Avertir le modérateur

13/10/2006

Marie-Ségolène Royal Complimentée Par Ses Proches: "Il Faut Qu'Elle S'En Tienne A Ses Fiches"

medium_home2.2.jpg

C'est difficile, hein, la démocratie - même "participative".
Ca implique, notamment, que des gens posent des questions (car les gens sont méchants), et qu'on y réponde.
Et ça, on dira ce qu'on voudra: c'est quand même très chiant.
Très.

Prenons, par exemple, Marie-Ségolène Royal, cette femme (courageuse) qui, de l'intérieur du Parti "socialiste", essaie depuis six mois, non sans quelque succès, de s'imposer pour ce qu'elle est: la (meilleure) candidate naturelle de la droite, pour 2007.

Marie-Ségolène Royal, tant qu'il ne s'agit que d'un (joli) mot, n'a que ce (joli) mot à la bouche: démocratie, démocratie, démocratie. ("Participative").

Mais dès qu'il s'agit de se plier aux régles qui vont avec ce (joli) mot, elle a, quand même, un peu tendance à se défiler.
Y a (presque) plus personne, d'un coup. (Demandez au jeunes "socialistes").

Alors débattre avec ses petits camarades qui font rien qu'à vouloir être calife(s) à la place de la califette?
Ca la fait grave chier, Marie-Ségolène Royal.

Ca la fait grave chier, parce qu'elle a peur d'être "ballottée".

La dernière fois qu'elle a essayé d'autoriser la plèbe (journalistique) à lui poser des questions un peu brutales, faut dire, ça s'est mal passé: une journaliste, même pas française, même pas rompue aux règles du copinage, a osé lui demander ce qu'elle pensait de l'adhésion de la Turquie à l'Union européenne!
Marie-Ségolène Royal, scandalisée par l'outrecuidance (fielleuse) de cette immigrée (scandinave), a morigéné la provocatrice: "Mon opinion est celle du peuple français!"
Michel Barnier, petit, en a profité pour l'insulter: "J'ai pensé, en écoutant Mme Royal, à une affiche de Jean-Marie Le Pen, il y a quelques années, qui disait: "Vos idées sont les miennes"". (N'importe quoi, Michel Barnier).

Les proches de Marie-Ségolène Royal, fort heureusement, sont décidés à soutenir leur championne: ""Plus que jamais, il faut qu'elle s'en tienne à ses fiches", a confié un membre de son staff à un député ami" - d'après "Libé".

Alors bon.
Elle a ses fiches, bien sûr.
Genre: "Tu dis: 1) Que tu es de gauche. 2) Que tu es de gauche. 3) Que tu aimes beaucoup Arnaud Montebourg. Je t'embrasse. Arnaud".
Mais là, tout de même, imaginons qu'elle se lance dans un débat avec ses petits camarades, et qu'un Vladimir Illitch Fabius, remonté à bloc, vienne lui demander en quoi elle est de gauche, ou, pire, pourquoi elle aime beaucoup Arnaud Montebourg?

Rien que l'idée, ça l'insupporte, Marie-Ségolène Royal.
"Qu'est-ce qu'on dirait demain si j'avais la responsabilité suprême, et si on me voyait aujourd'hui me faire ballotter dans des débats qui ne correspondent pas à la question politique posée?"
A-t-elle demandé sans rire.
Oui, hein, qu'est-ce qu'on dirait?
Est-ce qu'on ne dirait pas, je suggère ça un peu au pif, quelque chose comme: "Ah ben qu'on est bien cons d'avoir voté pour cette meuf dont nous savions pourtant que la moindre question sur sa TEG (teneur en gauche) la "ballottait" quelque peu, et qui maintenant propose d'ouvrir le capital de GDF"?

Alors non, Marie-Ségolène Royal n'a pas forcément l'intention de se laisser "ballotter" par des bolcheviks (Strauss-Kahn, Fabius), et comme on la comprend.
Elle préfère espérer que les Français(e)s vont la croire sur parole, quand elle affirme: "1) Que tu es de gauche. 2) Que tu es de gauche. 3) Que tu aimes beaucoup Arnaud Montebourg. Je t'embrasse. Arnaud". (Ah tiens, le coup des fiches, c'est pas encore au point!)

Sacrée Pimprenelle.

Commentaires

Tu n'es qu'un fossoyeur de la démocratie, Sébastien. Tu peux aller prendre ton goûter avec Ben Laden.

Écrit par : Pescade | 13/10/2006

@ Pescade
Et je peux inviter Jospeh Staline?

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 13/10/2006

Pimprenelle par la preuve :

"Pour qu'elle participe au débat d'idées, en revanche, il faut la prier. Dans sa circonscription de Saint-Maixent l'Ecole un débat au sein du PS était organisé sur les grands sujets préoccupants comme la mondialisation. Arnaud Montebourg a fait le déplacement : "Ce sont des débats passionnants qui nous intéressent tous. Elle n'est pas venue, j'ai été sincèrement déçu qu'elle ne soit pas là. Mais lorsqu'elle accepte de s'y rendre, les participants s'en souviennent. Pierre Larrouturou, l'inventeur de la semaine de 4 jours et membre du Parti socialiste, participait à Bordeaux au débat autour des motions avant le congrès de Dijon. Etaient présents à la tribune Vincent Peillon, Henri Emmanuelli et Ségolène Royal chargée de représenter la motion A devant l'assemblée de militants socialistes. S'ensuit un grand débat de politique générale. Mal à l'aise, souvent à court d'arguments, elle passe visiblement un très mauvais moment. Puis, à la fin de la soirée, elle craque, se met à pleurer, se retourne vers ses amis de la tribune et leur lance : "Vous êtes là pour draguer les ratés et les aigris." La salle apprécie."

Chapitre "Parole de militants", extrait du livre "Ségolène. Reine d'un jour, reine de toujours ?, de Leslie Varenne et Philippe Blanchard, Hugo Doc, 20

Écrit par : Pyrom-Anne | 13/10/2006

Sebastien,
D'abord merci pour le rire! je me suis vraimeent marré! faut te reconnaitre vraiment un don pour cela!

Bon bah sinon, ça continue encore et encore. La fuite continue au point de ne même plus vouloir débattre! Etienne s'est énervé là dessus ce matin:

http://www.etiennefillol.org/blog/index.php?2006/10/13/168-lettre-ouverte-a-francois-hollande

Écrit par : enzo d'aviolo | 13/10/2006

Il est où et à quelle heure, ce goûter ?

Écrit par : Joseph Staline | 13/10/2006

@ Jo
Demande à Mao. (Tu le connais bien, je crois?)
;-)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 13/10/2006

Nan, nan. Ça compte pas. Jo Djougachvili est déjà booké par Lolo Fabius, le petit chauve des peuples.

Je suis retombé sur cette itw de Sarkozy du 1er septembre (Figaro) :

La situation politique est toujours marquée par le maintien du phénomène Ségolène Royal. Comment l’analysez-vous ?

D’abord, un phénomène s’analyse dans le temps, pas dans l’instantané. On verra si elle saura affronter les contraintes de la durée. Force est cependant de constater que la contribution de Mme Royal au débat d’idées est proche de zéro. Quelles sont ses idées sur l’immigration ? Aucune. Quelles sont ses idées sur l’économie ? Aucune. Quelles sont ses idées sur la politique internationale ? Faire venir Bill Clinton au Liban ! Si c’est cela, le projet de Mme Royal, je crains que le phénomène ne reste à l’état de phénomène.
[…] Je remarque en outre que les seules idées, dans le vide sidéral du discours de Mme Royal, ce sont celles qu’elle m’emprunte et qui prennent son électorat à rebrousse-poil. Dénoncer les 35 heures, encadrer les jeunes délinquants par des militaires, et considérer qu’en matière de sécurité intérieure, il faut être plus sévère. Elle a même été jusqu’à emprunter à Jean-Marie Le Pen sa formule « Mes idées sont les vôtres ». Avec un tel discours, je ne la vois pas rassembler la gauche.



Comment expliquez-vous que l’électorat de gauche ait l’air d’adhérer complètement à Ségolène Royal ?

Rien ne vous permet de le dire.[…]



Dans cette sorte de précampagne, il y a quand même un paradoxe. Vous avez des propositions concrètes. A l’inverse, Ségolène Royal est dans le flou, et cela marche.

On ne construit rien de durable sur le flou et le manque d’honnêteté. Je ne suis pas certain que cela marche.

Écrit par : Pescade | 13/10/2006

@ Sébastien :

Écoute, il me faut absolument une source, n'importe laquelle, pour cette phrase :

« Qu'est-ce qu'on dirait demain si j'avais la responsabilité suprême, et si on me voyait aujourd'hui me faire ballotter dans des débats qui ne correspondent pas à la question politique posée? »

Je suis prêt à te croire sur parole sur nombre de sujets [sic : dépouille pour nous "Le Meilleur des mondes", je n'irai pas vérifier, je l'admets]… mais ça, c'est trop gros. Ne pas se prêter aux débats pour ne pas nuire à son image de présidentiable, ce n'est pas seulement « prendre de la hauteur », c'est plus qu'être gonflée à l'hélium (surtout les chevilles, s'entend), c'est ne plus se sentir péter…

Malgré toute ma défiance envers cette image qu'elle souhaite renvoyer (et je sais combien l'image de « démocratie participative » voulue par son site internet est une arnaque incroyable), malgré tout le mal que je peux penser de la dame en général, j'ai du mal à croire que, quand elle n'a pas ses fiches sous le nez, elle dise des choses pareilles.

Écrit par : zaireetvoltaire | 13/10/2006

@ Zaire : C'est dans le Monde

Écrit par : Pescade | 13/10/2006

@ zaireetvoltaire
Ah ben suffit d'demander: c'est dans "Le Parisien" de ce matin.
Je suis bien content que tu aies pris l'exacte mesure de ce propos, qui devrait, de mon point de vue, rester dans les annales du Grand Foutage De Gueule.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 13/10/2006

La vache… Bon, je n'irai pas jusqu'à lire Le Monde. Juste, je prends note. Ca me coupe le sifflet, ce qui n'est peut-être pas plus mal en ce moment.
Merci Pescade.

Écrit par : zaireetvoltaire | 13/10/2006

Taisez-vous donc :

"..les jeux sont faits...les Français veulent un débat au 2nd tour entre Nicolas Sarkozy et Ségolène Royale.."

(Manuel Vals, député-maire PS d'EVry, ce matin sur Francinfaux. Il a même ajouté, ô surprise, que non le PS ne reviendrait finalement pas sur la "réforme" des retraites, que les 37,5 années de cotis' c'était dépassé, bien entendu il votera Ségolène...)

Écrit par : Marie-France G-TOURRE | 13/10/2006

Poullais pas venil... Stop ... Suis déjà invité à goûter au Meilleul Des Mondes... Stop ... Poul une fois, démeldez-vous sans moi! ...Stop ... Palait qu'il y a du gateau de liz et du saké chez Pimplenelle à quatle heules en Chalente, avec des attlactions 1) de gauche, 2) de gauche, 3) emblasse Alnaud ;-)

Écrit par : Mao Tsé Toung | 13/10/2006

Tiens, je vois que c'est aussi repris dans le Figaro. Mais effectivement y a que dans le Parisien que la citation est entière et qui s'achève par "Moi, je m'adresse à la France et aux Français. Je ne veux pas tomber dans les polémiques subalternes"

Au moins, on sait maintenant à quoi correspondent les intiales PS : Parti Subalterne.

Mais je crois que le foutage de gueule avait déjà été bien marqué lorsqu'elle a refusé de débattre avec les minots de son parti.

Écrit par : Pescade | 13/10/2006

Elle pète un câble la Ségo, elle a déjà entamé, avec un peu d'avance sur son copain Sarko, son explosion en plein vol.

Ad
www.levraidebat.com

Écrit par : Ad | 13/10/2006

« Qu'est-ce qu'on dirait demain si j'avais la responsabilité suprême, et si on me voyait aujourd'hui me faire ballotter dans des débats qui ne correspondent pas à la question politique posée? »

C'est vrai que cette phrase est tellement ENOOOOOOORME que j'aurais même du mal à croire qu'elle est extraite de la revue Le Meilleur des Mondes.

Putain, mais qui lui fait ses fiches ? C'est une taupe sarkozyste, c'est pas possible !

Écrit par : Anne | 13/10/2006

@Sébastien
ça alors, trop fort ! Quand je l'ai vu balancer cette phrase hier dans un reportage du journal de la 3, j'ai pensé à vous, "Tiens je connais le sujet du prochain billet de Sébastien Fontenelle!". J'en riais d'avance!

Écrit par : Cécile | 13/10/2006

Je pense effectivement que Mme Royal considère tout débat avec Lerend Fabulous comme un piège dont elle ne sortira pas intacte. J'imagine déjà la teneur des débats "écoute, Ségolène, t'es bien gentille avec ta Posture De Gauche (PDG) qui ne nous dupe pas, nous autres de la vraie gauche (avanti o popolo mio amigi!), mais la vraie question que les militants n'ont pas encore osé te poser, est: 'pourquoi étais-tu pour le TCE, hein, allez parle, allez vas-y, dis-le que t'es une sale bourgeoise, allez"'?

Quant à DSK, elle craint sans doute qu'il n'apparaisse encore plus économiquement moderne (lire: "moins marqué trotskyste" ) qu'elle, et ne lui vole la vedette.

Par contre un truc m'échappe. Le PS a déjà pondu son programme, qui a été validé par les militants (adopté à 85%), donc on s'en fout un peu de qui dirigerait, non, vu que le même programme serait appliqué? Royal président et DSK premier ministre, c'est pareil que DSK président et Jospin premier ministre, avec le même programme. Dans ce contexte, le débat interne n'équivaudrait-il pas effectivement à avoir des relations charnelles avec la ponctuation (ps: pour la leçon culturelle, c'est la traduction de l'expression finlandaise équivalente à "l'enculage de mouches")?

Dans le cadre d'un programme déjà ficelé, on pourrait même imaginer les questions des militants lors des débats comme étant:

- "Pensez-vous mieux appliquer le programme que Lerend Fabulous?"
- "Quelle partie du programme appliquerez-vous en premier?"
- "Avez-vous une préférence pour le style d'écriture du premier, ou du second paragraphe du programme?"
- "Quel est votre adjectif préféré dans l'alinéa 13 du pargraphe 23?"

ps: non non, je ne défends pas Royale, je réfléchis au degré d'absurdité dont font preuves les socialistes dans leur ensemble

Écrit par : nom | 13/10/2006

On ne dit plus les "socialistes" désormais, mais les "subalternes"

Écrit par : Pescade | 13/10/2006

@Enzo
"Bon bah sinon, ça continue encore et encore. La fuite continue au point de ne même plus vouloir débattre!"

Quoi ? la madone a des fuites! Qui vous l'a dit ?

( OK je sors )

Écrit par : Trésor de bienfaits | 13/10/2006

@ nom :

Dans l'absolu, on pourrait être d'accord avec vous… Mais si c'est le même programme pour tous les candidats socialistes, quid des propos sur la carte scolaire (etc.) ?

Votre propos est donc absurde, en ce qu'il cherche à défendre Royal contre Royal elle-même. À l'instar de ses amis dans le billet du jour, quoi (« lis tes fiches, bordel ! »).

Écrit par : zaireetvoltaire | 13/10/2006

@zaireetvoltaire
Eh non, car dans ce cas on retombe sur l'autre point: à quoi leur sert-il d'avoir un programme, s'il ne sera pas appliqué?

Écrit par : nom | 13/10/2006

@nom
À faire croire qu'il le sera

Écrit par : Mathieu | 13/10/2006

@ nom :

Les débats servent a priori à désigner le candidat le plus apte à porter le projet. Je signalais juste que c'est Mme Royal qui s'amuse à dézinguer le projet dès qu'elle le peut — je n'ai parlé ni de DSK ni de Fabius, qui, à ma connaissance, ne se sont pas exprimés sur la carte scolaire en des termes contradictoires avec ce projet qu'ils aspirent à porter (volontairement, je soustrais mon opinion personnelle de ce résumé car ce que j'en ai à faire, de cette désignation, moi…).

Royal, donc, et non les autres. Donc je ne vois pas en quoi votre objection porte. Peut-être sur un « autre point », mais en l'absence, je ne vois pas.

Écrit par : zaireetvoltaire | 13/10/2006

Opposants à l’entrée de la Turquie dans l’Europe : Sarkozy, Bayrou, Le Pen, de Villiers, Royal, Fabius, Badinter…
Partisans de l’entrée de la Turquie dans l’Europe : DSK, Hollande, Chirac….

Et merde, où est la gauche, où est la droite.
Fontenelle, éclaire moi, je n’y comprends plus rien !

Écrit par : Ajamais | 13/10/2006

@ Ajamais :

« Opposants à l’entrée de la Turquie dans l’Europe : […] Royal… »
« Partisans de l’entrée de la Turquie dans l’Europe : […] Hollande…. »

Ils doivent se marrer à la maison !

J'imagine les débats :

Hollande : La Turquie peut entrer…
Royal : Mais elle reste dans le salon !
Hollande : D'accord, d'accord…
Royal : Elle a mis ses patins ?
Hollande : Écoute…

"Hollande, le roi de la synthèse." ©

('tain, faut qu'je dorme moi… désolé…)

Écrit par : zaireetvoltaire | 13/10/2006

@ Mao
Tu n'es pas le vrai Mao et ton accent est celui de Michel Leeb.
Il n'y a pas de saké en Chine.

N'écoutez plus france intox : (é)lisez le Plan B !

Écrit par : Titi | 13/10/2006

Dans la série : "ils nous prennent pour des cons, ces "socialistes" !"

Lu ceci dans Libé :

Par ailleurs, ce matin encore, Manuel Valls (PS), qui avait défendu la candidature de Lionel Jospin pour la présidentielle, a annoncé qu’il voterait Ségolène Royal le 16 novembre lors de la primaire socialiste.

«Je crois [qu'elle] va être désignée. Je voterai pour elle, cela va de soi», a déclaré le député-maire d’Evry (Essonne) sur France Info.

Manuel Valls nous dit en gros - sans trop se gêner, vas-y mon petit père - que le vote est déjà bouclé, et que comme c'est Pimprenelle qui gagne, ba il va voter pour elle, cela va de soi !

Question : les "socialistes" sont-ils tout à fait imperméables à la honte ?
Je connais la réponse, je vous dirai donc "oui", cela va de soi.

Écrit par : Pyrom-Anne | 13/10/2006

BONNE CHANCE, MA MAMAN !

PARIS (AFP) - Thomas Hollande, fils aîné de François Hollande et Ségolène Royal, juge que son père est "plus classique, plus traditionnel" alors que "les campagnes de Ségolène, c'est nouveau", dans un entretien à l'hebdomadaire Le Point de cette semaine.

Thomas Hollande, 21 ans, membre de l'équipe de la candidate à l'investiture socialiste, affirme que "si son père avait été en situation, il l'aurait soutenu". "Mais il est plus classique, plus traditionnel, je n'aurais pas eu ma place dans cette campagne-là", dit-il.

A l'inverse, "les campagnes de Ségolène, c'est nouveau: chaque militant joue son rôle", affirme-t-il avant de confier : "Faire une campagne hors du parti m'intéressait".

François Hollande, c'est "plutôt la théorie", Ségolène Royal "la pratique", explique-t-il.

Selon lui, le collectif Ségosphère, rassemblant les jeunes autour de Ségolène Royal, est "complémentaire" du Mouvement des jeunes socialistes (MJS). "Nous comptons sur le MJS pour soutenir Ségolène", dit Thomas Hollande, alors que le mouvement présidé par Razzye Hammadi est plutôt hostile à la candidature de la députée des Deux-Sèvres.

Écrit par : Pyrom-Anne | 13/10/2006

Ouh la la ca va vous plaire ça. Je crois qu on tient la note pour demain...

Ségolène Royal veut "effrayer les capitalistes"

PARIS (AP) - Ségolène Royal estime dans des propos rapportés vendredi par "The Times" que "les capitalistes doivent être effrayés" et être taxés pour les délocalisations.

"Ils ne peuvent pas se débarrasser des gens comme ils veulent. Ils doivent rendre des comptes", a confié la candidate à la candidature socialiste à la présidentielle au quotidien britannique, qui publie un article sur le "phénomène Royal" dans sa région Poitou-Charentes.

Ségolène Royal a fait cette confidence après avoir reçu les syndicats d'Aubade, société spécialisée dans la lingerie haut de gamme qui a annoncé le 4 octobre la délocalisation de ses activités d'assemblage en Tunisie et la suppression de 180 postes en France.

"Nous devons empêcher ces externalisations sauvages", dit encore Mme Royal. "Les travailleurs n'ont aucun pouvoir. Il faut taxer les entreprises qui délocalisent les emplois et taxer leurs produits lorsqu'ils les réimportent." AP

Écrit par : Thomas | 13/10/2006

Elevons le débat avec Nicolas Sarkozy:
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1- href="mailto:0@2">0@2-3238,36-822753@51-821944,0.html

Écrit par : nom | 13/10/2006

D'accord sur le fond, mais la forme du texte est nul, plus de finesse l'aurait rendu plus percutant. Je sais que c'est difficile car elle est grave avec ses "Europe par la preuve" par exemple, ce qui ne veut rien dire. Mais quand on arrive à être Enarque c'est qu'on peut dire sans complexe des inepsies que le commun des mortels n'aurait même pas idée de proclamer ou pire n'oserait pas de peur du ridicule.

Écrit par : GED | 13/10/2006

MWARF !!!
C'est vrai ça, Seb, tu manques de finesse...
Comme disait notre Docteur House, on t'a connu plus inspiré... ;)))))))

*part exploser de rire sur la balcon pour ne pas réveiller la gatoune qui dort papattes en rond sur le PC...*

Écrit par : Grabuge | 13/10/2006

bien sur qu'ils considèrent que c'est joué et je ne me risquerais pas à critiquer, d'abord parce que c'est contre productif et que d'autres s'en chargent, et pour ne pas nuire "à l'unité du parti". Je me borne à m'amuser, un tout petit peu, du PS parti subalterne.
Remarquez que dans le genre Sarkozy dans sa réaction d'hier au début de contestation dans ce qui est tout de même en principe son camp, a fait nettement plus fort

Écrit par : brigetoun | 13/10/2006

Merde, j'ai complètement raté mon lien, là ça devrait être mieux.
élevons le débat avec Sarkozy, donc:
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1- href="mailto:0@2">0@2-3238,36-822753@51-821944,0.html

Écrit par : nom | 13/10/2006

Bon, j'ai reloupé. Pourtant en aperçu ça marchait.
Je persiste:

élevons le débat avec sarkozy

Écrit par : nom | 13/10/2006

Désolé d'interrompre votre "Ségo Bashing" habituel mais ça m'intéresserait de savoir qui répond à vos attentes de "vrais" hommes et femmes de gâââuche ?

Vous allez tout de même pas nous sortir Fabius ? Parce que là ce serait à mourir de rire ! (et vous n'auriez aucune excuse à votre naïveté puisque Mitterrand a fait le même coup entre 72 et 81 "contre les forces du capital" : on a vu le résultat une fois au pouvoir !)

Si la référence, c'est les trotskos, dans ce cas, je n'ai rien à dire: effectivement Royal est une affreuse bourge face à eux, mais cela va être dur de dépeindre DSK et Fafa en prolos gauchistes !

Écrit par : stephane73 | 13/10/2006

Zut oh et puis merde.
Sur lemonde.fr, dans actualités/rendez-vous, en haut de la page un article hyper hyper intéressant (entretien de Nicolas Herpin) qui nous permet d'élever le débat à propos de Sarkozy.

Écrit par : nom | 13/10/2006

"Ségo bashing", "Ségo bashing"...
Faut quand même pas exagérer...
(En même temps je sais maintenant que si jamais un jour je fais un billet sur Juppé je l'appellerai Alain Bashing. C'est toujours ça de gagné. Ou de guagner, hein, GED.)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 13/10/2006

salut, je viens de voir pimprenelle en chair heu ne os, et je ne m'en suis pas remis, amis en plus elle est vieille! bon je vais me reposer, demain est un autre calvaire!

Écrit par : martin | 13/10/2006

« Qu'est-ce qu'on dirait demain si j'avais la responsabilité suprême, et si on me voyait aujourd'hui me faire ballotter dans des débats qui ne correspondent pas à la question politique posée? »


En lisant ça, j'ai été pris d'un tel vertige que ( sans rire), j'ai quitté le PC ( par opposition au Mac, pas la place du Colonel Fabien), dévalé les étages, traversé la rue et acheté le dernier Parisien au troquet du coin qui allait fermer. Parce que pour le CROIRE, il me fallait le VOIR.

Je pourrais le dire à mes petits nenfants.
"Dis, Papy, reraconte nous le jour du crash..."
"Et bien c'était le 11 Septembre 2001, l'après-midi, il faisait beau et...
"Non Papy, le VRAI crash, le rigolo...
"Et bien c'était un soir d'Octobre 2006, tard dans la soirée, quand je suis allé jeter un oeil sur le blog de Sébastien Fontenelle, et...
" Sébastien Fontenelle, Papy, c'est le monsieur qui est passé au TCI l'autre jour...
"Oui ma chérie, mais arrête de m'interrompre.... Dons c'était le soir, et sur le blog de ce criminel de guerre, je suis tombé sur LA petite phrase de Ségolène Royal...
"Ségolène qui, Papy?

Écrit par : christian lehmann | 13/10/2006

@SF
J'ai trouvé tes deux derniers billets excellents.
Vraiment pas fins, mais excellents...
Entre bourrins, on se comprend.

Cela dit, il y a un soupçon de vérité dans le commentaire de stephane73.

D'une part, j'apprécie presque autant l'avocat social libéral marron que la blanche pimprenelle du poitou. Ensuite, ça me ferait quand même un peu mal au cul de préparer la campagne de second tour de Sarko

Écrit par : leopold trepper | 13/10/2006

"...de préparer la campagne de second tour de Sarko"
Ca c'est Royal qui s'en charge avec les pantalonnades sans queue ni tête dont elle garde a le secret. Le soupçon de vérité du commentaire de stéphane73 c'est effectivement la nullité des "politiques". Mais justement, on en plein dans le sujet avec le "Ségo Bashing".

Écrit par : Mathieu | 13/10/2006

@ Christian + Leopold
;-)))))))))))))))))))))))
(Moi aussi ça me ferait mal au cul).

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 13/10/2006

@ Mathieu
D'accord avec toi.
(C'est mon côté consensuel chiant, je suis d'accord avec plein de gens. Un peu comme Arnaud Montebourg. Ci-dessous, le mail amusant d'Arnaud Montebourg à des "socialistes". Monsieur Je-rame-comme-un-damné-pour-essayer-de-convaincre-trois-benêts-que-la-bosse-est-de-gauche).

"--- Original Message -----
From: Arnaud Montebourg
To: listes RM ; Listes Infos
Sent: Friday, October 13, 2006 6:45 PM
Subject: [Info] Conférence de presse de S. Royal sur l'Europe
Chères et chers camarades,
Dans le cadre de l'alliance nouée avec Ségolène Royal, j'ai souhaité vous adresser le script intégral de la conférence de presse qu'elle a donnée, mercredi 11 octobre dernier, sur les questions européennes.
Je vous adresse également l'article paru dans le Times, daté du 13 octobre, sous la signature de Charles Bremner qui déplore que Ségolène Royal "reste liée par la doctrine française gauchiste de forte protection sociale et d'interventionnisme de l'Etat".
Vous trouverez ces deux éléments en pièces attachées à ce courriel.
Bien amicalement à vous.
Arnaud Montebourg"

Notez "l'alliance nouée".
J'adore.
________________________________________________________________

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 13/10/2006

heu... les anglais y roulent à gauche et en France, la gauche nous roulent.... c'était facile mais bon!!! c'est eficaces!! mdr vive les Bérus!!!

Écrit par : Max | 13/10/2006

@ Max
A lire vos commentaires depuis quelques jours, on pourrait penser que vous nourrissez quelque affection pour les Bérus?
;-)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 13/10/2006

Cette histoire d'"alliance nouée" a tout de la contrepétrie du cuisinier secouant les nouilles.

Écrit par : Mathieu | 13/10/2006

Une petite trouvaille:

"Pierre Moscovici, député européen proche de Dominique Strauss-Kahn, s'est déclaré vendredi à l'AFP en accord avec la position de Ségolène Royal sur l'entrée de la Turquie dans l'Union européenne, telle qu'elle la formulait ... en 2004."

http://ouialeurope.blogspirit.com/archive/2006/10/13/turquie-ue-moscovici-d-accord-avec-la-position-de-s-royal-de.html

Écrit par : Philippe. | 13/10/2006

Prochain billet: 00.05.
Que la nuit vous soit douce.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 13/10/2006

Cher Monsieur,
Bravo pour votre courage. si.
Quand on pense à ce que vous fera cette femme si elle est élue Présidente.
Enfin quoi, sans même attendre la sanction du suffrage universel, n'a t'elle pas déjà nommé son concubin président du parti majoritaire?

Écrit par : leblase | 13/10/2006

@ leblase
Je vous signale que votre blog est totalement hilarant.
Ca me fait de la peine de vous l'annoncer comme ça, de but en blanc. (Comme dit Alain F., qui fait de la philsophie sur France C.)
Pour le reste: universel, je vois bien - c'est ce film avec Jean-Claude Van.
Mais "suffrage"?
C'est quoi?

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 14/10/2006

Cher Monsieur,
vous me torturez: j'essaye envers et contre tout d'en faire un blog sérieux.
En plus, vous poussez la cruauté jusqu'à me parler de FKK (ça se prononce presque comme ça s'écrit) qui n'est pas plus philosophe que nous ne sommes, vous et moi, BHL.
Pour votre information, "suffrage" est le masculin de "suffragette".

Écrit par : leblase | 14/10/2006

Oulah !

VLF qui devient un repère de bisounours ! Je le crois pas ! Vouvoiement et papouilles... ;)
Et leblase himself qui vient faire un tour dans ces bas-fond du stupre et du bashing anti-Ségo réunis...
Bon...
En même temps, ça peut pas être pire que le DEL aujourd'hui... Guy va s'avaler trois caisses de Vogalène demain en découvrant les dégâts...

Qui plus est, en Reine des teignes, je suspecte un beau petit montage de la Reine des pommes s'inventant de toutes pièces un troll agressif et raciste histoire de se revirginiser aux yeux des autres contirbuteurs...
Comment ça j'ai mauvais esprit ?
On parie ?
Résultat des courses demain quand Guy aura vérifié les IP... généralement, j'ai un flair infaillible pour ce genre d'arnaque... :))))

Écrit par : Grabuge | 14/10/2006

@ Grab
Guy a déjà découvert les dégâts - et réagi en conséquence.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 14/10/2006

@ Grab-bis
Par ailleurs j'entends que les papouilles soient ici respectées.
Non mais c'est incroyable, ça, quand même.
On n'est plus chez soi, presque.
Sinon SI VRAIMENT CA VOUS FAIT CHIER D'ACTUALISER VOUS LE DITES, HEIN?
NON POUR PAS QUE JE ME CASSE LE CUL A L'AVENIR A BALANCER DES BILLETS A MINUIT CINQ AVEC UNE PONCTUALITE QUASI-REACTIONNAIRE.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 14/10/2006

Je déteste faire preum's... ça me rappelle trop les années lycée... ;)

Meuh si, je l'ai lu ! A 00:06 même...

Tu sais ce que j'ai failli faire ?
Te coller l'intégralité du discours de Périgueux du Kanichabouch... et puis je me suis dit que c'était vraiment trop cruel...
Mais il est là :
http://www.u-m-p.org/site/GrandDiscoursAffiche.php?IdGrandDiscours=258

Oups ! Désolée pour les cauchemars ! ;)))

Écrit par : Grabuge | 14/10/2006

BEN VAZI GRABUGE!
Mais faudra pas t'étonner quand demain matin au réveil, qu'est-ce que tu vas trouver sur ton blog?
TOUT XAVIER DARCOS!
TOUT HERVE NOVELLI!
YAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHH!!!!!!!!!!!!!
Et quelques petits morceaux choisis de Jacques Myard, ça te dirait, aussi?
Avec deux ou trois vieux discours de GERARD LONGUET?

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 14/10/2006

Bouh la chochotte !
J'ai mis qu'un lien... personne n'est obligé à mettre les mains dans la cuvette des WC...

En plus, il semblerait que le discours "officiel" ait été expurgé de certaines impros du pin's...
Genre : "Je dis à mes amis ... je ne veux pas être associé à ceux qui sans travailler espèrent accumuler des fortunes." (mais le flux audio, lui, ne trompe pas !)

On se demande à qui il peut bien penser ?
Aux rentiers actionnaires ?
A Johnny qui cherche à fuir en Belgique avec son pognon ?
A Doc Gyneco qui à le fisc sur le dos pour fraude fiscale ?
Nannnn... il doit penser aux Thierry F., c'est sûr !

Écrit par : Grabuge | 14/10/2006

Grabuge,
"Je dis à mes amis ... je ne veux pas être associé à ceux qui sans travailler espèrent accumuler des fortunes."

Je comprends maintenant pourquoi je ressens parfois des réticences vis-à-vis de ce postulant candidat...
Cet homme est illogique: c'est uniquement lorsque j'ai cessé de travailler que j'ai disposé d'assez de temps pour amasser ma fortune (déclarée, je précise au cas où vous seriez controleur fiscal)

Écrit par : leblase | 14/10/2006

"Déclarée, je précise"...
Mais COMBIEN DE FOIS est-ce que nous avons entendu ça?
Mais n'est-ce pas EXACTEMENT ce qui'ls disent tous?
Au début?

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 14/10/2006

(puisque vous êtes repris sur Rezo.net pour ce billet mais pour la publication LMC je poste aussi le présent texte sur LMC)

Ségolène Royal a fait selon moi une erreur lourde. Elle a tenu des propos qu'il était peut-être logique de tenir en interne mais pas "face caméra"
Elle n'avait pas à mettre sur la place publique cette menace, pas comme cela en tout cas... j'aurais compris qu'elle parle du fait qu'un respect mutuel entre camarades était nécessaire lors de ces débats et que si lors de ces derniers elle constatait que ce prérequis n'étais pas rempli elle en tirerait les conclusions nécessaires en remettant en question sa participation aux débats suivants...
Mais la formulation employée est une maladresse... une maladresse "lourde"

Pour le reste, sur l'Europe, je vois que l'appareil administratif européen n'est pas content des propos de Royal. Normal, elle essaie de faire la synthèse (eh oui) entre les nonistes et les ouiouistes. Au contraire de Sarkozy qui se demande comment nous entuber (je suis noniste) en faisant son traité "par la bande"

Sur la Turquie... on en a déjà beaucoup parlé par ailleurs...voir par ex le billet où Birenbaum aborde la sujet... Un internaute nommé Michel et Eric Mainville ont notamment apporté les éclairages nécessaires en expliquant en quoi finalement une fois décortiquée dans ses tenants et aboutissants, cette phrase était légitime.
Mais moi je ne serai en rien choqué que sur un thème "apporté par l'Europe"-car ce n'est pas la France qui est à l'origine du débat, c'est l'Europe qui demande à la France de se prononcer - et dont le questionnement serait : êtes vous pour l'entrée de la Turquie, une Présidente nous dise "écoutez voici le dossier : ce qui plaide en faveur d'une entrée, ce qui plaide en défaveur... moi, Présidente de la République je vous soumets cette question mais je ne veux pas faire campagne en faveur du oui ou du non, je veux votre avis et pour qu'il s'exprime le plus clairement possible j'entends rester neutre...
Moi j'aurais pas gueulé, hein, si Chirac avait fait cela sur le Traité constitutionnel au lieu de nous faire une campagne mensongère sur le oui !!

Autre chose : c'est vrai que c'est réjouissant de voir les anglo-saxons traiter Royal de gauchiste (rappel de la phrase cité sur le blog Vive le feu de S fontenelle (qui publie là aussi le même billet) dans les commentaires par "Sébastien Fontenelle | 13.10.2006" : (...) l'article paru dans le Times, daté du 13 octobre, sous la signature de Charles Bremner qui déplore que Ségolène Royal "reste liée par la doctrine française gauchiste de forte protection sociale et d'interventionnisme de l'Etat".)
Ca relativise les choses... hein...

Écrit par : Jacques Adam | 14/10/2006

Ah, SURPRISE, je constate que sur LMC vous fermez les commentaires pour vos billets...
Et vous ne renvoyez pas vers vive le feu pour que les lecteurs de LMC puissent lire les commentaires...
Je vais rester poli et ne pas dire ce que je pense de vos façons de faire !

Écrit par : Jacques Adam | 14/10/2006

Ah, SURPRISE, Jacques Adam galège (disons galège) à pleins tubes, et découvre soudain que je n'ouvre plus de commentaires sur LMC, depuis une quinzaine de jours, que je m'en suis expliqué alors, et qu'il suffit de cliquer là-bas sur mon nom pour arriver ici. (Ah non, ça, au temps pour moi, Jacques Adam ne s'en est pas aperçu). Un pimprenelliste en grande forme, quoi...

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 14/10/2006

Sagolène ne veut pas se faire ballotter parce qu'elle pense qu'elle passera lélection présidentielle au premier tour. Sans Ballotage.

Écrit par : 2007sanssarko | 14/10/2006

louis XIV a dit "l'état c'est moi"
Royal dit "l'opinion pubique c'est moi' "le peuple c'est moi"

c'est concis, ça se discute pas, et ça nous prépare un bel avenir

au fait elle en pense quoi l'opinion publique de la turquie , de l'immigration, de la peine de mort, et c'est qui l'opnion publique, c'est vous ? moi ? eux ?

zut c'était pas ds les fiches, j'aurai pas du poser la question

Écrit par : lesyeux | 14/10/2006

@ johnmarguerite
Je sucre ton commentaire sur une affaire qui concerne exclusivement le DEL (je crois avoir d'ailleurs noté qu'elle gonflait quelque peu le camarade Guy, et comme je le comprends), qui n'a rien à foutre ici, désolé.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 14/10/2006

Très bien, je ne suis pas convaincu d'avoir été hors sujet, mais je comprends et je n'insiste pas.

Écrit par : johnmarguerite | 14/10/2006

@ johnmarguerite
Thanks!
;-)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 14/10/2006

"Qu'est-ce qu'on dirait demain si j'avais la responsabilité suprême, et si on me voyait aujourd'hui me faire ballotter dans des débats qui ne correspondent pas à la question politique posée?"

Ah!!!! C'est beau comme de l'antique !

Sainte Blandine dans la fosse aux lions

Écrit par : hamtaï | 14/10/2006

Bonjour monsieur Fontenelle,

Je viens de dcouvrir votre blog, et vous remercie pour cette note croustillante, à laquelle un des premiers commentaires postés apporte la pincée de sel nécessaire.

Bonne continuation

Écrit par : J.G. | 15/10/2006

@ J. G.
Du coup je découvre moi aussi votre blog, et ne puis que suggérer à tout le monde ici de faire itou!
;-)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 15/10/2006

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu