Avertir le modérateur

22/07/2006

"Cher Monsieur Zizou..." (Par Philippe Motta)

medium_medium_zi-zou.jpg


"Monsieur Zizou,

Si les chiffres de « L’Equipe » et du « Figaro » sont exacts, vous avez gagné plus de 14,5 millions d’euros en 2005 à la sueur de votre front. Votre condition de salarié astreint à courir dehors par tous les temps vous rapporte donc, si mes calculs sont justes, 40.000 euros par jour, soit 5.000 euros par heure.
Et ces salauds de la Fifa vous infligent une amende de 4.800 euros pour avoir soi-disant donné le mauvais exemple à de pauvres gamins qui, de Valparaiso à Dehli, rêvent de devenir Vous, en mangeant des haricots gras dans le meilleur des cas, en fabriquant pour cinq euros par semaine les ballons dans lesquels vous tapez et les chaussures dans lesquelles on vous imite.
Monsieur Zizou, je suis chauffeur-livreur et, comme vous, fier d’être à ma façon un exemple pour la jeunesse : «Tu vois Eudes-Aymeric, si tu ne travailles pas à l’école, tu finiras comme le monsieur», disent les mamans à leurs enfants, quand elles me voient passer.

Soyons clairs cher Zinédine Zizou, toi et moi, en tant qu’exemples pour les générations futures, on a les mêmes soucis.
C’est pour ça que je me permets de te tutoyer.

Mes soucis à moi sont rémunérés à hauteur de 8,27 euros bruts horaires.
Quand je gare le camion trop longtemps, ça me vaut des emmerdements qui vont te rappeler quelque chose.
Tiens, l’autre jour, j’avais un lumbago, le temps d’aller chercher du Doliprane à la pharmacie, tu vas rire, j’ai pris une prune, moi aussi.
35 euros.

Tu dois te dire que le monde est injuste.
Je pense la même chose.
Si la Fifa m’était tombée dessus, je m’en tirais avec une contredanse correspondant à 55 minutes de boulot (7,98 euros).
Toi, au contraire, et c’est tout le paradoxe, tu aurais dû envoyer bouler les peignes-culs de la Fifa.
Tu aurais dû exiger une vraie justice républicaine : devant les tribunaux le coup de boule est facturé deux mille euros.
2.800 de moins que chez les footeux.

2.000 euros, c’est ce qu’a pris mon copain Mounir l’autre jour, après avoir refait le pif d’un type qui le traitait de crouille.
2.000 euros et trois mois fermes. (Au ballon, quand même, mais pas obligé de galoper après sous le soleil. Une chance, par ces temps de grosses chaleurs.)
Faut dire que Mounir est susceptible.
Il a eu sa petite comparution immédiate, et pas un journaleux dans la salle.

Cher Zinézou, toi qui bois de l’eau pure pour un monde meilleur à 300.000 euros la journée de tournage, je te parle avec mon cœur, tout ce qui t’arrive est d’autant plus dégueulasse que, j’en suis sûr, il en reste encore pour penser que tu t’en tires bien.

Mais je te rassure, les enfants élevés aux haricots gras et à la poussière des mégisseries de Dehli ne regardent plus la télé, aujourd’hui.
Les valeurs que tu es supposé incarner, ne t’en fais pas, ne les concernent pas. C’est juste un débat d’éditorialistes entre tes thuriféraires, salariés des journaux où tes sponsors passent de la pub, et tes détracteurs, qui rament dans des canards qui aimeraient bien en avoir, de la pub.
Vois-tu, dans pas dix ans, les enfants du monde privé de journaux ne se rappelleront plus où a eu lieu la coupe du monde 2006. Toi, ils se souviendront encore de toi tellement tu as eu le courage de solder ta carrière pour tout juste le prix de leur enfance convertie en salaire.
Cinq euros par semaine.

Sûr, Monsieur Zizou, tu les a fait rêver.
Moi aussi, d’ailleurs. S’offrir une campagne planétaire, et rentrer dans l’histoire du foot pour le prix de 55 minutes de boulot, soit même pas le prix d’un stationnement interdit et tout juste l’équivalent d’un plat de haricot gras: chapeau."



NB: L'auteur de cette note est le camarade Philippe Motta, journaliste à Toulouse, où il collabore notamment au "Satiricon", le canard des mémés qui aiment la castagne. Si vous ne connaissez pas le "Satiricon", va falloir que ça change, et vite. Et c'est là que ça se passe: www.satiricon.net. Merci, camarade!

Commentaires

Très drôle, amusant, mail, pertinent, plein de bonnes choses, mais...
Ben oui, il y a un mais, mème deux !
Le premier, c'est qu'à Valparaiso, non, ils ne rêvent pas particulièrement de Zidane, ils furent plus pro-Italiens que pro-Francais... et encore, par défaut, parce que tous les latinos avaient été éliminés (ce fut la consternation ici quand le Brésil futt éliminé après l'Argentine)...
Le second, c'est, je crois, une erreur de cible. Zidane n'est pour rien dans la Fifa, ses salaires et le footbusiness. Attention, je ne le défends pas non plus.
Mais je trouve le procédé trop facile... d'autant qu'il risque de rater sa cible, puisque les gens restent farouchement pro-zidane, le critiquer, c'est un peu comme pisser dans un violon...
Quand au mauvais exemple pour la jeunsse... je trouve les actions, illustrées par les photo publiées ici juste avant, beaucoup plus critiquables...

@sebatien
Merci pour le satiricon.. j'y cours.. en plus, Toulouse, ca me rappellera mes années d'étudiants.. dian dian

Écrit par : bertand | 22/07/2006

Le salaire de Zidane est proportionnel à l'argent qu'il génère par la vente du spectacle dans lequel il se produit et de ses dérivés.
Ce n'est pas le cas des gamins qui fabriquent pour 5€ par semaine des ballons et des chaussures.
Il faudrait faire le calcul pour voir si c'est le cas du chauffeur-livreur.
Et toi Seb, c'est ton cas?

Écrit par : Mathieu | 22/07/2006

@mathieu
D'ailleurs, c'est pas le cas de grand monde sur terre...
Au fait... merci... avant hier j'ai posté avec un extrait piqué sur ton site... du Zaratoustra sur l'arbre.. merci ! (et j'avais mis un lien pour chez toi)

Écrit par : bertand | 22/07/2006

Selon que vous serez puissant ou...

Non mais y va pas s'attaquer à Zizou? Pas touche à Zizou!

Écrit par : Eric | 22/07/2006

@ Mathieu
Oui, moi aussi, mon salaire est proportionnel à l'argent que génèrent les spectacles où je me produis et leurs dérivés.
Surtout les dérivés.
Surtout les mugs et les badges et les tee-shirts.
Alors si tu pouvais acheter un tee-shirt Fontenelle pour l'été, ben c'est sûr que ça m'aiderait.
Mwârf.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 22/07/2006

Oui en effet je pense à ces disproportions de salaires de conditions humaines à chaque fois qu’avec mes petits euros, je m’achète une cafetière chinoise à 5 euros.

J’y pense encore, vêtu d’une chemise indienne et passant devant une ruine de filature en Alsace, puis je suis heureux de payer mon essence 1,30 quand dans de pauvres pays comme l’Iran il est à 2 centimes d’euros.

Et que croire maintenant, venu du peuple, diplômé et n’ayant pas de boulot à la mesure des efforts de mes parents. Alors j’aime l’exemple de Zidane, issu du peuple, esclave du bien pensant d’Etat consistant à le tartiner sur nos tartines extrêmes. Je suis heureux pour lui, beau, riche, extrait du bas.

Je pense à lui quand je pense à toutes ces élites héréditaires qui emplissent encore nos hautes écoles d’administration, payées par moi, je pense à leurs emplois à vie, leurs lois qu’ils font gentiment pour moi, rien que pour moi pas pour eux, un salaire minimum, des aumônes sociales tout en se garantissant des salaires de sinistres, Lagardère venant toujours à eux pas à moi.
Moi qui par leur loi est raquetté de 50% de tout ce que j’essaye de faire payer à des clients, eux-mêmes soumis à cet arithmétique.

Voici une lettre que j’ai envoyé à l’URRSS (A) en réponse à l’une de ses missives amoureuses ou ils me réclame le maximum radical en absence de la connaissance de ma richesse.



Veuillez trouver ci-joint les documents manquants à mon dossier pour votre calcul de cotisation, 3ème et 4ème trimestre 2005 et 1er trimestre 2006. Au 17/02/2006, je n’ai plus de salarié. J’ai arrêté le contrat me liant à ma fille Aurélie dans le cadre d’une formation en alternance auprès de l’Irfaest de Mulhouse.

Concernant mes cotisations en cours, je vous demande une remise gracieuse sur les pénalités que vous estimerez sur vos calculs tout en m’excusant des manquements à mes obligations.

Concernant quand même mes impressions de travailleurs indépendants devant mes responsabilités, je maintien, sûrement comme beaucoup, que rien est clair dans la lecture des documents des différentes caisses, que bien-sûrs cela est souvent disproportionné en rapport à une activité réelle, l’entreprise faisant souvent banque sur du prévisionnel et non du réel. Puis franchement, avoir un salarié est une galère et toutes les rustines d’Etat concernant ces contrats emploi formation est un piège à con pour les entreprises. Je ne sous-estime pas l’utilité du système, notamment concernant la caisse de prévoyance, mais je considère l’URSSAF et la caisse de retraite comme utopiques du fait d’aucun retour probable en cas de défaillance de mon entreprise et des réalités démographiques déséquilibrées. C’est ainsi, je suis soumis à des lois mais pas à une logique.

Écrit par : Philippe68 | 22/07/2006

Zizou je te aime très très fort! Mais alors très très très très, c’en devient indécent ! un peu comme les joueurs de FI 15 millions d’euros la victoire, où alors les joueurs de foute balle. Mais à toi le rebeu tout seul gagner autant d’argent que tous les connards du front national et Villieristes réunis en toute une vie cela me donne une grande émotion, et force ma bataille dans cette république pour tous et pourtant et pour toi égalitaire !
Alors Zizou chante encore et encore chante le rap c’est vraiment de la thune qui vous fait les machins en or serti de diams.
Pour le fan club il sort quant ton dvd tout en live, vu la demande on presse 500 000 la première semaine.
Tiens déjà Paul Tyson de Tyson et Garfunkel y veut faire un duo avec toi. Un ring vous deux guitares et c’est tout Presley sans Presley. De la balle !

Écrit par : martingrall | 22/07/2006

Non! pas les oreilles!

Écrit par : martingrall | 22/07/2006

Philippe68 Faites comme moi achetez la Chinoise et faites lui faire café et/ou le thé. Et elle le sert. Et avec ça polie, une Mandarine certes mais polie.

Écrit par : martingrall | 22/07/2006

T'inquiète Martin, elle est norvégienne ma cafetière à piston, bien plus proche de mes considérations éthiques

Écrit par : Philippe68 | 22/07/2006

3 fois plus chère aussi

Écrit par : Philippe68 | 22/07/2006

Je ne parlais pas de prix mais de pratique. parce que en plus du thé et du café accessoirement elle fait traductrice de mode d'emploi de matériels. Cafetière aussi.

Écrit par : martingrall | 22/07/2006

Plus besoin d'autre matériel quand on a un chinoise, simplement demander du thé à l'amante.

Écrit par : Philippe68 | 22/07/2006

Sébastien, il est temps de prendre quelques vacances

7/20 ce billet

Écrit par : Fulcanelli | 22/07/2006

Ce que je voulais dire c'est qu'on peut trouver excessif le salaire de Zidane par rapport au salaire d'un salarié de base. On peut aussi considérer que par rapport à l'argent qu'il contribue à générer par son travail son salaire ne l'est pas. La question se pose donc de savoir au nom de quoi on critique son salaire, c'est-à-dire en fonction de quoi le salaire doit être fixé de façon juste, puisque c'est la question de la justice et de l'injustice salariale que soulève cet article.

Il y a quelque chose qui est problématique dans le fait de dire "son salaire est excessif par rapport au mien", même si c'est vrai. D'abord, si on veut comparer les choses, il faut les comparer également dans les revenus générés, pas seulement dans les salaires perçus. Si on veut comparer deux salaires, il faut comparer les deux travails auxquels ils correspondent. D'ailleurs, entre parenthèse, c'est une connerie de dire que le travail de Zidane consiste à courir dehors par tous les temps ou à taper dans un ballon comme on l'entend souvent. C'est aussi idiot que de dire que le travail d'un acteur consiste à porter des costumes ou à gesticuler. Son travail consiste à assurer un spectacle. Son salaire est fonction de l'argent généré par le spectacle auquel il participe. Mais surtout lorsqu'on se borne à comparer deux salaires entre eux pour juger de l'excessivité de l'un, on se fonde sur l'idée selon laquelle la justesse d'un salaire n'est pas fonction du travail de celui qui le perçoit mais fonction des autres salaires. Le moins qu'on puisse dire c'est que cette position là mérite d'être expliquée et développée. À moins qu'on estime que le salaire doit être limité à partir d'un certain seuil, que la justice impose qu'il y ait un salaire maximum comme il y a un salaire minimum. Quoiqu'il en soit là aussi c'est une question qui mérite d'être discutée.

Ce qui me semble intéressant est de discusser de cette question de savoir en fonction de quoi le salaire d'un salarié doit être fixé. Car si on est d'accord avec le principe selon lequel le salaire doit être fonction du travail, de l'argent généré par le produit du travail, ce qu'on peut critiquer, ce n'est pas que Zidane gagne ce qu'il gagne, puisque son salaire respecte ce principe, mais plutôt que d'autres salariés ne soient pas payés à la mesure du produit de leur travail.

Dans cette optique, non seulement l'exemple de Zidane n'est plus central, mais en plus il illustre le principe que l'on revendique pour tous, au lieu d'illustrer quelque chose à quoi on s'oppose.

Écrit par : Mathieu | 22/07/2006

Si des limites de salaires sont imposés c'est la créativité qui se verrait limitée. Un salaire s'occtroie en fonction certes d'un travail mais aussi par la recherche en l'ayant plus élevé des motivations aux désirs qu'il permet d'assouvir. La recherche d'une équité consisterait à évaluer le taux "d'accaparement" injuste. La Révolution n'a pas anéantie la Royauté, elle l'a transformée. De là à distinguer si un désir de puissance financière correspond à assouvir de légitimes désirs matériels et frugals ou s'il correspond à un désir de puissance asservatrice.

Écrit par : Philippe68 | 22/07/2006

Il eut été plus intéressant de parler de cette loi fiscale qui, par crainte de voir nos joueur aller à l'étranger, leur offre des avantages spéciaux, alors que d'un autre côté, on taxe les vieux PEL quel que soit le montant accumulé

Écrit par : Fulcanelli | 22/07/2006

Pour adhérer à un système fiscale et à une loi du marché, il faudrait avant pouvoir en être acteur. Nous sommes soumis et non pas invités à payer l'imposé. Je voudrais être heureux de payer ma contribution écologiquement sociale à mon environnement humain, mais je suis obligé en fonction de barêmes non conformes à "ma réalité" à m'appauvrir pour ne pas sombrer dans la dette envers l'Etat. Autre formalité française, moins vous avez d'argent, plus vous avez de pénalités, d'intérêts, de loyer d'argent à payer en plus du principal dû. Et cela appliqué par de bons exécutants (sens propre et figuré) qui en bon citoyen milgramien ruinent des vies, des familles des valeurs. Puis, par manque de solidarité populaire, chacun peu se voir déchu par ces actes de saisie sans trop de réactivité de confrère. J'aime recevoir des mises en demeure, moi qui n'en a plus.

Écrit par : Philippe68 | 22/07/2006

@ Seb : tu pourrais pas les faire en version sans manches, tes tee-shirts, steuplaît ? Parce qu'il fait vraiment chaud. On les appellerait les "Marcel Fontenelle", et je trouve que ça sonne rudement bien. Ouiche.

Écrit par : Olivier Bonnet | 22/07/2006

@ Philippe68 : et n'est-ce pas indécent de voir les organismes de crédit scandaleusement peu regardants pour pousser à la roue du surendettement ?
@ Mathieu : pleinement en accord avec ta position.

Écrit par : Olivier Bonnet | 22/07/2006

l'Etat monstre froid comme disait le kamarad Friedrich

Écrit par : Fulcanelli | 22/07/2006

@ Olivier
J'viens d't'envoyer un mail ;-)
Si t'achètes deux marcels, t'auras un mug gratos.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 22/07/2006

Il est très bon ce "camarade Philippe Motta" !

Écrit par : Bernard Langlois | 22/07/2006

Il est très bon ce "camarade Philippe Motta" !

allez, on met 10/20

Écrit par : Fulcanelli | 22/07/2006

Conflit du Proche-Orient. Que dire à part des banalités du genre, c’est une sale guerre. D’un côté le Hezbollah, représentant lui-même, c’est-à-dire une mouvance ayant pris ses quartiers au Liban, financé par des puissances étrangères et de l’autre, Tsahal, armée régulière de l’Etat d’Israël. Le Liban est la principale victime, avec ses infrastructures détruites, ses morts, ses réfugiés. Le conflit risque de s’éterniser et comme depuis des décennies, le Proche-Orient donne lieu à des conflits idéologiques. On peut-être sûr que les camps travaillent la communication et que sur l’Internet, chacun y va de son appréciation. Sans avoir des informations de première source et fiable, difficile de prendre parti. Au risque de devenir partisan. Et un partisan ne sait pas être impartial, comme Bernard-Henry Lévy dont je vous laisse apprécier l’éditorial. Le combat symbolique est important mais je ne crois pas qu’il puisse être déterminant pour infléchir les décisions des gouvernants à court terme. L’Histoire est en marche. Les historiens jugeront ce carnage dans quelques années. Ils se disputeront comme ils le font actuellement à propos des faits du passé. Pour l’instant, rien ne semble régler la question et on ne voit pas comment cela ne pourrait pas recommencer d’ici dix à vingt ans en admettant qu’une fin se dessine ces prochains mois. Donc pour l’instant aucun billet sur la situation au Proche-Orient parce que je n’ai pas la connaissance suffisante des faits pour défendre ma position actuelle qui est assez forgée mais pas assez pour être explicitée. Je suis de bonne foi mais ce n’est pas un gage de vérité ni d’impartialité. Vais-je changer d’avis ?

Écrit par : Fulcanelli | 22/07/2006

Les deux travaux, pas les deux travails, désolé.

Écrit par : Mathieu | 22/07/2006

Ben je veux, qu'il est très bon!

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 22/07/2006

Israël bombarde des civils, c'est intolérable et ça va dans le sens inverse d'un apaisement. Je ne sais pas beaucoup de choses, mais ça je le sais.

Écrit par : Mathieu | 22/07/2006

Si c'est fait intentionnellement, ce sont des crimes de guerre

tj pas d'info sur ce centre social du Hezbollah frappé par des bombes ?

Écrit par : Fulcanelli | 22/07/2006

Il est bien le billet de Phillippe Motta, surtout pour la mise en perspective des amendes comparées aux revenus et sur le pognon tiré de la pub comparé au salaire des petites mains qui fabriquent ballons et maillots.

Et le Satiricon est excellent (http://www.satiricon.net/).



A part ça et sur un autre sujet plus brulant, j'ai trouvé dans cette lettre ouverte à Sarkozy (là: http://www.aloufok.net/article.php3?id_article=3251) quelques questions intéressantes sur la situtation présente d'Arno Klarsfeld.
J'espère qu'il y sera répondu rapidement.

Extraits :

"[...] comment envisagez-vous de concilier les engagements de votre conseiller pour les affaires des sans papiers, M. Arno Klarsfeld, et ses obligations militaires en sa qualité de réserviste de l’armée israélienne ?"
[...]
"dans le domaine de la régularisation des "sans papiers", vous avez exigé comme préalable à leur régularisation qu’ils rompent tout lien avec leur pays d’origine. Toutefois, dans le même temps, vous embauchez un français de souche qui, plutôt que de servir le drapeau de son pays, effectue son service militaire dans un pays étranger, en l’occurrence Israël, non en exerçant une option de nationalité mais en demandant sa naturalisation. Considérez vous que cette dualité de situation juridique à des postes de responsabilité politique serait sans préjudice sur la visibilité et la crédibilité de la diplomatie française dans la zone ? [...]"

Je n'ai pas vraiment visité le reste du site mais ces questions et cette lettre ouverte me semblent fort judicieuses.

A suivre...

Zgur

Écrit par : Zgur | 22/07/2006

Trrrrrrrrrrrès pertinent, Zgur.

Écrit par : Olivier Bonnet | 22/07/2006

D'accord avec Bernard (salut Bernard !) : Philippe Motta est très bon.

Voudrait pas ouvrir un blog avec en frontispice de la pub très chère pour le Medef (bien visible mais jamais assez visé à mon goût) qui lui rapportera pas un rond ?

Sinon, ça n'a quasiment rien à voir avec l'article du jour - qui est très bon, donc pas la peine de commenter, rien à ajouter, rien à enlever - mais je viens de voir une petite vidéo vraiment poilante d'un des comédiens sélectionnés par Jamel à l'occasion de son émission en clair sur Canal le samedi soir (Jamel Comedy Club).

Vous allez là : http://television.telerama.fr/television/B060717001008.html
Et vous matez la video de Thomas Njijol. C'est dure 2 mn, mais ça a suffi à bien me faire marrer. Il est question de Zidane 3 secondes, mais la référence est jubilatoire.

Au fait, Philippe Motta, tu repasses (on va se dire "tu", entre AJT, c'est plus simple) quand tu veux. Enfin, tu repasses à l'occas... entre une guerre des civilisations, une JeanFrançoisRevelite, une JeanDanielose, une Ségolomontebourite aiguë (mais heureusement pas du tout contagieuse) et un gros coup de canons à eau anti-canicule sur les Spoliés du Domicile Fixe. C'est qui y'en des drames de l'actualité à traiter d'urgence en ce moment...

Écrit par : Pyrom-Anne | 22/07/2006

@ PyromAnne
Coucou!
Tout va bien?

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 22/07/2006

On a les héros que l'on mérite.
Monsieur de fontenelle, vous continuez à faire la rubrique des chiens écrasés?
Que le sieur zizou coule des jours heureux, sa descendance est à l'abris du besoin pour au moins 10 générations et son exemple ne vaut pas l'encre qui coule à son sujet.
Vous perdez du temps cher ami!

Écrit par : Olivier de Melgueil | 22/07/2006

PyromAnne, Un petit coup de déprime?
C'est pas beau Paris Plage sur les deux rives, avec le Ferry Boite entre les deux. As-tu essayé les Brumisateurs, vendus par Henri Leconte la belle raquette. Et le lounge piscine bar. Si, on peut y amener sa tente décalque cons à ouverture automatique. mais y faut pas faire de trou dans le plancher de teck et murango. J'espère qu'Ernesto t'a filé des billets payants pour l'entrèe gratuite mais sans attente. Parce que mine de rien ce sont mille je dis bien mille employés municipaux de la ville socialiste pour monter la fête. C'est pour ça qu'il n'y en avait pas de dispo pour les sans abris, sans logis…. Y vont pas nous faire chier ceux-là.
Tiens ben moi je vais voter pour Feuillette le scénographe de Paris Plage.
Paris tu t'la'pête, avec feuillette.
Ce sera mieux qu’ avec fille mi soufflée c’est pas joué ! Boouuu la vilaine !!!.
on a les Zorros que l'on mérite.

Écrit par : martingrall | 22/07/2006

@ Fulca Daguet, t’auras toujours le grand manque de ne pas être prof.
Mais pourquoi tu fais pas prof sur AgoraVox, au lieu de pink floyd tout gris
Une classe prépa à la science pour les banlieues avec Joël De Rosnay ?
Premièrement il y a des sous, t’en fais toi pas Joël connaît les arcanes administratives.
Et un ingénieur en chef des mines intelligent si si il en a un ! Lui ! Thierry Gaudin.
Il s’est commis dans un bouquin » le pouvoir du rêve » Pour les sous tout pareil.

Et puis je ne dis pas d’un peu de vacances. c'est vrai libertaire, les chefs surtout en deutch ça me glande.

Martin

Écrit par : martingrall | 22/07/2006

Au fait pour une petite réflexion amusant sur les salaires et acheter des cafetières à 5 euros, je conseille ce livre :
"United emmerdements of new order" de Jean-Charles Masséra
Hilarant, jubilatoire !

Écrit par : bertand | 22/07/2006

Le footbusiness !
Vu sous cet angle, c'est envisageable.
Vu sous l'autre, c'est impensable et inadmissible.
C'est gerbant.
La sanction de la FIFA c'est du pipo pour prolonger le "footbusiness".
Son amende ne correspond même pas à une heure "travaillée" pour lui.
Vu qu'il conserve son titre de champion du monde sans que celui ait été remis en cause. Il faut aussi considérer que la rémunération qui accompagne le titre de meilleur joueur n'a pas été défalquée du geste commis par Zidane.
A combien se montent ses indemnités ?
A la limite, on s'en tape.
Un simple calcul.
Les 0000 qui s'alignent.
Aucun d'entre nous n'atteindra jamais des sommes pareilles en allant au taf.
Alors oui !
"Zidane, il a tapé. Zidane il a quand même gagné le cocotier."
Voilà, pourquoi je hais le sport "variety business" en général.
Celui qui fait qu'à 32 piges, tu prends ta retraite les poches et les comptes en banque bourrés de flues.
Celui qui fait que tu roules en Porsche et que ta gonzesse elle se fait tout refaire pour ressembler à une couv de mag de mode.
Ca exhibe sans pudeur des montres Cartier, des Rollex, des fringues de marque. Ca fait du shopping où ça claque en une heure presque une année de travail pour un smicard.
Alors oui !
Je hais ce sport "variety business".
Celui qui fait que la réalité n'existe plus pour ces individus qui ont un bon coup de pied ou un bon service.
Des tennismen, des footballeurs qui se retrouvent au firmament d'un monde qui n'a ni valeurS ni respect pour quiconque. Un monde où seul l'argent est une valeur sûre.
Un monde qui utilise le CHARITY BUSINESS pour se donner des circonstances atténuantes.
Pour moi, elles sont aggravantes.
Certes, Zidane est une icône du football.
Il a collé un coup de boule à un connard qui l'a insulté.
C'est dit plus haut, si je descends de ma voiture pour coller un coup de pied dans les couilles à un connard qui me traite de "sale pute" car je n'accélère pas assez vite quand le feu passe au vert.
Il jouera la "victime".
Moi au poste à entendre les remontrances des fonctionnaires de police.
"C'est pas bien, Madame."
Le mec déposera une plainte. Procès en correctionnel, amende etc.
"Un service trois-pièces endommagé ça vaut bien une amende, Madame."
Le président du tribunal me fera la énième leçon en me rappelant qu'une femme qu'on traite de pute, ce n'est pas bien grave.

Zidane et le conseil des justes -FIFA-, c'était pour le fun et la forme.
"On vous sanctionne ts les deux mais c'est pour avoir la paix".

C'est vrai quoi ! On n'est pas cool.
Cessons ces petites mesquineries sur les salaires des sportifs ( et des autres) car le résultat sera le même pour chacun.
Je vais conclure en citant Coluche : "Tu bouffes, tu bouffes pas. Tu meurs quand même."

Écrit par : corinne | 22/07/2006

Merci à Philippe pour la lecture.

Écrit par : corinne | 22/07/2006

Bravo corinne... la canicule ne rend pas amorphe tout le monde !

Écrit par : bertand | 22/07/2006

au fait corinne, avec tout ce que je lis signé corinne... pas de domaine perso, genre blog (faisons original) où il y aurait 100% de corinne ?

Écrit par : bertand | 22/07/2006

@ Fulca Daguet, t’auras toujours le grand manque de ne pas être prof.
Mais pourquoi tu fais pas prof sur AgoraVox, au lieu de pink floyd tout gris
Une classe prépa à la science pour les banlieues avec Joël De Rosnay ?

@ Martin Galle de Roulettabille, Je n'ai jamais participé à l'opération Daguet en Irak en 1991 !

Ce qui me manque, c'est une structure avec quelques chercheurs originaux et des étudiants passionnés par la science. Pourtant, je ne suis pas exigeant, mille fois moins que Zidane comme revenus, ou plutôt 500 fois moins, ce qui chiffre à 30 000 euros, c'est pas cher payé pour un chercheur qui pourrait révolutionner le champ des connaissances.

Pour l'instant, je continue à lancer des bouteilles à la mer pour être édité et commencer par régler quelques comptes avec cette fac de m...
Guy ne donne plus de nouvelles, Alain est sur le coup... à suivre

Écrit par : Fulcanelli | 22/07/2006

"un chercheur qui pourrait révolutionner le champ des connaissances."
Rien que ça

Écrit par : Mathieu | 22/07/2006

"un chercheur qui pourrait révolutionner le champ des connaissances."
Rien que ça

Oui, c'est ce que je vise, un coup de force spéculatif mais qui pour l'instant, vaut moins qu'un coup de boule.

Écrit par : Fulcanelli | 22/07/2006

J'aime ta grande humilité, et puis c'est pratique, on peut te reconnaître aux chevilles

Écrit par : Mathieu | 22/07/2006

je n'ai pas à faire preuve d'humitié mais de présomption et d'audace, on est humble une fois qu'on a réussi, pas quand on est sur le chemin.

Écrit par : Fulcanelli | 22/07/2006

Merci pour le lien Bertrand

Écrit par : Mathieu | 22/07/2006

Fulca un chercheur c'est 6000 € mois. Je connais un number one the math. il enseigne à Marseille et il pointe au CNRS. Attention number one mondial. il touche 10 000 € mois avec ses bouquins. C'est l'inverse de Coluche il y a plein d'images et je ne comprends rien. Et il fait partie des 10 mondiaux pour la configuration du ruban de l'espace-temps.

Écrit par : martingrall | 22/07/2006

@mathieu
De rien.. merci à toi.

@fulcanelli
"on est humble une fois qu'on a réussi, pas quand on est sur le chemin."

Comme ca, on ne devient jamais humble...
D'ailleurs on ne devient pas humble, on l'est ou on ne l'est pas!

Écrit par : bertand | 22/07/2006

@fulcanelli
"on est humble une fois qu'on a réussi, pas quand on est sur le chemin."

Comme ca, on ne devient jamais humble...
D'ailleurs on ne devient pas humble, on l'est ou on ne l'est pas!

@ Bertrand, je crois que le débat n'est pas là, humble je le suis dans la vraie vie, je ne fais que défendre mon projet d'existence face à un monde qui devient de plus en plus détraqué, déliquescent et débile. Je suis présomptueux ce qui ne signifie pas que je manque d'humilité. Mathieu s'est planté dans son appréciation.

Et puis il y avait un clin d'oeil à Einstein qui avait dit à un jeune physicien qu'il ne pouvait réussir parce que bien trop modeste. Donc, pour Mathieu, je ne suis pas modeste, parce que je n'ai pas le souhait de me plier à la pensée unique ni au diktat des institutions qui laminent l'originalité.

Yen a marre de ces gens au pouvoirs qui règnent et qui parfois, détruisent, là-bas, le Liban, sous les bombes de cet état criminel qu'est Israël !

Écrit par : Fulcanelli | 22/07/2006

@Bertand,
Je suis trop paresseuse pour me lancer dans un blog.
Merci pour la suggestion. Elle est sympa.

Écrit par : corinne | 22/07/2006

Mais non ! Il est bien ton copain Motta !
Au fait, il est de la famille parce que là, j'accepte les pots-de-vin en glaces italiennes...

Il a pris l'angle pognon alors que j'avais pris l'angle social mais c'est bon ! C'est ce qui ressemble le plus à une stratégie en tenaille...
Et puis il a le genre de plume qui me titille le neurone... dans le ludique-caustique sans appuyer lourdement à la Lara Fabian.
Un toulousain ?
Bah ! Normal...
On a le sang chaud en Occitanie...
Je parie qu'il connaît mes copains du CRI et mes AJT d'Empalot... ;)

Écrit par : Grabuge | 22/07/2006

pas d'accord Grabuge, le billet de Motta accumule tout les poncifs de l'indignation, comme d'ailleurs le fait si bien Seb avec ses missiles décorés, indignation, incantation, de quoi effleurer la surface des choses sans en analyser la profondeur. Je crois qui qu'ici et sur le Del, on retrouve un ramassi de crétins et crétines, à part quelques plumes comme Olivier, Bernard et quelques autres...


Désolé, je dis ce que je pense et ce n'est pas du trollage contrairement à ce que de mauvaises langues peuvent dire sur moi. Un troll est anonyme, pas moi qui écrit sous mon identité

Écrit par : Fulcanelli | 22/07/2006

Antoine,

Je resterai baba cool comme vous dites, ne reniant pas mes valeurs de jeunesse, affirmant une nostalgie sans aucune honte

Maintenant, le présent étant le présent, il faut accepter le réel. Vous n’avez pas lu entre mes lignes

Les Occidentaux ont bombardé la Serbie pour qu’elle accepte une résolution de l’ONU

Question: pourquoi les Occidentaux ne bombardent-ils pas Israël pour la résolution 242, pour que cesse l’agression contre le Liban, pour répliquer à toute cette misère semée au Liban et en Palestine depuis 1967?

C’est une question, qui veut répondre?

Écrit par : Fulcanelli | 22/07/2006

Mon cher Fulca,

Il faudra un jour que tu réalises que les "poncifs", comme tu les nommes, ont aussi valeur de repères.
En l'espèce, le "poncif" sur l'outrageuse rémunération d'un gars en short qui court après un ballon, empêche qu'on comprenne comment on en est arrivé là.
Certes, ces braves garçons produisent un spectacle prisé.
Mais à ce compte-là, les péripatétiputes aussi... sauf qu'elles s'y mettent à plusieurs pour obtenir les mêmes résultats....

Tu n'as absolument pas à te sentir désolé de dire ce que tu penses.
Contrairement à notre Madame Oscar que je me sus farcie joyeusement, sur le DEL (et visiblement, pour la joie de bon nombres de lecteurs qui m'en félicitent par mail) tu utilises tes neurones à des fins utiles.
Qu'on ne soit pas d'accord avec tes conclusions ou tes provocations n'a rien à voir dans l'affaire.
Personne n'a jamais pensé (à moins d'être aussi stupide que notre pauvre Sacha la Mononeuronale) que tu pouvais être anonyme ou lâche.
Moi, moins que toute autre puisqu'on s'est connus via le web il y a bien longtemps, engueulé aussi, fâché, brouillé, réconcilié (tout ça de façon non-dite mais les grandes douleurs sont muettes, non ?).

Je sais très bien que tu peux être totalement insupportable pour qui n'a pas coutûme du 258ème degré... et tu atteinds largement ce genre de degré !
Merde ! Mais quel chieur tu peux être !

Pour le billet de Motta que Seb publie, j'estime que tu as tort.
Là où c'est totalement paradoxal, c'est que ta vision de la chose est détachée de la réalité (ce qui n'est pas le noeud puisque tu es un chercheur et donc censé être protégé de ce genre d'exclusion).
En même temps, de façon totalement ubuesque, tout le monde sait qu'avec les monceaux de diplômes que tu as obtenu, tu es (ou tu étais, j'ai pas trop suivi) quasiment au RMI....

Mais là, même si le Motta joue un rôle, le rôle d'un livreur, tu n'as pas eu l'empathie nécessaire pour te mettre dans la peau du gars en question.
Des chauffeurs-livreurs et même moins que ça, payés à la limite du SMIC, j'en connais plein.
Comme j'en connais beaucoup plus qui ont moins de 400 euros pour vivre.

Là où toi et moi hurlons de concert, c'est que ce sont bien souvent les mêmes qui hurlent de joie à la moindre baballe qui rentre dans un cadre en bois.....

Pour le salaire de Zidane, il est tout à fait exact et il ne tient pas compte des rentrées publicitaires.... je vous laisse imaginer.

N'empêche que j'ai plus envie de hurler contre un Forgeard ou un Zacharias qui partent avec des millions d'euros en ayant foutu leur boîte dans le rouge, plutôt qu'un Zidane, star du spectacle au même titre qu'un Depardieu, qu'une Deneuve, qu'un De Niro....

Maintenant, j'ai peut-être tort...
Shoot !!!!!

Écrit par : Grabuge | 22/07/2006

@corinne
.. de rien, c'est sincère.

@grabuge
D'accord et.. pas d'acord...
mais vive Toulouse... et vive le sud-ouest...
'tain, j'ai une de ces envies de canard moi...

Écrit par : bertand | 23/07/2006

T'es gentil, mon bertranounet voyageur chilien plein de poils.... mais si tu pouvais me dire en quoi tu n'es pas d'accord, ça m'arrangerait un chouïa.... tu vois ce que je veux dire ? ;)
Addenda : puis-je te dire ici à quel point tes textes me semblent dix mille fois plus intéressants que les miens ?
Oui ? Non ? M'en fous... c'est dit...

Tu m'exploses les papilles neuronales dès que j'aborde ta péniche.
C'est pas permis d'écrire aussi bien et de façon aussi ludique sur des sujets qui ne le sont définitivement pas.
J'aime.
Mais vraiment hein ?
J'aime absolument.
Sans conditions. Parce qu'aimer, c'est ça. L'Amour-Agapè.
Je ne te ferai pas un cours sur le sujet parce que j'emmerde tout le monde avec mes marottes.

Juste que si Bernard Langlois et ses jolis sabots de retraité présomptif dans la Creuse passent par là, ben voilà.... Bertrand, il écrit des trucs que tu as moins de mal à accepter de te réveiller au matin sans hurler de terreur parce que que tu n'es pas mort tranquillement dans la nuit..

Pour le confit, je le concote à la demande mais vous êtes obligés de venir le déguster sur place.... trop dommage !

Écrit par : Grabuge | 23/07/2006

Allez, actualisez.
Nouveau dimanche, nouveau billet, même keufs.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 23/07/2006

MêmeS, avec un S, bien sûr.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 23/07/2006

@ Grabuge : rectification d'un détail, Zacharias n'a pas mis Vinci dans le rouge. Ce qui n'excuse nullement ses appétits indécents. Tu aurais pu citer Messier qui, lui, a bien mis en quasi-faillite Vivendi.
Pour le reste, je suis d'accord avec toi pour dire que les grands patrons qui empochent des millions me font plus hurler que le salaire de Zidane. Avec ce rappel, que sous-entendais la position de Mathieu : pour ces sommes versées à Zidane, combien son employeur, le Real Madrid, empoche-t-il ? Et combien les télés qui retransmettent ses matchs engrangent-elles de bénefs en espaces publicitaires ? Enfin une ultime remarque : les footballeurs ne sont pas les mieux payés des sportifs. Le foot est pourtant le sport numéro 1 au plan mondial. Les mieux payés sont... les golfeurs ! Le golf intéresse bien moins de gens, sauf avec un "e" à la fin, quand il s'agit d'aller s'y livrer à des guerres pour le pétrole...

Écrit par : Olivier Bonnet | 23/07/2006

Décidément tes propos t'honorent Fulcanelli. Toujours aussi nuancé, respectueux et argumenté.

Écrit par : Mathieu | 23/07/2006

@grabuge
"T'es gentil, mon bertranounet voyageur chilien plein de poils.... mais si tu pouvais me dire en quoi tu n'es pas d'accord, ça m'arrangerait un chouïa.... tu vois ce que je veux dire ? ;)"

ben... d'abord, comparer les putes à des footbaleurs, c'est oublier que ces derniers choisissent un peu plus leur sort que les esclaves du sexe !
Ensuite, si tu lis mon premier comm, tu verras que je ne suis pas aussi enjoué au papier du Toulousain, je trouve son procédé éculé et pas efficace.
Enfin, je trouve qu'argumenter avec Fulcanelli parfois s'avère une perte de temps et d'énergie que je préfère te voir utiliser à autres choses...

mais pour tout le reste (argumentation, philosophie, état d'esprit, musique, et bonne bouffe...) je suis d'accord avec toi...
Et puis, ma grabuginounette, je ne suis pas Chilien et je me tonds régulièrement... rire !

Écrit par : bertand zen | 23/07/2006

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu