Avertir le modérateur

17/10/2006

Ouf!

medium_350px-479px-Atomic_blast.jpg

LE CONSEIL DE SECURITE, UNANIME, SANCTIONNE WASHINGTON
New York (Nations Unies)
CORRESPONDANT
Après les derniers essais nucléaires sous-critiques annoncés par les Etats-Unis, le Conseil de sécurité de l'ONU a unanimement adopté, samedi 14 octobre, un embargo sur les armes de destruction massive du régime et des sanctions visant à punir ses dirigeants. La résolution 1718, juridiquement contraignante, appelle les Etats à inspecter le fret étatsunien et à geler les fonds voués aux armes nucléaires, biologiques ou chimiques.
L'ambassadeur des Etats-Unis à l'ONU, John Bolton, a "complètement rejeté" le texte. "Le Conseil de sécurité se comporte comme un bandit. Si le monde continue à faire monter la pression, nous allons continuer à prendre des contre-mesures concrètes et nous considérerons cela comme une déclaration de guerre", a-t-il lancé avant de quitter le Conseil de sécurité en signe de protestation (...)
La résolution "exige" que les Etats-Unis "abandonnent toutes armes nucléaires et tous programmes nucléaires", ainsi que "toutes autres armes de destruction massive existantes". Washington doit s'abstenir de "procéder à un nouvel essai nucléaire sous-critique", et se voit contraint de "suspendre" son programme de missiles balistiques, qui pourrait servir à délivrer une charge nucléaire. Les Etats-Unis sont aussi sommés de (...) se soumettre à des inspections internationales approfondies.
Tous les Etats doivent empêcher qu'entrent ou que sortent des Etats-Unis des armes lourdes, des équipements ou des technologies "susceptibles de contribuer" aux programmes d'armement les plus dangereux. Ils doivent "geler" les fonds liés à ces programmes ou aux dirigeants étatsuniens qui les supervisent. Ces derniers seront frappés d'une interdiction de voyager à l'étranger. Un embargo sur les "articles de luxe" est par ailleurs conçu comme une mesure vexatoire à l'encontre du régime (...)
Le ministre français des affaires étrangères, Philippe Douste-Blazy, s'est, pour sa part, félicité d'une résolution qui démontre que "le comportement des Etats-Unis ne saurait être toléré".



(Source (d'inspiration): "Le Conseil de sécurité, unanime, sanctionne Pyongyang", Le Monde, 16 octobre 2006)

Commentaires

"17/10/61"
-------------

On est le 17 octobre, et j'ai, moi aussi, failli l'oublier.
C'est des gens d'ici, qui m'ont rappelé hier que ça faisait quarante-cinq ans.
Merci: Pescade, Bernard.
J'ai pas changé mon billet du jour, parce que d'une certaine manière, je n'aime pas les célébrations, les anniversaires.
Sauf que celui-ci va passer trop largement inaperçu.
Moins vendeur, le 17/10, que le 11/9.
Coco.
Beaucoup moins porteur, en notre époque où l'humeur serait, comme qui dirait, à l'effacement sélectif des ardoises.
Pas de soirée spéciale - donc. (Pour quoi faire, d'ailleurs, puisque ce soir les "socialistes" font de la télé?)

Il y a une chanson (du permier album) de la Brigada Flores Magon, "Octobre 61", qui dit ça très bien...
Extrait: "Je me souviens il pleuvait sur Paris / Des visages durcis marchaient pour l'Algérie/ Qui a vu les corps flotter dans la Seine?/ Nuit des longs couteaux, vive le FLN! / Ils ont lâché leurs chiens - charognes!/ Martyrs algériens - Charonne!/ Aujourd'hui/ Il ne pleut plus sur Paris/ 17/10/61/ Une de ces journées qu'on oublie"...

La suite est là: www.brigadafloresmagon.org

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 17/10/2006

Quand même, c'est réconfortant que la communauté internationale s'attaque enfin aux Etats-Unis.

Écrit par : Olivier Bonnet | 17/10/2006

@ Du Bo, Du Bon, Du Bonnet
Oui, hein?
Parce que ça commence à bien faire, ces régimes ultra-belliqueux/dangereux qui se dotent d'ADM...
;-)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 17/10/2006

Cette date émouvante, plus la mention de l'impayable plouc Bolton doivent nous rappeler un fait historique qu'il n'est pas possible de nier (même si on n'en a pas encore criminalisé la verbalisation): le fondateur de la CIA Foster Dulles, fut démis de ses fonctions et emmené à l'hopital après avoir dû être arraché à la gouttière à laquelle il s'accrochait, nu, en hurlant que les communistes l'empêchaient de sortir de son bureau.
Je vous demande donc de prier avec moi pour la mémoire de cet homme qui, incapable de jouer au Scrabble, passa d'OSS à CIA.

Écrit par : leblase | 17/10/2006

@ leblase
Sauf que bien sûr, les communistes, dont la sournoiserie était sans limite(s), l'empêchaient VRAIMENT de sortir de son bureau...
:-D

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 17/10/2006

Quel est le propos?

Écrit par : Mathieu | 17/10/2006

Votre billet est très fantaisiste, même quant à notre ministre des affaires étrangères !!!

Écrit par : philippe68 | 17/10/2006

c'est bon un journaliste en pleine forme dans ses reves!

Écrit par : olive | 17/10/2006

Pardon mon Seb...
Mais j'en ai marre..

Ultra marre des Nicolène et Ségolas...

Je te colle ce que j'écoute en attendant de te mettre la totale de Jane's Addiction qui sera mon "album de novembre" si j'arrive à tout rentrer...


I've been caught stealing;
Once when I was 5...
I enjoy stealing.
It's just as simple as that.
Well, it's just a simple fact.
When I want something, I don't want to pay for it.
I walk right through the door.
Walk right through the door.
Hey all right! If I get by, it's mine.
Mine all mine!
My girl, she's one too.
She'll go and get her a shirt.
Stick it under her skirt.
She grabbed a razor for me.
And she did it just like that.
When she wants something,
She don't want to pay for it.
She walk right through the door.
Hey all
Right! If I get by, it's mine.
Mine all mine!
We sat around the pile.
We sat and laughed.
We sat and laughed and waved it into the air!
And we did it just like that.
When we want something, we don't want to pay for it.
We walk right through the door.
Walk right through the door.
Hey, all right!
If I get by, it's mine, mine, mine, mine, mine, mine, mine...

Quand tu vas écouter la totale, tu vas te régaler, juré, promis !

Écrit par : Grabuge | 17/10/2006

Pire... moi qui tente de mettre TOUT Jane's Addiction pour l'éducation des générations futures...
En attendant, je te balance ce que tu adoreras et que les moins cons de tes lecteurs apprécieront...



Three days was the morning.
My focus three days old.
My head, it landed
To the sounds of cricket bows...

I am proud man anyway...
Covered now by three days...

Three ways was the morning.
Three lovers, in three ways.
We knew when she landed,
Three days she'd stay.

I am a proud man anyway...
Covered now by three days...

We saw shadows of the morning light
the shadows of the evening sun
till the shadows and the light were one.

Shadows of the morning light
the shadows of the evening sun
till the shadows and the light were one...

True hunting is over.
No herds to follow.
Without game, men prey on each other.
The family weakens by the bite we swallow...

True leaders gone,
Of land and people.
We choose no kin but adopted strangers.
The family weakens by the length we travel...

All of us with wings...
All of us with wings...
All of us with wings!
All of us with wings!
All of us with wings!
All of us with wings!

Erotic Jesus lays with his Marys.
Loves his Marys.
Bits of puzzle,
Fitting each other.

All now with wings!

Oh my Marys!
Never wonder...
Night is shelter
For nudity's shiver...

All now with wings...

Écrit par : Grabuge | 17/10/2006

Et pendant ce temps là, la Chine écrase le Tibet physiquement et culturellement. Mais on préfère regarder ailleurs.

Écrit par : GED | 17/10/2006

ô GED pendant ce temps là la Somalie, le Soudan, les provinces pétrolières du Nigéria, la Tchétchénie, le Caucase, le président bolivien pris en tenaille, et moi qui ait loupé mon cours, et Gaza, et la Cisjordanie, etc...
demandons l'avis de Douste

Écrit par : brigetoun | 17/10/2006

[Extrait du BN de Politis à paraître jeudi]

"17 OCTOBRE.
C’était il y a quarante-cinq ans : le 17 octobre 1961, en pleine guerre d’Algérie — cette guerre si longtemps niée —, une manifestation de masse d’Algériens, orchestrée par le FLN, se déroulait à Paris. Manifestation interdite, il va sans dire.
Elle fut férocement réprimée, sur ordre du préfet de police de l’époque, le sinistre Papon. On ne saura jamais combien de manifestants furent tués par les « forces de l’ordre ». Plusieurs dizaines, pour le moins. Plusieurs jours après la ratonnade, des cadavres d’Algériens étaient encore repêchés dans la Seine. Un crime d’Etat jamais reconnu, qui ne donna jamais lieu à enquête officielle ni poursuites judiciaire, qu’on chercha à étouffer par tous les moyens et qui ne fut vraiment mis à jour qu’au cours des années 80, grâce au travail de quelques militants, écrivains, journalistes et intellectuels (Einaudi, Kagan, Anne Tristan, Trillat, Daeninckx, Levine, Vidal Naquet …) et à la mobilisation d’associations — comme « Au nom de la mémoire » (1), de mon vieux complice Lallaoui, qui fut aussi l’auteur d’un film et d’un livre sur cet autre « oubli » : les massacres de Sétif, en 1945, vrai point de départ de la rébellion algérienne. Un bel article de Charlotte Nordmann et Jérôme Vidal, que je vous incite à lire sur le site Oumma.com, rappelle l’histoire de cette occultation et conclut : « L’oubli du 17 octobre 1961 a été pour une part dissipé, grâce à un travail de plusieurs dizaines d’années, mais la “ mémoire officielle ” qui se construit actuellement est pleine d’ambiguïtés. (…) Les réseaux étatiques qui ont permis qu’aucun des crimes commis ne reçoive de sanction sont toujours actifs. La réticence de l’Etat et de la société civile à reconnaître les crimes du 17 octobre 1961 témoigne plus profondément de ce que l’histoire de la colonisation reste à faire. Cette histoire n’est pas du ressort des seuls historiens : il appartient à la société tout entière de la mener, car la société tout entière est aujourd’hui encore structurée par cette histoire coloniale. »

À l’heure où nos banlieues menacent de s’enflammer à nouveau à cause du pompier-pyromane qui siège à l’Intérieur (jusqu’à quand supporterez-vous, MM. Villepin et Chirac, que cet individu continue de mener sa campagne personnelle sous les auspices de ses fonctions officielles et avec les moyens de la République ?) ; à l’heure où nos parlementaires se sentent autorisés à légiférer sur le génocide arménien et la France éternelle à faire la leçon aux Turcs ; à l’heure où se poursuit, en catimini, une traque indigne aux immigrés sans papiers, fussent-ils à peine majeurs ; à l’heure où la France et l’Europe continuent de fermer les yeux sur les massacres perpétués à Gaza par l’armée d’Israël : quand nous déciderons-nous enfin à regarder en face nos crimes de puissance impérialiste d’hier … et d’aujourd’hui.

———
(1) À propos de mémoire, saluons celle de Gilles Pontecorvo, cinéaste italien, qui vient de mourir. Il fut notamment le réalisateur de La Bataille d’Alger, en 1966, film aussitôt interdit à sa sortie en France par la censure. D’avoir dit sur l’antenne d’Europe 1, après l’avoir vu en projection privée, que c’était « un film beau et honnête » me valut la première engueulade de ma hiérarchie ! “
B.L.

Écrit par : Bernard Langlois | 17/10/2006

@ Bernard
Merci!
(Mais... Est-ce que tu ne serais pas en train de succomber à la tyrannie de la pénitence? :-D)

Et profitons-en pour lancer un petit rappel: "Politis" a besoin de quelque argent (voir liens ci-dessus à gauche), donc vous pouvez par exemple acheter massivement le numéro de jeudi.
C'est ça, ou la solution Plenel.
Vous pourrez pas dire que vous ne saviez pas...
Mwârf.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 17/10/2006

Lu sur
http://www.defense.gouv.fr/sites/dga/enjeux/les_programmes_d_armement/systemes_des_forces/la_dissuasion/missile_mer-sol_balistique_strategique_m51


Rubrique dissuasion nucléaire :

Missile M51
Le missile mer-sol balistique stratégique M51
Le programme Le programme M51 est développé pour remplacer le missile M4 à l’horizon de 2010.


Voila, maintenant tu peut réécrire le texte avec USA->France, Bolton->Je sais pas, Douste-Blazy->Je sais pas non plus

Écrit par : Gyhelle | 17/10/2006

Qui peut me dire dans quel média s'était exprimé Ségo quand elle avait critiqué les journaux français ayant publié les caricatures de Mahomet au début de l'année ?

Merci beaucoup !
Elodie
www.levraidebat.com

Écrit par : Elodie | 17/10/2006

@ Battling Langlois :

Si je peux me permettre, il manque juste une petite cheville entre les assassinats policiers du 17 octobre 61 (400 morts selon Einaudi) et la révolte de novembre dernier : la réactivation de la loi coloniale de 1955 instituant l'Etat d'urgence et le couvre-feu "réservé" à une catégorie spécifique de la population.

Benjamin Stora : « La réactivation de la loi de 1955 va raviver la mémoire douloureuse de ceux qui sont aujourd’hui des grands-parents. Alors que l’Etat français a organisé l’amnésie par des lois d’amnistie successives »

Écrit par : Pescade | 17/10/2006

"Battling Langlois"!
:-)))))))))))))))))))

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 17/10/2006

Voui môssieur ! Parce qu'il le vaut bien. Sa gauche est directe, et sans feinte à droite (enfin, bon, sauf quand il se prépare à voter Marie-Ségo, mais bon… hein…)

Un p'ti rajout encore à propos de Pontecorvo : son actualité récente fut aussi la projection de la "Bataille d'Alger" aux hiérarques du Pentagone, à la veille de l'invasion en Irak, pour les préparer à la réalité du terrain.

M'est avis qu'il y a pas mal d'étoilés qu'ont du roupiller durant la séance. Ou alors le sous-titrage était mal fait.

Écrit par : Pescade | 17/10/2006

Ne devrait-on pas se réjouir de la sagesse et de l'unité de la communauté internationale vis-à-vis des menaces posées par la Corée du Nord (un pays qui a attaqué son voisin du Sud et n'en avait été chassé que par la force) ? Quelle alternative à ces sanctions pacifiques proposez-vous ? Les laisser exporter des armes nucléaires ? Utiliser la force et sans passer par l'Onu pour les neutraliser ? Quel rapport entre un pays dangereux et un autre, les Etats-Unis, qui est le garant de la sécurité internationale (en Europe, en Asie, au MO,...) et du respect du droit international (car le droit sans la force n'est rien) ?

Écrit par : Harry | 17/10/2006

Ben, j'crois que la réponse est assez simple : désarmement nucléaire universel

Écrit par : Pescade | 17/10/2006

Ben j'crois que Pescade a relativement bien résumé le truc? Pour (mieux) répondre, notamment à Mathieu qui, faussement naïf, me demandait ce matin "quel est le propos", je vous annonce très tranquillement que la Corée du Nord ne me fout pas plus (ni moins) les jetons que les Etats-Unis, avec ses gros flingues. Que je sache, c'est Kim Il Bush, qui distribue libéralement le feu et le sang, depuis quelques années. Pas George Sung.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 17/10/2006

"je vous annonce très tranquillement que la Corée du Nord ne me fout pas plus (ni moins) les jetons que les Etats-Unis"
voui voui...
Attend un peu qu'il mette au point le premier lance-pierre atomique, et là, tu rigoleras moins.

Écrit par : leopold trepper | 17/10/2006

Tu vois, leopold trepper, Dieu (qui marche à nos côtés) sait que je t'aime bien, solidarité bourrinesque oblige, ;-), mais alors j'aimerais que tu arrêtes de trop jouer sur nos peurs.
Depuis que le tyran communiste stalinien communiste nord-communiste-coréen-communiste, comme ils disent sur France 2 (où ils profitent, hein, ça fait quinze ans qu'ils sont sevrés, alors quand ils peuvent bouffer du rouge, vazi que je te mets des bouchées doubles), a procédé à son essai (dont je n'ai toujours pas compris s'il était nucléaire), j'ai la TROUILLE.
Imagine qu'il attaque l'Irak.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 17/10/2006

Comme le disait je ne sais plus qui la semaine dernière, les Américains sont en train de mettre au point un bouclier anti-missiles qui ne marche pas, pour arrêter des roquettes nord-coréennes qui ne marchent pas, portant des charges nucléaires qui ne marchent pas.

Écrit par : nom | 17/10/2006

"un bouclier anti-missiles qui ne marche pas, pour arrêter des roquettes nord-coréennes qui ne marchent pas, portant des charges nucléaires qui ne marchent pas"

ce qui leur manque, c'est le Charles de Gaulle...

Écrit par : leopold trepper | 17/10/2006

Juste pour le principe, et pour garder un sain recul, il faudrait reprendre cet exercice de style avec une autre cible...

... disons : dépêche AP "Jacques Chirac sera bien traîné devant le tribunal international de la Haye pour complicité de génocide"

Ce n'est pas encore officiel, mais la rumeur enfle. Après les mises en examen de MM. Balladur, Juppé et Mitterrand (fils) pour leur soutien au génocide commis au Rwanda, c'est M.Chirac, pas encore descendu du trône elyséen sur lequel, rappelons-le, il fut porté avec un score digne d'une république bananière, qui est dans le collimateur du tribunal international.

Il est reproché à jacques Chirac, d'une part, son soutien direct aux régimes de Sassou NGuesso (Congo-Brazzaville), lequel s'est distingué par l'atrocité des massacres à caractère ethniques, et à celui de Faure Gnassinbe (Togo), auteur d'un coup d'état légalisé a posteriori sur l'instigation du gouvernement de M.Chirac.
D'autre part, son soutien à l'invasion de l'Afghanistan et aux crimes de guerre qui s'en sont suivis, son soutien plus honteux mais non moins réel à l'occupation militaire de l'Irak qui a causé des centaines de milliers de victimes, occupation qu'il a pris sur lui de venir renforcer sur un troisième flanc en installant aux portes de la Syrie une force multinationale menaçante, venue prendre le relais des soldats israéliens au sud-liban.

La cour pénale internationale n'attendrait que la fin de l'immunité quasi-monarchique dont bénéficient les présidents en France. Les victimes espèrent que, enfin, monsieur Chirac doive rendre compte des crimes sans nombre qu'il a fait commettre et soutenu." (corresp.)

Écrit par : J.G. | 17/10/2006

Voui.
Ca marche avec plein de choses.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 17/10/2006

"je vous annonce très tranquillement que la Corée du Nord ne me fout pas plus (ni moins) les jetons que les Etats-Unis"

Hé bien moi, je n'ai pas envie que la nomenklatura nord-coréenne vende de la technologie nucléaire à des groupes terroristes (pour continuer à mener grand train), et je ne trouve pas anormal que le Japon, la Corée du Sud, la Chine et donc le Conseil de Sécurité s'en inquiètent et que l'on veuille contrôler leurs bâteaux. Parler ici des USA est hors-sujet.

Écrit par : Harry | 17/10/2006

Voui, Harry.
Déjà que la Corée du Nord a, jadis, armé Ben Laden en lui refilant tout plein de jolis petits Stingers, emballés dans des mignons chapelets de M-16 (et 60).
Faudrait pas que la nomenklatura en fasse trop.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 17/10/2006

Ca n'était pas de la fausse naïveté Sébastien. C'était une précision me confirmant ou m'infirmant ce que j'avais cru comprendre du sens de ton article: était-ce une comparaison, qui n'est pas infondée sur certains points, ou, carrément, une identification, un amalgame, entre États-Unis et Corée du Nord? Tu a répondu, confirmant l'amalgame entre les deux, que j'avais cru comprendre (et que, malgré certaines similitudes réelles, je ne partage pas, tu l'auras compris), en disant "je vous annonce très tranquillement que la Corée du Nord ne me fout pas plus (ni moins) les jetons que les Etats-Unis, avec ses gros flingues."

Ce que je te disais hier se confirme encore dans ton raisonnement d'aujourd'hui: "Que je sache, c'est Kim Il Bush, qui distribue libéralement le feu et le sang, depuis quelques années. PAS George Sung.". Je ne sache pas que l'un empêche l'autre, ni qu'il faille choisir entre les deux en niant la distribution du feu et du sang de l'un pour mieux l'affirmer celle de l'autre, ni les amalgamer.

Écrit par : Mathieu | 17/10/2006

"Hé bien moi, je n'ai pas envie que la nomenklatura nord-coréenne vende de la technologie nucléaire à des groupes terroristes"

D'autant que c'est connu, les niakoués sont perfides et ils miniaturisent tout: ils auront tôt fait d'inventer une bombinette spéciale qui se glisse dans les tétines de biberons et les sushis de thon.

Écrit par : leopold trepper | 17/10/2006

Etait-ce avant ou après les résolutions du Conseil de Sécurité condamnant les actes terroristes d'al-Qaida et les Etats qui les soutiennent ?

Donc, selon vous, si j'ai bien compris la prolifération nucléaire, toussa, c'est une non-issue, un faux-problème, car notre souci number one, ce sont... les USA ? Et la communauté internationale devrait en conséquence laisser les Nord-Coréens s'armer plutôt que de faire des choses aussi abominablement disproportionnées comme procéder "à l'inspection des cargaisons en direction et en provenance de la Corée du Nord (...) pour empêcher le trafic illicite d'armes nucléaires, chimiques ou biologiques" ?

Écrit par : Harry | 17/10/2006

D'ailleurs, ce genre de raisonnement qui amalgame les États-Unis à des régimes du type de celui de la Corée du Nord, c'est le même que celui qui disait que finalement, le 11 septembre, "ils l'avaient bien mérité", puisque Ben Laden, au fond, était leur création. Inutile de préciser ce que j'en pense.

Écrit par : Mathieu | 17/10/2006

@sally
Non, moi, je suis pour qu'on stocke du tamiflu.
Chacun sa petite peur perso

Écrit par : leopold trepper | 17/10/2006

Harry, mauvaise nouvelle, vous n'avez PAS bien compris.
Et toi non plus, Mathieu.
Les USA ne sont pas notre seul souci.
Pour le cas où vous essaieriez (mais je ne crois pas quand même) de me faire exprimer ici un commencement de sympathie pour le régime nord-coréen, je vous préviens tout de suite: vous perdez votre temps.
Mais, entre "seul" et "number one", il y a, je vous le concède, une différence, et, oui, j'en suis désolé, à l'instant précis où nous papotons joteusement, il me semble, mais je peux me tromper, que l'oncle Sam, dont les moyens militaires sont tout de même un tout petit peu supérieurs à ceux de Laurent Gbagbo, compte au nombre des pires fauteurs de guerre / morts de la planète.
Ou si j'ai rêvé ça?
Je maintiens qu'une bombe atomique ne me fout pas moins les jetons quand c'est Pinocchio Bush qui a le doigt sur le béton, que quand c'est l'autre tordu de Pyongyang.
Et cependant, pour être complètement complet, je ne pose bien sûr aucun signe d'égalité entre ces deux régimes!
Comme quoi le monde réel est à la fois plus complexe et plus nuancé que les considérations géostratégiques des "penseurs" médiatiques anti-"antiaméricains"...

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 17/10/2006

Et quand je dis "béton", je veux dire "bouton", évidemment, mais vous aurez corrigé!
Le doigt sur le bouton.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 17/10/2006

@ Mathieu
J'avais pas vu entretemps ton dernier commentaire, où tu vois bien que tu déconnes.
En quoi ai-je amalgamé les régimes étatsunien et nord-coréen?
Quel rapport avec ce que j'ai dit, nom de Dieu (de bordel de merde)?
Et BIEN SUR que Ben Laden est une pure fabrication des Etats-Unis, à 100%, je ne crois que ça puisse encore faire débat, ce n'est pas le Vanuatu qui lui a offert son premier Stinger, que je sache, et BIEN SUR que pour autant RIEN n'excuse les attentats du 11/9.
Putain, est-ce que ça va devenir complètement impossible de raisonner autrement qu'en noir (pas bien) et blanc (bien)???

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 17/10/2006

L'arme nucléaire est en effet un faux problème car elle est totalement inutilisable. On l'a bien constaté pendant 40 ans de guerre froide. Je dirais même que l'arme nucléaire a paradoxalement une vocation pacifique: quand on la possède, on ne se fait pas attaquer. Donc tous les pays du monde devraient l'avoir ... voire tous les cantons.

Bien entendu je suis provocateur en disant ça, il y a effectivement un danger de revente aux terroristes, qui tuent actuellement 5000 personnes par an dans le monde avec des armes conventionnelles. Les doter d'une arme non-conventionnelle qui pourrait leur faire tuer autant de personnes que les voitures (~3 millions par an), ce serait monstrueux. Sans compter que la radioactivité, c'est comme le CO2, ça reste un bon moment et c'est emmerdant. Bon, ok, je reprovoque là.

Bon allez, sans provoquer: je pense qu'il ne faut pas s'exciter sur la frankenstein-bombe nucléaire de la Corée du Nord, qui nécessite des tonnes de TNT pour mal fonctionner, car on a d'autres chats à fouetter. Ca ne veut pas dire que Kim Jeune Malade n'est pas dangereux, et qu'il ne parviendra pas à fabriquer une bombe fonctionnelle, mais ça veut dire qu'à échelle égale on a déjà pas mal de trucs dangereux qui menacent de nous tomber sur la gueule et dont on peut s'inquiéter en priorité. Par contre, comme le disait trappeur, il est légitime (d'un peu) s'inquiéter des mini-nukes (armes nucléaires portatives, de petite puissance, développées par l'armée américaine) qui peuvent demain devenir monnaie courante. Petits, discount, pas sympas comme trucs.

Écrit par : nom | 17/10/2006

Si j'ai mal compris c'est tant mieux, me tromper, c'est bien ce que j'espérais en m'obligeant à poser la question ce matin. Comme quoi, ça n'est pas inutile de préciser les choses.

Écrit par : Mathieu | 17/10/2006

"Je maintiens qu'une bombe atomique ne me fout pas moins les jetons quand c'est Pinocchio Bush qui a le doigt sur le béton, que quand c'est l'autre tordu de Pyongyang."

Sachant que, par surcroit et selon toute vraissemblance, le bouton coréen mène à une brouette alors que l'américain actionne une flotte, une aviation et des missiles intercontinentaux.
Avoir une grosse bombe c'est bien joli, pouvoir la faire exploser ailleurs que dans son jardin, c'est une autre paire de manches

Écrit par : leopold trepper | 17/10/2006

Sébastien, le fait que tu remplace, purement et simplement, "Corée du Nord" par "États-Unis" dans ton article m'a incliner à penser, à tort, que tu voulais dire qu'ils étaient... interchangeables, en gros, identiques malgré leurs différences. Désolé d'avoir mal compris.

Écrit par : Mathieu | 17/10/2006

@ leopold
En effet, mon camarade, en effet.

@ Mathieu
Il me semblait bien, aussi...
;-)

Tout ça me fait penser que depuis que j'ai fait ce blog j'envisage d'ouvrir un coin bibliothèque avec mes bouquins de chevet, va falloir que je le fasse, parce qu'il y a dans le tas quelques bon vieux Chomsky des familles qui ont l'immense de mérite de remettre, sur tous ces sujets, quelques pendules bien à l'heure.

Dans quatre minutes chrono, nouveau billet: aujourd'hui est un autre jour...

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 18/10/2006

@Sébastien
:-) Bien content qu'on partage, pour ne pas changer, la même vision des choses

Écrit par : Mathieu | 18/10/2006

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu