Avertir le modérateur

11/12/2006

Je Ne Suis Pas Raciste: Je Trouve Juste Qu'Il Y A Trop De Noirs, Et Qu'Ils Devraient Arrêter De Jouer Avec Leur Bite

medium_racisme.jpg

Ah ben tiens.

Je l'aurais parié: Pascal Sevran n'est "pas raciste".

Alain Finkielkraut, non plus.

Hélène Carrère d'Encausse, non plus.

Georges Frêche, non plus.

Au fond, l'époque est pleine de gens qui dégueulent des ignominies racistes, mais qui, pour autant, c'est eux qui le disent, ne sont pas du tout racistes - qu'allez-vous donc imaginer.

Du coup, pas question de les sanctionner: à quoi bon, au nom de quoi, je vous le demande - puisqu'on se tue à vous répéter qu'ils.

Ne.

Sont.

Pas.

Racistes.

Alain Finkielkraut, en novembre 2005: "Y a quand même beaucoup de noirs dans l'équipe de France de football, si on dit ça en France on va en prison, mais la vérité c'est que tous ces noirs, ça fait ricaner toute l'Europe".

Sanction?

Alain Finkielkraut officie toujours sur France Culture. ("Le Point" a souligné qu'il n'était, bien évidemment, pas du tout raciste.)

Hélène Carrère d'Encausse, novembre 2005: "Ca serait quand même bien qu'on puisse compter les noirs et les juifs à la télé, sans qu'automatiquement des salauds staliniens montent sur leurs grands chevaux".

Sanction?

Hélène Carrère d'Encausse est toujours académicienne. ("Le Point" a souligné qu'elle n'était, bien évidemment, pas du tout raciste.)

Georges Frêche, novembre 2006 (les mois de novembre sont meurtriers): "Il y a quand même beaucoup de noirs, dans l'équipe de France de football - comme le constatait fort justement, il y a un an, un philosophe de renom".

Sanction?

Georges Frêche est toujours au Parti "socialiste".

Alors que je vous dise.

J'en ai ras le c**, de ce foutage de gueule (devenu) permanent.

Marre, que n'importe quel "penseur" à deux balles puisse désormais, impunément, cracher sa haine, puis, tout de suite après, courageux mais pas téméraire, se récrier, sous les applaudissements de ses pairs, que non, voyons, pas du tout, c'était pas de la xénophobie, c'était pas du racisme, lisez-moi-je-vous-prie-avant-de-me-condamner, lisez-je-vous-prie-non-ce-que-j'ai-dit-mais-ce-que-je-vous-dis-que-je-voulais-dire-au-lieu-de-me-déférer-devant-le-tribunal-de-la-pensée-correcte.

C'était pas méchant, voyez-vous?

C'était même drôle, voyez-vous?

Juste une plaisanterie, histoire de rigoler un peu avec les bamboulas.

Juste un petit commentaire, comme ça, en passant, pas de quoi fouetter un chat, c'est quand même chiant, dans ce pays, qu'on ne puisse plus tranquillement lâcher quelque étron sur les bougnoules, sans qu'aussitôt se récrient les bien-pensants!

Halte au politiquement correct!

Non aux ligues de vertu!

Laissez-nous s'il vous plaît casser du crouille, du feuj ou du renoi!

De l'audace, que diable: qu'on nous laisse briser les tabous de l'égalitarisme crypto-soviétique!

Qu'on nous laisse libérer la France de l'abominable tyrannie anti-raciste - qui a déjà fait tellement de morts!

J'en ai ras le c** de ce discours puant que nous avons laissé prospérer, à force de tout laisser passer.

De ne jamais réagir.

Commentaires

prem's

Écrit par : matthieu | 11/12/2006

preums!
@sebastien
juste merci pour ce plaisir quotidien de te lire

Écrit par : bose | 11/12/2006

Un bémol, cependant : j'aime beaucoup Marina Carrère d'Encausse, la fille de sa maman...

Et Hélène Carrèe d'Encausse n'est pas une "simple" academicienne, elle est "Secrétaire Perpétuelle" (rien que de l'écrire, j'en frissonne) et elle a succédé a un autre non-raciste et non-réac : Maurice Druon...

Écrit par : Bruno Lamothe | 11/12/2006

Pas prems.
Pour moi, il devient hebdromadaire passque je bosse trop (;-) à titi).

Écrit par : Frédéric Supiot | 11/12/2006

Notre ami jojo le septimane (alias Georges Freche) a écrit a la présidente du Tribunal Correctionnel qui devait le juger pour injures raciales contre des Harkis. Oui, parce qu'il ne pouvait pas venir, c'est pour le commun des mortels, ca...

Bref : "Le terme de sous-hommes est sorti sous la colere, je voulais dire minus, ou minables"...

J'espere que ce ne sont pas ses avocats qui lui ont dicté cette lettre d'excuses...

Écrit par : Bruno Lamothe | 11/12/2006

page 17 du livre de sevran:"paris 5 décembre:le branquignol en chef des conseillers verts a la mairie de paris éxige que l'église st nicolas du chardonnet soit transformée en dortoir pour les sans papiers.Il faut avoir l'ame bien basse pour ordonner la transformation des bénitiers en bidets."

Écrit par : matthieu | 11/12/2006

Vous êtes de mauvaise foi ! Hélène Carrère d'Encaustique plaidait seulement pour une amélioration de l'enseignement du calcul mental dans les écoles publiques des quartiers "sensibles". Et dans ces quartiers, faut du concret à ces jeunes en décrochage, donc compter les noirs et les juifs c'est juste un exercice pratique susceptible de les motiver. C'est tout :-)

Écrit par : Luc | 11/12/2006

Carrère d'Encaustique!
:-)))))))))))))

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 11/12/2006

@ Seb : Tu es en train de puiser dans mon stock de vannes pourries, c'est pas sympa ! ;-D

Écrit par : Bruno Lamothe | 11/12/2006

Bon, ils le disent, avec mépris, arrogance et connerie.

je ne suis pas favorable à la censure, tout doit pouvoir se dire, à condition que l'on ai aussi la possibilité de réagir.

le problème est là, qu'au niveau des médias dans leur ensemble, et des politiques, il y ait si peu de réaction.
pire, que leurs propos soient étalés sans la moindre critique dans les journaux, voir même repris, justifiés, expliqués.
Donc il faut réagir, lutter, systématiquement.

La parole haineuse et raciste devrait se discréditer d'elle même.
Comme un étron qui se délitère dans l'eau des chiottes.
Parce que ce n'est rien de plus.

Mais lutter ne veut pas dire faire taire en censurant, lutter veut dire expliquer pourquoi le propos tenu est indigne.

Le dénoncer, sans relâche, comme Seb et d'autres le font.
ne rien laisser passer.

"Autorisez toutes les opinions, nous saurons reconnaître les nôtres, nous les combattrons, nous apprendrons à annuler la force attractive des nuisances (...) Nous les combattrons par la seule critique qui puisse les éradiquer: en pensant par nous mêmes..."

faire en sorte que tous puissent penser par eux-mêmes

Écrit par : céleste | 11/12/2006

zut, j'ai oublié, la citation est de Raoul Vaneigem "Rien n'est sacré, tout peut se dire"

sorry

Écrit par : céleste | 11/12/2006

"Laissez-nous s'il vous plaît casser du crouille, du feuj ou du renoi!"

Et à ce propos j'ai un vrai probléme avec les propos de Raphaêl Confiant pour qui les Juifs sont "innommables"... Même si Pierre Tévanian a raison de dire qu'en matière de propos racistes, il y a deux poids et deux mesures, et que jamais Frêche, Finkielkraut, ou Sevran ne seraient en core en place si on remplaçait dans leurs propos les mots "Blacks", par "Juifs", je crois ultra dangereuse cette dérive vers le "t'es plus raciste que moi!" Que nos commentateurs fassent prevue d'une hypocrisie et d'une tolérance à toute épreuve contre le racisme anti black et anti-arabe doit nous inciter précisément à ne pas les imiter et à dénoncer tout aussi vigoureusement l'antisémitisme. Et vive Edouard Glissant, lumière d'intelligence dans ce monde d'abrutis!

Écrit par : valde | 11/12/2006

marre qu'ils présentent leurs excuses et qu'on les accepte, alors qu'ils nt un crâne ainsi fichu qu'ils l'ont pensé, et suffisamment pour le dire, alors qu'ils sont tout bonnement infréquentables

Écrit par : brigetoun | 11/12/2006

La lecture quotidienne de votre blog est un régal de l'intelligence.

Merci et, surtout, continuez longtemps.

Écrit par : Annie P. | 11/12/2006

Ben oui Seb on a toujours tout délégué Et c'est pour cela qu'il faut en premier lieu interdire tous les fonctionnaires politiques! Tous les professionnels de l’incompétence participative! Et virer de l’administration parisienne tous ceux qui volent la totalité de notre argent pour avoir la main sur le coeur à défaut de conscience.
Election proportionnelle intégrale, 50% de femmes en politique pour preuve les dix pays les plus riches sont gouvernés par des femmes. Et je t’assure au Danemark il n’y a pas de définition du racisme en danois, ni en Finnois d’ailleurs.
C’est marrant mais en France emploi rime avec racisme ? Il est vrai que la France est soixante sixième pour la représentation ne politique ! Il ne peut s’agir que d’une coïncidence !
Parce que c’est marrant, mais! Je suis sur que si nous pouvions disposer d’une présidente sénégalaise, d’un coup cela irait un peu mieux ! Mais !

Écrit par : martingrall | 11/12/2006

une chose est troublante : le racisme est répréhensible par la loi mais pas la xénophobie....me dirat-on pq ?

je suis d'accord avec céleste

mais puisque que l'on parle du darfour sur le DEL, ne vous semble t-il pas que la non intervention de la communauté internationale n'a pas pour raison la couleur de la peau des victimes du génocide ? imaginez ces millions de morts blancs ? les quelques milliers de victimes du 11 septembre étaient majoritairement blanches et américaines.....
n'est-ce pas là une raison raciste, en premier lieu ? autremement plus tragique que les conneries d'un minuscule minable sevran ?

Écrit par : lesyeux | 11/12/2006

Je note que j'ai été le seul qui ait été choqué hier, quand le nabot, sur France 5, a lié directement les émeutes dans les banlieues a la lutte contre l'immigration.

Rebelotte ce matin : il vient de proposer la nomination d'un "ministre de l'immigration". Mais cet homme n'est absolument pas populiste, c'est juste un responsable politique, c'est ca ?

Écrit par : Bruno Lamothe | 11/12/2006

@ Sébastien,
c'est bien ici...;-)
C'est rigolo voilà ce que j'ai mis sur mon blog hier...

Un vrai écrivain sur un fait divers qui concerne...un faux écrivain!

Parce que c'est écrit dans un livre...
Parce qu'un éditeur a laissé passer cela...
Parce que c'est inadmissible...
Parce que cela donne retrospectivement honte d'avoir partagé des idées avec cet homme là...

Parce que Pierre Assouline le fait infiniment mieux que je ne l'aurais fait...
Parce qu'il faut vraiment virer Pascal"dégueulasse"Sevran...
Parce que ce n'est pas toujours pour rire...
Parce qu'il y a des choses dont c'est un devoir de les dire!

Sevran broie des noirs

Manquait plus que ça et plus que lui. Puisque affaire il y a et qu’elle prend sa source dans un livre en vente dans toutes les bonnes librairies, et certainement promis à une large diffusion après tout ce ramdam, envisageons donc les pièces du dossier. Pascal Sevran, chanteur, animateur et auteur, a publié il y a un an un livre intitulé Le privilège des jonquilles (Albin Michel), septième tome de son Journal (septième ! mon Dieu, comme le temps passe…). Déjà, le titre est tellement tarte qu’il justifierait à lui seul le scandale mais le problème est ailleurs, patience. Dans le cadre de la promotion dudit ouvrage, ledit auteur vient donc d’accorder un entretien à Lionel Paoli de Var-Matin/Nice-Matin. Comme l’interviewer avait lu livre avant (ce sont des choses qui arrivent), il a du se frotter les yeux en découvrant ce passage à la page 214 :

“Des enfants, on en ramasse à la pelle dans ce pays (le Niger) -est-ce un pays ou un cimétière?- où le taux de fécondité des femmes est le plus élevé du monde, neuf enfants en moyenne par couple. Un carnage. Les coupables sont facilement identifiables, ils signent leurs crimes en copulant à tout va, la mort est au bout de leur bite, ils peuvent continuer parce que ça les amuse, personne n’osera leur reprocher cela, qui est aussi un crime contre l’humanité : faire des enfants, le seul crime impuni. On enverra même de l’argent pour qu’ils puissent continuer à répandre, à semer la mort“…

…ce que le journaliste résumera d’une phrase :“La bite des noirs est responsable de la famine en Afrique” et que Pascal Sevran ne désavouera pas quand la question lui sera posée. Remarquons au passage que, depuis un an que ce livre circule à des dizaines de milliers d’exemplaires, nul ne s’était étranglé sur ce passage, ce qui renseigne déjà sur l’état de ses lecteurs. Aussi le journaliste lui demande-t-il de préciser sa pensée. Réponse du géopoliticien de la faim dans le tiers monde :

“Et alors? C’est la vérité ! L’Afrique crève de la vérité de tous les enfants qui y naissent sans que leurs parents aient les moyens de les nourrir. Je ne suis pas le seul à le dire (…) J’écris ce que je pense. Si des gens bien au chaud dans leurs certitudes ne supportent pas d’entendre ça, eh bien que les choses soient claires, je les emmerde… Oui, il faudrait stériliser la moitié de la planète”.

Après quoi il a rappelé que s’il avait toujours considéré Mitterrand comme un père, il tenait désormais Sarkozy pour un frère. Encore un effort et Le Pen sera bientôt son cousin. Sacré cadeau empoisonné que cet énergumène frénétique de Sevran ! Jusqu’à présent, l’hypertrophie de son ego prêtait à sourire eu égard au caractère anodin de son principal sujet de conversation et à l’objet de toutes ses pensées. Cette fois, il est légèrement sorti de son cadre habituel tout en conservant son ton habituel, fidèle à son grand numéro d’indignation hystérique. Interrogé depuis par d’autres medias, il a confirmé ses propos et refusé de s’expliquer plus avant, jugeant n’avoir de comptes à rendre à personne. On ne sait s’il faut s’en offusquer ou le laisser à son ridicule. Pour l’instant, si l’on en juge par les réactions sur la Toile, il suscite plutôt la pitié et le mépris.

P.S. du 10 décembre : Interrogé sur cet emballement (plaintes des associations, critiques du ministre de la Culture, convocation de France 2) par Le Parisien, Pascal Sevran a présenté sa “tendresse” et ses “excuses” à ceux qu’il avait “peinés“. S’il a estimé que ses propos avaient été “détournés”, il n’en a pas moins retiré le terme de “stérilisation” pour le remplacer par “contrôle de naissance“. A ses yeux, l’incident est clos et il est en paix avec sa conscience.

Écrit par : gillou le fou | 11/12/2006

@ gillou
"A ses yeux, l’incident est clos et il est en paix avec sa conscience."
Voui: aux yeux de ces mecs-là, l'incident est toujours clos.
C'est bien commode...

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 11/12/2006

Moi, j'ai rien contre l'indignation, mais je voudrais juste qu'on aille un peu plus loin dans la réflexion.

Ces injures sont proférées par des intellectuels aussi car ces intellectuels sont souvent admiratifs d'une pensée communautariste qui nous vient tout droit des Etats-Unis et qui consiste à vanter les mérites d'une société divisée en communautés autonomes (pas trop visibles parce que confinées à la marge de la société). Nos valeurs républicaines y sont absentes au profit des valeurs de l'ascension et de l'intégration par l'assimilation des valeurs américaines d'ascension par le profit (si tu gagnes du fric, si tu ne demandes rien à l'Etat, tu as ta place dans la société (mais attention : tout en restant associé à tel ou tel type de communauté !)... et comme le rêve libéral américain est pour l'essentiel toujours un rêve blanc...)

Si on ne dit pas ça, si aucun journaliste ne lève le voile sur l'idéologie socio-culturelle qui sous-tend ces propos "décompléxés" (qui n'ont pas d'autres buts que de lever les barrières de l'égalitarisme cf. Sarko chez Moatti hier), on ne fait pas avancé le débat d'un iota.

Il faut aller chercher aux sources. Les sources se trouvent de l'autre côté de l'Atlantique (attention, il ne s'agit pas de désigner du doigt tous les intellectuels américains, loin de là, mais les plus libéraux d'entre eux). Cette pensée est relayée en France depuis des dizaines d'années par des mecs comme Touraine, Wieviorka, Donzelot...et plus généralement, aujourd'hui par la République des Idées.

Ils ne sont pas racistes, mais que chacun reste à sa place... tous unis dans les valeurs d'une économie de la concurrence et de la compétition (et non dans les valeurs de la République !), quel programme ! Si on va plus loin, c'est en fait une remise en cause de l'Etat et de la Nation (cf. la grosse polémique sur la Marseillaise sifflée instrumentalisée à outrance...avec ce genre de polémique Finkie et ses petits copains veulent juste nous dire : ba voilà, on vous avait pourtant prévenu que l'intégration dans le creuset de la République et de la Nation, ça marchait pas ! Vous vouliez en faire à tout prix des citoyens français, et nous sommes aujourd'hui confrontés à de vulgaires bandes ethniques ! Bientôt, ce sera la guerre jusque dans nos centres-villes...(blancs !)

La guerre, je l'espère aussi, mais elle sera... sociale. Le racisme des intellectuels français a donc un fond idéologique communautaire ultra libéral, ce qu'on oublie trop souvent (Sevran, c'est pas pareil, c'est juste un problème d'érection envolée mal digérée (pas étonnant qu'un vieux machin flasque socialiste le défende) + un vrai fond beauf primaire ✂...)

Pauvre France !

Écrit par : Anne | 11/12/2006

Déçu que je suis !

Je pensais au lendemain de ce week end historique du coté de Saint Ouen on aurait eu droit à un billet bien ouiouiné ou au ciontraire bien ouin ouin pour déméller ce qui se passe du coté des Haltères ... Mais nada !

Pas grave, comme c'est souvent croustillant ici et même agréable à lire ou à relire lisons !

Mais qu'elle ne fut ma surprise: Tomber un Lundi matin sur Fine-Quelle-Grosse-Coute alors que j'ai pas encore fini de lire mon Politis et que mon café est presque froid ... ça me file vraiment le bourdon et presque la nausée.

Ne boudons pas notre plaisir; Lisons ce billet juste pour dire ensemble: Ouais c'est un gros naze ... Je l'ai vu l'autre jour à la télé sans que qu'un seul pingouin ait été mis en face pour lui donner la réplique à la hauteur de sa connerie... alors ça donne des envies de fracassage de télé (il y a bien d'autres occasions )...

Bon ben dans ce cas, prochain billet sur BlogSpleen: un vrai billet de gauche parlant de la gauche de la gauche. Pour y voir plus un peu plus clair dans cette galaxie pour laquelle plus personne n'écrit plus rien. Tous obnubilés qu'ils sont par des cons...

Ils ont vraiment gagné: ouvrir un lundi matin sur un con pareil et laisser de coté ce qui s'est passé ce week end à Saint Ouen c'est bien la preuve que les Fines-grosses-croutes ont gagné comme super encrouteur de l'espace médiatique...

Sébastien oubli ce punching ball à 2 balle il y a d'autres sujets qui valent le coup... parle nous de Corréa et de son projet économique... ça vaut vraiment le coup ou veux tu que je me fasse son porte parole ?

Heuuu heureusement qu'il y a des Alter-centristes !
;-)))

Viva Chavez, Viva Corréa, et Viva El Bayrou !

Écrit par : Farid Taha | 11/12/2006

@ Sébstien,
oui c'est vrai pour eux l'incident est toujours clos...
mais peut-être, pour une fois, peut-on essayer de leur foutre un vrai bordel pour que justement ils n'arrivent pas à clore l'incident...
et justement parce que c'est Pascal Sevran, parce qu'il a été mittérandien, parce qu'il est Sarkozyste , parce que dans le fond il incarne une France petite bourgeoise , pétainiste et collabo...
parce que ça suffit d'être payé avec notre blé pour proférer ce genre de conneries,
parce qu'un jour il ne faut plus laisser dire
parce que c'est tombé sur lui...parce que lui est tombé bien bas...c'est à dire que son sur-moi a explosé et qu'il dit ce qu'il pense...
et comme il le pense...il faut qu'il le paye...
parce que ces propos c'est du Le Pen pur jus...
alors cette triangulation bizarre autour de Mitterrand, Le Pen, les noirs et la France qui que quoi ça commence à me chauffer grave...
Il faut le dire haut et fort Pascal Sevran est un lepéniste qui se croit de gauche...
Une sorte de ✂...?

Écrit par : gillou le fou | 11/12/2006

@Grillou
"Parce qu'un éditeur a laissé passer cela..."

hihi, elle est rigolote celle-ci :
un éditeur qui aurait lu le manuscrit de Sevran.

Écrit par : Titi | 11/12/2006

@ gillou
Comme tu sais: parfois, comparaison n'est pas raison!
D'où le ✂
;-)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 11/12/2006

@ Titi,
je sais cela peut paraître curieux...
mais il se trouve que nous sommes quelques uns non seulement à lire ce que nous allons publier mais aussi à travailler sur les textes...
je sais c'est inacceptable que nous nous permettions de dire aux auteurs ce qu'il faut corriger ou pas...
mais pour ce qui me concerne, et surtout quand c'est un aussi gros vendeur de livres, j'aurais lu...
donc deux solutions:
Albin Michel ne fait pas son boulot...
Albin Michel partage les idées , et surtout leur expression, de Pascal Sevran...

@ Sébastien,
comparaison n'est pas raison
mais indignation est solution

quant à la paire de ciseaux je n'arrive pas bien à savoir ce qu'elle concerne...
la bite des noirs
les couilles de Sevran
mes propos...
just let me know...;-)

Écrit par : gillou le fou | 11/12/2006

✂✂✂ ✂✂✂✂✂ ✂✂✂✂✂✂ ✂✂✂✂✂✂ !

Et personne ne pourra m'interdire de dire le contraire !

Écrit par : Titi | 11/12/2006

Et ceux-là: ✄
Pour les gros travaux...

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 11/12/2006

@Grillou
"Albin Michel ne fait pas son boulot..."

ça
je le confirme -
si nous admettons ensemble que le boulot en question est de faire des livres
(et non pas des boîtes de conserve ou des chewing-gum).

Écrit par : Titi | 11/12/2006

@ Sebastien et Titi,
ils sont où les ciseaux...;-)
moi aussi je les utiliserais volontiers...;-)

Écrit par : gillou le fou | 11/12/2006

"A ses yeux, l’incident est clos"

Ce n'est peut-être pas à lui de décider quand l'incident est clos, non?

Sinon, je suis assez d'accord avec Anne. Ces gens là ne détestent pas tant les bamboulas ou les bougnoules. Ils détestent les bamboulas et les bougnoules pauvres, de la même manière qu'ils détestent les blancs pauvres.

@ Sebastien

Merci pour les billets de réaction qui amènent un peu d'air dans cette atmosphere nauséabonde.

Écrit par : Fugue | 11/12/2006

@ gillou
Dans les "caractères spéciaux".

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 11/12/2006

je suis aussi d'accord avec Anne et Fugue, il y a dans tout ça aussi une forte haine des pauvres

Écrit par : céleste | 11/12/2006

@ Sébastien,
merci je débute...dans la c...;-)
✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄
mais Anne , Fugue et Céleste ont raison...:
" on fera toujours la différence entre un émir et un arabe..."
Coluche.

Écrit par : gillou le fou | 11/12/2006

Extrait du "Cahier d'un retour au pays natal", Aimé Césaire


Non, nous n’avons jamais été amazones du roi du Dahomey, ni princes de Ghana avec huit cent chameaux ni docteurs à Tombouctou Askia le Grand étant roi, ni architectes de Djenné, ni Mahdis, ni guerriers.

Nous ne sentons pas sous l’aisselle la démangeaison de ceux qui tinrent jadis la lance.

Et puisque j’ai juré de ne rien celer de notre histoire (moi qui n’admire rien tant que le mouton broutant son ombre d’après-midi), je veux avouer que nous fûmes de tout temps d’assez piètres laveurs de vaisselle, des cireurs de chaussures sans envergure, mettons les choses au mieux, d’assez consciencieux sorciers et le seul indiscutable record que nous ayons battu est celui d’endurance à la chicotte...

Et ce pays cria pendant des siècles que nous sommes des bêtes brutes ; que les pulsations de l’humanité s’arrêtent aux portes de la nègrerie ; que nous sommes un fumier ambulant hideusement prometteur de cannes tendres et de coton soyeux et l’on nous marquait au fer rouge et nous dormions dans nos excréments et l’on nous vendait sur les places et l’aune de drap anglais et la viande salée d’Irlande coûtaient moins cher que nous, et ce pays était calme, tranquille, disant que l’esprit de Dieu était dans ses actes.

Nous vomissure de négrier
Nous vénerie des Calebars
quoi ? Se boucher les oreilles ?
Nous, soûlés à crever de roulis, de risées, de brume humée !
Pardon tourbillon partenaire !

Écrit par : Bruno Lamothe | 11/12/2006

Bonjour.

Puisque le fil du jour est consacré au racisme, et puisque SF dénonce avec raison "ce discours puant que nous avons laissé prospérer, à force de tout laisser passer", je signale, dans la série des trucs qui nous reviennent dans la gueule alors qu'on pensait il y a genre quarante ans en avoir fini une bonne fois avec eux, que c'est aujourd'hui que s'ouvre à Téhéran une "conférence sur l'Holocauste" qui devrait valoir son pesant de schnaps millésimé 1943, et à laquelle sont conviés des négationnistes de tout poil, dont bien sûr pour ce qui concerne la France le dénommé Faurisson, qui ne doit pas être tout neuf mais qui pourtant tarde un peu, je trouve, à rejoindre Pinochet.
Et si Faurisson dit à Téhéran les mêmes saloperies que d'habitude, il sera intéressant de voir aussi si la justice française, qui l'a condamné le 3 octobre dernier à de la prison avec sursis, lève le sursis en question, ou bien elle laisse tranquillement Faurisson ouvrir quelques huîtres pour un réveillon peinard avec Maurice Papon...

Écrit par : Clarence | 11/12/2006

Le problème, dans tout ça, c'est que c'est plus complexe que la binarité des "pour" et des "contre" ne le laisse croire. Ce qui fait que la controverse est sans arrêt faussée, tourne à la polémique, qui elle-même tourne à vide.

Cas n°1 : Jojo-du-Langedoc
L'affaire des "sous hommes". Les médias disent : "GF a traité les harkis de sous-hommes". On se récrie : c'est immonde ! Mais on oublie le contexte : GF disait ne pas comprendre comment des descendants de harkis pouvaient manifester auprès des gaullistes, qui avaient "égorgé leurs frères comme des porcs". "Vous n'avez pas de conscience", hurle-t-il, "pas de valeur, pas de mémoire... vous êtes des sous hommes". Effectivement, comme synonyme de "minus", de "minables", de "sans couilles". Le problème, c'est que les mots connotent, la langue a une histoire : "sous homme", c'est "Untermensch", y'a des relents de NSDP dedans. Alors, quel GF écouter ? Celui qui dans une phrase se dit retourné par la mémoire des anciens massacres des harkis, comparant les tortionnaires gaullistes à des bouchers ? Ou celui qui, dans la phrase d'après, compare non pas "les harkis", mais "les-harkis-qui-ont-manifesté-dans-l'-après-midi-avec-les-gaullistes-à-Palavas", à des "sous-hommes" ? On voit le point commun dans les deux phrases : l'outrance verbale. Et un autre : une condamnation des massacres dont les harkis ont été victimes, doublée d'une mémoire rancunière contre les gaullistes qui les ont perpétrés. Alors, raciste sur ce coup, Frêche ? Pas sur.

Cas n°2 : Jojo-du-Langedoc (bis) - avec Finkie et Carrère aussi.
L'affaire des Noirs de l'équipe de France.
GF dit : "Y'a presque que des Noirs en Equipe de France". Il en conclut : "les Blancs sont nuls".
AF dit : "Y'a presque que des Noirs en Equipe de France". Et il poursuit : "On n'a pas le droit de le dire".
HCE dit : "C'est dingue, on peut pas compter les Noirs et les juifs". Elle ne dit pas, mais pense très fort : "On s'apercevrait qu'il y a peut-être plein de Noirs en Equipe de France et plein de juifs à la télé". Et plein voudrait dire trop.
Plusieurs choses là dedans.

Les prémisses sont justes : oui, il y a beaucoup de Noirs en équipe de France. D'où la défense des accusés : ben quoi, c'est vrai, c'est objectif, quoi de mal à dire ça ? Le problème, c'est que :

- les conclusions sont bidons :
a) c'est pas parce que les blancs sont nuls, mais parce qu'ils font avocats. Ou médecins. Ou députés. Parce qu'ils ont les moyens socio-économiques de le devenir. Mettez un blanc sur le bitume des quartiers nord de Marseille, et un black dans une fac de médecine : ça fera un footeux blanc et un médecin black (je simplifie). La conclusion de GF, qui assigne une qualité à une couleur de peau, est, elle, raciste (selon la définition du racisme par Bourdieu).
b) l'équipe de France n'a aucune vocation à être représentative de la diversité ethnique de la France. Elle sélectionne les meilleurs.

- pourquoi n'absolument rien dire de l'absence de Vietnamiens dans l'Equipe de France ? ;-)

- la loi interdit le comptage.
a) Riposte des sus-dits : je compte pas, je constate. J'ai beau pas vouloir compter, je voie du noir en équipe de France. Faudrait se boucher les yeux pour pas le voir. Mouais. Moi, désolé, je vois pas des noirs : je vois des mecs qui jouent au ballon, plus ou moins bien. Et quand ils ratent une passe, je dis pas : "Quel con, ce noir", mais "Quel pied carré, ce mec. Faites entrer Giuly (un blanc). Ou Diarra (un noir)". Ah non, merde : Domenech n'aime pas Giuly, et Diarra joue comme un pied. Pourtant, il est noir. Va comprendre.

b) le problème, c'est que le comptage existe de fait. Et en des avatars nombreux, complémentaires, voire contradictoires :
* refuserun appart, une entrée en boîte, un boulot à un black, c'est quoi, sinon du comptage ? Le comptage, c'est le racisme.
* constater que l'on refuse un appart etc. à un black, c'est quoi, sinon du comptage ? Le comptahe, c'est aussi le constat du racisme.
* comment faire pour lutter contre le racisme ? Changer les mentalités pour changer les gestes, ou forcer les gestes à changer afin de changer les mentalités : on impose un nombre de blacks ici ou là, et on constatera qu'ils font d'aussi bon médecins, avocats ou députés que des blancs (c'est à dire, aussi, parfois, d'aussi mauvais !;-). Discrimination positive, donc : le comptage, ce peut être une arme contre le racisme (parce que le racisme compte). Evidemment, dans le meilleur des mondes, le comptage est à vomir. Le problème, c'est qu'il y a des cons.
* Alors, nos compteurs peuvent se ranger dans l'une ou l'autre catégorie, quand bien même ils appartiendraient à la première : je compte pour constater un racisme, je compte piur dénoncer un racisme, je compte pour combattre un racisme, ou je compte parce que je suis raciste ? Et Finkie de pouvoir dire (je ne sais pas s'il l'a fait) : quelle différence entre mon comptage et celui de Debbouze, qui compte les rebeus à la télé (pour dire que y'en a pas) ? La différences est dans l'intention. Et ces gens-là sont suffisamment roués pour maintenir l'ambiguité entre ces catégories - délimitées par ce que les médias appellent la "ligne jaune".

Cas n°3 : Pascal Navrant
PS dit : "Un des problèmes de l'AFrique est démographique". Il en a la cause : "Les Noirs ont tous la bite à la main". Il en a la solution : "Stérlisions la moitié de la planète".
Tout le monde de se récrier. Mais là encore, distinguons prémisses et conclusions. L'Afrique ne souffrirait-elle pas, effectivement, d'un problème démographique ? Je précise : l'expansion démographique qu'elle connaît n'accroît-elle pas les difficultés économiques que connaissent ses habitants ? La réponse peut être oui. Mais la cause est alors ailleurs que dans celle que pointe Sevran, qui, elle, est raciste (au sens donné plus haut) : accès à la contraception, place de la femme et statut de l'homme, image de la famille et place de celle-ci dans la structuration sociale etc. Et la solution est donc bien ailleurs aussi. Mais surtout : c'est la question à laquelle j'ai dit que la réponse pouvait être "oui" (mais elle peut aussi être "non") qui doit faire l'objet d'une enquête. C'est elle qui, effectivement, est importante.

Voilà. Comme d'hab, trop long. Comme une bite de noir, quoi. :-)))

Écrit par : Nonosse | 11/12/2006

@Les yeux

"mais puisque que l'on parle du darfour sur le DEL, ne vous semble t-il pas que la non intervention de la communauté internationale n'a pas pour raison la couleur de la peau des victimes du génocide ? imaginez ces millions de morts blancs ? les quelques milliers de victimes du 11 septembre étaient majoritairement blanches et américaines.....
n'est-ce pas là une raison raciste, en premier lieu ? autremement plus tragique que les conneries d'un minuscule minable sevran ?"

absolument, équation à chaque fois vérifiée, si les bonnes âmes occidentales ont tant donné pour le tsunami, c'est parce que de nombreuses victimes étaient des touristes.

mais Sevran est une autre facette de même racisme, c'est pourquoi il convient de dénoncer ses paroles, d'autant plus qu'il est "populaire", perso je ne sais pas qui peut avoir l'idée de lire ses livres ou de regarder ses émissions, mais il a un public, à qui il faut, par tous les moyens possibles faire comprendre la réélle teneur des propos, qu'il faut amener à s'indigner et à réagir

Écrit par : céleste | 11/12/2006

@ Celeste, si tu as le temps, va voir le dossier sur la pauvreté sur mon blogue ("Éliminer la pauvreté : du pain, mais pas seulement" "Qu'est ce que la pauvreté ?", etc.).

Écrit par : Bruno Lamothe | 11/12/2006

Pourquoi mon message a disparu ?

Écrit par : Apiai | 11/12/2006

Mais qui est le nègre de Sevran ?

Écrit par : Pescade | 11/12/2006

communiqué :

Le prochain roman de P. Sevran s'intitule
✄✄ ✄✄✄✄ ✄✄✄✄✄✄✄✄

(en voici un résumé) :
✄✄ ✄✄✄✄✄✄ ✄✄ ✄✄ ✄✄ ✄✄ ✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄ ✄✄✄✄✄✄✄✄ ✄✄✄✄✄ ✄✄✄✄✄✄ ✄✄✄✄✄✄ ✄✄✄✄ ✄✄ ✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄ ✄✄✄✄ ✄✄✄✄✄✄ ✄✄✄ ✄ ✄✄ ✄✄✄✄✄✄✄ ✄✄✄✄ ✄✄✄✄✄✄✄ ✄✄✄✄✄✄ ✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄...


Plus de problème de Malthusianisme déplacé !

Ecrivains, poètes, essayistes,
Venez faire éditer vos manuscrits
aux éditions Fontenelle !

Écrit par : Titi | 11/12/2006

@ Titi
La deuxième phrase est un peu tendancieuse.
Je la coupe.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 11/12/2006

Qu'est-ce qu'elle voulait en faire des résultats du comptage des juifs et des noirs à la télé, HCE ?

Écrit par : eskaloo | 11/12/2006

@ ✄✄✄ :

✄✄ ✄✄✄✄✄ ✄✄✄✄✄ ✄✄ ✄✄✄✄✄✄✄ ✄✄✄ ✄✄✄✄ ✄✄✄✄✄✄✄✄ ✄✄✄✄✄ ✄✄✄✄ ✄✄✄✄ ✄✄✄✄✄✄✄✄ ✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄ ✄✄✄✄✄✄✄✄ ✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄ et Pascal Sevran est un gros ✂ !

Écrit par : Bruno Lamothe | 11/12/2006

Je m'absente, les ami(e)s, et nous passons en mode: "Commentaires modérés". Je vous rappelle tout de même, au passage, pour celles/ceux quine le sauraient pas encore, que je n'ai aucun scrupule à ciseler les morceaux de commentaires qui peuvent me sembler déplacés (tout cela étant bien évidemment subjectif), et que bien évidemment je n'hésite jamais à sucrer ceux (je parle des comms) dont le ton général, par exemple, ne me conviendrait pas, ou qui mentionneraient des structures pour lesquelles je n'ai, pour le coup, aucune espèce de commencement de sympathie. A +

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 11/12/2006

@ escaloo : elle voulait savoir combien il faudrait de charters !

Écrit par : Bruno Lamothe | 11/12/2006

"La deuxième phrase est un peu tendancieuse.
Je la coupe."

C'était un peu dur, j'avoue -
mais c'est aussi que Monsieur Sevran
a toujours cette tendance à dire ce qu'il pense
carrément.

Écrit par : titi | 11/12/2006

@ Bruno:
excellent !

Écrit par : eskaloo | 11/12/2006

"La deuxième phrase est un peu tendancieuse.
Je la coupe."

C'était un peu dur, j'avoue -
mais c'est aussi que Monsieur Sevran
a toujours cette tendance à dire ce qu'il pense
carrément.

Écrit par : titi | 11/12/2006

"je n'ai aucun scrupule à ciseler les morceaux de commentaires [...]"

Rhôôôôô
l'aût'
toud'suite

c'était pour rire quoi !
Alléeu...
✄;)

Écrit par : Titi | 11/12/2006

Et j'oubliais l'essentiel: je veux parler des courageux-mais-pas-téméraires qui "oublient" systématiquement leur adresse mail quand ils envoient des comms...

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 11/12/2006

C'est de moi dont il s'agit ?
Hm ?

Écrit par : titi | 11/12/2006

Mais qu'est-ce qu'elles branlent les assoc toujours prompt à dénoncer les propos racistes! aller hop, tous ces racistes devant les tribunaux, et que les condamnations se sachent (genre pleine page obligatoire dans le point, ce serait pas mal qu'un juge fasse cela, non!?)!
il y a une loi, qu'elle soit utilisée, excuse factices ou pas!

Écrit par : enzo d'aviolo | 11/12/2006

ben oui il y a un probleme bien serieux en france les gars de lmsi.net ne s'y trompent pas. Il y a aussi un autre probleme en comparant antisemitisme et amtisarabisme, antisislam. C'est qu'en france, il y n'y a pas d'antisemiste accepte dans les medias par exemple, par contre pour l'islam c'est inverse.

De quoi s'agit-il ? D'une hierarchisation des racismes en realite.
D'une maniere d'assurer son racisme.

Prenons un exemple : l'extremiste musulman est appele islamiste, or qu'est ce qu'un catoliciste ? un christianniste ? Quelqu'un d'extremiste ? Pas forcement.

On devrait dire en realite wahabisme. Mais il est plus tentant de soupconner l'ensemble des gens qui ont rapport avec l'islam d'islamiste. (c'est pas un specialiste de l'islam un islamiste ?).

Il faudrait aussi revoir les emissions de FOG sur culture et dependance sur l'islam, les bamlieues ou quoi que ce soit qui donne matiere a souligner le "probleme de cette religion". Il faut voir aussi durand accuser un specialiste de l'islam de noyer le poisson quand il met un peu de realite dans son propos... etc. etc.

Écrit par : ango | 11/12/2006

@ tous,
ah quoi y a des mecs ici qu'auraient pas les couilles de laisser leur imail...?
non mais z'y va j vais te montrer moi les imails de ceux qui veulent pas les donner...
c'est pas cérieux...
tu voudrais dire du mal anonymement...
Pas comme Pascal Sevran...
Lui il a des couilles au cul...
Bon d'accord c'est pas les siennes ...
mais quand même...
il donne son imail lui...
sans dec...
trop pas votre truc...

Écrit par : gillou le fou | 11/12/2006

@ Sébastien,
dis moi que tu as censuré mon post...;-)

Écrit par : gillou le fou | 11/12/2006

@nonosse
"Voilà. Comme d'hab, trop long. Comme une bite de noir, quoi. :-)))"
C'est jamais trop long quand c'est bon. (Même quand c'est une bite d'ailleurs.)
@sébastien
"je n'ai aucun scrupule à ciseler les morceaux de commentaires qui peuvent me sembler déplacés (tout cela étant bien évidemment subjectif"
C'est bien normal Monsieur mon hôte. C'est pour ça que tu passes pas ma pôv p'tite -mais je le concède longue et de mauvaix timing- revue de presse?

Écrit par : Actu75 | 11/12/2006

@ Seb : reve-je ? Tu as osé couper le qualificatif dont j'ai affublé Monsieur Sevran ?

Écrit par : Bruno Lamothe | 11/12/2006

Bof!

Pascal Sevrant est un has-been, ses propos sont choquants, ce qui n'empêche que
le schema de la pauvreté dans le monde peut (entre nombreux autres facteurs) etre mis en rapport avec le taux de natalité.

Quand à l'équipe de france....Ben faudrait vraiment être hypocrite ou complètement lobotomisé par "touche pas à mon pote" pour ne pas reconnaitre que cette équipe n'est pas représentative de la population francaise.

Mais bon, on irait peut être pas en finale non plus!

Franchement je trouve ce débat ridicule, si vous avez honte de dire "il y a beaucoup de noirs dans l'équipe de france", je me demande ce qui vous aveugle à ce point, vraiment c'est nier une évidence. Apres, est-ce que l'on est pour ou contre, c'est un autre débat dans lequel je ne rentre pas car le foot, c'est pas ma passion.

Cela n'a rien de raciste, ca n'est qu'une observation objective. A ce sujet, je me souvient m'être fait bien chambré (en 1998) par des amis étrangers (algériens) qui se foutaient de moi en disant que l'équipe de france était plutôt africaine que française. Franchement, ca ne m'est pas venu à l'idée de penser qu'il y avait du racisme dans leurs propos....Juste une impression qui saute aux yeux de tout
le monde (et visiblement, fait bien marrer les autres)

Voila, je ne souhaite pas déranger trop la pensée unique qui règne dans ce blog. Je pense juste que vous êtes complètement à coté de a plaque et que vous avez perdu votre sens critique.

Et si vous avez du temps à perdre à dénoncer des propos haineux et racistes, allez donc faire un tour sur le site de sniper pour lire ses "lyrics". Vous verrez, c'est clair et explicite. Simplement, je suis prêt à parier que vous ne bougerez pas le petit doigt pour vous insurger contre les propos de ce bidon (allez hop, je le mets avec Sevran). Pourquoi? parce que ce naze est "d'origine immigrée", et que s'attaquer à lui ferait de vous de vilains fachos racistes...

Écrit par : ma chere pensée unique | 11/12/2006

Ceci est un test.

Écrit par : Actu75 | 11/12/2006

Comme d'habitude, vous abusez un peu, et en l'occurrence vous ignorez superbement le (fulgurant) témoignage de moralité de Jack Lang sur son blog : Pascal "que je connais bien depuis de nombreuses années" Sevran est "absolument antiraciste".

Avec ça, je sais pas ce qu'il vous faut...

Écrit par : Fred | 11/12/2006

Ma mère est partie cette nuit.
Elle était née à l'Ile Maurice, d'une famille de la vieille noblesse française, il y a 84 ans.
Quand elle était enfant, on lui a dit qu'il y avait des races.
On lui a dit que les noirs n'étaient pas comme les blancs.
D'ailleurs, quand elle allait en Afrique du Sud, elle voyait bien qu'ils n'avaient pas le droit de s'asseoir aux mêmes places qu'elle.
Puis ma mère est venue en Europe, et a travaillé dans des organismes internationaux, pendant trente ans.
Là, elle a vu des gens qui n'avaient pas la même couleur de peau qu'elle, et qui ne correspondaient pas aux stéréotypes qu'on lui avait appris.
Elle n'était pas philosophe multicartes, elle n'était pas élu régional souverain, elle n'était pas star cathodique.
Elle a juste fait, en sens inverse, le chemin que font ces "briseurs de tabous", qu'elle n'aurait pas aimé, parce qu'elle était bien élevée, que je traite de gros connards.

Écrit par : Christian Lehmann | 11/12/2006

A quelques mois de la présidentielles et des legislatives denoncer trop fort le racisme a l'egard es africains, des arabes ou des musulmans ce n'est pas tres payant...

A mon avis les electeurs que tout les politiques veulent interesser, ne sont pas forcément choqués quand on leur dit qu'il y a trop de noirs, ou trop d'arabes. Je me souviens d'un sondage l'année denriere ou pres de 70% de la population estimit qu'il y avait trp d'immigré et 47% estimaient qu'ils ne se sentaient plus chez eux en Frane

Le racisme oridinaire c'est devenu "hype". l'anti racisme c'est trop politiquement correct, trop bien pensant, trop langue de bois, preque demodé

Écrit par : hailtothethief | 11/12/2006

@ Seb

Suite à ton commentaire que j'apprécie, il faut noter quand meme qu'en France on peut saisir les tribunaux pour tous ces cas de racisme et de xénophobie, d'incitation à la haine raciale.
C'est toujours mieux que rien!
D'autre part, je suis intriguée par le fait que quand le bouquin de Sevran est sorti en janvier dernier, je crois, personne n'a pipé.
C'est seulement maintenant qu'il y a une plainte devant les tribunaux;
Je me dis que si il n'y avait pas autant de ramdam autour du livre de Sevran, ce serait ssan doute complètement passé inaperçu...
Et d'autre part, dans ce pays où on est attaché à la liberté d'expression,
quelles limites s'accorder lorsqu'on écrit soi-meme?

Écrit par : delphine | 11/12/2006

@christian

quel bel hommage!
triste pour toi, amitiés

Écrit par : céleste | 11/12/2006

à Christian,


Si tu viens de perdre ta Maman, ce que j'ai cru comprendre, je te présente toutes mes condoléances.
Je t'embrasse et pense bien à toi.

Écrit par : delphine | 11/12/2006

@ christian,

Depuis peu ici, avant de partir là-bas, ici et maintenant, dans les brumes qui s'évaporent, auprès des familles que l'on se choisit au détour d'un chemin...que dire ami du clavier
si tu as envie accepte ma main et mon amitié.
Silence. Que les chants d'oiseaux alimentent tous les dictionnaires!

Écrit par : GPMarcel | 11/12/2006

@ Christian,

Merci d'evoquer le parcours qu'a suivi votre mere, et qu'elle aura su, n' en doutons pas, faire partager a d' autres - a commencer par son fils.

Et paix a son ame.

Écrit par : IznoPreum's | 11/12/2006

@ Christian, prend soin de toi.

Écrit par : martingralll | 11/12/2006

@ Christian,

bien que l'endroit se prete mal à ce type d'exercice, je t'adresse mes plus sinceres condoléances... En toute franchise !

Écrit par : Bruno Lamothe | 11/12/2006

merci

Écrit par : christian lehmann | 11/12/2006

@ Christian

Tu vis ce qui me terrorise et je n'ai pas de mots pour dire ni l'angoisse ni la consolation.
"C'est quand tu es ivre de chagrin que tu n'as plus du chagrin que le cristal". René Char

Et c'est martingrall qui a raison..
Prends bien soin de toi.

Écrit par : Grabuge | 11/12/2006

@ Christian,
je pense à toi, à vous...
si tu m'y autorise j'aurais aussi une pensée pour ta maman,
je ne la connaissais évidemment pas...
mais avec le fils qu'elle a, c'était forcément quelqu'un de bien...!
amicalement,
Gilles Cohen-Solal

Écrit par : gillou le fou | 12/12/2006

On pourrait rajouter à la liste des penseurs pas racistes Stephen Smith auteur entre autre de Négrologie, sérieusement démonté dans Négrophobie (Boubacar Boris Diop, Odile Tobner, François-Xavier Verschave, édition des arènes), avec au passage une pensée pour FX Verschave récemment disparu.

Écrit par : marcel boudin | 12/12/2006

@christian
Bel héritage qui permet de savoir de quoi tu parles.
courage et amitié.

Enzo

Écrit par : enzo d'aviolo | 12/12/2006

>J'en ai ras le c** de ce discours puant que nous avons laissé prospérer, à force de tout laisser passer.

Moi c'est du votre. Je pense que bien au contraire, comme la plupart des gens, nous avons cadenassé tout, oui tous les dicours. En s'attardant sur la forme avec des accusations "douteuses" de racisme*, vous negligez siemment le fond. Et qui se l'approprie ce fond ? hein ?

Alors aller un effort sur le fond ! je vous aide avec une version "proprette" et "bien pensante" qui va vous plaire :
dire qu'il n'y a quasi aucun homme de couleurs ou français d'origine maghrébine à la télé, pas assez de femmes en politique, c'est du racisme ????

*pas beaucoup lu de vos reflexions lorsque votre "ami" Chavez a fait qq. entorses à votre bien pensance, au sujet de l'etat d'Israel.

Écrit par : vanch' | 12/12/2006

vanch : dire qu'il faut steriliser stériliser les noirs, qu'ils ont "la mort au bout de leur bite", qu'il commettent un crime contre l'humanité en "copulant", c'est raciste. point.

Aucune commune mesure avec le fait de dire qu'il y a peu de "personnes issues de l'immigration", ou de noirs dans certains postes clés, ou peu de femmes...

Écrit par : Bruno Lamothe | 12/12/2006

BRAVO NONOSSE, je n'aurais pas mieux dit.

Excellent commentaire, qui fera réfléchir, peut-être, ceux qui n'ont pas grand chose à dire, mais le disent quand même haut et fort ;)

Vanch, pas mal non plus et d'autres encore.
Par contre Ango, tu m'excuses, mais je n'ai rien compris. Un peu de clarté dans une affaire assez embrouillée serait la bienvenue.

Bonjour à tous et toutes et excellent journée !

Écrit par : Cath | 12/12/2006

Nouveau billet.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 12/12/2006

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu