crois qu'ils ont un autre sentiment que celui de faire leur devoir, et bien tu te gourres.

et si tu crois que je n'ai pas la même compassion pour le feddayin qui combat, l'arme à la main, pour sa liberté, tu te gourres aussi.

c'est vrai que le kamikaze, j'ai plus de mal. Mais ce n'est pas non plus exactement la même chose. Il y a d'autres éléments qui entrent en ligne de compte.

Écrit par : David T | 21/07/2006

@sf

mais comment auront-ils ton message s'ils ne mettent pas à jour?

PS: évite "actualiser", ça me rappelle des collègues à qui j'ai envie de mettre un pain quand ils veulent actualiser les trends pour vérifier si les assomptions sont consistantes.

Écrit par : David T | 21/07/2006

@ David T.
Noté.
;)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 21/07/2006

cette image est passée sur el jazeera la chaine arabe.
et il parait que c'est pas de l'intox.

Écrit par : rob | 21/07/2006

Bonsoir,
Photographe à la retraite je bosse pas mal en numérique.
Cette photo hélas me paraît non truquée mais à cette résolution (trop basse) impossible de voir si c'est un trucage, donc au seuls critères de l'angle de prise de vue et l'éclairage sous une lumière assez voilée donnant des ombres douces et diffuses laisse penser à une réalité.
Mais il y a un mais. Rien n'empêche un photographe tordu pour avoir un scoop, de faire une mise en scène de ce type jusqu'à y intégrer en arrière plan une (blonde Israélienne) ? qui rit !
A +

Écrit par : Humaniste | 21/07/2006

@David T : tu évoques un combat de soldats à soldats tel que je le décrivais et il est parfois inévitable de par l'antagonisme des vues de deux nations. Hors cette guerre est un conflit de combattants à civils. Combien de militants du Hezbollah tués par rapport aux civils Libanais, combien d'hommes et femmes habitant paisiblement une maison Israélienne et potentiellement opposés à cette escalade fauchés par une roquette ou une bombe en comparaison aux soldats Hébreux tombés au combat dans la même période et pour le même conflit...

Écrit par : Ugo | 21/07/2006

@ David T
L'annonce de "actauliser" ou "refresh" ça sert à ceux qui reçoivent le flux RSS il me semble (j'ai pas choisi le flux RSS).

Écrit par : carole | 21/07/2006

J'applaudis au courage de David T qui reconnaît ses erreurs. On n'a ainsi pas l'impression, comme avec certains fanatiques - de tous bords s'entend - de débattre pour rien, leur mauvaise foi les empêchant d'évoluer d'un iota dans leurs positions.

Écrit par : Olivier Bonnet | 21/07/2006

Aujourd’hui les medias europeens parviennent encore a cacher aux peuples
europeens qu’ils sont directement concernés par les guerres d’Irak du Liban et demain peut etre d’Iran ,
sont caches soigneusement le lien direct et la menace reelle qui tient dans le fait de mieux en mieux connu ,que
Les bombes à l’uranium appauvri utilisées en Irak depuis 1991,et depuis peu au Liban pourraient avoir contaminé l’Europe
http://www.observabilis.com/
http://www.vivelecanada.ca/article.php/20060708064938448
http://www.planetenonviolence.org/Utilisation-d-armes-toxiques,-radioactives-par-l-armee-israelienne-a-Gaza-Au-Liban-aussi-,2006-07-16_a894.html

Écrit par : vladimir | 21/07/2006

@ David T, Ugo

Défendre son pays c'est partir conduire un char et viser sans crainte de dommages collatéraux ?

Pour d'autres commentateurs, refuser toute posture guerrière c'est être anti sémite ?

Écrit par : malu | 21/07/2006

Une photo, ca ne veut pas dire grand chose. Même si quelques gosses israéliens venaient à écrire des messages de haine ou de joie déplacée sur des obus prêt à l'emploi, cela ne devrait pas être généralisé à toute une population.
Ce qui est plus génant, c'est que je ne crois pas qu'il y ait jamais eu le même débat à propos des gamins palestiniens qui défilent en tenue de combat avec des ceintures de faux (j'espère) explosifs. Pour eux non plus, cela ne veu rien dire. Il n'y a pas de généralisation à faire, là non plus.
La guerre, disait je sais plus qui, c'est quelques mecs qui se connaissent très bien qui décident que des milliers de types qui ne se connaissent pas se mettent sur la gueule. Les assassins, tant israéliens qu'arabes, se trouvent dans les chancelleries, les beaux quartiers, les voyages officiels, ce sont eux qui recoivent les honneurs, qui déclarent, discutent. Ceux là n'ont pas besoin d'écrire des messages sur les obus.
Les militaires US qui écrivent des messages sur les bombes qui vont pleuvoir sur l'Irak ou l'Afghanistan ont 20 ans, ce sont aussi des gosses, ils sont tout aussi tristes à voir. Là encore, pas de généralisation à faire.

Dans ces guerres, il n'y a pas un camp meileur qu'un autre, toute tentative de légitimer une action ou d'en fustiger une autre est une complicité de crime.

Quant aux kamikazes, je me permets un parallèle: nos nations dites civilisées ont quantité de héros qui étaient des kamikazes. tel type est mort derrière sa mitrailleuse pour couvrir ses camarades, tel pilote dont l'avion était touché s'est délibérément écrasé sur une position ennemie. Quelle différence avec celui qui fait détonner sa charge? Même s'il tue des civils! Lorsque l'armée israélienne bombarde une zone résidentielle, elle tue des civils aussi, de loin, avec missile, mais je parie que si les palestiniens ou les hizbollah avaient des avions de combat et des missiles guidés, ils auraient moins de kamikazes, et plus de facilités à attaquer des positions militaires.

Encore une fois, si procès il doit y avoir, c'est la guerre, et ceux qui la décident, qui doivent être mis en accusation. Les Sharon, Olmert ou Nasrallah, les Bush ou Hussein, sont les deux faces d'une même médaille, ce sont eux qui sont haineux, violents, sanguinaires.
Face à un tribunal type Nuremberg, chacun d'entre eux prendrait le maximum. Mettre en accusation les peuples pour les décisions meurtrières de leurs "dirigeants" est une erreur.

Il n'y a pas de guerre juste, ni de guerre propre, chaque guerre est de la responsabilité des politiques qui les ont déclenchées, ou n'ont pas su les éviter. Il n'y a pas non plus de guerre utile, il n'y a que destructions et morts. C'est le seul résultat de la guerre, avec la création politique d'un romantisme morbide et d'une propagande haineuse qui permet d'en refaire une autre, plus tard.

Écrit par : bert | 21/07/2006

@ Sébastien Fontenelle, lui aussi encore plus sympahique derrière un café à l'ombre de Danton que sur son blog (si toutefois c'est possible...), mais qui a commis une ereur phonique (et donc orthographiquement pardonnable) puisqu'en ce qui me concerne ce n'est pas de "sybarite" qu'il s'agit mais de "six barriques"... soit 1 200 litres de rosé frais, bien sûr!
Qu'on aille pas dire après que je ne fais rien pour la viticulture!
Quant au piètre stratège...
"VA MOURIR A BANGKOK!"

Écrit par : Fleuryval | 21/07/2006

Vendredi matin : je découvre les derniers billets de David T., en effet Seb, plutôt apaisants, et j'en prends acte. A mon tour de lui dire que je regrette d'avoir pu le blesser ("ON" : mais reconnais, David, que nous ne polémiquons pas à armes égales. Moi, j'avance à visage découvert, on sait qui je suis, on peut très facilement se référer à mes engagements passés, à mes écrits depuis des années — y compris à mes erreurs, que j'assume quand il m'arrive d'en commettre. Toi, je ne sais rien de toi, tu ne dévoiles pas d'où tu parles, ce qui contraint à essayer d'imaginer : que probablement tu es juif, qu'une partie de ta famille est en Israël, et c'est à peu près tout ; d'où le fait que j'ai pu penser que ce que tu citais de mon papier sur Dieudonné venait de L'Arche, puisque c'était ce même passage tronqué qu'y avait épinglé le père Levaï. Bon : tu me dis que c'est faux, je te crois).

Bien sûr, nos désaccords sur la situation au Proche-Orient restent entiers. Mais je reconnais volontiers ta bonne foi et ton souci d'honnêteté intellectuelle, c'est ça l'essentiel pour pouvoir continuer à débattre.
En ce qui me concerne, ce sera tout pour aujourd'hui. J'ai à faire … dans le monde réel !
Bonne journée à tous.

Écrit par : Bernard Langlois | 21/07/2006

Le Hezbollah "kidnappe" deux soldats israéliens, et immédiatement c'est un déluge de feu qui s'abat sur le liban! Et il se trouve encore certains pour justifier une telle abomination ? Peu importe le point de vue iranien, du hamas ou du Hezbollah, peu importe leurs actes. Il y a ici un agresseur et un agressé. Un bourreau et une victime. Le Liban n'as rien à voir avec le Hezbollah, et les 20 ans d'occupation israélienne on achevé le peu qu'il restait de son armée. Mettre le Hezbollah au pas ? Mais il ne pourrait pas, même si la volonté y était! Anéantir tout un pays, en visant délibérément des (objectifs) civils, c'est un crime de guerre, point. Les traités internationaux, dont la convention de Genève, sont clairs à ce sujet. A la minute ou le premier pont était bombardé, Israël aurait dû être mis au ban de la communauté internationale et tout son gouvernement poursuivi devant le TPI Légitime défense ? C'est une plaisanterie bien sûr! Le Hezbollah est en état de légitime défense, ça oui, certainement!
Qui agresse qui depuis 60 ans. Qui possède l'armée la plus puissante et 200 têtes nucléaires ? qui kidnappe la moitié d'un GOUVERNEMENT DEMOCRATIQUEMENT ELU et bombarde les représentations officielles de l'autre moitié ? Qui applique une politique d'apartheid (en souvenir de l'original, qu'il a aidé pendant 20 ans à survivre a boycott ?)et a fait de GAZA la plus grande prison à ciel ouvert du monde ? Qui s'arroge un droit de vie et de mort sur tous les palestiniens avec ses assasinats ciblés et a bien failli constitutionnaliser la torture ? Kidnapping ? Mais combien de palestiniens, majeurs et mineurs, sont kidnappés et torturés par Tsahal depuis tout ce temps ? Elle est évidemment vraie cette photo, et elle s'inscrit dans une longue tradition (http://www.elmandjra.org/kicks_palestini.htm)
. Seuls ceux qui ne suivent pas l'actualité ou n'en n'ingurgitent qu'une version édulcorée seront étonnés. L'éducation à la haine, contrairement à ce que veulent nous faire croire la grande majorité des médias aux ordres, existe avec une même intensité des deux côtés, et il semblerait que plutôt elle commence, mieux c'est.

Écrit par : David A. | 21/07/2006

Un bref article sur le site de l’UJFP (union juive française pour la paix), quand le Liban à recommencer à trembler et ses enfants à pleurer :

http://www.ujfp.org/modules/news/article.php?storyid=164

Écrit par : malu | 21/07/2006

Quelqu'un a une idée de la position officielle française sur la question?

sarkozy soutient Israel, bon, est ce à titre personnel, ou pour l'UMP, ou le gouvernement?

Chirac dénonce le hezbollah, bon, c'est un soutien à Israel? (on peut penser qu'il parle en tant que président de la république...)

Douste Blazy, il va faire quoi, au Liban? De Villepin, il y a fait quoi?

Notre gouvernement, il fait quoi, sur ce coup là?

Écrit par : woland | 21/07/2006

pardon c'est : "a recommencé à trembler"

Écrit par : malu | 21/07/2006

Bonjour, réveillez-vous ! Cette photo n'est pas truquée du tout elle est diffusé par yahoo actualité et à été prise par un photographe d'agence. Allo allo ! Elle est tout ce qu'il ya de plus reel. On connaissait les massacres pour la démoncratie maintenant voici le massacre "with love". Cela me semble trés freudien.

dormez bien.

Écrit par : Allo allo | 21/07/2006

il me semble qu'un des gros problèmes réels, et qui finalement explique aussi bien
-le dessin d'enfants sur obus (en même temps lorsque les parents sont fiers d'être les largueurs de ces missiles, ils doivent d'autant plus être fiers que leurs enfants les signent)
-l'emballement autour de tels sujets
-le parti pris immuable
-....
est le fait que nous soyons tous des chiens de pavlov!
la même petite fille à obus élevées en face se ferait sauter avec une cinture d'explosifs.
une grabuge élevée à la place d'un david m tiendrait les mêmes propos que ce dernier et inversement!

nous avons hélas trop l'habitude de voir les choses à travers un filtre qui met des années à se former qu'on en est absolument esclaves. Certains se croient libres, d'autre se pensent conscient de leur enfermement. D'autres pensent qu'aucun élément de tout un peuple pourrait faire un acte que lui même ne ferait pas. Et d'autres imaginent que ce que fait une personne, se fait par tous les gens de la même nation.

le monde dans lequel nous vivons est bien alarmant, d'autant que ses acteurs ne sont là que pour un petit passage alors que la structure reste!
aujourd'hui l'information, le savoir sont de réels outils de guerre et la grande majorité des individus y sont bien réceptifs à travers leur filtre ce qui ne fait qu'entretenir des dissentions imputable à l'indigence d'esprit patente de l'environnement conditionneurs.

ps: Grabuge, j'aimerais bien faire ta connaissance...

Écrit par : dada | 21/07/2006

Bonjour,
Après Douste, De Villepin;une pincée d'Alliot-Marie et pourquoi pas Baudis, il était bien au Liban à une époque, il doit connaître du monde dans ce pays !

Écrit par : Humaniste | 21/07/2006

@Humaniste
Du calme.
DU CALME.
Merci de ne pas tout confondre.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 21/07/2006

Voir sur le même sujet : http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=11692

Écrit par : Serge LEFORT | 21/07/2006

Ces photos ne sont ni truquées, ni de l'intox. C'est tout simplement de la propagande et une attitude imbécile. Ces photos sont en lignes sur le site du quotidien israélien Ha'aretz dans la rubrique photos : warfare in the north. La guerre illustrée.
www.haaretz.com
Vous voilà renseignés
Nicolas

Écrit par : nicolas | 21/07/2006

Soit dit-en passant, le blog de Tom Tomorrow (un cartonnist américain très engagé : http://www.thismodernworld.com) indique que cette photo a été utilisée aux USA pour prouver... la haine vicérale des arabes envers les Israéliens ! Comme quoi...
G.

Écrit par : Petigros | 21/07/2006

Je suis toujours étonné de la capacité d'emballement autour des productions médiatiques.

La véracité des photos est assez simple à vérifier:
http://pictopia.com/perl/gal?gallery_id=R34986c5b5&process=gallery&provider_id=38&ptp_photo_id=441327&sequencenum=0&page=
où ces photos sont disponibles à la vente par l'AP. L'horreur est donc disponible pour quelques dizaines de dollars.


@Arnaud
"J'ai relevé trois incohérences graphiques qui n'ont pas résisté à photoshop. Je suis infographiste et franchement, cette image est un montage... très facile à démonter."

Démontrer un montage à partir de jpg en basse définition, chapeau l'artiste.
D'autant que les photographes de presse (ou les agences après réception des clichés, ou encore les diffuseurs) n'hésitent pas à retoucher des photos pour les rendre "plus forte" et donc commercialement plus attractives. Les cas sont nombreux. En règle générale il s'agit de retouches "tacitement admises", modification d'intensité lumineuse pour obtenir des effets de dramatisation etc. Parfois cela va plus loin comme par exemple une recomposition à partir de deux clichés d'une même scène.

Rappelez vous la guerre d’Irak 2 : Brian Walski, photo-reporter pour le Los Angeles Times. A été licencié pour avoir fourni et permis de diffuser une image bidonnée. En fait, il a fusionné deux photos qu’il avait faites pour en faire une troisième dont la force dramatique était supérieure. Il a été vivement critiqué par son journal et d’autres photographes, alors que certains s’entendent à dire que c’est l’arbre qui cache la forêt. Il sert d’exemple alors que c’est une pratique commune.

Du reste, on peut parfaitement expliquer la genèse d'une telle image.
La propagande, qui n'est l'apanage de personne, fonctionne bien évidemment toujours à plein régime lors de confrontrations armées. Les jeunes générations sont les plus perméables. Et les informations que je regarde sur "Israeli Network" sont assez proches dans leur mise en forme de celles dont nous fûmes abreuvés lors des guerres du golf. (surtout la première pour la France, pour la deuxième, ça se rapproche plus des médias type Foxnews: aucun sens critique, consensus sur l'action et pas d'images "démobilisatrices".)
Donc sur "IN", pas d'images des résultats des bombardements, si ce n'est celles de frappes "chirurgicales" filmées à partir des avions (vous savez, les images grises ou vertes, où l'on voit 3 pixels bouger, encadrés dans un viseur et qui finissent pas disparaître dans un nuage de fumée... informatives quoi!) et bien sûr magnification de la machine de guerre (bande annonce à la top gun, F16 en gros plan au décollage etc. etc.) Finalement, le débat n'est pas là, si tant est qu'il soit raisonnable de débattre alors qu'un pays se fait raser. (Personnellement je suis prêt à entendre toute explication géostratégique des enjeux sur place, pas du bien fondé "moral" ou "juridique" de tels agissements avec des amalgames en lieu et place d'arguments. Je vous avoue que je suis tombé sur une "pub" du Crif dans le monde daté du 20/07 qui m'a laissé pantois tellement était inexistante toute rigueur intellectuelle....)

Pour beaucoup d'entre nous, ce qui a de choquant dans la polysémie de cette image c'est la proximité avec notre propre façon de voir. Les images classiques d'enfants palestiniens, affublés de kalach. ou d'enfants soldats africains, pour autant qu'elles soient tout aussi choquante dans l'absolu, ne provoqueraient (et de fait n'ont pas provoqué) de telles réactions. On s'y attend.
Car ces types de représentations ne sont pas équivalente, loin de là. Les oripaux de la démocratie occidentale habillent la république israélienne. Elle est occidentalisée en grande partie, dans son mode de vie, dans ses choix économiques, dans ses modes de consommation, dans l'organisation politique. Et souvent les arguments avancés par les tenants d'une justification israélienne sont de l'ordre du comparatif malsain:
"-regardez leurs actes de terrorismes, nous avons le "droit" de répliquer."
"-si on voit des enfants palestiniens brandir des affiches appelant à la destruction d'Israël, personne ne s'émeut à ce point. C'est un "double standard", une différence de traitement intolérable!"
"-eux se conduisent comme des sauvages et on devrait ne pas agir avec la même fermeté ?"
etc. etc.

La notion "d'équivalence de causes" est déjà discutable et bien entendu la notion de différenciation de traitement repose implicitement sur un socle assez simple à comprendre: celui du "contrat social démocratique" qui stipule, du moins est-ce le point de vue défendu en occident, que le comportement attendu d'une démocratie n'est pas celui attendu de groupuscules terroristes ou de dictatures... et c'est bien de cela qu'il s'agit. Israël se présente, non sans raisons, comme la seule démocratie de la région. Israël n'est pas l'Iran, Israël n'est pas comparable au Hezbollah etc.
De fait, nous, sociétés dites "moderne" avons une énorme difficulté à accepter que le modèle démocratique, supposé parfait et garant de la paix (cf les discours américains à propos de la démocratie à instaurer en irak), puisse déboucher sur une barbarie sans nom. Cette réflexivité de la société israélienne avec les notres aggrandi notre malaise et rend d'autant plus innaceptable l'attitude et la stratégie israélienne dans la région.

C'est de cette proximité que nait l'horreur.


En regardant cette photo, j'y ai vu ma fille.



ps (un brin provocateur mais hélas au combien réaliste):
Après tout, deux nations africaines qui s'étripent, ça n'émeut pas grand monde. Voir à ce sujet l'excellent documentaire sur le Sierra Léone "Nouvel Ordre Mondial" (Quelque part en Afrique) de Philippe Diaz
Voir la crise au Darfour
Voir etc. etc.

Écrit par : coolmao | 21/07/2006

Allez donc faire un tour à l'adresse suivante:

http://questionscritiques.free.fr/moyen_orient/de_la_part_d_Israel_au_Liban.htm

De nombreuses photos du carbage en cours. Malheureusement, les fillettes signant les obus ne sont pas un hoax... cela s'appelle l'enseignement de la haine.

Sur la page ci-dessus: attention! images insoutenables.
Et aussi, une pétition internationale pour faire cesser cette merde.

JFG

Écrit par : JFG | 22/07/2006

@ Coolmao : très belle analyse. Oui, on y voit ses propres enfants.
Sur le Crif, il va bien falloir à un moment ou à un autre proclamer très fort que son attitude est parfaitement indigne. J'ai reçu un communiqué de l'ambassade israélienne (que j'ai mis en ligne sur mon blog, dans les commentaires du billet "Abjection" : http://olivierbonnet.canalblog.com/archives/2006/07/20/2319096.html).
Je trouve inadmissible que le Crif, institution française, s'aligne aveuglément sur la position d'une puissance étrangère. Comme l'attitude de nombreux juifs français qui se sentent plus Israéliens que Français.

Écrit par : Olivier Bonnet | 22/07/2006

@ berangere

J'ai rien compris. Tu pourrais pas fournir le lexique? C'est quoi, cette histoire de jambon beurre, de yoni, am israel hai, tout ca...?

Écrit par : THIERRY | 22/07/2006

Ben moi, Thierry, non seulement j'y comprenais rien, mais je l'ai carrément viré, ce commentaire, parce qu'il y avait des trucs franchement insupportables: je veux pas de ça chez moi, désolé.
(C'est pas berangere qui est en cause, je précise: mais les propos qu'elle rapportait.)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 22/07/2006

@ stéphane fontenelle
vous n'auriez alors pas du le virer tout de suite que tout le monde puisse le relire. ce ne ne sont pas mes propos mais les propos de mecs qui s'adressaient à moi et qui soutiennent israel. et jambon beurre c'est moi selon leur vision des choses. celle qui a le ventre rempli de porc et qui se méle d'histoires de mecs qui n'en mangent pas ( ce sont leur propos!!!!). que je n'ai rien à en dire et à en penser.

ou bien avez-vous été choqué par leurs sirupeux propos qui vous mettent devant une réalité loin de la vôtre ( on se dit des saloperies mais proprement siou plait!) et auquel cas vous virez aussi la photo de votre article qui induit le même style de violence.

où selon que ça vous chante, c'est cachez ce sein que je ne saurais voir?...
mais bon, c'est vrai, vous êtes chez vous, c'est vous qui décidez de qui est sur la photo ou pas? je voulais savoir vos limites, je les connais maintenant...c'est noté

mon post sur l'association france-israel a subi le même sort qu'ici mais je ne renonce pas à m'adresser aussi au CRIF par ce que je ne suis pas du genre à me contenter de me demander "mais que fait un tel ou untel?" face à ce qui me dérange, je vais leur demander s'ils approuvent, s'ils encouragent, s'ils cautionnent; c'est bien comme ça qu'on dit chez vous?
à valeur d'exemple par ce que je n'ai pas tellement de recours pour porter plainte et crier à l'anti-français primaire. ce n'est pas médiatique...

et puis c'est facile, je ne représente que moi même.

bonne continuation, monsieur fontenelle.

Écrit par : bérangère | 23/07/2006

extrait de : http://www.legrandsoir.info/article.php3?id_article=3902

Voici, en exclusivité, ces règles que tout le monde doit avoir à l’esprit lorsqu’il regarde le JT le soir, ou quand il lit son journal le matin. Tout deviendra simple.

Règle numéro 1 : Au Proche Orient, ce sont toujours les arabes qui attaquent les premiers et c’est toujours Israël qui se défend. Cela s’appelle des représailles.

Règle numéro 2 : Les arabes, Palestiniens ou Libanais n’ont pas le droit de tuer des civils de l’autre camp. Cela s’appelle du terrorisme.

Règle numéro 3 : Israël a le droit de tuer les civils arabes. Cela s’appelle de la légitime défense.

Règle numéro 4 : Quand Israël tue trop de civils, les puissances occidentales l’appellent à la retenue. Cela s’appelle la réaction de la communauté internationale.

Règle numéro 5 : Les Palestiniens et les libanais n’ont pas le droit de capturer des militaires israéliens, même si leur nombre est très limité et ne dépassent pas trois soldats.

Règle numéro 6 : Les israéliens ont le droit d’enlever autant de palestiniens qu’ils le souhaitent (environ 10000 prisonniers à ce jours dont près de 300 enfants). Il n’y a aucune limite et n’ont besoin d’apporter aucune preuve de la culpabilité des personnes enlevées. Il suffit juste de dire le mot magique "terroriste".

Règle numéro 7 : Quand vous dites "Hezbollah", il faut toujours rajouter l’expression « soutenu par la Syrie et l’Iran ».

Règle numéro 8 : Quand vous dites "Israël", Il ne faut surtout pas rajouter après : « soutenu par les Etats-Unis, la France et l’Europe », car on pourrait croire qu’il s’agit d’un conflit déséquilibré.

Règle numéro 9 : Ne jamais parler de "Territoires occupés ", ni de résolutions de l’ONU, ni de violations du droit international, ni des conventions de Genève. Cela risque de perturber le téléspectateur et l’auditeur de France Info.

Règle numéro 10 : Les israéliens parlent mieux le français que les arabes. C’est ce qui explique qu’on leur donne, ainsi qu’à leurs partisans, aussi souvent que possible la parole. Ainsi, ils peuvent nous expliquer les règles précédentes (de 1 à 9). Cela s’appelle de la neutralité journalistique.

Règle numéro 11 : Si vous n’êtes pas d’accord avec ses règles ou si vous trouvez qu’elles favorisent une partie dans le conflit contre une autre, c’est que vous êtes un dangereux antisémite.

Écrit par : Olivier de Melgueil | 23/07/2006

@ bérangère
Ben ouais, maintenant tu connais mes limites.
La ligne rouge.
Rare que je vire un commentaire, mais quand je le fais, je le signale, et j'explique pourquoi.
Là, j'ai aussi précisé que tu n'étais pas en cause, mais qu'il y avait des trucs insupportables dans les propos que tu rapportais.
Point, barre.
J'ai déjà eu l'occasion d'expliquer ici que je ne suis pas un adepte forcené du "débat", quand j'estime que la porte a été ouverte à toutes les fenêtres.
J'ai aucun problème avec ça.
La seule question que je me pose est: mais qui est ce Stéphane Fontenelle?
;)
Bonne continuation aussi,
Sébastien.

@ Olivier de Melgueil.
:))))))))))))))))))))))))
Mais que c'est bien!

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 23/07/2006

Une photo "véridique", un photo-montage, une mise en scène, un coup de projecteur sur une partie de la réalité... On a failli oublier deux choses :
ce n'est pas parce que c'est une photo que c'est vrai,
ce n'est pas parce qu'il y a un photographe que c'est faux.

Écrit par : malu | 23/07/2006

@ Olivier de Melgueil : j'enlèverais la France et l'Europe des soutiens à Israël. Je suis d'accord pour observer qu'ils peinent à exprimer une position contraire à celle des Etats-Unis mais ils sont loin du soutien inconditionnel de ces derniers. Du reste, l'Europe n'est pas unie puisque l'Italie appelle à un cessez-le-feu immédiat. Bravo au nouveau gouvernement Prodi. La Russie, aussi. J'ai du mal à dire "Bravo Poutine", désolé, mais là... Enfin, une voix décisive vient de s'élever en faveur de la paix : celle de la chanteuse Shakira ! Belle comme un ange, et dont j'ai aussitôt mis la photo sur mon blog. Parce que c'est quand même bien plus joli à voir que les images abjectes reproduites dans ce billet.
A part ça : clapclapclap pour tes 11 règles !

Écrit par : Olivier Bonnet | 23/07/2006

@ sébastien fontenelle
oups, je m'a trompée de prénom ;-). milles excuses monsignor c'est souvent comme ça que je vous prénomme et je ne sais pas d'où ça vient! mais il me semble que moi, je viens de lire sur votre article du jour ( ou plutôt celui que vous rapportiez) des propos qui me dérangent et pourtant vous me les avez fait lire pour m'édifier.
je vous remercie pour l'info mais pas pour votre géométrie variable qui mesure ce qui peut faire débat ou pas.
mais bon, je suis une fille polie, je ne cherche pas à changer la ligne rouge des autres, je m'occupe de la mienne ça me suffit.

si le but était de m'étonner, c'est râté. et que dire de plus que les éniémes dénonciations de cette france qui fout le camp.... il n'y a rien à dire sinon à refaire le monde et ça je vous laisse le refaire. moi trop petite pour ça.
et comme disait l'autre"assez de paroles, de l'action".

Écrit par : bérangère | 23/07/2006

@ bérangère
Ma phrase fétiche: "Cessons là ce dialogue de sourds".
;)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 23/07/2006

Pour un autre son de cloche sur le Proche-Orient :

http://www.rfi.fr/radiofr/emissions/072/accueil_26.asp

Écrit par : Bernard Langlois | 23/07/2006

Sur la troisième photo (celle du petit Libanais), voir aussi :

http://tyros.leb.net/massacres/marwaheen.htm

Écrit par : Bernard Langlois | 23/07/2006

c affreux !

Écrit par : jack | 24/07/2006

@ Olivier Bonnet

je me permets de te citer:

"j'enlèverais la France et l'Europe des soutiens à Israël. Je suis d'accord pour observer qu'ils peinent à exprimer une position contraire à celle des Etats-Unis mais ils sont loin du soutien inconditionnel de ces derniers."

D'accord, ce n'est pas un soutien inconditionnel, mais c'est un soutien tout de même. De plus, l'opposition politique en France (du moins le P"S") soutien tout autant, sinon peut être plus, Israel, que la majorité au pouvoir...
Sarkozy soutient Israel, et il est membre du gouvernement et chef du parti majoritaire. Les autres membres du gouvernement ne formulent que des phrases creuses, cides de sens, pleines de bons sentiments, mais tellement diplomatiquement correctes qu'elles n'expriment rien de concret. Dans un tel contexte, il s'agit d'un soutien implicite à Israel.

As tu lu l'article de R Fisk dans lequel il comparait la situation plus "à Munich qu'a Dunkerque"? Je crois que le parallèle se vaut, à l'extrême de la position française. Si la France venait à ne plus donner l'impression de "soutenir Israel", elle en serait encore dans la position de "laisser faire".

Prodi, soit, mais aussi (surtout?) Zapatero!

Écrit par : bert | 24/07/2006

Hollande a appelé à un cessez-le feu.

Écrit par : Olivier Bonnet | 24/07/2006

Les Etats-Unis ont fait le maximum pour accélérer la livraison d'armes dites intelligentes à Israel (libé de ce jour).
En attendant, voici quelles sont les armes idiotes utliisées au Liban en ce moment.
Armes thermobariques et au phosphore blanc...

http://www.legrandsoir.info/article.php3?id_article=3906

Et si cette incursion au liban ressemblait à un guernica....préparant et testant une initiative plus importante ?
Tout le monde sait qu'Israel (poussé par les US) n'attend qu'un signal pour attaquer l'Iran.

Écrit par : Hervé | 24/07/2006

@Bert : "D'accord, ce n'est pas un soutien inconditionnel, mais c'est un soutien tout de même. De plus, l'opposition politique en France (du moins le P"S") soutien tout autant, sinon peut être plus, Israel, que la majorité au pouvoir..."
Avec ou sans guillemets, le PS est très divisés sur cette question (voir les réactions internes à "l'affaire Boniface"). Mais il est clair que sa direction est assez largement pro-israélienne …

@Hervé :"Et si cette incursion au liban ressemblait à un guernica....préparant et testant une initiative plus importante ?
Tout le monde sait qu'Israel (poussé par les US) n'attend qu'un signal pour attaquer l'Iran."
C'est probable en effet. Mais comme tu peux le constater, les intervenants sur ce forum (à quelques notables esxceptions près) semblent assez peu concernés par la question …

Écrit par : Bernard Langlois | 24/07/2006

@bernard

Effectivement, la tonalité générale reste une approche à courte vue, immédiate, renforcée tout récemment par les appels à un cessez le et la visite de RICE.
Les efforts diplomatiques arrivent au moment opportun, je trouve ! Comme un écran de fumée pour mettre un terme aux questions qui se posent sur cette incursion : disqualifier le Hamas en tant que partenaire politique et préparer une initiative guerrière de grande envergure.

PS: au fait, j'ai connu (et apprécié comme il se doit ) Xavier Grall. Je suis de Pont-Aven et Xavier y habitait avec sa femme et ses filles.
On s'est fréquenté quelque fois (à partir de 1977) via des relations communes.

Écrit par : Hervé | 24/07/2006

@Hervé : j'ai bien aimé XG dans une vie antérieure … Et pris avec lui (et Jean Bothorel) une cuite mémorable !
Tu dois connaître aussi Alain Page (l'auteur de "Ciao Pantin") qui a une bicoque dans le coin … Je l'ai un peu perdu de vue …

Écrit par : Bernard Langlois | 24/07/2006

@Bernard,

Alain Page ? Non, je ne connais pas.
Je suppose que tu as connu Xavier quand il était encore à Paris et qu'il écrivait ses billets hebdo dans la vie catholique.
Je me souviens d'un débat télé très agité (faut dire que Xavier était complétement blindé) avec Jakez Helias autour de son livre "le cheval d'orgueil".
Pourtant, on lui avait dit avant de faire un effort car c'est pas tous les jours qu'on passe à la télé mais que veux-tu...

Écrit par : hervé | 24/07/2006

@Hervé : exact, nous y fûmes ensemble (à "La Vie") entre 66 et 69 … Ce qui ne nous rajeunis pas ! Et Bothorel aussi, qui sortait à l'époque d'un petit séjour à La Santé pour cause de militantisme breton un peu trop … explosif !

Écrit par : Bernard Langlois | 24/07/2006

@ Bernard

je ne suis pas sûr que l'affaire Boniface et la présente crise soit de même nature (la même "question"), notamment quant aux réactions du PS. On est d'accord sur la position de la direction, et c'est tout de même la "voix du PS".

@ Olivier

Appeler à un cessez le feu, compte tenu du contexte et des chances de l'obtenir, c'est vraiment ne pas se mouiller, ne pas prendre parti, ne pas décider. On a l'habitude, mais c'est tout de même décevant.

Plus généralement, j'ai du mal à croire à une attaque US (ou israélienne) sur l'Iran.
L'Iran n'est pas l'Irak, ni en superficie, ni en géographie, ni en capacité de défense, ni en réaction populaire prévisible. Des frappes aériennes possibles, oui, mais l'armée US n'oublie pas que les chiites d'Irak les tiennent un petit peu...
Reza "sportcars" Pahlavi, via Benador com, fait le forcing, et avec lui la partie (très) riche de la communauté iranienne aux US, mais pour l'instant, pas trop de résultat, et les bases politiques de substitution (aux USA, à l'instar de ce qui avait été fait pour l'Irak) qu'avaient créé les républicains dans l'option d'un changement de régime se sont effondrées d'elles même...le syndrome Chalabi?

Israel attaquant l'Iran, ce serait là le véritable cauchemar...

Le "Guernica" (je dirais, la guerre d'Espagne en général), pour moi, c'est l'Irak, l'axe US-Israel-UK se moquant de la communauté internationale, réduite à l'impuissance et divisée. Plus de Russie en contrepoids, et l'Iran pas assez forte pour faire office de.
Pas oublier l'Afghanistan, avec l'autre allié des US, le Pakistan...

Encercler l'Iran, pour l'instant, sert mieux les intérêts de l'axe en question que l'attaquer, à mon sens.

Écrit par : bert | 24/07/2006

...rappelez vous les images de la guerre de 40...les americains inscrivainet ce même genre de message sur les bombes qu'ils déversaient sur les civils...
Tel maitre, tel chien...

Écrit par : Labrador | 24/07/2006

@Bert :"je ne suis pas sûr que l'affaire Boniface et la présente crise soit de même nature (la même "question"), notamment quant aux réactions du PS"

Mutatis mutandis, si. Il s'agit toujours de savoir si on peut critiquer Israël (titre du bouquin de Boniface) sans aussitôt se faire traiter d'antisémite …

Pour ce qui est de l'éventuelle attaque sur l'Iran, lire l'article de William Blum : "Deux ou trois choses à connaître avant la fin du monde. "
http://www.legrandsoir.info/article.php3?id_article=3904

Écrit par : Bernard Langlois | 24/07/2006

@ bernard langlois
j'ai écouté à l'instant votre lien vers rfi et quand à la photo je l'ai vue quand je suis partie me perdre sur la toile après le billet et la photo de Monsieur Fontenelle ( ça c'est pour me faire bien voir de lui quand je m'adresse à vous par ce lien)et lorsque je suis allée signer la pétition par ce que mes ptits bras ne peuvent rien faire pour arrêter tout ça malgré mon envie:la série de photos est terrifiante et je ne suis pas allée jusqu'au bout.

petit message perso, l'autre nuit était trop chaude pour dormir, je zappe sur la 2 vers deux, trois heures du matin et qui vois-je? vous, recevant sur votre plateau des ouvriers de longwy vous expliquant leur sort et la promesse non tenue de reclassement dans une usine construite mais non ouverte. vous en souvenez-vous?

rien ne se perd, tout se transforme, vous étiez le héros entre autres du début des années 80, 200 000 personnes dehors avec le MRAP, le début des radios pirates et un fabius qui se fait virer par la police avec ses collègues socialistes comme un vulgaire manifestant contre le CPE, gainsbourg qui se fait casser la gueule par les paras, trust et son anti-social et balavoine qui avertit que la jeunesse se désespère et qu'à force les jeunes vont virer du mauvais côté, tout ça à la veille du grand soir?
à quoi tout ça à servi????
contente de vous avoir revu sur l'écran deux secondes :-))

Écrit par : bérangère | 24/07/2006

@Bérangère : eh ben ! On en voit des belles choses à 2-3 H; du mat' sur not' télé nationale !
Plus sérieusement : croyez bien que je n'ai rien d'un héros. Juste un journaliste qui a essayé de bien faire son métier et de ne pas prendre les téléspectateurs pour des cons … (D'ailleurs, si ça vous intéresse, j'ai écrit un bouquin sur mon parcours, "Résistances, 1983-1986". c'est paru à La Découverte, épuisé depuis longtemps, mais j'ai constaté qu'on le trouvait d'occas' sur les sites idoines.)

A quoi ça a servi ? A ce que des Bérangère, plus jeunes, aient formé leur conscience sociale et politique ; et transmettront à leur tour le dégoût que leur inspire la société du tout-au-marché et du chacun pour ça gueule …
C'est toujours ça, même si ce n'est pas grand chose !

Écrit par : Bernard Langlois | 24/07/2006

Après Mazen, deux filles en direct-live de Beyrouth sous les bombes :

www.laureghorayeb.blogspot.com avec des grafs qui valent bien Combas

et aussi
http://nadche.blogspot.com/ (en français)

Écrit par : Pescade | 24/07/2006

Bof ! SA gueule …

Écrit par : Bernard Langlois | 24/07/2006

on choisit les héros qu'on peut... mais loin de moi l'idée de vous transformer en vieux machin de référence à vénerer, j'aime ceux qui tombent parfois aussi (tiens ça me rappelle le zizou).

pour le reste, je suis d'accord avec vous: c'est toujours ça. je voulais juste savoir si vous, au coeur de l'info vous en aviez eu la même sensation, que cela a eu le mérite d'exister. et que ça peut inspirer.
j'adore qu'on me dise que je suis jeune du haut de mes bientôt 43 ans :-)).

vous êtes un galant homme et vous, si vous me disiez que j'ai tort, je vous écouterai attentivement pour voir ce que je peux en retirer car j'aime vos nuances quand elles ne sont pas les miennes et vos avis tranchés qui pourraient ne pas être les miens.
car vous avez une chose rare que m'inspirent peu de gens de votre profession, j'ai confiance en votre honnêteté intellectuelle.
même JFK, je le trouve plus cabot et dieu sait qu'il me botte cet homme!

par contre, comment voulez-vous que je trouve votre livre s'il est épuisé? où?

@ sébastien
je vous aime bien, des fois :-))) mais c'est pas pareil...

faut pas m'en vouloir, eux, ce sont mes madeleines de proust!

Écrit par : bérangère :-) | 24/07/2006

@Bérangère :"même JFK, je le trouve plus cabot et dieu sait qu'il me botte cet homme!". Moi aussi je l'aime bien, on était proches, dans le temps (à Europe 1) … Il est un peu cabot, certes (pas le seul !), un peu filou et attrape mouches ; mais c'est un sacré bon journaliste et animateur d'équipe …

Mon bouquin : ma foi, chez les bouquinistes du web ! C'est bien connu, tous les services de presse finissent par y atterrir … Avec l'aide du Gogol, vous trouverez facilement !

Écrit par : Bernard Langlois | 24/07/2006

Appel aux AJT !
Jérôme Rivière, député UMP CNI des Alpes-Maritimes, a écrit sur son blog, en parlant de Gaza et du Liban : "les terroristes qui frappent Israël se sont exposés, et ont exposé les populations qui les hébergent ou qui les subissent à de légitimes représailles."
J'ai écrit tout le bien que je pensais de cette saillie dans un article publié par Agoravox. Ce qui ne lui a pas trop plu... Voilà Rivière qui contre-attaque en se disant victime d'une... campagne antisémite ! Ben voyons.
Voici son nouveau chef d'oeuvre d'ignominie : http://www.jerome-riviere.fr/article.php3?id_article=253#forum1052

Écrit par : Olivier Bonnet | 24/07/2006

@ Olivier
C'est en effet immonde.
Mais ne me dis pas que ça t'étonne VRAIMENT?
(PS: Puis ce gars doit trouver le temps long... C'est pas ses communiqués sur les affaires de la mairie de Nice qui lui fouleront le poignet...)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 24/07/2006

@ Olivier
En fait si, au temps pour moi, il a effectivement évoqué lesdites affaires.
(Et y a malheureusement sur son blog des commentaires qui font gerber...)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 24/07/2006

J'avoue que je ne pensais pas qu'il "s'abaisserait" à réagir... Je serais lui, je l'aurais joué profil bas, sachant ce qu'il a écrit avec son histoire de "légitimes représailles". Mais non !
Ben oui, j'avoue que ça m'étonne. Je dois être encore bien naïf, c'est ma jeunesse d'esprit ;-)

Écrit par : Olivier Bonnet | 24/07/2006

En fait y a des commentaires qui font VRAIMENT gerber.
Dommage.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 24/07/2006

@ Olivier
;)
Sinon, ça va mieux, toi?

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 24/07/2006

Oui, merci, la forte dose d'antibios m'a remis totalement d'applomb. Traitement à finir bien sûr mais tout va bien à nouveau :-)

Écrit par : Olivier Bonnet | 24/07/2006

@ Bernard Langlois, si je suis très très impliqué ( intellectuellement) dans ce conflit et dans tous les sens du terme intérieur et intime et du terrain. Je puis dire OK pour ceci et puis OK pour cela. Oui, mais nous ne sommes pas en Israël avec le Hezbollah qui est entre autre le bras armé de l'Iran et contre Israël et contre la Palestine . Nous ne sommes pas au Liban qu'Israël contraint à se mettre sous la protection de la Syrie!!!! Oui cela me, nous touche et depuis David Ben Gourion on peut analyser de moins en moins valablement l’état hébreu. La blogosphère civile montre ses limite en temps de guerre! Entre billet (espionnage et de trahison ) et informations la marge est étroite. Dommage.

Écrit par : martingrall | 24/07/2006

@ Bernard

Un autre lien concernant une éventuelle attaque (israélienne ou US) contre l'Iran

http://billmon.org/archives/002553.html

Je continue à croire cette attaque peu probable. Il faut reprendre en compte ce qu'il s'est réellement passé en 2003:

lorsque les USA/UK ont attaqué l'Irak, ils n'avaient en face qu'une très faible opposition. L'armée irakienne n'existait quasiment plus, son matériel était plus qu'obsolète, les chiites n'étaient absolument pas motivé pour combattre, et les kurdes étaient du coté des agresseurs. L'invasion s'est résumée à une progression sur quelques centaines de kilomètres d'excellent réseau routier dont aucune infrastructure n'avait été détruite. la population était dans l'expectative, et surement pas motivé pour combattre l'envahisseur, espérant plutôt du positif de cette intervention. C'est après, et progressivement, que les difficultés sont apparues.

L'Iran n'a rien à voir avec l'Irak en termes de géographie, de moyens militaires (je ne dis pas qu'ils seraient suffisant pour vaincre face aux USA ou à Israel, non, mais suffisant pour opposer une résistance bien plus importante), de motivations populaires. Seule une campagne de bombardements me parait concevable, mais alors, dans quel but, quelles cibles, quel intérêt stratégique? Les USA pourront ils supporter les implications pour leurs troupes en Afghanistan (il est vrai qu'ils se désengagent au détiment de l'"OTAN") et en Irak?

Écrit par : bert | 25/07/2006

@Martin : " si je suis très très impliqué ( intellectuellement) dans ce conflit et dans tous les sens du terme intérieur et intime et du terrain …"
Il est certain que ce conflit dont on ne voit pas le bout est plus difficile à vivre pour ceux qui sont juifs ou d'origine et/ou de culture juive que pour les goys comme moi … C'est pourquoi j'ai beaucoup de considération et même d'admiration, pour ceux qui, Israéliens ou juifs de la diaspora, combattent la politique belliqueuse de l'Etat d'Israël, ceux qui "entre (leur) mère et la justice" (pour reprendre la formule de Camus sur l'Algérie) ont le courage de choisir la justice …

@Bert : "Je continue à croire cette attaque peu probable (…) Seule une campagne de bombardements me parait concevable."
D'accord. Une invasion terrestre serait sans doute fort coûteuse. Mais des bombardements massifs, voire l'utilisation d'armes nucléaires tactiques, je crois qu'on y viendra. Ce n'est qu'une question de temps …

Écrit par : Bernard Langlois | 25/07/2006

@ Bernard, il n'y aura jamais de fin. un changement de conflit peut-être, plus économique, peut-être de toute façon d'un côté on a revendication des terres de l'ensemble de la communauté arabe et de l'autre la revendication des terres historique Palestine et Israël. Avec ou sans l'union soviétique avce ou sans les états unis. La paix peut se faire plus vite qu'on le prévoit . Les deux y était parvenus puis le Hezbollah puis puis. Et si cela contribuait à la paix entre la Palestine et Israël. Si cela contribuait à l'Union contre tous les autres. la der!

Écrit par : martingrall | 25/07/2006

Pour compléter voire enrichir votre réflexion, ci-après lien relatif à une analyse pointue et "avertie" de strategic-road sur ce conflit.


http://www.strategic-road.com/pays/analysis/240706_crise_libanaise_piege_israelien.htm

Écrit par : Hervé | 25/07/2006

Une analyse? Quelques questions posées, et pas nécessairement toutes, sans parler de leur pertinence. Les deux premiers tiers de l'article confirment qu'une armée applique un plan lorsqu'elle attaque, ce qui nous éclaire beaucoup, et que c'est le Liban qui est visé, ce qui ne paraissait sûrement évident à personne jusque là...

Et tout cela pour en venir à la supposition qui paraît le plus crédible à l'auteur, que je cite:

"Faut-il alors voir dans le plan d’attaque israélien un piège, une volonté délibérée de contraindre la communauté internationale à ré-intervenir dans un Liban totalement détruit et à occuper militairement le Sud-Liban pour, enfin, combattre et forcer au désarmement du Hezbollah et prévenir le risque terroriste qu’Israël n’aurait pu éviter en cas de montée des tensions avec l’Iran ?"

Ce qui aurait pu être une supposition de plus devient le résultat de l'analyse de l'auteur, avec la fin de l'article. En effet, Il apparaît selon lui que c'est bien de cela qu'il s'agit, puisque Mme Rice l'a "bien compris", qui se dit ouverte à une proposition israélienne d'installation d'une force multinationale, afin d'assurer une transition vers "un nouveau moyen orient"...
L'auteur termine en constatant l'absence de tout règlement politique en vue d'un tel scénario...

C'est une vue plus que partielle de la situation, et partiale qui plus est! On suppose des intentions à Israel et aux USA, on en valide l'éventualité, on en devine la finalité et on en constate la difficulté, tout cela hors de tout contexte géo-politique, historique et stratégique, et, évidemment, en prenant comme acquit le hezbollah comme le méchant, et l'occident (US/Israel/conseil de sécurité de l'ONU/OTAN) comme les gentils et pourvoyeurs de bons offices désinteressés.

"Pointue et avertie", dis-tu? Je suis pas d'accord.

Écrit par : bert | 25/07/2006

Israël explique les bombardements de populations civiles, des centrales électriques, des aéroports, le blocus d'un pays, l'oppression contre des habitants de Gaza, par le fait que 3 militaires Israëliens ont été fait prisonniers.

Il faut savoir qu'actuellement, il y a 10 000 prisonniers palestiniens et libanais dans les prisons Israéliennes.

Que les 2 militaires capturés par le Hezbollah l'ont été sur le territoire libanais, dans le but de procéder à des échanges de prisonniers.

Que le Hamas, 2 jours avant le déclenchements des hostilités, avait signé un accord inter-palestinien qui reconnaissait implicitement Israël, dans les frontières de 1967 (soit près de 80 % de la Palestine historique en faveur d'Israël !).

Pourquoi la communauté internationale est elle toujours du côté d'Israël, qui est l'Etat qui a bafoué le plus de résolutions de l'ONU depuis 50 ans (plus que l'Irak, l'Iran et la Syrie réunies !) ?

Écrit par : Intifada | 26/07/2006

La communauté internationale n'existe pas. Il n'y a que des communautés d'intérêts. L'état d'Israel est plus interessant que l'état palestinien, ou que l'état libanais.
Il n'y a pas communauté de vue entre les gouvernants des pays riches et leurs peuples. les peuples français, britanniques, allemands ou italiens ne seront pas consultés pour que leurs gouvernements soutiennent l'agression israélienne. Le serait-il que ce soutien serait impossible.
Il n'y a aucun rapport entre les discours et les supposés principes des pays riches et leurs actes.
Il n'y a pas de presse libre en France, en ce sens que l'ensemble des médias, à de très rares exceptions sont contrôlés par des financiers et groupes proches de ceux qui détiennent le pouvoir politique, et ce sont eux qui financent leurs existence.

Ce constat peut paraître bateau, mais il faut l'avoir clairement en tête pour accepter de lire la presse, entendre la radio ou voir la TV et accepter sans broncher le discours ambiant.

La guerre en Irak dure depuis plus de trois ans, dans une relative indifférence lorsque l'on voit l'ampleur des dégats, les atrocités commises...Les USA et la Grande Bretagne, dans cette guerre, ont commis suffisamment de crimes pour que leurs gouvernants puissent se retrouver inculpés devant un tribunal tel que celui de Nuremberg pour trois des quatre principaux chefs d'accusation. Israel est en train de les rattraper avec son action actuelle.
En Afghanistan, le chaos est total, la population abandonnée, et il existe encore des médias capables de nous parler de progrès ou d'évolution.
L'Iran est accusée, sans preuve de vouloir détenir l'arme atomique, par des pays qui:
1) ont eux même vendu des centrales nucléaires au Shah
2) ont accepté que le Pakistan soit doté de l'arme nucléaire.

Mais en noyant le public sous un déluge d'information biaisée, partiales et contradictoires, les gouvernants des pays riches ont l'espoir d'écrire l'histoire. Ceux qui contrôlent le passé contrôlent le futur, et ceux qui contrôlent le présent contrôlent le passé...

Écrit par : bert | 26/07/2006

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu