Avertir le modérateur

04/12/2006

L'Homme Dont Un Flic Est Le Prophète (Encore Une Affaire De Caricature)

medium_hp_scanDS_6124818438.jpg

Ce dessin gentillet a été publié en novembre dans le magazine "Pote à Pote", subventionné par des fonds publics.

Un flic demande ses papiers à un gamin, qui lui répond: "Carte d'identité ou carte d'électeur?"

Ce dessin a souverainement déplu à Jérôme Rivière, député des Alpes-Maritimes, qui a saisi, après l'avoir découvert, la Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l'Egalité, comme l'a révélé "Nice-Première" (1).

Du point de vue de Jérôme Rivière, "ce dessin véhicule une image caricaturale et diffamante de la police: agressive, prête à utiliser la force brutale et menaçante envers les jeunes".

Je vous jure que c'est pas une blague.

Jérôme Rivière ajoute que la discrimination ethnique entre les deux personnages participe à ancrer, dans l'esprit des lecteurs de "Pote à Pote", l'idée que le racisme gangrène notre police.

D'après Jérôme Rivière, "ce dessin ne manquera pas d'être compris comme un message "anti-blancs" et "anti-flics"", puisque "les membres des forces de l'ordre, selon l'auteur du dessin, montrent une forte agressivité vis-vis d'un jeune français présenté volontairement comme membre d'une minorité visible", observe "Nice-Première".

Dans l'univers joli de Jérôme Rivière, il est impensable que les "forces de l'ordre" puissent faire montre d'une quelconque agressivité, au moment de soumettre Mouloud à son contrôle d'identité quotidien.

Dans l'univers, nimbé d'une douce lumière bleutée, de Jérôme Rivière, le flic est toujours d'une exquise délicatesse, dans ces moments-là.

Clichy-sous-Bois?

Connais pas.

Jérôme Rivière, c'est un peu Oui-Oui Au Pays Des Gentils Keufs.

BAC, Jérôme Rivière croyait que ça voulait dire: Bisounours Aime les Câlins.

Je rigole, je rigole, mais qu'on ne se méprenne pas: Jérôme Rivière n'est pas l'un de ces tristes censeurs qu'on entend ces temps-ci mugir dans nos campagnes.

Ouf.

"La caricature est une forme de libre expression que notre pays doit respecter et que je défends", a-t-il même précisé.

Nous voilà totalement rassuré(e)s.

Le fait est: quand le député UMP (comme de juste) Xavier Lemoine s'est laissé aller à formuler quelques menues considérations iconoclastes sur les musulmans ("ça sera eux ou nous, s'ils gagnent, on est morts"), Jérôme Rivière n'a pas saisi la Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l'Egalité.

Jérôme Rivière est donc bel et bien, exactement comme Florent Pagny, l'ami de notre liberté de penser - sauf en certaines occasions: il tolère mal qu'on puisse représenter un fonctionnaire de police sous des traits autres qu'avenants.

"Ce n'est pas dans les missions des associations soutenues par des fonds publics de porter atteinte tant à l'Etat dans l'exercice de ses mission régaliennes qu'au fondement même de notre société en activant un mouvement raciste anti-blancs et anti-flics".

Explique-t-il sans rire.

Jérôme rivière réagit donc un peu (beaucoup) comme les musulmans rugueux qui ont esté en justice après la publication des caricatures de leur prophète.

Les uns ne supportent pas qu'on représente Mahomet - l'autre veut bien qu'éventuellement on dessine un policier, mais uniquement sous les traits d'un gentleman farmer aux petits soins avec ses clients.

Jérôme Rivière, dont un flic est ici le prophète,
aimerait, si je comprends bien, couper les vivres aux infidèles qui auraient l'outrecuidance de blasphémer contre la police.

Curieusement, la presse a totalement occulté la démarche de Jérôme Rivière, et (surtout) les professionnels de la pétition, qui mettent généralement un peu moins d'une seconde à sortir leurs stylos, restent, sur ce coup, totalement silencieux: Alain Finkielkraut n'a rien dit encore de cette nouvelle affaire de caricature.

Il est vrai que lui-même se désolait jadis, en des termes qui rappellent d'assez près ceux de Jérôme Rivière: "Quand "les Guignols de l'info" présentent Sarkozy comme un raciste vomissant les Noirs et les Arabes, personne ne réagit".

C'est pas juste...



(1) Dans un papier signalé par rezo.net.

Commentaires

prems ...
(mais j'ai pas encore lu)

Écrit par : Philippe, Paris | 04/12/2006

Ben, en plus c'est un gentil flic à képi, à l'ancienne …
Il en existe encore des comme ça ?

Écrit par : Bernard Langlois | 04/12/2006

Jerome Rivier, Jerome Riviere, c'est pas le brave Député du CNI qui a porté plainte contre Estrosi pour bourrage d'urnes ? Ce n'est pas le grand copain de Vanneste (ami reconnu de la cause gay) ? Ce n'est pas lui qui PLEURAIT aux obseques de Marie-France Stirbois ? Ce n'est pas le grand pote de Jacques Peyrat ? Ce n'est pas lui qui traitait les militants anti-CPE de dégénérés ? Ce n'est pas celui qui demande un référendum sur le culte musulman, quand meme ? Siii ?? roooooo

Écrit par : Bruno Lamothe | 04/12/2006

Culte musulman : Jérôme Rivière veut un référendum




A la suite de la tenue de la première réunion du comité de pilotage sur l’implantation d’un lieu de culte musulman à Nice Jérôme Rivière député UMP-CNI se déclare "surpris" que le maire ne soit "pas hostile à la création d’une grande mosquée à Nice".

Une "annonce qui tranche singulièrement avec les prises de position précédente de Jacques Peyrat". Le député "souhaite que la municipalité s’engage à consulter les niçoises et les niçois par référendum local avant qu’une décision ne soit prise".

Il se déclare "opposé" à "une mosquée avec ses minarets, étendards d’un islam conquérant" soulignant que " les niçois [sont] inquiets des effets directs de l’islam à l’école, dans les administrations, mais aussi de sa conquête de la rue et de la vie de tous les jours".

Écrit par : Bruno Lamothe | 04/12/2006

Je vais apporter un peu de contradiction
- pas trop, pas trop : un poil de mouche -
mais je trouve que ce dessin n'est pas toptop - dans l'idée je veux dire, je ne parle pas du trait.

Monsieur Rivière ne fera pas un grand fleuve et son indignation est incongrue pour le coup - hors de proportion.

Mais
si je regarde dans le détail le dessin,
je le trouve très manichéen et très oui-oui au pays des monsieursenbleuquicrienttous pendant que nous on est de bons et gentils citoyens.

ça ne prête pas à immenses conséquences. Cela dit, un dessin où çui-là il est gentil çui-là il est méchant, surtout dans un contexte de tensions entre les gentils et les méchants, je sais pas, je trouve pas ça supermalin...

Sûr, à la fin, que Monsieur Rivièr en profite pour foutre un peu plus le bordel, pour faire monter la rage et dire ensuite :
"voyez, voyez je vouzavais bien dit que ce sont des sauvageons"
avec des sanglots dans la glotte et des yeux pleins de larmes.

Seulement, au départ, il faut être un peu circonspect. Il ne faut pas donner d'os à ronger aux chiens stupides.

Écrit par : Titi | 04/12/2006

Les députés devraient laisser ce genre d'actions aux différentes associations qui adorent se charger de ce genre de cause, et plutôt bosser pour leur circonscription. Des fois, aussi ils ont besoin de se rendre un peu plus médiatiques. Et l'excuse de la subvention publique pour critiquer le contenu d'un journal c'est vraiment lamentable.

Écrit par : carole | 04/12/2006

Je vais apporter un peu de contradiction
- pas trop, pas trop : un poil de mouche -
mais je trouve que ce dessin n'est pas toptop - dans l'idée je veux dire, je ne parle pas du trait.

Monsieur Rivière ne fera pas un grand fleuve et son indignation est incongrue pour le coup - hors de proportion.

Mais
si je regarde dans le détail le dessin,
je le trouve très manichéen et très oui-oui au pays des monsieursenbleuquicrienttous pendant que nous on est de bons et gentils citoyens.

ça ne prête pas à immenses conséquences. Cela dit, un dessin où çui-là il est gentil çui-là il est méchant, surtout dans un contexte de tensions entre les gentils et les méchants, je sais pas, je trouve pas ça supermalin...

Sûr, à la fin, que Monsieur Rivièr en profite pour foutre un peu plus le bordel, pour faire monter la rage et dire ensuite :
"voyez, voyez je vouzavais bien dit que ce sont des sauvageons"
avec des sanglots dans la glotte et des yeux pleins de larmes.

Seulement, au départ, il faut être un peu circonspect. Il ne faut pas donner d'os à ronger aux chiens stupides.

Écrit par : Titi | 04/12/2006

Avec Google j'ai lancé une recherche avec les mots "Jacques Rivère caricatures"
Et qu'est-ce qu'on trouve sur son propre site : http://www.jerome-riviere.fr/article.php3?id_article=96

" 2 février 2006 ... La publication dans un journal danois de caricatures de Mahomet a incité le député Jérôme Rivière (UMP) à lancer jeudi un appel à la presse européenne pour qu’elle les publie, ... M. Rivière estime qu’il en "va de la dignité de notre culture et de nos valeurs européennes de réagir avec fermeté". Pour lui, la presse de l’UE "ne peut céder à un quelconque chantage" et doit "être unanime pour défendre le droit à la liberté d’expression, le droit à la caricature, le droit à la laïcité, le droit à l’athéisme et à l’agnosticisme".


Je vous conseil vivement de vous balader sur son site. Ce type est très grave : soutient à Philippe De Villiers, Homage à Marie-France Stirbois, Couplet anti-grève, Opposition à la création d'une mosquée à Nice, ...

Écrit par : Philippe, Paris | 04/12/2006

Tartuffe's not dead!

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 04/12/2006

@ Carole, voui, mais le probleme est bien là, c'est qu'en fait il se bat pour la garder, sa circonscription, vu qu'il n'a plus l'invetsiture de l'UMP, vers qui peut-il se tourner, ce breve homme, dans une région pas vraiment anti-FN ??? hummmm ????

@ Philppe : Gare aux mauvaises fréquentations !

Écrit par : Bruno Lamothe | 04/12/2006

Mmm… et « ce dessin véhicule une image caricaturale et diffamante des jeunes : agressive, prête à utiliser la force brutale et menaçante envers la police » ?

Écrit par : Précaire | 04/12/2006

@ S. Fontenelle
Pourriez-vous éviter de stigmatiser inutilement les "flics" comme vous dites (moi je dis les policiers) dont l'immense majorité est irréprochable et dont beaucoup sont de gauche, vous semblez l'oublier. Ce ne sont pas les agissements de quelques uns, qu'ils soient "black",
"beurs" où "flics" qui doivent conduire à jeter l'opprobe sur les autres. Vous faites exactement ce que vous passez votre temps à dénoncer. Un peu de cohérence svp à moins que vous ne revendiquiez une certaine mauvaise foi, ce qui est me semble le cas.
Le Jérôme Rivière que vous prenez pour cible est dans le même registre que vous! Théâtre où plutôt guignol?

Écrit par : François de Souche | 04/12/2006

@ Bruno
Tu veux surtout dire dans cette région (même ville) où tous les cadres de l'UMP ont eu des rapports particuliers avec l'extrème droite.

Écrit par : carole | 04/12/2006

Ce député vehicule une image carricaturale et diffamente de la politique: sectaire, prete à utiliser tout les pretextes pour faire parler de lui et menaçante envers les "minorités"

Écrit par : kotédiwa | 04/12/2006

C'est vrai c'est vraiment pas juste, mais le dessineux il aurait pu mettre j'sais pas moi un flic Gouadeloupéen, ou un fils de harki ha non tiens une fille de harki en uniforme. Et d'ailleurs je la verrai bien cette meuf tendre le petit papier du tribunal, certifiant de sa condamnation.! Monsieur Frêche vous devez me suivre. Ordre du parquet! Alors là!

Écrit par : martingrall | 04/12/2006

ecoutez il a quand même le courage de risquer le ridicule cet homme

Écrit par : brigetoun | 04/12/2006

Ouah, l'aut' guignol, comment qu'y t'as traité de "rivière". Eh, même pas vrai, c'est çui qu'y est qui s'touche.

Écrit par : Pescade | 04/12/2006

Jérôme Rivière, c'est le même homme qui déclarait trnaquillement : "les terroristes qui frappent Israël se sont exposés, et ont exposé les populations qui les hébergent ou qui les subissent à de légitimes représailles." Notez le mot "représaille"... http://olivierbonnet.canalblog.com/archives/2006/07/17/2305847.html

Écrit par : Olivier Bonnet | 04/12/2006

Et le mot légitimes ;-)

PS : vu, Seb !

Écrit par : Olivier Bonnet | 04/12/2006

Ouiii, c'est bien le meme !

Écrit par : Bruno Lamothe | 04/12/2006

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu