Avertir le modérateur

18/11/2006

Qu'est-Ce Que C'Est Reposant...

medium_IMG_0158.JPG

Commentaires

Bof, on doit s'y faire chier comme des rats !! Vive l'asphalte, le bitume et le monoxyde de carbone !!!!

Écrit par : Pif | 18/11/2006

Ben, t'as raison ! (Seb, pas Pif).
C'est presqu'aussi beau que la Creuse …

Écrit par : Bernard Langlois | 18/11/2006

Serait-ce l'Aubrac ?

Écrit par : Caroline | 18/11/2006

Ouais mais je suis sûr que tu peux même pas te connecter...

Écrit par : d3log | 18/11/2006

Ah ben c'est dommage que tu sois pas là!

Je viens d'en entendre une excellentissime sur France Inter, dans l'émission Rue des Entrepreneurs (c'est l'avantage de la radio, on peut écouter des insanités tout en faisant autre chose).

Une qui résonne bien avec ton brillant billet d'il y a deux jours.

Un éminent économiste du Cercle des Economistes nous dit : "La france est le seul pays européen dont les habitants rejettent majoritairement l'économie de marché. C'est ce qui explique pourquoi la France est aussi le pays ou la consommation d'anti-dépresseurs est la plus importante car il n'y a pas d'alternative"

Faire de ses opposants des cas psychiatriques, en voilà une idée qu'elle est novatrice!

Ils sont incorrigibles nos libéraux, tu les laisses un peu seuls, et ils te réinventent l'Union Soviétique (sans les soviets).

Écrit par : leopold trepper | 18/11/2006

Mais je suis là.
C'est pas parce que je balance une photo reposante que je suis parti (en Lozère.)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 18/11/2006

@ leopold trepper
C'est vrai que c'est mignon, ce que tu racontes.
J'aurais aimé entendre ça.
Ca m'aurait mis de bonne humeur pour le week-end.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 18/11/2006

Je recommande aussi « Rue des entrepreneurs » sur France Inter. Y'a ton copain Jacques Marseille, Séb.

Il est pas content du tout du tout. Il cite à l'appui de sa colère un sondage qui classe la France 20e quand on pose la question qui tue : « pensez-vous que l'économie de marché soit synonyme de progrès ? ». Seulement 36% des Français répondent OUI (les grosses boules pour Jacques Marseille, la joie hystérique pour moi quand j'ai entendu ça...).

Pour Jacques Marseille, ceux qui répondent NON sont en vrac des extrêmistes (de droite, de gauche, tous dans le même panier, pourquoi se faire chier) ou des absentionnistes, et dans leur globalité ce sont des gens – les cons ! - qui pensent qu'un autre monde est possible ! C'te bonne blague, quel bande de rigolos. Et c'est là qu'il explique que c'est parce que ces cons-là pensent qu'un autre monde est possible, qu'ils sont sous anti-dépresseurs (pas parce qu'ils sont au chômage, que le pays est une République bananière dirigée par des vieux cons, et que leur avenir et celui de leurs enfants s'annonce plutôt gris, non, pensez-vous ! Mais parce ce sont des gros utopistes border line ! Bien fait pour eux, tiens !)

Y'a comme un truc qui moi me chiffonne c'est que la bande de rigolos un peu toc-toc est quand même vachement MAJORITAIRE dans le pays... hein, Jacques Marseille ?!! Et d'ailleurs, quand j'y pense c'est le genre de sondages avec des gros gros chiffres qui en imposent que j'ai lu nulle part. NULLE PART. Quel dommage de... pas pouvoir se compter !!

Le truc vraiment marrant c'est quand Jacques Marseille a rappelé que le gouvernement Jospin a été le plus à droite de tous les temps. Il a dit aussi que les politiques de droite et de gauche ne se distinguaient plus guère (et c'est lui qui le dit !), que OK la gauche essayait de se la jouer encore en apparence un petit peu politique keynésienne de relance par la demande, mais que tout semblait bientôt pouvoir s'arranger (ça j'adore ! Comprendre la Pimprenelle du Poitou devrait nous arranger ça en 2/3 cueillères de Pascal Lamy...).

Cela dit, il n'a pu s'empêcher de faire ensuite une autre petite crise de calgon en hurlant que y'en a vraiment marre que les soc ne crient pas sur tous les toits qu'ils sont tous pour l'économie de marché, bordel !(putain, il se rend pas compte, là, le Jacquot, qu'il est en train de flinguer la campagne de Ségolène qui est de droite et qui consiste à nous endormir avec des paraboles vaguement de gauche, il se rend pas compte !!! Bien sûr que le seul Dieu auquel croit Ségolène, c'est le Marché, mais chuuuuuuuuuttttt, faut pas le dire ! Quel neuneu, ce Jacques Marseille ! Décomplexé, OK, mais faudrait peut-être voir à les gagner d'abord, les élections... et si possible grâce à quelques utopistes égarés assez planants pour voter pour Pimprenelle...)

Cette émission est un pure bonheur. Déjà qu'hier sur Europe 1, Ségolène s'est fait laminer par tous les auditeurs qui ont dénoncé sa com permanente, ses paraboles grotesques, la fragilité des ses idées et son autoritarisme caché. Leslie Varenne n'a quasiment rien eu à ajouter... les auditeurs (tous de gauche en plus) étaient parfaits. PARFAITS. Et aujourd'hui, Jacques Marseille nous fait découvrir que les Français emmerdent l'économie de marché.

Encore, encore, encore !!!

Filez donc écouter l'émission :
http://www.radiofrance.fr/franceinter/em/ruedesentrepreneurs/

Donc, je résume, Sébastien, ce soir à 18H, tu auras donc 2 bonnes raisons d'être énervé : Eric Le Bushé et... Jacques Marseille (Monsieur Another World (than mine) is impossible). Tu vas être trop chiant ;-)

Écrit par : Anne | 18/11/2006

Si tu y tiens absolument: http://www.radiofrance.fr/franceinter/em/ruedesentrepreneurs/

Ils balancent leurs meilleures vannes dans le premier quart d'heure...

Écrit par : leopold trepper | 18/11/2006

@ leopold trepper
Et en même temps, je te rappelle, parce que je sens chez toi une tendance à l'oublier trop souvent, que:

"Il y a deux gauches, l'extrême, qui mène droit aux camps ; et l'autre, la modérée, la généreuse, qui croit au progrès mais aussi en l'individu et en l'initiative privée."

Ainsi qu'il vient d'être dit en commentaire sur un autre billet.
J'aimerais assez que tu cultives un peu mieux ta croyance en l'individu et en l'initiative privée, là je crois que tu t'es fourvoyé sur la voie du Goulag.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 18/11/2006

Et n'oubliez pas que la social-démocratie, si ça plait aussi peu, c'est parce que, en fait, "c'est la vérité". Donc forcément...

Écrit par : mc | 18/11/2006

Leopold

merci pour ça:

Un éminent économiste du Cercle des Economistes nous dit : "La france est le seul pays européen dont les habitants rejettent majoritairement l'économie de marché. C'est ce qui explique pourquoi la France est aussi le pays ou la consommation d'anti-dépresseurs est la plus importante car il n'y a pas d'alternative"

je vais faire une petite incise, une petite place dans mon livre à moi que je termine, pour cette "pensée"

Écrit par : christian lehmann | 18/11/2006

Oui, ça serait dommage de laisser perdre un si magnifique aphorisme.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 18/11/2006

Intéressante émission en ce moment sur France Culture sur les valeurs de la gauche. Le socialisme en tant que sécularisation du christianisme.

Écrit par : Mathieu | 18/11/2006

Dans 5 mois on vote pour l'avenir du pays, et je n'ai aucune envie de me voir obliger de choisir (et en l'occurence je ne le ferai pas) entre Ségo et Sarko, qui nous ont tous les 2 concocté la même bonne vieille soupe libérale bien dégueu qu'on nous ressert maintenant depuis trop longtemps.

Alors, j'appelle toutes les bonnes volontés à devenir ces petites fourmis qui s'étaient mises en branle pour le NON et qui cette-fois ont de nouveau beaucoup de pain sur la planche. On doit convaincre, rallier, dénoncer. Aller contre les médias.
D'autant que je viens de lire les extraits de la presse de ce matin au sujet de Ségo. Ils sont "dithyrambiques" selon les mots mêmes de l'AFP... Les journalistes sont une nouvelle fois à côté de la plaque, complètement émerveillés par la dame blanche du Poitou, même s'ils gardent un oeil sur leur autre idole de la place Bauveau. Ils rêvent de ce second tour qui mettrait, ENFIN, la France "dans le rang", "dans les clous européens"...

Bon courage !
Une petite fourmi anti Sarkolène, parmi des millions
www.levraidebat.com

Écrit par : Appel aux petites fourmis anti Sarkolène | 18/11/2006

J'en ai plein des comme ça.
Tu me demandes. Un tour dans mon jardin. Et hop!
;-)

Écrit par : Le Monolecte | 18/11/2006

Leopold, veux tu m'épouser????

Le type qui cause dans le poste ce matin sur les antidepresseurs, c'est une de mes tetes de turc, j'ai nommé Jacques Marseille. merci de me donner un bâton supplémentaire ;-)

Écrit par : christian lehmann | 18/11/2006

non, c'est pas vrai! J'avais même pas remarqué que c'était lui!

Aprés tout peu importe le flacon (parlant), pourvu qu'on ait l'ivresse (libérale).

Écrit par : leopold trepper | 18/11/2006

y avait que marseille sans cohen ?????
pfffffffff petit budget ...
pasque chez calvi, t'as droit aux deux ... aux laurel et hardy de l'économie française ...
moi je regarde toujours calvi ... l'a des zexperts pour tout ... intermittents du spectacle bénévoles les mecs ....
Par contre, je trouve un petit coté "désir d'avenir" dans la tof de SF ... peut être le ciel ??? gaffe de pas finir ségol'atre ...

Écrit par : les marques du plaisir | 18/11/2006

Ah bon ? Ben je suis bien contente d'en prendre, des anti-dépresseurs,... ça me situe du bon côté de la barrière !

Sinon, au sujet de la photo de Seb, je trouve assez marrant que certains en déduisent qu'il est FORCÉMENT déconnecté...
En dehors du fait que l'action-même de la poster prouve le contraire, il serait temps qu'on sache que la cambrousse est ADSLisée depuis des lustres...
Tiens... là... j'ai le Gabizos sous les yeux, je peux même vous dire qu'il a NEIGÉ et qu'il est tout blanc pour la première fois... même s'il fait beau et 18° au compteur...
Rien à voir avec le tremblement de terre qu'on a ressenti même ici à 30 bornes de l'épicentre et qui m'a empêché de dormir de la nuit vu que j'attendais les répliques... ;))))

C'était la minute non-nécessaire du week-end...

Écrit par : Grabuge | 18/11/2006

Je trouve inadmissible que des gens, de plus qui ne vont pas voter (et à fortiori pas pour Sarkolène) aient le droit de voir des paysages aussi magnifiques ! SCANDALE ! Je vais écrire à Georges Frêche pour qu'il dénonce ce fait ! On va faire une consultation interne sur le sort qui te sera réservé seb, et je te garantis que je suis déjà en train de bourrer les urnes !

Bon week-end les amis

Écrit par : Bruno Lamothe | 18/11/2006

Sur la photo, c'est le Tarn, encore petit (mais costaud), sur le Mont-Lozère. En dessous, pas très loin, y a mon village, mais là pour tout vous dire ch'suis solidement calé à Paris 12, à la maison.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 18/11/2006

dans ton village il y aurait pas une auberge où Jeannot sert des colombetta aux initiés ?

Écrit par : malu | 18/11/2006

C'est joli la Lozere, mais ca vaut pas l'Aveyron. :-D

Écrit par : IznoPreum's | 18/11/2006

De mon fond de Gironde à toucher le Lot et Garonne d'un lancer de cailloux, là où l'ADSL est venu se poser un matin de septembre en même temps qu'un héron gris sur l'étang en face de chez moi, je riais, un peu triste.
Pourquoi me direz-vous?
Simple. J'ai traîné mes souliers au PS pendant 5 ans et quand j'ai compris que les motions que l'on faisait remonter à la fédé n'étaient jamais prises en compte, que nos idées, idéaux ringards étaient balayés d'un revers dialectique...stop,je vous raconterai...j'ai dit adiou!
Et mes vieux camarades qui sont restés et ont voté Fabius dans un élan de "gauche" et donc qui ont perdu se retrouveront lors de la campagne présidentielle les seuls à aller coller les affiches, à faire les marchés du coin pendant que les bobos du PS regarderont d'un air dubitatif les courbes des sondages et règleront les détails des législatives au sortir de la messe.
Je crois que celle-ci est dite.

Écrit par : GPMarcel | 18/11/2006

@ IznoPreum's

On va la jouer régionaliste borné et te sortir que les Pyrénées étaient plus que sublimissimes tous ces derniers jours... incendie des couleurs des hêtres allié au vert sombre des sapins, lavande mordoré des crêtes, et même neige couronnant comme de la Chantilly les sommets à partir de 1000 mètres...
Et toc !
Bon... on va peut-être arrêter de vanter nos berceaux mutuels parce que les parigots-têtes-de-veaux et leur périph vont commencer à tirer la tronche...

Une couche de plus... aujourd'hui, ciel de porcelaine et 19° en pic... je sais... vous me haïssez, là... mais j'ai l'habitude ! ;)

Ah si ! Une couche de plus encore... demain, je fais une paella royale valenciana à mes vieux...
Nyark ! Nyark ! ;)))))))

Écrit par : Grabuge | 18/11/2006

@Seb,
Sur ta photo...
Au beau milieu de cette nature, une république a pondu un oeuf...
Bien sûr, l'homme, curieux comme toujours, voudrait bien savoir qu'est-ce qu'il y aurait à l'intérieur...
L'éclosion aura lieu bientôt, dans si mois, il faut pas se presser.
Regardez la nature sans cet oeuf (intrus ?)... Je suis toujours étonné qu'une photo de mère nature décèle autant de politique ! La nature serait-elle politisée par essence ?

Écrit par : younes | 18/11/2006

Vous voulez vraiment vous reposer ? Ok, je vous emmène !

EDEN

L’idée que j’ai du bonheur tiendrait toute sur un timbre. Mais je vais quand même vous ouvrir le préféré de mes édens – et les années qui s’entassent m’en chassent, si j’y retourne c’est avec, mordant la joie des retrouvailles, la nostalgie du fantôme incapable de dire adieu une fois pour toutes à ses lieux d’élection, et poigné de plus en plus par le sentiment qu’eux demeurent quand mon temps meurt.

Soit une vallée, indemne de fer et ciment : ni pylônes, ni bâtisses ou autres marques d’une civilisation s’assoyant sur la nature sans la regarder, sans même imaginer qu’elles pourraient se marier. Tout y est réduit. La rivière la déchirant délicatement, passant à gué devant le Rocher des Amoureux (bel escarpement où un soir de fin d’été je vins lire des poèmes apollinariens en plaisante compagnie, nos regards émus tirant des bords d’optimisme vers l’horizon). Les bois habillant ses hauts revers d’une fourrure verte, parfois noire parfois bleue (Chance, je ne l’ai jamais vue sous le gris des ciels de mauvaise saison), quel malheur l’année où un simplet les incendia, que les paysans furieux du lieu auraient bien brûlé aussi. La ferme abandonnée, tournant en squelette mangé d’orties et de ronces, près d’un serpent de route desservant aussi un certain moulin à eau retraité au pied des murs blanc sale de son château d’opérette. (Le meunier, un peu Cadet Rousselle, avait deux maisons : si la plus vieille fait encore mine de veiller au grain tout près dudit moulin, la moins vieille s’est écartée de l’eau et des importuns dans le bois proche, et il m’a plu d’apprendre qu’elle appartient maintenant à des amis).

Vous n’y serez arrivé qu’après avoir traversé un bon gros village, changé brusquement de siècle avec un chemin sommairement goudronné plongeant ses ondulations dans le sombre de l’épaisse verdure, et longé l’étang calme que garde un héron secondé par quelque discret martinet jetant ses éclairs turquoise sur des poissons impuissants. Ne cherchez pas tout seul sur son bord droit la fée Carabosse en son rocher, vous ne la trouverez point et pourrez croire que, lassée d’attendre son Merlin l’amoureux, la dame est partie à jamais au ciel des sorcières.

Tant d’enthousiasme naïf pour une carte postale comme on en voit cent et mille, pour un paysage si menu au regard de ceux que les voyages m’ont offerts par la suite ? Oui. J’y ai vécu à divers âges de ma vie des bonheurs simples dont je garde le secret, de ceux, amours-amitiés, dont il est parfois crève-cœur d’y penser – fût-ce le seul temps fugace de ce que vous venez de lire.

Écrit par : Jean Dupont | 18/11/2006

Bon... allez... je suis bonne© façon Haroun el Poussah...
Je vous offfre le site d'un copain de mon coin...
http://www.vathvielha.com/

C'est très exactement ce que j'aurais de ma fenêtre avant le café qui tue et avant de sortir la tartera pour la paella de demain midi...

Et pour les chieurs, je signale que la fédé locale était fabusienne et pas ségoliste !
Bon... entre la peste et le cholera, je comprend que certains s'en foutent (dont moi)...
N'empêche que TOUTE la cambrousse n'a pas voté Ségolène comme on tend à vous le dire...
Et puis être parigot et se retrouver majoritairement strauss-kanien, je ne vois pas trop la plus-value...
Déjà que ces pauvres avaient voté majoritairement pour le OUI au TCE !
On va pas les enfoncer outre mesure.... ce ne serait pas charitable...

Écrit par : Grabuge | 18/11/2006

Merci Grabuge. Je vais envoyer le lien à mon beau-frère qui a traversé les Pyrénées d'est en en ouest en solo et en trois ans. Connaissez-vous le livre "Bergers contre le ciel" ?

Écrit par : Jean Dupont | 18/11/2006

Merci pour le site dame Grabuge...
En ce moment j'écoute une berceuse qui y colle à merveille. c'est vrai qu'elle est bretonne et donc loin de la poésie béarnaise reprise par l'objectif du photographe. A propos, franchement, je suis fortiche pour un parigot-tête-de-veau qui vient de débarquer de son bled sud med, je parle de la Bretagne et du Béarn, alors que pour les placer sur la carte je commettrais des incertitudes de quelques centaines de kilomètres, pas moins...
Ah oui, la berceuse s'appelle 'Marzin Enn E Gavell', je ne sais pas ce que cela veut dire. Et ce commentaire ne porte pas d'arrières pensées, ne faites pas d'associations !!!

Écrit par : younes | 18/11/2006

Références de la berceuse, Younes ?

Merci.

Écrit par : Jean Dupont | 18/11/2006

Enfin une photo sans Madame Royal dessus.Merci

Écrit par : luka | 19/11/2006

J'ai enlevé un commentaire de gerard, qui venait troubler un peu cette douce quiétude...
Merci, Grab, Jean D., younes...

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 19/11/2006

grabuge, ils cherchent un medecin dans ton bled? ;-)

Écrit par : christian lehmann | 19/11/2006

@Jean D et Bonjour à tout le monde
Vous voyez bien qu'elle a de l'effet, cette berceuse;-)
Je me suis endormi comme un loir.
La berceuse est chantée par Anne Auffret et je l'ai trouvée sur le CD "Les berceuses du monde entier" édité par France Inter et Gallimard Jeunesse, il y a un livre aussi avec où vous trouverez le texte des berceuses en langue originale et la traduction qui va avec. C'est très beau.
Belle journée

Écrit par : younes | 19/11/2006

Nouveau billet.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 19/11/2006

Il semble que cette note n'ait pas reposé beaucoup de monde. N'aimerions nous vivre que dans l'agitation et la foule ?
(Et j'ai écrit ça sans avoir lu la rafale, sincère ou ironique ou les deux de Pif Renaud.)

Car revoir la photo que SF a placée en exergue (moi aussi j'ai pensé à l'Aubrac) me donne un sensation de presque malaise : pas un humain et pas une trace d'humains dans ce paysage aussi beau et serein qu'austère, austérité que n'a heureusement jamais mon Eden.

(CL et LT : pour le mariage, ok si c'est là-bas.)

Écrit par : Jean Dupont | 19/11/2006

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu