Avertir le modérateur

16/11/2006

"Ségolène Royal, On Sait Instantanément Qu'Elle Est De Droite"

medium_20061110.OBS0930.2.jpg

Ami(e)s Ségolâtres.

Je voulais vous dire, en toute amitié, juste avant que vous ne votiez: on vous aura prévenu(e)s - et pas qu'un peu.

On vous l'a dit, on vous l'a répété: "Ségolène Royal, on sait instantanément qu'elle est de droite. Elle a choisi la gauche comme plan de carrière. (...) Elle a une manière d'être, de parler, qui vous dit qu'elle est de droite, même si elle tient des propos de gauche" (Bourdieu).

Je voulais, surtout, vous proposer un petit jeu: prenons date.

Parions ici que si, d'aventure, cette Pimprenelle que vous idolâtrez se hisse jusqu'aux "plus hautes fonctions", comme disent les journalistes, vous ne serez pas long(ue)s à déchanter: plus dure sera la chute.

Je reste, je l'avoue, un peu sidéré que les (rudes) leçons du passé vous aient si peu édifié(e)s: je vous rappelle une dernière fois que Pimprenelle était là, sur la photo, à chaque trahison à répétition du "socialisme" de gouvernement, façon rue de Solférino.

Elle était là, quand votre "gauche" renonçait.

Rendez-vous dans un an - tel(le) qui rit tel 16 novembre, dans l'euphorie d'une ahurissante frénésie médiatique, sera, un an plus tard, bien emmerdé(e) quand tout soudain, oh mais quelle terrible surprise, Pimprenelle, comme annoncé, fera comme font toujours les "socialistes" aux affaires: le désespoir de Billancourt.

On parie?

Commentaires

Je parie que tu as raison.
Mais je suis sûr aussi que ce serait du kif avec n'importe quel candidat du PS ! Et le pire serait pour moi DSK.
Alors moi (qui ne suis pas concerné par le vote d'aujourd'hui), je m'accomoderai de Ségolène, pour peu que ça foute un peu la merde dans ce parti, dont je souhaite l'éclatement.

Écrit par : Bernard Langlois | 16/11/2006

Filoche n'est pas candidat ?

T'as raison, camarade Sachem, moi aussi, j'ai fini par prévenir chez moi. Pas Ségo.
Et donc je suis un macho, un bobo, je la persécute de façon odieuse et je fais le jeu de Sarkozy. Voilà le résumé de la défense ségoliste.
Mouarf

Écrit par : Olivier Bonnet | 16/11/2006

@ Bernard
D'accord.
@ Olive
D'accord.
(Chuis dans une phase de consensus mou, dirait-on.)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 16/11/2006

@ Bernard : pourquoi n'êtes-vous pas concerné par le vote d'aujourd'hui?

N'oubliez pas Sébastien que nombreux électeurs de Royal le seront (s'il y a lieu) pour bien d'autres raisons. Vote utile, application d'un programme de parti et non de personne. Ceux de Billancourt, m'étonnerais qu'ils croient beaucoup en Royal… Mais bon, disons que oui, on ne sait jamais, tout le monde n'a pas le nez fourré tous les jours dans les canards ou sur les blogs ou l'oreille collé à la radio. D'accord y a des défenseurs de l'anti-Le Pen qui se prennent de ferveur pour sa candidature à elle… Mais désolée, je ne sens pas moi, de grand engouement. C'est sans doute une affaire qui va se jouer petit petit. On n'est plus en 1981…

Écrit par : Fajua | 16/11/2006

Bernard, l'éclatement du PS AVEC Ségolène,tu repasseras... désolée. Soit Bayrou (pour l'éclatement, j'entends), soit pouet pouet, désolée...il est tard...

Ségolène pendant 5 ans (et Hollande pour les 5 ans qui suivront... chouette !), ce sera ce qui suit (ci-dessous) tous les jours, à savoir le double discours, toujours. Un double discours de... droite !

Ségolène répond aux questions des militants dans l'Hebdo des socialistes n°422 du 28 octobre 2006 p. 7

Question 5 de Stéphane Desmaison (Bouches-du-Rhônes) : En matière d'éducation, le gouvernement Villepin a décidé de s'attaquer à la question du temps de travail des enseignants : quelle mesure envisages-tu en la matière ? Que faut-il changer d'autre dans les conditions de travail des enseignants ?

Enseigner est un métier difficile : transmettre les savoirs, stimuler l'ouverture intellectuelle et l'esprit critique, établir à la fois des rapports d'autorité et de confiance, affronter dans certains établissements la violence sociale. Les enseignants méritent notre soutien et notre respect. Je n'accepterai jamais l'approche de la droite qui fait des enseignants, voire des fonctionnaires en général, les boucs émissaires du mal être social.

Notre pays a besoin d'un système éducatif efficace, d'où les enfants sortent avec une formation, et d'une école où l'on puisse enseigner dans le calme et le respect mutuel. Je ne pense pas que le temps de travail des enseignants constituent le point de départ de la réflexion sur l'école. D'abord parce que la répartition de ce temps (présence devant les élèves, préparation, correction de copies...) est extrêmement variable en fonction des niveaux d'enseignement.

Ensuite, parce que l'approche par le temps de travail ne règle aucun des vrais problèmes. C'est par les conditions de travail des enseignants et des élèves qu'il faut commencer, pour retrouver l'envie d'enseigner et l'envie d'apprendre. Il faudra, comme je l'ai dit à plusieurs reprises, renforcer la présence adulte dans les établissements et, si nécessaire dans certaines classes, veiller à la constitution d'équipes pédagogiques soudées. Il faudra surtout rétablir les crédits pédagogiques que les budgets de la droite n'ont cessé de rogner : il ne sert à rien d'enjoindre aux enseignants de mettre en place des projets pédagogiques nouveaux si on ne leur en donne pas les moyens financiers. Le projet socialiste propose une série de mesures pour atteindre ce qui est à mes yeux l'objectif n°1 : remettre l'éducation au coeur du changement que nous voulons pour la France.


Ségolène dans la vidéo :

Il va falloir être assez révolutionnaires dans les propositions que l'on va faire.Moi j'ai fait une proposition et par ailleurs je ne vais pas encore la crier sur les toits parce je ne veux pas me prendre des coups des organisations syndicales enseignantes. Je pense qu'il faut un pacte pendant la préparation du programme avec les organisations syndicales. Pour que si on arrive aux responsabilités, on soit immédiatement opérationnels. Et je pense qu'un des noeuds de l'échec scolaire se joue au collège. C'est à dire que les enfants arrivent en 6e, 5e et là ils décrochent. On sait déjà ceux qui n'iront pas jusqu'au baccalauréat ou ceux qui seront en situation de décrochage scolaire.

Moi je pense qu'une des révolutions, c'est de faire les 35H au collège. C'est à dire que les enseignants restent 35H dans le collège. Et dans ce paquet global, il y a les cours, mais ils ne quittent pas le collège quand ils ont fini leurs cours...

Bref, surtout continuez à vous foutre de notre gueule les "socialistes". Et carrément sous notre nez tant qu'à faire... pourquoi se gênez ?

Allez, Pimprenelle à 54%... allons-y gaiement !

Écrit par : Anne | 16/11/2006

Vous fatiguez pas les gars, c'est Sarko le prochain président et je compte sur votre vote "républicain" au second tour face au borgne. Mais je dérange peut-être?
Bonne nuit, faites de beaux rêves surtout!

Écrit par : blurp | 16/11/2006

Perso, je commence à croire que Pimprenelle est la seule candidate socialiste à pouvoir faire perdre les élections à son partie, sa "popularité" étant tellement artificielle.

D'un autre côté Sarkozy est certainement encore plus impopulaire... L'incertitude continuera à régner un certain moment.

Il faut vraiment se souvenir que Chirac ne dépassait pas les 10% de popularité dans les sondages en 1994, avant de se faire élire l'année suivante!

Ma petite contribution au débat socialiste: http://www.jesuisunmedia.org/dotclear/index.php/2006/11/16/13-lettre-ouverte-aux-adherents-socialistes

Écrit par : Media | 16/11/2006

@Fajua : pas concerné : je voulais dire que n'étant pas au PS, je ne vais pas voter demain (enfin, aujourd'hui).

@Anne : il me semble que tu m'as déjà fait cette objection … Mais je ne dis pas que le PS va se fendre en deux comme ça d'un coup si Ségo passe ! Je ne suis pas naïf … Je dis que ça va hâter les décompositions (et, j'espère, recompositions) dont nous avons besoin. Si Fabius passe (dont je constate qu'il fait une bonne campagne, très Mitterrand 81), nous connaîtrons les mêmes désillusions, mais dans un paysage politique immobile …

Écrit par : Bernard Langlois | 16/11/2006

PREU...euh...non, non, rien.

Dans un an, m'etonnerait fort beaucoup que Sa Royalitude soit a la presidence.
M'etonnerait tout autant qu'elle tienne une campagne entiere. Comme disait avec justesse Monsieur de la Palisse : "En novembre, avril c'est pas demain."

M' sieur Langlois - youpi pour Politis, soiditaupasage - bien d'accord avec vous pour souhaiter l'eclatement du PS, qui ne represente plus grand chose si ce n'est lui-meme.
Mais...
Mais je me dis juste que l'implosion du PS - notamment grace a l'arnaque royale - la comme ca, quelques mois avant la presidentielle et les legislatives, et bien ca laisserait un vide politique enorme. A combler comment, par qui ?
Franchement, aucune idee. Juste la crainte que la situation generale ne degenere un peu plus en cas de trou beant a gauche.
Alors croisons naivement les doigts pour que Segolaine ne soit pas investie.
Et si elle l'est, apres on fait quoi ?

Écrit par : IznoPreum's | 16/11/2006

Tiens: Blurp est ici aussi!

@ Anne
Pas sûr.
Je pense aussi qu'il est possible que le P"S" implose/explose.
Pour tout dire c'est pas non plus quelque chose qui me passionne, sauf s'il en sort, à un endroit ou à un autre, une formation de gauche un peu crédible.

@ Fajua
Le "vote utile" - quelle sinistre plaisanterie, pas vrai?

@ Media
Nicolas=Pimprenelle! Ne pas l'oublier!

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 16/11/2006

C'est vrai qu'il fait une bonne campagne, LF.
Et pas seulement parce qu'il est (objectivement) servi par le contraste avec ses deux petit(e)s camarades...

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 16/11/2006

Ben pas tant que ça Sébastien, le vote utile c'est le vote anti-Le Pen, ça a malgré tout du sens même si ceux qui l'ont fait une fois ne le referont pas forcément. Plaisanterie, non, pas d'accord, sinistre, oui, forcément, vu l'ennemi…

Écrit par : Fajua | 16/11/2006

@ blurp

Sarkozy, tete de liste RPR pour les elections européennes de 1999 : 12,8%, troisieme.
Ben la ce sera pareil.

Écrit par : IznoPreum's | 16/11/2006

@ Fajua
Ce qui signifie que tu penses que ce sont les "petits" candidats de gauche qui ont eu l'outrecuidance d'oser se présenter en 2002 (au lieu de se rallier inconditionnellement au P"S") qui ont empêché Jospin d'arriver au second tour?

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 16/11/2006

Décidemment, je ne comprendrai jamais rien à vos théories socialo-déclinistes machin-chose là…
Tout d’abord j’aimerais bien savoir qu’est-ce que c’est pour vous (et pour Bourdieu) « être de gauche ». A vous entendre, les gens vraiment de gauche parlent tous pareil avec le même accent, s’habillent pareil, mangent pareil, ont une taille et un poids situés dans une fourchette bien déterminée, quelque chose comme ça…
J’aimerais aussi comprendre par quelle logique venue de la cinquième dimension un parti qui est en train de connaître sa vague d’adhésions la plus mahousse de tous les temps, même au delà de la date limite d’inscription pour participer aux primaires, et qui a tout de même réussi à rafler la quasi totalité des régions de France ne représenterait plus que lui-même et serait au bord de l’implosion/explosion/éclatement ???
Atterrissez un peu… ni Ségolène, ni Laurent ni Dominique ne sont parfaits, certes. Mais aucun d’entre eux n’est moins pire que Jospin (qui d’ailleurs n’était pas si mal que ça mis à part le coup d’EDF…)
En 2007 le candidat PS (et, selon ma préférence, la candidate) fera un score au dessus de 20% et peut-être même bien au-dessus. Je vais me mouiller : je vois bien Ségolène à 26% au bas mot, un score record depuis le grand 34% de Mitterrand en 1988.

Écrit par : Observateur_alien | 16/11/2006

Tout ce que j'ai à dire sur le sujet, c'est qu'en organisant le vote des militants le jour du Beaujolais nouveau, le Parti Socialiste a fait preuve d'une grande lucidité.

Écrit par : glomp | 16/11/2006

@ fajua

Pour le vote utile, le mieux si tu es indécis c'est de voter Le Pen au 1er tour, comme ça tu augmenteras tes chances d'un 2ème tour PS - Le Pen (sans Niquelasse). Vu qu'un paquet de gens vont "voter utile" pour le candidat PS, tu auras un PS à 30%, un FN à 25%, et comme tu auras aussi un Bayrou à 10%, ça ne laissera plus que du 20% pour Niquelasse.

Écrit par : glomp | 16/11/2006

... Je souscris à ton billet. Mais la conclusion ne me sied pas : tu sembles imaginer que MSR va être élue en mai prochain. Je n'y crois pas une seconde. Les français sont moins cons que les socialistes (qui sont pourtant français...)

Etienne.

Écrit par : étienne fillol | 16/11/2006

C'est marrant mais le texte, que je ne connaissais pas (le texte, pas Bourdieu, nom de dieu !), mais il y a longtemps que je l'avais écrit en mettant le nom de Fabius à la place de celui de la maldonne des sarkozystes.

Toute cette coterie mitterandiste qui lutta contre Rocard au prétexte de son "centrisme" mais qui molletisa dur me fait gerber. Rocard, ne vous en déplaise (ben oui, parlons-en au passé) fut le seul à faire passer ses idées avant sa soif de pouvoir. Et le seul, malgré la flopée de ministres attachés dans leur action plus à sa perte qu'à sa personne (cf l'honnête Tapie), à quitter Matignon avec autre chose que des sondages à un chiffre.

Moi, si j'étais militant socialiste (mais ce fut la seule c...ie que je ne fis pas dans ma longue vie) j'irais à la pêche.

Écrit par : Edmond Cusait | 16/11/2006

Les enseignants?
Elle a raison Ségo.

Ma derniére participation au CA du collège de ma fille m'a éclairé sur la mentalité des enseignants.

Le ministère a décidé la mise en place de "conseil pédagogique" pour permettre d'unifier les notations et autres aspect pédagogiques au sein des établissements.

Croyez le bien, le chef d'établissement a cru bon d'annoncer qu'il ne voulait pas mettre en place la réforme et les profs syndiqués présent ont dit que le système actuel, informel, était parfait. INCROYABLE!

Je vous passe le discours enflammé de l'un d'eux sur les arriéres pensées du gouvernement....

Je ne raconte même pas la volonté de prendre les parents d'éléves en otage par le vote d'une motion sur le sujet...froid dans le dos.

Faut les envoyer à la campagne, dirait le bon MAO.

Ces gens fonctionnent en autonomie et ne supportent pas la moindre directive gouvernementale...la Démocratie c'est aussi la LOI et son respect. Enfin c'est un minimum....

NON?

INQUIETANT!!!!

Écrit par : Olivier de Melgueil | 16/11/2006

100% d'accord. Le RDV est pris.

Écrit par : Caroline | 16/11/2006

Ségo sur sa bouche de métro,
découvre ses meilleurs arguments
dans la ventilation et l'air chaud
tel une marilyne de notre temps.

m'accusera-t-on d'être macho?
mais tel martin luther, moi aussi
j'ai fait un rève, un peu chaud
je vous l'accorde, oui!

Écrit par : Olivier de Melgueil | 16/11/2006

Bon. On va bosser aujourd'hui pour éviter une catastrophe pourtant souhaitée par tous ces gauchistes de journalistes qui interviennent ici (c'est un repaire ou quoi!?) :))

Le pire, c'est que je finis aussi par me résoudre à ne plus souhaiter que cela, tant le P(S) n'est plus de gauche.....

Écrit par : enzo d'aviolo | 16/11/2006

Les deux derniers présidents ont fait campagne dans un camp et gouverné dans l'autre. Pour des raisons de carrière tous les deux.
Franchement, pourquoi pas Royal, ou même Sarkozy.

L'Etat de grâce ne dure pas longtemps de toutes façons.

Écrit par : Heron | 16/11/2006

bon, elle est de droite mais a gauche.. ok on coprend mieux la politique maintenant!! tu m'etonne qu'il y ait autant d'abstention: les prolos vote pour une personne representant leur parti et leur idées mais cette persone represente elle même les idées du parti un peu plus a droite que le sien (Sarkeufs au FN, Ségo au rpr...) les communniste avec DSK??

Écrit par : Max | 16/11/2006

SB : "Pimprenelle était là, sur la photo, à chaque trahison à répétition du "socialisme" de gouvernement, façon rue de Solférino..."

Il y avait aussi Mitterrand, Rocard, Mauroy, Fabius, DSK, Jospin et tous les autres, des ministres "communistes" aussi, Buffet aussi et Chevènement....

NE PAS LES OUBLIER,
pas de sélection dans la mémoire!

Écrit par : Ajamais (qui sait tout sur tout, et qui a peut être raison, après tout) | 16/11/2006

@Bernard : Tout pareil. Je suis presqu'étonné de le lire. La prochaine fois qu'un journaliste (DS ? MS ?) de Politis croise Mélenchon, il pourrait lui poser la question de pourquoi il a supporté cette Direction jusqu'à maintenant ? Il serait tellement plus mieux bien dans l'Alternative...

Écrit par : Fred., de L. | 16/11/2006

Petite leçon de sociologie de café du commerce :

« Marx parle de la fausse conscience. Des classes dirigeantes qui se refusent à voir parce qu'elles sont placées à un certain endroit privilégié dans la structure économique. (...) La vérité, c'est que l'on comprend beaucoup plus vite quand on souffre. (...) Mais ce qui est intéressant, c'est que le rejet remonte dans la structure sociale. Et que l'on répond aujourd'hui à la colère des classes moyennes par des candidats absurdes. »

La « fausse conscience » des classes dirigeantes opposée à la vraie conscience des gens qui souffrent. Mais alors pourquoi cette conscience vraie va-t-elle donner des « candidats vides » ? Pourquoi « beaucoup d'électeurs se sont décrochés des idéologies traditionnelles. » Pourquoi « Les ouvriers sont allés au Front national, dans la foulée de l'effondrement du Parti communiste, de l'encadrement catholique. » ?

Un siècle d’exégèse pour en arriver là.

Écrit par : Ajamais (qui sait tout sur tout, et qui a peut être raison, après tout) | 16/11/2006

@ Anne c'est aujourd'hui qu'il faut construire une gauche dans la gauche y compris PSD! La dislocation ne servirait que la droite extrême, même pas pimprenelle.
Les partis fonctionnent avec des courants, influents ou non, ministrables ou non, décideurs ou non. Il est plus important de créer une aigle gauche contre-pouvoir du PSD que de participer à sa pourriture. Il faut en finir avec le bi partisme, oui encore faut-il des partis.

Écrit par : martingrall | 16/11/2006

Désolé, mais moi, celui pour lequel je ne voterais pas si le PS l'investit (ce que je ne crois pas...), c'est DSK.
Pour le reste, bien malin qui peut prétendre savoir quel second tour nous aurons...
Le borgne, hélas, risque d'y être, vu que tout lui sert (banlieues, discours de Sarko sur l'immigration, etc...), et vu surtout que son électorat, contrairement à ce que Sarko croit, est fidèle à ses idées mais aussi à son personnage, et donc ne se laissera pas détourner vers quelqu'un d'autre, même tenant un discours "à la Le Pen".
( Sur le sujet, Sébastien F., quid d'un post sur Dieudonné ? Voila qui pourrait être gouleyant, pour peu qu'on puisse trouver la chose amusante...).

En face de Le Pen, qui ?
- Sarko ? A mon avis, aucune chance. Entre la détestation que ce type suscite, en dépit de sondages pour l'instant flatteurs, la fragilité qu'il révèlera (vue la dureté des campagnes présidentielles), et les croches-pattes à prévoir de la part des chiraquiens, le nabot finira en lambeaux.
- le candidat du PS ? Why not.
- Chirac ?...

Avouez que si on se retrouve avec un Chirac-Le Pen / épisode II, y'aura de quoi se pendre !...

Écrit par : Clarence | 16/11/2006

Je considère toujours Fabius comme le mieux placé pour contrer Sarkozy et Le Pen.

Certes pas mon candidat idéal, encore une fois "un peu mieux que", ou "moins mauvais que".


Ce qui me fait peur c'est Le Pen, le vent en poupe.
l'autre jour sur 20 minutes, Dieudonné (argh!) au micro de "la banlieue s'exprime"
atterrant!

Fabius peut, de façon transervale, récupérer les voix des nonistes du référendum.
Si pas lui, elles iront à Le Pen à droite et à la pêche à gauche.

Résultat?

Écrit par : céleste | 16/11/2006

Imaginons que vous deviez voter aujourd'hui et que votre objectif soit que le scrore PS soit EN DESSOUS de celui l'alternative Anti-liberale au premier tour des présidentielles, pour qui vous votez ?


Ebag

Écrit par : Ebag | 16/11/2006

Où votre raisonnement est caduc, Fontenelle c'est que Ségolène Royal au pouvoir nous ne saurons pas dans quelle merde noire nous aurait mis Sarkozy au pouvoir...

De toute façon, jamais il n'y a eu en France un homme politique au pouvoir qui ait satisfait totalement les attentes de ceux qui avaient voté pour lui. Ce serait une divine surprise que Royal soit le premier personnage politique français à satisfaire pleinement ceux qui ont voté pour elle...

Votre raisonnement est caduc Fontenelle...
Mais moi, vraiment, j'ai pas envie de voir ce que Sarkozy au pouvoir nous réserverait. Au contraire de ce que vous souhaitez, peut-être ? Car on sait bien que les "gauchistes" aiment bien avoir la droite au pouvoir dans l'attente du grand soir... que les masses populaires en crèvent à petit feu, les révolutionnaires n'en ont pas grand chose à glander... n'ont qu'à faire la révolution ces loqueteux de pauvres si ils sont pas contents...

Écrit par : Jacques Adam | 16/11/2006

@ Ebag

Je crois que non seulement le score de l' "alternative anti-libérale" ne sera pas supérieur à celui du PS, mais que cette alternative, hélas, n'existera pas.
Elle est en tout cas bien mal barrée...

Mais dans la situation dans laquelle tu te places, Patrick Braouezec me semblerait assez bien placé.
- Plus connu qu'Yves Salesse,
- Moins démago que Bové,
- Moins marqué sectaire que M-G. Buffet,
- Moins léger que Clémentine Autain.

Écrit par : Clarence | 16/11/2006

@ Blurp :

Blurp : "c'est Sarko le prochain président et je compte sur votre vote "républicain" au second tour face au borgne".

Alors ça, tu peux te brosser !
Je voterai pour n'importe qui contre Sarko, sauf pour Le Pen, et pour n'importe qui contre Le Pen, sauf pour Sarko.
Si on a Sarko-Le Pen, je voterai blanc !
Vote "républicain", ta mère !!!

Écrit par : Clarence | 16/11/2006

@Clarence

Je parlais de voter pour choisir le candidat socialiste, à ma connaissance il n'y aura pas de vote au sein de l'"alternative anti-libérale" .

Je reformule, le but est de choisir le candidat socialiste qui assurerait le meilleur score possible au candidat de m'amternative anti-libérale.

Ebag

Écrit par : Ebag | 16/11/2006

Sarko-Le Pen?
vote blanc, sans hésiter.

Chirac- Le Pen?
Vote blanc, sans hésiter.

ou promenade.

Écrit par : céleste | 16/11/2006

Entre Ségo et Sarko, l'une se dit de gauche (politiquement correct), alors qu'elle est viscéralement de droite (politiquement un peu salaud quand même), et l'autre se dit de droite sans faire de gauchisme.
Entre une menteuse et un populo ambitieux, mon choix est vote fait : je voterais Nicolas Hulot (Ou Zinédine Zidane s'il se présente).

PS1 : Seb, bien sur pas un mot sur les tirs de Kassam sur Sderot. L'initiative, et un minumum d'impartialité de ma part m'eut étonné. (eh oui défendre aveuglément les Palestiniens, c'est tellement... courageux et politiquement correct). Je t'attends au tournant quand Tsahal reviendra à Gaza nettoyer la vermine fanatique.

PS2 : Je me suis permis de rajouter un lien de ton blog sur le mien (section : sites pro-arabes et/ou antisémites). Sans rancune, hein ?

Écrit par : Censured | 16/11/2006

Putain c'est vrai en plus.
Il a bien mis VLF dans la liste des sites pro-palestiniens et/ou antisémites.

Censured, ta description, sur ton blog : "Franco-israelien de confession juive, essayant tant bien que mal de garder un soupçon d'esprit critique, et de ne pas définitivement tomber dans l'extrêmisme aveugle..."

Encore heureux que tu tombes pas dans l'extrêmisme aveugle.

Écrit par : IznoPreum's | 16/11/2006

@ Ebag

Sorry, avais pô compris...

Je pense que c'est DSK qui fera(it) le plus mauvais score pour le PS et révulserait le plus à la fois l' "aile gauche" (on va dire comme ça, à défaut de meilleure appellation...) du PS et le reste de la Gauche.

Écrit par : Clarence | 16/11/2006

@Censured : C'est terrible, le ratio de morts est passé à 1/35 au lieu de 1/70. Ne serait-ce pas la meilleure preuve de la totale faillite de la politique d'Olmert ? Rester au dessus de 1/50, ce n'était la base de son programme à ce grand homme ?

Écrit par : Fred., de L. | 16/11/2006

Censured
moi je trouve que c'est une riche idée de mettre ce blogue que je lis avec gourmandise dans la catégorie des antisémites. Je propose mieux : faire pareil pour toi. Blogue antisémite mais sans et/ou.
Antisémite point.
C'est une évidence Censured, ton blogue est antisémite et le pire c'est que tu ne t'en rends pas compte.

Écrit par : Titi | 16/11/2006

@ Censured
1)"Un minimum d'impartialité de ma part m'eut étonné": je crois que c'est ce qu'on appelle un magnifique lapsus calami?
2)Ton lien, c'est ce qu'on appelle, je crois, de la diffamation, pure et simple?
3)Par conséquent, au revoir, Censured: tu ne l'as jamais été ici (censured, je veux dire), mais tu deviens le deuxième crétin à gicler dans l'histoire de ce blog. Félicitations.
@ tou(te)s: merci de ne plus répondre à notre ami, dont les commentaires seront systématiquement supprimés.

Jacques Adam, tu peux rester.
;-)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 16/11/2006

D'accord sur le fond, mais, pour une fois, voilà des arguments bien faibles contre la pimprenelle

cette référence au grand sachem Bourdieu est insupportable :

"Ségolène est de droite parce que Bourdieu l'a dit, AAAAAAAMEN....
c'est vrai que sa réflexion n'est pas très poussée voire physiologico-obscurantiste ("Elle a une manière d'être, de parler, qui vous dit qu'elle est de droite") mais c'est quand même Bourdieu, merde il sait de quoi il cause!!"

(Au fait, qu'en disent Raël et Gilbert Bourdin ?)
Pour le coup, c'est presque du ségolénisme!
on peut parfois réveiller les morts parfois, mais là non (c'est pareil pour la photo tirée de la fameuse vidéo, qui ne peut que renforcer celle qu'elle est censée dénoncer)
enfin j'dis ça, j'suis pas au PS
Keep on groovin'

Écrit par : Stef | 16/11/2006

Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle se casse...Croisons les doigts pour que ce beau proverbe se réalise aujourd'hui.

J'espère qu'ils imposeront un second tour à notre crucholène nationale !

Elo
www.levraidebat.com

Écrit par : Elo | 16/11/2006

les ségolâtres te lisent ils ?

Écrit par : brigetoun ou brigitte celerier | 16/11/2006

Qu'en sais-je?

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 16/11/2006

Voilà les propos du ségolâtre George Frêche concernant l'équipe de France de football, tels qu'ils sont rapportés dans le Midi Libre de ce matin:


Finement dit, non ? Après les harkis "sous-hommes", "trop de noirs en équipe de France, ça fait tâche". Après tout il sera peut-être le prochain ministre de l'intérieur de Marie Ségoléne. Qui sait ? en attendant il en a bien l'envergure.

Écrit par : Henri | 16/11/2006

Euh… Billancourt c'est fermé depuis un bout de temps. Plus d'espoir ni de désespoir.
Royal, Fabius ou Strauss-Kahn, c'est du kif, z'ont tous été sur la photo "socialiste" et les deux derniers à des responsabilités encore plus directes. Et tous les trois ont voté l'instauration de l'Etat d'urgence il y atout juste un an.

Mais, au moins, on peut reconnaître à Fabius et Strauss-Kahn un poil de courage politique dont la Marie-Ségo semble singulièrement dépourvue. Pour mémoire, outre sont "mes idées sont celles des Français", le vote de la dernière loi anti-immigrés (Ceseda), où la candidate décomplexée de la gauche de droite sans tabou s'est courageusement… abstenue. Ainsi qu'un vingtaine d'autres députés "socialistes". Quel genre d'électeurs Royal espère-t-elle "convaincre" ainsi ou ne pas effaroucher ? Quel genre d'avenir tient-elle à ne pas insulter ?

Pareil que Bernard, j'espère que la candidature Royal permettra d'accélerer la décomposition du PS. Sans doute les législatives en donneront la clé avec pour seule majorité possible une alliance PS-UDF.
Cela étant, cela fait quand même de nombreux mois qu'il existe un boulevard pour faire émerger une candidature à gauche du PS. Or les intérêts boutiquiers ont convergé pour torpiller cette cristallisation possible. Il est sans doute à souhaiter que le PS ne soit pas le seul à éclater pour favoriser la recomposition.

Écrit par : Pescade | 16/11/2006

@ Henri
Je crois qu'un lien a sauté?
Tu peux nous apporter quelques précisions sur les propos de Frêche?
Ca m'intéresse BEAUCOUP!
Merci!

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 16/11/2006

merde l'essentiel n'est pas passé ! encore un coup de MSG.
Donc voici du Georges Frêche dans le texte:
Dans cette équipe il y a 9 blacks sur 11. La normalité serait qu'il y en ait 3 ou 4. Ce serait le reflet de la société. Mais là s'il y en a autant, c'est que les blancs sont nuls.J'ai honte pour ce pays. Bientôt il y aura 11 blacks.

Écrit par : Henri | 16/11/2006

Je confirme les propos d'Henri entendus repris sur RMC ce midi!
Non vraiment, pimprenelle a des soutiens de choc!
On pourrait pas nommer cela de la diffamation de socialisme!?

Écrit par : enzo d'aviolo | 16/11/2006

Eh oui, le PS c'est ce parti où l'on n'exlut pas le "faiseur de roi" Georges Frêche. Qui a d'ailleurs déjà annoncé le score de Royal dans son fief : 85%

Écrit par : pescade | 16/11/2006

La source des propos de Frêche c'est dans Le Midi Libre

Écrit par : Pescade | 16/11/2006

Salut mon petit Fontenelle. Eh oui je suis ici aussi.
Je prends goût à ton blog tu sais, j'y viens pour me détendre et je ne suis jamais déçu.
Je vais même te faire un compliment: pour moi tu es le "Mermet" de la blogosphère, où plutôt de la blogauch'phère (j'espère que tu apprécieras le néologisme).
J'écoute et je lis avec un égal bonheur les délires de vos souffreteux
et éclopés de la vie respectifs.
Au fait, et moi je peux rester? Je t'en supplie Fontenelle, sois magnanime.

Écrit par : blurp | 16/11/2006

S'il vous plaît!
Est-ce que quelqu'un peut me trouver soit le verbatim exact du vomi de frêche, soit un lien pour m'aider à les retrouver?
S'iiiiiiiil vous plaît!

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 16/11/2006

@ blurp
Restez, mon brave.
Je confesse qu'à mon grand dam, vous me faites marrer.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 16/11/2006

Je t'ai envoyé les liens mais apparemment ça marche pas. désolé

Écrit par : Pescade | 16/11/2006

" ...la normalité serait qu'il y en ait trois où quatre (sur onze). Ce serait le reflet de la société..."
3 où 4, cela voudrait dire entre 27 et 36 %, soit entre 18 et 24 millions de blacks!
Donc nous pouvons en déduire que Georges Frêche ne sait pas compter.
La normalité voudrait qu'il y en ait à la rigueur un où deux, et encore...
Mais ce ne sont là que comptes d'apothicaires, j'en conviens.
Fontenelle je t'aime.

Écrit par : blurp | 16/11/2006

Tout est sur le DEL, Séb, comme d'hab', pour les infos!

Écrit par : delphine | 16/11/2006

Assez d'accord. L'espoir, le progrès possible, sont à gauche, ca n'a jamais été le contraire. Pour autant, il faudrait qu'il y ait quelqu'un de capable, à gauche, et ca, c'est resté très rare, voire...

Pour 2007, c'est rapé. Il n'ya non seulement personne de compétent au PS, mais il n'y a même plus de socialistes aux commandes.

Donc, 2007/2012 avec une politique vaguement au centre, avec prurits droitiers selon les titres des journaux du matin. De quoi dégouter le pays pour une bonne vingtaine d'années. De plus, on nous servira la scie habituelle de la droite qui n'a pu réformer, tout ca...

Faut se faire une raison, la gauche n'existe pas dans cette élection présidentielle (et législatives, pas oublier les législatives, qui pourraient donner un résultat "contraire" à la présidentielle!). Du coup, pas de politique de gauche, et discrédit pour la gauche. Mieux vaut Nico, qu'on la voit, la politique à Nico, qu'on en bouffe, aaah, on va pas se marrer, mais les choses seront peut être plus claires en 2012, peut être qu'enfin mes concitoyens verront qu'il n'y a aucun espoir dans ce système censé être "bipartisan", comme disent nos amis US, que tout est joué...

Écrit par : bert | 16/11/2006

@ blurp

"...vos souffreteux et éclopés de la vie respectifs."
Que de belles certitudes.
Et qu'est-ce qui vous fait dire que nous sommes souffreteux et/ou éclopés ? Hein ?

Et qu'est-ce qui vous autorise à piquer ma béquille ?
Aaahh....aaahhh......ahtchoum ! ('scusez moi)
Et votre maman, elle vous a pas dit que c'est pas bien de se moquer des handicapés ?

Puis rendez-moi ma béquille siouplaît.
MA BEQUILLE ! PUTAIN C'EST PAS DROLE ! Merde.

Écrit par : IznoPreum's | 16/11/2006

ON ATTEND TOUJOURS, je dis ça je dis rien, la réaction de l'excellente Marie-Ségolène Royal au (nouveau) dégueulis raciste de Georges "Finkie" Frêche...
Le vote des "socialistes" commence dans une minute, c'est emmerdant, jje trouve, ce LOURD silence de madame je-communique?

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 16/11/2006

@ Sébastien Fontenelle

in Le Monde de cet aprème, i.e. daté 17.XI (mais on retrouve désormais ces citations partout...) :

""Dans cette équipe [ l'équipe de France de foutte..., NDClarence], il y a neuf Blacks sur onze. La normalité serait qu'il y en ait trois ou quatre. Ce serait le reflet de la société. Mais là, s'il y en a autant, c'est parce que les Blancs sont nuls (...). J'ai honte pour ce pays. Bientôt, il y aura onze Blacks. Quand je vois certaines équipes de foot, ça me fait de la peine", a déclaré Georges Frêche, selon le quotidien Midi libre dans son édition du jeudi 16 novembre.

Ces propos sur l'équipe de France de football ont été tenus mardi soir par le président socialiste de la communauté d'agglomération de Montpellier, lors d'un conseil de cette instance, qui commentait les mauvais résultats enregistrés le week-end précédent par les équipes de rugby et de handball de Montpellier financées par l'agglomération.
L'agglomération a indiqué qu'"effectivement, à peu de choses près, M. Frêche avait bien tenu ces propos", et ils n'ont pas été démentis depuis par l'intéressé".

Ouala ouala...
Oui oui, berk.

Écrit par : Clarence | 16/11/2006

Où l'on vérifie, hélas, l'efficacité des prêches haineus de nos chers "philosophes"...

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 16/11/2006

Que je sache, l'Italie a battu la France en finale et est championne du monde
avec une équipe à 100 % - comment dire - "white".
Georges Frèche a au moins le mérite de poser cette question: nos footballeurs "non-blacks" sont-ils aussi nuls qu'on veut bien le dire où faut-il y voir la main de Sarkozy et de sa discrimination positive? Héhé!
Je ferai juste un reproche à Frèche: il ne nous indique pas le quota de joueurs maghrébins idéal.

Écrit par : François Dessouche | 16/11/2006

Il . n'y . a . pas . de . candidat . à . la . présidentielle . à . la . hauteur . des . enjeux !

Sur ce constat, dans une logique du moins pire, en attendant qu'une alternative politique crédible se révèle (reveille ?), Ségo est peut être le moins pire des choix.

A bon entendeur.

Écrit par : Alain | 16/11/2006

Tout ne vaut pas tout, et comparaison n'est pas raison, mais franchement, les saloperies de Frèche venant après les déclarations répétées de nos néo-cons, après Finkie sur (déjà !) l'équipe de France de foot, après Redeker et ses amalgames (Ooh !, la belle réunion d'hier avec Val et BHL en présence de Redeker pour défendre la libertédexpression !...), après tout le reste !...

Au-delà de ce que leur prose révèle de ce qu'ils pensent en profondeur, ces gens ne voient-ils pas de qui ils font le jeu ?
Et je ne parle même pas de Dieudonné qui lui, au moins, est quelque part "logique" dans sa dérive. Je veux dire que lui au moins a désormais la cohérence de parler de façon élogieuse de Le Pen. Mais les autres, là, qui prétendent le combattre et se font ses idiots* utiles...
Sûr que ces belles âmes se feront, dans les mots, notre ultime rempart contre lui ("No pasaran !"), quand le borgne fera 25 ou 30% l'année prochaine.
Il sera bien temps...

* le mot est faible.

Écrit par : Clarence | 16/11/2006

ce chantage au "vote utile" est antidémocratique dans l'esprit, je dirais même que c'est d e la propagande, agiter la sihouette du diable pour se faire rallier des voix, je ne supporte plus ces manigances
je ne voterai plus jamais pour quelqu'un en qui je ne crois pas
plus jamais

Écrit par : lesyeux | 16/11/2006

Même position que toi lesyeux. C'est incontournable si on veut arriver à un véritable changement. Le vote du "moins pire", c'est l'assurance que la médiocrité continuera.

Écrit par : Mathieu | 16/11/2006

"ON ATTEND TOUJOURS, je dis ça je dis rien, la réaction de l'excellente Marie-Ségolène Royal..."

Mon opinion est celle des Français.
Dans l'Hérault, les Français voteront pour moi aujourd'hui. A 85% ou peu s'en faut. C'est de l'info Frêche.
Si, lors de ce vote, les Français de l'Hérault ne disent rien sur les déclarations dont on a laissé croire qu'elles ont existé, je n'aurai par conséquent rien à dire.
C'est logique.

Et personne ne peut dire que mon raisonnement se mord la queue. C'est impossible.

Écrit par : Ségolène vous répond en direct | 16/11/2006

@Clarence
Que peut penser "en profondeur""la belle âme" de Clarence pour oser écrire que Dieudonné a
- je cite - " lui au moins la cohérence de parler de façon élogieuse de Le Pen" et serait "logique" dans sa dérive?
Franchement je préfère ne pas le savoir. De loin çà sent déjà très mauvais.
Défendre la liberté d'expression, que vous semblez moquer, c'est aussi le droit de dire des conneries. Et à ce titre, vous avez bien raison de ne pas vous en priver.

Écrit par : François Dessouche | 16/11/2006

Tiens c'est marrant j'ai cru voir apparaître un message puis pouf l'a disparu. :-D

Ah, les mystères du cyber-espace... :-)

Écrit par : IznoPreum's | 16/11/2006

@ François Dessouche

Je ne comprends pas votre post. Pas grave...

Ce que j'ai dit, c'est qu'avec Dieudonné, au moins, on sait où on est : chez les racistes avoués !
Ceux qui disent la même chose que lui tout en se prétendant les héritiers par exemple de Sartre sont non seulement, comme lui, des salauds, mais en plus de fieffés menteurs.
C'est tout.

Écrit par : Clarence | 16/11/2006

ah... j'aime l'impartialité de france inter.....news de 18.00...en direct du siege du PS de marseille la journlaiste relate deux votes : pour segolène royal
et on passe à autre chose....

Écrit par : lesyeux | 16/11/2006

Georges Frêche, encore un ex-maoïste. Décidément, une sacrée école de pensée…

Écrit par : Pescade | 16/11/2006

De retour aux alentours de 23.30.
Stay cool.
Prochain billet vers 00.30.
Sujet: Chomsky, encore une fois diffamé par un de nos vaillant philosophes crypto-fréchistes...

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 16/11/2006

Chomsky, le fromage des philosophes en pensée courte.

...
...

Ouais bon d'accord ; je sors.

Écrit par : IznoPreum's | 16/11/2006

Tiens, MAM a été sifflée au conseil national de l'UMP lorsqu'elle a dit: "trop souvent, nous avons laissé s'insinuer l'idée pernicieuse qu'un jeune était un délinquant en puissance ou en devenir".

Et plus tard Sarkozy en a ri.

Écrit par : glomp | 16/11/2006

@lesyeux
Alors là n'importe quoi: soupçonner Hélène Jouan de partialité et de ségolisme primaire, c'est un peu comme accuser Elkabach de kaposisme...

Écrit par : leopold trepper | 16/11/2006

Jouissif, corrosif, coup-de-poing !

Un blog dans le même genre : http://essaisconcepts.blogspot.com

Écrit par : mc | 16/11/2006

@ leopold trepper : ))
http://taquinerfranceinter.free.fr/index.php?2006/10/16/12-le-grand-prix-jaim-de-septembre-2006
en bas de page de ce lien, son acte de foi et d'allégeance à Royal y est rapporté, un parmi d'autres

mais bon...remarquez, je ne sais plus si c'est gb ou bernard langlois qui me disait qu'un média d'opinion était souvent préférable à un média d'information

Écrit par : lesyeux | 16/11/2006

Bon, ben, je me suis abonné à Politis ce jour. Pas téméraire ;-)

Écrit par : christian lehmann | 16/11/2006

@ Sébastien

Quelle outrecuidance, Sébastien ?

La France a un scrutin majoritaire à deux tours, les petits partis sont présents au premier, quoi de plus normal, pourquoi voulez-vous parler d'outrecuidance ?

2002 c'était 2002 et autant les votants de "petits" candidats de gauche que ceux qui ont coté Jospin au 1er tour n'ont vu venir la suite.

L'outrecuidance a été du côté des votants non pas "utiles" à l'époque mais disons efficaces (genre puisque je voterai pour lui au second, autant commencer au premier) et qui, une fois Le Pen au second tour ont péroré en disant aux pré-cités qu'ils avaient été bien cons de voter des petites listes au premier tour (je sais de quoi je parle, j'en fais partie). Mais je vous trouve bien provocateur à essayer de faire croire que l'on trouve outrecuidant que des listes minoritaires se présentent.

En tout état de cause, 2007 ne sera pas, pour moi, 2002. Et c'est à cela que servent les élections… A signifier le changement d'opinion…

Écrit par : Fajua | 16/11/2006

Bon.

Bon.

Je viens d'avoir les infos du PS local.

J'espère que Clémentine Autain va bien, et qu'elle fait bien gaffe à traverser dans les clous.

Écrit par : christian lehmann | 16/11/2006

"De la discussion jaillit la lumière" ???
Ben y'a tellement de discussionS (ça part dans tous les sens) que tout semble avoir sauté !
Sans rire, vous comprenez vraiment ce que vous écrivez ?
Diogène, retire ton tonneau, éteint ta lampe, et trouve-nous quelqu'un !
Merci !
Pour ma part, c'est déjà fait sauf événement de dernière minute.

Écrit par : Lulu | 16/11/2006

Dis-nous en plus Christian !

Écrit par : Olivier Bonnet | 16/11/2006

Cela fait deux fois que je l'adresse .... Quid de son passage.
Ca tape bien bas, mais ce n'est pas en rapetissant les autres que l'on se grandit.
Cela m'ennuie de retaper mon texte.
Surtout que j'ai la sensation que cela ne vaut pas la peine.
Citoyens, aux urnes, et réfléchissez !
Je répère tout de même : "Diogène, retire-moi ce tonneau, éteins cette ... de lampe et trouve donc quelqu'un(e) peu importe qui, l'humain n'existe pas, cela se saurait.

Écrit par : Lulu | 16/11/2006

à Conflans, fief fabiusien

SR fait legerement mieux que les deux autres candidats.

Écrit par : christian lehmann | 16/11/2006

Mennucci a annoncé qu'elle gagnait au 1er tour.

Écrit par : Olivier Bonnet | 16/11/2006

Bon ben y aura pas de deuxième tour. Maintenant que l'on connait presque tous les candidats de droite, on aimerait connaitre le candidat de la gauche..

Écrit par : KA tout court | 16/11/2006

Merde... les resultats, ils sont trop betes

Écrit par : ango | 17/11/2006

L'éléphante déguisée en gazelle a gagné ! 57 ou 58 % peut-être.

Écrit par : Olivier Bonnet | 17/11/2006

Et voilà....
Nelly Olson a gagné.
Maintenant, quoi ?
Mon père me soutient, en vieux briscard (84 ans bien sonnés mais pas du tout gagas) de la politique blanchi sous le harnais, que contrairement à ce que certains supputent, le PS et ses éléphants se rallieront à elle en ordre serré parce que le but ultimement jouissif, c'est le POUVOIR...
Il en a tellement vu passer dans sa vie de syndicaliste et ayant atteint l'âge de toutes les désillusions comme de tous les pessimismes sur la nature humaine, qu'il m'a foutu le doute...
Moi qui, jusqu'à ce soir, voyait Ségolène se battre à la fois contre la droite, à la fois contre les caciques ou les "éléphants" de son propre parti, je me demande s'il n'a pas raison et si l'intérêt particulier de tout ce joli monde du PS ne passera pas outre les rancunes ou les antagonismes antérieurs...
C'est tellement bon, le pouvoir, les postes, les prébendes qui vont avec...

Écrit par : Grabuge | 17/11/2006

A voir les résultats par département, il semblerait, sauf inculture manifeste de ma part, qu'elle ait bénéficié d'un plus grand soutien en zone rurale que dans les départements peuplés. 83.3% en Lozère par exemple, corne de bouc.

Écrit par : glomp | 17/11/2006

Ah ben voila on l'a finalement la candidate de droite qui peut faire de l'ombre à sarko au niveau popularité...en plus ca tombe bien c'est un peu un mix de boutin et de MAM : catho reac et discipline militaire

Écrit par : hailtothethief | 17/11/2006

De retour d'un concert de Fred Alpi, chuis totalement bourré.
A demain...

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 17/11/2006

Et maintenant, on fait quoi ?

Écrit par : IznoPreum's | 17/11/2006

On sourit, parce qu'on vient de gagner un pari sans trop se fouler.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 17/11/2006

Maintenant que Royal est en piste, que comme le dit Grabuge, les éléphants vont se rallier, que va faire Chirac?

Envoyer Bernadette au front ?

ça ne manquerait pas de sel.

Écrit par : Fabio Campo | 17/11/2006

erreur de manip!

le post sur Bernadette c'est Céleste, Fabiolino s'en fout quand même un peu des élections en France.. il a ce qu'il faut en Italie dans la catégorie gauche limite droite prude et catho

Écrit par : céleste | 17/11/2006

Tiens, il est 9h52 et il y a un auditeur de Rance Inter qui vient de paraphraser ton post à l'antenne.
Le PS est un parti de lemmings.

Écrit par : leopold trepper | 17/11/2006

Pour qui veut suivre en direct le meeting de Montpellier aujourd'hui (à partir de 18h, meeting à 20h)avec C.Autin, MG Buffet, F.Bavay, J.Bové, Y.Salesse, C.Picquet, C.Debons, R.Revol etc c'est ici :

http://stream.alibitivi.com/popup/vod.php?client=gauche&date=171106

Écrit par : Marie-France G-TOURRE | 17/11/2006

Un peu tard sur ce blog, mais quand même les électeurs auront le choix entre :droite droite, et droite, sauf si l'Union à gauche de tous les courants y compris les fabiusins déçus foutent leur bulletin dans le tiroir du Buffet !
J'aimerais vous ne pouvez pas savoir!
Et pourquoi pas sarko en face de cette vraie gauche reconstituée ?
A +

Écrit par : Humaniste | 17/11/2006

salut.

c'est pas pour dire, mais votre chère Pimprenelle est elle réellement le repoussoir absolu ?

"Laurent Fabius, On Sait Instantanément Qu'Il Est De Droite"

"Dominique Strauss-Kahn, On Sait Instantanément Qu'Il Est De Droite"

désolé, mais même pour faire barrage à Sarko, je n'aurai pu voter pour aucun de ces deux pignoufs.

dans l'art du retournement de veste permanent, Fabius n'a pas le 1.000.000ème du talent d'un Mitterrand pour qu'on arrive à faire semblant d'y croire.

quand à l'ex-patron de Bercy, coqueluche du MEDEF…

Sinon, z'avez raison, M. Fontenelle, à une nuance près.

Je crois que, comme on peut baiser sans amour, on peut voter sans désir.

Et voter socialiste, c'est accepter à l'avance de se faire mettre. Sans désir. Et surout (hélas!) sans plaisir. Qu'importe que le tube de vaseline soit étiquetté Fabius, DSK ou Pimprenelle.

Écrit par : arno | 17/11/2006

"chuis totalement bourré."
Dois-je en déduire, MAQJ'A, que tu ne t'abstiendrais QUE sous le regard sévère de Danton ?
En tous cas, me voilà rassuré. Soupir.
Mwarf!

Écrit par : Fleuryval | 17/11/2006

heu…

et je ne suis ni militant, ni sympathisant du PS

@b langlois

j'ai rêvé de l'effondrement de ce parti (sans laisser d'adresse) en 2002.

et puis rien.

rien à gauche.

rien à gauche de la gauche.

et dans l'entreprise de démolition

je doute que Ségolène réussisse là où Jospin a échoué.

mais j'aimerai me tromper

Écrit par : arno | 17/11/2006

ba
il reste plus qu'à voter à droite
ou à droite.

Écrit par : titi | 17/11/2006

Démocratiquement je veux dire.

Écrit par : titi | 17/11/2006

quelle demesure ds les commentaires sur les ondes et ds les journaux...on dirait qu'elle a gagné les elections présidentielles
elle n'a jamais gagné que le soutien et le ralliement de quelques centaines de milliers d'adhérents, donc de membres de sa famille, ce qui n'est pas quand meme un tour de force
je me demande bien pq on en fait tout un plat comme si c'était un truc insensé et révolutionnaire
des femmes ? il y en a eu d'autres candidates à l'election de la présidentielle.....
et maintenant elle n'est plus qu'une candidate comme une autre, ni plus ni moins
ses différences sont surtout dans le fait qu'elle a des idées ...opportunistes dirais-je

en tous cas ça clarifie les choses : je ne voterai donc pas PS


ce qui m'a fait étouffer de rire ce matin em me brossant les dents, c'est edith cresson sur france culture qui soutenait que royal avait des idées libertaires...si si !! et face à la perplexité de son interlocuteur, elle a ajouté ce magnifique : oui des idées libertaires au second degré"
comme quoi on n'a rien compris : il fallait prendre les propos de royal au second degré...

Écrit par : lesyeux | 17/11/2006

Ce sont surtout ses "idées" qui sont à prendre au second degré. En fait, le qualificatif "socialiste" de son parti est lui même un exemple de second degré.

Oh oui, Ségolène est libertaire! C'est ainsi que sont désignés les démocrates aux US, non? Alors oui, elle est même quasi révolutionnaire!

"Qu'est-ce que cette bande ? - Eh bien, des solitaires.
- Comment ? Par milliers ? Bons dieux, les mots s'altèrent ! »

(Palladas, traduit par M Yourcenar)

Écrit par : bert | 17/11/2006

On voit que les medias dominants la court etaient angoisses. Il y a plus qu'a esperer que l'hypothese de Bernard devienne realite, meme si personnellement j'y crois pas de trop...

Écrit par : ango | 17/11/2006

Allez zou, pouvez actualiser, y a un nouveau billet tout frais.
Un peu énervé, j'avoue.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 17/11/2006

Une lectrice de l'Express va voter pour Ségo, juste parce que c'est une femme : "ça va leur apprendre à tous ces mecs".

Le vote Ségo serait aussi un vote anti-phallocrates.

Comment débattre quand le choix se porte sur un tel critère ?

On peut tenter de répondre : "Oui, mais y-a d'autres femmes plus fréquentables qui se présente non ?"

Réponse qui tue : "Non mais Ségolène, elle a une chance de gagner elle".

Voilà. Fin du débat. C'est plié.

Écrit par : Fred., de L. | 17/11/2006

Sur le truc de l'argument faussement-cool / stupidement-sexiste "c'est une femme", assez absurde car elle n'est pas, de loin, la première femme en politique, j'en viens à me demander si, au-delà du fait qu'elle est parfaitement putassière avec ça en l'utilisant sans mesure, cet argument ne fonctionne pas parce qu'elle, elle correspond mieux que toutes les autres aux canons de la féminité (enfin, depuis son relookage, en tout cas).

Et ouais : elle joue à la "femme féminine", au contraire d'une Buffet, Aubry, MAM, et les autres : en gros, elle minaude... Et beaucoup s'y laisse prendre. Et ça me la rend encore plus antipathique !!

Écrit par : ko | 17/11/2006

Bonjour,
L'heure est à l'union au sein du PS puis rapidement avec nos partenaires à Gauche.
Comment imaginez-vous nos relations à venir avec le PC,verts,MRC.
Je crois savoir que tous les Chevenementistes ne soutiennent pas leur candidat.
Qu'en dites vous ?
amitiés socialistes,
Eloise

Écrit par : eloise | 18/11/2006

Oui, je sais, et c'est d'ailleurs cette remarque de Bourdieu qui me fera voter Ségolène l'année prochaine.

Il y a deux gauches, l'extrême, qui mène droit aux camps ; et l'autre, la modérée, la généreuse, qui croit au progrès mais aussi en l'individu et en l'initiative privée.

Peu désireux de me morfondre un jour dans un camp de redressement idéologique, comme on en trouve dans les régimes qu'ont soutenu ou soutiennent encore M. Fontenelle et ses amis, je choisis la gauche modérée.

Écrit par : mutin | 18/11/2006

Oui, voilà, tout comme le TCE devait être le rempart contre la barbarie des extrêmes, le vote PS est le rempart contre la barbarie gauchiste.

L'argument "c'est une femme" est déjà suffisamment fort. Inutile de ressortir les arguments anti-bolchéviques. D'abord parce qu'ils sont ringards, et que la ringardise à notre époque est sans doute ce qui est le plus impardonnable. Et ensuite parce qu'ils sont superfétatoires. Car "Ségo est une femme et qu'elle a une chance de gagner". Et qu'en conséquence tout le reste, "c'est de la littérature", comme on dit dans les milieux pas ringards.

Écrit par : Fred., de L. | 18/11/2006

@ Fred,

Mon argument sera devenu ringard lorsqu'il n'y aura plus aucun interné politique dans les pays se revendiquant de la gauche.

Je souhaite ardemment que ce jour arrive le plus vite possible.

Écrit par : mutin | 18/11/2006

Oui, et si Ben Laden se revendiquait de la démocratie, il faudrait déclarer la guerre aux démocraties ? En plus d'être ringard, t'es sophiste.

Écrit par : Fred., de L. | 18/11/2006

"Il y a deux gauches, l'extrême, qui mène droit aux camps ; et l'autre, la modérée, la généreuse, qui croit au progrès mais aussi en l'individu et en l'initiative privée."

Je le note soigneusement dans un joli petit carnet, pour les jours de pluie.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 18/11/2006

>mutin.

T'es sur que ton pseudo c'est pas plutot conformiste?

Écrit par : blob | 19/11/2006

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu