Avertir le modérateur

05/02/2007

Grrrrr...

medium_hp_scanDS_7251221756.jpg

Je fais comme (presque) tout le monde, ces jours-ci: j'essaie (encore) d'arrêter de fumer.

Et alors, que je vous dise.

PUTAIN!!!

QU'EST-CE QUE CA PEUT ME GONFLER!!!

C'est pas que je serais d'une humeur de chien, voyez?

Mais quand même, si, un peu.

Beaucoup.






(Illustration piquée dans "Tous les fumeurs sont des...", éd. Hermaphrodite, 2004.)

Commentaires

Moi qui suis un non-fumeur depuis toujours, je trouve que cette chasse à l'homme a quelque chose de malsain, bien plus encore que le fait de s'adonner à une activité, certe nuisible, mais bon, on déconne quand même un peu là...

Écrit par : krakou | 05/02/2007

Juste parce que je crois que je suis preum's.
Et pour dire que je me donne un an de plus avant d'arrêter.
J'ai un thèse à finir... mélangeons pas les stress.
Enjoy !

Écrit par : Nonosse | 05/02/2007

si toutes ces bonnes clopes pouvaient nous embarquer pour le Grand Voyage avant le mois d'avril...
ce serait rien chouette.

Écrit par : Titi | 05/02/2007

Merdre.
Même pour les commentaires, je suis pas à la pointe.
Me voilà deuze.
Krakou m'a tuer.

Écrit par : Nonosse | 05/02/2007

Mais tu continues la ganga, quand-même ?

Écrit par : Olivier | 05/02/2007

Un qui devrait arrêter (quoi ? je sais pas ce qu'il prend, mais c'est du lourd), c'est Apathie. Voilà ce que l'on lit sur son blog :

"Bernard-Henri Lévy et André Gluksmann, reflétant le désarroi des masses populaires, s'inquiètent de la tournure des évènements socialistes."

On se gondole.

Écrit par : Nonosse | 05/02/2007

Ben je suis bien content de faire partie des 0,4%!
Et après trente trois tentatives d'arrêter, j'ai décidé définitivement d'arrêter d'arrêter. Juste une précision: après la date fatidique, on pourra quand même continuer à fumer sur vive le feu? Parce que fumer sans feu...

Écrit par : Fleuryval | 05/02/2007

arrêter de fumer c'est facile
c'est la dix-septième fois que je le fais.

Écrit par : Titi | 05/02/2007

bon courage Sébastien. D'une non-fumeuse qui sera super contente quand les restaurants et cafés devront appliquer la loi. Parce qu'à Paris le respect des environnements fumeurs et non-fumeurs et à géométrie variable dans les brasseries et quand on est enceinte c'est pas top.
Et les 0,4 % qui restent ils sont quoi ?

Écrit par : carole | 05/02/2007

Ceux qui sont sur un bûcher ? :)

Écrit par : Marcel Vincent | 05/02/2007

Autant je trouve normal que dans les lieux publics il y ait des espaces fumeurs et des espaces non fumeurs, autant cette campagne anti-fumeurs me gonfle!

je fume peu, je fais toujours attention de ne pas importuner mon entourage, mais j'estime que le choix de fumer est du domaine de la liberté individuelle!

et j'aimerais bien ne plus entendre ces discours culpabilisateurs politiquement corrects dont on nous rabat les oreilles.

On nous fait bouffer de la merde sans nous le dire
on nous empoisonne avec des substances toxiques qui se baladent dans l'air
on nous fout la trouille avec des virus
on nous infantilise
on nous grignote nos libertés
on nous méprise
on nous exploite

et on voudrait, en plus, nous culpabiliser parce qu'on aime bien s'en griller une de temps en temps...!!!


et puis quoi encore?

que va-t-on encore nous interdire, ou nous convaincre de ne pas faire?

Pour quoi encore serons-nous montrés du doigt, stigmatisés?

parce que nous baisons?
parce que nous rions?
parce que nous pensons?
parce que nous vivons autrement?

ça suffit!


Alors les contempteurs de la clope, de la chair et des plaisirs, je vous emmerde!

Dans une société adulte, chacun est reponsable de soi-même, et est apte à décider de ce qui lui convient, ou non.
sous réserve, bien sûr de ne pas envahir l'espace des autres

Écrit par : céleste | 05/02/2007

"Chasse à l'homme" : et allez donc. Pourquoi pas "génocide", tant qu'on y est.
Fumez chez vous, dans la rue si vous gardez vos mégots ou chez les gens qui acceptent que, no problemo. Pour le reste, non. Votre liberté chérie, aussi chérie que le mienne, s'arrête là où commence la mienne et réciproquement. Sauf que moi, de ne pas fumer, je ne vous empoisonne pas. De là à enlever la clope de la bouche de Camus, de Sartre ou de Lucky Luke, stop.

J'ai été fumeur. J'ai arrêté le jour où j'ai réalisé que si je continuais ce n'était pas par plaisir mais pour combler un manque. Comme j'aime mon plaisir, comme j'aime ma liberté, j'ai tout arrêté. Ça et mes enfants, voilà trois choix de ma vie que je ne regrette pas.


Allez, une tite histoire de goujat de la clope :

JE N’AI RENCONTRÉ PERSONNE

Le réveillon traditionnel du Nouvel An a pour moi grand rapport avec l’ennui taille XXL. Celui-ci promettait autre chose : réunis par un ami invitant ses amis dans sa campagne accueillante, nous allions tout préparer ensemble ; et les places, afin de pousser à la fission des atomes crochus, seraient tirées au sort. J’arrive donc, pressé de pendre x nouvelles têtes à la panoplie de mes découvertes. Maldonne.

Première heure, en cuisine pour (outre participer à la confection des plats) attendre entre deux épluchures qu’on daigne demander qui je suis, et essayer d’attraper en marche l’express des conversations. A plusieurs reprises. Tentatives qui glissent sur ces gens comme l’eau sur les plumes d’une toile cirée.

Deuxième heure, à l’apéritif, pour subir même motif même punition : avaient-ils l’amitié autarcique ? Ne vinrent me voir brièvement, à l’écart où de guerre et jambes lasses j’avais fini par m’asseoir, qu’une amie perdue de vue, présentement aussi mal intégrée au club que moi, inutile de partager nos gênes, et une petite fille souriante et seule à voir mon ennui, inutile de gâcher sa fête en lui avouant la raison de ma solitude.

Passons enfin à table. Le sort m’octroie un quidam qui marque d’entrée son territoire en exhibant pipe et tabac. Moi, inquiet, je sens déjà mes bronches lacérées par des quintes de toux, mon mal chronique d’alors à me faire un soir de fête une mini-fracture du sternum. Je lui suggère que la fumée me dérangerait. Lui, hilare, se lève pour héler notre hôte : hé, Jean, tu ne m’avais pas dit qu’il y avait des non-fumeurs ici (genre : dites, la patronne, il y a des puces dans mon lit !). Moi, humilié, j’émigre vers une zone respirable – et je me traite maintenant d’idiot, j’aurais plutôt dû poser mes chaussures devant son assiette (genre : j’aime bien mes aises, moi aussi !). Hélas, au moins un fumigêneur infeste déjà toutes les tables.

Furieux, je sors bouder en cuisine.

Furieux, je vide les lieux à la sauvette, emmenant ma fille (à qui j’adresse ici des excuses publiques : un réveillon gâché c’est dur, surtout à douze ans).

Furieux, je manque la sortie du parking et ma voiture jette deux roues dans le fossé. Demi-tour obligé pour quérir de l’aide. Certes, on vient. Mais personne ne me dira : allez, reste, on va bien te donner une place ! Avec une N... muette, je rentre chez moi cuver ma colère devant une télé qui savait déjà faire accroire que paillettes égalent talent, embrassades égalent bonheur.

Le lendemain, j’empoigne le téléphone pour dire (je l’avoue, sans diplomatie) ma déception à Jean. Il me traite en retour d’égocentrique, d’intolérant et de donneur de leçons.

Je n’ai jamais rappelé.

Écrit par : PMB | 05/02/2007

Yesssssssssssssss !


Alors la, vraiment, ben oui !

Parce que j'en discutait encore vendredi, lorsque je tentais de chercher un endroit dans lequel les fumeurs seraient encore tolérés... Ben ce n'est pas facile du tout. Comme le dit Celeste, avec son talent habituel, qu'il y ait une liberté de choix, bien entendu (c'est le sens de la loi Evin), mais qu'on interdise aux gens de fumer, Y COMPRIS SUR LES QUAIS DES GARES, c'est d'un ridicule...

Alors moi j'ai décidé de ne pas m'arreter, alors que je l'avais prévu, pour déjouer les plans machiavéliques du député alsacien (il faudrait rendre l'alsace aux allemands...) Yves Bur (UMP) et de son compagnon, le porte-parole du Petit Endroit Marécageux, j'ai nommé Xavier Bertrand...

Alors je vais me forcer a fumer bien plus, juste pour les embeter. Voila. Na !

Écrit par : Bruno Lamothe | 05/02/2007

Sans être misérabiliste,
Sans être voyeuriste,
Sans être donneur de leçons...

Vous êtes libres et restez-le. Le choix.

Il vaut mieux vivre avec un soufflet en moins et des séquelles chimio et rayons x (comme moi depuis 6 ans - et pour combien...) que de vivre sans cerveau.

C'est sûr la fumée me gêne, mais comme un vieux morpion que je suis, je traîne quelques fois autour des volutes pour sentir, en fermant les yeux, ma jeunesse.

Et c'est bon. C'est comme ça. Mais je suis au sens occitan un vieux con.

Tous les interdits me heurtent. Il n'y a rien de pédagogique dans l'interdit.

Écrit par : GPMarcel | 05/02/2007

La connerie, c'est d'avoir commencer, s'arrêter n'est que réparer la connerie !
Je bosse au Luxembourg et ici, du jour au lendemain, sans répit électoraliste d'un an, les lieux publics (ceci incluant troquets et restos aux heures des repas) sont devenus non-fumeurs. Et j'ai pas vu l'ombre d'un problème, c'est parfaitement respecté. Certes la douceur de l'hiver préserve bon nombre de fumeurs de la pneumonie quand ils vont s'en rouler une dehors, mais l'affaire me paraît bien engagée. La mentalité plutôt germanique n'est pas forcément transposable à la France, mais j'ai cru comprendre qu'en Italie ça se passait plutôt bien aussi, alors...
C'est pour votre santé, les gars ! Et si l'argument n'est pas suffisant, vous qui êtes pour la plupart des antilibéraux primaires, dites-vous qu'à chaque taffe vous enrichissez le grand capital et subventionnez les campagnes de GW Bush !

Écrit par : SuperNo | 05/02/2007

Tous coupables! Il a dit le chef. M'en fous j'ai jamais fumer de ma vie, fulminer souvent, enfin, toujours politiquement mais fumer ? Fopadéc .
Mais j'dis ça, juste le jour ou tous les savants de tous les mondes disent et affirment. L'homme est coupable de son environnement. Oui Mais je dis ça pas pour ça, mais c'est bien trouvé rendre les français qui fument responsables des élus et leurs fonctionnaires associés et de leurs connivence quant à l'absence de traitement de la dioxine et autres organismes des centrale de traitement des ordures ménagères. Non je dis ça parce qu'autours des centrales sans filtres il n'y a que des fumeurs plusieurs fois, vu le nombre de cancers, malformations génétiques. ha oui les filtres. Mais ! Avant mon grand-père que je n’ai pas connu, il ne développait pas un cancer à chaque fois qu’il fumait. Ha c’est à cause des adjuvants et de la dioxine que les marchands de cigarettes mettent dans les filtres. Ha bon. Et pourtant comment allons remplacer la volute de fumée qui emmenait avec elle toutes les angoisses de la nuit.

Écrit par : martingrall | 05/02/2007

Ben en ce qui me concerne, comme je n'étais pas une fumeuse, mais juste une chieuse, j'ai décidé de commencer à fumer le jour de l'interdiction, na!
Comme ça je vais mettre le feu tous les jours (pas seulement à mon cigare), puisqu'il faut que l'état tout puissant se transforme en nourrice, je lui souhaite bien du plaisir avec les vieilles emmerdeuses qui ont décidé de faire leur sale gosse! re na !

Écrit par : marylou | 05/02/2007

Lorsque j'ai débuté, j'étais porte-briquet
Du feu Madame, pardon je sortais mon briquet
Maintenant je vis seul avec ma cigarette

A l'école déjà quand les autres fumaient
Moi je ne fumais pas mais j'avais un briquet
Maintenant je vis seul avec ma cigarette...

Elle voulait voir la mer, elle me disait "je veux...
Je veux ça, je veux tout", moi je donnais du feu
Maintenant je vis seul avec ma cigarette...
Quand on rentrait le soir, après le couvre-feu
Elle murmurait "j'ai froid"... je lui faisais du feu
Maintenant je vis seul avec ma cigarette...

Puis vint cet allumeur, ce faiseur d'incendie
Qui a fait fondre son corps, qui a brûlé ma vie
Et depuis je vis seul avec ma cigarette...
Et depuis je vis seul avec ma cigarette...

Lorsque j'ai débuté, j'étais porte-briquet
Du feu Madame, pardon, je sortais mon briquet
Maintenant je vis seul avec ma cigarette...


serge lama

Écrit par : martingrall | 05/02/2007

Lorsque j'ai débuté, j'étais porte-briquet
Du feu Madame, pardon je sortais mon briquet
Maintenant je vis seul avec ma cigarette

A l'école déjà quand les autres fumaient
Moi je ne fumais pas mais j'avais un briquet
Maintenant je vis seul avec ma cigarette...

Elle voulait voir la mer, elle me disait "je veux...
Je veux ça, je veux tout", moi je donnais du feu
Maintenant je vis seul avec ma cigarette...
Quand on rentrait le soir, après le couvre-feu
Elle murmurait "j'ai froid"... je lui faisais du feu
Maintenant je vis seul avec ma cigarette...

Puis vint cet allumeur, ce faiseur d'incendie
Qui a fait fondre son corps, qui a brûlé ma vie
Et depuis je vis seul avec ma cigarette...
Et depuis je vis seul avec ma cigarette...

Lorsque j'ai débuté, j'étais porte-briquet
Du feu Madame, pardon, je sortais mon briquet
Maintenant je vis seul avec ma cigarette...


serge lama

Écrit par : martingrall | 05/02/2007

@ marylou : copieuse ! na !

Écrit par : Bruno Lamothe | 05/02/2007

pardon j'ai toussé

Écrit par : martingrall | 05/02/2007

Il est quand même bien, ce GP Marcel, hein?
"Je suis au sens occitan un vieux con"!
;-)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 05/02/2007

Cycliste urbain de renommée locale, tous les jours je me prends de la merde dans les poumons quand je passe derrière des véhicules motorisés conduits par des non-fumeurs ou des fumeurs. Vu le volume de caca craché par les pots d'échappement, et vu la quantité de véhicules motorisés qu'il y a sur Terre (800 millions), je me demande si on ne devrait pas tout simplement interdire les véhicules motorisés partout. Enfin, si, je propose qu'on maintienne la liberté de rouler en voiture ou en scooter chez soi, en cercle privé. Je n'ai rien contre les gens qui roulent en 4x4 dans leur salon.

Écrit par : glomp | 05/02/2007

Tiens ma voisine le SaraZine toujours pleine d'a propos me fait remarquer qu'avec une muselière sarkozyste de toute façon ....

Écrit par : martingrall | 05/02/2007

@ Seb : moi je suis une "relativement jeune" con au sens premier tu terme, mais je voterais sans aucun probleme pour GPMarcel aux législatives, quand titi sera président...

Écrit par : Bruno Lamothe | 05/02/2007

A plus, je pars m'acheter des clopes.
Naaaaan, je rigole.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 05/02/2007

@ glomp

"Je n'ai rien contre les gens qui roulent en 4x4 dans leur salon."

Et le quatrequatrisme passif, qu'est ce que tu en fais ?


A part ça, l'interdiction va générer des situations absurdes (les quais en plein air, les débitants de tabac, etc;). Mais je suis plutôt pour cette interdiction, ayant eu à subir souvent trop souvent la fumée de fumeurs non respectueux des autres en espace clos.

Zgur (non fumeur, fils de grands fumeurs)

Écrit par : Zgur | 05/02/2007

"A plus, je pars m'acheter des clopes."
Parfait.
Une unité de la PAT (Police Anti-Tabac) vous attendra au coin de la rue.
Merci de nous avoir prévenu. Vous nous facilitez le travail, comme tout bon citoyen coupable devrait le faire.

"Naaaaan, je rigole."
Trop tard pour vous déjuger.
De plus, on ne plaisante pas avec ce genre de choses.
Ce sera donc une unité de la PAR (Police Anti-Rigolade) qui vous attendra au tournant.

Écrit par : IznoPreum's | 05/02/2007

La cigarette tue, tandis que la pipe détend.

laissez-vous aller.

Écrit par : xolotl | 05/02/2007

A GP marcel:

«On se traite de con à peine qu'on se traite...»

lMes amis et collègues préfèrent souffrir du tabagisme passif que de mon état de nerfs quand j'arrête de fumer!

Écrit par : valdo lydeker | 05/02/2007

je ne fume plus mais ces interdits visant à dresser des populations les unes contre les autres sont insupportables. Quand on va en Allemagne, les gens fument apparemment beaucoup, mangent sucré (apparemment beaucoup), boivent de la bière (apparemment beaucoup) et c'est quoi les statistiques en matière de santé en Allemagne ? je n'ai jamais cherché, mais je n'ai jamais entendu dire qu'il y avait une mortalité impressionnante chez eux par rapport aux pays "vertueux" dont nous faisons partie. Et encore, par rapport aux USA -autre pays vertueux- en laissant fumer devant les portes on est vraiment tolérant puisque dans certains états il faut laisser 15 m entre la cigarette et le lieu où on travaille.
Moi je suis comme glomp, je ne supporte pas les voitures en ville, ce qu'elles dégagent comme saloperies mais ça,c'est pas tellement vendeur...

Écrit par : fanny | 05/02/2007

Encore une fois, je suis d'accord avec IznoPreum's : on ne rigole pas avec ce poison horrible qu'est la cigarette (par contre, l'alcool, c'est vachement bon pour la santé, mais quand ce sont des vins produits en France, hein, parce que sinon...).

Pour le coup, une équipe des RG vient d'etre chargée de "remettre ta fiche a jour".

Voila, tu étais prévenu : A force de jouer les rebelles...

Écrit par : Bruno Lamothe | 05/02/2007

Nonobstant ce que j'ai dit plus hait, je ne sohaite pas qu'on en arrive là en 2010 :

http://www.agoravox.tv/article.php3?id_article=16606

Zgur

Écrit par : Zgur | 05/02/2007

oups!

Nonobstant ce que j'ai dit plus haut, je ne souhaite pas qu'on en arrive là en 2010 :

http://www.agoravox.tv/article.php3?id_article=16606

Zgur

Écrit par : Zgur | 05/02/2007

j'espère que tu arretes de fumer parce que tu en as envie et non parce que la nouvelle loi te l'impose
on ne peut espérer y arriver sans cette condition préalable : le désirer profondément , sans que personne ne te harcèle

sinon c'est bien facile de faire plier le quidam docile et sans arme pour imposer cette loi du tabac pendant qu'il est autorisé aux usines de pourrir les poumons des petits asthmatiques de Rouen, Lyon et ailleurs, de laisser intoxiquer les bébés dans leur poussettes sur les trottoirs par les camions, les 4x4, les voitures mal réglées, autoriser les agriculteurs à nous balancer au 4 vents aux quatre saisons les pesticides, herbicides et autres traitements des cultures et des vignes dans nos jardins, d'autoriser la mise sur le marché du ROUNDUP très cancérigène et pas biodégradable du tout, d'autoriser les firmes à mettres des trucs cancérigènes dans les déodorants (vous puez plus mais vous allez perdre vos cheveux en chimio, faut choisir) , d'autoriser les entreprises à intoxiquer leurs employés avec des produits hautement toxiques, etc etc......

moi j'ai arrété de fumer mais je suis d'une humeur de chien aussi, ça m'énerve toute cette hypocrisie

nb : chez moi mes invités peuvent fumer DANS ma maison, envoyer un ami fumer dehors me parait aussi peu convivial que de lui demander d'enlever ses chaussures mouillées et prendre les patins (arhf j'imagine)

Écrit par : lesyeux | 05/02/2007

"Tous les interdits me heurtent."

C'est ce qu'a dû penser Dutroux.

Comme quoi, les idées simples, ça peut être ausi dangereux que le tabac...

Écrit par : Dédé | 05/02/2007

Bonjour.
Ahhh !, c'est beau, un gouvernement qui s'occupe pour de bon de santé publique.
Mwarfff...
Pendant qu'on nous promène avec des lois anti-tabac à la con, voici par exemple ce qui est réalisé par des journalistes de Canal, mais jamais diffusé...
http://video.google.fr/videoplay?docid=-8996055986353195886

Écrit par : Clarence | 05/02/2007

Et le tabac dans les hôpitaux psy ?
Et dans les prisons ?

Et les éxécutions en public ?
Fini la dernière cigarette du condamné puisqu'elle indisposera le maton ou le (télé-)spectateur de la mise à mort...

Écrit par : cliquez ici | 05/02/2007

Je découvre ce (beau) blog. Un ton très agréable à lire.
Un peu de pub pour le mien http://blogduchi.canalblog.com

Écrit par : LeChi | 05/02/2007

Amusant, cette note. J'ai l'impression d'être sur ces blogues de gros beaufs qui fulminent contre les arbres parce qu'ils traversent la route, contre les limitations de vitesse et surtout les radars parce que eux savent conduire et que moi, moi et moi.

Les fumeurs contraints s'emportent. C'est normal, c'est toujours comme ça en début de sevrage. Vous verrez comment vous irez mieux après. Et remarquerez qu'un tas de plaisirs d'odeurs qui vous échappaient avant maintenant vous parviennent. Et remarquerez que, si ça se trouve, ce n'est pas moins de liberté que vous avez, mais plus. Bon, ce que j'en dis... Mon expérience m'a prouvé que ce genre de choix (arêter) ne relève ni de la pression extérieure ni de la vue d'un poumon à trous-trous ni du témoignage de votre copain dont le père est mort à quarante ans en pesant la moitié de son poids de forme. Heu, la morphine ne marchait plus.

GPMarcel s'inquiète plus pour son cerveau que pour son soufflet perdu. Si ça se trouve, dans quelques années, il n'aura même plus à s'inquiéter pour son cerveau.

Lesyeux, mes amis ne demandent même pas à fumer dans ma maison car ils savent que je ne leur demanderais même pas de ne pas fumer chez eux. C'est pour ça que nous sommes amis.

Marylou, se mettre à fumer puisque c'est interdit, ça me paraît de la même encre que sauter à l'élastique sans élastique car l'élastique est obligatoire. N'existe-t-il pas de cause plus noble pour laquelle s'engager ?

Écrit par : PMB | 05/02/2007

J'ai entendu un truc horrible : les chauffeurs routiers n'ont plus le droit de fumer dans leur camion, considéré comme leur lieu de travail.
C'est pas de la dictature rampante, ça ?

Écrit par : Olivier Bonnet | 05/02/2007

Pour calmer les nerfs des fumeurs énervés (et les miens) un petit plaisir (sur le quotidien vespéral des marchés, c'est rare!)

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1- href="mailto:0@2">0@2-3232,36-863739,0.html

Écrit par : valdo lydeker | 05/02/2007

PMB , je ne sais pas qui vous etes mais je ne comprends rien à votre vision de la convivialité
mes amis je les prends comme un tout, je ne trie pas ce que je veux ou ne veux pas d'eux
on dirait un instit qui distribue les mauvais points
la liberté dans la vie n'existant pas réellement ni pour vous ni pour moi ni pour personne, vous avez du le remarquer, (mais c'est un autre débat quasi existentiel) l'illusion que l'on en a doit rester personnelle
si je veux fumer parce que j'aime inspirer l'arôme d'un tabac brun ou blond et même si cela m'est nocif, j'entends pouvoir le faire sans que l'on me juge
j'ai lu ailleurs sur un autre blog que l'on devrait refuser de soigner les fumeurs malades dans le hopitaux et les laisser crever sans soin, à moins qu'il sn epaient eux memes entièrement leur soin
esprit extrement solidaire et humaniste
vous ne relevez que l'argument le plus facile à contrer ds mon com et faites fi du reste autrement quasiment indiscutable...

pour les arbres dont vous parlez sur les routes, moi je suis contre le fait qu'on les coupe sur le bord des routes parce qu'on prétend qu'ils se jettent contre les voitures
voyez vous tout ça ne sont que considérations personnelles je vous l'accorde, mais les votres autant que les notres
et souvenez vous de quelque chose :
on est TOUJOURS le gros beauf de quelqu'un, toujours plus con que quelque'un, le plus riche et le plus pauvre de quelqu'un, le plus laid et le plus beau
ne vous extrayez pas du lot camarade !

Écrit par : lesyeux | 05/02/2007

C'est exact pour les chauffeurs routiers, sur le principe c'est aussi débile que quand on nous a imposé à tous le port de la ceinture de sécurité, sauf que là, c'est carrément une torture qu'on leur impose.

Écrit par : ko | 05/02/2007

bonjour les gens !

Effectivement, ce que je ne comprends pas c'est le non respect énorme et absurde entre:
1/ les non-fumeurs vis-à-vis des fumeurs
2/ les fumeurs vis-à-vis des non-fumeurs

on trouve une espèce d'agressivité inutile, qui en fait énerve tout le monde (cela fait l'effet inverse escompté!), c'est un peu dommage... et pour couronner le tout: tout cette répétition médiatique...cool, zen...
Chacun est libre d'arrêter la cigarette, chacun est libre de commencer la cigarette.

Écrit par : e.t | 05/02/2007

Sinon il y a aussi la méthode groland pour arrêter de fumer:

http://www.youtube.com/watch?v=9SAk2ghLcF0

Écrit par : georges | 05/02/2007

@ PMB"

"GPMarcel s'inquiète plus pour son cerveau que pour son soufflet perdu. Si ça se trouve, dans quelques années, il n'aura même plus à s'inquiéter pour son cerveau."

Comme toi mon pote, comme toi.
Ca s'appelle la mort.

Quelquefois à te lire, sur le ton, la forme, j'ai l'impression que tu l'es déjà, mort.

Écrit par : GPMarcel | 05/02/2007

GrandPère
passe moi don' du feu au lieu de te faire monter le sang jusqu'au sommet du crane
et pour rien
- tu vas te faire du mal et ça n'en vaut pas la peine.

Écrit par : Titi | 05/02/2007

@ olivier
Je ne sais pas si c'est de la dictature rampante mais à ce niveau là, en tout cas, c'est sans aucun doute de la connerie au grand jour.
Je signale que je n'ai jamais fumé et qu'il m'est arrivé aussi de pester contre un fumeur. Mais bon, je considère quand même que la fumée de cigarette est nettement moins toxique que la connerie qui semble aujoud'hui s'exhaler en volutes continues de la bouche de certains moralistes, stigmatiseurs et bien- pensants en tous genres.

Écrit par : Henri | 05/02/2007

Hé bé moi, j'ai ré-arrêté depuis jeudi. Sans patch, sans rien, à la sauvage, et quand j'ai une crise je descends courir nu dans la rue. Jusqu'ici tout va bien, jusqu'ici tout va bien, jusqu'ici tout va bien.

Sur cette loi, autant je trouve totalement absurdes les interdictions pour les routiers dans leur cabine ou sur les quais de gare, autant je trouve très bien ce fascisme sur les lieux de travail. C'est une telle dope dure la clope…

Du coup, pour me passer les nerfs, j'ai été m'acheter le fontenelle ce matin.
Bon, j'espère que tu m'en voudras pas trop taulier, mais je dois dire que j'ai été un peu déçu. Ce n'est évidemment pas sur le fond (on est d'accord sur l'essentiel). Mais, je pense que (du côté du lecteur) la fréquentation régulière de VLF nuit au bouquin. En fait, on est tellement habitué à tes charges au boulet, concentrées en 1 ou 2 feuillets, que, du coup, ça perd de sa puissance quand on le retrouve in extenso.

Contrairement à ce que tu dis dans ton prologue, je pense que tu devrais réellment choisir la voie de l'essai, pour pousser plus loin et plus large l'analyse. Faute de quoi (et malgré l'avertissement de ton préliminaire), on reste sur sa faim.

Sinon, trois pages que j'ai corné :
p. 102
« Finkielkraut et Taguieff prétendent se battre contre une réalité, mais aussi et surtout contre un adversaire, le "nouveau judéophobe", qui n'existe que dans leur imagination - car dans la vraie vie, hélas, l'antisioniste et l'antisémitisme n'ont rien de nouveau. Il perdure - comme tous les racistes et tous les racismes.»
Je ne comprends pas la place et la valeur (raciste?) que tu attribues à l'antisioniste dans ce raisonnement.

p. 166 A propos de Carrère d'Encausse dont le titre de gloire est d'avoir "prévu" la fin de l'empire soviétique… certes… certes… mais, pour le fun, il faut quand même rappeler que tout sa théorie de décomposition interne de l'ex-empire était basée sur la sécession des républiques musulmanes… soit l'exact contraire de ce qui s'est passé.

troisième et dernière chose, tu t'amuses à souligner plusieurs fois le caractère pléonastique de "fascistes islamistes". Pas du tout d'accord. Outre que c'est faux et que cela tient plutôt du laboratoire en conceptologie néomaccarthyste de BHL, ce genre de raccourci m'étonne d'autant plus de ta part alors que tu veilles scrupuleusement à ce que des termes comme "fascisme" ou "nazisme" ne soient pas galvaudés à tout propos.


Putain, c'est cool, j'ai réussi à ne pas penser uen seule fois à la clope pendant que j'écrivais.

Allez, Pipe Akbar !!!

Écrit par : Pescade | 05/02/2007

GPM à PMB : "Quelquefois à te lire, sur le ton, la forme, j'ai l'impression que tu l'es déjà, mort."

- Mort, moi ? (l'oeil). Vous savez, avec tous mes défauts, et j'en ai, ce n'est pas l'opinion des gens qui me fréquentent dans la vraie vie, celle où on ne peut pas frimer indéfiniment comme ici.

- Nonobstant ces défauts, j'ai une qualité : je suis curieux. Et donc, désireux que vous argumentiez (si à la différence de Titi vous pensez que ça en vaut la peine) votre critique de mon ton et de ma forme.

Lesyeux, si vous pensez que je vous juge avec les trois lignes à vous consacrées, où je me borne à dire comment ça se passe chez moi, c'est que vous poussez le bouchon de la déduction un peu loin. Vous aussi ne relevez dans mon post que ce qui vous conforte dans votre vision de moi : rappelez-vous : "Mon expérience m'a prouvé que ce genre de choix (arrêter) ne relève ni de la pression extérieure ni de la vue d'un poumon à trous-trous...". Je vais donc préciser : cela veut dire que pour moi aucune obligation n'est possible, rien ne peut venir que du libre choix. C'est ce que je disais, courtoisement bien sûr, ça et rien d'autre (aucune demande aucun reproche) à un clopeur "puni" du bureau qui borde ma route de piéton. N'empêche que j'ai senti sa fumée à dix mêtres, et que dix mêtres après cet échange bref et cordial, je me suis mis à tousser. N'empêche que si vous m'invitiez chez vous (j'ai fait pire ;-) en pleine tabagie, à la différence de cette scène qui remonte à quinze ans (je suis devenu plus tolérant, si, si) je ne ferais rien. Juste partir sur la pointe des pieds si ça devenait insupportable. "Les plus gênés s'en vont", c'est bien connu...

Bon, il y a peut-être des causes d'indignation plus grave dans le monde;, non ? Si Grabuge était là,elle nous engueulerait avec le Darfour. Et elle aurait raison ;-)

pmbourdaud@wanadoo.fr

Écrit par : PMB | 05/02/2007

Not'e Président Titi,

Auprès de la cheminée, avec un tison que je vais te l'allumer ta clope.

T'arrêteras quand tu en auras envie ou quand tu seras à l'Elysée car là, c'est interdit... A moins que tu fasses une petite loi... de derrière les fagots.

Merci not'e Président, je ne me prends pas la tête...c'est juste pour dire.

Tiens
@ dédé,

J'espère "l'ami" que tu fais la difference entre interdits moraux, éducatifs (relis Freud deuxième topique, si j'ai bonne mémoire)
et les interdits que s'imposent les hommes...
interdit de marcher sur les pelouses, de cracher par terre (cf les footballeurs) de dire zut à un gendarme (alors que lui peut te tutoyer), de fumer sur le quai d'une gare,
de fumer dans son camion (considéré comme lieu de travail par le législateur - le gonze il se fait 800 km en 12 heures, seul dans sa cabine et il ne peut pas s'en griller une...sur qu'il y aura des détecteurs de fumée et une sirène se mettra en route, un hélicoptère décollera et on mitraillera le camion pour l'exemple...)

Tu vois la différence (très fin le Dutroux) entre interdit et interdit.

Écrit par : GPMarcel | 05/02/2007

Bon, il y a peut-être des causes d'indignation plus grave dans le monde;, non ? Si Grabuge était là,elle nous engueulerait avec le Darfour. Et elle aurait raison ;-)

Ecrit par : PMB | 05.02.2007

Va pas la tête ????
Indignez-vous sur ce qui vous chante, mes bons ! Je m'en contrefous... chacun ses rages...
Et puis franchement, venir balancer le Darfour dans les gencives des fumeurs ou des non-fumeurs, je trouverais ça d'une indécence subatomique.

@ Seb

Fastoche !
J'arrête 20 fois par jour... oups... 21 !

Une astuce : fais-le par amour fou... ça a eu marché pour moi... sauf que l'amour m'a quitté et que la clope est revenue ventre-à-terre...

Écrit par : Grabuge | 05/02/2007

Pour changer de sujet dans le Monde d'ajourd'hui, une belle diatribe de Jean-Marie Laclavetine contre l'admiration de Gluksmann pour

"ce Nicolas dont vous faites sans rire un descendant d'Hugo et de "la France du coeur", en référence sans doute aux Restos du même nom, où il envoie ses pandores effectuer des rafles, sûrs qu'ils sont de trouver autour des gamelles de soupe leur ration de sans-papiers ; ce Nicolas héritier de Jaurès qui prône la restriction du droit de grève et le démantèlement du code du travail ; ce Nicolas qui glorifie l'abbé Pierre tout en faisant cueillir par ses gendarmes des enfants trop foncés dans les salles de classe."

La reste est là
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1- href="mailto:0@2">0@2-3232,36-863739,0.html

c'est du brutal ;0)

Zgur

Écrit par : Zgur | 05/02/2007

Coucou.
Je vous signale dans "Le Monde" une tribune de Laclavetine en forme de vigoureux taquet dans la coupe au bol de Glucksmann.
Plaisant.
Bon, m'en vais vous lire.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 05/02/2007

@ Pescade
" Finkielkraut et Taguieff prétendent se battre contre une réalité, mais aussi et surtout contre un adversaire, le "nouveau judéophobe", qui n'existe que dans leur imagination - car dans la vraie vie, hélas, l'antisioniste et l'antisémitisme n'ont rien de nouveau. Il perdure - comme tous les racistes et tous les racismes.»
Je ne comprends pas la place et la valeur (raciste?) que tu attribues à l'antisioniste dans ce raisonnement."
Moi non plus: cette partie de la phrase, telle qu'elle est tournée, ne veut strictement rien dire.
Devrait pas être là.
Défaut de vigilance au moment des (multiples) corrections.

"p. 166 A propos de Carrère d'Encausse dont le titre de gloire est d'avoir "prévu" la fin de l'empire soviétique… certes… certes… mais, pour le fun, il faut quand même rappeler que tout sa théorie de décomposition interne de l'ex-empire était basée sur la sécession des républiques musulmanes… soit l'exact contraire de ce qui s'est passé."
J'ose espérer que la charge lourdement ironique du passage ne t'a pas échappé.

"fascistes islamistes" me va bien.

Je maintiens aussi la forme pamphlétaire - mais je n'exclus pas d'y revenir sur un (tout) autre format.

Certaines de tes remarques rejoignent assez mes propres réflexions.

Ah ben Zgur vient de balancer le même commentaire que moi en même temps que moi.
C'est farce.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 05/02/2007

@ PMB

Voilà, " la vraie vie, celle où on ne peut pas frimer indéfiniment comme ici."

Pourquoi, ici, tu frimes? Tu nous mens. Je n'aurais pas du le prendre tel quel, mais penser le contraire de ce que tu dis.

Argument de mort intime. Arriver à jouer deux jeux, deux vies. Celle qui est vraie et celle qui est donc fausse ou à peu près.
En math +1 + -1 = 0 (équilibre parfait, mort assurée.)

J'aime bien (ironie) ceux qui emploient ces expressions vides de sens.

J'avais bien raison. Mais tu m'ajoutes en plus le fond.

Donc, je résume: la forme, le ton et le fond montrent que tu es déjà, mort.

Et je m'arrêterai là.
Not'e Président a besoin de moi.
Point de polémique donc.

Écrit par : GPMarcel | 05/02/2007

Et elle a eu raison -)

Écrit par : PMB | 05/02/2007

@ sebastien

Les deux lecteurs du monde.fr tout à l'heure, c'était nous ;0)

Zgur

Écrit par : Zgur | 05/02/2007

Il fume Finkielkraut ? et Taguieff ?

Écrit par : Luc | 05/02/2007

Ok Sebastien. Tu te trompes néanmoins lourdement sur "fascistes islamistes". Tu a bien reconnu qu'Ahmadinejad n'était pas nazi, mais tu penses que le gouvernement turc est fasciste. Ça va être duraille pour la suite. Surtout la prochaine fois que tu nous diras qu'il ne faut pas dire facho pour tout et n'importe quoi.

Écrit par : Pescade | 05/02/2007

Je lis aussi dans "Le Monde" que l'excellent monsieur Edgar J. Sarkozy a fait revenir une jeune fille qu'il avait d'abord expulsée?
Mais que cet homme est grand et bon.
Un ban, pour monsieur Edgar J. Sarkozy.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 05/02/2007

@ Pescade
Si tu veux que j'affine, je te dirai que je n'ai pas plus de sympathie pour l'islamisme que pour le fascisme - ça te va comme ça? (Quant à Ahmadinejad, nous sommes bien d'accord j'espère: c'est un sombre enculé antisémite.)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 05/02/2007

GP : "Donc, je résume: la forme, le ton et le fond montrent que tu es déjà, mort."

Se donner le droit de décider à la place des gens qui ils sont au plus profond d'eux-mêmes, bravo. Je suis impressionné (pas d'ironie).

Bon, pas de polémique, surtout qu'elle serait inutile. Et il y en a assez comme ça sur ce blogue et sur le DEL.

Une question quand même : qui est "Not'Président ?"

Écrit par : PMB | 05/02/2007

Vrai que la lecture de la tribuna de La Clavetine dans Le Monde est assez jouissive.
Vraiment vraiment bien torché !

J'aime en particulier ce praragraphe :
"Nous sommes désormais habitués aux combats menés pour la galerie cathodique par les titans de la pensée française. Moi et George Bush, moi et Saddam, moi et Sharon, moi et Bouteflika, moi et le Che, moi et le pape, moi et Fidel, moi et Mitterrand, moi et de Gaulle. Un peu comme Nicolas, en somme, ce Nicolas dont vous faites sans rire un descendant d'Hugo et de "la France du coeur", en référence sans doute aux Restos du même nom, où il envoie ses pandores effectuer des rafles, sûrs qu'ils sont de trouver autour des gamelles de soupe leur ration de sans-papiers (...)".

Moi et Saddam, Sharon, le Che... ça a plus de gueule quand même que "Moi et Marie-Ségolène", non ?
Je ne dis pas cela pour dénigrer la prose de Sébastien F., mais pour illustrer que même en tant que punching ball elle ne fait pas vraiment le poids... :-)

Pour revenir au sujet initial : si 99,6 % des fumeurs sont des connards, quelle est la proportion chez les non-fumeurs et les fumeurs plus ou moins bien repentis ?
S'ils en ont un, les pourcentages n'ont de sens que pour comparer...

Écrit par : Luc | 05/02/2007

Not'e Président, mais voyons PMB c'est Titi.

Il a déjà ses 500 signatures (503 exactement: Chut!)

Il annoncera cela officiellement sur Zaléa TV - le jour n'a pas été arrêté.

Tu gardes ça pour toi. N'est ce pas ? Dans la vie que tu veux.

Écrit par : GPMarcel | 05/02/2007

GPmarcel @ dédé :

« J'espère "l'ami" que tu fais la difference entre interdits moraux, éducatifs (relis Freud...) et les interdits que s'imposent les hommes... »

Pas lu Freud, mon Pépé. Je pense que les interdits moraux et éducatifs sont comme les autres, ils ne viennent pas d’un dieu mais des hommes. Bon, pas question de mettre Dutroux et les fumeurs (donc toi) dans le même sac.
Mais le principe de base est le même : « Je fais ce que je veux, et je vous emmerde ».

Ceci dit, cette loi, comme souvent en France, est rigide et par endroits inapplicables. Bonjour les conflits, comme si flics et juges n’avaient pas mieux à faire. Le coup du camionneur privé de sa taffe, c’est dingue.

(PS : Tu as bien fait de mettre « ami » entre guillemets.)

Écrit par : dédé | 05/02/2007

Rien à dire sur Laclavetine si ce n'est qu'il a oublié : " moi et mon ami le Commandant Massoud ".

Sur ce point, ça craint (c'est comme ça qu'on dit, non!)

@ dédé

T'as tout faux "et les fumeurs (donc toi)". Je ne fume pas, plus (crabe par ci, crabe par là).
Je suis simplement un morpion d'Occitanie.

Écrit par : GPMarcel | 05/02/2007

"Tu gardes ça pour toi. N'est ce pas ?"

Mais comment donc !

Écrit par : PMB | 05/02/2007

Je vous signale que je vais tout à l'heure passer relever les noms de celles/ceux qui ont l'intention de regarder Edgar J. Sarkozy chez ses copains de TF1.
Pour mes listes.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 05/02/2007

Tu peux me compter. Je ne suis pas à une trahison près !

Écrit par : g.b. | 05/02/2007

Bon.
Djibi, ça fait un.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 05/02/2007

Ben pas moi. Sarkose toujours, tu m'intéresses.

Écrit par : PMB | 05/02/2007

Pour ce que ça intéresse les liens vers l'article du monde est en fait :

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0,36-863739,0.html

Écrit par : Gyhelle | 05/02/2007

Pour critiquer et combattre, il faut connaître. Je suis toujours fasciné par la rhétorique archi travaillée et l'indéniable talent de bateleur d'estrade du minus.

Par contre je ne promets tout de même pas d'aller jusqu'au bout, l'organisme a ses limites...

Écrit par : SuperNo | 05/02/2007

J'peux pas, j'ai piscine.

Écrit par : ko | 05/02/2007

Désolé, comme on dit dans les séries américaines, je travaille mon texte de théâtre.

Quoique, avec Sarko j'aurais pu travailler l'expression du sourcil droit, de l'index droit aussi...

J'ai oublié de vous dire excellent papier de Porquet dans le Canard Enchaîné du 24 Janvier : "Pour un jaurès opposable". Fin et subtil. Du JL Porquet!

Écrit par : GPMarcel | 05/02/2007

@ PMB : je peux aussi t'engueuler sur le Darfour !!!

@ Seb : ouais, super fier, je regarderais pas Sarkozy.

Parce que je tiens beaucoup a ma télé et que quand je le vois, j'ai envie de la fracasser.

Donc. Non.

En plus je veux absolument voir les deux épisodes de Regenesis, la série bidon d'Arte...

Écrit par : Bruno Lamothe | 05/02/2007

@merci Gyhelle

article réjouissant en effet.

Écrit par : céleste | 05/02/2007

sans blague :

fumer = liberté ????

à mourir de rire (kof! kof! kof!) !

eh! peuple de gôche, ça te fait pas un peu mal au c** d'acheter ton cancer à prix d'or à M. Philip Morris ?

contre la marchandisation du monde, mais pour le droit de trouver des dealers légaux à chaque coin de rue ?

et après demain, si un député couillu propose d'interdire les saloperies de la française des Jeux, tu viendras, peuple de gôche, dénoncer cette intolérable atteinte à la liberté de s'auto-détruire ?

une drogue est une drogue…

… et contrairement au Tac-o-tac, de ce que j'ai vu autour de moi, il est relativement facile d'arrêté de fumer.

alors franchement, les hululements contre l'atteinte à la liberté des fumeurs, ils me rappellent trop ceux de Florent Pagny.

Écrit par : julius puech | 05/02/2007

"Parce que je tiens beaucoup a ma télé et que quand je le vois, j'ai envie de la fracasser."

mais si, vas-y fracasse-la !!!!

fais toi plaisir !!!!

on vit tellement mieux sans télé !!!

(sans clopes aussi, d'ailleurs)

Écrit par : julius puech | 05/02/2007

En plus je veux absolument voir les deux épisodes de Regenesis, la série bidon d'Arte...

Ecrit par : Bruno Lamothe | 05.02.2007

Comment ça bidon ?
Elle est excellente ! Le House M.D de la bio-technologie.
Mais comme j'ai déjà vu les deux saisons en vostfr, je m'abstiendrai.
Sur le Kanichabouch aussi... mais c'est une question de dosage et j'ai pas de magnétoscope. Donc je materai petits bouts par petits bouts au gré des videos qui ne tarderont pas à être diffusées sur le net...
Ça m'évitera d'exploser bêtement mon poste.
Ce soir, de l'humour british : Doctor Who saison 2... quelle grosse marade !
Et j'enchaînerai sur les 3 1ers épisodes de la saison 2 de Rome... histoire de m'endormir sur du latin qui fait du bien.

------------------------------------
on vit tellement mieux sans télé !!!

(sans clopes aussi, d'ailleurs)

Ecrit par : julius puech | 05.02.2007

On vit pas mieux : on vit différement. Nuance...

Écrit par : Grabuge | 05/02/2007

GPM : Du JL Porquet!

A noter que Le Canard "récupère" (bonne récup) des ex de Libé : Simonnot, Hassoux, et je crois que ça va continuer.

Écrit par : PMB | 05/02/2007

Moi non plus, pas de télé... Autant la clope m'intoxique, autant TF1?,je n'ai jamais commencé!
par contre, l'ordinatuer et les blogs des autres, ça commence à devenir une intox sérieuse, je vais faire la fortune de mon ophtalmo...

Écrit par : valdo lydeker | 05/02/2007

@ SF

Le nain maléfique avec PPD sur TF1 ?
Rien à foutre !
Sur Jimmy, y'a Millenium, avec la suite du dernier des 3 épisodes diffusés la semaine dernière, ousqu'il y a deux clans qui se disputent les morceaux de la vraie croix qu'on à retrouvés à Damas, planqués dans le perron d'une mosquée (et même pas ils rendent hommage à Philippe Val et Finkie qui ne sont sûrement pas pour rien dans la redécouverte des bouts de bois sacrés bientôt repris à l'infidèle par l'Occident chrétien... Pfff).
Quand ça s'est fini, la semaine dernère, même les néo-nazis s'y mettaient !
D'accord, c'est con comme la lune et d'ailleurs, on n'y comprend keud !, mais on s'en fout, vu que Frank Black (mais non !, pas celui des Pixies, le personnage principal ! C'est çui qui faisait le robot médecin du premier Alien, même que...), lui, il a l'air de tout comprendre.
Bref !, avec une tablette de chocolat et un bon paquet de clopes, c'est super !
Oh pardon...

Écrit par : Clarence | 05/02/2007

@grabuge

ben si, tu vois : beaucoup, beaucoup mieux.

et en tant qu'ancien accro (télé ET tabac), je suis sans nuance.

ah si : je m'astreins à ne jamais em***** un fumeur, que ce soit dans un bar, dans une salle de concert, chez des amis. Parce que je l'ai été et que les anti-tabac radicaux me courraient assez facilement sur le haricot (toujours un peu, d'ailleurs).

"par contre, l'ordinatuer et les blogs des autres, ça commence à devenir une intox sérieuse"

Allez, tentez de trouver un doc formidable (et suisse) intitulé LE TUBE
(chez K films). Où comment les effets (physiques) de la télé sur le cerveau ont été observé depuis longtemps par les publicitaires, ont fait l'objet d'études sérieuses… et les résultats jamais vraiment divulgués auprès du grand public (qui s'en fout, comme quand on lui explique les implications politico-économiques de sa tabagie).

A voir juste avant Désentubage cathodique (diffusion Co-errance)…

Écrit par : julius puech | 05/02/2007

@ Julius

(mwarf ! dire que je m'apprête à regarder Rome... sauf que le Julius, il défuncte à la fin de la saison 1)...
Y'a Télé et Télé...
D'abord, ce peut être utilisé comme écran... et tu lui donnes à manger ce que tu veux.
Si tu as un lecteur DVD/DivX... tu peux lui donner soit des queues de sardines en gelée, soit des langoustines ou, pour faire plaisir à GPMarcel, des pibales...
C'est toi qui vois...
Et faire l'impasse sur ce qu'il y a de bien à la téloche parce qu'à côté, le gros mammouth dominant qui vend du temps de cerveau disponible existe, c'est aussi con que de refuser de respirer parce que ton voisin est au FN et respire le même air...
Les dimanches pluvieux et grisounes d'hiver, rester sous la couette devant des docs animaliers ou historiques, c'est de la balle ! Désolée !
Striptease sur la 3 (quand ça existait encore), c'était encore plus mieux de la balle de concours...
Mais généralement, ce qui fait toute la différence, c'est COMMENT tu utilises ta TV.

Écrit par : Grabuge | 05/02/2007

d'accord avec Grabuge,
et la télé a une caractéristique, c'est qu'on peut toujours l'éteindre ou l'utiliser pour voir un DVD.
Sinon, avec la parabole on a accès au monde entier, un peu de curiosité et hop! des images de l'autre bout du monde...

ça n'existe plus Striptease?

Écrit par : céleste | 05/02/2007

@grabuge

à peu près d'accord, et mon écran je lui donne à bouffer ce que je veux (et il a bon appétit).

j'appelle "télé" ce qui est relié à une antenne, un cable, une parabole, ce truc qui, un beau jour, fait dire à l'un de tes copains au milieu d'une conversation un truc comme "oh-putain-faut-que-j'y-aille-ça-va-être-l'heure". Et qu'il s'agisse de Rome, de Twin Peaks (mes références datent un peu), de Qui veut gagner des millions, d'un soirée théma sur Nabokov ou de l'énième mascarade de Sarko 1er, ça change rien : ma soirée est niquée et j'ai bien l'impression de voir un ami s'éloigner.

c'est comme avoir son bébé dans les bras et prendre conscience qu'on va le poser JUSTE POUR POUVOIR ALLER FUMER DEHORS. Yeahhh! (enfin bon, pour moi ça s'est passé comme ça).

globalement, quelle que soit la drogue, le truc n'est pas de savoir comment tu l'utilises (ta TV, ton briquet). Le tout est de savoir si tu peux lui dire merde quand tu veux. Une fois que c'est intégré, tu peux rouler pour tout le monde, toute la soirée…

Écrit par : julius puech | 05/02/2007

A propos de désentubage, "Volem rien foutre al païs" sort bientôt, si je ne m'abuse.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 05/02/2007

"Volem rien foutre al païs"

le 7 mars 2007

sur tous les bons écrans qui auront eu la chance de pouvoir le dater
(seulement un vingtaine de copies, à ma connaissance)

Écrit par : julius puech | 05/02/2007

pour les dates du film de Carles, lien ci-dessous

http://www.rienfoutre.org/

Écrit par : GPMarcel | 05/02/2007

Ben c'est déjà plus que "The Corporation" qui n'a eu droit qu'à 3 salles lors de sa sortie... et vive le bourricot !

Écrit par : Grabuge | 05/02/2007

@Seb
Je te soutiesn Seb... dans ta désintoxication!
Très bien continue MEME SI ça te fais chier parce qu'ainsi tu feras moins chier les autres!
Car pour le marxisme (que nous aimons) l'intérêt général passe avant l'intérêt individuel!

@Fleuryval
"Et après trente trois tentatives d'arrêter, j'ai décidé définitivement d'arrêter d'arrêter."
Merci pour les autres qui pourront respirer (même s'ils ne le veulent pas) ta fumée!
Belle preuve d'égoïsme!

@Carole
"Et les 0,4 % qui restent ils sont quoi ?"
Très bonne question.

@céleste
"je fume peu, je fais toujours attention de ne pas importuner mon entourage, mais j'estime que le choix de fumer est du domaine de la liberté individuelle!"
Et la liberté d'être enfumé???
Est-ce à celui qui veut profiter d'un plaisir ne dérangeant personne (respirer un air non-vicié) de fuir le lieu ou une personne a décidé de fumer????

"et on voudrait, en plus, nous culpabiliser parce qu'on aime bien s'en griller une de temps en temps...!!!"
Pour toute la liste qui se trouve avant ce passage d'accord, mais là...
On ne doit pas culpabiliser parce qu'on veut s'en griller une de temps en temps ON DOIT CULPABILISER ceux qui veulent s'en griller une SANS respecter ceux qui ne veulent pas de leur fumée!

"Dans une société adulte, chacun est reponsable de soi-même, et est apte à décider de ce qui lui convient, ou non.
sous réserve, bien sûr de ne pas envahir l'espace des autres"
ET C'EST EXACTEMENT CE QUI EST DANS LA LOI! Tu peux fumer si tu le veux MAIS sans faire chier les non-fumeurs!!!!
Va fumer dehors où dans un lieu réservé!

@Bruno Lamothe
"Alors je vais me forcer a fumer bien plus, juste pour les embeter. Voila. Na !"
Beaucoup dégoïsme pour quelqu'un de la gauche du PS! Qu'est-ce que ce doit être à votre droite?!

@GPMarcel
"Tous les interdits me heurtent. Il n'y a rien de pédagogique dans l'interdit."
EXACT! L'interdi t est la conséquence de l'échec de la pédagogie!
Depuis combiien de temps vous dit-on que vous tuez vos voisins lorsque vous fumez?
Deuis combien de temps vous dit-on que vous tuez des gens quand vous roulez bourré ou allez trop vite sur les routes?
...
Il faut interdire quand les cons ne comprennent pas (rien de personnel)!


J'lis pas la suite j'aime pas me répéter et je l'ai déjà fait dans ce post alors...

Écrit par : Le Moralisateur Moustachu Masqué | 05/02/2007

'tain, au bout d'une heure d'hypnose, c'est une belle petite Algérienne qui contre – enfin – Sarkominator.

Écrit par : Pescade | 05/02/2007

Pescade aussi regarde Sarko.
Moi je suis en train de me bouquiner peinard le nouveau Fajardie: que du bonheur.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 05/02/2007

@Oh, le MMM, c'est ce que je fais, je fume dehors, je suis entièrement d'accord avec la loi!

mais seulement avec la loi, pas avec la leçon de morale sous-jacente, que je trouve parfaitement hypocrite et démagogique.

je n'impose jamais ma fumée à qui que ce soit, mais je n'aime pas que l'on me dicte mes actions.

Un jour, sur la terrasse fumeur de l'aéroport de Singapour, alors que je m'autorisais une petite cigarette (après 10 heures de vol), j'entendis deux charmants petits anglosaxons, s'exclamer "ah, la dame fume, il faut la dénoncer" (un truc du genre) et les parents horrifiés serrant contre eux leur progéniture.
J'étais comme je l'ai déjà dit, en plein air, dans un espace autorisé aux fumeurs et ce genre de réaction me fait froid dans le dos!

par contre, à l'aéroport de Djedda, où nous avons transité 12 Heures, tous les hommes (ou presque) fumaient , paisiblement installés sous les pancartes l'interdisant.

C'est rien, juste deux petites anecdotes

Écrit par : céleste | 05/02/2007

S. Fontenelle, agent sarkozyste pour l'hypnose des masses.

S. Fontenelle, superman qui arrête de fumer, qui lit un bouquin et qui répond sur son blog en même temps.


Pescade, couch potato par 39 de fièvre. Derrick c'était déjà fini, reste plus que Sarkosick.


Jeu médiatic : GB va relever Choc, Boggio va relever VSD, Joffrin se prend une motion de défiance.

Écrit par : Pescade | 05/02/2007

No comment :

NS : « Le travail c'est l'émancipation. Le chômage c'est l'aliénation »


J'espère que le Monolecte ne va pas rater ça.

Écrit par : Pescade | 05/02/2007

@céleste
Je ne doute pas de TON comprotement repsectueux mais c'est à cause de personnes ne respectant pas les autres que l'on en est arrivé à cela!
Les fummeurs doivent pouvoir fumer là où ils ne genent personne! C'est une évidence! Le morale (que tu semble dénigrer est qui est MA ligne de conduite) est une bonne chose lorsqu'elle est argumentée pas lorsqu'elle est érigée en dogme comme l'ont fait TOUTES les religions! C'est le travail de la philosophie! Mais quand certains fumeurs ne sont pas phulosophes ou n'ont qu'une école celle des libertaires alors il faut leur dire/faire savoir que tout n'est pas permis et que puisqu'ils pensent le contraire (au vu de certains posts) il faut leur ériger des LIMITES!

Écrit par : Le Moralisateur Moustachu Masqué | 05/02/2007

@Pescade
"S. Fontenelle, superman qui arrête de fumer, qui lit un bouquin et qui répond sur son blog en même temps."
Un Napoléon qui s'ignore?

Écrit par : Le Moralisateur Moustachu Masqué | 05/02/2007

http://www.pourceau.info/

Écrit par : Marie-France G-TOURRE | 05/02/2007

En même temps, on pourrait faire des milliers de lignes sur chacunes de ses interventions tellement il est démago, tellement il dit d'absurdités, de paradoxes, de mensonges...etc!

Mais rappellez vous que Bush a gagné comme çà et deux fois en plus, sommes comme les américains?

Écrit par : Chevillette | 05/02/2007

@Chevillette
On ne dit pas
"Sommes commes les américains"
Mais on dit plutôt
"Sont cons les américains"

Écrit par : Le Moralisateur Moustachu Masqué | 05/02/2007

Putain !
A chaque fois que j'entends une saloperie du genre "le travail c'est l'émancipation" ou "le travail c'est la liberté", je revois le panneau d'entrée d'Auschwitz... j'y peux rien... c'est de l'ordre du reflexe pavlovien... et l'envie de vomir qui va avec itou.

Pescade ! Arrête de nous gacher la soirée, par pitié !!! ;)

Écrit par : Grabuge | 05/02/2007

@ Ma Grabuge
Quand tu penses à Auschwitz, ne vomis pas.
Graisse le fusil.

Écrit par : Fleuryval | 05/02/2007

@ Zorro Bové ;-)

Nous sommes commes les américains?, ou cons comme les américains çà marche aussi....

Écrit par : Chevillette | 05/02/2007

Ouais, Grabuge, arbeit macht frei, mais bon, c'est abusé un peu.

Travail, du latin tripalium, un instrument de torture à trois pieux et un instrument de contention utilisé pour aider à la délivrance des animaux. Surtout utile au ferrage, au marquage au fer rouge, à des interventions vétérinaires douloureuses, ou pour " contenir " les esclaves que l’on fouettait ou punissait.

Écrit par : Pescade | 05/02/2007

La dernière du nabot:
"Je veux une campagne sur le vin"
Buvez moins, mais buvez du vin!
Schizophrénie patente
Au fait, y aura-t-il plus de contrôles d'alcoolémie????????

Écrit par : Le Moralisateur Moustachu Masqué | 05/02/2007

@Chevillette
exact
avais pas vu ;0)

Écrit par : Le Moralisateur Moustachu Masqué | 05/02/2007

Et moi, comme un connard, mais libre, je rallume ma gauloise…
:-)

Écrit par : filaplomb | 05/02/2007

Arbeit macht frei.
Le travail, c'est l'émancipation.

Bordel.
Je passe mon temps à faire chier ceux qui comparent ici les méthodes sarkozystes de chasse à l'enfant "clandestin" avec ce qui s'est passé il y a soixante ans, et voilà que tout seul, comme un grand, il continue tranquillement à se vautrer dans l'innommable.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 05/02/2007

Au fait, Sarko ne boit pas.....il a un illustre prédecesseur non?

Écrit par : Chevillette | 05/02/2007

A propos de bouquins, et de travail-qui-émancipe, je vous signale que les braves gens de CQFD ont récemment publié un "Manifeste Des Chômeurs Heureux" qui vaut d'être lu.
Fini (à l'instant) le Fajardie: c'est toujours aussi bien.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 05/02/2007

Sarko a juste un truc pour lui, mais d'importance: Marie-Ségolène Royal, qui s'emploie depuis six mois (non sans quelque succès d'ailleurs) à lui ouvrir un boulevard.
Intuile de vous dire qu'à chaque fois que je pense aux "socialistes", l'envie me prend de fumer une soixantaine de clopes.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 05/02/2007

@Chevillette
Désolé mais, prédécesseur qui est...???

Écrit par : Le Moralisateur Moustachu Masqué | 05/02/2007

@Seb
moi aussi
mais je n'ai plus ce genre d'envie ;0)

Écrit par : Le Moralisateur Moustachu Masqué | 05/02/2007

adolf ne buvait pas non?

Écrit par : Chevillette | 05/02/2007

Moi non plus! Et...???

Écrit par : Le Moralisateur Moustachu Masqué | 05/02/2007

La meilleure : « Je tiens quand même à vous faire remarquer… que les Américains… c'est le seul peuple avec lequel on n'a jamais été en guerre !!!! »

Écrit par : Pescade | 05/02/2007

@SF:

Nicolas Baverez: "L’antilibéralisme est un fléau qui se trouve au principe du déclin et de la régression de la France"

François Hollande: "Je suis moi aussi de gauche et antilibéral"

Écrit par : Chevillette | 05/02/2007

@ Grabuge

Rome c'est bien sympatoche. Bon c'est plein de crasse, plein d'esclavage & de brutalité (y a des viscères qui volent un peu partout), et c'est pas forcément 100% historiquement exact (par exemple ça m'étonnerait que les Romains parlaient Anglais, encore moins avec un accent écossais caché - cf. Lucius Veronus n'est autre que le Tommy de Trainspotting). Mais c'est bien joué et les décors sont somptueux.

Écrit par : glomp | 05/02/2007

On lui fait la liste?
Moi je ne m'en sens pas la force...

Écrit par : Le Moralisateur Moustachu Masqué | 05/02/2007

Le politique Bushiste de prise du pouvoir est-elle importable en France?

Écrit par : Chevillette | 05/02/2007

A y est, fini. Un sans faute pour sarko. Le seuls qui l'ont emmerdé sont une bougnoule (fourbe), un pédé (pédé) et un étudiant ségoliste (glandeur bobo). Il a même pu se permettre le coup du mouton qu'on égorge dans sa baignoire, applaudissements nourris du public.

Écrit par : Pescade | 05/02/2007

Les mecs jurent sur la tête de leurs mères que les questions n'étaient absolument pas préparées.
Moi je les crois.
Non?
:-(

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 05/02/2007

Ben oui, PPD a répété au moins une dizaine de fois ques les "100 Français" avaient bien "travaillé" les questions "ce matin".

Écrit par : Pescade | 05/02/2007

Ben tiens.
Comprends pas comment vous faites pour tenir sans péter vos télés.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 05/02/2007

Suis curieux de connaître l'Audimat demain. Parce que c'était quand même, très, très, très, très chiant.

Écrit par : Pescade | 05/02/2007

Faudrait en racheter une autre et c'est pas vraiment écolo..

Au fait y a t il eu UNE SEULE question d'environnement? (pour ceux qui se sont goinfré la totale)

Si non, le panel était représentatif! Quoi le GIEC? Oh ta gueule ou je file à Gstadt!

Écrit par : Le Moralisateur Moustachu Masqué | 05/02/2007

@ Pescade
Mais rassure-moi, quand il sort: "« Je tiens quand même à vous faire remarquer… que les Américains… c'est le seul peuple avec lequel on n'a jamais été en guerre !!!! », y a quand même quelqu'un(e) pour le prier d'aller séance tenante fourguer ailleurs ses conneires?

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 05/02/2007

Ses conneries, voulais-je dire.
Le manque me rend dyslexique.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 05/02/2007

De là à dire "On part en guerre avec eux" il n'y a qu'un pas....

Écrit par : Chevillette | 05/02/2007

Non, non Seb. Il n'y avait aucun débat possible, aucune répartie. Sur 2 heures d'émissions il a parlé 1h23 (d'après ce qu'a dit PPD à la fin). Le seuls qui ont tenté de lui répondre, c'est ceux que j'ai indiqué plus haut.

Et je t'assure que les applaudissements des "100 vrais gens" quand il s'est lancé sur l'égorgeage de moutons dans les baignoires et les polygames qui excisent les femmes à tour bras… ces clap-clap unanimes, c'était… glaçant.

Écrit par : Pescade | 05/02/2007

Ouaip.
"Glaçant" est le mot, en effet.

@ Chevillette
"De là à dire "On part en guerre avec eux" il n'y a qu'un pas...."
Que Charkeuziy a pour ainsi dire allègrement franchi déjà quand il est allé s'agenouiller à washington en demandant pardon pour le pacifisme néo-bolchevique du tandem Chirac-Villepin.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 05/02/2007

Prochain billet demain matin.
Bonne nuit, tou(te)s.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 05/02/2007

Pas de regrets pour les "coins fumeurs" qui existaient jusque-là. Avoir un coin fumeurs dans un restaurant ou un bistrot était à mon avis aussi incongru que d'avoir un coin pisseurs dans une piscine.

Veig

Écrit par : veig | 06/02/2007

Le peu que j'en ai vu /entendu, c'est quand il s'est lancé dans une défense émouvante des femmes au foyer, qui n'ont pas moins droit au respect que les (salopes irresponsables) femmes qui "préfèrent" aller bosser et même, éventuellement, ne pas pondre de chiards (greluches).

texto : "les femmes devraient avoir le droit de choisir de travailler ou d'élever leurs enfants".

Que les innombrables mères célibataires à temps partiel imposé se prennent ça dans les gencives.
Que les pères qui voudraient, eux aussi, "choisir", arrêtent de jouer les gonzesses, bordel !

J'ai trouvé un seul remède pour m'éviter la déprime instantanée ; me suis jetée sur mon chéri et on a fait des câlins. Ça allait mieux, beaucoup mieux après.

Écrit par : ko | 06/02/2007

Je comprends vite, mais il faut m'expliquer longtemps. Après avoir écouté un court extrait de la sarkauserie (écouté à la radio, chuis pas maso), j'ai enfin réalisé que, dans "Edgar J. Sarkozy", J. ça voulait dire Je. Y a -t-il sur VLF un mordu de la stat' qui pourrait nous dire si quelqu'un (Jean Daniel est hors concours) emploie autant "je", "me", "moi" que Sark-je-m'astique la pibale (ici, on dit "civelle) ?

pmbourdaud@wanadoo.fr

Écrit par : Le Mort Vivant | 06/02/2007

heu... peut-être Valery "Je-moi-même-personnellement" Giscard J. d'Estaing ??

comment ça, ça ne compte pas ?

comment ça Giscard est mort ? Giscard est Immortel, mécréants !!!

bon, alors Bernard-Henri "Je-sais-tout-sur-tout" Lévy, ou Philippe "Spino-et-moi" Val ?

Écrit par : baruch | 06/02/2007

'tain !

un nouveau Fajardie et on me dit rien ?!?

Écrit par : baruch | 06/02/2007

Nouveau billet.
Ctualisez.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 06/02/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu