Avertir le modérateur

28/09/2006

Délires d'avenir - 1

medium_20060610.OBS1420.3.jpg

Il semblerait que Pimprenelle Royal se trouve confrontée, dans son fief poitevin, aux menées subversives d'une poignée de juges rouges ponctuellement pacsés, aux termes de l'une de ces pitoyables alliances contre-nature où les trotskystes (gluants) sont passés maîtres, avec la droite sarkozyste.
Je lis en effet, sur un blog UMP, que:

« Le sectarisme local de Madame Royal a été sanctionné en Poitou-Charentes avec la décision du tribunal de grande Instance de Poitiers qui oblige la présidente de la région à redonner un siège à l’opposition au sein du comité régional du tourisme de Poitou-Charentes, mais également de redonner leur place aux personnalités qualifiées, nommées par Jean-Pierre Raffarin ».
« Toutes les délibérations prises, par le comité régional du tourisme de Poitou-Charentes, depuis 2004 ont été annulées par la Justice » a tenu à rappeler Valérie Pécresse.

La presse, Dieu merci, n'est pas tombée dans ce piège besancenoto-méhaigneriste, et s'est bien gardée, c'est là sa grandeur, de faire la moindre publicité au scandaleux délibéré d'un quarteron de magistrats dévoyés.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu