Avertir le modérateur

05/09/2006

Pimprenelle Fait La Révolution (Scolaire) - 1

medium_nounours_nico_pimp_small1.2.jpg

Sacrée Ségolène.
Sacrée Pimprenelle.
Toujours partante pour une franche déconnade.

Sa dernière trouvaille?
Une "révolution scolaire".
Pas moins.

Avec, notamment, la "création d'un nouveau métier".

A l'heure où je vous écris, on ne sait absolument rien de ce nouveau métier.
Elle-même serait bien infoutue de nous dire de quel nouveau métier il s'agit.
Et pour cause: elle s'en tamponne.
C'est elle qui le dit - ou presque.
Je vous jure que c'est vrai.
Elle s'en tape, grave.
La définition de ce nouveau métier, a-t-elle expliqué, "n'est pas du niveau du futur président de la République".

Cette femme est véritablement désopilante.

Bon, j'exagère un peu: elle a quand même ajouté que ce nouveau métier consistait à poser, à l'école, dans certaines classes, en plus du prof, un deuxième adulte.
"Lorsque c'est nécessaire".
D'accord, mais quand, exactement?
Comptez pas sur une possible future présidente pour vous le dire, elle est au-dessus de ça.

Et à part ça?

Voilà ce qu'on peut lire, amusante coïncidence, dans "Le Monde" daté d'aujourd'hui:
"Quelque 500 écoles primaires et secondaires de Grande-Bretagne confrontées à des problèmes d'insécurité accueillent à temps partiel ou en permanence - cinq jours par semaine - un policier dans leurs murs".

Sacrée Pimprenelle.

Commentaires

premmmzzzzzz

Écrit par : olivier de melgueil | 05/09/2006

Parisianiste, va!

Hé, hé, hé...

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 05/09/2006

Acharnez vous, taulier, sur le seul espoir socialiste de ce triste pays...

Écrit par : olivier de melgueil | 05/09/2006

"Socialiste"?
Qui ça?
Où ça?

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 05/09/2006

Notre chère et esseulée socialo, Pimprenelle, un peu démago veut révolutionner l'école en brassant de l'air.

Et oui elle dit aussi, et c'est pas des moindres:"l'ordre juste sera rétabli à l'école." Rien qu'ça! Mais quel ordre et de quelle justice veut-elle parler?

Écrit par : Human | 05/09/2006

"Avec elle, ce n'est pas l'ordre juste, c'est juste l'ordre" Cambadélis à propos de la dame.

De mémoire, il me semble que lors de ce fameux discours de Bondy elle avait précisé que ce 2nd adulte serait chargé de faire du sport aux élèves dérangeants les cours. Un truc dans ce goût-là. Ça m'avait rappelé la première pétition "contre le racisme anti-blanc" (pas celle de Finkelkraut, celle d'avant) dont les auteurs préconisaient de faire faire plus de sport aux élèves des ZEP.

Écrit par : Pescade | 05/09/2006

Et bientôt un flic chez chaque Blogger influent ?

Écrit par : bertranD | 05/09/2006

@ bertranD
Espérons-le, ami! Voilà bien LE moyen de contrôler enfin la police ;-))))))

Écrit par : Fleuryval | 05/09/2006

Bon ça sert à rien d'argumenter, hein...
Ca va devenir une sorte de sport national sur certains blogs "anti-royal" de prendre des mesures sociétales anglaises et de sous-entendre que royal "pourrait bien faire de même"...
Avec des si... comme dit l'autre...
Mais moi, cette façon de faire, je dois bien le dire, je la méprise....

Écrit par : Jacques Adam | 05/09/2006

Tristesse, si Ségolène est vraiment le seul espoir "socialiste" de ce pays.

Angoisse, si elle doit argumenter pour défendre le projet du PS (plein de bonnes intentions, mais peu clair quant à leur mise en oeuvre).

Finalement, si le président de la république n'était pas élu au suffrage universel (une seule personne face au peuple), peut-être n'aurions nous pas le choix entre quelques bobines médiatiques, mais plutôt quelques équipes/programmes.

Au fait, où se trouve ces temps ci le zélateur bressan de la 6ème république?

Écrit par : Grégoire | 05/09/2006

@ Jacques Adam
Je souligne une amusante coïncidence.
J'ai le droit?

Plus sérieusement, il ressemblerait à quoi, le "deuxième adulte", d'après vous?

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 05/09/2006

Que penser d'une société qui a peur de ses propres enfants?

tellement peur que ses aspirants dirigeants préconisent l'emploi de quoi? de gardes du corps pour les enseignants, de pères fouettards?

et aider les familles en difficulté?
et réduire le nombre d'élèves par classe?
et donner aux jeunes enseignants une réélle formation pédagogique?
etc...etc...

Écrit par : céleste | 05/09/2006

@ Céleste
Aucune des mesures que tu évoques ne semble être au programme de la "révolution" pimprenelliste...

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 05/09/2006

petite devinette

l'appartement de royal a été cambriolé il y a peu.

que cherchaient les cambrioleurs ?

son programme...


ni sego, ni sarko, uniquement la peche.

Écrit par : jeanmarc | 05/09/2006

Une clarification est nécessaire.
Gageons qu'Arnaud Montebourg va nous la fournir. Ou ne gageons pas ?

Écrit par : Olivier Bonnet | 05/09/2006

Gageons.
(M'enfin, clarification ou pas, comme dit jeanmarc...)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 05/09/2006

Suis pas convaincu que la présence d'un second adulte dans une classe contribue à calmer les esprits parfois surchauffés, mais qu'est ce qu'on fait quand un gamin pète la gueule à son prof ?

Écrit par : bégé | 05/09/2006

Cambadelis, c'est bien du repris de justice dont on parle ici ?

Zgur

Écrit par : Zgur | 05/09/2006

@ Zgur
Tout de suite: les grands mots.

@ bégé
Ben on commence par s'interroger sur les raisons qui font que des gamins en arrivent à ce genre de saloperies - et très vite on s'aperçoit que c'est pas la "révolution scolaire" de Pimprenelle (j'y reviendrai bientôt) qui va y changer quoi que ce soit.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 05/09/2006

Elle se fout vraiment de la gueule du monde. Il y en a plus que marre.

Écrit par : Mathieu | 05/09/2006

Mathieu,
je vais bientôt avoir besoin de ton expertise, sur la "révolution scolaire".

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 05/09/2006

@ sébastien
"Tout de suite: les grands mots."

"Les fessons tétus !"
disait très justement Vladimir.

Zgur

Écrit par : Zgur | 05/09/2006

@ Zgur
Tout de suite: Jean-Paul Huchon.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 05/09/2006

@ bégé
l
on s'interroge, on se remet en question

je répète: une société qui a peur de ses propres enfants est une société en total dysfonctionnement, qui favorisera la venue du pire fascisme pourvu que celui-ci la rassure

Écrit par : céleste | 05/09/2006

"Ben on commence par s'interroger sur les raisons qui font que des gamins en arrivent à ce genre de saloperies."
Oh oui, Monsieur Fontenelle!!! Faîtes donc ça. C'est peut-être en pédagogue que je vous préfère. La journée s'annonce délicieuse ;-))))))))))

Écrit par : Fleuryval | 05/09/2006

Ah? Et bien avec plaisir.

Écrit par : Mathieu | 05/09/2006

@ sébastien
Les polochons têtus !
Ça diverge! ("et dix verges, c'est ENORME", disait Pierre D.)

;0)))

Zgur

Écrit par : Zgur | 05/09/2006

@ céleste
"on s'interroge, on se remet en question" OK

Mais je ne suis pas certain que ce soit une réponse à fournir à l'enseignant qui s'est pris une beigne, à moins d'être un tantinet provoc.

Écrit par : bégé | 05/09/2006

@ bégé

j'ai été enseignante dans une autre vie et je le suis parfois encore maintenant en Italie

je connais toutes les difficultés du métier, je l'ai quitté pour changer d'horizon, mais quand j'ai abandonné le navire, je n'en pouvais plus, j'avais cette impression de non assistance à enfants en danger qui me collait à la peau.

là je n'ai pas le temps, mais on peut poursuivre la discussion sur l'école, j'y ai beaucoup beaucoup réfléchi

Écrit par : céleste | 05/09/2006

@ bégé
Et l'hypothèse d'une grande torgnolle dans la tronche de l'agité mal appris, vous la négligez totalement ?
@ Monsieur Fontenelle
On écrit par chez moi de bien belles choses pour vous. Je ne sais que répondre. Si vous pouviez passer...

Écrit par : Fleuryval | 05/09/2006

@ Fleuryval
J'éviterai la torgnole, surtout si le mal appris à deux grosses pognes au bout de longs bras.

Plus sérieusement, je me demande simplement ce qu'il convient de faire fasse à l'agression d'un enseignant. Ce qui n'empêche pas de m'interroger sur les moyens à mettre en oeuvre pour venir en aide aux enfants en danger.

Écrit par : bégé | 05/09/2006

aucune des mesures ne semble être dans le projet de la pimprenelle ? Il me semble qu'une bonne part sont dans le projet socialiste.
Vous préférez vraiment l'école de Sarkozy/de Robien ? Nous ne sommes pas dans le vide là, mais sur ce qui existe et dont il va falloir repartir

Écrit par : brigetoun | 05/09/2006

une société qui a peur de ses enfants ? n'existe plus

Écrit par : brigetoun | 05/09/2006

Tout ce fil de discussion nous ramène à la question des médias. Hypothèse : ils en font probablement un peu trop dans le style "y'a de la violence et de l'insécurité à l'école" (vague souvenir d'un reportage d'Arrêt sur image sur le sujet en mai ou en juin, plutôt dans la première partie que comme sujet principal, où des enseignants se plaignaient de l'emphase mise par les journaux télévisés sur un évènement alors que l'ensemble de l'établissement était plutôt calme, un grand classique, quoi...), ce qui amène les candidats à la candidature à enoncer des propositions fantaisistes dans ce genre. Ceci étant, je n'avais pas pensé qu'elle aurait pu penser à un policier...Quelle imagination, cet Anthony!

Écrit par : Frédéric Supiot | 05/09/2006

qu'elle y pense ou non, Monsieur de Robien lui le veut

Écrit par : brigetoun | 05/09/2006

Moi, je trouve que Pimprenelle a raison : à l'école, il ya énormément de vols de goûters, cartes pokémon ou crayons de couleur. Et ses crimes restent impunis. La présence des forces de l'ordre (surtout en CP : ce sont les pires) équipées de tazzers (un p'tit coup d'électricité n'a jamais fait de mal à personne) pourrait peut-être aider les instits débordées.

Écrit par : Cerise | 05/09/2006

Alors c'est, au fond, très simple à comprendre:
C'EST PAS PARCE QU'ON N'A PAS L'INTENTION DE VOTER POUR SEGO
QU'ON A L'INTENTION DE VOTER POUR SARKO.
Ca va comme ça?
D'ailleurs.
Maintenant que j'y repense.
On ne vote pas.
(Hurlements effarés dans la salle.)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 05/09/2006

Sébastien, pourquoi tu ne vote pas Besancenot?

Écrit par : Mathieu | 05/09/2006

Si le vote changeait quelque chose, il serait interdit. Oui, je sais c'est facile mais nos amis les belges (plus une charretée d'autres pays) le rende obligatoire.
Moi, quand on m'oblige (sous peine de sanctions pénales) à exercer un droit, je me méfie. Mais je ne suis pas un exemple à suivre.

Écrit par : Hervé | 05/09/2006

@ Dans la cour de récréation,
"Maîtresse, y sont méchants avec moi."
"Mais non, ma petite Ségolène, ils te chahutent un peu. Tu es une bonne élève, toi. Eux, des mauvais. Ils ne feront rien dans la vie. Va jouer maintenant."
La petite Ségolène se retourne : "Maitresse, un jour, je voudrais être présidente."
"Ségolène, va jouer maintenant. Ca suffit !"

Ségolène va jouer maintenant STP.
Laisse-nous, tu es en train de tout faire basculer du mauvais côté.

Écrit par : corinne | 05/09/2006

@ Hervé : mais, si le vote est obligatoire, il est toujours possible de voter blanc. Et, si on impose avec le vote obligatoire, la reconnaissance du vote blanc, ça pourrait éventuellement faire changer les chose. En imposant, par exemple, une annulation des élections à chaque fois que le pourcentage de vote blancs dépasse un certain seuil !

Écrit par : Lancelot | 05/09/2006

@ Hervé : mais, si le vote est obligatoire, il est toujours possible de voter blanc. Et, si on impose avec le vote obligatoire, la reconnaissance du vote blanc, ça pourrait éventuellement faire changer les chose. En imposant, par exemple, une annulation des élections à chaque fois que le pourcentage de vote blancs dépasse un certain seuil !

Écrit par : Lancelot | 05/09/2006

@ TOUS et en particulier SEBASTIEN FONTENELLE (je t'envoie un mail ce soir)

Lisez l'excellent article mentionné dans la rue d'à côté par Stubborn, dont voici le lien :

http://www.dedefensa.org/article.php?art_id=3104

C'est sur l'ami Blair de Primprenelle.

Écrit par : Anne | 05/09/2006

Il y a pas déjà un niveau de participation minimum pour qu'une élection soit validée en France ?

Écrit par : carole | 05/09/2006

@ Mathieu
Non mais pourquoi je voterais (pour un trotskyste) ?

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 05/09/2006

@ carole
La seule limite me semble être qu'au premier tour des municipales ou des législatives, un candidat ayant la majorité absolue n'est élu que si la participation est supérieure à 50%. Sinon, deuxième tour requis. Je n'en vois pas d'autre. Ou bien?

Écrit par : Frédéric Supiot | 05/09/2006

Attention, je change de sujet, mais je vous préviens ceci est le post le plus drôle que vous lirez jamais sur ce blog :

PARIS (AFP) - Jean-Pierre Elkabbach, président d'Europe 1 (groupe Lagardère), a conseillé à François Bayrou "de tourner sept fois la langue dans la bouche", mardi à Paris, après la mise en cause par le président de l'UDF de l'indépendance des médias détenus par des groupes industriels.

"Il est arrivé à François Bayrou d'être mieux inspiré. Même François Bayrou, qui est d'une grande intelligence, doit tourner sept fois la langue dans la bouche avant de tenir de tels propos", a estimé M. Elkabbach lors de la présentation de la grille de rentrée de la station de radio qu'il dirige.

"Aujourd'hui, tout média qui essaierait de tricher, de maquiller la vérité, se tirerait une balle et disparaîtrait. Ce n'est pas possible", a ajouté le président d'Europe 1.

"Les Lagardère, croyez-moi, il (NDRL : François Bayrou) les connaît bien : ils ont toujours eu des relations d'indépendance à l'égard des pouvoirs. Les sympathies personnelles peuvent exister mais n'interfèrent jamais. C'est un principe", a assuré Jean-Pierre Elkabbach.

Pour M. Elkabbach, "l'efficacité et l'honnêteté sont les meilleurs garants du professionnalisme et de l'indépendance (...) Heureusement que certains grands groupes sont là pour aider la presse à se développer, à se maintenir et à survivre dans toute son indépendance alors qu'elle est en crise profonde".

Entouré de nombreux journalistes et collaborateurs d'Europe 1, M. Elkabbach a assuré : "Nous ne pourrions jamais être fiers d'être inféodés aux ordres de tel ou tel. Cette station est le fleuron du groupe. Je vous rassure : Arnaud Lagardère n'a jamais cherché à intervenir".

N'est-ce pas que j'avais raison, rien de plus drôle.

Est-ce que Jean-Pierre Elkabbach pourrait rendre son pantalon à Arnaud Lagardère ? Merci pour lui.

Sérieusement maintenant : qu'est-ce qu'on fait contre ce mec-là ? Je pense qu'une réaction violente s'impose. Là, je vous le dis comme je le pense, j'ai envie d'aller brûler sa bagnole, à cette chose visqueuse, rampante et gluante. Le mec devrait se cacher, et ba non, il la ramène, et bien lourdement, en plus. Un patron de médias aux ordres d'un marchand d'armes aux intérêts surpuissants, à genoux devant Nicolas Sarkozy, grand ami de son patron, qui donne une grande leçon de déontologie à un député qui fait - et c'est trop rare pour ne pas être défendu - son boulot, certes un peu démago, mais pas seulement, de dénonciation de la collusion médias-patrons-politiques, je crois que là, ça dépasse tout ce que j'ai vu et entendu, et j'en ai vu... et entendu ! Je fais quoi, là, pour faire passer ma grosse colère ? Je fais quoi ?

Écrit par : Anne | 05/09/2006

@ Anne
C'est en effet ce que nous aurons lu de plus hilarant depuis lurette.
Nous en reparlerons ici demain, et ça m'arrange grave, parce qu'au début j'avais prévu de faire un papier sur Balkany et Sarkozy puis finalement ça me déprimait grave, puis après je voulais faire un petit quelque chose sur Pimprenelle et son envie - si tendrement poitevine - d'une France "réconciliée avec l'entreprise", mais ça peut attendre, puis je voulais faire aussi un petit quelque chose sur deux bouquins qui me tiennent à coeur mais y en a un que j'ai pas encore lu (ça sera fait ce soir) et un que j'ai pas encore reçu (HEIN FLEURYVAL) alors donc on va parler de JPE.
Cette...
Ce...
Non, rien.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 05/09/2006

laissez donc un peu sarko et sego

pourquoi
1) parce que l'un ne sera pas qualifié pour le second tour
2) parce que l'autre ne sera pas le candidat de son parti

je ne mets pas les noms car les 2 hypothéses valent pour ces 2 raclures.

Écrit par : jeanmarc | 05/09/2006

@ Seb-grand-fou, je t'assure que je ne me suis commise avec aucun René, Fallet ou pas...

Écrit par : Cerise | 05/09/2006

Fleuryval et ses conneries...
Ah non je le retiens le Fleuryval...

URGENT
Si vous avez d'amusantes anecdotes à raconter sur Jean-Pierre Elkabbach, je suis preneur...

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 05/09/2006

@ sebastien

tel au boss, il doit pouvoir faire un bouquin :)

Écrit par : jeanmarc | 05/09/2006

@ jeanmarc
Ben c'est marrant ce que tu me dis là parce que...
;-)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 05/09/2006

Z'auriez pas vu passer un ours semblant avoir une armée de clafoutis à ses trousses ?

Écrit par : Melle C. | 05/09/2006

@ seb

tiens j'ai ca qui est quand meme assez hilarant

http://permanent.nouvelobs.com/medias/20060905.OBS0636.html

Écrit par : jeanmarc | 05/09/2006

Elkabbach ? Connais pas.

Écrit par : g.b. | 05/09/2006

Je passe dire un bonjour à la cantonade, les affaires politiques m'emmerde lais je vous trouve tous sympathique. J'écris peu. J'espère que Bernard L. a lu mon texte et peut me donner son avis s'il le souhaite. Alain G. éditeur ne m'a pas encore contacté mais les vacances sont faites pour se perdre. Je n'irai pas chez GB et il sait pourquoi. Je n'ai aucune illusion sur le monde tel qu'il va. J'aurai peut-être dû m'en apercevoir il y a 20 ans. Mais c'est mieux ainsi, il y a 20 ans, je me serais suicidé en prenant conscience de la vérité de ce monde. Maintenant je suis bien, sans plus

Bien à vous tous

Écrit par : Fulcanelli | 05/09/2006

Héééé!
Fulcanelli!
Fulcanelli est revenu!!!

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 05/09/2006

Je passe dire un bonjour à la cantonade, les affaires politiques m'emmerdent mais je vous trouve tous sympathique. J'écris peu. J'espère que Bernard L. a lu mon texte et peut me donner son avis s'il le souhaite. Alain G. éditeur ne m'a pas encore contacté mais les vacances sont faites pour se perdre. Je n'irai pas chez GB et il sait pourquoi. Je n'ai aucune illusion sur le monde tel qu'il va. J'aurais peut-être dû m'en apercevoir il y a 20 ans. Mais c'est mieux ainsi, il y a 20 ans, je me serais suicidé en prenant conscience de la vérité de ce monde. Maintenant je suis bien, sans plus

Bien à vous tous

Écrit par : Fulcanelli | 05/09/2006

Le ciel m'est témoin que jusqu'en Bolivie, le sieur Fontenelle est venu me titiller pour me pousser à venir dire des choses méchantes sur son blog à lui qu'il a. Il veut me brouiller avec Tante Ségo.

Au lieu de quoi, je tombe ici sur l'hallucinante intervention de JP Elkabbach. C'est pas possible, ces types, c'est comme Lelay et son temps de cerveau disponible. Ils font un concours pour figurer dans le zapping de l'ignominie au 21ème siècle.

Il faut leur dire que Borges est mort, et qu'on ne réédite pas chaque année "l"Histoire Universelle de l'Infâmie".

Écrit par : christian lehmann | 05/09/2006

C'est marrant, Fulcanelli dépose un commentaire, et quand on répond tiens, Fulcanelli est de retour, ben il redépose le même commentaire.
C'est curieux.

SINON JE NE VISE PERSONNE EN PARTICULIER mais je serais d'aucun je m'abstiendrais COMPLETEMENT d'invoquer le ciel à tout bout de champ.
Je ne vise personne, je le répète.
Mais je me comprends.
Ooooooh oui, le ciel sait que je me comprends.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 05/09/2006

« La juste autorité est une condition de l'ordre social juste. La juste autorité, c'est que chacun exerce ses fonctions là où il est. Par exemple, l'école fonctionnerait mieux si les familles fonctionnaient mieux. »

Je dois avouer que ça m’en bouche en coin. C’est quoi ça ? C’est traduit directement du chinois ? Mao dans le texte ? Maître Fontenelle, éclairez ma lanterne !

Écrit par : Caroll | 05/09/2006

Maître, j'ai pas tout compris. C'est à l'ENA que l'on apprend ça :

"Pourquoi avez-vous refusé la proposition de Laurent Fabius d'augmenter de 100 euros le smic immédiatement ?

Octroyer 100 euros à ceux qui gagnent le smic ne suffit pas à régler la question. Aujourd'hui, on le sait, il y a une marge de manoeuvre pour l'augmentation des bas salaires. La France, sur les cinq années qui viennent de s'écouler, est le pays qui a le moins augmenté le smic et les bas salaires. Donc, il y a une marge de manoeuvre dans la répartition des fruits de la croissance. Nous avons une croissance fragile, avec deux points et demi. Elle est fragile car nous avons un déficit du commerce extérieur, un endettement important. Malgré tout, une partie de ces fruits de la croissance est à redistribuer entre le capital et le travail. C'est dans le projet socialiste, il faut ouvrir une conférence sur les salaires et le pouvoir d'achat entre les organisations syndicales et le patronat. L'Etat étant le garant de cette bonne négociation."

Parfois, je me demande si je ne la préfère pas lorsqu'elle lit le Bottin ?

Écrit par : Caroll | 05/09/2006

Elkabach, c'est pas celui qui est gluant avec les puissants et cassant avec ceux qui lui déplaisent ?
C'est pas le roi de la question intéressante et dérangeante qui NE seras PAS posée?
C'est pas celui qui a embauché Sarkozy comme DRH ?
C'est pas le cumulard de la radio Tv ?
L'homme des "voleurs de patates" des guignols ?
Celui qui a financé avec l'argent de la redevance les boites de prod de Delarue et autres pollueurs de nos ondes ?
....

Zgur

Écrit par : Zgur | 05/09/2006

Sebastien a dit

ben il redépose le même commentaire.
C'est curieux.

Fulcanelli dit

Ce n'est pas le même, j'ai corrigé trois fôtes d'orthographe

Sébastien dira

oups,

Fulcanelli dira, parano ambiante des cercles doucement, tendrement tyrannique, et légèrement paranoïde, y compris Seb

la cantonade ne comprendra rien

les éclairés sauront capter le sens de ce dialogue sibyllin, enfin j'espère, et je n'ai rien fait pour provoquer, j'ai juste réagi au propos de Seb qui s'est piégé malencontreusement dans mon labyrinthe

Écrit par : Fulcanelli | 05/09/2006

@ Sébastien Fontenelle

J'ai ENFIN répondu à ton dernier mail.

Oui, on va arriver à se le prendre, ce café, oui, oui.

A +

Écrit par : Anne | 05/09/2006

"@ Sébastien Fontenelle

J'ai ENFIN répondu à ton dernier mail.

Oui, on va arriver à se prendre, oui, oui.

A +

Ecrit par : Anne | 05.09.2006 "

Et il y en a qui perdent leur temps sur Meeetic...

Écrit par : christian lehmann | 05/09/2006

@ tou(te)s
Voilà.
Christian Lehmann.
Seigneur...

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 05/09/2006

@ Christian L.


Mais, oui, tu peux venir aussi Christian. C'est encore mieux à 3.
Tu vas perdre ton temps, non, non.

Écrit par : Anne | 05/09/2006

@ sébastien

Ya ça aussi :
"Après, il y a eu la période Giscard…
M.T : Oui, là c'était un autre cas de figure : t'avais des mecs comme Elkabach qui étaient en communication permanente avec l'Elysée. D'où l'interdiction de parler des diamants qui a été bétonnée jusqu'à la chute de Giscard. Dans le même temps, t'avais la couverture du sacre de Bokassa en direct pendant des heures à la télé. Un truc qui a coûté 70 millions francs de l'époque à Antenne 2. Des heures et des heures de direct… Un truc à pleurer de rire si c'était pas aussi triste. Pour les mecs qui résistaient à l'époque, c'était pas facile. "

Interview de Marcel trillat dans tecknikart avril 2006
http://www.technikart.com/article.php3?id_article=966

"en communication permanente avec l'Elysée"
Déjà et toujours ...

Zgur

Écrit par : Zgur | 05/09/2006

La dépêche à laquelle vous avez échappé (non, c'est pas la même que l'autre !)

PARIS (AFP) - Jean-Pierre Elkabbach, président d'Europe 1 (groupement de journalistes indépendants), a conseillé à François Bayrou "de tourner sept fois la langue dans la bouche", mardi à Paris, après l’attaque par le président de l'UDF de l’indépendance des médias détenus majoritairement par leurs salariés.

"Il est arrivé à François Bayrou d'être mieux inspiré. Même François Bayrou, qui est d'une grande intelligence, doit tourner sept fois la langue dans la bouche avant de tenir de tels propos", a estimé M. Elkabbach lors de la présentation de la grille de rentrée de la station de radio qu'il dirige en étroite concertation avec l’ensemble de ses collaborateurs.

"Aujourd'hui, tout média qui essaierait de tricher, de maquiller la vérité, se tirerait une balle et disparaîtrait. Ce n'est pas possible", a ajouté le président d'Europe 1.

"Les Lagardère, croyez-moi, il (NDRL : François Bayrou) les connaît bien : ils ont toujours eu des relations de dépendance à l'égard des pouvoirs. Les sympathies personnelles existent et croyez-vous qu'elles n'interfèrent jamais ? C'est toujours mon principe", a assuré Jean-Pierre Elkabbach.

Pour M. Elkabbach, "l'efficacité et l'honnêteté sont les meilleurs garants du professionnalisme et de l'indépendance (...) Heureusement que les syndicats de journalistes et les assemblées représentatives des journalistes sont là pour aider la presse à se développer, à se maintenir et à survivre dans toute son indépendance alors qu'elle est en crise profonde".

Précédé par de nombreux journalistes et collaborateurs d'Europe 1, M. Elkabbach a renchéri : "Nous serions honteux d'être inféodés aux ordres de tel ou tel. Cette station est le fruit de notre travail de journalistes indépendants. Je vous l’assure : chez nous, Arnaud Lagardère n’est pas prêt d’ intervenir".

Écrit par : Anne | 05/09/2006

@ Anne
Chuis en plein dessus.
(15 heures?)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 05/09/2006

@ Sébastien

C'EST PAS LA MEME, LIS-LA ! (c'est une parodie)

15H, c'est noté.

Écrit par : Anne | 05/09/2006

:))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 05/09/2006

C'est drôle de voir ce que nos pensées sont devenues
On était tellement de gauche
Aujourd'hui on ne sait plus
On compte les plaies, les bosses
Tout ce qu'en marche on a perdu
On se dit que de toute façon l'histoire est moche
Ce qui n'était pas gagné d'avance est désormais perdu
Alors on laisse les mains dans nos poches
Même plus envie d'avoir le poing tendu
Les illusions au fond de la sacoche
De l'étudiant que depuis longtemps on n'est plus
On ne pense plus qu'à notre poste
Là où on est prêt à se battre à mains nues
Car on pense au loyer, à la femme et aux gosses
A notre honneur et à tout ce qu'il a fallu
Comme coups bas, comme ripostes
Contre des collègues qui vous tuent
Et les nouveaux qui reluquent votre poste
Comme si ce n'était pas pour vous ce beau statut
Alors ils essayent de vous faire gicler du socle
Par les moyens les plus tordus
A essayer de vivre comme si de rien n'était
On se fait un beau jour rattraper par la marée
A essayer de vivre comme si de rien n'était
On se fait un beau jour rattraper par la marée
Et quand vous apprenez un jour pas la poste
Que de vous, de vous on ne veut plus
Vous repensez alors au cocktail molotov
Ca ne serait pas arrivé si on s'était battu
Mais c'est trop tard pour que l'on rechausse
Les vieilles idées que l'on croyait perdues
C'est désormais bon pour les gosses
Allez les enfants, foutez le raffut

Miossec

Écrit par : Monsieur X | 05/09/2006

@ Monsieur X
:)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 05/09/2006

j'ai fait parvenir deux posts hier (deux citations d'un ITW), pas passés ? Il y a une explication ?

Écrit par : Caroll | 06/09/2006

ces derniers temps je me demandais si on pourrait pas faire une dégustation à l'aveugle des trouvailles des candidats
on nous soumet les idées, les phrases etc...de façon anonyme, et on doit trouver quelle est la couleur politique du déclarant
je vous fiche mon billet qu'on va caler ou bien rigoler....

Écrit par : lesyeux | 06/09/2006

@ lesyeux
Demain (jeudi 7 septembre), ici-même, nous machouillerons le dernier tract patronal de La Pimprenelle Entartée Du Poitou.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 06/09/2006

J'ai vu Miossec refuser de dire bonjour à une mome qui avait fait 400 bornes pour le voir en concert, qui avait reussi a "s'introduire" parmi les VIP, elle demandait pas d'autographe, juste bonjour...ce mec lui a cassé son reve...saoul comme un porc qu'il etait, il a preferé se terminer sa boutanche en loge avec Dominique A...3 secondes a etre humain avec une gosse, ca devait pas coller avec son image
en revanche, a Cannes, il se sentait tres bien.
clap clap clap Miossec, c'est un vrai rebelle ce mec

Écrit par : rep ban | 06/09/2006

Rep,

Il ne faut jamais croire qu'un artiste est "bien" parce que son oeuvre est "bien". J'ai découvert ça au Printemps de Bourges, grâce si on peut dire à Maxime Leforestier.

Écrit par : KID | 06/09/2006

Mais j'ai découvert aussi l'inverse avec Jean Guidoni : un artiste "glacial", complètement distant sur scène, et un homme très simple et accueillant au petit dèj' (pas de plan drague, c'était pour ma radio et dans la salle à manger de son hôtel.)

Écrit par : KID | 06/09/2006

Alors que Doc Gynéco, par exemple...

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 06/09/2006

Rep ban... Tu veux... tu veux dire que Miossec boit ?? Et que parfois il est tellement saoul qu'il se conduit comme un porc ???? Putain... Tu m'as cassé mon rêve là... snif... snif... Moi qui le prenait pour un modèle... Mais en qui croire de nos jours !!!

Plus sérieusement, j'ai vu une fois Miossec en concert, c'était totalement merdique... Voir un mec anoner ses textes (souvent brillants) accroché à son micro et à sa clope, c'est pas le top. On ne m'y reprendra plus. Ceci-dit, son dernier album est plutôt pas mal.

Et puis, la gamine, si elle voulait "réver", elle aurait du aller voir Garou ou Obispo, elle aurait été beaucoup mieux reçu !

Écrit par : Monsieur X | 06/09/2006

Ou Doc Gynéco.
Dans "Le Canard" de ce matin, quelques rimes riches du nouvel ami de Sarkozy.
Edifiant.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 06/09/2006

Est-ce-que les mémères UMP et les syndicats de police connaissent les textes de "Sacrifice de poulet" ou de "Brigitte, femme de flic", titres phares du Minister AMER, les anciens potes de Gyneco ?

Écrit par : Monsieur X | 06/09/2006

@ Séb

Moi de même ! J'espère que vous publierez bientôt ce qui me ferait grande joie... Ainsi qu'à un de mes amis, impatient, lui aussi.

Pensez-y vite, le plus tôt sera le mieux.

Merci pour le thé à la rose. J'avais oublié de dire merci, je crois ?...

Écrit par : pyromane | 06/09/2006

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu