Avertir le modérateur

13/01/2007

Infection

medium_hp_scanDS_66301822729.7.jpg

Sarkozy a vomi.

Sarkozy, évoquant le projet de loi sur le droit au logement opposable, a posément déclaré: "Il va de soi que les sans-papiers ne doivent pas y avoir accès".

Puis: "Je ne souhaite pas non plus que tous les étrangers en situation régulière y aient droit".

(D'après "Le Monde", Sarkozy a aussi "appelé à ne pas différer indéfiniment la réforme de l'aide médicale d'Etat" (AME) - laquelle doit être réservée pour lui "aux étrangers vraiment nécessiteux"".

Il a précisé: "On ne doit pas immigrer en France pour bénéficier d'aides sociales. Notre pays n'a pas vocation à être un guichet social universel".)

Dans "Le Monde", ce dégueulis devient: "Le président de l'UMP a choisi, jeudi 11 janvier, à l'occasion d'une conférence de presse bilan sur son action au ministère de l'intérieur, d'ouvrir un débat sur les droits des étrangers en situation irrégulière".

Ces journaleux du "Monde" n'ont décidément pas fini de prendre les gens pour des cons.

Dans la vraie vie, Sarkozy n'a ouvert aucun "débat".

Dans la vraie vie, Nicolas Sarkozy a gerbé des atrocités - mais les journaleux du "Monde" ont choisi de présenter cette infection comme un "débat".

Ce n'est pas exactement la même chose.

Ca veut dire que dans l'esprit de ces journaleux du "Monde", n'importe quelle immonde saloperie, ou presque, peut faire "débat", pourvu qu'elle soit énoncée par le ministre de la chasse à l'enfant "clandestin".

De mon point de vue, ça en dit aussi long sur les journaleux du "Monde" que sur Nicolas Sarkozy.

Commentaires

L'AME, ils l'ont déja transformé en coquille vide...

Sarkozy est une ***, un petit *** comme l'appelle gentiment Chirac...

Prem's, au fait !

Écrit par : Bruno Lamothe | 13/01/2007

Bizarrement lorsque Lepen parle de préférence nationale ça choque (quoique malheureusement de moins en mois....) et lorsque le petit *** le dit différemment (c'est à dire avec un peu plus de vaseline autour de la poignée de gravier...) personne ne réagit...

Écrit par : aurelien | 13/01/2007

@ Aurelien : et on fait quoi, ici, a une heure indue, si ce n'est reagir ? ;-D

Écrit par : Bruno Lamothe | 13/01/2007

Sarkozy donne quelques gages à Monsieur Le Pen avec lequel il est en train de chercher à passer des accords. C'est une sorte d'à-valoir en prévision de la suite (les législatives) s'il venait à gagner.

Le configuration officieuse du match en 2007 sera-t-elle :

Sarko/Le Pen contre Sego/Chirac ? (en terme d'alliances)

Je le crains.

Bonne année !

Écrit par : Anne | 13/01/2007

Les propos de Psycola Narcosi® sont d'autant plus gerbant que :

1) il n'y a pas de droit au logemement dans ce projet publicitaire gouvernemental, puisque par exemple, la personne (en supposant qu'elle soit bénéficiaire) à qui on aura attribué une place dans une "structure d'accueil" quelconque (un foyer pour femmes battues,...) sera juridiquement réputée avoir joui de son "droit au logement".

2) pour pouvoir se prévaloir de ce soi-disant droit, il faudra avoir été reconnu "prioritaire" par une commission administrative, à qui la loi n'imposera aucun délai pour statuer et dont les décisions ne seront pas susceptibles d'appel hormis devant les juridictions administratives normale (délais, frais, difficultés,...). Pour qu'il ne puisse y avouir saisine d'un juge et donc à fortiori condamnation, il suffirait que la commission ne se prononce pas, ou mette des années à le faire, attendant peinardement que les gens se lassent.

3) si d'aventure, après un long parcours du combattant, un citoyen parvient à faire reconnaître que son soi-disant droit a été bafoué, la sanction financière imposée au pouvoiur public défaillant ira... dans un fonds de financement de logements sociaux, et pas dans la poche du plaignant. Donc ce non-droit n'aura rien de vraiment opposable, et on se demande un peu pourquoi les gens se casseraient le cul pour obtenir une décision à l'utilité douteuse.

Et comme si cela ne suffisait pas, Psicola Narkosi® tient absolument à ce que ce non-droit non opposable et non applicable soit refusé à des étrangers en séjour régulier, s'ils n'ont pas un permis de séjour d'au moins 10 ans.

Boursicoteur, investissez massivement chez Decathlon, on n'a pas fini de voir des tentes Queshua dans les villes françaises.

Écrit par : Luc | 13/01/2007

@Bruno
Oui on réagit, mais on prêche surtout pour des convaincus ici, on se passe de la pommade (ce qui ne fait pas de mal après la vaseline...).

Écrit par : auelien | 13/01/2007

salut tout le monde: voici Max la menace, terreur des Fashos et fouteurs de merde!!! lol... quand est-ce que l'on va cessé de s'etonner des propos de Sarkeuf? c'est un Bush en Puissance 8!!! Ce mec, on le met ministre aux affaires etrangères, demain il nous dira que la terre en a marre de tout ces pouilleux de pauvres qui font chialer les prolos...! "solidarités, avec les immigrés!".. heuresement j'aurai que 17ans aux elections... pfffiiiouuu c'est passé prés...!!

vive les berus, et vive la jeunesse unis pour la solidarités!!

Écrit par : Max | 13/01/2007

Plutot que de réduire le nombre de bénéficiaires de l’AME la seule solution raisonnable est d’ouvrir la CMU à tous, y compris aux sans-papiers, afin de garantir un égal accès aux soins, de développer le recours à la médecine préventive, dans l’intéret de tous, y compris un intéret dinancier : parce que c'est le joli paradoxe Sarkozy : les sans-papiers, n'ont, par définition, pas de papiers

Avec l'obligation des trois mois de résidence imposée par Sarlo-Fillon, on a vu le nombre d'allocataires baisser, puisqu'il faut justifier ces trois mois...

Du coup, ceux qui ne peuvent justifier des trois mois ne peuvent se faire soigner.

Du coup, leurs pathologies s'aggravent.

Du coup, Urgences.

Du coup, décuplement du solde a la charge des CPAM.

Parce que le petit *** a fait mettre fin à la procédure "d’admission immédiate", qui permettait en cas d'urgence, l’examen prioritaire des demandes, et donc l’ouverture des droits dans de très brefs délais.

Maintenant, (merci petit ***) une personne n’ayant pas l’AME et qui découvre sa patologie (ex. leucemie) ne peut bénéficier de cette prise en charge pendant toute la période d’instruction de sa demande.

Quand s’ajoute, bien entendu un allongement des délais (jusqu’à 6 mois dans certaines CPAM), et l’importance d’un suivi renforcé dans une telle situation, je laisse chacun tirer le constat qui s'impose...

Écrit par : Bruno Lamothe | 13/01/2007

@ Bruno, Aurélien: dites, les amis, si ça ne vous gêne pas, on va enrester aux ***. Je crois que tout le monde voit en gros (et en détail) ce que vous voulez dire!

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 13/01/2007

@ Luc
Remarquable résumé.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 13/01/2007

@sebastien
J'arrête les métaphores filées... promis!

Écrit par : aurelien | 13/01/2007

On peut aussi réagir en allant soutenir les copains, ceux par exemple qui ont ouvert le Ministère de la crise du logement dans un immeuble appartenant au CIC (DAL, Macaq Troubadours, Jeudi Noir) et qui n'ont pas l'air prêts à calmer le jeu... J'y étais hier soir, et c'est une bouffée d'air pur dans l'infection (pardon pour le cliché et les fautes que je vais sûremnet laisser,,il est tard). je raconte ça dans un post d'hier.
Bien sûr le CIC a réagi, ils passent en jugement le 16 (c'est cureiux comme la justice peut être parfois plus rapide qu'on ne le dit).

Écrit par : valdo lydeker | 13/01/2007

@ Seb : je m'excuse, mais j'ai encore mis un mot grossier, parce que j'ecrivais mon message quand tu as publié le tien... Merci de remplacer...

Écrit par : Bruno Lamothe | 13/01/2007

On pourrait dire: le PEM. (Petit endroit marécageux.)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 13/01/2007

Heureusement que les "socialistes" ont su trouver les mots justes pour clouer cette gerbe comme il se doit. Heureusement que Marie-Ségo et Jean Daniel sont là pour remettre ce paltoquet à sa juste place. Heureusement que le projet "socialiste" est là pour nous promettre tout le contraire.

Écrit par : Pescade | 13/01/2007

@ Pescade
Toi j'ai l'impression que tu serais bien du genre à vouloir pénaliser le travail en augmentant les impôts - avoue?
;-)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 13/01/2007

Seb, je viens de découvrir ça:
http://bravepatrie.com/+Creation-d-un-secretariat-d-Etat+

(la suite c'est : un secrétariat d'etat aux briseurs de tabous!)
Il y a des Bravespatriotes espions chez vive le fu

Écrit par : valdo lydeker | 13/01/2007

@ Seb : Mais bon sang, mais c'est bien sur ! le PEM !

Écrit par : Bruno Lamothe | 13/01/2007

Salauds de patriotes!
:-D

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 13/01/2007

Tu peux leur piquer l'image comme couv'!
http://bravepatrie.com/Serial-Briseur

Écrit par : valdo lydeker | 13/01/2007

Pilule anti-sarkophage :

http://www.unisavecbove.org/spip.php?article1

10 344

Écrit par : Marie-France G-TOURRE | 13/01/2007

Non, non...
J'ai rien dit...
Deux fois, tout de même...

Écrit par : Grabuge | 13/01/2007

Mouarf Marie-France,Bové c'est le hulot de gauche ,le même ego surdimensionné !

Écrit par : De passage | 13/01/2007

Critiquer le Monde ? Ouf ! je ne suis pas seule. Dans un milieu qui se prétend de gauche (laissez-moi rire !), intello, bien-pensant (néo libéral), il ne faut pas toucher à cette institution qu'est le Monde. C'est une référence, un point c'est tout. Alors, quand il m'arrive d'émettre quelques réserves quant aux positions prises par ce journal, on me prend pour une gentille idiote, idiote parce que je ne fais pas partie de cette secte lectrice du Monde (certains font même les mots croisés !)
Dans ce cas précis, les journaleux sont plus tolérant avec Sarko qu'avec Chavez, parce que ce dernier, ils ne l'aiment pas du tout. Il est la cible de toutes les critiques. Et là, ils ne se gènent pas pour mettre des titres d'articles éronnés quand il s'agit du Vénézuelien. C'est un journal de référence ? Pour qui ?

Écrit par : Caroline | 13/01/2007

Il n'y a rien d'étonnant à ce que petit endroit marécageux énonce ces propos.

Il n'y aura rien d'étonnant à ce que demain il s'émeuve devant ces gens qui souffrent, qu'il comprend et qu'il va aider.

Il n'y a rien d'étonnant à ce que les journalistes du Monde et d'ailleurs ne pointent pas les phrases abjectes.

Petit endroit marécageux dit les choses que les Français pensent.
Les journalistes disent les choses que petit endroit marécageux pense.

Donc pour penser en langage politico-journalistique il faut:
--qu'un débat s'instaure
--pour créer un commission
--qui établira un rapport
--qui sera remis au président
--en présence des journalistes
--pour que la photo soit bonne.

De l'utilité des journalistes, des chroniqueurs, des vendeurs de papier...

Écrit par : GPMarcel | 13/01/2007

bah c'est pas nouveau le ralliement du Monde à Sarko... ça fait juste quelques années

Écrit par : marc | 13/01/2007

Petit Endroit Marecageux est un doux euphemisme quand on parle de ce personnage aux idées plus que douteuses. En plus il radote. combien de fois il va nous dire que la France n'a pas vocation a accueillir toute la misere du monde ca ne veut rien dire les africains ne debarquent pas en France juste pour le plaisir de faire chier le monde.
D'ailleurs si ce n'etait pas aussi compliqué d'entrer en France ils pourraient venir etudier ou travailler ici puis repartir il n'y aurai pas le meme phenomene d'accumulation de sans papiers qui debarquent de plus ne plus au péril de leur vie, qui payent des sommes astronomiques à des passeurs...

Écrit par : kotédiwa | 13/01/2007

petit exemple de tabou à briser

http://video.google.com/videoplay?docid=-8867512033765032709

ce sera la réussite de notre sarko chéri (traduction : ***) de notre sarko vénéré (traduction : ****)

Écrit par : michel | 13/01/2007

Si je vous comprends bien, il est normal, après s'être rendu et s'être maintenu dans un pays sans respecter sa loi sur le séjour des étrangers, de bénéficier de :

- La santé gratuite (la couverture assurée par l'AME est supérieure à celle accordée par la CMU)

- L'école gratuite (servant aussi de motif de revendication à obtenir un titre de séjour)

- Le droit au logement opposable (non gratuit mais subventionné)

- La cantine gratuite (dans deux villes UDF)

Je vous propose, lors de votre prochain paiement de vos impôts au Trésor public, de rajouter quelques centaines d'euros à votre chèque.

Je précise que :

- Je ne suis pas sarkozyste, encore moins lepéniste (je voterai plutôt pour Nicolas Dupont-Aignan si on ne l'empêche pas de se présenter.

- Mon épouse est togolaise. Nous nous sommes connus au Togo, elle m'a rejoint ici avec un visa de tourisme et nous nous sommes mariés, non sans difficultés, dues à la suspicion que les mariages blancs font peser sur ce les situations comme la nôtre. Elle a donc été "sans papiers" pendant quelques mois mais n'a rien demandé comme aides et a commencé à travailler dès qu'elle a eu sa carte de séjour.


Le double résultat de votre bien-pensance sera la ruine de l'Etat (l'AME a coûté 800.000.000 d'euros en 2005 !!!) et l'arrivée au pouvoir, tôt ou tard de Jean Marie Le Pen ou de sa descendance.

Dernière possibilité : une guerre civile à base ethnique dans laquelle j'aurai bien du mal à choisir mon camps.

Arrêtez deux minutes de vous masturber avec une morale et une idéologie infantile et regardez les choses telles qu'elles sont !

Écrit par : tibo | 13/01/2007

@ tibo
"Si je vous comprends bien": raté.
Je crois que vous n'avez pas compris.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 13/01/2007

Bonjour.
(et Bonne Année à tous, ici, malgré tout ce qui s'annonce pour 2007).

Il y a 2 ou 3 jours, Son Immensité Alain Minc était l'invité de la Matinale de Canal + (en vertu de quoi Marie Colmant, qui se prétendit longtemps et se prétend toujours une rebelle de première bourre, ex-punk et tout ça !, déversa sur lui un tombereau de pommade résolument indécente...).
Son Immensité déclara alors qu'il voterait Sarkozy en mai prochain, "et pas du tout parce que Sarkozy est depuis plus de vingt ans un ami personnel" (Mouhahaaa...).

Bref, le Monde fera campagne pour Sarko, puisqu'on voit mal Colombani, le-directeur-de-référence du quotidien-de-référence, désobéir à son maître.
On le sentait depuis lurette, faut dire, que le Monde votait Sarkozy. Mais là, c'est officiel ! (et c'est d'ailleurs une assez bonne nouvelle, puisque le Monde fut balladurien en 1995, puis plutôt jospiniste en 2002...).

Écrit par : Clarence | 13/01/2007

Le commentaire cryptique du jour:
"Non, non...
J'ai rien dit...
Deux fois, tout de même..."

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 13/01/2007

@ tibo

Aucun "besoin" que J-M. Le Pen ou sa desendance accèdent un jour au pouvoir, puisque des gens comme vous ont d'ores et déjà intégré sa, si l'on peut dire, pensée.

Écrit par : Clarence | 13/01/2007

@Sébastien Fontenelle

Je vous ai très bien compris : en quoi ce qu'a dit Sarkozy, avec lequel je suis rarement d'accord mais pour une fois lucide, est-il du "VOMI", un "DEGUEULIS" ?

Je suis d'accord avec vous sur la façon dont le Monde a édulcoré son propos, mais reconnaissez que le Monde édulcore tout : propos, situations, analyses; le Monde est un robinet d'eau tiède, cela est bien connu.

Vous ne me répondez pas sur le fond, ce qui est quand même le plus important.

Une précision : Je suis aussi d'accord avec Sarkozy quand il dit que le droit au logement opposable ne devrait être ouvert qu'aux étrangers ayant une carte de résident (carte de 10 ans). Dans le cas contraire, les derniers arrivés pourraient être servis avant ceux qui sont ici depuis plus longtemps.
Demandez leur opinion à des étrangers ou des Français d'origine étrangère ce qu'ils pensent de l'affaire de Cachan et des passe-droits obtenus par certains à peine arrivés en France grâce aux battage médiatique.
Grâce à des gens comme vous, même des Français d'origine africaine vont voté Le Pen en masse.
Peut être n'en connaissez vous pas suffisamment pour vous rendre compte de cette situation.

Écrit par : tibo | 13/01/2007

Tibo,
puisque, à les lire, vous traitez d'onanistes les gens qui commentent ici
je me permets,
(mais je conserve le petitdoigtenl'air ce disant, Monsieur Tibo)
de vous dire qu'à vous lire
j'ai retrouvé tous les véhicules de la pensée étroite des gros cons.

Vot'

Titi

Écrit par : titi | 13/01/2007

@ Clarence

En quoi ma pensée a quoi que ce soit à voir avec les idées de Le Pen ?

Je dis juste qu'un pays ne peut pas fonctionner sans règles.

Une anecdote : Quand je me suis installé au Togo, j'ai fait une demande de titre de séjour avant la fin de validité de mon visa de tourisme. Un gendarme est alors venu me voir dans la maison que je venais de louer pour vérifier ma situation et notamment ma capacité à subvenir à mes besoins par moi-même. J'ai du signer un engagement en ce sens. J'ai aussi du fournir un extrait de casier judiciaire de moins de trois mois, payer 230€ au Trésor public, et faire la queue plusieurs fois pendant des heures. Je n'ai pas crié au racisme ou je ne sais quoi pour autant.

Quant à une supposée lepénisation de ma pensée, je m'apprête à mélanger mon patrimoine génétique avec celui d'une représentante d'une "race inférieure", dixit Le Pen !!! Je dois être fou.

Écrit par : tibo | 13/01/2007

Par ailleurs,
Monsieur Tibo,
je vous interdis de vous servir de la syllabe "-ti".
Vous avez bien d'autres pseudos sous le coude.

Je vous en remercie d'une main
cependant que de l'autre
je me trouble.

Écrit par : titi troublé | 13/01/2007

@ tibo
"On ne doit pas immigrer en France pour bénéficier d'aides sociales. Notre pays n'a pas vocation à être un guichet social universel".
Fin de la discussion.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 13/01/2007

dans mon désarroi, aux pires moments, j'ai au moins une certitude, si le pire arrive comme en 2002 je ne ferai pas de choix - ce fut déjà dur et je ne me pardonne pas mais Chirac a tout de même un peu plus qu'un vernis d'humanité, là il n'y a plus qu'un souvenir de pellicule

Écrit par : brigetoun ou brigitte celerier | 13/01/2007

@ titi

Ma référence à l'onanisme voulait signifier qu'il est bien plus confortable et moins risqué de se donner bonne conscience à moindre frais en affichant une générosité à toute épreuve, surtout quand on n'est pas le payeur, que de se faire une idée après une étude sérieuse de la réalité sur le terrain. De même qu'il est plus facile de se faire du bien par soi-même que de chercher un(e) partenaire pour faire l'amour. Je ne voulais pas être insultant, si certains l'ont mal pris, je le regrette.

Je connais et fréquente depuis longtemps (la fac, en fait) beaucoup d'étrangers et de personnes d'origines étrangère, j'ai aussi vécu hors de France plus de 10 ans, ce qui m'a permis " d'élargir " ma pensée, en prenant en compte le monde tel qu'il est et non une vision fantasmagorique bien plus confortable.

Écrit par : tibo | 13/01/2007

@ Sébastien Fontenelle

"" @ tibo
"On ne doit pas immigrer en France pour bénéficier d'aides sociales. Notre pays n'a pas vocation à être un guichet social universel".
Fin de la discussion. ""

"Fin de la discussion" : ce n'est pas très démocratique !

Pour le reste, je ne vois pas ce que cette phrase a de choquant, ce principe étant valable pour n'importe quel pays et quelle que soit l'origine de cette immigration.

Écrit par : tibo | 13/01/2007

Sarkozy a peur
débordé à droite droite par le borgne, pourquoi voter pour la copie quand l'original, toujours vert et tous crocs dehors, attend tranquillement les suffrages?
et débordé à droite centre par Royal, "légère et court vêtue"

paniqué, il s'embourbe dans la connerie et l'abjection...

et le Monde passe la serpillère

Écrit par : céleste | 13/01/2007

@ tibo
Est-ce qu'au fond vous ne seriez pas un briseur de tabou(s)?
Est-ce qu'au fond vous n'auriez pas une formidable envie de nous dire enfin la vérité sur l'immigration - une vérité formidablement iconoclaste?

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 13/01/2007

@ Sébastien Fontenelle

N'étant pas né de la dernière pluie, et malgré ma "pensé étroite", j'ai fort bien compris votre allusion, mais NON je ne suis pas Sarkozyste !
Ce type est un fossoyeur de la République, atlantiste, ultra-libéral et communautarisme (Voir le très bon document du PS sur son cas). Quelqu'un qui a livré les Français musulmans à l'UOIF pour leur plus grand malheur et celui de la France, quelqu'un qui renvoie des Roumains par pelletée quelques jours avant que ceux-ci aient le droit de venir en Fran,ce légalement, juste pour faire du chiffre, quelqu'un qui a participé au bradage de GDF après avoir juré que cela n'arriverait jamais, etc ... n'aura jamais mon soutien et mon bulletin de vote.

Cela ne m'empêche pas d'être d'accord avec lui quand il dit quelque chose de sensé; il m'arrive même d'être d'accord avec Ségolène Royal, ce qui devrait suffire à prouver mon ouverture d'esprit.

Écrit par : tibo | 13/01/2007

Au fait, sans vouloir monopoliser la parole,

QUELQU'UN VOUDRAIT-IL BIEN ME RÉPONDRE SUR LE FOND ?

Écrit par : tibo | 13/01/2007

Monsieur ?bo
d'abord, j'adôôôre les discussions de ce type et qui ne mènent nulle part. J'adôôôôre perdre du temps, ça lui donne de la valeur.
Reprenons pointparpoint
siouplé

"surtout quand on n'est pas le payeur" :
é bah si,
j'en suis un
de payeur figurez-ous.
Comment dit-on dans les milieux où l'on crache sur ces cossards de fonctionnaires ?
Un contribuable.

"une étude sérieuse de la réalité sur le terrain"
Mais keskecé que ces leçons à la noix d'étude sérieuse et de réalité du terrain - où avez-vous vu que les bonhommes en pseudos qui se promènent sur le ouèbe pouvaient s'arroger le droit de dire qu'ils ont le monopole de "l'étude sérieuse de la réalité sur le terrain" ?
hm?

"si certains l'ont mal pris, je le regrette."
Pour tout vous dire, à ce sujet,
je crois bien qu'on s'en branle.

"Je connais et fréquente depuis longtemps (la fac, en fait) beaucoup d'étrangers"
mais moi aussi j'en connais des bien.
C'est un chouilla naïf -voire même concon- permettez,
de se réclamer sans arrêt de sa proprepetite expérience pour affirmer des tas de trucs
et
surtout pour juger une fois pour toutes que les propos des autres sont bons ou mauvais.

"j'ai aussi vécu hors de France plus de 10 ans, ce qui m'a permis " d'élargir " ma pensée"
Voir au-dessus.
(J'ai une révélation à vous faire monsieur ?bo. Moi aussi je suis marié à une étrangère et je n'ai toujours rien compris à rien.)

"ce n'est pas très démocratique !"
en voilà de la bienpensance
vous masturbez-vous monsieur ?bo !

hmhm?

Écrit par : titi | 13/01/2007

"QUELQU'UN VOUDRAIT-IL BIEN ME RÉPONDRE SUR LE FOND ?"
passque sur les bords
j'ai bien trop peur que l'on découvre que je suis ***.

(héhéhé)

Écrit par : titi calembour | 13/01/2007

@ tibo
"QUELQU'UN VOUDRAIT-IL BIEN ME RÉPONDRE SUR LE FOND ?"
Ben pas moi, toujours: si vous avez une grosse envie de "débat" sur des sujets qui ne font pas débat, voyez "Le Monde", merci.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 13/01/2007

@ titi

Vous donnez un tour personnel à cette discussion, ce qui, en effet, lui ôte tout intérêt. Je pourrais vous répondre selon le même principe mais je ne m'y abaisserai pas.

Je suis toujours en attente d'une réponse sur le FOND des analyses que j'ai présentées dans mes premiers messages, mais apparemment - je fréquente les commentaires de ce blog pour la première fois et ne peut donc augurer de la qualité de l'ensemble - le débat de fond n'est pas une coutume locale.

A part " oh ! Sarkozy le méchant ! le Monde pas bien ! ", je n'ai pas vu de réponses argumentées aux propos de Sarko.

Écrit par : tibo | 13/01/2007

Très cher monsieur Tibo,

merci pour votre soutien à notre journal.
Soyez assuré de notre amitié laquelle sera plus solide encore si, vous abonnant dès aujourd'hui, vous acceptez de recevoir, en cadeau, une superbe sacoche doublée cuir de crocodile ainsi que le dernier livre de Monsieur Eric LeBoucher - tamponné specimen -
"Ces gens qui ne sont pas ostensiblement Français et qui veulent profiter de l'aide sociale."

Bien à vous

Le service lectorat.

Écrit par : Le Monde | 13/01/2007

Monsieur ?bo

Pour des réponses argumentées sur le Monde :
allez voir ACRIMED et le PLAN B.

Pour des réponses argumentées sur Nicolas 'bourbier' Sarkozy :
consultez les archives de l'INA sur l'"affaire" du gymnase de Cachan.

Merci.

(Quant au tour personnel, c'est vous qui avez commencé.
Moi, je plaisantais,
je ne suis pas marié à une étrangère pour la simple et bonne raison que je suis homosexuel).

Écrit par : titi | 13/01/2007

"" @ tibo
"QUELQU'UN VOUDRAIT-IL BIEN ME RÉPONDRE SUR LE FOND ?"
Ben pas moi, toujours: si vous avez une grosse envie de "débat" sur des sujets qui ne font pas débat, voyez "Le Monde", merci. ""

Des débats de fond sur l'immigration dans le Monde ????

Je dois être aveugle car je n'en ai jamais vu puisque le Monde fait partie des gens, comme vous manifestement, pour qui la question ne fait pas débat.

Au fond, pourquoi continuer à s'emmerder avec cette vieille lune de démocratie puisqu'il n'y a pas lieu de débattre et que ce bon peuple dont on s'échine à faire le bonheur a l'ingratitude de mal voter à chaque fois et de plus en plus ?

Je suis de plus en plus convaincu que néo-conservateurs, ultra-libéraux, gauchistes culturels, même combat.

J'espère qu'un jour ce ne sont pas des réalités beaucoup plus violentes qui viendront vous réveiller.

"des sujets qui ne font pas débat" : que c'est beau !!!

Écrit par : tibo | 13/01/2007

@ tibo

Le fait que vous vous apprêtiez à "à mélanger [votre] patrimoine génétique avec celui d'une représentante d'une "race inférieure"" (sic !) vaut-il absolution et vous autorise-t'il à penser et écrire n'importe quoi ?
On connait tout l'histoire des racistes bon teint "qui-ont-des-amis-juifs"...
Des blacks, d'ailleurs, il y en a aussi au FN, ainsi que des beurs et des juifs, comme quoi...

Et qu'est-ce que propose Sarkozy, et vous avec lui, si ça n'est la "préférence nationale", chère à Le Pen, et chère aussi à Maigret quand il était maire de Vitrolles ?

Pour le reste, et avant, comme Sebastien Fontenelle, de ne plus débattre avec vous - ce qui est quand même bien notre droit ! - voici quelques réponses :
- la santé gratuite ? Votre formulation ne veut rien dire, mais si nous parlons de l'accès aux soins pour tous, sans distinction d'origine, de niveau de ressources, ou de situation administrative : OUI !
- l'école gratuite ? S'agissant de l'Ecole Publique de la République, évidemment OUI !
- le droit au logement opposable ? OUI !, qu'on soit français ou étranger (et l'adjectif "opposable" est d'ailleurs de trop...).
- la cantine gratuite ? Portnawak ! Qui d'ailleurs a proposé ça pour les seuls étrangers ?... Mais que les enfants des étrangers aient accès aux cantines scolaires dans les mêmes conditions que les enfants des citoyens français, avec par exemple modulation des tarifs en fonction du niveau de ressources, OUI !

Écrit par : Clarence | 13/01/2007

@ "le Monde"

Je ne soutiens pas le Monde, j'ai même dit auparavant que c'est un robinet d'eau tiède. Quand à Eric LeBoucher, je me paie une bonne tranche de rigolade à chaque fois que je tombe sur ses chroniques. Ne cherchez pas à me mettre dans une case, vous n'y arriverez pas, j'ai la prétention d'être libre (ou bien suis-je trop gros ?).


@ titi

A quoi servent les commentaires sur un blog si le seul sujet est de renvoyer à d'autres sites. Je voulais juste connaitre votre avis sur le fond et votre point de vue sur les phrases de Nicolas Sarkozy citées dans l'article. Le fait que nous soyons apparemment en désaccord ne m'amène pas à considérer malgré l'étroitesse de ma pensée, que vous n'avez pas d'arguments intéressants à faire valoir.

Écrit par : tibo | 13/01/2007

@Pescade

je ne suis pas une lopette blairiste
qu'une bonne fois pour toutes
ceci soit dit.

(Et je suis toujours en lice pour 2007 !)

Titi

Écrit par : titi | 13/01/2007

"- Le droit au logement opposable (non gratuit mais subventionné)

- La cantine gratuite (dans deux villes UDF)"

Le droit opposable ne s'aplliquera pas aux sans papier, donc vous etes pour la preferance nationale? Donner la priorité aux français sur les etrangers en situation reguliere?

la cantine c'est deux communes sur 36000...et toutes ces prestations sociales profitent avant tout à des familles françaises touchés par la precarité

En ce qui concerne l'aide mediacale et l'ecole obligatoire vous pensez vraiment que c'est souhaitable de laisser des gens sans soins et sans education en France quand ils sont sans papiers?

Écrit par : kotédiwa | 13/01/2007

@ Clarence

"race inférieure" est bien sûr une citation de Le Pen, pas de moi, c'est à ça que servent des guillemets !

Pour le reste, votre position a le mérite de la clarté : la santé gratuite (car l'AME c'est bien cela, même pas un euros de franchise), l'école gratuite, le logement (en partie payé, au moins pour la construction sur fonds publics), la cantine gratuite (pas seulement pour les clandestins mais aussi pour eux), j'ai oublié les transports en commun à moitié prix pour les bénéficiaires de l'AME , etc ...

Ces droits sont donc valables pour les 5.950.000 d'êtres humains (soit 99% de la planète) qui ne sont pas français.

Bon courage !!!

P.S. : Je ne propose rien "avec Sarkozy", son bilan sur l'immigration étant aussi lamentable que sur la sécurité et autres (voir, je me répête, l'excellent travail du PS sur Sarko.

Écrit par : tibo | 13/01/2007

"Le fait que nous soyons apparemment en désaccord ne m'amène pas à considérer malgré l'étroitesse de ma pensée, que vous n'avez pas d'arguments intéressants à faire valoir."

râââ
vous me flattez, j'en flatule.

Alors
bon
je réponds.

Je vais le faire à la maïeutique'way.

"On ne doit pas immigrer en France pour bénéficier d'aides sociales. Notre pays n'a pas vocation à être un guichet social universel."

keske cela veut donc dire ?

Que l'on ne doit pas immigrer en France pour avoir droit à ce que l'Etat et des putains d'années à se battre pour ça offrent à ceux qui, après d'âpres batailles, réussissent à vivre dans ce pays et à faire vivre ce pays ?

Quelle est cette population d'immigrés (Français) qui ne l'est pas assez (Français)
pour ne pas avoir les mêmes droits que les autres Français ?

Que veut dire ceci que nous dit le bourbier ?
La France au Français ?

Que veut dire cette rhétorique qui emploie à tout bout de champ "immigrés" ?
Qui sont ces immigrés visés selon vous ?
Les Australiens (Français) ? Les Japonais (Français) ? Les Néozélandais (Français) ?
Keski se cache derrière cette rhétorique
- à votre avis ?

(Je rappelle qu'"immigrés" ne veut en aucun cas dire "étrangers" ni "touristes".)

Écrit par : titi | 13/01/2007

J'ajoute que le bourbier est un malin dans sa saloperie
et que
sur cette phrase citée
il glisse subrepticement
de "sans papiers" à "immigrés".

Écrit par : titi | 13/01/2007

Monsieur ?bo

"Je ne souhaite pas non plus que TOUS LES ETRANGERS EN SITUATION REGULIERE y aient droit."

Vous voyez, c'est là.

Ne me dites pas que ça
c'est sensé !

Écrit par : titi | 13/01/2007

@kotédiwa

" Le droit opposable ne s'appliquera pas aux sans papiers ", c'est justement ce qui semble choquer certains ici, je suis heureux que vous trouviez cela normal.

Je suis pour qu'un certains nombres de droits soient accordés immédiatement à toute personne en situation régulière et que d'autres le soient progressivement, jusqu'à une situation de pleins droits économiques et sociaux lors de l'obtention d'une carte de 10 ans. Il y a aura sinon discrimination entre différents étrangers, certains arrivés récemment obtenant satisfaction avant d'autres dont la présence est plus ancienne, parce qu'ils ont un enfant de plus, par exemple.

La cantine gratuite est une nouveauté mais pourrait bien se généraliser, pourquoi pas ? Dans ce cas, la situation sera la même que pour l'AME.

Enfin, je n'ai pas dit qu'il ne faut pas soigner les clandestins. Simplement, les soins pourraient être réservés à l'hôpital pour un meilleur contrôle. Les abus liés à l'AME sont gigantesques, je l'ai constaté par moi-même (et oui ! faire soi-même l'expérience de la réalité sans se contenter de propos de salon me parait nécessaire).

La scolarisation des enfants de clandestins est une bonne chose si elle ne sert pas d'argument pour leur régularisation.

L'AME et l'école gratuite pour les clandestins sont de formidables appels d'air pour les pays pauvres, voyagez un peu, vous le verrez par vous même.

Écrit par : tibo | 13/01/2007

@ tibo

Ultime réponse...

" Pour le reste, votre position a le mérite de la clarté : la santé gratuite (car l'AME c'est bien cela, même pas un euros de franchise), l'école gratuite, le logement (en partie payé, au moins pour la construction sur fonds publics), la cantine gratuite (pas seulement pour les clandestins mais aussi pour eux)..."

Et en plus, vous ne savez pas lire !
- Je n'ai pas parlé de cantine "gratuite", relisez-moi s'il vous plait. J'ai parlé d'un accès aux cantines scolaires dans les mêmes conditions pour tous.
- La "santé gratuite" ? J'ai récusé cette expression, qui ne veut rien dire ( [re]lisez Canguilhem, vous verrez peut-être ce que je veux dire...), pour parler d' "accès aux soins".
Quant à l' "euro de franchise" (?), on a très bien vécu sans jusqu'à Bérégovoy, qui décida (et il fallait que ce soit un type "de gauche" qui sorte une ânerie pareille !...) qu'il fallait gérer l'hôpital comme une entreprise.
- Je n'ai pas évoqué les transports (mais vous voulez sans doute, vous, qu'un ticket de métro coûte plus cher aux étrangers...).
- etc etc...

Et c'est vous qui prétendez discuter "sur le fond" ! Commencez par ne pas faire dire aux autres l'inverse de ce qu'ils disent...
Sur le fond, précisément, l'accès aux soins garanti à tous, l'instruction publique gratuite pour tous les enfants quelle que soit leur origine, les systèmes de solidarité - y compris au niveau du logement ou du travail -, et bien d'autres choses du même tonneau, sont certains des piliers sur lesquels la République s'est construite, et de bons exemples de ce qui différencie la société à peu près civilisée dans laquelle nous voulons vivre de la pure et simple barbarie que d'autres nous promettent.

[ Quand au "sic !", il ne concernait pas l'expression "race inférieure", qu'en effet vous aviez vous-même mise entre guillemets (moi, je sais lire !), mais toute la phrase que je cite sur votre "partage du patrimoine génétique", phrase censée vous excuser par avance des inepties que vous proférez ensuite ].

Écrit par : Clarence | 13/01/2007

Dans Clarence
il y a clarté.

Écrit par : titi | 13/01/2007

@ titi

Je vais laisser là ce débat qui tourne en rond ...


"On ne doit pas immigrer en France pour bénéficier d'aides sociales. Notre pays n'a pas vocation à être un guichet social universel."

OUI, " avoir droit à ce que l'Etat et des putains d'années à se battre pour ça offrent à ceux qui, après d'âpres batailles, réussissent à vivre dans ce pays et à faire vivre ce pays", cela veut dire qu'en immigrant dans un autre pays que le sien, on doit commencer par apporter sa pierre avant de bénéficier du système social, sinon cela s'appelle la stratégie du coucou qui vit dans un nid construit par un autre.
D'où mon idée de droits progressifs, certains accordés à tous, même sans papiers, d'autres accordés aux personnes en situation régulière, l'intégralité des droits économiques et sociaux étant reconnue au détenteurs de la carte de résidents. Je ne vois aucun racisme là dedans.

"Immigrés" est un terme juridique, je ne vois pas de racisme là dedans non plus. Le fait que beaucoup d'entre eux soient originaires de pays pauvres et n'ont donc pas les moyens de subvenir à leurs besoins par eux-même en arrivant en France est en effet un problème dans un pays dont les comptes publics et sociaux sont dans le rouge cramoisi.

Écrit par : tibo | 13/01/2007

"D'où mon idée de droits progressifs"

je ne veux pas vous faire tourner en rond plus longtemps monsieur ?bo
mais si,
au final,
vous voulez dire le contraire de ce que dit le bourbier -
"pas les mêmes droits pour tous"
je ne vois pas bien ce que vous voulez dire ici.

Quant aux comptes publics cramoisis
je propose que l'on cesse d'acheter dezavions Rafales à Dassault
que l'on cesse de dépenser des thunes publiques pour qu'à la fin monsieur Pinault aille fiche sa collec de tableaux à Venise
etc.

(il y a plein d'autres idées, j'en suis sûr).

Vot'

Titi

Écrit par : titi | 13/01/2007

La santé gratuite c'est de la connerie,mon beauf est medecin , loin de rouler sur l'or,faut voir comment il se fait entuber certains cmistes qui vont chez le medecin comme on achète une pizza...

Écrit par : De passage | 13/01/2007

""Immigrés" est un terme juridique, je ne vois pas de racisme là dedans non plus. Le fait que beaucoup d'entre eux soient originaires de pays pauvres et n'ont donc pas les moyens de subvenir à leurs besoins par eux-même en arrivant en France est en effet un problème dans un pays dont les comptes publics et sociaux sont dans le rouge cramoisi."

Sans commentaire.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 13/01/2007

@ Clarence

- La cantine gratuite le sra pour tous les enfants scolarisés, avec ou sans papiers.

- La santé gratuite : ok, disons les soins gratuits; et, oui ! la couverture donnée par l'AME est plus intéressante financièrement que la CMU, je n'y peux rien.

- Je ne veux pas qu'un ticket de métro coûte plus cher à un étranger mais je ne vois pas pourquoi il devrait lui coûter MOINS cher.

- La République s'est construite en accordant des droits à ses citoyens, pas à l'ensemble de l'humanité, aussi honorable soit-elle !

- Le fait d'avoir des enfants avec une personne dont ma supposée idéologie devrait me faire penser qu'elle est d'une race inférieure (dixit mon soi disant ami Le Pen) est en effet contradictoire avec une vison raciste de l'humanité, sinon il faut que je sois fou ou que je n'accorde aucune importance à mes futurs enfants dont j'accepterais, toujours SELON les idées que vous me prêtez qu'ils soient de """"""""moindre qualité"""""" (ai-je mis assez de guillemets, cette fois ci ?).

Écrit par : tibo | 13/01/2007

"La santé gratuite c'est de la connerie,mon beauf est medecin , loin de rouler sur l'or,faut voir comment il se fait entuber certains cmistes qui vont chez le medecin comme on achète une pizza..."

à 13h13
tibo se transforme
en depassage
et il a soif

soif de sang de gauchisses.

Écrit par : titi | 13/01/2007

"La santé gratuite c'est de la connerie,mon beauf est medecin , loin de rouler sur l'or,faut voir comment il se fait entuber certains cmistes qui vont chez le medecin comme on achète une pizza..."

Putain, c'est un festival, aujourd'hui...

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 13/01/2007

@ Sébastien Fontenelle

Je persiste et je signe. J'ai vécu en Allemagne, en plusieurs pays d'Afrique et il ne me serait jamais venu à l'idée de demander à bénéficier des aides sociales. J'ai au contraire toujours eu conscience de ce que je devais à un pays qui avait la gentillesse de m'accueillir. Mon épouse est venue en France dans le même esprit et a vécu douloureusement les mois où elle a vécue uniquement grâce à mes revenus, en attendant ses papiers. Elle a signé le contrat d'accueil et d'intégration (non-obligatoire) qui est d'ailleurs une fumisterie et, ne vous en déplaise, ne crache pas chaque matin sur la photo de Sarko, même si elle n'a, pas plus que moi, aucune sympathie pour lui.

Écrit par : tibo | 13/01/2007

@ tibo

Clarence, Titi (not'e Président), Seb ont tenté de répondre.

Ils ont été sympas, patients, polis, courtois, explicatifs, pédagogues...
Ils ont justifié, argumenté, dit...

Comme la messe.

Il n'y a plus débat (y'en a t-il eut un !) y'a lignes parallèles qui, vous le savez, ne se rejoignent jamais, même sur un point d'accord.

Ce n'est pas à moi de le dire, mais...merci de la visite, veuillez fermer la porte en partant. Sans la claquer.

Merci.

Écrit par : GPMarcel | 13/01/2007

Bah oui c 'est comme ça la gratuité ne responsabilise pas les gens ...

Écrit par : De passage | 13/01/2007

@ titi

1- Je vous rejoins sur Pinault et consors.

2 - Je ne suis pas "De passage", mes commentaires semblent l'avoir prouvé, je dis toujours ce que je pense.

3 - Je n'ai soif du sang de personne, je suis seulement inquiet qu'une vision idéologique des choses mène la France (et ses principes républicains auxquels j'adhère totalement) à la guerre civile.

Un grand fasciste (Michel Rocard !) a dit : "La France ne peut accueillir toute la misère du monde, mais elle doit en prendre sa part". Je suis tout à fait d'accord avec lui. J'ai d'ailleurs aidé plusieurs étudiants togolais et burkinabés MERITANTS à venir continuer leurs études en France. Mais, en effet, peut-on exiger des étrangers ce qu'on n'exige plus des enfants dits "de souche" ?
Quelqu'un oserait-il ici s'opposer à un "Droit au bac pour tous" quelles que soient ses notes ? oh le vilain sarkozyste !

Écrit par : tibo | 13/01/2007

Plutôt que de répondre une Nième fois à tibo ou à ses semblables...

Jean-Pierre Vernant vient de mourir.
Quelques semaines après Maurice Kriegel-Valrimont.
Tristesse.
Ces deux hommes étaient, avec quelques autres, les signataires d'un texte commémorant, voici deux ans, le soixantième anniversaire de l'élaboration du programme du Conseil National de la Résistance.
Texte dont voici quelques extraits :

" Appel à la commémoration du 60ème annniversaire du programme du Conseil national de la résistance du 15 mars 1944.

Au moment où nous voyons remis en cause le socle des conquêtes sociales de la Libération, nous, vétérans des mouvements de Résistance et des forces combattantes de la France Libre (1940-1945), appelons les jeunes générations à faire vivre et retransmettre l'héritage de la Résistance et ses idéaux toujours actuels de démocratie économique, sociale et culturelle.
(...)
Nous appelons, en conscience, à célébrer l'actualité de la Résistance, non pas au profit de causes partisanes ou instrumentalisées par un quelconque enjeu de pouvoir, mais pour proposer aux générations qui nous succéderont d'accomplir trois gestes humanistes et profondément politiques au sens vrai du terme, pour que la flamme de la Résistance ne s'éteigne jamais :
- Nous appelons d'abord les éducateurs, les mouvements sociaux, les collectivités publiques, les créateurs, les citoyens, les exploités, les humiliés, à célébrer ensemble l'anniversaire du programme du Conseil national de la Résistance (C.N.R.) adopté dans la clandestinité le 15 mars 1944 : Sécurité sociale et retraites généralisées, contrôle des « féodalités économiques » , droit à la culture et à l'éducation pour tous, presse délivrée de l'argent et de la corruption, lois sociales ouvrières et agricoles, etc.
Comment peut-il manquer aujourd'hui de l'argent pour maintenir et prolonger ces conquêtes sociales, alors que la production de richesses a considérablement augmenté depuis la Libération, période où l'Europe était ruinée ? Les responsables politiques, économiques, intellectuels et l'ensemble de la société ne doivent pas démissionner, ni se laisser impressionner par l'actuelle dictature internationale des marchés financiers qui menace la paix et la démocratie.
- Nous appelons ensuite les mouvements, partis, associations, institutions et syndicats héritiers de la Résistance à dépasser les enjeux sectoriels, et à se consacrer en priorité aux causes politiques des injustices et des conflits sociaux, et non plus seulement à leurs conséquences, à définir ensemble un nouveau « Programme de Résistance » pour notre siècle, sachant que le fascisme se nourrit toujours du racisme, de l'intolérance et de la guerre, qui eux-mêmes se nourrissent des injustices sociales.
- Nous appelons enfin les enfants, les jeunes, les parents, les anciens et les grands-parents, les éducateurs, les autorités publiques, à une véritable insurrection pacifique contre les moyens de communication de masse qui ne proposent comme horizon pour notre jeunesse que la consommation marchande, le mépris des plus faibles et de la culture, l'amnésie généralisée et la compétition à outrance de tous contre tous. Nous n'acceptons pas que les principaux médias soient désormais contrôlés par des intérêts privés, contrairement au programme du Conseil national de la Résistance et aux ordonnances sur la presse de 1944.

Plus que jamais, à ceux et celles qui feront le siècle qui commence, nous voulons dire avec notre affection : « Créer, c'est résister. Résister, c'est créer » ".

Écrit par : Clarence | 13/01/2007

"Quelqu'un oserait-il ici s'opposer à un "Droit au bac pour tous" quelles que soient ses notes ?"

A
- quelle comparaison !

et ben voilà qui dit le fond - les bords - de votre pensée.
Immigrés = mauvais élèves.

Je ne vous retiens plus
et tout comme GrandPèreMarcel
je vous demande seulement
de bien refermer en partant (j'ai dû laissé entrouvert la dernière fois).

Écrit par : titi | 13/01/2007

J'adhère à 100% à cet appel que j'avais d'ailleurs, à l'époque, essayer de faire connaitre en le recopiant, comme vous, sur différents sites.

Il est honteux, qu'à ma connaissance, toutes les chaines de télé aient refusé de diffuser la version vidéo de cet appel à un retour aux sources républicaines.
La force de la version vidéo de cet appel reposait sur la présence répétée et si digne de ces anciens (oh combien méritants dans leur cas) que la société ne veut plus voir.

Je ne vois pas de contradictions entre ma position sur l'immigration et cet appel. Réclament-ils la régularisation de tous les sans papiers et, au delà, des droits servis par le Trésor public français à l'ensemble de l'humanité ?

Relisez De Gaulle, notamment, sur ce point, vous aurez des surprises !

" du racisme, de l'intolérance et de la guerre, qui eux-mêmes se nourrissent des injustices sociales."
Tiens, de l'eau à mon moulin ...

" Nous appelons enfin les enfants, les jeunes, les parents, les anciens et les grands-parents, les éducateurs, les autorités publiques, à une véritable insurrection pacifique contre les moyens de communication de masse qui ne proposent comme horizon pour notre jeunesse que la consommation marchande, le mépris des plus faibles et de la culture, l'amnésie généralisée et la compétition à outrance de tous contre tous. "
Que c'est beau et bien écrit, surtout pour des gens qui n'ont pas eu la très grande chance de bénéficier de l'école moderne et du bac pour tous !

Écrit par : tibo | 13/01/2007

"Bah oui c 'est comme ça la gratuité ne responsabilise pas les gens ..."

M. DePassage
une lecture du post de Clarence
87 mea culpa (maxima)
pis tu dégages.

Écrit par : titi | 13/01/2007

Le commentaire cryptique du jour:
"Non, non...
J'ai rien dit...
Deux fois, tout de même..."

Ecrit par : Sébastien Fontenelle | 13.01.2007

--------------------
M'enfin ?
http://grabuge.20minutes-blogs.fr/archive/2007/01/09/exorcismes.html
http://grabuge.20minutes-blogs.fr/archive/2007/01/12/la-ferme-grabuge.html

Et là, c'est moins cryptique ? ;)))
Ma mémé disait : "Les grands esprits se rencontrent et les petits s'entrechoquent..."

Écrit par : Grabuge | 13/01/2007

@ titi

Je me suis mal fait comprendre.

Je n'ai pas dit immigrés = mauvais élèves. Au contraire, ceux qui ont fait leur scolarité dans leur pays d'origine sont souvent les meilleurs étudiants actuellement dans nos facs car ils ont eu la chance de ne pas avoir été massacré par l'école publique française actuelle.

Je voulais dire qu'on ne peut pas exiger des étrangers ce que nous n'exigeons plus de nous-même. C'est à mon avis la principale origine de cette religion de la "générosité" que je vois ici.

Écrit par : tibo | 13/01/2007

Monsieur ?bo
"[...] de ne pas avoir été massacré par l'école publique française actuelle."

La porte c'est au fond du couloir à droite.
Vous tournez en rond.

Écrit par : titi | 13/01/2007

Ah: ça va bientôt être l'heure de la chronique vespérale hebdomadaire d'Eric Le Boucher...
A plus tard, les ami(e)s: vous énervez pas trop.
(Ce soir nous parlerons de Nicolas Sarkozy et de la Corse, histoire de vérifier si là-bas aussi il agite ses petits bras en lançant des clameurs guerrières, ou s'il ferme soigneusement sa gueule, préférant réserver ses rodomontades aux jeunes des cités franciliennes...)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 13/01/2007

La France atteindra bientôt, ne vous en faites pas, le niveau des Etats-Unis où l'essentiel des meilleurs élèves d'université sont des étrangers ayant fait leur scolarité dans leurs pays d'origine.

L'année dernière, le plus jeune bachelier de France était un ivoirien de 15 ou 16 ans, je crois, n'étant venu en France qu'en terminale.
Un journaliste lui a demandé s'il aurait pu faire le même chose en France, il a répondu NON. Surement un crypto-fasco-lepéno-sarkozyste ...

Écrit par : tibo | 13/01/2007

tibo : "Je ne vois pas de contradictions entre ma position sur l'immigration et cet appel".

Juste un exemple.

Comparez ça (vous) :
" Le fait que beaucoup d'entre eux soient originaires de pays pauvres et n'ont donc pas les moyens de subvenir à leurs besoins par eux-même en arrivant en France est en effet un problème dans un pays dont les comptes publics et sociaux sont dans le rouge cramoisi".

...avec ça (le CNR) :
" Comment peut-il manquer aujourd'hui de l'argent pour maintenir et prolonger ces conquêtes sociales, alors que la production de richesses a considérablement augmenté depuis la Libération, période où l'Europe était ruinée ?"

Quand je vous disais que vous ne saviez pas lire...
;o)

Écrit par : Clarence | 13/01/2007

"Au contraire, ceux qui ont fait leur scolarité dans leur pays d'origine sont souvent les meilleurs étudiants actuellement dans nos facs car ils ont eu la chance de ne pas avoir été massacré par l'école publique française actuelle."

Ecrit par : tibo | 13.01.2007
-------------------------------------

Décidément, tibo nous aura parcouru tout l'éventail des beauferies convenues...
Après la santé, le logement, voilà qu'on se fait "massacrer" par l'école publique française !
Non mais c'est vrai ça !
Allez zou ! Que des Columbine au pays des 1000 fromages qui puent...
Et puis c'est bien connu : les enseignants français ont tous un couteau entre les dents, une faucille dans la poche arrière droite, un marteau dans la ceinture et il mange un pov' petit n'enfant de paysan FNSEA au petit-déjeuner par pure jalousie...

C'est un festival, dites-moi !

Écrit par : Grabuge | 13/01/2007

En effet, c'est un festival, je crois qu'on aura fait le tour du spectre.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 13/01/2007

@ Grabuge

Ils violent les nonnes, aussi, les enseignants du public !
Faut bien, remarque, depuis qu'il n'y a presque plus de bolcheviks pour le faire...
;o)

Écrit par : Clarence | 13/01/2007

@ Sébastien Fontenelle

La Corse, encore un sujet où Sarkozy a fait la preuve de sa nullité et de son idéologie anti-républicaine. Heureusement que les Corses ont eu la présence d'esprit de lui renvoyer son référendum dans la tronche.

Vous voyez que nous sommes d'accord sur plein de choses !

Sarko et Ségo sont, chacun à leur manière, de belles baudruches complètement vides.
Chevénement s'étant vendu pour un plat de lentilles, la gauche anti-libérale jouant à qui perd perd, les chances de Dupont-aignan étant encore plus faibles que celles de Bayrou, pour qui voterai-je ?

... ...

Qui a dit LE PEN ? très drole !!!

Écrit par : tibo | 13/01/2007

Je veux bien avoir un aperçu du système éducatif ivoirien Monsieur ?bo
je me coucherai moins bête.

Écrit par : titi | 13/01/2007

tibo : " Vous voyez que nous sommes d'accord sur plein de choses !"

M'étonnerait vraiment, mais bon...

Allez zou !, on se résume : Les étrangers, parmi lesquels pas mal de pauvres, et les pauvres, parmi lesquels - quelle coïncidence ! - pas mal d'étrangers, voudraient tous avoir le bac gratuitement sans être en quoi que ce soit "méritants", pour pouvoir impunément bénéficier de nos droits sociaux rien qu'à nous, prendre le bus gratos, manger des pizzas chez le médecin et égorger nos-fils-é-nos-compagnes.
Face à ça, pour ne pas avoir Le Pen, il faut ne pas voter Le Pen mais faire comme Le Pen dit qu'il faudrait faire.

GPMarcel, Titi et les autres ont raison : On passe à aut'chose ?

Écrit par : Clarence | 13/01/2007

"Ils violent les nonnes, aussi, les enseignants du public !"
Mais ils les violent avec des objets
passe qu'ils sont impuissants.

Écrit par : titi | 13/01/2007

@ Titi

*

Écrit par : Clarence | 13/01/2007

"manger des pizzas chez le médecin"
pire : des pizzas sans cochon !

Écrit par : titi | 13/01/2007

@ Titi

"*" ???
j'avais écrit : ;o)))

Écrit par : Clarence | 13/01/2007

Le feu est nourri !!! mais je me sens plein de bravitude aujourd'hui !!!

@ Clarence

En effet, la hausse du PIB par tête devrait permettre, à condition d'une plus juste répartition des richesses, de maintenir les conquêtes sociales de la Libération pour les citoyens français et un nombre raisonnable d'immigrés participant réellement à la marche du pays, pas de distribuer, comme vous le proposez, de distribuer des droits à tout habitant de la Terre venant le réclamer à la seule France. Il n'y a donc pas contradiction, bien au contraire.

@ Grabuge et Clarence

Ai-je parlé de couteau entre les dents, de nonnes violées, etc ... ? Je ne m'en souviens pas. J'ai parlé d'élèves massacrés par des pédagogies fumeuses, laissant au bord de la route qui mène au savoir et à la liberté ("Il n'y a pas de liberté pour l'ignorant" CONDORCET) les enfants issus des classes populaires et encore plus ceux d'origine étrangère, ce qui est en effet une honte pour un pays républicain.
Les pédagogistes rejoignent d'ailleurs là-dessus- est-ce étonnant ? - les idéologues ultra-libéraux (voir les conseils de l'OCDE).

Pour faire le lien avec le sujet de départ, il est absolument criminel de ne pas permettre aux enfants d'immigrés d'acquérir la maitrise de la langue française dont ils auront autant si ce n'est plus besoin que les autres pour réussir.
Sauf à penser, comme le professeur-écrivain François Bégaudeau qu'on ne voit pas "pour quelle raison on obligerait les enfants des banlieues à apprendre la langue des bourgeois, un langue qui n'est pas la laue et dont ils ne veulent pas". Si ça ce n'est pas du racisme !

Pour paraphraser Jules Renard "Si le savoir ne rend pas heureux, rendez-le !"

Écrit par : tibo | 13/01/2007

Je ne veux en rien anticiper sur le prochain billet de SF, mais nous avons droit, aujourd'hui encore, dans le QVM, à du très grand Eric Le Boucher !

Écrit par : Clarence | 13/01/2007

"J'ai parlé d'élèves massacrés par des pédagogies fumeuses, laissant au bord de la route qui mène au savoir et à la liberté ("Il n'y a pas de liberté pour l'ignorant" CONDORCET) les enfants issus des classes populaires et encore plus ceux d'origine étrangère, ce qui est en effet une honte pour un pays républicain."

Même constat pour deux analyses opposées.

Ce ne sont pas les pédagogies fumeuses qui sont les coupables, monsieur ?bo
ce sont les bondieu d'inégalités sociales du départ - celles que vous avez bien vues.

Il faut prendre le mal à la racine et non pas compter par la suite sur les pédagogues pour combler les lacunes énormissimes - bien trop grosses pour de simples choix pédagogiques.

En cela nous ne nous entendons pas. Et nous ne nous entendrons sans doute jamais - à moins que vous ne percutiez cette histoire de différences sociales qu'une certaine politique économique assujetie au marché - politique économique dévorant la politique tout court et tout cru - propage et endurcit chaque jour davantage.
Le problème ne vient pas des enseignants.
Le problème je vais plutôt le chercher chez les amis du Bourbier Sarkozy.

Bonsang
j'en suis sûr :
un jour viendra où ils rendront leur compte.

Écrit par : titi | 13/01/2007

@ Clarence

Je n'ai pas parlé du problème du Bac pour tous par rapport à la question de l'immigration, le massacre de l'enseignement public est un problème général. Savez-vous qu'on fait des dictées dans un nombre toujours plus grand de facs et grandes écoles ?

Pour le reste de votre tirade, les bras m'en tombent ... aïe !!!

@ titi

Le système scolaire ivoirien fait ce qu'il peut avec les moyens qu'il a mais, selon mon expérience, il produit, pour ceux qui y ont accès, nettement moins de dyslexiques et proportionnellement au nombre d'élèves concernés et aux sommes dépensées des résultats bien meilleurs, faites un tour dans les facs françaises d'aujourd'hui pour en avoir la preuve.

Écrit par : tibo | 13/01/2007

@ tibo

qu'est que tu as contre les facs françaises (c'est une question pas un réquisitoire) ?

Écrit par : Serval | 13/01/2007

"Le système scolaire ivoirien fait ce qu'il peut avec les moyens qu'il a mais, selon mon expérience, il produit, pour ceux qui y ont accès, nettement moins de dyslexiques et proportionnellement au nombre d'élèves concernés et aux sommes dépensées des résultats bien meilleurs, faites un tour dans les facs françaises d'aujourd'hui pour en avoir la preuve."

Pour le tour des facs, je vous remercie, je l'ai fait.

Pour le reste
c'est ce que je pensais :
vous ne savez rien.

Qui sont les élèves scolarisés en Côte d'Ivoire ?
Qui sont ceux qui ne le sont pas ?
Quelles sont les proportions réelles ?

J'ajoute que la dyslexie est un dysfonctionnement morbide
et que, partant, l'on peut être dyslexique avec la meilleure éducation du monde.

Écrit par : titi | 13/01/2007

@ titi

Les inégalités sociales des élèves sont une bien belle excuse.

1 - Les lacunes d'un enfant de trois ans entrant en maternelle ne sont pas irrattrapables. Sinon, l'école ne sert plus à rien. Et que dire d'un enfant qui arrive en France à l'âge de 8 ou 10 ans sans parler un mot de français ? Qu'il est condamné ? Certainement pas.

2 - Par contre, voir que les enfants de banlieues (j'ai fait trois ans de soutien scolaire à vaulx-en-velin) et les fils de bourgeois du centre-ville ont le même type de difficultés, à des niveaux différents certes, m'amène à penser que les méthodes d'enseignement n'y sont pas pour rien.

3 - Ma grand-mère dont les parents, paysans du Jura, ne parlaient quasiment pas français a quitté l'école après le certificat d'études ce qui ne l'a pas emêchée de devenir libraire et amatrice de Proust.

4 - Le taux d'élèves d'origine populaire à Polytechnique est passé en trente ans de 30 à 5 % environs, pourquoi ? si ce n'est à cause de l'abandon de la méritocratie scolaire remplacée par une reproduction sociale toujours plus forte.

5 - Quand l'école renonce à transmettre les savoirs de base, la haute culture, la langue à tous, c'est la bourgeoisie qui gagne. Refonder l'école républicaine, voilà un vrai combat de gauche dont bénéficieront en premier les couches populaires et les immigrés.


Les immigrés n'ont pas besoin de la bien-pensance des bobos mais simplement d'être considérés comme des humains à part entière dont on peut exiger beaucoup, justement parce qu'ils sont égaux aux "de souche".
MAis comme je le disais plus haut, on ne peut pas exiger des autres ce qu'on n'exige plus de soi-même.

Écrit par : tibo | 13/01/2007

@ tibo

Maintenant, vraiment, ça suffit !
Deux dernières remarques et basta !

- Allez vous faire voir avec votre PIB par tête ! A vous lire, ce qui compromet la répartition des richesses, c'est l'afflux d'étrangers. Rien sur les plus hauts revenus, sur ceux qui se gavent, sur les patrons des grandes entreprises dont une étude récente révèle qu'ils gagnent en moyenne 360 fois le Smic, etc...
- Arrêtez votre char sur les enseignants qui...
La sape de l'Education Nationale, elle est le résultat d'une politique délibérée qui n'ouvre l'école privée et les établissements publics encore "protégés" qu'aux enfants des élites, les autres se retrouvant dans un système dont la casse est méthodiquement organisée (et pas par les enseignants !), et dont le seul but est de les formater pour qu'ils sortent de là en consommateurs passifs, incultes, précaires en tout et soumis aux marchés (de l'emploi, du commerce, de médias débiles et aux ordres, etc...).

Décidément, non !, nous ne sommes d'accord sur rien !
Bon vent !

Écrit par : Clarence | 13/01/2007

tibo

Le problème n'est pas le renoncement de l'école, mais le manque de moyens et l'inégalité de leur répartition

Écrit par : Serval | 13/01/2007

Vous savez quoi ? J'admire vraiment tibo.
Ce gars-là a des idées saines, a parfaitement compris notre société et imagine bien où les doux rêveurs qui s'auto-congratulent ici amèneraient notre pays s'ils avaient le pouvoir.
Il a clairement exposé son point de vue, en plusieurs fois, pour essayer de le faire comprendre aux bornés locaux, maître des lieux y compris, qui s'acharnent à déformer ce qu'il dit, à n'en prendre que des parcelles pour les piétiner de leur dédain.
Malgré ça, il continue à échanger avec des gens qui sont incapables d'enlever leurs oeillères.
Alors moi je dis chapeau tibo ! Tu as tout mon soutien et je regrette vraiment que tu te sois jeté seul dans la fosse aux lions.

Ceci sera ma seule intervention ici. Je sais que vous allez maintenant déverser votre fiel, mais je ne serai plus là pour lire et répondre parce que j'ai bien compris qu'avec vous, un véritable débat est impossible.

Juste pour info avant de fuir et orienter vos vomissures à mon encontre, je signale qu'aussi bien JMLP que NS et SR m'insupportent. Mais je vous rassure c'est aussi le cas de MGB, AL et OB. Et c'est certainement sur mon avis sur ces derniers que nos différences sont irréconciliables.

Écrit par : Effaré | 13/01/2007

@ titi

La dyslexie en France est une épidémie causée par la méthode globale et affiliées. Seuls 10% des dyslexiques, selon le constat des orthophonistes, le sont réellement. Les autres ont juste besoin de ré-apprendre à lire, les orthophonistes se plaignent d'ailleurs d'être devenu de simples répétiteurs, leurs cabinets étant encombrés de victimes des pédagogies "modernes". J'ai mis modernes entre guillemets car ce sont en fait des méthodes notamment inspirées de celles pratiquées sous l'ancien régime par les précepteurs de la noblesse, mais c'est un autre débat.

Quant au système scolaire ivoirien, j'ai bien précisé :" proportionnellement au nombre d'élèves concernés et aux sommes dépensées ".
Bien-sûr que le nombre d'enfants scolarisé est insuffisant et que les moyens financiers sont faibles, mais, grâce au fait que les vents pédagogiste ne sont pas encore arrivés jusque là-bas, l'efficacité du système, toujours compte tenu de ses moyens, est bien meilleure.
C'est pour cela que des professeurs d'université constatent de plus en plus que, même si leur culture générale au sens large est souvent moins étendue, les élèves africains ayant fait leur études en Afrique ont des bases plus solides leur permettant d'intégrer plus facilement de nouvelles connaissances.

Si vous y tenez, je vous présenterai certains amis africains, ayant immigré en France depuis peu et dont le niveau de langue ferait honte à pas mal de bac+5 franco-français.


@ Serval

Je n'ai rien contre les facs françaises, au contraire, j'expliquais qu'elles sont de plus en plus le déversoir d'un système scolaire qui produit des bacheliers qui ne savent pas mettre un verbe du premier groupe de l'indicatif au pluriel, des élèves de 6è (45%) qui ne savent pas diviser 60 par 4, même en l'écrivant, etc ...

Écrit par : tibo | 13/01/2007

@ effaré

Merci à "effaré", je ne suis donc pas fou mais en effet je me sens devenir Don Quichotte (c'est à la mode !) à essayer de poser des arguments rationnels ici où ne règne en fait qu'un sentimentalisme niais.


@ Clarence

Je suis d'accord avec vous sur la dérive libérale. Je vous ai dit que je soutiens ou soutenais Chevénement et Dupont Aignan qui ne sont pas de farouches libéraux et que je reprochais, entre autres, à Sarkozy sa doctrine économique.
Il n'empêche que la question de l'immigration et SURTOUT de l'intégration des immigrés se pose concernant la prospérité de la France. Si vous pensez que laisser les immigrés baigner dans un bain d'assitanat perpétuel sans leur donner les moyens (à un nombre raisonnable, bien entendu) de réussir leur vie ici est une bonne chose, tant mieux pour vous; je vous donne juste rendez-vous au premier jour de la prochaine guerre civile dont nous avons eu droit à un avant-goût en novembre 2005.


Je dis juste, concernant l'éducation, que l'idéologie gauchiste et l'idéologie ultra-libérale se rejoignent complètement dans leur volonté de détruire l'école républicaine. La question des moyens me fait bien rire quand je vois à combien de gamins (la plupart d'origine maghrébine) j'ai ré-appris à lire à raison de deux heures par semaine chacun avec un simple livre (la fameuse méthode Boscher - aïe, pas sur la tête !).

Écrit par : tibo | 13/01/2007

@ clarence

Clap Clap Clap

Écrit par : Serval | 13/01/2007

@ Effaré

Vous êtes bien gentil mais peu lucide de préjuger ainis que l'on va vous lyncher pour si peu...

Vous parlez de "vomissures", de "dédain", de "bornés", de "fosse aux lions", de "fiel"... Diantre !
Je ne sache pas que tibo ait été traîné ici pieds et poings liés, la couronne d'épines sanguinolante à la Mel Gibson enfoncé sur le front et la corde au cou.
Vous non plus, d'ailleurs...

Puis-je vous signaler que le terme de "massacrer" n'est pas du domaine de l'anodin ni du primesautier ?
Fille et soeur de profs de "la publique", biberonnée à "la publique" sans en porter les irréparables scarifications que dépeint l'ineffable tibo, je vous prie de croire que l'insulte gratuite et sans nuances n'est pas forcément du côté qu'on croit...

Sur ce, je vous lance quelques pâquerettes et autres branches de lilas, histoire que vous vous décolliez du dos la belle étiquette de "futur martyr" dont vous vous parez avec tant d'assurance.
Caramba ! Encore raté... trop dommage !

Écrit par : Grabuge | 13/01/2007

Monsieur ?bo

je crois que nous ne nous entendrons pas.

Je veux vous dire tout de même que, malgré vos idées, vous êtes un gars avec qui, ça se voit, on peut causer - même pour aller nulle part.
Au moins, on ne devient pas tout de suite Kim Jong-Il avec vous - sisi.

Il y a un truc qui m'échappe cependant (je veux essayer de comprendre)
vous ne voulez pas reconnaître la politique du marché über alles -
cette évidence responsable de toutes les belles saloperies dont, par ailleurs, vous semblez tout à fait percevoir les effets.

En citant l'exemple de votre grand-mère jurassienne, je crois comprendre que vous croyez en la réalisation individuelle
au self-made grand-mother si l'on veut
et que vous vous attachez à cela pour attaquer tous ceux qui veulent défendre un bondieu de vrai service public aux personnes.

Aussi, toutes vos anecdotes de réussite sont très belles et émouvantes, hollywoodiennes, mais elles cachent, à vos yeux, une forêt de misère que seule un effort collectif, défendu, entre autres choses, par une vraie politique sociale, des associations, aussi de vrais médias libres - un truc pas si utopique, veuillez me croire - pourra raser.

Titi le bobo

Écrit par : titi | 13/01/2007

et là-dessus
je sors
dans le vrai monde

Écrit par : titi | 13/01/2007

j'ajoute :
(défendu aussi, ne vous en déplaise, par une éducation pas encore bouffée tout à fait par la marchandisation).

Écrit par : titi | 13/01/2007

@ Grabuge

1 - Puis je vous demander votre âge ? La destruction de l'école républicaine étant progressive (de 75 à 2002, quel chemin parcouru !), votre exposition au pédagogisme n'a pas été la même suivant l'époque de votre scolarité

2 - Fille de prof n'est pas, en effet, la plus mauvaise place pour recevoir un enseignement de qualité puisqu'on bénéficie ainsi d'un précepteur gratuit en plus des heures de cours.

3 - Je n'ai pas dit avoir reçu d'insultes gratuites et je ne vois pas en avoir proférées.

4 - "Massacrés" est un terme peut être un peu faible pour rendre compte de la terrible mutilation que représente pour un jeune homme ou une jeune femme de 20 ans de ne pas savoir, dans notre société moderne, ni lire, ni écrire ou si mal.

5 - Allez voir si les lycéens d'aujourd'hui qui n'ont pas la chance d'avoir des parents profs ou d'être d'origine bourgeoise (quoique ce dernier attribut commence lui aussi à ne plus suffire) sont capables d'écrire une phrase telle que celle-ci :
" Je ne sache pas que tibo ait été traîné ici pieds et poings liés, la couronne d'épines sanguinolante à la Mel Gibson enfoncé sur le front et la corde au cou. "

Écrit par : tibo | 13/01/2007

"Je n'ai rien contre les facs françaises, au contraire, j'expliquais qu'elles sont de plus en plus le déversoir d'un système scolaire qui produit des bacheliers qui ne savent pas mettre un verbe du premier groupe de l'indicatif au pluriel, des élèves de 6è (45%) qui ne savent pas diviser 60 par 4, même en l'écrivant, etc ...

Ecrit par : tibo | 13.01.2007

Juste pour savoir...comment fait t'on pour mettre un verbe de l'indicatif... au pluriel ?

Blague à part, tu confond un peu tout. IL y a je l'ai dit un problème de moyens à donner à l'éducation et au service public de l'enseignement...et non pas un problème d'enseignants.

Et tu confond l'instruction et l'intelligence. Si ta grand mère à réussi ce n'est pas grace à la méritocratie que tu prones mais grace à elle meme

@Effaré

Si c'est pour vomir et se tirer ensuite en refusant la discussion, il y a des sacs en papier...merci de t'en souvenir la prochaine fois.

Écrit par : Serval | 13/01/2007

@ titi le bobo

Mes exemples sont au contraire une ode au service public et à la République, relisez-moi avec attention, vous le verrez.

Je dis juste qu'aujourd'hui, et cela ne laisse pas de surprendre, le gauchisme culturel et l'ultra-libéralisme sont des allié objectifs dans leur volonté de détruire la République, leur immigrationnisme absolu, etc ...

D'ailleurs, Sarkozy n'est pas un ultra-libéral conséquent - est-il conséquent en quoi que ce soit-, sans quoi il serait favorable, comme le MEDEF, à une ouverture totale des frontières.
J'ai fait l'effort de me farcir, et croyez-moi il faut du courage, tous les meetings de Sarko retransmis sur le câble. Le moins que l'on puisse dire est que la cohérence de la pensée sarkozienne m'a échappé.

Tout cela pour conclure que, derrière les postures partisanes, les gauchistes et les ultra-libéraux ont sur le fond, sur les sujets qui engagent profondément l'avenir de notre société, les mêmes objectifs.

Écrit par : tibo | 13/01/2007

@tibo

en même temps personne ne te forces...si tu veux te mettre une corde et une couronne, c'est toi qui voit.

SF ou as tu mis la clé du panthéon des martyrs du blog ?

Écrit par : Serval | 13/01/2007

@ serval

1 - Je me suis un peu emmêlé les pinceaux dans ma phrase, tu me le pardonneras ... merci

2 - Je n'ai pas dit qu'il y a un problème d'enseignats, je dénonce un système; lis le livre de RAchelle Boutonnet sur son passage à L'IUFM, tu auras le choix entre rire ou pleurer.

3 - Paix à son âme, je ne crois pas que ma grand-mère était d'une intelligence particulière. Elle a simplement bénéficié d'un enseignement solide (et républicain) qui n'est pas pour rien dans la prospérité des trentes glorieuses.

4 - J'ai écouté hier une émission à la radio sur Jean Vilar. Imagine qu'il y a 50 ans, il jouait avec la troupe du TNP des pièces du répertoire sous chapiteau , dans toutes les villes de France, devant des foules enthousiastes de spectateurs.
Bien-sûr, Cauet, la Star-Ac, la XBOX, " la vie, la vraie, Auchan " n'existaient pas.
Mais aujourd'hui, je constate que même quand c'est gratuit, les gens de milieu populaire, ne parlons pas des immigrés, ne participent presua pas aux événements culturels d'un certain niveau.
Oui, je trouve que c'est un crime d'abandonner chacun à son origine social, ethnique, religieuse ... La République, pour moi, ce n'est pas ça.

5 - Sur tous ses sujets, lisez Gaston Kelman, certainement lui aussi un copain de Lepen

Écrit par : tibo | 13/01/2007

@ serval

Je voulais juste souligné que le système scolaire actuel ne produit plus beaucoup d'élèves d'origine populaire capables d'écrire des phrases d'un tel niveau de langue, c'est tout, je ne parlais pas du contenu de la phrase.

Écrit par : tibo | 13/01/2007

msieur ?bo

bon
je viens voir votre réponse
et je vois que vous mélangez tout.

Finalement, je retire ce que j'ai écrit plus haut.
Je ne peux pas causer avec vous - je me suis trompé, on m'y reprendra plus
je me suis fichu le doigt dans l'oeil.

Ce tissu d'âneries sur gauchistes/ultra-libéraux même combat.

Bonsang
en intelligence
on en disqualifie pour moins que ça.

Écrit par : titi | 13/01/2007

J'arrive de la sieste.

J'ai tout lu.
Le "?bo" est toujours là, fidèle au poste.
Je le souçonne d'avoir préparé plein de fiches et d'être payé au kilomètre.

C'était un pari qu'il avait fait avec quelques copains avant d'aller demain à l'investiture de petit endroit marécageux.

Toujours poli, il répond, surenchérit...je le vois très bien derrière le clavier le sourire au lèvre un lys ou une rose à la boutonnière.

Mamie, savez vous ce qu'ils me disent!!!

Si on lui répond encore une fois, il va sortir la fiche 52 b. Attention, la plus traite, celle qui parle de l'Education Nationale, la fabrique des imbéciles.

J'vais au rugby, histoire de voir de vraies pignes comme celles que j'aurais envie de... Allez avant un p'tit Le Boucher, n'est ce pas "?bo".

Écrit par : GPMarcel | 13/01/2007

A propos de la nostalgie de l'école des années 50 (ou d'avant)...

Ce serait intéressant de faire une vraie enquête sur le niveau de langue et la culture des plus de soixante cinq ans dans ce pays, toutes catégories sociales confondues, pour relativiser le "c'était mieux avant", et les mérites du bon vieux certif, de la méthode syllabique, etc... (et on n'est pas obligé pour autant de cautionner de jargon du type "référentiel bondissant " pour désigner un ballon, ni l'abandon du plaisir du texte dont parle plutôt bien Todorov.

Biberonnée dans une famille educ'nat, je suis toujours estomaquée par le manichéisme de la guerre "républicains " contre pédagogistes et des caricatures réciproques.Pendant ce temps, on oublie que les gosses sont, eux, biberonnés à TF1, sans antidote familiale pour les plus modestes. et on voudrait plaquer sur des gamins qui consomment 3 heures de TV par jour les recettes expérimentées au début du XXème , en croyant que ça va marcher?

A part ça, on parle d'accès à la santé, à l'éducation, et il y a eu aussi une belle utopie en france: le service public de la culture, en train de partir en *** avec la vente de la marque Louvre à Abu Dhabi, les baronnies des théâtres, et la marchandisation peu près toptale de l'art contemporain...

Écrit par : valdo lydeker | 13/01/2007

?bo

"Je voulais juste souligné"
je resiste pas à l'envie de vous demander
si l'Ecole Républicaine
qu'était si belle avant - si belle
est bien passée par vous ?

Écrit par : titi | 13/01/2007

tibo

C'est quoi un "évenement culturel d'un certain niveau". Ca ne veut rien dire. Le théatre de boulevard est il un sous théatre ? les romans de Fréderic Dard de la sous litterature ? Beethoven vaut il mieux que Boulez ?

tes notions sont trop restrictives

idem pour l'enseignement

Écrit par : Serval | 13/01/2007

* sourire aux lèvres et non au lèvre, merci ?bo de m'avoir appelé

Écrit par : GPMarcel | 13/01/2007

@ Tibo

Mon âge... celui de la Vème république pile-poil... et alors ? Vous croyez que les différences de traitement entre classes sociales ont commencées il y a 20 ans ? Vous êtes encore plus naïf que je ne le pensais...

Mon père était du genre à réparer les cartes de géo sur son temps libre et à bosser jusqu'à minuit dans son bureau (j'étais idéalement placée pour le savoir, ma chambre étant en face, obligée que j'étais de lire avec une lampe de poche sous les couvertures pour qu'il ne perçoive pas le rai de lumière dénonciateur post-extinction des feux).
Vous dire s'il avait le temps de me donner des cours particuliers !

Le fait de ranger les enseignants dans la "bourgeoisie" m'a toujourt fait hurler de rire.
A partir du 15 du mois, on bouffait des coquillettes et du jambon...
Mes petits camarades boursiers, eux, gueulaient à la cantine si le steack ne débordait pas de l'assiette...
Et qui plus est, la "bourgeoisie", ça n'est pas héréditaire : j'ai un fils lycéen dont la mère est RMIste... il écrit parfaitement bien.
Beaucoup mieux que bien de ses copains fils de cadres sup, de gros commerçants ou de médecins... et sa carte de biblio, il l'a dans un quartier où on a plus tendance à faire sauter les commissariats de police qu'à comparer ses IPods...
Sans cours particuliers, sans séjours linguistiques (sans vacances du tout d'ailleurs).
Faut dire qu'il a le temps de lire puisqu'il n'a pas le pognon lui permettant d'aller faire du surf des neiges pendant les vacances de Noël, lui...

Arf ! Alors "le massacre par l'école publique française", en fait, ça ne visait que le taux d'analphabètes ?
Que n'avez-vous précisé la nuance à ce moment-là au lieu de généraliser à toute l'Éducation nationale (relisez-vous) !

Maintenant, si vous penchez pour Bayrou, puis-je vous rappeler que le premier acte de ce cher homme à son arrivée comme ministre de l'Éducation Nationale sous le gouvernement Balladur a été de vouloir abroger la loi Falloux et filer toutes possibilités aux collectivités locales et régionales de financer à tout-va l'école privée (et surtout, à 90% catho) ?
C'est vrai qu'il n'y avait pas plus urgent que d'aider les curés à s'engraisser un peu plus sur le dos d'un État laïc et à démantibuler encore plus une Éducation Nationale tenu par des hussards supposément noirs ou rouges...
Ça a foutu 1 million 1/2 de personnes sur les pavés de Paris un certain 16 janvier 1994...

Et si vous trouvez qu'on en fait trop, ici, à taper sur Saint Nicolas, je vous conseille de savourer quelques citations du-dit Kanichabouch :

« Au bout du compte, l’espérance dans un au-delà meilleur est un facteur d’apaisement et de consolation pour la vie aujourd’hui ».

« On ne peut pas éduquer les jeunes en s’appuyant exclusivement sur des valeurs temporelles, matérielles, voire même républicaines (…). La dimension morale est plus solide, plus enracinée, lorsqu’elle procède d’une démarche spirituelle, religieuse, plutôt que lorsqu’elle cherche sa source dans le débat politique ou dans le modèle républicain.(…). La morale républicaine ne peut répondre à toutes les questions ni satisfaire toutes les aspirations. (…) »

En gros, vos gueules les pauvres ! Les derniers seront les premiers... bouffe de la merde pendant que moi et mes copains Johnny, Loïc et Steevie nous goinfreront de piacaillons hautement matérialistes... la religion t'y aidera ! C'est même fait pour ça...
La République, c'est caca. L'agenouillisme, c'est mieux...
Si vous ne trouvez pas ça à vomir, c'est que votre estomac est moins délicat que le mien... mais c'est sûr que moi et mon RMI, on est d'infâmes privilégiés...

Accessoirement, je répondais à "Effaré" qui vous décrivait en Sainte Blandine, ce qui, je vous l'avoue, m'a fait hoqueter de rire...

Écrit par : Grabuge | 13/01/2007

Grabuge
nononon
non

aa
trop tard...

il va rajouter une couche.

Écrit par : titi | 13/01/2007

@ valdo lydeker

1 - Je suis d'accord à 100 % avec votre analyse concernant TF1, le Louvre, la marchandisation ...

2 - Je ne suis pas nostalgique de l'école des années 50, celle du début des années 70 m'irait mieux. En plus, je ne parle pas d'un âge d'or qui n'a jamais existé, je dis seulement que le système est de plus en plus mauvais.


@ GPMarcel

1 - Je n'ai pas de fiches, l'avantage d'avoir peu fréquenté les Meirieux de tout poil.

2 - Je ne suis pas passéiste et je crois encore qu'on peut changer les choses, sinon je ne serais pas là. Etant grippé, je passe le temps en essayant de me rendre un peu utile au pays qui m'a tout donné.

3 - "* sourire aux lèvres et non au lèvre, merci ?bo de m'avoir appelé"

Pardon ? de quoi s'agit-il ?


@ titi

" Ce tissu d'âneries sur gauchistes/ultra-libéraux même combat. "

Ouvrir grand les frontières, transformer l'école publique en halte-garderie, supprimer tout ce qui peut ressembler à une tradition (beurk, quel vilain mot !), etc ... oui, ce sont des objectifs communs aux gauchistes culturels (c'est un peu différend chez les communistes populaires à l'ancienne) et aux ultra-libéraux.
Que vous vouliez leur couper la tête et eux de même n'y change rien.


@ serval

ok, "événement culturel d'un certain niveau" est un raccourci. Essaie de mobiliser des foules sans stars de la télé et autres exploits techniques et tu verras.

Écrit par : tibo | 13/01/2007

@ GPmarcel

Celle des années soixante-dix, c'était la mienne, (comme élève) et c'est plutôt un bon souvenir!
A part ça, je défends une seule chose dans le discours de Tibo: l'hommage à jean Vilar...
mais vous savez, Tibo, qu'il y a aujourd'hui plein de compagnies de théâtre ui font du boulot en banlieue, des ateliers pour les mômes, etc... sauf que les intermittents qui les composent sont les premiers qui passeront à la trappe...
A part ça (publicité gratuite) il n'y a pas que Vilar, il y a aussi Mnouchkine! (qui a accueilli 300 sans papiers à la Cartoucherie voici quelques années). En ce week-end petit et marécageux, je vais me réfugier à la Cartoucherie. il n'y a pas que la politique spectacle, il y a aussi le spectacle politique (son dernier, Ephémères, est formidable).

Écrit par : valdo lydeker | 13/01/2007

tibo tu es fatiguant...

de toute façon je dois sortir...je te répondrais + tard

Écrit par : Serval | 13/01/2007

@ Grabuge

1 - Je ne penche pas spécialement pour Bayrou, mais dans le désert intellectuel qu'est le paysage politique actuel, il gfait presque figure de prix nobel.

2 - Je ne range pas les enseignants dans la bourgeoisie. Je dis qu'un enfant d'enseignant a quand même plus de chance de réussir scolairement qu'un autre, ce qui est logique, surtout quand l'ensemble des élèves n'a droit qu'à un enseignement "light".

3 - Je ne trouve pas que vous en faites trop à taper sur Iznogoud, bien au contraire, mais il faut le faire en opposant des arguments rationnels, pas par l'invective : "vomi", "infection", "dégueulis" ...

4 - Je vous rejoins sur l'effondrement en cours du niveau intellectuel de la jeunesse favorisée socialement. C'est d'ailleurs un drame car après eux, il n'y a plus rien.
Bien-sûr qu'un élève d'origine modeste peut réussir scolairement aujourd'hui, je dis juste qu'il y en a de moins en moins et que souvent cette réussite scolaire est payée en fausse monnaie (voir le niveau du BEPC et du bac actuel ou les programmes pour le primaire de 2002 : " en fin de primaire, la division est EN COURS d'apprentissage", vertigineux !).

5 - L'effondrement du niveau ne concerne pas que le taux d'analphabétisme mais tout le système.
Aujourd'hui en France, on peut présenter l'examen du CAPES, et le réussir, puisque dans certaines matières il n'y a pas plus de candidats que de postes, en ne connaissant pas la différence entre "démagogue" et "pédagogue" (cas certifié exact). Mais il est vrai que les élèves ont d'autres compétences : le copier-coller, Google, etc ...

6 - Vu votre âge, vous n'avez pas connu, en tant qu'élève, les si belles réformes de 89 et 2002 notamment, tanat mieux pour vous.

7 - Je suis un mécréant fini, donc pour la sainteté, ça me semble en effet compromis sans que cela ne m'empêche de dormir

Écrit par : tibo | 13/01/2007

@ titi

"trop tard", tu as de l'humour, ça me plait

Je viens de voir ta question : oui j'ai été à l'école publique mais aussi dans le privé. J'ai eu la chance de tomber sur des profs du public qui, pour la plupart, croyaient à leur métier et ne s'étaient pas laissés endormir par les sirènes pédagogistes.

Au fait, sur ce point, il faut savoir que l'essentiel du corpus idéologique de l'école "moderne" a été produit aux Etats-Unis par les même intellectuels qui ont produits les banlieues pavillonnaires, le tout voiture, le dieu Wall Street, etc ... Il n'y a pas de hasard. Qu'ils aient réussi à faire avaler ça à l'avant garde du gauchisme est le plus étonnant, quoique, une certaine haine de la Nation, de la République ...

Écrit par : tibo | 13/01/2007

Contrairement à vous tous, semble-t-il, je suis malade et donc cloué sur mon lit. J'en profite donc pour me répandre un peu sur le net.

Je trouve que ces échanges sont une bonne gymnastique de l'esprit. Le cerveau est un organe qui ne s'use que si on ne s'en sert pas. En tout cas c'est ce que disent les médecins concernant les malades d'Alzheimer.

Écrit par : tibo | 13/01/2007

@?bo

Deux choses (le match est à 16h20)

1) * sourire aux lèvres et non au lèvre, merci ?bo de m'avoir appelé.

Ceci ?bo est une vanne, un clin d'oeil, on peut être sérieux et sourire.
Ayant fait une faute d'orthographe; mettant aperçu de l'erreur je l'ai rectifiée. Et je me suis imaginé (vous savez, l'imagination...) que l'ayant vue vous m'aviez appelé.

Rigolo, non!!

2) Education Nationale et l'allusion au livre était bien évidemment "la fabrique du crétin" . Mais cette erreur vous l'aviez rectifiée sans m'appeler.

Écrit par : GPMarcel | 13/01/2007

Ok je n'avais pas vu vos erreurs !! Il faut dire que je ne suis pas un de ces vioeux cons qui cherchent la petite bête pour se faire valoir, désolé de vous décevoir.

Tiens moi aussi, je vais vous laisser pour le ballon ovale, ça me changera.

Écrit par : tibo | 13/01/2007

L'art du comment dégager en touche et se retrouver devant le petit écran.
Hallucinant, non!

Écrit par : GPMarcel | 13/01/2007

Histoire de chnager de sujet, si ça intéresse des gens, Finkielkraut a eu la chance de se faire doubler dans son émission par plus réac que lui. Ce fut JEan Claude Milner, qui me laissa estomaqué lorsqu'il lança:

"J'ai ma théorie sur les héritiers, de Bourdieu. Ma théorie, c'est que l'héritier, c'est le juif. Ce livre de Bourdieu est un livre antisémite"

Ca vaut son pesant de cacahuète ce genre de trucs, je pense... Finkie lui-même en resta tout epoustouflé... ("il faudrait faire une émission sur ce sujet" ben vi, pourquoi pas, tant qu'on y est?)

Bon allez, on va en rire un peu en attendant de devoir en pleurer...

Écrit par : Clic | 13/01/2007

@ GPMarcel

je suis encore là ...


@ Clic

Milner est un fou furieux; dans son cas, raciste, communautariste, ethniciste, etc ... ne sont pas des mots assez forts. Paranoïaque me semble plus proche de la réalité. En tout cas, il relève plus de la psychiatrie de la politique ou de la morale

Écrit par : tibo | 13/01/2007

je ne l'ai pas lu, je ne peux pas en dire grand chose (alors que vu le commentaire de Milner sur Bourdieu, que je n'apprécie par ailleurs que modéremment, on peut franchement se demander s'il l'a lu...). Mais les thèses de Milner contestées et rapportées par Rancière dans "la haine de la démocratie" valaient leur pesant de noix de cajou elles aussi...

Écrit par : Clic | 13/01/2007

Le problème de Milner est que pour lui n'importe quel phénomène est le résultat de la haine du juif : La République est ontologiquement antisémite, etc ...

La dernière chose que je lui souhaite est de sortir un jour de son délire, le choc serait trop rude.

Écrit par : tibo | 13/01/2007

De retour rapide dans la discussion, et sorry si, du coup, j'ai loupé des trucs...

1. Comment est-on passé du débat sur Sarkozy à ce débat sur l'éducation ?, mystère et boule de gomme.

2. à tibo et d'autres.
Moi aussi, sans être passéiste, je peux regretter que l'Education Nationale (ou, comme on l'appelait jadis, l'Instruction Publique) ne remplisse plus ses missions, et que la transmission du Savoir (au sens où on employait ce mot sous la République des professeurs) ne se fasse plus, ou se fasse mal.
Et oui !, c'est la bourgeoisie (ou la néo-bourgeoisie mondialisée) qui gagne à l'appauvrissement généralisé ambiant.
Mais justement !, déplorer la situation actuelle sans comprendre les mécanismes qui président à ce processus ni identifier les responsables de cette évolution conduit soit à simplement ratiociner sans fin sur le mode "c'était mieux avant" (cf Finkie ou J-C. Brighelli), soit à accuser de faux coupables (en vrac les enseignants, leurs syndicats, l'esprit de mai 68, la main de ma soeur, etc...), ce qui fait un peu plus l'affaire des responsables réels du bazar.

Pour le reste, on se demande bien comment l'Ecole serait encore, à elle toute seule, méritocratique, alors que plus rien d'autre ne l'est !
Et alors, surtout, que tout ce qui peut s'apparenter à un authentique "mérite", au sens vrai du terme, est devenu authentiquement dévaluant.

Écrit par : Clarence | 13/01/2007

Vu que nous sommes sur l'école, je vais rajouter ma petite pierre!

l'école je suis née dedans, au sens propre, fille d'instituteurs laics, convaincus, dévoués, fiers de leur rôle.

Suite à quoi, j'ai été enseignante pendant 20 ans essentiellement en maternelle et dans le primaire.

J'ai effectivement assisté à la déliquescence du système scolaire.
Pas au niveau de la qualité des enseignants.
C'est un métier très difficile, insupportable pour qui ne l'aime pas.
L'énorme majorité des enseignants le font avec intelligence et sensibilité, du mieux qu'ils peuvent.

C'est bien le "qu'ils peuvent", qui pose problème.
la meilleure volonté du monde résiste mal:
aux classes surchargées
aux absences non remplacées qui font qu'en plus de ses 25 élèves il faut avoir pendant trois jours les 5 en plus de la collègue dont le bébé est malade et qui , très justement, dû rester à la maison avec lui
aux réformes contradictoires
aux ministres qui favorisent ostensiblement l'école privée et dévalorisent sans cesse l'école publique.
à la carence, affligeante, de psychologues, orthophonistes, assistants pour soutenir les élèves en difficultés.

en un mot, au manque de moyens!

Pire, à l'absence totale d'une vision saine du futur!

Une volonté délibérée de former des êtres soumis et incultes se profile depuis déjà longtemps.

Les plus pauvres en font les frais, bien sûr.
"corvéables à merci" c'est le but!

une société équilibrée et juste se construit grâce à une école rééllement égalitaire, où tous ont les mêmes chances.

Il faut scolariser tous les enfants qui vivent sur le sol français et tous les aider, vraiment, et non pas en faisant semblant.
Ce qui implique des cours d'alphabétisation (personnalisés si il faut)
Il faut permettre à tous les enfants vivant sur le sol français de manger, à leur faim dans les cantines scolaires, des indemnités spéciales doivent être à disposition pour aider les familles en difficulté.
Il faut que tous les enfants qui vivent sur le sol français aient droit à la meme éducation

Le coût?

L'éducation n'a pas de prix, elle est inestimable elle est la clé du futur.

l'education nationale est un navire en perdition, coulé par la loi du marché qui veut de la rentabilité à tout crin;

L'école n'a pas à être rentable.

Son rôle est d'instruire, d'aider l'enfant - TOUS les enfants- à devenir un adulte capable d'utiliser au mieux sa propre intelligence et sa propre créativité, capable d'être libre de ses choix!


J'ai lu plus haut que les enfants d'enseignants étaient favorisés, encore en de ces clichés à la con!

Écrit par : céleste | 13/01/2007

@ Clarence

Vous voyez quand vous voulez ... (sourire).

Je suis d'accord avec vous. ma différence est que je ne choisis pas mes adversaires : gauchistes culturels, ultra-libéraux, immigrationnistes, pédagogistes, racistes, soi disant anti-racistes (Cf les Indigènes de la République très bien remis à leur place par Dominique Soppo, le président de SOS Racisme dans un livre), de droite, de gauche, etc ... ils concourent tous avec des objectifs et des méthodes un peu différents mais dans un beau concert à la destruction de la République que tant d'autres, de droite et de gauche aussi, n'avaient même pas encore fini de construire.

Si on me tire dessus, peu m'importe si le tireur est sensé être de mon bord ou pas, je riposte pour tuer avant d'être tuer.

Écrit par : tibo | 13/01/2007

@ Céleste

Je suis d'accord avec vous sur beaucoup de points mais pas sur tous.

1 - Il vaut mieux pour réussir sa scolarité avoir un parent prof qui vous donnera le goût de l'étude et vous aidera le soir que des parents illettrés ou jmenfoutistes. Je n'attaque pas les profs en disant cela.

2 - Bien sûr que la question des moyens est centrale mais ne l'est pas moins l'esprit dans lequel est fait cet enseignement et les méthodes employées.
Ce n'est pas à cause du manque de moyens qu'on a préféré les méthodes globales et mixtes à la syllabique, l'usage de la calculkatrice au calcul mental, etc ...
Doublez le budget de l'Education nationale sans changer les méthodes et vous n'obtiendrez quasiment aucun progrès.

3 - Sur une pédagogie réaliste, accessible à tous, et véritablement ambitieuse,voir ici : http://www.ruedesinstits.com/

Écrit par : tibo | 13/01/2007

@ Céleste

Je suis d'accord pour que tous les enfants vivant sur le sol français bénéficie d'une bonne nourriture et d'une bonne scolarité. Il faudrait seulement rappeler à certains et certaines que proposer cela à l'ensemble de l'humanité, invitée pour cela à découvrir notre beau pays, me parait largement irréaliste.

Écrit par : tibo | 13/01/2007

ça c'est un grand grand grand moment de radiophonie :

http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=1081


tibo timoche
guéris vite de ton rhume de cerveau qu'on sonne la fin de la récré !

Écrit par : titi | 13/01/2007

@ titi

Ne t'en fais pas, ma grippe n'a pas atteint mes faculté intellectuelles. Même guéri, je reviendrai prêcher la bonne parole !

Écrit par : tibo | 13/01/2007

@ tibo

Vous mélangez toujours tout, ici par exemple en faisant dans votre diatribe l'amalgame entre les pédagogistes et les immigrationnistes. Quel est le rapport ?

Heureusement, et pour en revenir à la discussion initiale, Céleste vous répond, par quelques phrases simples, et justes :
" Il faut scolariser tous les enfants qui vivent sur le sol français et tous les aider, vraiment, et non pas en faisant semblant.
Ce qui implique des cours d'alphabétisation (personnalisés si il faut)
Il faut permettre à tous les enfants vivant sur le sol français de manger, à leur faim dans les cantines scolaires, des indemnités spéciales doivent être à disposition pour aider les familles en difficulté.
Il faut que tous les enfants qui vivent sur le sol français aient droit à la meme éducation ".

Dieu (?) sait que j'y tiens, à la République !
Mais le problème avec la vôtre, de république, c'est qu'elle n'a de république que le nom.
Il semble qu'il s'agisse d'une sorte de club privé, dont il faudrait être membre pour profiter des avantages.

Et puis vous continuez à ne pas vouloir identifier les responsables de la situation.
Les pédagogistes que vous vilipendez (je ne les aime guère non plus, mais là n'est pas le problème...) ne sont pas les responsables que vous croyez. Ils n'en sont que les idiots utiles, pour reprendre une expression à nouveau à la mode.

Écrit par : Clarence | 13/01/2007

Nicolas Dupont Aignan sera demain l'invité de Ripostes sur France 5 à 18 heures.

Si vous voulez entendre une parole sensée, non démagogique, ni sexy, ni surexcitée, comme pouvait l'être avant sa capitulation Jean Pierre Chevénement, écoutez-le et jugez par vous-même.

Écrit par : tibo | 13/01/2007

SEB EST PRÊT À TOUT ! IL A PAYÉ UN GARS POUR ANIMER VLF RAPPORT À SES STATS !!!

Écrit par : g.b. | 13/01/2007

Gauche intégrationniste + extrême droite voilà le nouveau crédeau du canard sans tete qu'est la gauche et du retour du refoulé autoritaire.

Voilà du néoréac en bonne et due forme. Que de conneries alors !

Écrit par : ango | 13/01/2007

@ ?bo

Nicolas Dupont-Aignan annonce son départ de l'UMP Reuters 16h29
J'ai piqué l'info sur Le Monde.fr

Écrit par : GPMarcel | 13/01/2007

@ Clarence

Une République est par définition un club privé, un rassemblement de citoyen, ce qui ne lui interdit pas, bien au contraire, d'accueillir des nouveaux membres. Je suis d'accord, mais alors faisons le correctement :

1 - Aucune immigration clandestine tolérée. Conditionnement de l'aide au développement à l'acceptation du retour des clandestins par les pays d'origine.

2 - Lutte contre l'abus de la régularisation par mariage ou droit d'asile (des faux réfugiés, j'en connais au moins 7 ou 8 personnellement), la polygamie et les trafics d'enfants.

3 - Lutte contre le travail clandestin, surtout contre les employeurs et les réseaux mafieux.

3 - Contrat d'accueil et d'intégration obligatoire et consistant pour tout nouvel arrivant en :

a - des cours de français gratuits et obligatoires jusqu'à un niveau oral et écrit correct (actuellement, savoir demander son chemin dans la rue suffit pour vous en exclure)

b - une instruction civique et culturelle suffisante, au moins 200 heures sur 12 ou 18 mois. (actuellement 2 fois 6 heures).

c - un suivi personnalisé sur le plan de l'emploi, de l'intégration sociale, scolaire ...

d - dans tous les cas, un renouvèlement des titres de séjours conditionné au non suivi de ce programme

etc ...

Alors là, je suis d'accord, enfin l'immigration profitera à la fois à la France et aux immigrés. Aujourd'hui elle ne profite à personne, ça ne peut pas durer



Les pédagogistes, des idiots-utiles, je suis heureux de vous l'entendre dire ! Mais, à ce que je sache, personne ne les a forcés ! J'ai donc bien raison : gauchistes culturels et ultra-libéraux, même combat !!!

Écrit par : tibo | 13/01/2007

@ Céleste

J'espère que vous avez quitter le primaire avant la mise en place des programmes de 2002 qui seraient à se tordre de rire si ce n'était pas si grave.


@ ango

Si vous croyez que ça m'amuse de voir Le Pen reprendre le thème de la défense de la République que la gauche bobo a laissé tomber, vous vous trompez, je trouve cela à pleurer. Cela prouve seulement qu'il a du flair et que la gauche bobo, ne lui en dépalise a renié Condorcet, Ferry, Briant, Jaurès et j'en passe.


@ GPMarcel

Nicolas Dupont Aignan a bien fait de quitter l'UMP, le nouveau club des ultra-libéraux, atlantistes communautaristes religio-quelque chose et anti-républicains !

Écrit par : tibo | 13/01/2007

Les méthodes c'est du pipeau.
et les changer mettre un emplâtre sur une jambe de bois!

Il n'y a pas de bonnes et de mauvaises méthodes quand on travaille dans des conditions favorables à l'apprentissage.
et il n'y en a pas non plus quand on travaille dans des conditions défavorables.

La seule méthode valable et efficace est celle qui naît de la relation entre les élèves et l'enseignant.

donc un type d'enseignement socratique:
par questionnement qui permet "de révéler l’être véritable derrière le paraître, d’introduire la réflexion dans le monde des opinions."
et la maïeutique qui aide "à reconnaître son ignorance à chercher la vraie connaissance".


Mais en tête à tête avec 30 élèves, enfermés dans une salle 6 heures par jour, chargé de résoudre seul tous les problèmes (dyslexie, langue.....) il est clair que c'est mission impossible.

Et c'est bien facile après pour un ministre indifférent de sortir de ses manches une "nouvelle méthode", ou d'en rétablir des vieilles, en faisant croire aux parents - électeurs potentiels - qu'il s'agit de la panacée.

C'est stupide et méprisant.

La solution pour sauver le navire ne passe pas par les méthodes, elle passe par une réelle volonté d'éducation de tous.

L'enfant apprend s'il en a le désir.
S'il en a le désir, il en connaîtra le plaisir.

Écrit par : céleste | 13/01/2007

Attention, "les pédagogistes, des idiots-utiles..." on en vient à lancer de gentilles insultes.

Question simple:
les enseignants pratiquant les techniques Freinet (coopération, coopérative, culture de la responsabilité, échanges, journaux scolaires, bibliothèque de classe, tâtonnement expérimental, méthode naturelle de lecture faisant des enfants-lecteurs mais aussi écrivains, sortie nature, ....) sont ils d'après vous, Monsieur ?bo des pédagogistes, idiots-utiles... ?

Si non qui sont ces pédagogistes?

Les amalgames, les imprécisions, les à peu près...j'aime pas. C'est facile.
Les logorrhées aussi.

Écrit par : GPMarcel | 13/01/2007

@ Clarence

Le rapport entre immigrationnistes et pédagogistes : ce sont les mêmes !

Du côté libéral, l'OCDE milite à la fois pour l'ouverture complète des frontières et le démantèlement de l'école républicaine.

Du côté des gauchistes, les mêmes traitent de fachos les tenants de la méthode syllabique, par exemple, et réclame des papiers pour tous.
Ceux-là comprennent-ils que des papiers pour tous ça veut dire des papiers pour plusieurs centaines de millions d'africains notamment qui veulent venir vivre en Europe.
Comprennent-ils que la mort de milliers et de milliers de clandestins au large des Canaries est due à la régularisation des premiers arrivés, ou tout au moins à leur transfert et leur libération à Madrid d'où ils s'empressaient d'appeler au pays pour dire "J'y suis !!!" ?
Je n'oublie pas la responsabilité des capitalistes qui diffusent, à dessein, une fausse image de l'Europe dans les pays pauvres. Savez-vous que "Sous le soleil", la daube de TF1 dans laquelle la moindre infirmière habite dans une villa de luxe donnant sur le golf de St Tropez est " l'oeuvre " française la plus connue dans le tiers monde ?

Écrit par : tibo | 13/01/2007

@ Céleste

Vous récitez bien votre catéchisme. Si on au moins ça vous permet de supporter le réalité du désastre scolaire actuel en croyant que tout est de la faute des méchants capitalistes, tant mieux pour vous. D'ailleurs, croire, en une religion ou en autre chjose, c'est à ça que ça sert, à calmer l'angoisse face à la réalité brute.


@ GPMarcel

Les classes Freinet, Montessori et autres sont peuplées d'enfants de bourgeois et de bobos dont l'implication, par définition puisqu'ils les ont inscrits là volontairement, dans l'éducation de leurs enfants n'a rien à voir avec la moyenne de la population.

Écrit par : tibo | 13/01/2007

@ GPMarcel

En parlant des idiots utiles du libéralisme à l'oeuvre dans l'Education Nationale, je ne parlais pas du tout de ceux que tu défends dans ton post, je te rassure.
Je parlais plutôt de gens comme Claude Allègre ou ceux qui furent ses conseillers au ministère, décidant par exemple qu'Histoire ou Géographie devraient ne plus être que des "matières d'accompagnement".

Après, il y aussi des idiots inutiles, tels Gilles de Robien...
;o)

Écrit par : Clarence | 13/01/2007

@ tibo

Arrêtez une fois encore de tout mélanger.
Et ne niez pas l'apport de gens comme Freinet.
Vous croyez que c'est en revenant aux blouses de la même couleur, aux galoches et à la méthode syllabique qu'on règlera le problème ? ou au pensionnat de je ne sais où, célébré par M6 ?...

Écrit par : Clarence | 13/01/2007

GPMarcel

Freinet est le parfait d'exemple de "l'école ouverte", un vrai bonheur!


Mais devenu pratiquement impossible à pratiquer.


@TiBo

vous avez le mépris facile, faute d'avoir des idées claires et originales

Écrit par : céleste | 13/01/2007

Monsieur gb

c'est ça !
c'est SF qui signe tibo
et qui reluque dans le même temps ses stas
qui grimpent
qui grimpent !

Je peux pas croire qu'un type qui n'a aucun intérêt dans l'affaire
se torture à ce point les méninges.

Écrit par : titi | 13/01/2007

Au momnent où j'ai fait le pointage monsieur ?bo 47 commentaires sur 155 soit 30,32%.
Monsieur ?bo aime Monsieur Dupont-Aignan. C'est son droit.
Il vient d'utiliser un espace pour faire de la pub ou des stats (g b)

Moati, nous dit-on, dit que ce sera son score aux présidentielles.

Monsieur Dupont-Aignan vient de quitter l'UMP - Reuters 16h29.

On parlait des journalistes de Le Monde.
Que vont-ils nous dire de la performance de Monsieur?bo pourtant grippé?

Les journalistes de ce journal diront que Monsieur ?bo " vient d'ouvrir un débat sur VLF sur les idées de Monsieur Dupont-Aignan qui vient de quitter l'UMP et qui n'aura plus d'espace pour se faire entendre et qui demande donc l'asile politique chez ces non de D*** de gauchistes".

Écrit par : GPMarcel | 13/01/2007

Dites ,Jean-Pierre Vernant il était pas un peu communiste,arf !

Écrit par : De passage | 13/01/2007

dites donc timoche
"J'espère que vous avez quitter"
et moi j'espère que vous avez fichu les pieds dans une école
avant de venir nous en rabattre les portugaises !

Écrit par : titi | 13/01/2007

@ GP Marcel

Allègre est un idiot tout court, un bon scientifique quand il ne sort pas de son domaine de compétences, un bon vulgarisateur (je suis en train de lire la suite d' "un peu de science pour tous") mais sur le plan politique, c'est un incapable.

Gilles de Robien, malgré un certain atavisme de droite libérale est peut être, mais bien timidement, je vous l'accorde, en train de sauver l'Education nationale enfin ce qui peut l'être. Si les élèves apprennent enfin à lire, écrire, compter, calculer et maîtriser la langue française, notamment la grammaire, ce dès le primaire, ils seront sauver et pourront supporter sans trop de mal toutes les "séquences", les "référentiels bondissants" et autres amusements.


@ Clarence

Je ne nie pas l'apport de ceratines études pédagogiques, j'en ai fait le tour à la fac, une fois enlever le discours idéologique, il n'y a pas grand chose de nouveau.

Je ne suis pas du tout un adepte du pensionnat de M6 et des galoches.
Par contre, je suis un défenseur acharné de la méthode syllabique. L'été dernier, j'ai appris à lire à ma nièce en deux mois avec la méthode Boscher que j'ai gardée depuis l'enfance alors qu'en fin de CP elle n'arrivait pas à lire le moindre texte pourtant d'un niveau infantile. Ah si, elle lisait très bien les textes vus en classe, en fait plus ou moins appris par coeur ...
Quant aux blouses ou uniformes, ils sont la règle en Angleterre et dans beaucoup de pays sans que les enfants n'en semblent traumatisés. Vous qui vous souciez tant du peuple, sachez que l'uniforme est le meilleur moyen d'effacer les disparités sociales qui font qu'aujourd'hui certains enfents sont malades parce qu'ils n'ont pas les dernières Nike ou le sac Bidule pour aller à l'école.

Écrit par : tibo | 13/01/2007

tibo
tu es dopé !
Keskils ont mis dans tes antibiotiques ?

Écrit par : titi | 13/01/2007

Les soutiens à sarko

http://www.marcfievet.com/article-5233567.html

Écrit par : michel | 13/01/2007

@ titi

Je ne peux pas répondre au feu nourri qui s'abat sur moi et me relire en détail, je ne commets pas de fautes à la main mais au clavier ce n'est pas encore tout à fait ça.

@ GPMarcel

Je fais des stats pour qui, je ne comprends pas ? Qu'un citoyen s'investisse dans le débat politique de son pays faisant ainsi preuve d'un minimum de sens ciqvique vous étonne autant que cela ?

Je ne suis pas un fan absolu de Dupont Aignan mais dans le désert actuel, à défaut de grives ...

Sinon qui choisir ?

Arlette Laguiller, Olivier Besancenot, Nicolas Hulot, etc ....


Foutez moi la paix avec ce robinet d'eau tiède qu'est le Monde. J'étais avant un lecteur assidu de Libé, plus original et intéressant, enfin avant que ce journal ne devienne un repaire d'idiots-utiles justement du libéralisme et du gauchisme borné.

Écrit par : tibo | 13/01/2007

Me revoilà.
Tibo, nom de Dieu, je dois reconnaître que tu forces mon admiration.
Tu dis énormément de c*****ies, hein?
Y a aucun doute là-dessus.
Mais j'avoue que tu les dis avec une ténacité morpionesque assez fascinante!

Je confirme l'exceptionnelle qualité du Le Boucher du jour.
Pour le billet de ce soir minuit ça se joue entre ça et l'UMP, dans sa version niçoise.
Ce qui signifie que j'ai (honteusement) décidé de remettre la Corse à plus tard, vu que ça va me demander un peu de temps et d'application, or, vous l'aurez noté, on est samedi soir, je vais pas non plus trop me fouler, je vous l'annonce.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 13/01/2007

?bo

Tu ne m'as pas encore répondu...

Reprends vite une pilule
surhomme du ouèbe !

(Qu'elle me paraît lointaine l'époque où je lisais sous ta plume numérique
que "tu en avais assez de ces discussions, assez de tourner en rond"...)

Écrit par : titi | 13/01/2007

Pfff...
Revoila l'autre nain qui revient pour demander - quelle ironie subtile ! - si Vernant n'était pas "un peu" communiste...
C'est trop pour moi, et après ça, je me sauve.
Parce que là, franchement, on touche le fond !

Eh, Ducon, au-delà de Vernant, une bonne partie des gens qui se sont battus et/ou sont morts dans les maquis entre 40 et 44, ils étaient pas un peu communistes ?!?

Écrit par : Clarence | 13/01/2007

@ titi

Ma dope c'est que je ne supporte pas de voir mon pays partir en couilles (excusez le terme, mais entre amis ...)

Je suis parti deux fois déjà vivre à l'étranger par goût de l'aventure, pas pour fuir et je ne souhaites pas devoir le faire un jour.

Écrit par : tibo | 13/01/2007

Monsieur Tibo, vous avez écrit

" @ GPMarcel

Les classes Freinet, Montessori et autres sont peuplées d'enfants de bourgeois et de bobos dont l'implication, par définition puisqu'ils les ont inscrits là volontairement, dans l'éducation de leurs enfants n'a rien à voir avec la moyenne de la population."

Je tiens à vous préciser, et c'est la dernière fois que je vous adresse un message, que j'ai pratiqué la Pédagogie Freinet pendant 37 ans 1/2, dans un village rural, pour tous les enfants de l'Ecole Publique Laïque Obligatoire.
Nous avions une Association Nationale: l'Ecole Moderne, une coopérative d'outils appelée C.E.L qui éditait livres, brochures, documents, outils pédagogiques, imprimerie...

C'était, non pas pour des enfants de bourgeois ou des bobos, mais pour tout le monde, fils d'ouvriers agricoles, d'artisans, paysans...pouah!

Monsieur, par ignorance crasse, vous vous deshonoré contrairement aux idées dont vous vous prévaliez.

Je ne vous souhaite pas le bonsoir.

Écrit par : GPMarcel | 13/01/2007

@ Clarence

M'étonnerait beaucoup que Vernant ait été beaucoup versé dans le gauchisme sentimental, enfin je peux me tromper


@ titi

Laisse moi le temps de répondre, je n'ai que deux doigts (pour taper) !

Écrit par : tibo | 13/01/2007

A
j'avais pas encore vu.

Bondieu
tibo
tu es fièvreux, suant - je t'imagine assis sur ton lit, le dos contre l'oreiller dans un peignoir-éponge bleu azur UMP
tapant
tapant
tapant
les dents serrés - gngngngngngn... "salauds de gauchos jevaisvousmassacrer"

Tu es fort

Mon dieu mais tu es...
tu es...

tu es

SUPER REACMAN !

Écrit par : titi | 13/01/2007

@ GPMarcel

Je vous félicite, il est vrai que dans un village rural vous deviez être loin des tarés du ministère. Que vous ayez concocté votre propre soupe et qu'elle se soit avérée excellente, je n'en doute pas, même si je ne connais pas assez vos anciens élèves pour en juger.

Je suppose que vous avez appris à vos élèves que 2 + 2 = 4 et que b+a = ba, quelque soit votre méthode, cela aurait pu vous valoir de mauvaises notes de vos supérieurs.

Alors Vive Freinet pour tous! bon courage avec les syndicats et les sbires de Meirieux !

Écrit par : tibo | 13/01/2007

@ seb

Un petit Le Boucher, oui pour demain.

Ca sera bien, car je l'ai lu à l'écran, puis tiré car il est énorme ce mec. Enorme.
On meurt de bons sentiments. Chut! ne déflorons pas le sujet (si c'est lui)

Écrit par : GPMarcel | 13/01/2007

@ titi

Si tu trouves moderne d'inciter les Sénagalais à venir couler aux large des côtes de l'Europe comme au bon vieux temps de l'esclavage, moderne de rendre à la France son taux d'analphabétisme du XIXème siècle, libre à toi.

Je suis réactionnaire parce que je ne fais pas la fête pendant que le bateau coule ? Les participants à l'appel des résistants cités plus hauts ont intérêt à mourir vite pour ne pas voir la suite puisque ceux qui devraient reprendre le flambeau préfère se la couler douce au bord de la rivioère, que dis-je, de l'océan des bons sentiments et de la bonne conscience !

Écrit par : tibo | 13/01/2007

@GPMarcel

clap clap clap (post sur Freinet, et les autres aussi)

Écrit par : céleste | 13/01/2007

@ ?bo

J'avais dit je ne répondrai pas. Mais Merde!
Le gonze, il te dit de ses yeux fiévreux:

"...même si je ne connais pas assez vos anciens élèves pour en juger."

Tu es qui pour juger, toi ?

Réponse: des gens comme tous les gens, avec qui j'entretiens des relations d'amitiés et de partage avec leurs enfants et même petits enfants car je suis resté dans ce village qui m'avait accueilli au sortir de l'Ecole Normale.

A quoi bon. Ca, tu NE PEUX PAS LE COMPRENDRE.

Écrit par : GPMarcel | 13/01/2007

@GPMarcel

laisse tomber, temps perdu...

jusque là les contradicteurs de ?bo, ont tous écrit de fort belles choses.

bravo!

Écrit par : céleste | 13/01/2007

@ GPMarcel

L'analyse de LeBoucher est un peu simpliste quant au marché du travail des jeunes, quoique ... mon expérience du recrutement ... ah pardon, j'oubliais que l'expérience ne vaut rien, seul compte le dogme: moi qui en suis dépourvu ... que vai-je faire ?

Pour le reste de l'analyse, il a raison, on paie les jeunes en monnaie de singe, des diplômes qui n'attestent absolument pas d'un niveau mais principalement d'une ancienneté sur les bancs de l'école et de la fac.

" N'y échappent que les enfants accompagnés culturellement et financièrement par leur famille. " Tant mieux, mes enfants en feront partie. Vive le chacun pour soi, vive la gauche bobo ! A bas les vieux cons qui veulent apprendre le français et la culture à tous ces enfants de pauvres et d'immigrés !!!


C'est ça le problème, pourtant depuis Lénine, Staline, Pol Pot et consors, on sait qu'on ne fait pas le bonheur des gens malgré eux

Écrit par : tibo | 13/01/2007

@ GPMarcel

J'ai justement dit que je ne jugeais pas de votre enseignement puisque je ne connais pas vos anciens élèves, pas de quoi vous énerver, si ?


@ Céleste

J'aimerais avoir les moyens de faire l'expérience suivante :

Nous ouvrons chacun une école dotée d'un budget pantagruélique, disons 20.000 euros par élève et par an, on tire les élèves au sort et , on applique chacun nos méthodes librement et on fait le point 20 ans plus tard ...

Écrit par : tibo | 13/01/2007

Dis nous Titi

Te présentes-tu ou pas?

Car la commission écharpes, réunie hier, en participation participative a émis l'idée qu'elles pourraient être fleuries. Sans fond prédominant. Que des fleurs?

Peux-tu en faire part au staff pour réponse rapide car faut les cueillir, j'te dis pas?

A plus, not'e Président

(pour machin: lui c'est un vrai)

Écrit par : GPMarcel | 13/01/2007

@ tibo
C'est bien de ta part de lancer un long feulement lebouchériste, sur le thème ah ben ce gars-là, qui passe chaque samedi soir une langue sucrée sur des culs ultra-libéraux: je veux dire que c'est cohérent, que tu essaies désormais de le faire passer pour le gars qui "veut apprendre le français à tous ces enfants de pauvres et d'immigrés", au conbtraire de la gauche bobo, qui défend, c'est bien connu, le "chacun pour soi".
Je veux dire, si tu préfères, que je ne suis pas le moins du monde surpris de constater (encore) que tu vis dans une réalité "un peu" décalée, où Le Boucher cultive une espèce d'humanisme altermondialiste pendant que la gauche se propose de bouter l'immigré hors de l'école: le propre des brisuers de tabous est de ne tenir aucun compte de la vraie vie, pour la simple et bonne raison qu'elle cadre mal avec leurs ahurissants délires.
Nonobstant, je voudrais, pour t'aider à mieux étoffer ton argumentation, te livrer cet aphorisme du même Le Boucher, daté de la semaine dernière: "Tiens, voilà une nouvelle priorité: toutes affaires cessantes, il faut loger les SDF. Pourquoi? On ne sait!"
Je trouve ça très pur - et en même temps tellement dans le ton de l'éructation nicolassarkozyste évoquée dans mon billet de ce matin, que je vous le confirme, derechef: vous êtes éblouissant de cohérence.
(Finalement on se vouvoie.)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 13/01/2007

La phrase exacte est: "Ah ben ce gars-là (...) est quand même hyper-altruiste".

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 13/01/2007

Je suis pour des fleurs sur l'écharpe
c'est une bonne idée
MonsieurGrandPèreMarcel

mais
quel est ce bruit...?

Quelqu'un est passé par la fenêtre !?

MonsieurGrandPèreMarcel
cachez-vous sous la table !
Vite !

Bonsang
mais...

mais...


AAAAAA

SUPER REACMAN !!!!

Non Pitié !

Pas le coup de l'UltraLibéralGauchisse !

Pitié !

Pitié !

AARGHHHHH...

Écrit par : titi à Hollywood | 13/01/2007

o non
keskecé que cette nouvelle arme SUPER REACMAN ?

"Si tu trouves moderne d'inciter les Sénagalais à venir couler aux large des côtes de l'Europe comme au bon vieux temps de l'esclavage, moderne de rendre à la France son taux d'analphabétisme du XIXème siècle, libre à toi."

Aïe
ça tape dur !

Je me rends.

Écrit par : titi à Alésia | 13/01/2007

@ Sébastien Fontenelle

Je ne suis pas un apôtre de LeBoucher, ni de personne d'ailleurs mais si il dit que la Terre est ronde, je ne vais pas prétendre le contraire.

Si vous avez bien lu mes commentaires, je le sais nombreux, je disais justement que les gauchistes et les ultra-libéraux sont bizzarement d'accord pour que l'école ne soit plus un lieu d'instruction et que les premières victimes en sont les enfants des couches populaires et les immigrés. La gauche ne veut pas bouter l'immigré hors de l'école mais, en total accord avec la droite jusqu'à aujourd'hui, elle refuse de lui donner ce à quoi il a droit et dont il a besoin encore plus que les autres, la maitrise de la langue et les savoirs fondamentaux.

Permettez-moi de renvoyer à dos tous les humanismes dévoyés de quelque bord qu'ils viennent. Le seul humanisme qui vaille est celui qui, lucide, donne ce qu'il peut, tout ce qu'il peut, n'en promet pas plus et ne se drape pas d'une bien confortable et peu onéreuse bonne conscience.

Sur la question des SDF, on peut en effet être surpris que la classe politique semble découvrir le problème en la pintade et le chapon. Rassurez-vous, je ne compte pas sur Sarko pour régler le moindre problème dans ce pays, bien au contraire, tout ce qu'il touche part en quenouille un peu plus : immigration, sécurité, budget ...
Que ne verra-t-on pas si il a la haute main sur l'ensemble de l'action public; je prédis déjà un feu d'artifice de désastres.

Et Bécassine, vous pensez qu'elle ferait mieux ?

Écrit par : tibo | 13/01/2007

Monsieur Fontenelle
vouzêtes fou !

Cet homme n'est pas ordinaire

il a

il a

un corps en TITANE REACTIONNAIRE !

Filez d'ici vite - ce n'est plus votre blog !

Écrit par : titi vs Robocop | 13/01/2007

@tibo

"J'aimerais avoir les moyens de faire l'expérience suivante :

Nous ouvrons chacun une école dotée d'un budget pantagruélique, disons 20.000 euros par élève et par an, on tire les élèves au sort et , on applique chacun nos méthodes librement et on fait le point 20 ans plus tard .."

donc l'être humain considéré comme une marchandise que l'on peut comparer à une autre...

Voilà bien le fond de votre pensée

clair et net, rien à ajouter.

Écrit par : céleste | 13/01/2007

@ titi

Tu vois, tu fais le réac : qu'est-ce-que c'est que cette référence, "Alésia", c'est quoi ce truc pour les vieux, soit moderne, prend tes références culturelles dans le monde moderne, par exemple :

"" chié, putin, tu ma niké ma race, puytin cé pi ke le confétional à la starac !! chié, putin ""

Écrit par : tibo | 13/01/2007

t'as jamais lu Asterix
REACMAN ?

Écrit par : titi | 13/01/2007

@ Céleste

Vous ne croyez même pas à ce que vous dites !!! trop drôle !!!

Mon plus grand souhait serait qu'aucun enfant ne soit confié à des gens - j'espère que vous n'en faites pas partie, je ne vous connais pas assez pour en juger mais, malheureusement, je le subodore - pour qui aimer les enfants suffit à en faire des adultes autonomes, libres et responsables.

Je vous signale, au passage, que la révolution de 68 a été faite par des gens qui n'avaient pas connus les pédagogies "modernes", comme quoi l'éducation qu'ils avaient reçue, aussi ringarde soit-elle, et sur certains points elle l'était, les avaient rendus plus libres que les manifestants anti-CPE qui ont fait rire toute la France pendant des mois, vu leur faible imagination dans l'organisation de leur lutte; Heureusement que la CGT, des vieux cons, sans doute, est venue donné un coup de main. Je précise que je suis contre le CPE, mesure d'une bêtise crasse.

Écrit par : tibo | 13/01/2007

@ titi

Vas faire lire Astérix à une brochette d'élèves de lycée "moderne" et tu verras le résultats des pédagogies "ouvertes sur la vie". Pas un ne comprndra les jeux de mots et les multiples références à une certaine culture.

Qu'y a-t-il de drôle dans la phrase "J'utilise de la bouillante eau, ça donne un exquis goût à tout" si on ne fait pas le parallèle avec l'allemand ?

Tu es vraiment mal tombé, Astérix est vraiment la BD la plus élitiste qui soit !

Écrit par : tibo | 13/01/2007

@ Sébastien Fontenelle

Vous portez pourtant le nom d'un garnd intellectuel farnçais du XVIIIème siècle, je ne vous l'apprends pas ...

Inspirateur des encyclopédistes, il aurait sûrement peu goûté au gauchisme culturel, à la bravitude et aux pédagogies différentiées.

Écrit par : tibo | 13/01/2007

"Tu vois, tu fais le réac : qu'est-ce-que c'est que cette référence, "Alésia", c'est quoi ce truc pour les vieux, soit moderne, prend tes références culturelles dans le monde moderne, par exemple :
"" chié, putin, tu ma niké ma race, puytin cé pi ke le confétional à la starac !! chié, putin """

Voilà exactement ce que je voulais dire quand j'observais que vous viviez dans un monde un peu décalé, que vous essayez désespérément, du haut de votre morgue généralisatrice, de faire entrer dans vos clichetons finkielkrautiens usés jusqu'à la trame.
J'ai de la peine pour vous, notez: ça doit hyper-usant, putin, féchié, de vivre dans un épisode (qui ne se termine jamais) de Twilight Zone.
D'un autre côté c'est toujours un plaisir d'observer le développement d'une pensée binaire, y a bien, y a pas-bien, y a gentils, y a méchants, incapable d'appréhender la moindre complexité.
Vous seriez pas nouveau philosophe, tibo?

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 13/01/2007

@ tibo
Pour ce qui est de la "bravitude", je vous signale au passage qu'avec moi vous êtes assez mal tombé: je ne crois vraiment pas que vous puissiez me soupçonner de ségolâtrie, fût-ce un millième de seconde.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 13/01/2007

"Tu es vraiment mal tombé, Astérix est vraiment la BD la plus élitiste qui soit !"

tu me scies
?bo
je trouve même pas un truc marrant pour répondre à ça.

(sans doute que c'est marrant sans rien,
juste avec tes mots à toi...)

Écrit par : titi | 13/01/2007

La complexité tendance Ségolène Royal ou Olivier Besancenot m'échappe un peu, en effet, je l'avoue, j'y suis complètement imperméable.

Je dis justement qu'il y a des "gentils" et des "méchants" - soit dit en passant mots que je n'ai pas utilisé mais la complexité de mon propos vous est-elle accessible ? - des deux côtés, ce n'est plus un problème de gauche ou de droite mais de lucidité et d'aveuglement.

Écrit par : tibo | 13/01/2007

Tibo, j'ai pour vous une triste nouvelle:

"Nicolas Dupont-Aignan quitte l'UMP
NOUVELOBS.COM | 13.01.2007 | 14:41
Le candidat souverainiste à la présidentielle prend acte d'un "désaccord sur le fond" avec Nicolas Sarkozy."

J'espère, pour vous, que ce désaccord ne porte pas sur la nécessité de tenir les étrangers-voleurs-de-soins à distance des dispensaires!

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 13/01/2007

@ Sébastien Fontenelle

J'avoue que je suis rentré dans ce débat sans vous demander auparavant où vous avez votre carte si vous en avez une. Le problème est qu'en période électorale, il faut bien choisir sinon ce sont les autres qui choisissent pour vous, alors oui, je préfère Bayrou, Chevénement (Paix à son âme !) ou NDA aux autres guignols de tous bords qui peuplent le paysage.


@ titi

oui Astérix demande pour être apprécié d'avoir des références culturelles qu'au vu de la popularité de l'objet les générations précédentes ayant subi la vieille école toute pourrie pas bien devaient pourtant maîtriser.

Écrit par : tibo | 13/01/2007

Tu veux de la bédé élitiste
?bo ?

Je te conseille Tsuge Yoshiharu,
"L'homme sans talent".

Très belle manga, figure-toi. Je te passe les références situveux.
Toi lisant, du moins serons-nous en paix.

(Je sais pas pourquoi c'est cette bédé qui m'est venu d'un coup à l'esprit).

Écrit par : titi au Japon | 13/01/2007

@ Sébastien Fontenelle


Un peu plus ahut, en votre absence, j'ai dit, je cite :

" Nicolas Dupont Aignan a bien fait de quitter l'UMP, le nouveau club des ultra-libéraux, atlantistes communautaristes religio-quelque chose et anti-républicains ! "

Écrit par : tibo | 13/01/2007

"oui Astérix demande pour être apprécié d'avoir des références culturelles qu'au vu de la popularité de l'objet les générations précédentes ayant subi la vieille école toute pourrie pas bien devaient pourtant maîtriser."

bonsang
mais tu te rends compte de ce que tu écris ?
Tu te rends compte ?

Tu vois le tableau ?

Tu t'arrêtes 30 secondes pour regarder le tableau que tu donnes de toi
?bo
en écrivant -
alors que tu es malade, que tu devrais faire un bon gros dodo et tout oublier -
des absurdités pareilles ?

Écrit par : titi | 13/01/2007

@ titi

C'est gentil de te soucier de ma santé mais je persiste et je signe : ASTERIX est une BD hyper- référentielle qui demande une bonne culture classique, au moins un vernis, pour en tirer la substantifique moëlle.

C'est d'ailleurs ce qui rend difficile sa traduction, selon Coscinny lui-même

Écrit par : tibo | 13/01/2007

" Nicolas Dupont Aignan a bien fait de quitter l'UMP, le nouveau club des ultra-libéraux, atlantistes communautaristes religio-quelque chose et anti-républicains ! "
Dont acte.

"ASTERIX est une BD hyper- référentielle qui demande une bonne culture classique, au moins un vernis, pour en tirer la substantifique moëlle."
Oui.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 13/01/2007

@ titi au Japon

C'est vrai que les mangas, à condition de fumer un peu avant, ça demande pas trop de références, en tout cas ceux fabriqués pour le marché international. C'est comme "Les feux de l'amour", pas besoin de référence, c'est fait pour ça ...

Écrit par : tibo | 13/01/2007

@ Sébastien Fontenelle

Tu vois, je te tutoies, on n'est pas en désaccord sur tout ...

et ton ancêtre-homonyme Fontenelle, tu ne m'as pas répondu ?

Écrit par : tibo | 13/01/2007

"ne pas répondre à tibo ne pas répondre à tibo nepasrépondreàtibo"

Les personnages à tête de Guy Lux et de Léon Zitrone
c'est ça que tu appelles des références culturelles classiques ?

"merdeuu."

Écrit par : titi a une bonne résolution | 13/01/2007

@ titi a une bonne résolution

Je n'ai pas d'album d'Astérix sous la main, tu as de la chance, mais même Fontenelle a du en convenir, ASTERIX est un catalogue de références à la civilsation gréco-romaine; si tu ne t'en es pas rendu compte, ça me fait de la peine pour toi, tu as vraiment manqué le meilleur !

Dans une moindre mesure c'est la même chose pour Tintin qui fait constamment référence, avec plus ou moins de bonheur, à l'histoire récente.

Écrit par : tibo | 13/01/2007

ba
je connaissais pas sur le bout des doigts mes classiques à 10 ans
mais je me suis quand même bien poilé en lisant Astérix.
(Et c'est là que j'ai découvert pour la première fois Alésia - dans le premier tome des aventures).

Ne vous en déplaise.

Écrit par : titi | 13/01/2007

Ouais Alésia
passe que c'est de ça dont il s'agissait au départ, non
tibo ?

Tu me feras pas dire que je suis un sale bobo trop cultivé pour avoir une idée même toute sotte de ce que peut être l'échec scolaire
et qu'elles peuvent en être ses causes -
c'est pigé.

Écrit par : titi | 13/01/2007

Tu as découvert Alésia mais tu avais au moins une teinture de connaissances sur le monde gréco-romain. D'autre part, tu t'es certainement bien poilé mais tu es passé à mille mètres de la plupart des allusions comiques.

Je ne te traite pas de sale bobo ! Je dis juste que le niveau de culture moyen des élèves de la superbe école publique du XXIème siècle est à pleurer, ce qui inclus une bonne part de ceux qui ne sont pas en échec scolaire.

Écrit par : tibo | 13/01/2007

@ Seb

Pourquoi as-tu choisi comme titre du billet INFECTION ?

Voilà, VLF est infecté.

Je ne sais par par quoi ou par qui. As-tu une idée ?

Quand on sème le vent, on a la tempête, le déferlement, la houle et le reste .

Bien que nous puissions admettre que l'assertion, dont on peut vérifier la véracité sans que nous soyons enfermés dans une appréciation purement sommative de nos notations que nous pourrions décrire comme formatives, que cette assertion donc, dans un contexte totalement normalisé, après avoir mûrement pesé les tenants et les aboutissants et surtout les conséquences de celle-ci qu'elles soient économiques, démographiques, politiques, sociales ou électorales...que l'assertion qui dit: " que celui qui écrit le dernier garde la clef" est peut-être dangereuse dans certains cas.

Écrit par : GPMarcel | 13/01/2007

@ seb : oh tu t'es payé un troll en soldes (tibo) ? mais c'est magnifique ! Je n'avais pas autant ri depuis pfffou, le ralliement de Montebourg a Royal...

Tu pourras me le preter pour faire exploser mes stats quand tu n'en auras plus besoin ?

Non, mais franchement, dis moi que c'est du faux, parce que bon, ses arguments puent un peu (beaucoup)...

Écrit par : Bruno Lamothe | 13/01/2007

@ Bruno Lamotte

Le ralliement de Montebourg à Bécassine : encore un jour de grande tristesse pour la vie politique française, je suis sincère. En ce qui concerne l'odeur de mes arguments, le moins que l'on puisse dire c'est que les tiens ne sentent rien puisqu'il n'existent pas.


@ GPMarcel

Belle imitation du style Meirieux, bravo !

Si vous sous-entendé que je suis une infection propageant les idées de Jean Marie, je suis désolé de voir que vous ne savez pas faire la différence entre un vieux facho sur le retour et un jeune républicain, un peu stricte, c'est vrai, mais tout aussi humaniste que vous, et peut être un peu plus car il ne promet pas ce qu'il ne peut tenir et ne paie pas les gens de mots.

Écrit par : tibo | 13/01/2007

@ Bruno Lamothe

Un troll est donc quelqu'un qui a des convictions, qui pense que l'eau tiède des bons sentiments, si elle a l'avantage de ne pas brûler ne réchauffe pas non plus, c'est ça ?

Écrit par : tibo | 13/01/2007

N'oubliez pas de continuer à visiter "Le Pourceau"

http://www.pourceau.info/

A tout à l'heure, peut-être.

J'dois finir le Canard, lire l'édito de Sieffert, le bloc de l'ami Langlois, et prendre les dernières nouvelles des alter.

Puis préparer un papier sur l'article de Ruffin dans le Diplo du mois sur "penser la ville pour que les riches y vivent heureux."

La retraite, j'vous dis pas.

Titi, Président

Écrit par : GPMarcel | 13/01/2007

@ GpMarcel : bon courage !

@ Tibo : essaye de lire les billets du début... J'ai essayé de fare quelque chose de censé, moi, pas 165 billets pour rabacher sans cesse des arguments empruntés au trio PEM/Le Pen/De Villier...

Écrit par : Bruno Lamothe | 13/01/2007

«Sarkozy a vomi».

Je n’aurais, sincèrement pas pu trouver plus belle expression pour qualifier la saillie de notre ministre de l’intérieur. Si bien que j’affirme volontiers à l’image de notre ministre cultureux perpétuel : que j’aurais bien aimé en être l’auteur…

Notre sinistre de l’intérieur compte tenu de ses multiples régurgitation n'est vraiment pas du tout assez classe pour loger à l’Elysée ?

Je ne sais s'il ferait tache(1) ou s'il ferait des taches...

(1) Tache, sans accent circonflexe, bien sûr...)

Écrit par : Farid TAHA | 13/01/2007

@ Bruno Lamothe

Dont acte, au temps pour moi. Je ne suis pas d'accord avec vos argument mais il existent bel et bien, mes excuses.


@ Farid TAHA

Pas d'arguments sur le fond pour vous ?

Écrit par : tibo | 13/01/2007

Je viens de lire l'ensemble de la note, l'affrontement entre tibo et moult posteurs.

En fait, il vous a eu parce que, à l'inverse de vous (ah titi... votre dernier post sur Astérix : vous êtes effondré) il n'a jamais monté le ton.

Moi, à la place de ces moult posteurs, je ne serais pas fier. J'ajoute que voir dans les acteurs de cette curée (relisez-vous) les noms de gens pour qui j'avais de l'estime m'a profondément déçu.

pmbourdaud@wanadoo.fr

Écrit par : PMB | 13/01/2007

@PMB

Merci PMB, vraiment merci.

Tu oublies simplement que je suis un immonde facho puisque je ne récite pas mon catéchisme néo-bobo bien comme il faut.

En effet, je ne hausse pas le ton quand j'essaie d'avoir un débat de fond avec des gens qui se prétendent civilisés. Cela doit être un vieux fond réac instillé par des vieux profs moisis sur chaise que j'ai eu le malheur de connaître dans ma jeunesse.

Mr ou Mme Bourdaud (ah pierre marie, certainement ?) donc Mr Bourdaud, faites attention la police de la pensée veille. Si vous ne voulez pas payer prochainement la taxe spéciale que nos amis contre mettre en place pour ramener dans le rang ces "salauds-de-français-qui-aiment-pas-les-étrangers" quand bien même ils donneraient des cours de Français gratuitement à certains, en aideraient d'autres à venir faire leurs études chez nous et pousseraient même le vice à en épouser une et, tenez-vous bien, à lui faire des enfants ... alors, Mr Bourdaud, surveillez vos propos !

Écrit par : tibo | 13/01/2007

Une proposition qui ne manque pas d'humour faite à l'illuminé Texan, inspirateur patenté de notre Petite Peste de Neuilly

http://www.legrandsoir.info/article.php3?id_article=4606

Écrit par : Henri | 13/01/2007

@tibo "Pas d'arguments sur le fond pour vous ?"

Sur le fond ?

Ben, prétendre vouloir réserver le droit au logement uniquement pour les Français et accessoirement ...... aux étrangers en situation régulière mais uniquement ceux détenteurs d'une carte de résident de 10 ans c'est tout simplement se foutre de la gueule du monde... et je suis sympa !

Quand on connaît la difficulté à obtenir cette fameuse carte de résidents de 10 ans.surtout depuis que les administreux Sarkozystes zélés ont pigé que cette carte donnait inélucablement, droit à la nationalité Française pour ses détenteurs au termes des 10 années ...

La saillie de notre ministre de l’intérieur et les précisions de Thierry Mariani revient à dire que seuls les français seront concernés par le droit au logement à la mode Sarkozy puisque ceux qui ne le sont pas (encore) ont vocation à le devenir...

Mais si vous voulez vraiment le fond du fond du fond de ma pensée: je vous dirais que si Sarkozy était présent ici je l'embrasserais presque et sur la bouche !

Jamais je n'aurais pensé qu'il nous simplifierait la campagne à ce point... lui et Ségolène Royal d'ailleurs (que j’embrasserais volontiers aussi).

Au point qu'on aura même plus besoin de faire campagne pour Bayrou. On n’a plus qu'à compter les points entre les 2 !

Continue de vomir comme ça Nicolas, on veut bien essuyer tes dégueulis maintenant plutôt de devoir le faire après coup une fois que tu seras à l'Elysée...!

Écrit par : Farid TAHA | 13/01/2007

@tibo "Pas d'arguments sur le fond pour vous ?"

Sur le fond ?

Ben, prétendre vouloir réserver le droit au logement uniquement pour les Français et accessoirement ...... aux étrangers en situation régulière mais uniquement ceux détenteurs d'une carte de résident de 10 ans c'est tout simplement se foutre de la gueule du monde... et je suis sympa !

Quand on connaît la difficulté à obtenir cette fameuse carte de résidents de 10 ans.surtout depuis que les administreux Sarkozystes zélés ont pigé que cette carte donnait inélucablement, droit à la nationalité Française pour ses détenteurs au termes des 10 années ...

La saillie de notre ministre de l’intérieur et les précisions de Thierry Mariani revient à dire que seuls les français seront concernés par le droit au logement à la mode Sarkozy puisque ceux qui ne le sont pas (encore) ont vocation à le devenir...

Mais si vous voulez vraiment le fond du fond du fond de ma pensée: je vous dirais que si Sarkozy était présent ici je l'embrasserais presque et sur la bouche !

Jamais je n'aurais pensé qu'il nous simplifierait la campagne à ce point... lui et Ségolène Royal d'ailleurs (que j’embrasserais volontiers aussi).

Au point qu'on aura même plus besoin de faire campagne pour Bayrou. On n’a plus qu'à compter les points entre les 2 !

Continue de vomir comme ça Nicolas, on veut bien essuyer tes dégueulis maintenant plutôt de devoir le faire après coup une fois que tu seras à l'Elysée...!

Écrit par : Farid TAHA | 13/01/2007

@ henri

En effet, Michael Moore est toujours aussi percutant. Au fait, Sarko et Bush au pouvoir en même temps, ça fait un peu peur. Heureusement que Bush est carbonisé sinon ces deux-là aureient fait des étincelles, bien mieux que la bande Bush-Aznar-Blair-Berlusconi.
Remarquez, un dialogue Bush-Bécassine royale, ça risque d'être marrant aussi .

Écrit par : tibo | 13/01/2007

@ Farid TAHA

Vs lire les commentaires sur le site du Monde

@import url(http://medias.lemonde.fr/mmpub/css/blog.css);
Droit au logement : M. Sarkozy veut exclure des étrangers réguliersLE MONDE | 12.01.07
©

Écrit par : tibo | 13/01/2007

Pardon un problème avec le lien. Je cite un commentaire :

christian s.
13.01.07 | 00h35
J 'ai émigré au Mexique et pour cela on a exigé de moi un contrat de travail, émigré si je manifestais ou si je ne gardais pas une neutralité politique on pouvait m ' expulser immédiatement. Naturalisé après mariage avec une mexicaine , si je fais des actes contraires aux intérêts de mon pays d ' adoption on peut me retirer la nationalité et m ' expulser , tout le monde trouve cela normal et moi aussi, quand on vous admet dans une demeure un minimum de respect s 'impose.

Encore un salaud d'extrême droite !!!

Écrit par : tibo | 13/01/2007

@ Farid TAHA

Un deuxième tour Bayrou - Le Pen, ça aurait de la gueule, non ?

Moi, Bayrou Président, je signe : enfin un type qui s'exprime correctement en français en nous étitant les "bravitude" et "l'homme n'est pas une marchandise comme les autres", peut être le seul responsable politique assez solide pour éviter la guerre civile qui menace la France.

Surtout le plaisir de voir la tronche d'Iznogoud et de Bécassine au soir du premier tour, whaou ! ce serait orgasmique, pas moins !

Écrit par : tibo | 13/01/2007

Quand je pense que tout ça est parti du fait que tibo a détourné le sens du billet de Seb qui, je le rappelle pour les malcomprenants, dénonçait le fait que le Kanichabouch remettait en cause les droits des étrangers EN SITUATION RÉGULIERE en les mêlant à ceux en situation irrégulière, je reste baba...

Parce que le problème est là : Karcher 1er prône la préférence nationale de Jean-Marie Le Pen dans les dernières déclarations qu'il a faites lors de sa conférence-bilan de la Place Beauvau du 10/01/2007.
Point barre.

Tout le reste n'est que chafouinerie (g.b and me©).

Écrit par : Grabuge | 14/01/2007

Merci, Grab.
@ tou(te)s
Je vous signale quand même que quand on a un graphomane (on en connaît d'autres), on n'est pas non plus obligé de lui répondre.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 14/01/2007

@ Sébastien

Euh... Grab.... je ne sais pas trop si c'est très approprié pour quelqu'un qui n'arrive même pas à s'accrocher à la vie... ;)))
Bon. Il vient ce nouveau billet, feignasse ??? :-D

Écrit par : Grabuge | 14/01/2007

Hé bien, ce à quoi on échappe comme échanges quand on va au théâtre!

La culture classique de Tibo est défaillante (comme quoi, les vieilles méthodes)! dans Astérix, la "magique potion" ert la "bouillante eau" ne font pas référence à l'allemand, mais trés visiblement à l'anglais: c'est dns l'album Astérix chez les Bretons, donc les grands-bretons d'aujourd'hui!
Non mais!

Écrit par : valdo lydeker | 14/01/2007

J' crois pas mes yeux. Bourru d'âne, il y a de la frustration dans l'air.

Je suis tombé endormi, et bon sang y a ouatemille message.

@SEb, binaire, c'est le seul terme que j'ai retenu.

@ Tibo : toi, tu dois écrire un bouquin.
Quand je parlais de la gauche intégrationniste et de l'extrême droite je parlais évidemment de chevennement et des haignant droit.

Écrit par : ango | 14/01/2007

@ grabuge

En effet, il s'agit bien de réserver le droit au logement opposable (qui de toute façon est une vaste fumisterie (voir l'analyse technique faite sur de nombreux blogs juridiques) aux étrangers ayant obtenu une carte de résident de 10 ans. C'est une simple question de bon sens, ne serait-ce que parce qu'une procédure de DALO prendra au moins un an et qu'il n'y a pas d'intérêt à l'entamer pour quelqu'un dont le séjour est à priori temporaire. D'autre part, la progressivité des droits dans le temps pour un étranger qui s'installe dans un autre pays que le sien est un fait général dans de très nombreux pays sans que cela ne fasse scandale.
De nombreux Français installés à l'étranger s'étonnent à juste titre du débat français.


@ valdo lydeker

Tu as raison, mon exemple sur Astérix est un peu bancal, je voulais souligner le principe. D'autre part, ce n'est pas moi qui ai fait dériver le fil du débat.


@ ango

En effet, je devrais me mettre à l'écriture; vu le niveau moyen de la production française actuelle, je n'aurai pas de complexes.

Écrit par : tibo | 14/01/2007

Je vous laisse, je vais me poiler un peu devant le spectacle dominical de l'UMP ...

Écrit par : tibo | 14/01/2007

Je vous signale quand même que quand on a un graphomane (on en connaît d'autres), on n'est pas non plus obligé de lui répondre.

Ecrit par : Sébastien Fontenelle | 14.01.2007

Sûr que c'est plus sympa de se clapclaper dans un grand et long spasme d'autocongratulation réciproque, réversible et récurrent, ça fatigue moins les neurones.

Écrit par : PMB | 14/01/2007

"Sûr que c'est plus sympa de se clapclaper dans un grand et long spasme d'autocongratulation réciproque, réversible et récurrent, ça fatigue moins les neurones."

Et comment!

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 14/01/2007

O mon dieu j'ai honte
j'ai honte

J'ai beaucoup bu hier soir
et ce matin
j'ai honte.

J'ai vu en rêve des dizaines d'Obélix qui donnaient des cours de latin et d'éducation civique
J'ai vu les élèves d'un coup se lever et danser et jeter des papiers dans tous les sens - au ralenti, dans une lumière blanche aveuglante
et les Obélix-instituteurs qui criaient au milieu du chahut
"Les enfants ! Vous allez droit dans le mur !"

Au-dessus du tableau, il y avait un portrait de Sarkozy en écharpe de président.

Bondieu
quel mal de tête ce matin.

Oui, Monsieur PMB (keske PMB : Petite et Moyenne Biture ?)
J'ai honte ce matin...

Cela ne vous est jamais arrivé ?

Juste une chose, MonsieurPMB,
titi ne s'effondre jamais
titi est triste quand il ne parvient pas à retirer le casque à bêtises de sur la tête de certains
mais jamais il ne s'effondre - le lendemain il est debout
un cachet d'aspirine dans la main
prêt à en découdre de nouveau avec tous
les tibo de la terre !

konl'apprenne et konseledise !

Écrit par : titi | 14/01/2007

Dit Titi ils écoutaient pas du pink Floyd tes élèves ?

Écrit par : ango | 14/01/2007

"et comment" : bien joué SF. Enfin, bien joué...

A propos de l'infect* s...
(Ici j'avais ajouté "petit" pour le bon lancement de la formule, mais je l'ai viré car je me suis rappelé que j'incite mes élèves à ne pas se moquer du physique de leurs camarades. La moquerie n'est permise que sur ce qu'on fait, pas ce qu'on est.)

Ben ce qu'il fait, c'est nazisme en moins du Nuremberg. Quels journalistes vont le démontrer ? On a parlé de Ceaucescu pour sa une de Match dégenestarisé. Facho mon Sarko, non. Mais travaillé par des fantasmes de dictateur, par la recherche afférente du culte de la personnalité, d'un asservissement soft (ou hard quand faut qu'ça pète) des gnes de médias ou d'assemblée (dite nationale) qui le suivent et le servent (et s'en servent)... oh oui oh oui !

Écrit par : PMB | 14/01/2007

@ titi :

B pour Boire, oui. Pas ennemi des plaisirs. J'ai en réserve une bière corse aux châtaignes qui attend l'été pour être bue. Pour Biture, jamais. Et je suis toujours mal à l'aise avec les alcooliques car j'ai le sentiment qu'ils se foutent à poil devant moi alors qu'ils ne le feraient pas dans un état normal (Pas ennemi du naturisme pour autant). Mais, en cette matière comme en matiète tabagique, tant que vous ne me gênez pas faites comme pour vous.

PMB c'est Pierre-Marie Bourdaud. Et vous ?

pmbourdaud@wanadoux.fr

Écrit par : PMB | 14/01/2007

?bo

je te laisse le soin de découvrir le classique du cinéma que je parodie dans mon commentaire précédent.

a c'est kil faut s'amuser
entre gensdeculture.

Écrit par : titi Lepers | 14/01/2007

P'tain, la vengeance de Jacques Adam… c'est terrible… ;-)))

Cela étant, total big respect à tous pour les réponses pertinentes, patientes et fort bien construites pour répondre au gaou de jacques adit.

Écrit par : Pescade | 14/01/2007

Monsieur PMB

Moi :
c'est TITI
et je vous le dis tout cru
passque je ne me cache pas moi !

(@?bo
indice : il ne s'agit pas d'un film ou d'un dessinanimé d'Astérix.
Non : un vraivrai classique).

Écrit par : titi | 14/01/2007

Le prédécesseur du Monde s'appelait le Temps dans les années 30.

On devrait pouvoir trouver des articles du Temps parlant de "débat" à propos des sujets qu'on imagine, dans ces années là : réfugiés, immigrés, juifs, etc.

Les journaux dits "sérieux", "objectifs" sont d'excellents miroirs des idées dominantes.

Écrit par : bruno | 14/01/2007

Pour voter en adéquation avec vos idées, ce petit test :

http://pourquivoter.awardspace.com/VoteMatch.htm

Écrit par : Gustave | 14/01/2007

Oh les gars! ne me dites pas qu'il vous manque et que vous voulez remettre le couvert.

Il est allé se poiler à l'UMP. Etant pro Aignan il est parti plutôt se faire poëller.

Cf la file de cars en stationnement illicite chez g.b. l'NRV.

Vraie ou pas, votre biture est légitime not'e Président Titi.

Un Président doit avoir des moments de détente. Soyez géant!

Z'avez vu Arrêt sur Images: les médias sont terrifiants. A suivre.

Écrit par : GPMarcel | 14/01/2007

En effet, très poilant, cette messe dominicale servie par l'UMP ! C'était aussi émouvant que ma première communion avant que je vire mécréant.
Du lyrisme, des promesses, du ratissage à grande volée mais une crédibilité à mon avis nulle.


@ GPMarcel

Je ne suis pas pro-Aignan de naissance ! Je dis que vu la capitulation de Chevénement, il est le plus présentable des candidats actuels (quoique Bayrou dans son genre ...).

Au fait, les donneurs de leçon, quel candidat choisissez-vous ? car il faut bien en choisir un ou une.

Quant à ceux qui traitent de nazi le premier qui ose ne pas nager avec eux dans la béatitude des bons sentiments qui ne coûtent rien, je leur conseille de voyager un peu, et si possible sans bagage, idéologique s'entend, pour voir un peu la réalité telle qu'elle est et non telle qu'ils voudraient qu'elle soit.

Écrit par : tibo | 14/01/2007

C'est qui le petit monsieur qui joue Napoléon dans la grand messe ?
:-)

Écrit par : filaplomb | 14/01/2007

Bon, allez, bande de flemmards.
Je vais quand même balancer un petit sunday evening post, dans pas trop longtemps.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 14/01/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu