Avertir le modérateur

01/09/2006

"Bernard-Henri Lévy Est Une Célébrité-Philosophe, Autoproclamé Intellectuel Et Monsieur-Je-Sais-Tout, Prétentieux Adepte Du Name-Dropping Et Exhibitionniste Ehonté" (The Globe And Mail (Toronto, Canada))

medium_hp_scanDS_6918354259.jpg


Y a pas deux semaines, j'étais à la mer, et un matin je me baladais les pieds dans l'eau, histoire de vérifier si vraiment elle danse le long des golfes clairs ou si des fois Charles Trénet aurait pas un peu essayé de nous enfumer, et sur quoi je tombe?
Sur des moules, accrochées à des rochers.
Foutredieu.
J'ai pas été long à prendre ma décision.
Je me suis assis, j'ai allumé une Philip Morris, et je l'ai fumée (la Philip Morris) en les regardant (les moules).

Si la société Philip Morris Products SA, dont le siège se trouve, si j'en crois ce que je lis sur mon paquet de Philip Morris, à "Neuchâtel, Switzerland", voulait bien me verser un tout petit quelque chose, genre, disons, 10.000 euros, à chaque fois que j'écris: "Philip Morris"?
Je cracherais pas dessus.
Merci d'avance.
Philip Morris.
Philip Morris.
Philip Morris.
Je viens théoriquement de gagner 80.000 euros, sans trop me fouler.

Alors j'étais là, je fumais en regardant ces moules, et bien évidemment j'ai assez vite repensé à la formule, fameuse, de je ne sais plus trop quel maître zen, probablement Taishen Deshimaru, qui disait, en gros: "Quand le doigt montre la moule sur son rocher, le pauvre con regarde le 20 heures de France 2".
C'est pas pour me vanter, mais ce foutu bouddhiste avait bien raison.

Bon, je ne vous cache pas que j'avais complètement oublié ce trop bref moment de vraie communion avec Mère Nature; ce n'est qu'hier matin que j'y ai repensé, en lisant dans "Le Point" de cette semaine le bloc-notes de Bernard-Henri Lévy, que nous appellerons désormais BHL, pour plus de commodité.

"Nos impayables nouveaux philosophes, qui sont à la philosophie ce que l'ersatz est au produit original. Des philosophes qui n'ont, à proprement parler, jamais publié une traîtresse ligne relevant de la discipline dont ils se réclament (André Glucksman ou Bernard-Henri Lévy) - on dirait une bonne blague mais personne ne rit". (Jean-Philippe Domecq, Eric Naulleau, "La Situation Des Esprits", éditions de La Martinière, août 2006).

Vous allez me dire, aucun rapport.
Aucun rapport entre BHL et des moules.
Erreur.
Quand on contemple une grappe de moules, force est de reconnaître qu'on se fait assez rapidement chier - même en fumant une Philip Morris.
90.000 euros.
Mais d'un autre côté ces braves bêtes sont parfaitement inoffensives, pas du genre à énerver tout le monde.
Alors que BHL, si.

Dans son bloc-notes d'hier, par exemple, BHL écrit ceci: "Le mouvement des soldats reprochant à Olmert et Peretz la conduite de la guerre, dénonçant l'incompétence de leurs officiers et l'incurie de l'état-major, réclamant des commissions d'enquête pour juger de la bonne information ou non de ce que nous appelons, chez nous, la Grande Muette, bref ces simples citoyens s'appropriant le débat stratégique et le transformant en un débat sur la forme même de l'Etat et ses rapports à la société: on songe (et l'idée fait frémir) aux pages saisissantes de Polybe sur les Carthaginois interpellant, dans les mêmes termes ou presque, un Hannibal coupable de s'être arrêté à Cannes au lieu de pousser jusqu'à Rome; et puis on se dit aussitôt (et ce sentiment-là, en revanche, rassure pour l'avenir) que rarement aura été si manifeste le côté armée du peuple, grande armée démocratique, etc., de l'armée israélienne".

Vous pouvez le relire lentement: c'est toujours aussi gerbant.

L'"armée du peuple", cette "grande armée démocratique", a massacré au Liban des centaines de civils.
Elle a, d'après l'ONU, largué sur le Liban des tonnes de bombes à fragmentation, interdites par les conventions internationales, au cours des 72 heures qui ont précédé le cessez-le-feu. Alors même qu'elle savait l'imminence du cessez-le-feu.
Elle a, d'après Amnesty International, commis au Liban des "crimes de guerre".

Même chose à Gaza.

Pendant que BHL rédigeait son bloc-notes, la "grande armée démocratique" flinguait tranquillement, sans désemparer, son quota journalier de "Palestiniens". (C'est comme ça que la presse les appelle. Des "Palestiniens". Sans plus de précisions. Civils? Combattants? Mystère. "Palestiniens" suffit. Ca, coco, c'est de l'info).
Bilan provisoire des opérations de la "grande armée démocratique" à Gaza: en deux mois, 202 Palestiniens abattus, "dont 44 enfants, selon le dernier rapport de l'Office for the Coordination of Humanitarian Affairs (OCHA) des Nations unies". (Comme le rappelle "Politis").

BHL "oublie" évidemment de préciser que "l'armée du peuple" qui a tué en deux mois 44 enfants, lorsqu'elle "reproche à Olmert et Peretz la conduite de la guerre", leur fait d'abord et surtout grief de n'avoir pas tapé assez fort sur le Liban.
Ce millier de morts, dont une immense majorité de civils? Ce n'était, manifestement, pas encore assez, pour cette "grande armée démocratique".

Transformer ça en "un débat sur la forme même de l'Etat et ses rapports à la société", fallait oser - mais BHL ose tout, c'est même à ça qu'on le reconnaît.

Ca porte un nom.
Obscénité.

Commentaires

prems... yeessssssssss

En plus c'est sur BHL ! yadlajoie

Écrit par : Hervé | 01/09/2006

mdr hervé m'a grillé !

chez BHL tout est contrefait, même sa femme.

Écrit par : jeanmarc | 01/09/2006

Eh bien, prem's, si je ne m'abuse !
C'était ce qui s'appelle se faire désirer … Mais notre cocotte Seb nous fait une belle rentrée …
Parce que rappeler à la fois les crimes de guerre israéliens et l'obscénité d'un BHL (pas le seul, hélas, dans la sphère politico-médiatique), c'est ce qui s'appelle taper juste et aller à l'essentiel.

Bonne reprise, Sébastien !

Écrit par : bernard Langlois | 01/09/2006

tiens, M. Fontenelle a relu son Desproges pendant les vacances…

je me demandais… si on arrêtait de parler de BHL… tous… définitivement…?

on finirait même par l'oublier… imaginer un monde médiatique sans BHL… un grand silence à peine troublé par le clapotis de la marée dispersant le pollen des moules dans les anfractuosités des rochers luisants d'hydrocarbures…

c'est peut-être un service à lui rendre ?

Écrit par : arno | 01/09/2006

Ben non, le temps de taper et je suis grillé sur le fil !
Ça prouve qu'il y avait de l'attente …

Écrit par : bernard Langlois | 01/09/2006

Aaaaaaaaaahhhhhhh.
(Long soupir d'aise).
Mais que c'est bien d'être ici, de nouveau.
Que c'est plaisant, de vous retrouver.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 01/09/2006

WelcomeBack Sébastien !!!!

Écrit par : Lancelot | 01/09/2006

A propos de ces vieux nouveaux philosophes girouettes, leur imposture n'a jamais leurré grand monde. Je me rappelle qu'en terminale (en 1977 soit ya longtemps quand même), on était au plus fort de cette mode de la nouvelle philosophie (avec L.Ferry et...oui...Finkie aussi !).
J'avais voulu faire le malin et le branché en classe de philo en disant à ma prof (qui s'appelait Carton) que j'avais bien aimé "la barbarie à visage humain" de ce philosophe qui s'appelle BHL.
elle n'avait pas, mais pas du tout, apprécié mon intervention et m'avait renvoyé dans mes 22 en insistant sur ce point : ces nouveaux philosophes sont à la philosophie ce qu'une fanfare militaire est à la musique classique.

Ceci dit, mon bon Sébastien, je suis ravi que tu te sois contenté de mater ces braves moules plutôt que de les faire chier à les décoller de leurs rochers comme des milliers de blaireaux.

Écrit par : Hervé | 01/09/2006

Les moules... gratinées...

C'est comme ça que je les préfère.

Oui, gratinées, c'est bon.

Écrit par : Pyrom-Anne | 01/09/2006

Sarkozy, sors du corps de sébastien tout de suite !
Voir pourquoi sur le dessin de Jul, là : http://sarkostique.over-blog.com/article-3700221.html

@ sebastien
Welcome back !
ou Well, come back !

BHL + Liban/Israel, attention ça va charcler sur VLF.

Zgur

Écrit par : Zgur | 01/09/2006

bien vu Sebastien, contente de te retrouver!

moi aussi, passée la terminale ( tout comme Hervé, mais 2 ans plus tôt) où la vision enchanteresse du philosophe à la chemise blanche et à la crinière romantique avait ravi mon coeur encore adolescent - ne me jetez pas la pierre, à 18 ans tout le monde a le droit d'être une jeune fille exaltée- je disais donc, passée l'époque de la naiveté, l'énergumène n'a pas tarder à me courir sur le haricot, et ce de façon durable et irréversible.
Insupportable, omniprésent, prétentieux, faux cul, partisan dans ses amalyses...et j'en passe.
je ne citerai qu'un exemple, le premier qui vient, pour illustrer mes propos: le livre sur Daniel Pearl.
sa position sur les ignobles attaques au Liban est conforme au personnage

à fuir comme la peste noire.

Ah j'oubliais: Arielle à toutes les sauces (grincement de dents!)

Écrit par : céleste | 01/09/2006

@ Céleste
Justement je reviens de ton blog.
BHL: "Un homme dont l'égo détruit l'intelligence". Marianne Pearl, citée par Beau et Toscer dans leur - indispensable - bouquin. (Couve ci-dessus).

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 01/09/2006

T'es en forme, Seb, ce matin. Plus qu'hier ;-) Ce qui s'appelle un retour en fanfare.
Mais quand même. Mater les moules: je savais bien que t'étais un vrai voyeur.
Combien BHL me donnera, si je cite les Benson plutôt que les Philip Morris?
A plus tard, après les longs soupirs d'aise.

Écrit par : eric halphen | 01/09/2006

Y'en a qui banderont toujours pour la belle et grande armée démocratique du peuple, c'est comme ça...
Bien content de te lire dans une forme éblouissante.

Écrit par : Olivier Bonnet | 01/09/2006

Salut Sébastien! Toujours aussi drôle :) Merci pour le lien.

Écrit par : Mathieu | 01/09/2006

Et ben te revoilà. C'est bien. Les moules, BHL, le grand débat démocratique interne. Nickel. J'aimerais arriver à être aussi drôle que toi sur le sujet qui me préoccupe, la santé.
Merci de me foutre les boules. Je vais aller brûler quelques pages.

;-)

Écrit par : christian lehmann | 01/09/2006

Bon ben tout le monde est là.
MEME les gars qui ont escaladé cet été la roche de Solutré.
Genre.
Je donnerai pas de noms.
Je suis pas comme ça.
M'enfin je...
Non, rien.

Et MEME Christian Lehmann.
T'as pas aimé le côté collectif d'Evo Morales?
T'as senti que le vent tournait, du côté des haciendas germano-allemandes?

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 01/09/2006

Internet de boulot de Mer**

Bon.

Quel hasard, je venais de "lire ce point de vue de Béhachelle" (oxymore - reprise de au-poil).

Bon.

Bon..

Bon?

Bah rien...

Deleuze en avait parlé en 77.. et c'est toujours d'actualité
http://multitudes.samizdat.net/A-propos-des-nouveaux-philosophes.html

Et puis bon retour !

ah oui, entre temps, jetez un coup d'oeil sur le site du Monde, section opinion, la belle tribune de Bensoussan.

Apparamment, arabe comme je le suis, je fais partie d'une horde "criant au sang"...

Ihhhh...

Ayoub .. sioux ou apache ?

Écrit par : ayoub | 01/09/2006

Présente, commandante Sebastian !

OK... pas tout à fait... de loin... sur l'ordi de papa... mais là !
Mail envoyé, au fait... ;)))

A peine le temps de lire un peu en diagonale ton post mais il m'a tout de même furieusement fait penser à un billet d'une de mes morts antérieures :
http://eloge.de.la.fuite.free.fr/blog/?p=124

J'y reviendrai cet après-midi quand Maman sommeillera devant EuroSport et son US Open... que Papa lira ses Mondes du Livres avec 1 mois de retard pour cause de parcours du combattant hospitalier... et que je serai un peu plus tranquille...

Ça fait du bien de voir réouvrir un lieu où on a rien à craindre de fréquentations douteuses...
Un bol d'air pur...

Écrit par : Grabuge | 01/09/2006

Bien vu et bon retour. Mais qui accorde encore du crédit à BHL à part ses inconditionnels ? Qui ose encore un "comme le disait BHL…" ?

En revanche, j'ai vu apparaître ces derniers mois un nouveau postulant au rôle de grand idéologue immaculé, "nouveau philosophe" mou aux constructions théoriques fort branlantes : Michel Onfray.

Écrit par : Pescade | 01/09/2006

@ Pescade
"Mais qui accorde encore du crédit à BHL à part ses inconditionnels ?"

Au moins ceux qui remplissent les gazettes de d'articles complaisants sur lui à chaque fois qu'il commet un ouvrage. Cela représente vraisemblablement des kilos de papier et des mètres carrés de pages qui auraient pu servir à d'autres écrivains.

Un peu comme le buzz Angot dont nous parle Daniel Schneidermann dans Libé d'aujourd'hui :
"Les médias carburent au Houellebecq-Angot, de la même inexplicable et énervante manière qu'ils carburent au Sarko-Ségo, cette polarisation posant dans chaque cas les mêmes questions : pourquoi ces deux-là ? Les médias ont-ils façonné le choix du public, ou se sont-ils contentés de le suivre ? Questions sans réponse, évidemment." http://www.liberation.fr/opinions/rebonds/201607.FR.php

Aujourd'hui c'est Angot, demain ce sera de nouveau BHL.

"Paresse des éditeurs. Paresse des critiques littéraires et de leurs chefs, partis en vacances conscience tranquille, ayant à l'avance bouclé leurs pages de la fin août."
comme dit Schneidermann dans son papier.

Zgur

Écrit par : Zgur | 01/09/2006

Je ne regarderais plus les moules de la même façon... Quel talent.
Je roulerais ma clope, avec du bon vieux old school de chez DRUM, DRUM, DRUM, DRUM (40.000 euros) et je penserais à ce crétin de philosophe.
J'aurais un rictus nerveux en pensant à la prochaine tarte aux moules à la crème qu'il va se prendre dans la gueule. Juste un rictus, ce type ne me fait vraiment pas rire.

Écrit par : Phil | 01/09/2006

Si j'étais vous j'irais faire un tour chez Acrimed, lien ci-dessus à gauche, le temps de lire un FORMIDABLE papier sur "le tourisme de propagande de BHL en Israël".

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 01/09/2006

ça y est, le Fontenelle est revenu, même pas aéré les neurones, reprend ses vieilles marottes, les mêmes clients, toujours aussi facile (taper sur BHL : pffff....), toujours aussi drôle, les deux, drôle et facile, c'est une performance, du Fontenelle quoi.

Et la cour d'aficionados, brossés dans le sens du poil, qui roucoulent, qui jubilent...

Pourriez pas, M'sieur Fontenelle, que j'apprécie, dont j'aime le style, l'humour, la verve, les colères, pourriez pas me surprendre, des fois, sur un sujet disons... quoi, moins consensuel, moins rebattu, plus original ?

Autre chose que : Tiens J’ai Lu ça Et ça M’a Enervé ?

S'il vous plaît.
Pour m’éviter la déprime
d’une rentrée
nauséeuse.

S'il vous plaît...

Écrit par : Gribouille | 01/09/2006

une question :

si BHL était catholique, aurait-il les mêmes critiques ?

Écrit par : jeanmarc | 01/09/2006

@ Sébastien & Phil
Vous êtes mal barrés pour toucher des sous de vos fournisseurs de dope préférés car la pub pour le tabac est totalement interdite en France.

Pour BHL, j'aime bien la phrase de Mme Pearl, je pense qu'elle est très juste.
Et pour qui BHL intéresse, au moins tous ceux qui achètent ses livres.

Dans la famille Lévy, j'aime bien la fille quand même, elle a un sacré style mais c'est plutôt des histoires de filles ses romans.

Écrit par : carole | 01/09/2006

@Gribouille
En même temps, je me disais...
Comme ça...
En y réfléchissant...
MAIS PUTAIN DE MERDE JE SUIS CHEZ MOI JE FAIS CE QUE JE VEUX BORDEL!!!

Est-ce que ça répond à ta question?

@jeanmarc
Tu vaux VACHEMENT mieux que ça, n'est-ce pas?
Tu le sais.
On le sait.
Alors POURQUOI?
Oui, POURQUOI?

PS: Sinon pour aller sur ton blog c'est par où?

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 01/09/2006

@ Carole
Je sais pas si la pub pour le tabac est interdite en France, mais je viens de recevoir un appel d'un certain Hans, de la Panama Kommerzial Und Kredit Bank (la célèbre PKUKB), agence de Lugano, d'après qui, je cite: "Votre compte numéroté a bien été ouvert ce matin à 11 heures, monsieur Fontenelle, conformément aux instructions d'un client de Neuchâtel, qui a tenu à rester anonyme".
Il a précisé: "La colonne crédit fait apparaître un solde positif de 80.000 euros en votre faveur".

Philip Morris.
Philip Morris.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 01/09/2006

@ sebastien

c'était juste une question


en voila une seconde :

Pourquoi les critiques de BHL viennent toujours de l'extrême gauche et des alter-mondialistes ?

et le blog ca va venir...

Écrit par : jeanmarc | 01/09/2006

@u Fontenelle

Non, ça ne répond pas à ma question.
ça l'annule, c'est tout.
Pas grave.

Place à la cour...

Écrit par : Gribouille | 01/09/2006

Je l'avais déjà lu Sebastien, j'en étais sorti écoeuré. Il ne cesse de récidiver, et je me dis qu'il y a un dessein propagandiste inoui qui sent vraiment mauvais chez BHL.
Ce va-t-en guerre de salon est mûr pour prendre sa carte chez les néo-cons. BHL ou le faux-nez de l'extrême droite israélienne en France...
Même conclusion : gerbant.

Écrit par : Phil | 01/09/2006

Je hais ce salaud d'extrême-gauchiste altermondialiste de BHL ! Me suis trompé ?

Écrit par : Olivier Bonnet | 01/09/2006

Bonjour,
Je découvre votre blog aujourd'hui avec un bonheur indicible. Il semble qu'il soit le réceptacle d'un antisémitisme à la sauce germanopratine, dans lequel, entre deux locutions exprimées par l'anus, les masques tombent, dans le fracas des civilisations suicidées.
Post-fascistes, post-gauchistes, post-libéraux, tous véritables suppots du Hezbollah, sont désormais rassemblés sous l'étendard du totalitarisme vert-rouge-brun.
Vos propos me rappellent la propagande vychiste, qui pleurait chaque jour les méchants bombardements alliés.
Pardonnez à Israel de vouloir exister, pardonnez lui de vouloir se défendre.
Lorsque Israel aura disparu, dans un mouvement festif et citoyen qui unira les raclures communistes, les crétins fascistoides pseudo-nationalistes, les souverainistes sans souverain, et les post gauchistes nourris à la patée pour clébards "Philippe Val-Ignacio Ramonet" et aux films de Michael Moore, vous serez bien seuls. Restera probablement la forteresse américaine, qui, je l'espere, vous abandonnera à votre sort.
Il ne sera fait aucun quartier, surtout aux traitres et aux collabos.
Je vous imagine mal à aller défendre vos "idées" contre les troupes d'élite israéliennes; on ne peut tout de même pas demander à un révolutionnaire tranquille de se sacrifier pour des idées dont il ne fait qu'avaler et régurgiter l'urine.
Cordialement.

Écrit par : PHIL | 01/09/2006

@ Gribouille
Ben voilà.
Tu reviens quand tu veux, nonobstant.

@ jeanmarc
Réponse à ta deuxième question: Peut-être parce que BHL est un fidèle chien de garde du libéralisme?
Réponse - large - à ta première question (tout de même): "Notons qu'on a très fréquemment, et souvent avec succès, eu recours à des accusations d'"antisémitisme" (ou, dans le cas des Juifs, de "haine de soi juive") afin de réduire au silence les critiques d'Israêl (...) La remise en cause des politiques d'Israël a été largement réduite au silence, grâce à l'utilisation efficace des armes morales de l'antisémitisme et de la "haine de soi juive". Des sujets dont on discutait et débattait couramment en Europe ou en Israël même ont été efficacement rayés de l'ordre du jour". (Noam Chomsky, "Israêl, Palestine, Etats-Unis: Le Triangle Fatidique", éd. Ecosociété, 2006. Noter que Chomsky a écrit ça il y a lurette). Ca s'appelle du terrorisme intellectuel. Ca consiste notamment à sous-entendre que BHL est attaqué sur ses propos ineptes à propos de l'armée israélienne parce qu'il est juif. C'est, de mon point de vue, insupportable.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 01/09/2006

@ Sébastien
bon alors tu as les moyens de me payer un chocolat prochainement ;o)))

@ PHIL
Tu dois avoir un problème de compréhension de ce que tu lis.

Écrit par : carole | 01/09/2006

Je laisse le commentaire de "PHIL".
Je le trouve exemplaire.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 01/09/2006

@ Pescade

C'est pas pour faire ma chieuse... mais qu'as-tu lu de Onfray pour émettre un tel jugement ?

Je vais assumer illico presto mon addiction totale aux écrits d'Onfray (tous... je dis bien tous parce que je les ai TOUS).
J'en ai même saisi quelqu'uns uns de façon totalement illégale mais parfaitement prosélyte parce que ça fait du bien là où ça va mal...

http://lesracinesdumal.canalblog.com/

Par les temps qui courent et ce que je vis, je conseillerais particulièrement la merveille qu'est :
http://eloge.de.la.fuite.free.fr/blog/?page_id=53
... ou la mise au point définitive de :
http://eloge.de.la.fuite.free.fr/blog/?page_id=157

Comme ça, tu sauras que tu n'as pas à faire avec une groupie influencée par la très très récente médiatisation (et encore ! avec des pincettes !) du Michel qui fout sa merde sur le plateau de Giesbert...

Onfray, il aurait plutôt tendance à me sauver la vie (en me foutant de grosses claques philosophiques).
Alors que si je lis BHL, Ferry ou Comte-Sponville, j'aurais tendance à pester de ne vivre qu'au second étage ce qui n'est pas d'une efficacité extrême pour la defénestration...

Écrit par : Grabuge | 01/09/2006

Exemplaire de ce que je venais justement d'expliquer juste avant, veux-je dire.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 01/09/2006

@ sebastien

je rejoins PHIL, je fais d'ailleurs un copié-collé.

bientot nous n'aurons plus le choix sebastien
j'ai choisi mon camps

Écrit par : jeanmarc | 01/09/2006

Lu le commentaire de Phil....

Effectivement, c'est une perle du genre...

Maintenant, si on pouvait éviter que Vive le Feu se retrouve avec les mêmes "gimmicks" que le DEL, ça serait pas du luxe...

Écrit par : Grabuge | 01/09/2006

@ Grabuge
Entièrement d'accord.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 01/09/2006

Des fois, tu te dis, la ficelle est tellement grosse, ça va finir par se savoir, les mecs vont arrêter. Ils vont arrêter d'utiliser l'accusation d'antisémitisme à chaque fois que s'amorce une critique de la guerre hyperlégitime, du choc des civilisations, des succès triomphants de l'Amérique en Irak, etc...
Mais non, ils continuent, et le vocabulaire se débonde, finissant par faire un pendant étonnant aux articles cuisinés dans les années 70-80 dans les arrière-cours de l'extrême droite de l'époque " raclures, crétins etc..."
Ils continuent.
Déconstrastés.

Écrit par : Garcimore | 01/09/2006

Précision TRES importante, je n'ai rien à voir avec PHIL (moi c'est phil. 'Tain, pouvait pas prendre un autre pseudo çui-là))


@ Jean-Marc : "si BHL était catholique, aurait-il les mêmes critiques ?"
Oui très exactement. D'ailleurs Sarkozy (qui n'est pas juif, il se dit même catho praziquant) est dans la même lignée que BHL (déjà virtuellement membre de l'UMP) : pro-atlantiste et pro israéliens sans retenue ni esprit critique. Les deux me filent la gerbe mêmement.
Pour être franc je trouve malsaine cette question. Elle induit le soupçon d'antisémitisme dès lors que l'on critique une personne de confession juive qui soutient l'état d'Israël. C'est le même procès que l'on fait à Mermet, lorsqu'il critique l'état d'Israël, comme si la critique induisait l'antisémitisme.

Écrit par : Phil | 01/09/2006

J'attends seulement qu'on m'explique en quoi le fait d'abattre aveuglément des civils palestiniens (ou libanais) garantit la survie d'Israël - exactement comme j'attends qu'on m'explique en quoi le fait d'abattre aveuglément des civils israéliens sert la cause des Palestiniens?

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 01/09/2006

@ Grabuge : PHIL stp... pas phil

Écrit par : Phil | 01/09/2006

Pas le temps de te lire mais juste de te dire que je suis content de te relire.
;-))

Écrit par : bertranD | 01/09/2006

le post de PHIL est lumineux de niaiserie et ça fait chaud au coeur de constater qu'il y a au moins un gars en france qui n'a rien pigé aux éditos de P.VAL cet été.
Eh oui, tout à sa transformation en "démocrate radical" , Val a effectivement soutenu, avec des arguments recevables (même si je suis en totale opposition avec ceux-ci) l'intervention israelienne au Liban.
Dommage pour l'amalgame de PHIL. Mais bien tenté car ça pourra lui resservir quand les Etats-Unis frapperont l'Iran dans pas longtemps.

Écrit par : Hervé | 01/09/2006

@ phil

mermet c'est pareil, ses leçons de morale me fatiguent surtout quand on connait les pratiques sociales qu'il pratique envers ses collaborateurs, enfin cela est une autre histoire.

faut juste voir le soutien de mermet sur le net (les ogres, euro palestine etc....)

rappelons nous aussi du discours de la pastèque (vert à l'extérieur, rouge à l'intérieur) l'éphémere secrétaire national des verts, Gilles LEMAIRE, il y a 3 ans au traditionnel diner du CRIF.

@ sebastien
à baalbeck, il n'y a pas de civils
juste des militants du parti de dieu.

Écrit par : jeanmarc | 01/09/2006

@ Grabuge

merci pour les liens, des textes d'Onfray que je ne connaissais pas (je le lis depuis des années, bien avant que la mode ne le rattrape et j'aime tout) et le texte de Vaneigem, là aussi je croyais avoir tout lu...et qu'est-ce que je l'aime...! j'ai rabattu les oreilles de mes enfants et élèves avec le "Traité de savoir-vivre à l'usage des jeunes générations"
comme tu le dis: salvateurs

post de phil?
pas de temps à perdre, traiter la chose par le mépris, penser à chomsky

Écrit par : céleste | 01/09/2006

@ phil, sorry je voulais dire PHIL

Écrit par : céleste | 01/09/2006

@céleste

As tu lu "nous qui désirons sans fin" de Vaneigem ? si non, rattrape-toi vite car c'est un chef d'oeuvre, dans une plus épurée que le traité (faut dire qu'à l'époque, il était bien jeune le Raoul).

Écrit par : Hervé | 01/09/2006

@ Celeste : Merci :-)

Écrit par : Phil | 01/09/2006

@ hervé
oui, je crois que j'ai lu tout ce qu'il a publié, c'est vrai que le traité est une oeuvre de jeunesse c'est pour ça que je la propose aux jeunes, "nous qui désirons sans fin est plus abouti"

Écrit par : céleste | 01/09/2006

Dites.
Ca n'a rien à voir avec ce qui précède.
Je crois me rappeler que Jean-Marie Colombani a signé il y a quelques années un papier assassin sur les quotidiens gratuits.
Est-ce qu'il y a ici quelqu'un(e) qui pourrait retrouver ça?

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 01/09/2006

à baalbeck, il n'y a pas de civils

n'étant pas un spécialiste de géopolitique, je me contente de noter ce fait étonnant dans mon petit carnet, comme un Douste Blazy en voyage.

Écrit par : Garcimore | 01/09/2006

je reviens, à Onfray, ça me tracasse, je me demande si quelques pervers jaloux ne l'ont pas volontairement lancé sur le marché médiatique pour mieux pouvoir le discréditer, l'attaquer, le railler, bref s'en débarasser.

sur le web, dans des sites peu recommandables que j'ai parcouru par curiosité avent de me poser là où j'aime être, j'ai lu des horreurs sur lui, des critiques d'une méchanceté inouïe, du mépris, des propos imbéciles

Écrit par : céleste | 01/09/2006

@ Garcimore
J'ai moi aussi noté ce fait si étonnant.
Je n'ai pas répondu parce que les bras m'en sont tombés.
@ céleste
Je me rappelle avoir lu sur je ne sais plus quel site un papier ignoble de Taguieff où il gerbait notamment sur Onfray. Je dois avoir ça quelque part.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 01/09/2006

PS: Tu sais, Garcimore.
Je t'ai reconnu.
Je dis rien.
Pour l'instant.
Rapport à ma Légendaire Tolérance.
Mais je t'ai reconnu.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 01/09/2006

"Maintenant, si on pouvait éviter que Vive le Feu se retrouve avec les mêmes "gimmicks" que le DEL, ça serait pas du luxe..."

Ah oui, alors ! Parce que chez l'NRV d'à côté, ça devient un vrai plat de lentilles dont on peine à trier les cailloux …

Écrit par : bernard Langlois | 01/09/2006

@Sébastien
ya rien de Colombani d'aussi assassin sur ce sujet (au moins dans le monde).
Par contre July, en février 2002, à dit ça dans le Monde :
Supprimer les journalistes, coller des dépêches d'agence, ajouter de la couleur : c'est ce qu'on appelle un quotidien gratuit. La différence entre Libération (ou un autre grand quotidien payant) et un gratuit, c'est un rapport de 250 journalistes à 10. Vos quotidiens sont des machines à produire de l'information, à la traiter, à la vérifier, à l'analyser. Ces équipes ont un prix, celui de l'expertise, de l'intelligence, du repérage, du décryptage et des choix en fonction des valeurs propres à chaque journal. Les gratuits se conduisent en flibustiers.

J'ai pas mieux en magasin mais ce soir je vais interroger Copernic...j'aurai + de temps (si t'as pas trouvé d'ici là).

Écrit par : Hervé | 01/09/2006

Céleste,
(Re)lisez le Traité d'athéologie.
(Ré)ecoutez les conférences qu'Onfray a tenues à l'Université populaire de Caen la saison dernière (voir site de France Culture), et vous comprendrez qu'un homme qui tient envers le sens du sacré, la foi religieuse et l'expérience intérieure des propos d'une telle méchanceté, d'un tel mépris et d'une telle connerie ne peut attirer à lui que des critiques du même tonneau, et que le prétendu "obscurantisme" qu'il passe ses livres et ses conférences à fustiger n'est pas du côté que l'on croit.

Écrit par : Gribouille | 01/09/2006

@ Hervé

Je vous aiiiiiiiime !
Nan... je blague... mais "Nous qui désirons sans fin" est un texte indispensable.
Vaneigem est quelqu'un de très particulier (parfois difficile à lire en raison de son style très "fouilli-fouilla", contrairement à Chomsky ou même parfois Onfray quand il ne part pas dans le philosophique pur et dur pour lequel il faut, malgré tout, des bases solides et quelques notions de grec !) mais dont la lecture ne laisse jamais intact, et surtout pas dans nos certitudes.
Sur "Les Racines du Mal", je crois bien avoir mis plusieurs chapitres de ses ouvrages....

@ Phil

Promis... je ne confonds pas avec PHIL au syndrome d'assiégé qui fait carrément peine...

@ Céleste

Ben... ravie que tu sois tombée dans la marmite.
Je ne pose certainement pas Onfray comme le parangon de toutes les vertus (je crois même que ça l'ulcèrerait et le gars a la tête près du bonnet !) mais ses positions comme ses principes me semblent nettement plus solides et respectables que ceux de la smala des penseurs mondains.
Ce n'est pas pour rien qu'il a consacré un court bouquin à Bourdieu.
"Célébration du génie colérique" (tombeau de Pierre Bourdieu), que j'ai tapé avec mes dix doigts et beaucoup de rage pour que tout le monde puisse le lire (nonobstant une illégalité dont je suppose que le Onfray en question se fout éperdument !).
C'est là :
http://lesracinesdumal.canalblog.com/archives/celebration_du_genie_colerique_de_m__onfray/index.html

Quand un fils de pauvre parle d'un autre fils de pauvre.... ça dépote...

Et puis Onfray, c'est quand même le type qui a écrit le plus beau texte que j'ai jamais lu d'un fils sur son père... à te faire dresser les poils des avants-bras...
http://lesracinesdumal.canalblog.com/archives/2004/10/07/131701.html

@ Bernard Langlois

Ah ! Ben tu comprends maintenant pourquoi je n'ai plus envie d'y mettre le début d'un commencement d'orteil ?
Non pas que le taulier me pose problème.... ce sont juste les chalands qui ne me semblent pas d'une qualité blanc-bleu...
Finalement, la connerie, ça fatigue encore plus que se farcir les trois lacs d'Ayous dans la journée... même avec la promesse d'une vue imprenable sur le Pic du Midi d'Ossau....

Écrit par : Grabuge | 01/09/2006

"...Les annonceurs tiennent aussi à savoir combien de personnes lisent cette presse nouvelle. C'est le rôle du baromètre d'audience EuroPQN auquel 20 Minutes et Metro ont d'ores et déjà demandé leur intégration, provoquant l'ire de Libération et du Monde. En avril dernier, Jean-Marie Colombani, président du directoire du Monde, ne mâchait pas ses mots dans Stratégies (n° 1231): « La presse gratuite provoque une distorsion de concurrence hallucinante. Elle se présente comme une presse classique lorsque cela l'arrange et comme un dépliant publicitaire pour être distribuée dans les gares. Des lieux inaccessibles pour nous si nous souhaitons vendre le journal à la criée. » Ce qui ne l'empêche pas d'engager des discussions pour imprimer 20 Minutes."
http://www.strategies.fr/archives/1238/123804201/dossier_des_gratuits_en_quete_de_respectabilite.html

"...A l'époque, Jean-Marie Colombani, du Monde, avait déclaré : "ces gratuits qui alignent les dépêches d'agence peuvent être faits sans journalistes. Ils portent en eux-mêmes la mort du journalisme".

http://www.surlering.com/article.php/id/4303

Écrit par : rep ban | 01/09/2006

@Gribouille,

Je vois pas, depuis les temps reculés du néolithique jusqu'à aujourd'hui, de quelconques tueries, massacres, guerres saintes, croisades et autres buchers conduits au nom de l'athéisme ou par un athée célébre.
C'est peut être l'inverse concernant la religion, la foi ou les églises qui explique la rudesse des propos d'Onfray.

Écrit par : Hervé | 01/09/2006

@ rep ban
Yo.
@ Hervé
Yo également.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 01/09/2006

Colombani suite, itw complete dans strategies
http://www.strategies.fr/archives/1231/123102302/

Écrit par : rep ban | 01/09/2006

@Hervé
J'insiste : les propos d'Onfray ne sont pas "rudes", ils sont imprécis, vindicatifs, partiaux et souvent faux. Pour quelqu'un qui se vante de tout passer au crible de la raison, il y a de quoi s'interroger. Et c'est cela qui surprend chez cet homme : cette haine déguisée en raison, ses partis pris sous couvert de lucidité, cette force de frappe pour éradiquer quelque chose qui, selon lui, n'existe pas : Dieu, le religieux, l'intuition...

Quant aux atrocités commises tout au long de l'histoire humaine... N'est-ce pas St Just, qui n'était certes pas athée, mais qui combattait au nom de la raison et du BONHEUR ('"une idée neuve en Europe"), ne sont-ce pas St Just, Robespierre, et quelques promoteurs ultra des droits UNIVERSELS de l'homme qui ont fait retomber des centaines de fois la lame de la guillotine ?
Au nom de leurs idées. De leur raison... De leur universalité...

Ce sont les absolus qui tuent, les "universels", les "partout", les "il n'y a pas d'autre moyen que", quels que soient les noms que vous leur donnez.

Or Onfray est un absolutiste qui ne se rend pas compte que sa pugnacité, sa méchanceté, sa morgue, ne cessent en permanence d'invalider le primat même de la raison dont il se prétend le héraut.

Écrit par : Gribouille | 01/09/2006

@Grabuge
Blague ou pas, trop tard, c'est dit.
Ceci dit, trouver quelqu'un d'aussi honnête intellectuellement que Vaneigem (à part peut être Fontenelle) c'est pas gagné.

Écrit par : Hervé | 01/09/2006

@ Gribouille

Autant je respecte ton opinion en ce qui concerne Onfray (question de principe) autant je m'inscris en faux.
Bref, je ne suis pas du tout d'accord ! ;))

Aucune haine, aucune morgue (tu es certain de bien connaître l'histoire du bonhomme, là ?), aucune méchanceté (ou alors on rentre tous dans le club des bisounours ou des telétubbies pour ne pas se faire taxer de "méchanceté" ou d"agressivité comme l'a fait notre madame pissotière Sacha Oscar !) là-dedans.
De la colère.
De la rage.
Ce n'est pas du tout la même chose.
Un hédoniste comme Onfray ne perd pas son temps à haïr...

Écrit par : Grabuge | 01/09/2006

@ Grabuge

accord total, pas de méchanceté, pas de mesquinerie, de la colère

Écrit par : céleste | 01/09/2006

On a toujours un peu peur de critiquer Israël. On flippe un peu de se retrouver dans la même poubelle que la clique à Dieudonné, ou assimilé à de vieux relents du Vichysme.

Et puis, les défenseurs d'Israël on de bons arguments, genre "Pourquoi vous ne parlez jamais de la Tchetchénie ?".

C'est vrai ça, pourquoi ?

Peut-être parce qu'en France, il n'y a pas de débat sur la Tchétchénie. Il n'y a pas de philosophes médiatiques qui nous expliquent dans les plus grands journaux que les interventions militaires des russes contre les tchétchénes sont légitimes, compréhensibles, que les tchétchénes sont des provocateurs, qu'après tout, la Tchétchénie n'a jamais vraiment existé en tant qu'Etat, que tout ça ce n'est que manipulations de fanatiques islamistes.

En gros, tout le monde s'accorde à dire que Poutine est une brute qui a massacré un peuple, détruit son pays, lui niant son droit à l'autodétermination, au prix de méthodes contraires à toutes les conventions internationnales. Mieux, on peut dire cela calmement, sans se faire taxer d'anti-russisme, sans être accusé de défendre le fanatisme islamiste. Bizarre non ?

Au passage, je n'ai jamais entendu qu'à Paris se tenait un gala en l'honneur de la glorieuse Armée Russe, sous le parainage de telle vedette populaire ou pseudo intellectuel de salon. Pourtant, ce genre de manifestation est monnaie courante quand il s'agit de Tsahal. C'est pas rien, quand même, un gala en l'honneur d'une armée d'occupation... C'est un peu critiquable, ça, non ?

Si la critique d'Israël est si vivace en France, c'est parce qu'il se trouve que cet Etat est très soutenu médiatiquement et politiquement ici. Et inversement bien-sûr !

Écrit par : Monsieur X | 01/09/2006

C'est bien, j'étais sorti, et vous êtes restés calmes.
Un grand merci.
:-)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 01/09/2006

Désolé Sébastien, ma remarque sur Onfray a éjecté le sujet intial de ton message, mais franchement je crois qu'on est à peu près tous d'accord sur le cas con cerné (à part le voyageur de Baalbek pour qui les chi'ites sont tous hezbollahis).

Sur Onfray donc, je ne rentre pas dans les détails (je viens de donner ailleurs), grosso-modo je suis de l'avis de griboulle. Je n'ai rien à reprocher aux textes que propose Grabuge, mais c'est plus sur ces interventions médiatiques radio et télé (j'ai souvenir d'un passage sur France Inter ce printemps assez gratiné) où je le trouve confus, de très, très mauvaise foi et très approximatif dans ses démonstrations.
Mais surtout le traité d'athéologie que je regrette fort d'avoir acheté. Je trouve que sa défense de l'athéisme est tout simplement contradictoire avec l'exercie de la libre pensée. Il pose son athéisme comme une autre vérité révélée, un dogme, une religion, tout aussi immaculée que prétendent l'être les croyances en une cosmogonie quelconque.
A travers son argumentation essentielle, que reprend Hervé, l'athéisme n'est pas responsable de persécutions ni de massacres, je pense qu'il passe allègrement par-dessus la jambe le cas des régimes soviétique, maoiste et khmer rouge.

Dès lors que l'athéisme est érigée comme une vérité d'Etat, et que l'Etat se charge de faire la police jusqu'au tréfonds des consciences individuelles, cela mène aux mêmes totalitarismes, et barbaries, que lorsqu'une religion quelconque accède à ce statut.
A son actif, l'athéisme est encore une pensée "jeune". Mais, qui sait si, les siècles aidant, il n'acquérerait pas la même détestation que l'intégrisme religieux dès lors qu'il devient vérité officielle et obligatoire d'un pouvoir quelconque. Je pense que la liberté de pensée est la seule idéologie à laquelle on puisse accorder le droit d'idéologie d'Etat, non la croyance en l'existence ou non d'un au-delà (ou d'un en-deça) de la vie humaine. L'existence comme l'inexistence d'un grand sachem étant impossible à prouver, j'estime vain de vouloir établir la véracité de l'un comme de l'autre. Peu m'importe les croyances des uns ou des autres tant qu'elles ne conduisent pas la répression quelle qu'elle soit.

Enfin, je ne crois surtout pas que c'est en "prouvant" l'athéisme (et c'est là, dans cette possibilité de prevuve, que je pense qu'Onfray se plante totalement) que l'on fera tomber le régime iranien ou saoudien, que l'on fera tomber l'administration Bush ou que l'on amènera les Israéliens à renoncer au colonialisme.
Ainsi l'élément qui me gêne énormément dans l'athéologie d'Onfray est qu'elle met de côté tout autre facteur explicatif que la seule croyance religieuse pour expliquer la puissance de conviction politique et idéologique, et de contestation, des mouvements politiques assis sur la religion.

Écrit par : Pescade | 01/09/2006

@Pescade

Ouh là mon bon sire, que de phrases pour nous convaincre que la liberté de conscience doit se mériter avec des efforts renouvelés, bref en chiant des ronds de chapeau jours après jours.
J'en finirai là si tu le veux bien mon cher camarade : l'oppresseur s'en va, son dieu reste.

Écrit par : Hervé | 01/09/2006

Ah oui, pour enrichir cette discussion ma foi fort éloignée du sujet d'origine (Sébastien, tu vois où mène ton laxisme) je dirais : laissez venir à moi les enfants...et surtout les mamans.

Écrit par : Hervé | 01/09/2006

Difficile le libre arbitre Hervé ? Au contraire, sans effort ni contrainte. Seul compte le combat contre l'oppression réelle. L'obligation de "penser juste" me semble plutôt le meilleur chemin vers la tyrannie.

Toute la difficulté de l'athéologie onfrayenne est bien là : déployer des théories borgnes (l'athéisme est pur) pour nier ce qui n'existe pas. Ce qui conduit inévitablement le religieux à croire que tant d'efforts pour s'opposer à lui ne peuvent que justifier l'existence de sa propre métaphysique. Combattre un dieu au lieu de combattre la source concrète de l'oppression ne peut que faire "exister" ce dieu. On en mesure le résultat aujourd'hui en Russie comme en Turquie après sept décennies d'athéisme d'Etat.

Et encore une fois, ce n'est pas une entité divine qui exerce le pouvoir à Washington, Riyad ou Tel Aviv.

Écrit par : Pescade | 01/09/2006

Céleste, et monsieur le maître des lieux, merci pour Onfray (même si cet été il m'a parfois agacé dans des jugements sur des philopsophes du 18ème, qui divergeaient par trop de mes idées préconçues). Quand à ne pas lire BHL malheureusement ces obsénités ou des similaires on les entend régulièrement à la radio. C'est même ce qui m'a jeté hors du lit plusieurs matin de suite en proie à une telle râge indignée que je me suis réveillé les matins suivants avec du Mozart ou similaire

Écrit par : brigetoun | 01/09/2006

Prochain billet demain matin!
Bonne nuit à tou(te)s!

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 01/09/2006

Un billet VIAGRA...pour réveiller les morts-cérébraux qui nous entourent...et une libido en chute-libre...encore....encore...ouuiiiii

Écrit par : olivier de melgueil | 01/09/2006

BHL n'a jamais caché me semble-t-il son penchant pour Israël. Est-ce qu'on a le choix de critiquer Israël quand on s'appelle Levy?

La manif d'avant hier en Israël tendait à réclamer les trois prisonniers israéliens, je n'ai pas entendu qu'une partie de la population désirait l'arrêt des bombardements avant le cessez le feu. Comme dans tous les pays, Israël posséde en son territore des intellectuels capables de cohérence et d'objectivité, alors pourquoi ce silence? Médiatique?

Quant à BHL, il a fait une "chose" très bien....Oui...Juju

Écrit par : Human | 02/09/2006

Une armée, démocratique ou non, est d'abord une armée, donc un conglomérat de machines à tuer.
Et BHL une machine à écrire des béachelleries.

Écrit par : PMB | 02/09/2006

A propos du silence des intellectuels israéliens, ce papier d'Amira Hass dans Haaretz il y a deux jours "Can you really not see ?"
http://www.haaretz.com/hasen/spages/756413.html

Elle s’adresse dans ce texte, non à ceux qui pensent que la dépossession des Palestiniens est le résultat d’un décret de Dieu ou des ultra-nationalistes pour qui seuls priment les intérêts des Israéliens juifs. Elle s’adresse à tous les autres, historiens et mathématiciens, chercheurs et intellectuels, qui haïssent l’extrême droite israélienne et même le parti Kadima au pouvoir et qui ne disent rien contre le racisme en Israël : « Pouvez-vous être tous en faveur de lois de discriminations systématiques ? Des lois qui disent que les Arabes de Galilée ne seront pas compensés de la même manière pour les dommages de guerre que leurs voisins juifs ? » Et elle poursuit : « Se peut-il que vous ignoriez ce qui se passe à quinze minutes de vos universités et de vos bureaux ? Est-il possible que vous souteniez un système dans lequel des soldats hébreux, dans des checkpoints au cœur de la Cisjordanie, laissent des dizaines de milliers de personnes attendre pendant des heures sous un soleil brûlant ? » Et, dit-elle, vous ne pouvez pas ne pas savoir, toutes les informations sur ces faits sont disponibles : « Se peut-il que tous ceux qui sont indignés par chaque swatsika peinte sur une tombe juive en France ou pour tout titre antisémite d’un journal local en Espagne ne savent pas comment accéder à ces informations et ne sont pas horrifiés et outragés ? [extrait du blog d'Alain Gresh]

Écrit par : pescade | 02/09/2006

@ PMB: on est d'accord sur BHL ;-)

Écrit par : Lancelot | 02/09/2006

eh oui il y a des esprits libres en Israël, il y en a même qui font de la prison pour ne pas aller comme soldat dans les territoires ou à Gaza

Écrit par : brigetoun | 02/09/2006

Aux dernières nouvelles (Marianne), BHL s'est attaqué à Gunther Grass, s'en prenant à son "immoralité".
Si c'est lui qui le dit...

Écrit par : PMB | 02/09/2006

"Lorsque Israel aura disparu, dans un mouvement festif et citoyen qui unira les raclures communistes, les crétins fascistoides pseudo-nationalistes, les souverainistes sans souverain, et les post gauchistes nourris à la patée pour clébards "Philippe Val-Ignacio Ramonet""

Oh là là, doit connaître ni Philippe Val ni Ignacio Ramonet, notre Philou pas fûté ! Marier deux personnes qui se tueraient si elles les pouvaient, ooppss !!

Écrit par : PMB | 02/09/2006

@ PMB
Oui, BHL a signé la semaine dernière, sur Grass, un bloc-notes particulièrement répugnant.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 02/09/2006

Dis-donc, Fontenelle. T'es le genre, en fait, à lire Jourde, Naulleau et Domecq, hein, mine de rien.

Écrit par : christian lehmann | 02/09/2006

Actualisez.
Refresh.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 02/09/2006

@ Sebastien

moi par contre sur GG j' ai lu un article très intéressant de Jonh Berger dans un Hindu de la semaine dernière. je suis gentille, je mets un petit lien (c'est en anglais


http://books.guardian.co.uk/comment/story/0,,1854989,00.html#article_continue

Écrit par : céleste | 02/09/2006

Oh merci! ça fait du bien de se dire qu'on n'est pas seul(e) à gerber.

Écrit par : anne | 02/09/2006

... coprophages que nous sommes

Écrit par : bernard_henri | 03/09/2006

Pas un seul commentaire à propos de la marée noire sur les côtes du Liban, provoquée par un missile israëlien sur une raffinerie côtière (pas très malin non plus...) libanaise? Voilà qui est fait.

Écrit par : Frédéric Supiot | 03/09/2006

j'aime bcp votre facon d'ecrire, c fluide, pas ridicule, pas ronflant, c parfait!


sinon ben bhl, c bhl, il sniffe sa vie, tant mieux pour lui, tt est dans la mise en scene, dandy dandy

sinon rdv au supper club pour voir arielle a ny, la on peut pleurer

Écrit par : siboulette | 10/09/2006

C'est pour ça que le statut de "terroriste" n'existe pas. C'est pour que les armées puissent tirer impunément sur les peuples. Comme ça, on peut toujours dire après: "De toute façon, c'étaient des terroristes". Ce qui est tout à fait invérifiable puisque la totalité des cadavres arabes de cette guerre ne portent pas d'uniformes.

En Afghanistan, nos armées tirent sur le peuple. Mais comme ce sont des "terroristes" (affirmation encore une fois parfaitement invérifiable) personne ne dit quoi que ce soit.

Écrit par : Robert | 10/09/2006

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu