Avertir le modérateur

10/01/2007

Marie-Ségolène Royal: "Jean Jaurès??? Non Mais Vous M'Avez Regardée???"

medium_1.jpg

Marie-Ségolène Royal ne déteste pas Jean Jaurès.

Je veux dire qu'elle ne déteste pas citer Jean Jaurès, parfois, dans ses discours.

Ca fait tout de suite plus subversif que, mettons, François Rebsamen: ça rassure le flanc gauche, gerhardschröderien, de son électorat.

L'avenue Jean Jaurès, par contre, la ferait plutôt gerber - à longs traits.

C'est pas moi qui le dis, notez.

(Je me permettrais pas.)

C'est François Florent, fondateur et directeur général du cours Florent, cité hier soir par "Le Monde" (qui citait l'AFP).

François Florent "affirme" que Marie-Ségolène Royal "a renoncé à inscrire son fils dans (cette) école de théâtre car l'enseignement se déroulait avenue Jean Jaurès, dans le 19ème arrondissement de Paris, et non dans le centre de la capitale comme elle le pensait".

François Florent, qui a le sens du récit, raconte: "Un samedi après-midi, une voiture avec chauffeur s'arrête devant nos locaux (...). Une maman accompagnée de son enfant en descend, demande à l'inscrire en cycle préparatoire à notre secrétaire: "Vos premières années du cycle préparatoire sont bien quai d'Anjou? - Non, Madame, nous n'avons plus le quai d'Anjou. Les cours sont ici... - Alors, je ne peux pas inscrire mon fils." L'enfant et la maman s'engouffrent dans la berline, direction le soleil couchant. La maman est candidate à la présidence de la République le 22 avril".

De fait: le quai d'Anjou, quoique moins révolutionnaire dans son appellation, est beaucoup mieux fréquenté que l'avenue Jean Jaurès, où croisent encore quelques poignées de gueux, passés entre les mailles du filet anti-pauvres que Bertrand D. tend sur Paris.

N'importe quel "socialiste" vous le dira: "Entre Stalingrad et Solférino, le choix est vite fait, camarade. (Putain, ils sont vachement bons, tes oeufs de lump. C'est du lump iranien? J'espère que c'est pas du lumpen? Naaaan, j'rigole.)"

Nonobstant ce réalisme "socialiste", François Florent a déclaré, non mais imaginez un peu l'arrogance de ce mec-là, "qu'il avait été choqué par (la) réaction" de la nouvelle amie de Pékin.

Choqué?

Ben pourquoi?

Moi je trouve ça plutôt amusant, que Marie-Ségolène Royal dispose, un samedi après-midi, d'une voiture avec chauffeur pour balader Junior dans les périphéries lointaines.

Je ne demanderai même pas qui paye le chauffeur.

Commentaires

prem's

Écrit par : Philippe, Paris | 10/01/2007

Et tu sais comment les "soc" appellent les opérations de requalification ?(déjà "requalifation" doit être un terme "socialiste", n'en doutons pas...). C'est à dire les travaux effectués partout dans Paris notamment sur les grands axes type Avenue Jean-Jaurès :

"Espace civilisé" !!!!!!

Madec, maire du 19e, est un ségolèniste de la 1ère heure (sénateur rêvant à un maroquin... aucune chance), il a dû apprécier.

Je me répète, je sais, mais en 2007, ma phrase préférée sera : "PS partout, justice nulle part" (et m'est avis que je vous ressortirai cette phrase le jour du grand jugement de Georges Fraîche... Tiens, moi, aussi, j'aime jouer avec les mots, ça m'amuse ;-)

Écrit par : Anne | 10/01/2007

Quel âge a junior? Où habite Maman? Ca fait loin du 19ème? Ca faisait loin du quai d'anjou?

Écrit par : bilbo-le-hobbit | 10/01/2007

Tiens il me semble qu'on a parlé de ce sujet à la fin du billet d'hier.

Je pense qu'il y a plein d'explications autre que la peur de croiser des pauvres :
- elle a peur de noirs et des arabes
- elle a signé le pacte écologique
- elle avait prévu qu'en tant que candidate à l'élection présidentiel, elle n'aurait plus le temps d'amener fiston au cours
- ce n'était qu'un prétexte pour empêcher son fils de faire acteur, alors que sa destinée est l'ENA
- avec ce con de maire "socialiste" y'a trop d'embouteillage pour aller dans le 19e
- avec ce con de maire "socialiste" à chaque fois qu'elle quitte sa place de stationnement, c'est toute une galère de retrouver une place pour sa limousine
- la secrétaire avait une mauvais haleine
- ...

Écrit par : Philippe, Paris | 10/01/2007

Anne:

Le mot civilisé vient du latin civis: citoyen

D'où l'espace rendu aux citoyens...

Si tu cherche des poux dans la tête à ségo, cherche un peu plus gros que ces minusculissimes arguments tendancieux.

Philippe:

"elle a peur des noirs et des arabes"

C'est quoi cet argument à la con? Qu'est-ce qui te permet de balance cette connerie gratuite?

Écrit par : bilbo-le-hobbit | 10/01/2007

Pourtant c'est sympa comme quartier. On peut aller boire le demi au bar Ourcq (bord du canal). Et puis si on craint son côté un peu prolo+étudiant (qui fait pourtant le charme dudit quartier), on peut toujours se rassurer en se disant que la plupart des élèves de Florent ont des parents avec un peu d'argent quand même (je dirais pas bourgeois, mais disons pas dans le besoin).

Ou alors c'est l'éloignement? C'est trop compliqué de demander au chauffeur de traverser Paris pour déposer le petiot?

Écrit par : glomp | 10/01/2007

VIOLENCE POLICIERE

Violente intervention policière
dans un camp rom

NOUVELOBS.COM | 09.01.2007 | 21:35

Le maire et le député de Saint-Denis demandent une enquête. Les policiers auraient imité "l'exemple immonde des soldats américains à la prison d'Abou Ghraib".

Plusieurs dizaines de policiers ont fait irruption vendredi matin dans le campement du Hanul, avenue du président Wilson, où ils seraient intervenus "avec une violence inouïe" sur un camp rom à Saint-Denis, selon l'association d'aide aux enfants roumains Parada, qui demande dans un communiqué, avec le maire de Saint-Denis et le député communiste Patrick Braouzec "que soit immédiatement ouverte une enquête sur les exactions commises" et réclame "des sanctions".
"Les policiers ont éventré les caravanes, jeté leurs contenu dehors, brisé les vitres, sorti de force leurs occupants en les traînant par terre ou en les menaçant - y compris des enfants - avec leurs armes", poursuit Parada.

Des photos "le pied sur leurs 'trophées' humains

Selon l'association, "des policiers -dopés par l'exemple immonde des soldats américains à la prison d'Abou Ghraib ? - se sont pris mutuellement en photo le pied sur leurs 'trophées' humains jetés à terre". Elle dénonce "un pas franchi dans l'abjection" et organise une conférence de presse mardi matin avec la mairie sur les lieux.
Selon une source policière, l'opération a été menée par des effectifs de la police judiciaire (PJ) de Seine-Saint-Denis, et non des policiers locaux.

Écrit par : sarkomoisi | 10/01/2007

faites ce que je dis mais pas ce que je fais.

A en effet si on réduit l'usage d'un terme - civique - à son étymologie, qui au passage est plutôt "ordre" que "citoyen", alors on y comprend plus rien. L'oeuvre de civilisation est passée par là ?

Écrit par : ango | 10/01/2007

Oui, mais. nous sommes bien élevés, nous les gueux, dans le respect de la chose publique. Elle, s'en sert, de la chose rosé mais plutôt blanc.
Socialement de droite, Ségolène n'apprend elle sait, son mépris affiché n'est que l'abstraction nécessaire au bon plan de carrière. heu à la bonne compréhension des patterns structurants de la société plurielle... non c'est pas risible. Elle ne me représentera pas.
Au fait qui a payé sa reconstruction de machoire et la céramisation de ses dents toutes neuves.

Écrit par : martingrall | 10/01/2007

Je n'ai qu'un question: Mais que fait donc le François ?

A-t-il eu, un instant droit à la parole?

J'avais cru comprendre qu'il aurait aimé que son fils fasse l'Ecole du Cirque pour ressembler à sa mère...

En tout état de cause, notre Ségolène nous endort, nous endort et montre la blancheur de ses mises et son sourire de céramique.

Maurice Dekobra avait raison. c'est la Madone des sleeping.

Chut, tu ronfles trop fort.

Vous avez dit à gauche!!!!

Écrit par : GPMarcel | 10/01/2007

depuis quand les politiques seraient des exemples en matière civique ?
depuis quand seraient-ils sincères avec eux même et fidèles à leurs conviction AFFICHEES ?
a-t-on vu des politiques (socialistes ou pas) mettre leurs enfants dans des écoles à la mixité sociale et ethnique evidente ?
enfin, ces derniers temps a-t-on demandé aux politiques si compatissants s'ils allaient exiger des logements sociaux dans leurs quartiers, dans leurs rues , hsitoire de donner le bon exemple et de témoigner de leur sincérité ?

Écrit par : lesyeux | 10/01/2007

Avec du retard, bonne année 2007 à Vive le feu et son auteur, et bonne journée à tous !...

Écrit par : johnmarguerite | 10/01/2007

Je viens de passer un mois en Inde, futur modéle économique que vont nous vendre à longueur d'antenne, les, Le Boucher, Sylvestre, Marseille, etc..., pensez donc 11% de croissance et ca bosse là bas monsieur, et tous les jours et même la nuit. Bien sur ils oublieront au passage les 350 millions d'exclus qui vivent avec moins de 2 euros par jour (salaire moyen 22 euros par mois) en oubliant, bien sur de péciser, mais ce n'est à leurs yeux qu'anecdotique, que l'inflation est de 5,5% par an et que là bas comme partout dans ce monde qu'ils nous vantent avec tant de prosélytisme, la croissance ne profite donc qu'à la frange de population la plus riche. Mais comme ils n'en sont plus à une mascarade près... J'ai quand même pu voir grace à TV5 monde, notre défendrice intraitable des droits de l'homme tancé vertement les dirigeants chinois tout en prenant l'air sur la grande muraille et en déclamant quelques citations confucéenne. Ca avait t'y pas de l'allure cela madame! Sauf qu'apparemment la presse indienne n'a pas adhéré à cette belle démonstration de brassage d'air. Je cite deux journalistes, une femme et un homme, pour la première "l'effet Caroline de Monaco ne peut durer qu'un temps" et pour le second "je ne sais toujours pas quel est son programme, mais les français non plus". En plus ces vilains indiens, malgré toutes les courbettes des Ségoléne's boy, ne veulent pas la recevoir. Les ignares, ils ne savent pas ce qu'ils ratent! Pimprenelle dans le Taj-Mahal, le temple d'or d'Amritaj ou pourquoi pas sur les sommets himalayesques , déclamant des préceptes védantiques, des stances shivaites ou quelques passages de la Bhagava Gita cela aurait eu de la gueule non!
Ils ne comprennent rien sans doute aux subtilités de notre candidate socialiste. A moins que, trop imprégnés par leur métaphysique, ils n'en soient encore restés à cet archaïsme qui leur dit de se méfier de la maya, de l'illusion. Sont pas encore assez modernes, les cons !

Écrit par : Henri | 10/01/2007

Le boss du cours Florent serait-il habité par l'habitus ? Bourdieu superstar, ouane more taïme :-))

Écrit par : Pescade | 10/01/2007

J'avais oublié: bonne année Sébastien et au plaisir de lire bientôt ton ouvrage

Écrit par : Henri | 10/01/2007

"Habité part l'habitus"!
:-D

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 10/01/2007

@bilbo-le-hobbit
Quand je dis qu'elle a peur des noirs et des arabes, c'est pour rire ...
Elle a forcément une bonne raison de ne pas avoir mis son gamin au cours Julien. Et c'est sûr que ce n'est pas celle là, ni parce que c'est un quartier populaire ...
Il ne faut pas oublier qu'elle est de gauche Royal.

Bourdieu était trop con d'avoir dit (devant une caméra) qu'elle est de droite.

Écrit par : Philippe, Paris | 10/01/2007

Ben, la bonne raison de Mme Royal, c'est surtout pour éviter à ségolinet de prendre le métro. Plein d'Arabes fourbes, de Noirs fainéants et de Roumains chapardeurs. Sans compter les Incas de Chatelet…

Écrit par : Pescade | 10/01/2007

L'habitus du cours Florent n'est pas exactemtn bourdieusien.. Rappelons tout de même que c'est un cours privé trés rentables, dont les méthodes sont assez contestées, en tout cas par les professionnels du théâtre. Ségolinet aurait du se renseigner, il y a mieux comme écoles de théâtre, .. dont le Conservatoire de Paris, dans le plutôt chic neuvième!

Écrit par : valdo lydeker | 10/01/2007

Bourdieu n'a pas dit exactement cela il a dit qu'elle avait hésité entre la droite et la gauche lorsqu'elle était etudiante. C'est donc plus compliqué que cela. et plus important : cela montre que la carrierisme est plus important qu'un corpus d'idees defendues... dont acte

Écrit par : ango | 10/01/2007

dans mon précédent message, faut lire cours Florent et non cours Julien (qui est une place à Marseille)

Il a quel age son gamin ?

Écrit par : Philippe, Paris | 10/01/2007

tout cela ne vole pas très haut

Écrit par : françois | 10/01/2007

@ango
Je viens de réécouter Bourdieu, tu a raison il ne dit pas qu'elle est de droite.
Il dit exactement : "Vous voyez Ségolène Royal, pour moi, instantanément on sait qu'elle n'est pas de gauche."

Ensuite il parle d'un de ses élèves, qui prof à l'ENA a connu Royal qui se posait la question suis-je de droite ou de gauche et qui a choisi la gauche en terme de plan de carrière ...

Ensuite il dit exactement : "Elle a, moi ce que j'appelle une habitus. Elle a une manière d'être, une manière de parler, une manière de euh bon qui vous dit qu'elle est de droite, même si elle tient des propos de gauche"

Écrit par : Philippe, Paris | 10/01/2007

"Sans compter les incas de Châtelet", que cette allusion est drôle...

Dommage, seuls ceux qui prennent le métro et changent à Châtelet peuvent comprendre...

"François Hollande voulait qu'il fasse l'école du cirque comme ça sa mère ! "

J'adore aussi. Enfin, un blog où on se marre. Enfin, sauf Bilbo qui a hélas pas franchi le 1er degré.

Sinon, heureuse d'apprendre qu'il y a des vrais journalistes en Inde, on peut délocaliser les nôtres et faire l'échange ?

Écrit par : Anne | 10/01/2007

Dis,tu essayes d'arr^ter d'ecrire des posts sur Ségo,au moins pendant une semaine si tu y arrives....

Écrit par : De passage | 10/01/2007

Royal va nous dire que c'est une honteuse attaque politicienne , meme y trouver des relents de sexisme peut etre (c'est sous jacent, tout attaque envers elle est soit sexiste soit politicienne) et qu'il ne faut se fier qu'à ce qu'elle nous dit dans sa campagne

Écrit par : lesyeux | 10/01/2007

Quand Bayrou lui a reproché son attitude "soumise" en Chine, elle lui a répondu que ce ne sont que des " ... critiques politiciennes d'un aussi bas niveau" ...
Pour Royal les droits de l'Homme c'est faire de la politique de bas niveau !!!!

Écrit par : Philippe, Paris | 10/01/2007

je l'avais signalé cet article
bonsang - on pourrait rendre à César de temps en temps.

Le souci, c'est le jeu que cela fait avec Sarko passque le cours Florent (faut voir ça), c'est quand même une première étape vers un théâtre sarkophile.

Écrit par : titi | 10/01/2007

et puis il était question du chanteur Cali tantôt
sur qui je voulais dire qu'il est un chanteur nul et irritant
et que l'on ferait mieux de porter tout en haut un bonhomme comme Mathieu Boogaerts qui a autrement du talent.

(Ce qui n'a rien à voir mais qui, voilà, est dit).

Écrit par : titi | 10/01/2007

Je ne vois pas ce qu'il y a de drôle à faire fonctionner la photocopieuse des idées creuses, à raconter partout les mêmes conneries entendues ou lues ailleurs. A ne pas chercher d'en savoir plus. Seb cite "le monde" qui cite Mr Laurent. Dans ce cirque, qui va citer Seb? Personne n'a envie de s'arrêter sur ce processus et de chercher des infos supplémentaires pour essayer de comprendre le pourquoi du comment?

J'ai posé quelques questions simples qui peuvent aider à comprendre. D'autres questions sont possibles.

Anne, ne me prends pas pour un con. L'excuse de "c'est pour rire", faudrait pas me la faire à chaque fois. Il y a des choses qu'on pense tellement fort que ça se voit. Et ta détestation pour SR est tellement criante que j'ai vraiment du mal à parler d'ironie quand tu te lances dans des attaques gratuites.

Écrit par : bilbo-le-hobbit | 10/01/2007

Cela suffit monsieur le-hobbit !

Je viens avec mon chauffeur
et nos domestiques réglerons cela !

Écrit par : titi | 10/01/2007

"régleront" voire même !

Écrit par : titi | 10/01/2007

Et puis t'aurais pu faire de l'ironie du genre: son fils n'a pas besoin d'aller au cours florent, il a qu'à prendre des cours auprès de sa mère, elle fait assez de cinoche comme ça...

En général, je sais reconnaître (et apprécier) l'ironie, même cinglante, même au trentième degré. Quand il y en a.

Écrit par : bilbo-le-hobbit | 10/01/2007

étant un ancien de florent(j'ai fait quai d'anjou puis 19ème)je ne la comprends pas la madame car les infrastructures y sont désormais mille fois mieux...enfin si je la comprends comme tous ici...ce quartier est véritablement un nid de prolos et d'immigrés(pléonasme?heureusement pas grace a l'ascenseur social)sans compter que meme si la majorité des élèves habitent chez papa rue jacob ils ont tout de meme une sacrée tendance a etre de gauche(vous savez genre répartition des richesses etc...)!et ca alors ca l'éffraie!
juste un mot sur Cali:c'est vrai que ses chansons c'est vraiment de la BONNE GROSSE MERDE!
VIVE LE PLANB BOURDIEU ET LES KINDER BUENO(j'adore ca dsl)

Écrit par : matthieu | 10/01/2007

@ Bilbo

Je peux pas DETESTER SR, je la connais pas. Je déteste son programme que je connais par coeur puisque c'est celui de la Troisième Voie (Tony Blair) que je connais aussi par coeur aussi, nuance !

"Espace civilisé" n'est aucunement une attaque - ni même une attaque gratuite - contre Royal. C'est une blague. J'aime les mots et le sens des mots.

"L'école du cirque comme sa mère", c'est très drôle mais hélas c'est pas de moi.

Je fais ce que je peux pour critiquer dignement, je me suis récemment échiner à démontrer sur un blog où j'allais jadis avec plaisir que Ségolène Royal est blairiste. Pas sûr que je recommence parce que semble t-il, ça n'intéresse personne, et c'est d'ailleurs pour ça, qu'elle sera élue.

Les gens sont aveugles, et moi, je ne peux pas faire de miracle.

Faudra pas venir pleurnicher après.

PS : Quant à l'argument "Et Sarko, c'est pas pire, peut-être ?",que j'ai lu mille fois, il ne tient pas une seconde. Si on aime pas Ségolène Royal parce qu'elle n'est pas de gauche, et qu'elle est même carrément de droite, il va de soi, qu'on n'aime pas du tout Sarko non plus. C'est pas l'un ou l'autre. C'est sans les 2, et advienne ce qui devra arriver.

Écrit par : Anne | 10/01/2007

Oui, bon, bof... Les déclarations du Sieur Florent, hein, ça volle quand même pas très haute et c'est pas très vérifiable. Qu'est-ce qui a été réellement dit, à quelle motivation cela correspondait-il ? On n'en sait que ce qu'on déduit de ses propres préjugés. Et surtout, on s'en fout un peu.

Pendant ce temps, le gouvernement continue son cirque avec le soi-disant "droit au logement opposable", qui à mesure qu'évolue l'avant-avant-projet est de moins en moins un droit et de moins en moins "opposable". Selon Frédéric Rolin, le texte a déjà été modifié pour en exclure pratiquement tous les étrangers. Voir http://frederic-rolin.blogspirit.com/
Ca me semble plus important que de savoir si Marie-Ségolène a une voiture avec chauffeur le samedi, etc, etc...

Est-ce que le patron du cours Florent a quelque chose à dire à ce propos ?

Écrit par : Luc | 10/01/2007

mais de quel droit opposable s'agit-il ?
Quelqu'un ici pense que réellement les sdf seront logés gratos l'hiver prochain ?

Écrit par : Philippe, Paris | 10/01/2007

Quand je lis certains, on taxe plus souvent SR de ne pas avoir de programme... Serais-tu dans le secret des dieux? Le projet socialiste est-il de droite?

Utiliser les mêmes ficelles de communication de Tony Blair signifie-t-il qu'on a le même programme?

Attends février pour juger son programme. On y verra plus clair. Enfin je l'espère.

@+

Écrit par : bilbo-le-hobbit | 10/01/2007

A propos du Blairisme, ce sont des souvenirs d'ancien étudiant en Civilisation anglaise, plus un sujet de mémoire (jamais terminé, le mémoire) qui me permettent de dire qu'avant Blair, il y avait eu Neil Kinnock, d'abord situé à la gauche du Parti Travailliste et qui avait des mineurs dans sa famille... Un homme réputé honnête, mais médiocre orateur. C'est lui qui a conduit son Parti a trois défaites consécutives face à Margaret Thatcher, puis John Major dans les années 80 et au début des années 90.

Pourtant, Neil Kinnock s'était appliqué à gommer, au fur et à mesure, tout ce qui dans son programme économique pouvait laisser craindre un retour à la situation des années 70 qui avait vu l'avènement de la "Stagflation" (pas de croissance et un taux d'inflation qui continue de grimper, si mes souvenirs sont bons). Les Britanniques ne croyaient plus à une politique Keynesienne. On peut même dire qu'ils la rejetaient avec force.

Même lorsque les chiffres du chômage atteignaient des records sous l'ère Conservatrice, les Britanniques n'ont pas voulu de Kinnock.

La troisième voie de Blair, et le charisme de cet homme qu'on avait pourtant surnommé au début "Bambi" ont permis au Parti Travailliste de rester à la tête du pays jusqu'à nos jours... Il s'agit d'une approche effectivement pragmatique de la politique centrée sur la conquête du pouvoir, c'est-à-dire le vote des classes moyennes, et la maîtrise de la communication.

Ceci pour dire que le New labour, historiquement, est donc le produit de près de 15 ans de désillusions électorales. Ce n'est pas un monstre surgi de nulle part.

Écrit par : johnmarguerite | 10/01/2007

@ Titi,

Not'e Président,

J'admets volontiers que vos domestiques puissent aller traiter (voire avec les mains) le différend qui vous oppose à Monsieur le-hobbit mais, n'est-il pas injurieux pour votre staff que de ne pas avoir pris notre avis.

Brice est en transe, François F. (ex E.N) fronce ses gros sourcils, l'homme à la moto M. Es. ne met plus son casque...car le petit endroit marécageux fait de même.

Les "patrons" ne sont plus ce qu'ils étaient et en plus, il y a des patronnes.

Nos agences de conseils, de communications, de coaching, de re-looking, d'after-shave et de soldes ne servent donc à rien. A rien.

Vous aurez sur la conscience des personnes de qualité au chomage.

Hein, qui vous trouvera des mots comme "bravitude"? Il faut au moins Bac + 12 et encore.

Reprennez-vous not'e Titi, not'e Président.

Votre dévoué et faiseur de fiches.

Écrit par : GPMarcel | 10/01/2007

Bon, je vais quand même tenter un truc :

Tout à l'heure sur le site du Monde, y'a ça :

Chat
Va-t-on vers le plein emploi ?

Débat en direct avec Louis Chauvel, Chercheur associé à l'OFCE et Professeur à Sciences-Po., mercredi 10 janvier 2007 à 15 h 00.
En partenariat avec l'OFCE.

OFCE, c'est une boîte à idées de Science Po (avec Fitoussi, etc).

Et vous savez ce que c'est, ça ? Enfin, ce "chat", je veux dire. En apparence, c'est un "chat" avec un sociologue très très lu, très très vu, et très très écouté. Qui tient son succès notamment d'une étude sur la fracture générationnelle, les trentenaires qui paient les pots cassés de la crise et blablabla. Sur les constats, c'est assez juste mais en même temps, faut pas avoir fait l'X pour observer que les temps sont durs. Un peu du flanc quand même.

En fait, si on va plus loin, Chauvel ne s'intéresse qu'aux classes moyennes. Et seulement aux classes moyennes. Premier point.

Deuxième point, son propos est motivé par la perspective de réformes structurelles (tiens, tiens, ça commence à sentir la flexibilité, la bonne mobilité géographique des familles, le temps partiel et la réforme des retraites, tout ça...). Réformes présentées comme il se doit comme PROGRESSIVES (dans le sens : vers le progrès).

Troisième point, il va de soi que l'Etat Providence est un tout petit peu (oui, oui, c'est un euphémisme) visé par ces réformes dynamiques et nécessaires.

Chauvel est publié par le think tank, La République des Idées de Pierre Rosanvallon. Think tank néo libéral dans la ligne du programme de la Troisième Voie (Tony Blair). Pour info, la Troisième Voie annonce dès 1997 la fin de la société du plein emploi, mais pas du tout en se désolant, ou en cherchant des solutions pour en réchappper. Non, pas du tout, la Troisième Voie applaudit la société du chômage de masse inéluctable à ses yeux pour favoriser une société de croissance et de richesse (comprendre : richesse du capital évidemment). La Troisième théorise même que les pauvres devront se contenter des miettes, je n'invente rien, c'est écrit NOIR SUR BLANC.

Je préfère même pas vous expliquer ce qu'ils écrivent sur l'écologie car vous n'auriez plus qu'à pleurer. Disons qu'Hulot à côté, c'est Che Guevara.

Vous comprenez mieux le titre du "chat" maintenant ?

Il va de soi que Chauvel va pas vous l'annoncer cash, comme ça. L'opinion, ça se travaille. Il va parler "réformes nécessaires dans les prochaines années" ; "changement dynamique" ou je ne sais quelle connerie paravent.

Pour info toujours, es conseillers de Ségolène Royal sont dans la ligne de la République des Idées et de la Troisième Voie. Il suffit de lire la Troisième Voie pour voir où elle va chercher ses idées. Quasiment toutes ses idées. Même la garde des enfants après l'école est une subtilité qui échappe à beaucoup de gens. On pourrait croire qu'elle favorise l'égalité, alors qu'en fait elle vise plutôt à encourager la souplesse des horaires de travail, y compris pour les femmes qui ont des enfants. Tout est dans les objectifs, ne jamais se contenter de regarder les propositions qui, en apparence, sont quasiment toujours positives.

Ségolène est conseillée par la directrice France de la plus grosse agence britannique de communication politique. De plus, peu de gens savent que Ségolène Royal s'alimente auprès du think tank Regénération animé par Laurent Bouvet, un des 3 traducteurs du programme de la Troisième Voie en France.

Voilà, Bilbo, si tu dénotes une attaque gratuite contre Madame Royal, ba, là, je lâche l'affaire, tu peux me croire.

Tout à l'heure sur le "chat" de Chauvel, je tente : "Que pensez-vous du think tank blairiste La République des Idées ? Dans quelle mesure, selon vous, influence t-il le programme de Madame Royal ?"

OK ?

Écrit par : Anne | 10/01/2007

Il fallait lire :

Réformes présentées comme il se doit comme PROGRESSISTES, évidemment !

Écrit par : Anne | 10/01/2007

@ Monsieur bilbo,

Pour y revenir :
cette anecdote, c'est sûr, ça ne vole pas haut - surtout dans la bouche de Monsieur Florent-Paris-intra-muros.
mais quand même (c'est comme dans les séries américaines) : ne serait-ce pas des indices qu'elle laisse ici et là, la Dame aux Caméras ?
Je veux dire : elle n'arrête pas de dire et de faire dire "nonononon, je NE suis PAS de gauche."

Oui
ou
non ?

Écrit par : titi | 10/01/2007

@ Bilbo

"Utiliser les mêmes ficelles de communication de Tony Blair signifie-t-il qu'on a le même programme ?"

Je parle surtout du programme, Bilbo.

Certes Ségolène ne dit pas grand chose (...quand on a un programme néo libéral, on le planque), mais elle a quand même dit des trucs. Et c'est là-dessus que je me base.

Je fais court, parce que hélas j'ai pas le temps :

"décentralisation radicale" pour en finir avec l'Etat-Providence ; automie de chacun face aux risques (Ségolène parle de "responsabilité individuelle") pour une remise en cause progressive des politiques de protection sociale ; travail forcé et recours facilité à la flexibilité (y compris par la garde des enfants après l'école) ; restauration de l'autorité et de la « valeur famille » (les blairistes encouragent le mariage chez les pauvres car ça les stabilise, y paraît, je comprends mieux pourquoi je suis si agitée...) ; suprématie de la « valeur travail » dans une prétendue société du bien-être (elle va pas tarder à nous le sortir, ça) et du respect ("respectul society" chez Blair, qui est une volonté de retour à l'ordre et à la sécurité), pourtant fondée sur l'individualisme ; encadrement sécuritaire renforcé.

Pas le temps de développer le sale projet de société que ça cache. Mais allez lire Giddens (La Troisième Voie au éd. du Seuil), y'a des trucs tout simplement à vomir !

Écrit par : Anne | 10/01/2007

@ Philippe de Paris :

Exact ! Mais, ce que je veux dire, c'est que ce que dit bourdieu dans un cafe a des non sociologues apres une nuit blanche, ne releve pas de la meme legitimite que celle de ses bouquins.

Par contre, on ne peut pas tergiverser sur le fait que dame blanche fait plus attention a son plan de carriere qu'a des idees defendues sur un plan politiques.

Il n'y a pas d'excuses possibles, c'est clair net et precis.

Ce qui est beaucoup plus grave que d'être de droite ou de gauche, puisque meme cela n'a qu'une importance secondaire. C'est un comportement qui releve de la corruption de principe democratique et d'un cynisme des plus nocifs pour ce qui reste de la democratie en France.

Finalement ne serait-elle pas la digne heritiere de Miterrand ?

Écrit par : ango | 10/01/2007

C'était peut-être Arlette Laguiller, dont parlait monsieur Florent ? Pourquoi accuser tout de suite Ségolène ?

En plus, il parait qu'elle a mandaté Attali pour faire dire qu'elle "était très proche de François Mitterrand"... Outre le fait que ce genre de propos peut prêter à confusion, ça me fait bien rire, puisque François Mitterrand lui-même, quand elle a été nommée ministre de l'environnement en 92, ne se souvenait plus de ce qu'elle avait fait à l'Elysée...

Écrit par : Bruno Lamothe | 10/01/2007

@ Bilbo

Un autre truc avant de me casser : tu me dis d'attendre février (elle aura juste mis 25 ans avant de nous pondre ses idées... mais c'est pas grave... surtout quand on sait qu'elle veut être candidate depuis 1995...) pour lire son programme...

C'est vrai que le projet socialiste était un peu trop de gauche... faut donc attendre février, tu as raison.

Vaut mieux.

Rien que ça (attendre un nouveau programme parce l'autre... bof !), c'est délirant que ça te fasse pas tilter ! T'as pas vu la ruse ???? Mais faut être miro !

Désolée, ça m'énerve trop cet aveuglement. Limite si je préférerais pas me friter avec Le Meur, c'est dire ! Au moins, lui, il a de bonnes raisons d'être de droite. Il l'est pas sans le savoir.

Écrit par : Anne | 10/01/2007

@ Bruno

Attali ?

Tu veux dire le sarkozyste-ségoléniste, Jacques Attali ?

Celui qui prévoit Ségo présidente avec Sarko 1er ministre après les législatives ?

Tout le monde sait qu'elle était très proche de Mitterrand. Très.

Sa circo décrochée in extremis en 88, elle l'a eu comment, à ton avis ?

Je précise : aucun sous-entendu pour ceux qui voudraient m'agresser.

PS : Bruno, sur un autre blog, tu as estimé le patrimoine de la SCI La Sapinière des Hollande-Royal à 2 millions d'euros. Je voulais savoir en passant à combien tu estimais une baraque à Mougins, même une toute petite. Juste en passant... Parce que là, tu m'as franchement fait marrer. Désolée, les prix de l'immobilier, chez moi, c'est un atavisme...

Écrit par : Anne | 10/01/2007

Au fait, la candidature Bové est de retour. Plus de 5600 signatures en trois jours… Feu de paille ou signe d'autre chose ? En tout cas, ça risque de tanguer fort chez Buffet et Besancenot.

Écrit par : Pescade | 10/01/2007

Pescade, je crains fort que comme Buffet, Bové se soit fait acheter.

Et puis, tous les ex-dirigeants d'Attac roulaient pour Royal.

En fait, moi je pense qu'Onfray devrait y aller. Non pas parce que j'en suis fan, mais parce que :

1/ Il croit dans cette candidature anti libérale et il la défend bien
2/ Il est connu
3/ Il est médiatique
4/ Il est accessible

Autant de mérites incontournables dans cette campagne-là. Il ferait un score très correct, surtout si Besancenot est hors jeu, et Ségolène serait forcé d'en tenir compte au risque de se prendre la rue dès le début de son mandat.

Bové ne veut pas y aller, eh bien, demandons à Onfray. En tant que représentant d'une aspiration qui ne trouve AUCUN débouché plus que véritable incarnation d'un programme alternatif, cela va de soi.

Écrit par : Anne | 10/01/2007

Zut!

J'ai manqué la réouverure!

Je vois que Seb a repris ses bonnes habitudes!

C'est marrant sur la photo elle a un petit air "tibétain".

l'aurait-elle fait pour soutenir la cause du Tibet?
Serait-ce sa manière à elle de rappeler au grand frère chinois qu'il se conduit depuis 1949 au Tibet comme un tyran sanguinaire?
et que les Tibétains aimeraient bien que les Han les laissent vivre tranquillement chez eux et retournent dans leur pays?

Ou est-ce simplement le hasard et le froid qui lui font plisser les yeux et rougir les joues, parce que, de toute façon, la cause tibétaine, elle l'a défendue bec et ongles dans les salons de Pékin?

ou c'est moi qui ai mauvais esprit?

Écrit par : céleste | 10/01/2007

Bon, j'ai raté le "chat" avec Chauvel, dommage, très dommage...

Écrit par : Anne | 10/01/2007

Onfray je suis pour, pour, pour

Mais ça me paraît mal coller avec le personnage, donc très peu probable.

Écrit par : céleste | 10/01/2007

@ Titi

Ah enfin...
Une bonne nouvelle
Ah c’qu’elle est bonne, ah c’qu’elle me donne le moral
Qu'il est bon d'entendre rappeler que Mathieu Boogaerts est un homme de grand talent.

Une fois de plus, Titi fait preuve de jugement et de conviction.
Plus que jamais, Titi président !

('s'pas, SuperPapi-GPMarcel ? ;-) )

Écrit par : IznoPreum's | 10/01/2007

Bonjour,
Super, votre blog, bien écrit: je ne peux pas en dire autant de tout ce qu'on lit sur la toile et du coup, mon compliment en est un, vrai de vrai.
A propos de Ségolène, je vous cite une jolie trouvaille (trouvée dans un livre "Le Blog du Chi"): "La maldonne des sondages". Joliment trouvé non?

Écrit par : marie | 10/01/2007

oui Monsieur Preum's

et c'est d'autant plus rageant qu'on nous assomme avec des chanteurs mous du genou et nullissimes (comme ledit Cali).
Pendant ce temps, Mathieu Boogaerts sort l'un des meilleurs disques ("Michel") de l'histoire de la musique en France et en Belgique
et là
rien
(ou quasi).

Je sais : ça n'a aucun intérêt -
mais dans un pays où l'on ne fait qu'écouter la même soupe calio-raphaëlo-brunitesque
on ne peut plus s'étonner de rien !

Écrit par : titi | 10/01/2007

d'ailleurs
puisque que c'est comme ça
je m'en vais lui faire un chtouille de promotion :

http://www.mathieuboogaerts.com/

Écrit par : titi | 10/01/2007

La "rue" derrière Onfray ??? Tu dois avoir de sacrés arrivages de nigériane ou de colombienne Anne, c'est sympa d'en faire profiter les amis. Idem à propos de ce néo nouveau-philosophe qui "défend" tellement bien la candidature antilibérale qu'il préconise de voter blanc au 1er tour et Royal au second. Mwarf…
Quant aux rapports entre Bové et l'ancienne direction d'Attac (ceux qui, après s'être fait vidés pour avoir effrontément truqués les élections internes, ont couru se réfugier chez Royal), sache qu'ils étaient notoirement assez exécrables et que Bové est beaucoup plus en harmonie avec l'actuelle direction d'Attac.

Écrit par : Pescade | 10/01/2007

Pourquoi tant de haine contre Chauvel ?
A la lecture du chat rien ne ressemble à ce qu'Anne nous annonçait.

Écrit par : TDB | 10/01/2007

@ Pescade

Mais, non ! (j'ai dit que j'étais pas fan de Onfray !)

Je m'explique.

La rue si :
1/Ségo passe,
2/que la candidature anti libérale représentée HYPOTHETIQUEMENT (je dois être la seule tarée à avoir eu cette idée) par Onfray (parce qu'on l'aura poussé au cul du genre vas-y Mimi, vas-y !)
3/ que la candidature antilibérale fait un score, ma foi, très correct
4/ Ségolène fait comme si elle avait rien vu sur sa gauche (c'est amusant, sur sa gauche, non ?)
5/ Si les 4 propositions précédentes sont remplies, 5 = la rue au cas où Ségo fait toujours semblant de pas nous voir et prend donc pas en compte le score de la candidature anti libérale (mise en miettes en lousde par son lieutenant Dray - je vous réexplique pas, trop trop long)

Pescade, ça fait un paquet de temps que j'ai pas fumé, tu peux me croire , mais promis, le 6 mais 2007, je m'y remets. Va falloir, je le crains ;-)

Pescade, tu te gourres, Onfray n'est pas si clair dans le Monde, relis bien. De plus, il a signé la pétition du 6 décembre des marseillais qui appellent au retour de Bové, justement parce qu'il a pas envie de voter blairiste.

Anar, OK, je veux bien, mais quand y'a des toutes petites petites fenêtres qui peuvent s'ouvrir, moi, je dis JAMAIS non, car ce qui compte ce n'est même plus d'avancer, c'est de pas se casser méchamment la gueule en reculant. On en est là.

Sur Attac, tu m'apprends rien, mais tu te trompes juste sur un truc : Nikonoff, Dessenne, Cassen, etc (ancienne direction fraudeuse) était pour Royal bien avant de se faire dégager. D'ailleurs Michèle Dessenne s'était ralliée publiquement à
Royal avant d'être jartée.

Sur Bové, je suis navrée de penser que c'est tout a fait possible qu'il se soit fait acheter. Vraiment navrée. Evidemment, c'est une possibilité, juste une hypothèse de ma part. Ca veut pas dire corruption pour autant, on est bien d'accord.

Écrit par : Anne | 10/01/2007

Je vais aller lire le "chat" de Chauvel en rentrant.

Attention, Chauvel fait très de gauche. Très.

Arrêter de me dire que je suis "haineuse" quand j'essaie d'expliquer un truc qui se voit pas forcément à l'oeil nu. S'il est publié par la République des Idées, posez-vous certaines questions. Si le "chat" met en débat la question du plein emploi, c'est pas un hasard non plus.

Après, vous avez aussi le droit de trouver ça cool l'ultra libéralisme. C'est vrai que c'est sympa, j'suis con aussi, j'abuse.

Je suis pas marxiste, pas léniniste, pas dogmatique. Esprit critique de gauche, juste.

Je crois que de ma vie, je n'ai JAMAIS haï qui que soit. Et pourtant, j'aurais pu.

Écrit par : Anne | 10/01/2007

@ TDB

Excuse-moi, TDB, mais je marre (au sujet des réponses de Chauvel) qui sont pas comme je les avais imaginées...

Je cite le gentil sociologue de gauche : "L'heure de travail française produit beaucoup plus de richesses que l'heure de travail britannique ou américaine, en parité de pouvoir d'achat. C'est l'un des problèmes français d'avoir une très bonne productivité horaire. Cela peut aller de pair avec une situation où beaucoup de gens sont exclus de l'emploi décent. C'est une situation française où le partage du travail s'est très mal réalisé. La réalité est qu'en même temps, on a beaucoup attendu des 35 heures, qui n'ont pas apporté toutes les solutions escomptées".

Ceux qui comprennent pas qu'il est en train l'air de rien d'appeler à une plus grande flexibilité dans le travail... ba tant pis, on en reparle dans 6 ans...

J'ai pas lu le reste (je suis en retard), mais j'ai vu ce mec à un meeting de Montebourg sur la génération des trentenaires. Ah un moment, un éduc social lui explique son point de vue sur la crise des banlieues et explique aussi la colère des mecs qui ont brûlé des bagnoles. Point de vue nuancé, juste, de gauche, quoi.

Je vous raconte pas la réaction du sociologue : la contestation, la rébellion = NO WAY

Le trentenaire est en souffrance blablabla, oui, mais le trentenaire doit fermer sa grande gueule !

La sociologie est un sport de combat... ouais, mais pas pour tout le monde.

Écrit par : Anne | 10/01/2007

Il y a ceux qui voteront Royal et qui le regretteront bientôt
et il y a ceux qui ne voteront pas Royal parce qu'ils regrettent déjà.

En attendant, allons tous adoucir notre humeur en écoutant Mathieu Boogaerts.

Écrit par : titi | 10/01/2007

Ouaip.

Écrit par : IznoPreum's | 10/01/2007

Anne, je viens de fermer le dernier livre d'Onfray (d effroi) La puissance d’exister, et j’ai comme un grand doute, non pas un grand, mais pas de doute du tout.
Il a trouvé un vieux manuel du vieux soixante-huitard, et il l’organise dans le futur immédiat probable. Quelque communautés, quelques petites avancées autarciques, et le clamer sur la place du marché. Vaincre le déterminisme est une des idées de 68, voir dédé kluck.

Écrit par : martingrall | 10/01/2007

Anne Onfray n'est pas anar, juste un peu libertaire en fait il propose la société libertaire édoniste. Mais?

Écrit par : martingrall | 10/01/2007

@ Titi et IznoPreum's

Not'e Président,

J'ai l'impression que vous avez trouvé votre Lang, votre Malraux.
La culture ne peut revenir qu'à IznoPrem's.

Je ne demanderai que des cours de recyclage accélérés car à ma grande honte, je ne connais pas le Mathieu Boogaerts dont vous parlez.

Je me suis arrêté à Brassens et Ferré mais swingue quelquefois avec Sanséverino...

Je pars, j'ai yoga.

Écrit par : GPMarcel | 10/01/2007

« Tout ce que je vois jette les semences d'une révolution qui arrivera immanquablement, et dont je n'aurai pas le plaisir d'être témoin. Les Français arrivent tard à tout, mais enfin ils arrivent. La lumière s'est tellement répandue de proche en proche qu’on éclatera à la première occasion ; et alors, ce sera un beau tapage. Les jeunes gens sont bien heureux : ils verront de belles choses » Voltaire, Lettre au Marquis de Chauvelin, 2 avril 1764

Anne, ce texte est l'épigraphe du site de Chauvel.

J'ai des raisons personnelles de croire en son honnêteté (ne pas en déduire qu'il est de ma famille pour autant !). Ca vaut ce que ça vaut.
Précision utile: il a manifesté le désir de ne pas être récupéré par Royal. Bon, c'était il y a quelques mois, au moment du boum de Désirs d'avenir quand le site a présenté une synthèse de plusieurs bouquins de socio à la mode comme émanant de la réflexion profonde de la future candidate. Il a pu se rallier depuis mais je n'en ai pas entendu parler.
Tu remarqueras en lisant le chat que pour l'essentiel Chauvel s'en tient à l'analyse et reste évasif quant aux solutions. Enfin me semble-t-il.

Evidemment je ne t'accusais pas personnellement d'être haineuse. Mais ce n'est pas la première fois que dans les blogs je lis des jugements pleins d'a priori sur l'oeuvre de Chauvel et ça m'étonne.

Écrit par : TDB | 10/01/2007

Louis Chauvel est plutôt bien, cependant être mis en paralelle avec Marseille, ce n'est pas aisé. Pour moi Chauvel donne toutes les infos à nous de les organiser. Il prend bien ne compte la cloche avec ses extrémités trop riches trop pauvre et une grande classe médiane, a la Henri Mandras. Masi ce n'ets pas à lui de dire la méthode des piramides de remplissage mais à Nous. Apprenons à ne plus sous-traiter notre vie.

Écrit par : martingrall | 10/01/2007

désolée, mais ça devient un peu fatigant, surtout quand cela concerne la totalité des socialistes. La section du 11ème/20ème &tait assez loin du 7ème mais nombreuse, et ici à Avignon la section et une bonne partie des adhérents se situent dans l'équivalent d'une cité (origine, chômage, immeuble etc..)
Si la gauche ne représente que les altermondialistes nous sommes encore plus mal partis en France que je ne le pensais

Écrit par : brigetoun ou brigitte celerier | 10/01/2007

Bonjour, Monsieur Fontebelle,

Depuis fort longtemps je vous lis et suis toujours très intéresssé par cet humour décapant pour ce qui me concerne et cette ironie pour ma concurente. Vous avez parfaitement raison, et comment une poitevine du poitou peut représenter la France.

Vous m’avez fait part de votre sympathie et de votre soutien tout au long de votre blog et je vous en remercie. Comme vous le savez sans doute, l’UMP se réunit le dimanche 14 janvier afin d’apporter son investiture au candidat de son choix pour l’élection présidentielle. Ce sera un événement majeur qui donnera le coup d’envoi et le ton de la campagne électorale.

Pour le succès de ce lancement, il est essentiel que nous soyons le plus nombreux possible, afin de montrer le soutien populaire dont bénéficie le changement que nous proposons aux Français.

Je vous serais personnellement reconnaissant de venir m’apporter votre soutien à cette occasion.

Pour la bonne organisation de ce grand événement, j’attire votre attention sur la nécessité de vous inscrire préalablement à votre venue.

Je vous remercie et vous prie de croire en l’expression de mes respectueuses salutations.

Écrit par : martingrall | 10/01/2007

Zut j'ai oublié mon pseudo. quel con

Écrit par : martingrall | 10/01/2007

CHAUVEL SOCIOLOGUE ??????????????

ONFRAY ANTILIBERALE ??????????????

Le doxoguoge "suffisant et insuffisant" ajouté au type qui defend des positions totalitaires sur Redeker ???

Mais moi je suis la Reine d'Angleterre.

Putain mais allez voter pour Royal ça vaudra mieux !

Écrit par : ango | 10/01/2007

Me revoilà.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 10/01/2007

@ Martingrall

Jamais lu Onfray. Je n'ai jamais eu hyper envie.

@ Ango

Chauvel se présente comme sociologue, mais si tu veux tout savoir je préfère Beaud et Wacquant. J'étais pas au courant que Onfray défendait cet horrible Redeker, toutes mes confuses, oubliez donc mon idée à la con.

@ TDB

L'épigraphe (déjà avoir une épigraphe sur son site, au secours...) de Chauvel... Ouais... Georges Soros aussi peut mettre du Voltaire sur son site s'il veut. Chauvel, révolutionnaire ? Ouais, la Troisième Voie comme perspective révolutionnaire, super !

Il a pas voulu se faire récupérer par Royal, certes mais ... c'est exactement comme Rosanvallon, souvenez-vous. La stratégie des think tank, c'est règle n°1 : la discrétion. De plus, la 3e Voie ne fait de différence entre la gauche et la droite, l'objectif étant de détruire la distinction entre les 2 pour ne plus offrir qu'une seule et unique perspective : la Troisième Voie (je sais ça fait un peu science-fiction, mais c'est pas moi qui suis tarée, c'est eux).

Je dis pas que Chauvel est un agent infiltré au service des néo libéraux, les choses sont un peu plus complexes que ça... En tout cas, c'est pas un bourdivien, ça c'est sûr.

TDB, je serais curieuse de connaître les sites où Chauvel se fait allumer, et surtout quels sont les arguments utilisés. Merci de préciser si tu peux.

Écrit par : Anne | 10/01/2007

"je serais curieuse de connaître les sites où Chauvel se fait allumer, et surtout quels sont les arguments utilisés. Merci de préciser si tu peux."

Je ne sais plus trop, ce n'est pas d'hier, chez Versac et un autre de Lieu commun peut-être. Les arguments : idiots à mon sens, genre délire d'interprétation à partir de rien. Comme si moi je me mettait à déblatérer sur Beaud que je ne connais que très vaguement par des articles de presse.

Sur l'épigraphe tu exagères : ça arrive qu'on trouve chez un auteur une pensée qu'on aurait aimé avoir soi-même. Exemple Ségo avec ses proverbes chinois ...

Cela dit je dois être plus naïve que toi : je ne vois pas de la mauvaise foi partout, même si parfois je subodore que Fontenelle n'est qu' une taupe ségoliste qui fait de la retape et même le tapin pour elle.

Écrit par : TDB | 10/01/2007

Mouarf !
Onfray,blanc ou royal !
http://www.lemonde.fr/web/son/0,54- href="mailto:0@2">0@2-823448,63-848843,0.html?xtor=RSS-823353

Écrit par : De passage | 10/01/2007

Cher sébastien, pour cette nouvelle année, continue de nous régaler! il y aura la matière pour c'est sur:

sinon un peu de pub pour de vilains gauchistes qui refusent de quitter le PS, disons que Jaurès c'est pas un fantôme pour eux:

http://www.renovaction-socialiste.org/

y a un blog et un forum, viens nous faire un coucou!

Écrit par : enzo d'aviolo | 10/01/2007

@ TDB

Versac est de droite : aucun intérêt.

Enfin, à mes yeux. Je pensais que c'était des critiques de gauche.

C'est pas de la "mauvaise foi", les intellectuels - à quelques exception près toutefois - ne courent pas après le pouvoir à n'importe quel prix comme beaucoup de politiques.

Ce que tu désignes par "mauvaise foi", Serge Halimi le nomme "petite musique" de la pensée unique ou un truc de ce genre.

L'image est assez bonne : beaucoup d'harmonie, mais toujours le même refrain. Une sorte de berceuse en fait. On nous endort...on nous endort... et pendant ce temps vive le grand démantèlement de tout ce qui nous était cher : le droit du travail, les services publics, l'éducation gratuite pour tous, l'égalité devant la protection sociale, la sécurité de l'emploi avant le tout-sécuritaire, et j'en passe, je suis trop crevée. D'ailleurs, bonne nuit.

Juste je confirme que Fontenelle est ségoléniste. Et pas que. Je l'ai vu l'autre jour, il était habillé tout en blanc, vraiment l'air d'un con ;-)

Écrit par : Anne | 10/01/2007

@ Anne :

Chauvel c'est science po. On peut en discuter mais c'est quelqu'un qui par exemple n'a jamais fait de terrain.

Sur Onfray, tu peux aller voir LMSI.net "sur l'affaire redeker" ou qqchose du genre, j'ai ete aussi surpris que toi.

Écrit par : ang | 10/01/2007

Sébastien,

Mais qu'est ce que je lis ici:

LA RUE DE SOLFERINO N'EST PLUS RIVE GAUCHE ???


Zgur

Écrit par : Zgur | 10/01/2007

ce que je veux c'est que c'est du vite fait bien du macro du stat de l'étude de marché. C'est tout science po version medias (parce qu'il y a des gens tres serieux a science po.)

Écrit par : ango | 10/01/2007

@ Ango

Ba, sur Chauvel, on est d'accord, non ?(sur la boîte à idées de Science Po, l'OFCE... pas de terrain, etc... donc c'est plus des sciences sociales, c'est de l'idéologie qui ne dit pas son nom)

Donc on est d'accord, non ?

Écrit par : Anne | 10/01/2007

@ Ango

T'as fait Science Po ?

C'est qui les prof biens, STP ? Ca m'intéresse.

Écrit par : Anne | 10/01/2007

tu peux deja mettre B. Badie pour un debut. Mais je suis pas sur qu'il soit prof. Il y a aussi balandier si il y est encore. Le type aussi qui écrit sur les sondages carrigou Alain qqchose comme ca. Il y a pas mal de type qui travaillent sur les mouvements sociaux aussi. Ils sont pas forcement a science po. (j'ai pas fait sc. po). Je parlais des politologues en général.

Et oui on est bien d'accord. Je suis meme pas sur qu'on puisse le considerer comme ce que tu dis dans sa conception. C'est une reponse a une demande du marketing politique et médiatique. Apres en termes de consequence ou produit finit c'est bien ce que tu avances.

Écrit par : ango | 10/01/2007

@Anne

J'ai commencé à te répondre cet après-midi, mais comme j'ai été un peu bousculé, entre-temps, je profite d'un court moment de répit pour poster ce message plus ou moins inachevé et pas trop relu... Un jour, faudra que je crève l'abcès de l'interview de Bourdieu et du passage sur SR, mais pas ce soir, trop crevé... (crève, Bourdieu, crevé... je fais pas une fixette, moa?)



Ah, tu vois! C'est pas mieux comme ça quand c'est argumenté? Je vais éplucher tout ça, parce que, mine de rien, ce que tu dis est vachement intéressant....
En attendant quelques réflexions.
"elle a mis 25 ans pour nous pondre ses idées" Ne serait-ce pas plutôt : on a mis 25 ans à s'intéresser à ses idées? D'après ce que j'ai compris, certaines de ses idées fortes qu'elle a défendu durant la pré-campagne sont loin d'être nouvelles chez elle. Mais bon, c'est un détail.
Concernant le projet socialiste, c'est un projet, pas encore un programme. Il est de gauche. Et pour ma part, je ne crois pas à sa remise en cause totale ou importante par la candidate socialiste. C'est pour ça que j'attends février. Le projet est un catalogue de bonnes intentions, mais il manque une partition, une musique. Je veux juger sur pièces.
Oui, le projet, c'est bof, mais pas parce qu'il est trop à gauche, mais seulement parce qu'il n'est pas assez lisible, pas assez mobilisateur, il n'indique pas les priorités. Et quand Libé fait remarquer que la partie logement du projet représente une trentaine de lignes très générales et très vagues, au moment où on parle tant de la crise du logement, il y a de quoi l'améliorer, non?

D'autre part, le new labour, c'est pas le ps, l'Angleterre, c'est pas la france. Ce n'est pas le même mode de fonctionnement des institutions, des partis, la même histoire politique, ce ne sont pas les mêmes peuples, les mêmes mentalités. SR ne reproduira pas l'expérience Blair.Oui, elle pourra s'inspirer de certaines de ses méthodes, certaines de ses politiques à la rigueur. mais pas plaquer à l'identique le même programme, loin de là. Plusieurs raisons à cela: La France n'a pas eu 15 ans de Thatcherisme; L'ère de blair touche à sa fin, nous sommes capables d'en faire un bilan contrasté et critique; le ps n'est pas dans l'état du labour avant que celui-ci ne soit pris d'assaut par Blair; le système politique, institutionnel, démocratique français, aussi imparfait soit-il, ne permettra pas à SR de faire n'importe quoi.

Je suis de gauche, crois-moi. Je n'aime pas qu'on en doute. Chacun a sa sensibilité, sa manière de voir, je ne crois pas qu'il y ait une bonne pensée de gauche et qu'au-delà, ceux qui se disent à gauche mais ne pensent pas comme toi seraient des gens de droite qui s'ignorent.

Écrit par : bilbo-le-hobbit | 10/01/2007

C'est Alain Garrigou. Un de mes anciens profs. Spécialiste de la nullité des sondages.

Badie, c'est les relations internationales, c'est ça ?

Balandier, je me souviens plus. Mais il est connu en effet.

Très intéressant ce que tu dis sur la réponse à une demande marketing du moment. Concernant les trentenaires, c'est très vrai car à l'époque de la sortie du bouquin de Chauvel sur la fracture générationnelle plusieurs études sur le même thème sont sorties dans différentes boîtes de com qui disaient toutes exactement la même chose : un mélange d'empathie (oh les pauvres, ils en chient plus que leurs parents !) et de secouez-moi tout ça (c'est la vie les jeunes, mais maintenant va falloir vous adapter aux réalités du marché... enfin dit plus gentiment) mais aussi de rêves (le jeune de 30 ans rêve d'une alter société meilleure avec un environnement durable et la paix dans le monde où enfin tout le monde serait heureux).

Écrit par : Anne | 10/01/2007

@ Bilbo

"le système politique, institutionnel, démocratique français, aussi imparfait soit-il, ne permettra pas à SR de faire n'importe quoi".

Ah, ah, ah. C'est vrai que Jospin, on l'a vachement freiné pendant son règne dans sa course aux privatisations.

La réponse : Le Royaume-Uni n'est pas la France... eh alors ? Je parle d'un corpus d'idées. Pas de reproduire le fonctionnement de la Chambre des Lords à l'Assemblée. Bien sûr que si, hélas, les idées de Blair sont applicables dans d'autres pays, cela a même été conçu pour ça !

Un seul exemple : Soros, c'est le mec 3e Voie typique, ba il est depuis fort longtemps (avant la chute du mur en fait) très très présent grâce à son réseau de fondations dans tous les pays de l'Est. Et tu crois qu'il y faisait quoi ? Des débats participatifs ? C'te bonne blague !

OK, t'es de gauche. Mais tu vas voter pour une femme de droite ;-)

Écrit par : Anne | 10/01/2007

@ Anne
en effet Badie c'est un internationaliste. "Un monde sans souveraineté" ou "L'Etat importé" c'est franchement de tres tres bons bouquins, a conseiller a tout le monde. Balandier, c'est le premier anthropologue de la situation de colonisation et de decolonisation et analyste de ses implications sur les changements sociaux. C'est une rupture avec l'anthropologie coloniale ("sociologie des Brazzavilles noirs", " sosiologie actuelle...").

Ce que je veux dire par là, c'est qu'il y a et on a surement des intellectuels franchement de tres haut niveau, mais une fois passé le prisme des medias, de la reponse au marché, on ne les voit pas. J'ai essayé a plusieurs reprises ici meme mais aileurs aussi de parler des économistes qu'on appelle hétérodoxes (qui se prennent d'ailleurs bien la tete entre eux, preuve qu'il y a dy debat et de la science au sens plein du terme derrire tout ça) et personne n'a réagit. Ce n'est pas mon monopole, je remarque ce qui existe (ils n'existent pas aux USA et en G B). Pas de reaction. Meme Seb fontenelle n'a pas supporte que je rappelle qu'a force d'en mettre trop sur une personne on finit par surelever cette personne (j'avais citer et Marx in 18 brumaire et l'illusion biographique de Bourdieu). C'était a propos du trop de noirs dans l'equipe de france, c'est a dire le trop d'enfants d'émigrés. (trop de signes d'immigration nous rappellera le voile, mais la couleur ca ne peut pas s'enlever).

Je reprends un exemple de que tu dis. Sans te le repprocher. Tu dis un peu d'empathie, c'est usuel. Les jeunes ils en chient plus que... Mais ca c'est pas de l'empathie c'est au mieux du misérabilisme au pire de la compassion cynique. Si on parle d'empathie alors le type doit se dire : pourquoi les gens pensent cela, et pourquoi ils en chient plus que cela ? Qu'est ce qui dans les conditions dans lesquelles ils vivent leur fait fire et qu'est ce qui se passent pour eux et qu'est qu'ils veulent ou ne veulent pas, ou voudraient... C'est intéressant c'est petit mot qui perdent leur sens. Ca montre bien les transformations ideologiques dans lesquelles nous sommes. (j'aurai pu utiliser le meme terme, dans le meme sens inadequat, sans meme le remarquer)

Mais, dans un sens tout cela est normal, puisque toute ces reactions si elles sortaient en meme temps donneraient un subversion globale. Il y a donc des intellectuels comme il en a existe avant mais ils sont enfermés, on ne les voit pas et finalement les problemes concrets, et leur complexite, sont expliques dans un langage de neu neu ou personne ne se reconnait. Sauf a reconnaitre qu'on nous prend vraiment pour des imbeciles et a l'accepter.

Écrit par : ango | 11/01/2007

Ango :"Si on parle d'empathie alors le type doit se dire : pourquoi les gens pensent cela, et pourquoi ils en chient plus que cela ? Qu'est ce qui dans les conditions dans lesquelles ils vivent leur fait fire et qu'est ce qui se passent pour eux et qu'est qu'ils veulent ou ne veulent pas, ou voudraient... C'est intéressant c'est petit mot qui perdent leur sens. Ca montre bien les transformations ideologiques dans lesquelles nous sommes".

TOUT A FAIT D'ACCORD. TRES TRES PERTINENT.

J'ai voulu l'écrire vite, et je l'ai mal dit.

T'es sociologue ? Ou économiste ?

Je me souviens pas t'avoir lu sur les économistes hétérodoxes... pas vu sans doute. Tu sais, si on te répond pas, c'est qu'on sait pas de quoi tu parles, c'est toujours comme ça sur les blogs il me semble. Enfin, moi, c'est ce que j'ai remarqué.

Écrit par : Anne | 11/01/2007

Actualisez.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 11/01/2007

@ Anne : je n'ai pas estimé le patrimoine des hollande-royal à 2.000.000 d'euros, je n'ai fait que citer le chiffre de la déclaration de patrimoine de madame Royal...

Écrit par : Bruno Lamothe | 11/01/2007

Un noir agressé rue des rosiers.
Alors, on s'indigne ou on se tait ?

Écrit par : calin | 11/01/2007

Miss Royal est belle et bien une bourgeoise !! Je suis du 19è arrondissement et je sais que ce n'est pas si mal fréquentée qu'elle laisse le faire penser. Croyez vous que c'est ce que l'on attend d'une présidente de la république ? Que voulez vous si elle croit en la "bravitude" je n'y peux rien !! En tout cas mon maire doit bien être content de cette affaire !

Continuez ainsi

Écrit par : Johanna | 11/01/2007

@ Anne,
je suis sociologue qui hier avait un peu trop force sur la biere, d'ou mon ecriture un peu bancale. Et comme socio, je m'intéresse aux économistes hétérodoxes, pas par soucis d'érudition, mais parce que ca permet de comprendre la structuration d'un discours dominant, et me donnent d'autres outils et me fait comprendre d'autres phénomènes pour lesquels je n'ai pas assez de compétences.

Ce que je trouve fort, c'est que j'aurai pu faire exactement le même glissement ou sur un autre mot, mais il est sûr que nous sommes ceinturés tendrement. Sauf que parfois ca fait mal.

En ce qui regardent les gens, pas les sociologues, il est important de dire qu'il y a des hétérodoxes chez les économistes, et on ne les voit presque jamais. Mis a part sapir lorsqu'il s'agit de la Russie. Et Lordon pour ceux qui connaissant raison d'agir. C'est très important parce qu'ils existent des centaines d'économistes qui travaillent à rabacher les mêmes contre sens scientifiques. Les gens peuvent et doivent se réapproprier en partie les problèmes posées par cette science qui est aujourd'hui un faire valoir de l'idéologie dominante dite moderne mais en réalité des plus conservatrices. IL y a des décennies des gens comme Polyani (La grande transformation) ont expliqué pourquoi le système du marché autorégulateur s'était écroulé nous livrant à deux guerres et ouvrant la voie au nazisme. Mais rien n'y fait, ce n'est pas pris en compte.

Il y a des choses plus simples que tout le monde pourrait contester. L'homo economicus comme individus qui connaît toutes les informations, et qui n'est pas contraint lors de ses choix par quoi que ce soit. C'est l'antienne de l'économie orthodoxe, pourtant tout le monde sait qu'il s'agit d'une profonde absurdité. Tout le monde a des exemples de sa propre expérience contraire à cette absurdité.

Mais pour en revenir à quelque chose de plus général, ce que je veux dire, c'est que nous avons des intellectuels, dont certains sont courageux même, mais on ne les voit pas. Et surtout tout est fait pour que nous ne puissions pas les entendre.

Écrit par : ango | 11/01/2007

Je réponds pas sur tout le post car je suis ce soir EPUISEE de fatigue mais je comprends très bien de quoi tu parles tout le long.

Je veux juste rebondir sur "nous avons des intellectuels, dont certains sont courageux même, mais on ne les voit pas. Et surtout tout est fait pour que nous ne puissions pas les entendre."

C'est vrai et c'est faux en même temps. Par exemple des mecs comme Halimi et Beaud refusent d'aller à la télé. C'est pour les mêmes raisons que Bourdieu, et d'une certain façon, je les comprends très bien, mais d'une autre, je le déplore.

Je sors d'une conversion avec des militants très pointus rencontrés à l'inauguration du ministère de la crise du logement et nous nous demandions comment communiquer plus largement nos préoccupations pas forcément simples au 1er abord, sans tomber dans la farce médiatique (comme ce à quoi j'ai assisté ce soir... tous les journalistes en rang d'oignons venus chercher exactement la même image que leur confrère pour le 20H... pathétique à voir en contre-champs).

Bref, on fait comment dans ce pays quand on veut :
1/parler du fond
2/ intéresser davantage de gens que les bac + 12 d'Attac
3/ Pas être obliger de faire une rave sur le canal Saint-Martin pour attirer Tf1

Ouais, on fait comment ?

Écrit par : Anne | 11/01/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu