Avertir le modérateur

06/10/2006

C'Est Toujours Ca Que "Charlie Hebdo" N'Aura Pas!

medium_rubon0.jpg


Aujourd'hui, atelier chèques.
Pour celles / ceux qui peuvent. (Les temps sont durs).
Voir, ci-dessous, le communiqué de la rédaction de "Politis".
Notez que pour sauver "Libé", par exemple, je ne vous aurais pas dérangés.
Là, si.
Là, je trouve que ça vaut la peine d'essayer.
Pas question de laisser crever sans rien tenter le seul hebdo généraliste qui n'a jamais eu la moindre intention de briser le tabou des retraites.
Allez zou, on envoie tou(te)s un p'tit que'que chose - ou plus.
(Et je vous signale que les commentaires sont rouverts).

SAUVONS POLITIS!

Politis risque de disparaître : placé en dépôt de bilan depuis le 8 août, votre hebdomadaire doit aujourd’hui faire face à une situation d’urgence pour assurer sa survie.

Après le retrait inattendu — la veille de l’audience au tribunal de commerce — du seul repreneur pressenti pour son plan de relance, le personnel, grâce à l’association Pour Politis qu’il vient de créer, a décidé de sauver son journal en devenant son propre patron, avec le soutien de ses lecteurs, de ses amis et de tous ses sympathisants :

Un appel est donc lancé afin de réunir la somme d’un million d’euros d’ici fin octobre.

Ce sont vos aides financières qui contribueront à sauver Politis, l’une des dernières voix indépendantes du paysage médiatique français. Vos chèques seront déposés sur un compte bloqué et, en cas d’échec, leurs sommes vous seront remboursées jusqu’au dernier centime. Les premiers engagements que nous avons reçus nous montrent que l’objectif n’est pas utopique !

Le site de l’association Pour Politis est en cours de création pour vous informer jour après jour de l’état de la situation et vous permettre de nous faire part de vos commentaires et réactions. En outre, un espace sera inséré dans le journal (qui continue à paraître normalement) pour rendre compte de l’avancée de nos recherches de financement.

Politis, votre hebdomadaire, doit continuer à vivre !

Le personnel de Politis

Pour nous envoyer vos dons, merci de libeller vos chèques à l’ordre de :
Association "Pour Politis"
et de les envoyer à :
Association Pour Politis - c/o Politis - 2, impasse Delaunay - 75 011 Paris
Suggestions de montants :
• 25 euros (40 000 personnes)
• 40 euros (25 000 personnes)
• 60 euros (17 000 personnes)
• 100 euros (10 000 personnes, soit tous les abonnés de Politis)
• ... euros
Envoyez-nous aussi vos messages de soutien à l'adresse : pourpolitis@orange.fr

Commentaires

Bah, Preum's alors…

Écrit par : zaireetvoltaire | 06/10/2006

Je te trouve un peu vache pour Libé. Je le trouve quand même globalement mieux depuis la crise, et il n'y a plus Serge July ce qui est déjà un encouragement. Le numéro sur Angoulême, l'année dernière (antièrement illustré par des auteurs de Bande-Dessinés [et pas n'importe lesquels]) était d'anthologie.
Bon, je vais aller lire Politis, je manque peut-être de termes de comparaison.
Bonne journée !

z. & V.

Écrit par : zaireetvoltaire | 06/10/2006

Politis est un journal de droite. Bourdieu et divers appendices écrits de la droite l'auraient même très bien expliqué. Apparemment ça aurait un rapport avec le fait que Politis est membre fondateur d'ATTAC, le supermarché de l'électorat.

Et hop, du coup j'esquisse un léger sourire en coin de bouche, très satisfait d'avoir décelé un indice de supercherie ultra-libérale. C'est un passe-temps jouissif, très à la mode par ailleurs.

Écrit par : nom | 06/10/2006

Rassure-moi, MAQJ'A: ce n'est pas dans le même esprit que cette opération de collecte des pièces jaunes qui rend tellement malheureux les enfants qui ne peuvent rien donner ?

Écrit par : Fleuryval | 06/10/2006

@ nom
???????
Rien compris!

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 06/10/2006

Le message de @nom est pourtant très clair : c'est paraît-il très à la mode d'être anti-libéral. C'est en tout cas ce qu'on entend... chez les libéraux (comme c'était paraît-il très à la mode d'être contre le TCE...) Personnellement, je ne savais pas que l'ensemble de la presse écrite et audiovisuelle dominante, qui fait la mode, était anti-libérale...
Bref, je passe sinon je vais finir par m'énerver.

Écrit par : Laurent | 06/10/2006

@ Laurent
Ben si.
Tous "nos" hebdos (sauf "Politis") sont des brûlots gauchistes.
Où est la difficulté?
;-)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 06/10/2006

L'alternative concernant le message de nom est que ce soit le pseudo de Daniel Gluckstein, le candidat trotsko-nihiliste qui a fait 0,5% en 2002, et qui foutait les jetons à tous ceux qui l'interviewait (surtout à Karl Zéro). Ce n'est pas un militant de LO, car il aurait dit que Politis est un journal "bourgeois".

Écrit par : Frédéric Supiot | 06/10/2006

 … Et même "petit bourgeois" !

Écrit par : Bernard Langlois | 06/10/2006

:-D

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 06/10/2006

Laissant mon commentaire précédent de côté un instant, je découvre Politis et c'est vraiment pas mal.
Par contre, et ne le prenez pas mal, je suis en dessous du seuil de pauvreté donc je me vois mal faire un don. Déjà que mes dons mensuels de 8 euros à Care me ruinent (je me suis fait embobiner dans la rue par une fille à la poitrine généreusement fournie). Mais je vais faire circuler l'info autour de moi.

@ Laurent: mais non mais non mais non je ne cherchais pas à dire que la presse est anti-libérale, mais bel et bien à dire que déceler des indices de supercherie ultra-libérale est (en train de devenir) un passe-temps. Or toute chose qui se normalise mène à des stéréotypes, et les stéréotypes m'inquiètent. Taper sur S. Royal c'est fair play, mais taper sur Libé ça relève plus du stéréotype (est-ce parceque Libé ?= Rothschild ?= mal ?). Ca m'a fait bondir, j'ai voulu faire un parallèle méchant à mon tour (sortie complètement ratée par ailleurs, vu que c'était apparemment totalement incompréhensible). Pas que je suis un inconditionnel de Libé, mais justement par peur des stéréotypes qui risquent de tous nous noyer. A ce sujet, tu fais bien de rappeler le TCE, car je dirais que c'est là qu'on a tous commencé à être stéréotypés. (note que dans ce paragraphe je mélange aptement, et je m'en félicite, deux types de stéréotypes différents: ceux qu'on incarne aux yeux des autres, et ceux que nous voyons chez les autres).

Mais bon, après relecture, Seb n'a fait que parler de soutien, donc n'a pas tapé sur Libé, à part peut-être en citant le tabou des retraites. Donc je vais aller me rasseoir. Quoique ... en même temps cette histoire de tabou, c'est pareil, c'est inquiétant. A la fois inquiétant dans le vocabulaire de la droite (et Seb fait bien de le rappeler), mais inquiétant aussi, et c'est là que j'interviens, dans un contre-vocabulaire. Car ça aussi ça alimente toutes sortes de stéréotypes. En effet, et juste pour citer un contre-exemple, en matière de brisage de tabou, l'homosexualité est à la patrie reconnaissante.

Sur ce, je m'en vais en moonwalkant, en espérant ne pas énerver/perplexifier trop de personnes cette fois-ci.

Écrit par : nom | 06/10/2006

Grand dilemme ..Quand les journaux dépendent de grand groupes industriels ou sont inféodés aux capitaux qui les soutiennent via la pub ou autres montages financiers on fustige leur manque d'indépendance voire leur partialité... et quand il sont dans la merde on pleure de les voir disparaître... ou est le juste milieu ?

PS: excusez mon inculture notoire... je ne connaissais pas pas du tout Politis (faute avouée...)

Écrit par : Farid TAHA | 06/10/2006

A tous : je sais bien que beaucoup de gens, ici et ailleurs, ne sont pas des richards, et on n'en voudra à personne de ne pas y aller de sa piécette ! Surtout s'ils s'emploient à faire circuler l'appel, comme dit "nom."

Et puis, un p'tit message de soutien à la rédaction sear toujours le bienvenu.

Dr Taha : ce n'est pas très étonnant que vous ne connaissiez pas Politis, car ça se vend surtout par abonnement et nous en mettons très peu en kiosque (ça revient trop cher), mais nous existons depuis près de vingt ans et n'avons tenu le coup que grâce à l'attachement de nos lecteurs.

Cette fois encore, nous comptons sur eux.

Écrit par : Bernard Langlois | 06/10/2006

Bon, il est quand même possible de trouver "Politis" dans la plupart des kiosques, au moins à Paris - mais en faible(s) quantité(s).
(Mon marchand de journaux n'en reçoit que deux exemplaires par semaine, et m'en garde un! ;-))
En province, par contre... Faut admettre que c'est pas la joie...

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 06/10/2006

Hé Politis,
Met nous le canard en ligne, concocte nous un abonnement pas cher, accepte les paiements en ligne, ramasse la pub du net, et moi je te laisse ma CB.
Faut pas pleurnicher en 2006 quand on travail comme en 1950...

Politis, moi j'connais pas.....alors ouvre fissa un Blog, met'zy des articles et donne nous envie....

Tu veux ma CB, pas de problème...

Écrit par : Olivier de Melgueil | 06/10/2006

Aaaarrrrgh, Sébastien. Tu t'es trahi ! J'ai personnellement mené dans ta rue un sondage IPSOS/SOFRES/CSA/LH2 qui est confirmé par ton commentaire plus haut : 50% des lecteurs de Politis dans ton quartier s'appellent Sébastien Fontenelle. L'enquête a été réalisée sur un échantillon représentatif de 1 vendeur de journaux selon la célèbre méthode des quotas.

Petit AJT, va... tous des berurier...

Écrit par : étienne fillol | 06/10/2006

Sébastien,

pour ce que tu m'avais demandé à propos d'une offre promotionnelle avec toucher rectal... finalement, non. Je ne crois pas que ça puisse marcher à grande échelle. Désolé.

Écrit par : christian lehmann | 06/10/2006

S'il y a ici des gens du Conseil de l'Ordre des médecins?
J'aurais aimé leur signaler, à toutes fins utiles, juste comme ça, en passant, le docteur Christian L., dont je tairai le nom, par charité...

@ Olivier de Melgueil
Tu cliques sur "Bernard Langlois", et, miracle de la technique, tu arrives sur le site de "Politis".

@ étienne
Vite, un sondage sur Marie-Ségolène Royal!

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 06/10/2006

J'ose plus rien poster de crainte d'une fermeture des commentaires.

Écrit par : richard ... | 07/10/2006

http://politis.fr/

Le lien est mort....
mauvais présage!

Écrit par : Olivier de Melgueil | 07/10/2006

@ Olivier
Ben tu devrais essayer: www.politis.fr

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 07/10/2006

@ nom ...
euh ... taper sur libé, c'est salutaire ... les lecteurs de libé sont tous des cons qui croient que serge july et daniel cohn bendit sont des gauchistes, qu'eux mêmes sont révolutionnaires :
parcequ'ils mangent bio-commerce équiquette max buissness et roulent en 4x4 ushuaia pask'ya le porte vtt de série ...
lisent charlie hebdo pasque philippe val est écolo (croient ils ... )
etc ...
libé est mort dans les années 80 ... désolé de casser tes fantasmes ... avec la publication d'un certain supplément "vive la crise" pour une opération menée par un joueur de poker machiste ( nan , c'était pas Patrick B... ) et deux trois ex gauchistes reconvertis en néo-reaganiens ...
libé est mort dans les années 80 comme le reste de la presse quotidienne nationale d'ailleurs ... le PS avait décrété la fin de la politique et de l'histoire ... et pour les sports et les chiens écrasés, le parisien suffisait bien ...
Politis est le dernier patient en soins intensifs de la presse hebdomadaire ... fallait pas refuser la greffe du vide cérébral people qu'ont subi tous les autres ...
Restent deux OVNIS ... le Diplo et le Canard ... chais pas comment ils tiennent ... c'est pas normal ... ils font quoi rue de solferino et place bauveau ????????????

Écrit par : les marques du plaisir | 07/10/2006

@ les marques du plaisir
"Politis" est + "ovniesque", de mon point de vue, que le "Diplo". (Qui reste, c'est vrai, une saine lecture!)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 07/10/2006

Est-ce qu'on peut payer en cake?

Écrit par : laurent mouchard | 07/10/2006

@ laurent mouchard
Mwârf!
(Pour ceux qui n'auraient pas saisi, voir "Le Plan B" n°4, en vente depuis hier - hilarant).

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 07/10/2006

@les marques du plaisir
En fait je ne suis pas très objectif parceque j'ai une copine qui y bosse. Elle est restée bien à gauche donc je me dis ... Le copinage, hein, c'est le copinage. En plus elle écrit dans un domaine totalament apolitique, donc c'est dire si je suis objectif.

Après, c'est vrai que le Diplo reste intéressant, le Canard impressionnant, et Charlie j'ai arrêté quand j'ai commencé à avoir du poil facial ... quant à Politis, ben je ne connaissais pas du tout et je reconnais que ça a l'air solide.

Écrit par : nom | 07/10/2006

@ nom
"J'ai arrêté quand j'ai commencé à avoir du poil facial"!
:-))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 07/10/2006

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu