Avertir le modérateur

30/10/2006

"La Gauche Qui Bouge", Cauchemar Du Salarié

medium_Toyoda_Machimura_Strauss-Kahn-1.JPG

Les "socialistes", c'est leur tropisme, ne conçoivent la "gauche" que (très) diluée dans le "néo-"libéralisme.

C'est ce que prouve la faveur nouvelle dont semble bénéficier depuis quelques jours l'ineffable Dominique Strauss-Kahn, qui piquerait, au sein du P"S", nous dit la presse (qui ment), quelques intentions de vote à Marie-Ségolène Royal.

En somme, les "socialistes" s'éloigneraient (un peu) de Sarkozy pour se rapprocher (un peu) de Raffarin: voilà exactement ce que j'appelle tomber de Charybde en Scylla.

DSK, c'est la "gauche" qui "bouge".

C'est lui qui le dit, et qui, même, n'arrête pas de le répéter, des fois qu'on serait trop con(ne)s pour avoir compris du premier coup.

DSK dans "Libé", samedi: "Entre une droite qui n'a à la bouche que l'adaptation au marché et une certaine gauche qui refuse de bouger, je crois que le rôle de la sociale-démocratie est de montrer qu'il y a un chemin audacieux et crédible face à la mondialisation".

Ben.

Voyons.

La "gauche" qui "bouge", façon DSK, on sait parfaitement ce que c'est, merci, on a donné.

C'est une "gauche" qui, très vite, n'a plus à la bouche que l'adaptation au marché.

Quand les "socialistes" bougent, c'est pour se rallier massivement aux sévères mais justes lois (et joies) du capitalisme.

Quand cette "gauche"-là bouge, c'est pour sauter à pieds joints sur tout ce qui fondait jadis sa légitimité.

Quand les "socialistes" bougent, c'est - toujours - pour se déplacer vers la droite - mais jamais ils n'osent l'admettre.

DSK ne dit pas: "J'aime l'odeur de l'ouverture du capital au petit matin".

Il dit plutôt, mais c'est grosso modo la même chose, qu'il veut: "Construire une nouvelle croissance qui nous permettra d'attaquer les inégalités et les injustices".

Comme tous les candidats libéraux, DSK prétend, bien sûr, faire la différence avec les quelques navrants hochets traditionnels des "socialistes", genre "la parité" ou "le mariage homosexuel".

Depuis que les "socialistes" ont renoncé à se battre pour tout ce qui pourrait de près ou de loin ressembler à des progrès sociaux, ils font beaucoup, c'est bien connu, dans le "sociétal" - comme Christine Boutin.

Pour être cohérents, les "socialistes" doivent, d'urgence, renoncer à cette appellation qu'ils ne cessent de ridiculiser: ils doivent, très vite, et se trouver un nouveau nom.

"Parti Qui-bouge"?

Commentaires

On voit bien que t'as pas lu grand chose de DSK ces temps-ci et encore moins son bouquin pour écrire ton beau petit procès d'intention. Sinon, t'étais pas mal dans l'ITW de Fabius avec Karl Zero.

Écrit par : gerard | 30/10/2006

@ gerard
En effet, je n'ai rien lu qui puisse me convaincre que DSK serait moins libéral aujourd'hui qu'il ne l'était quand il était "aux affaires".
"Procès d'intention"?
Quelle bonne blague.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 30/10/2006

Déhèska n'est pas libéral mais social-démocrate. Si vous ne voyez pas la différence, lisez La flamme et la cendre, puis dans la foulée ouvrez un bouquin sur le libéralisme (par exemple les livres de Philippe Simonnot ou Pascal Salin, voire les grands classiques style Humbolt, Benjamin Constant, Nozick,...), et comparez si les solutions sont les mêmes...

Écrit par : Harry | 30/10/2006

Hmm... j'aime bien ce blog parce que c'est assez incisif et dans la plupart des cas c'est assez mérité. Attention: je ne dis pas que dans le cas de DSK ça n'est pas mérité aussi, mais à force de lire ici des critiques plutôt acerbes on a des fois envie de voir un peu de positif.

Sébastien: pourrais-tu nous faire une fois, juste une fois, un post formulé en termes positifs? C'est bien sûr sans obligation: ça s'appelle quand même Vive le feu! ici et si on est pas contents on peut toujours passer notre chemin et chercher un blog qui s'appelle Vive la rose! Mais quand même. Juste un petit postounet de rien du tout pour nous dire, par exemple, comment tu penses qu'on devrait pratiquement, je dirais presque pragmatiquement, "attaquer les inégalités et les injustices". Ca serait bien de démarrer une discussion constructive plus que de faire dans l'entreprise de démolition en règle pour une fois.

Amicalement.

Écrit par : Parallèles | 30/10/2006

DSK, champion de la Gauche ???

Des trois (GRABUGE CENSUREE PAR VLF!) que le PS propose, encore mieux cet (GRABUGE CENSUREE PAR VLF!) de Fabius !

Sinon, je vous signale que les (GRABUGE CENSUREE PAR VLF!) d'en face, en sont toujours à s'empapaouter pour savoir si c'est Clémentine, José, Marie-Georges ou un autre qui porteront les couleurs de la gauche anti-libérilofachiste...

Ben voui... il va bien falloir que vous vous confrontiez aux mots... au sens... au réel qui va nous péter à la gueule....

Grosse envie de vomir...
L'idée de voter pour cette (GRABUGE CENSUREE PAR VLF!) de Ségo pour éviter le pire avec Sarko.... ça me rend malade....
A moins que.....

Normogastril !!! Au secours !!!!

Écrit par : Grabuge | 30/10/2006

DSK n'ets aps plus mal qu'un autreDSK n'est pas plus mal qu'un autre ! Et c’est pourquoi on en choisira un autre ! Parce que Strauss Khan n’est en fait qu’un idiot et ignare de plus ! Faire un mixte de tous les échecs économiques de la droite et de la gauche, en faire une solution de développement et d’équité sociale, cela montre au moins qu’il goûte bien les apéros de fin de colloques, et c’est simplement encore la paresse et l’incompréhension intellectuelle qui siège sur les canapés de Solferino. Solfériono qui rappelons le, est une guerre sanglante faite par procuration, socialiste parce qu’ayant donné naissance à la croix rouge.
Economiquement, Strauss Khan pour notre mal vivre, l’absence de politique de tous et de chacun des partis, et le sien en particulier, nous propose l’aspirine remboursée à 10% par la sécu !
Et c’est là toute la différence avec la droite cynique, méprisante et réactionnaire.

Et surtout! Lorsqu'on laisse pendant un an, Jacques Marseille historien, présenter la seule conception de l'économie sociale française la decence impose que l'on ferme sa gueule. Parce que dans les livres de Strauss que j'ai lu, hélas, rien ne différe de la droite américaine.

Écrit par : martingrall | 30/10/2006

la gauche style DSK est favorable à l'usage de la vaseline, la droite décomplexée, non.

Écrit par : céleste | 30/10/2006

Je rappelle la conclusion de DSK lors du premier débat télévisé des candidats "socialistes": "Ce n'est pas un vilain mot, le compromis, c'est un joli mot, le compromis..."

Les compromis il ne les passe qu'avec la droite, DSK. Car pour lui le socialisme c'est l'électricité moins les soviets.

La candidature unitaire antilibérale a peu de chances de voir le jour mais ce n'est pas encore foutu. Et franchement ça ferait du bien.

Écrit par : philippe | 30/10/2006

Dans les discours de DSK, il y a encore l'idée qu'un projet collectif est possible et ne se réduit pas uniquement à la mise en oeuvre de programmes sécuritaires. Après, on est pas forcément d'accord sur le projet mais au moins, il y a une esquisse de projet de sociétés.

Chez ses concurrents de droite (de Ségolène à ....), tout ce qu'on nous propose en fait de sociétés, c'est flics, fric et famille avec un peu de nationalisme nostalgique comme seul lien entre les individus.

Écrit par : philippe | 30/10/2006

Un peu désespérant cette descente en flammes sans rien proposer deconstructif comme alternative.
La critique est facile...

Écrit par : krakou | 30/10/2006

Cette "descente en flammes" est intéressante non par sa dénonciation du libéralisme strausskahnien (avoué, assumé voire théorisé) mais par la preuve que ce libéralisme est médiatico-compatible. La candidate ouiouiste des médias flanche un peu (plus exactement sa nullité devient difficile à cacher), libé nous sort en couv' samedi le sauveur de la Gauche, le jaurès des temps modernes, el sous-commandante dsk. Le problème c'est que seuls les gens de droite le trouvent de gauche (et encore...).
La critique de fabius de ses propres échecs (notamment économiques) par contre n'existe pas, ne passe nulle part. En effet, elle remettrait en cause en boomerang ces mêmes médias qui le soutenaient alors (de l'acte unique à la fiscalité sur les stocks options).
Cette "descente en flammes" est intéressante par la façon (assez peu subtile) dont on nous vend une gauche libérale (et ouiouiste forever).
Par ailleurs si on envisage le vote utile à six mois des élections, que va-t-il rester comme arguments la semaine avant le vote ?

Écrit par : mla | 30/10/2006

krakou, je ne m'interesse qu'à mes amis! Socialistes! Et c'ets pour ça qu'ils doivent changer!

Écrit par : martingrall | 30/10/2006

@ Harry
DSK n'est pas libéral: je l'ignorais, en effet - mais je le note - soigneusement.

Sinon je note aussi de penser à balancer un de ces quatre un billet gentil et positif.
C'est vrai que ça manque.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 30/10/2006

DSK pas libéral ?!?!

Quelques rappels positifs surt notre gauchiste présidentiable:

Ministre de l'économie des finances et de l'industrie de 1997 à 1999 dans un gouvernement qui a plus privatisé, pardon, "ouvert le capital" en langage social démocrate, que tous les gouvernemenst de droite réunis.
Membre du groupe Bildelberg, qui comme chacun le sait est une excroissance de la troisième internationale.
J'en ai d'autres mais bon, j'ai faim et faut que je me fasse à becqueter, et de toute façon pour ceux qui croient encore que ce personnage à quelque chose à voir avec la gauche cela ne servira à rien que j'étale un peu plus son "vautrage" dans le plus pur libéralisme.

Écrit par : wuwei | 30/10/2006

Avec DSK " il y a une esquisse de projet de sociétés." bingo !

de "sociétés" et non de "société"... c'est exactement ça. Faire ce chaque français des entrepreneurs, avec toutes les conneries que le mythe du citoyen entrepreneur vertueux véhiculent.

A vrai dire je ne connais que très peu le projet DSK, pour me forger une opinion je me fie d'une part à son très mauvais jeu d'acteur (il joue terriblement mal il faut bien l'avouer, on est loin de l'engagement politique), également à son travail d'entourloupe "communicationelle" ou l'image prime sur les idées, et enfin et surtout à ses multiples incohérences notamment lors de ses grandes envôlées télévisées pour un rééquilibrage des richesses qui sont en contraste très fort avec les politiques d'austérité économique qu'il prône et qui sont dans la digne continuité de ce que nous offre la droite libérale.

Ceci étant, je suis d'accord sur une chose : la nécéssité du compromis. Lecteur assidu du Monde Diplomatique, d'Alternatives Economiques , du Plan B (et du vénérable Fluide Glacial !) je fais tout pour garder un certain recul et ne pas me laisser prendre par la passion. Et bon sang , c'est dur ... mon coeur est à gauche (toute !), mais ma raison elle se bat pour me faire prendre en compte l'ensemble des points de vues et donc privilégier le compromis.

En l'état actuel des choses le compromis je le retrouve bien plus chez "Marie" Ségolène (dans le discours beaucoup de points me parlent, mais je me méfie également de son honnêteté pour les mêmes raisons que plus haut), voir chez Bayrou, que chez n'importe quel autre candidat de gauche. Pour autant j'estime nécessaire et je souhaite de tout coeur que la gauche anti-libérale se trouve un porte parole et puisse s'exprimer politiquement (et médiatiquement !).

Écrit par : alain | 30/10/2006

Magistral comme d'habitude! ;)

Écrit par : d3log | 30/10/2006

DSK, c'est le même fond idéologique que Ségo (même vieilles recettes blairistes), en moins cruche. Dans le même temps, son discours du Zénith était très pénible, on n'en retient rien.

Elodie
www.levraidebat.com

Écrit par : Elodie | 30/10/2006

grabuge, je t'invite à une soirée gastro, en cas de désignation de Notre Dame du Marais comme candidate de la démocratie chrétienne pour la course à l'échalotte ...
on pourra toujours aller dégueuler notre bile sur les (LES MARQUES DU PLAISIR CENSURE PAR VLF!, A SA DEMANDE EXPRESSE, "PAR SOLIDARITE AVEC GRABUGE") ... ceux du PS qui pensent qu'il faut a tout pris préserver l'unité du machin, ceux de la gôche de la gauche ( à moins que ce soit l'inverse ? ) qui pensent qu'a montrer leur tronche et leur logo, et à tirer le financement pour aprés , leurs rares places ... pasque leur cirque est une affaire de fric ... Et tous les zinfluençeurs z'et con-necteurs ... et ... pfffffffff pitan, va falloir picoler grave pour pouvoir dégueuler sur tout ce monde ... on invitera le gourou remarque , il fait ça bien ... :o))) et mort aux cons ....

Écrit par : les marques du plaisir | 30/10/2006

Dommage,
J'ai lu sur ce site des choses intéressantes, et j'ai même eu une discussion sympa une fois.
Mais ça me déprime de lire des commentaires d'un si haut niveau ("cf les trois merdes de gauche").
Maintenant, pour défendre un peu DSK, candidat dans lequel je crois,
- Mettre en place le mandat unique pour les députés, c'est une vraie réforme de notre république, là où d'autres sont en train de débattre sur le nom ou le n° de la future ? république,
- Offrir à chaque jeune un capital de départ dans la vie (prélevé sur le droits de successions), c'est de gauche!

Écrit par : Yobs | 30/10/2006

"Offrir à un jeune un capital de départ dans la vie, c'est de gauche".
Je le note aussi.
Penser à lui proposer (au jeune) des placements judicieux, pour faire fructifier ce capital.

PS: A part ça, en effet, "merdes" était fort malvenu. Je l'enlève, d'ailleurs. Il ne sera pas dit que la censure ne sévit pas sur ce blog. Grabuge, tu viens d'être méchamment ciseautée!!!

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 30/10/2006

je veux me faire censurer pour "abrutis" , par solidarité avec Grabuge !!!!
:o)))

Écrit par : les marques du plaisir | 30/10/2006

@ les marques...
Aussitôt demandé, aussitôt fait!

Je vous propose une liste d'adjectifs tolérés par le Comité De Censure De VLF!:
Vilain. Pas gentil. Coquin. Méchant. Sot. Un peu léger. Blairiste.
(Eventuellement, pour les cas extrêmes: "socialiste".)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 30/10/2006

néo-libéral on peut ?
:o)))

Écrit par : les marques du plaisir | 30/10/2006

A tes risques et périls: nombre de strausskahniens trouvent ça extrêmement diffamatoire! ;-)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 30/10/2006

néo-libéral ou néo-cons en fait ... :o)))

Écrit par : les marques du plaisir | 30/10/2006

"Mettre en place le mandat unique pour les députés".
DSK, député depuis 1876.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 30/10/2006

:-)

Écrit par : Mathieu | 30/10/2006

Question: en quoi DSK est-il honnorable?

Écrit par : d3log | 30/10/2006

il ne se cache pas d'être social libéral, ou vraiment à peine - c'est pourquoi il est un peu abusif de dire les socialistes en parlant des strauskaniens. Vu leur mépris pour la masse des militants de base, pas sure que cela les embale. Ils se verraient assez comme un mélange de sel e de ferment (du moins je crois)

Écrit par : brigetoun | 30/10/2006

ouf ! je ne voulais pas dire qu'ils n'étaient pas membres du PS, mais ils n'en sont pas tout

Écrit par : brigetoun | 30/10/2006

ah bridgetoun, si ont'avais pas, toi et quelques autres .... :o)))

Écrit par : les marques du plaisir | 30/10/2006

Pauvre DSK ! Après avoir accablé Royal de vos sarcasmes, sans vraiment la connaître, vous appliquez à DSK tous les clichés anti-libéraux. DSK n’est certes pas pour le « grand soir » mais il est faux de dire qu’il aurait, comme TOUS les socialistes renoncé à se battre pour tout ce qui pourrait de près ou de loin ressembler à des progrès sociaux. Je sais qu’il est maintenant convenu d’admettre qu’il n’y a plus la moindre différence entre la gauche et la droite, mais les 35 h (dont DSK a été à l’initiative) auraient-elles pu être mises en place par la droite ? Et les emplois jeunes ? Quant au renoncement de la social-démocratie à réformer profondément et durablement la société, elle ne date pas d’aujourd’hui.
Au Brésil aussi, Lula (DSK n’est pas Lula, évidemment) a fait une politique qui est fort loin des idéaux de la gauche radicale. A-t-il pour autant trahi sa base ? Un politologue faisait remarquer ce matin que Lula avait, lors de ce dernier vote, fait le plein des voix des couches populaires, largement plus que lors du scrutin précédent.
Tout ça pour dire qu’en Grande-Bretagne, DSK passerait presque pour un gauchiste.

Écrit par : Ajamais | 30/10/2006

Yzokras est un fumier, KSD est un menteur, Uoryab est déguisé, Layor est une incapable. Alors, qui choisisseriez-vous?

Écrit par : glomp | 30/10/2006

SF : « C'est une "gauche" qui, très vite, n'a plus à la bouche que l'adaptation au marché. »

Pas exactement. Elle serait plutôt dans la posture du pompier qui essaye, en vain, de circonscrire un incendie gigantesque (la globalisation) qui s’étend inexorablement au monde entier. Je pense qu’aujourd’hui la social-démocratie n’a plus de fonction précise. En 1981, elle fit ce que la droite (Giscard-Barre en particulier) n’avait pas réussi à faire : le démantèlement de la sidérurgie par exemple ou la mise en place d’une austérité monétaire qui aboutit à la politique du franc fort… Mais aujourd’hui, elle ne serait pas en mesure de faire ce que la droite elle-même n’arrive pas à faire complètement. Le corps social est trop réactif. En Grande-Bretagne Blair n’a eu de réussite que parce que Thatcher était passé par là.

Écrit par : Ajamais | 30/10/2006

Dsk l'homme qui faisait des rapports qui coûtaient très chers. J'aimerai bien savoir aussi ce qu'il pense du sionisme.

Écrit par : ango | 30/10/2006

"Mettre en place le mandat unique pour les députés".
En triplant leurs toujours indemnités, faut compenser les pertes! Déjà 82 % en trois ans
A emploi salarié,
fiche de paye salarié,
responsabilité salarié
et retraite obligatoire de salarié.
Soiot 50% dusalaire de base sans les primes des trente dernières années.

Écrit par : martingrall | 30/10/2006

DSK, bouge de là!

Si je comprends bien, M Strauss Kahn veut opposer aux "valeurs" de Mme Royal le "mouvement" (sous entendu le "progrès", non?) _ Il est vraiment dans l'allusif...

Écrit par : Eric Mainville | 30/10/2006

Ton billet me rassures et me réconforte dans mon choix: J'ai quitté le PS parce que je ne le trouvais pas assez social pas assez de gauche quoi !... et je suis donc allé voir du coté de l'UDF un vrai parti de gauche... si si Je te le jures !

L'emballage est soigné façonpaquet cadeau de droite mais l'intérieur c'est de la gauche de la gauche....

Quand t'arrives au siège rue de l'université l'UDF est à droite... mais quand tu repart le batiment est franchement à gauche... !

Par contre pour ce qui est de ce billet il est question de socialistes ?

C'est bien ceux qui enterrent les vivants et ressuscitent les morts ?

http://www.taha.fr/blog/index.php?2006/10/28/129-ils-ressuscitent-les-morts-et-enterrent-les-vivants

Écrit par : Farid TAHA | 30/10/2006

DSK, c'est pas celui qui a dit qu'il se lèvet tous les matins en se demandant ce q'il peut faire pour le bien d'Israël?

Bien!

Vous croyez qu'il saura convaincre le gouvernement israélien de ne plus envoyer des bombes à sous-munitions et des bombes au phosphore aux Libanais et des DIME sur la gueule des Palestiniens?

Écrit par : alp | 30/10/2006

DSK ça rime avec caca, Sarkozy ça rime avec pipi, Royal ça rime avec anal, et Bayrou ça rime avec trou.

Comment a-t-on fait pour atteindre ces bas-fonds, je vous le demande?

Écrit par : glomp | 30/10/2006

D'où me vient cette impression, désagréable, que certains ici ont presque l'air d'avoir des envies de recherche du point Godwin?
Attention: j'ai toujours les ciseaux qui m'ont servi ce matin avec Grab et les marques...

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 30/10/2006

On ne peut pas réduire Strauss-Kahn à son sionisme militant, certes. Cela fait néanmoins partie de son personnage, et de sa politique. Il y avait eu aussi cette fameuse sentence qu'il avit énoncé à propos de la mytho du RER D : "Si c'est un coup monté, évidemment, ce serait critiquable en tant que coup monté, mais ça ne changerait rien au fait que c'est la vingtième ou la dixième agression de ce genre."

Écrit par : Pescade | 30/10/2006

@ Pescade
"On" ne peut certes pas le réduire à ça, mais c'est, de fait, ce à quoi "on" le réduit depuis quelques commentaires!
Et je ne te cache pas que je suis "un peu" échaudé par ce que je lis sur le DEL, autour de ce (toujours le) même sujet, depuis quelques heures: là-dessus, djibi est plus "libéral" que moi, il répond et répond et répond, moi j'ai moins de patience.

@ glomp
Ami poète, oui: comment es-tu tombé si bas?
;-D

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 30/10/2006

Là on a dépassé le point de Goldwin, c'est le point de Sarkozy...

Mais aujourd'hui on a assisté à une journée hors norme. Le débat sur Le Point, non, sur LMC. Et sur soumission sociale. C'était chaud.
Et il y a eu des violences, tout à fait inhabituelles, à Marseille, et dans un match de foot.
Et dans "On refait le monde" ils ont invité Yvan Rioufol.

Écrit par : Eric Mainville | 30/10/2006

@ Eric M. (Connu également sous le nom de "L'Homme Qui Murmurait A L'Oreille De Bernadette C.")

Aujourd'hui on a surtout un keuf qui a tiré au flash-ball dans la gueule d'un gamin à Clichy-sous-Bois.
Je dis ça, je dis rien.
Clichy-sous-Bois.
Novembre.
Et le gars tire dans l'oeil du gamin.
Ben voyons...

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 30/10/2006

En appui de mes remarques sur DSK ("... Je sais qu’il est maintenant convenu d’admettre qu’il n’y a plus la moindre différence entre la gauche et la droite, mais les 35 h (dont DSK a été à l’initiative) auraient-elles pu être mises en place par la droite ? Et les emplois jeunes ?"

Lire cet article du Nouvel Obs à propos des emplois jeunes. Selon une étude de la DARES, 85% des jeunes auraient trouvé un emploi dans les 18 mois suivant la fin de leur emploi-jeune.

http://permanent.nouvelobs.com/social/20061030.OBS7516.html

Écrit par : Ajamais | 30/10/2006

@ Ajamais
Tu as déjà entendu parler de Martine Aubry?
;-)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 30/10/2006

"D'où me vient cette impression, désagréable, que certains ici ont presque l'air d'avoir des envies de recherche du point Godwin?"

Bigre! Sébastien est, semble-t-il, bien chatouilleux sur ce sujet et il dégaine plus vite que son ombre! Le pluriel de "certains" est de trop je crois puisque j'ai été jusqu'à cette intervention le seul à avoir abordé le sujet.

Quant à mes supposées envies de chercher le point Godwin, il y a erreur sur la personne. Ce n'est pas moi qui assimile juif et sioniste ni juif et pro-israélien et je ne trouve rien de répréhensible à mes propos!

Par contre, je persiste à trouver le genre de phrase prononcée par DSK non seulement ridicule mais complètement déplacée quand on aspire à devenir président de la république... française!

Mais je retiendrai le rappel à l'ordre: certains sujets sont tabous à VLF.
Dont acte.

Écrit par : alp | 31/10/2006

@ alp
T'étais pas seul: y avait ango et Pescade, et bien sûr, quand je vous ai interpellés, c'était une façon (probablement maladroite) de parler, je sais que vous n'êtes pas des pointsgodwineurs!
Je trouve aussi la phrase de DSK totalement déplacée.
Pas de tabou donc, mais certains sujets, comme le prouve ce qui s'est passé hier + aujourd'hui chez djibi, sont propices à trop de dérapages plus ou moins contrôlés!

Pouvez actualiser: nouveau billet.
Un peu cynique, me semble-t-il...

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 31/10/2006

@ Seb Fontenelle :

non non, je ne plaisante pas et je ne recherche pas le point goldwin (comme les motos) ou godwin ? Je me demande vraiment ce que pense les trois candidats en général de ce qui se passe au moyen orient et en particulier ce que pense Strauss-Kahn et son épouse (par ailleurs) du sionnisme. C'est une question qu'on peut se poser pour les deux autres candidats. Pourquoi pas ? Je ne veux pas voter (ok pour aucun d'eux) pour un soutien inconditionnel de la politique d'Ohlmert en particulier.

Écrit par : ango | 31/10/2006

oui c'est vrai tu as raison Seb,
c'est the subject pour dérapage plus tonneaux non contrôlés. Juste demander donc et pas plus, qu'est-ce qu'ils pensent sans faire de commentaire. je crois que ça peut ête important dans le débat politique.

Écrit par : ango | 31/10/2006

Pour ce qui est du sionisme lmilitiant, je l'ignorais et si vous avez des références, je prends, je me coucherais moins bête ce soir.
- Pour ce qui est du "capital" de départ pour les jeunes, c'est sans doute moins radical que pendre le directeur de l'ENA avec les tripes du directeur de HEC, mais au moins ça limiterait la ségrégation par l'argent pour rentrer dans ces écoles...
Appelez ça "bourse" si le terme capital vous dérange...

Écrit par : Yobs | 31/10/2006

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu