Avertir le modérateur

06/02/2007

Ivan Rioufol, Qui Déplore Qu'On Ne Puisse Pas "Discuter De La Shoah", Pourrait-Il Eventuellement Préciser Un Peu Sa Pensée?

medium_1-1.jpg

Une fois par semaine, le vendredi, "Le Figaro", comme on sait, publie, sous la forme d'un "bloc-notes" halluciné, les invraisemblables éructations d'un certain Ivan Rioufol, auprès de qui feu Max Clos ferait presque figure de poète social-démocrate.

Semaine après semaine, il exhorte la France à recouvrer sa fierté, en boutant, notamment, le Sarrasin - au nom, il va de soi, de la Résistance à ce qu'il appelle, avec cette pudique retenue qui souvent le caractérise, "le bien-pensisme antiaméricain, antilibéral, antisioniste".

(On voit par là que ce briseur de tabous de compétition n'hésite jamais à donner de vigoureux coups de pompes dans des portes déjà ouvertes un bon millier de fois: c'est notamment à sa (courageuse) opiniâtreté, en même temps qu'à l'extrême finesse de sa philosophie, que se reconnaît le "nouveau" réactionnaire.)

Cette semaine, Ivan Rioufol, sobre et digne, comme d'hab, dit par exemple sa désolation de se heurter, au pays qui a pourtant vu naître et grandir des personnalités aussi diverses que Jeanne d'Arc, Louis Pauwels et Philippe Val, à une "interdiction de fumer dans les lieux publics et de mal penser sur l'homosexualité, de discuter de la Shoah et du génocide arménien, de critiquer Mahomet et de s'interroger sur la surnatalité en Afrique ou la composition ethnique de l'équipe de France de football".

Ivan Rioufol précise qu'il "en passe", et c'est heureux, car déjà il est impossible, à lire seulement ces quelques lignes, de ne pas être pris des nausées que provoque souvent son "bloc-notes" vendredique.

Ivan Rioufol affine cependant sa pensée - ou ce qui lui tient lieu de: "Ces jours-ci le député (UMP) Christian Vanneste et le président de Région (PS) Georges Frêche ont fait les frais de leurs écarts de langage".

Ecrit-il.

Cela du moins a le mérite d'une certaine franchise: Ivan Rioufol se désole, en réalité, qu'on ne puisse lancer librement un crachat homophobe ou raciste - ou, comme Pascal Sevran, proposer que soit réglée par la stérilisation massive de quelques millions d'érotomanes "la surnatalité en Afrique".

Ivan Rioufol, reconnaissons-le lui (quand bien même nous n'en aurions au fond, et c'est le cas, pas grand chose à foutre) est relativement cohérent, dans ses tristes manies.

Cependant arrêtons-nous, si vous le voulez bien, sur son regret qu'on ne puisse, comme il prétend, "discuter de la Shoah".

La désespérance de Rioufol fait ici écho à celle de l'académicienne Hélène Carrère d'Encausse, qui déjà déplorait à l'automne 2005, en des termes assez proches, qu'en France "les gens ne (puissent) pas exprimer leur opinion sur les groupes ethniques, sur la Seconde guerre mondiale et sur beaucoup d'autres choses".

Le juge Eric Halphen, rapportant ce curieux propos dans son livre "Le Bal Des Outrés", avait alors posé (ingénument) cette (bonne) question: "Qu'est-ce qu'on ne peut pas dire, sur la Seconde guerre mondiale?"

Oui, en effet: qu'est-ce?

J'ouvre mon dictionnaire, et je lis, à la page 762: "Discuter: 1. Examiner (qqch.) par un débat, en étudiant le pour et le contre. 2. Mettre en question, considérer comme peu certain, peu fondé. 3. Opposer des arguments à (une décision), refuser d'exécuter. 4. Parler avec d'autres en échangeant des idées, des arguments sur un même sujet. 5. Converser de choses et d'autres".

Et alors, que je vous dise: j'ai beau tourner ces diverses définitions dans tous les sens, les retourner même, je n'arrive pas à bien discerner en quoi on pourrait "discuter de la Shoah" - voyez?

Puis, d'autre part, je me demande: qu'est-ce, au juste, que cette "interdiction" dont il serait ici question?

Je trouve Rioufol un peu flou.

Je mesure bien, par exemple, ce que veut nous signifier Ahmadinejad, quand il organise à Téhéran une conférence dont "le but n'est" absolument "pas de nier ou de confirmer la réalité de l’Holocauste", voyons, quelle sotte idée, qu'allez-vous imaginer là, mais dont l'objectif, je cite un ministre iranien, "est de donner l’occasion de s’exprimer à des penseurs qui ne peuvent pas le faire librement en Europe" - où le bien-pensisme, comme on sait, fait des ravages.

Je comprends bien, également, ce que cherche à nous dire Gollnisch (condamné depuis (en première instance) pour "délit de contestation de l'existence de crimes contre l'humanité par paroles"), quand il affirme: "Je ne remets pas en cause les déportations ni les millions de morts des camps nazis (mais) quant à savoir la façon dont ces gens sont morts, ce débat doit avoir lieu".

Puis quand il précise: "Il faut laisser les historiens en DISCUTER*".

Là, oui, je devine assez de quoi ces gens souhaiteraient, donc, nous voir discuter.

Mais Rioufol?




* C'est moi qui souligne: je trouve intéressante cette proximité dans le choix des mots

Commentaires

Ce coup-ci, c'est pour moi :

PREUM'S !!!

Écrit par : IznoPreum's | 06/02/2007

Ben c'est vraiment pour moi en plus.
...
'tain, j'en reviens pas.

Écrit par : IznoPreum's | 06/02/2007

Tiens, le Diplo balance un papier tout spécialement pour Pescade:
www.monde-diplomatique.fr/2006/11/DURAND/14115

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 06/02/2007

mais roufiol

Écrit par : martingrall | 06/02/2007

Les commentaires de martingrall sont de + en + cryptiques!

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 06/02/2007

Pour se détendre un peu avec Alain Minc: http://www.acrimed.org/article2551.html

Écrit par : Henri | 06/02/2007

D'abord :
La meilleure : « Je tiens quand même à vous faire remarquer… que les Américains… c'est le seul peuple avec lequel on n'a jamais été en guerre !!!! »

Ecrit par : Pescade | 05.02.2007

Ensuite :
@ Pescade
Mais rassure-moi, quand il sort: "« Je tiens quand même à vous faire remarquer… que les Américains… c'est le seul peuple avec lequel on n'a jamais été en guerre !!!! », y a quand même quelqu'un(e) pour le prier d'aller séance tenante fourguer ailleurs ses conneires?

Ecrit par : Sébastien Fontenelle | 05.02.2007


Bon : est-ce que les Américains ont déjà été en guerre contre les Français -
oui
ou
non ?

Je vous remercie
mes petitsamis
de m'éclairer là-dessus.

Écrit par : Titi | 06/02/2007

@ IznoPreum's


Je t'avais taquiner un peu, il y a peu.
Bravo, retrouvant mon couteau, je le remets dans cette plaie de béatitude et te redis: Bravo. (Piaf.)

@ Seb

Ma longue langueur ne me permet pas, céans, une réactivité de bon aloi et vais de ce pas m'allonger dans toute la largeur de mon lit.

Donc, je vais siester et vous retrouver plus tard.

Mais que j'aime cette jeunesse, nom de d'la !

Écrit par : GPMarcel | 06/02/2007

J'ai toujours été bluffé par la capacité victimaire des gens de Droite (les citoyens lambdas comme les responsables politiques). Alors qu'ils tiennent tous les pouvoirs depuis des lustres, ils arrivent quand même à croire qu'il y a un "complot" crypto-gauchiste contre leur pensée si modérée....

Cette modération ne serait-elle qu'une modulation de ce que susurre leur surmoi, au delà du MEDEF, de Sarko: "Un bon vieux retour de la schlag contre les Autres de tous bords (Pauvres, Homosexuels..etc)"!

Écrit par : Chevillette | 06/02/2007

Brisons un tabou en livrant ce secret médical à la connaissance du public.
Ivan Rioufol est de longue date atteint d'une grave maladie diagnostiquée il ya 21 ans maintenant, par un médecin des esprits dont il se rêverait parfois en disciple, comme Roger Hanin parfois peut-être se rêve en Michel Simon.
Ivan Rioufol pour y avoir beaucoup cru, souffre du sida mental.
Rassurons ici ceux qu'inquièteraient la nouvelle: la maladie n'est contagieuse que si l'on y consent.

Écrit par : Actu 75 | 06/02/2007

A +.
Je vous rappelle que les commentaires sont modérés: inutile, donc, de les envoyer trois fois de suite en gueulant ah-mais-putain-de-putain-de-putain-que-se-passe-t-il-avec-ces-comms-ils-déconnent-chez-20-minutes, je les mettrai en ligne à mon retour.
Stay cool, stay rude.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 06/02/2007

Dans la série "critique radicale des médias",j'ai comme vague préssentiment que ton poto guy choisisse un de ces jours de retirer quelques liens de son blog tant son arrivée a "choc" a fini de le ranger du coté de qui tu sais selon qui tu sais.
matthieu.
ps:au fait la clope tu tiens;putain moi j'y arrive jamais...

Écrit par : matthieu | 06/02/2007

baillonner est plus dangereux que de laisser s'exprimer
on peut alors contrer
c'est dans le silence , les non dits, les empechements de dire que se fomente le pire
enfin ce que j'en dis, n'engage que moi of course
je préfère entendre des horreurs des propos infâmes plutot que de pas savoir qu'ils habitent une pensée, que peut etre je cotoie sans le savoir

discuter de quelque chose qui est indiscutable me direz vous da ns le sens où on ne peut mettre en doute une vérité, des faits prouvés ?
il n'est pa s intinteressant de savoir ce qu'ils peuvent remettre en cause et de quelles manières, ne serait-ce que pour démonter leurs crades théories

Écrit par : lesyeux | 06/02/2007

@Titi
Je ne suis ni petit ni de vos amis. Mais je dirais non.
Non, je ne sache pas que les Etats-Unis d'Amérique et le Royaume puis les Républiques de France aient été en guerre.
A l'exception peut-être de la guerre froide entre la France de Napoléon le petit et les Etats-Unis de Johnson autour de l'expédition mexicaine du premier.
Mais je veux bien que sur le sujet mon instruction soit complétée.
D'accord sur Lenny Bruce et pas mal d'autres.

Écrit par : Actu 75 | 06/02/2007

@ Titi
Dans mon livre d'Histoire des Etats-Unis, que j'ai bachoté lors d'une année dans un lycée américain, je me souviens bien d'un chapitre intitulé : "French et Indian Wars", qui racontait les guerres qui ont opposé le peuple américain naissant aux Indiens puis aux français. Est-ce que les Etats-Unis étaient déjà constitués entant que tels ? je n'ai pas retenu ce genre de détail, pardon.

@ Tous
Sur Y.R. je ne pensais pas qu'il pouvait faire pire que son jet islamophobe-xénophobe contre les extra-communautaires de la semaine précédente.
Seb tu as vu tous ces briseurs de tabous qui vont enfin sauver la France. Je suis en pleine lecture de ton dernier opus, il faudra hélas que tu fasses une suite...

Écrit par : carole | 06/02/2007

Je ne connais pas Ivan Rioufol et lui n'est pas le problème, quelles que soit les idées qu'il défend et qu'il sous-entend.

Il se trouve qu'il existe des gens dans ce monde, croient encore aux belles lettres de nos constitutions qui parlaient de la liberté d'expression.

J'en fais partie. C'est vrai que la liberté d'expression a une limite : la diffamation. Cette limite s'étire et se contracte de par le temps (puritanisme, langue de bois, novlang, diffamation aux individus, aux faits, à l'histoire ou aux communautés...).

Etablir les positions dans cette limite est une chose difficile, c'est d'ailleurs pourquoi elle bouge tout le temps. D'autre part, de chaque côté de cette limite, nous avons besoin de transgresseurs pour la réajuster. Ainsi, de la même façon que certains croient en la Vérité absolue et révelée, peut-on croire dans l'Histoire absolue et inamovible ? De certains disent que c'est les vainqueurs qui écrivent l'histoire. Dernier point : Ne remarquez-vous pas la prolifération qu'il y a entres dogmes qui se renforcent ? Lorsque l'histoire officielle devient un dogme, la vérité officielle le devient aussi. On peut citer le cas d'école des "preuves" d'ADM en Irak, pour ne pas choquer ceux qui n'ont pas compris que beaucoup d'autres dogmes sont basés sur des mensonges.

Je n'ai pas la solution, mais au moins je pose le problème sans fausse naïveté.

Écrit par : skyrl | 06/02/2007

@ matthieu
L'ami Djibi fait un peu ce qu'il veut, pas vrai?
Il sait ce que je pense, je sais ce qu'il pense.
C'est justement le propre de l'amitié: elle n'induit pas qu'on doive toujours adopter les mêmes points de vue.
Sans quoi, je le redoute: on se ferait quelque peu chier à fumer toujours le même calumet de la paix.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 06/02/2007

Merci pour vos réponses Carole et Actu 75
("petitsamis" c'est une expression monsieurActu75 comme "grandfou" par exemple).

Cela semble confirmer - pour l'heure - ce que je pensais
et je peux presque avancer un pas timide et dire
(pour la première fois)
que Pescade se fiche le doigt dans l'oeil
mais le petit bourbier n'a pas dit une connerie pour le coup :

Les EtatsUnis et la France n'ont jamais été en guerre.

Voilà
c'est tout.

(Et puis tiens, Actu75 pendant que je vous tiens,
vous êtes bel et bien mon petitami à moi).

Titi

Écrit par : Titi | 06/02/2007

ah-mais-putain-de-putain-de-putain-que-se-passe-t-il-avec-ces-comms-ils-déconnent-chez-20-minutes
alors !!!!

Écrit par : Titi | 06/02/2007

Tous les autres pays ont bien été en guerre contre la France à un moment ou un autre.

Voilà.

J'attends les mea culpa.

Écrit par : Titi | 06/02/2007

Carole : Non, les guerres française et indienne ont eu lieu avant la guerre d'indépendance (Mais des gars comme washington on combattu du coté des anglais).

Titi :
dans "les Américains… c'est le seul peuple avec lequel on n'a jamais été en guerre", il y a la notion que la france a été en guerre avec tout les autres peuples. At elle été en guerre avec l'équateur ou l'afrique du sud ?

Écrit par : Gyhelle | 06/02/2007

Il y a bien eu un conflit armée entre les USA et la France. Conflit qui a eu pour suite la vente de la Louisiane aux USA


"Le 19 novembre 1794, le traité de Londres permettant aux Anglais de confisquer les marchandises françaises découvertes dans les navires américains est en effet vécu par les Français comme une « trahison et violation » des traités bilatéraux de 1778.

Le gouvernement de la Convention nationale réplique alors en immobilisant des navires américains au mouillage dans les ports français et en autorisant des corsaires à arraisonner ceux qui sont en mer.Les déprédations commises peu de temps après par ces derniers réunissant des Guadeloupéens, blancs ou noirs nouvellement libres et quelques capitaines marchands français, orchestrés par Victor Hugues, commissaire de la république en Guadeloupe, forcent la toute nouvelle US Navy à protéger les expéditions marchandes des États-Unis alors en plein développement. Ce conflit nommé la « Quasi-guerre » est l'unique conflit armé qui ait opposé la France, et surtout la Guadeloupe, aux Etats-Unis d'Amérique. La France mettra beaucoup de temps à faire rentrer dans le rang les corsaires de la Guadeloupe, devenus depuis de vraies légendes. En octobre 1800, un accord de paix est signé à Mortefontaine."

Écrit par : Jack burton | 06/02/2007


C'est typique, ces mecs là sont des cumulards de la xénophobie.

Pour ce qui est de pouvoir discuter ou non de quelque chose, je vois trés bien ce que tu as voulu dire à propos de Rioufol, et en l'occurence c'est justifié (i.e: les faits qui sont indiscutables à propos de la Shoah, et qui ne sont pas matières à débat puisqu'on a des preuves: les morts, les chambres à gaz, les estimations etc..).

Ceci dit, il faut faire gaffe aux dérives possibles avec ce genre de raisonnement. Il faut être ouvert à la remise en question, parfois (suite à des découvertes historiques tangibles, pas à des élucubrations bien sur) de ses certitudes, et de ce qu'on pense être l'histoire. Je parle pas de croire à des théories fumeuses genre théories du complot hein^^.

ATTENTION: je ne parle pas de la Shoah ici bien sur..Ni de tout un tas d'autres évènements, qui ne sont pas matières à débat (en tout cas pas au sujet de leur existence historique!), parce que tout simplement, on a les preuves que ca c'est passé.

Je parle de façon plus générale: savoir remettre en cause ses certitudes, c'est le départ même de la science.

Exemple: on a longtemps pensé que le génocide des amérindiens avait concerné quoi, 1 million de personne. Puis on s'est aperçu qu'on s'était planté, et on a maintenant tout un faisceau d'arguments montrant que c'est plutot dans les 7-8 millions de gens qui peuplaient l'amérique du nord lors de l'arrivée des européens.


Bref, tout ca pour dire qu'il faut etre intraitable sur la rigueur intellectuelle, tout en laissant les (vrais) chercheurs, historiens, anthropologues etc..faire leur travail, tant qu'ils le font dans le respect des protocoles scientifiques (preuves, contre-vérifications, soumission à la critique d'autrui, etc..). Je ne parle pas des abrutis de révisionnistes ici, qui ne sont pas des scientifiques, mais des charlatans.


Autre précision: je trouve que c'est sain de parler DE la Shoah (et non pas de "discuter la Shoah" nuance): c'est à dire de la façon dont ca c'est passé, de comment des hommes ont pu en venir à exterminer des millions de leur semblables, pourquoi, comment, dans quelles conditions, quelles questions ca pose à l'humanité, à nous-même etc etc..

Il ne faudrait pas qu'on n'ose plus discuter de cet évènement terrifiant, et des autres (car il y a bien sur eu d'autres génocides après) car nos enfants et les générations suivantes, finiraient par ne même plus savoir ce que c'est, et comment ca a pu se produire.

Je trouve d'ailleurs qu'on se contente souvent de dénoncer (ce qui est absolument indispensable, évidemment), sans rentrer dans le détail, dans l'analyse, c'est dmmage. Ca permettrait de faire gaffe à ce qui peut tomber sur la gueule d'une société quand on se livre à la haine de l'autre, que l'étranger est présenté comme une menace etc..bref, de faire en sorte que ca ne se reproduise pas, en sachant comment c'est arrivé.

Le jour ou on ne discutera plus de la Shoah, de la deuxième guerre mondiale etc..,je pense qu'on sera dans une belle merde :/.

Écrit par : Incanus | 06/02/2007

Ivan Rioufol, né à Berlin le 31 juillet 1931 , sous le nom de Hans-Rolf Rippert (sur un quai de gare, prématuré de deux mois ), est un célèbre chanteur allemand d'origine russe.
Minde, j'ai confondu avec Yvan Rebroff qui au moins nous a fait rire.

Écrit par : J3M | 06/02/2007

Martingrall ;-), saint patron des cryptiques et pourfendeur de l'orthographe, en disant "mais roufiol", n'aurait-il pas voulu marquer son mépris d'Ivan le Pénible en disant en fait "mes roubignolles" ?
Aurais-je enfin compris le martingrall dans le texte ?

Écrit par : PMB, mort-vivant | 06/02/2007

@Jack Burton
Il fallait allait la chercher cette "Quasi-Guerre".
Je dis chapeau bas. Même s'il s'agit d'une "Quasi-Guerre".
Râââ, j'aime bien ici, on apprend des trucs
et ça c'est classe.

@Gyhelle
Il faudrait juste retrouver comment et à quelle époque, par le jeu des alliances, la France a été en guerre contre tous les autres pays (sauf les USA et la Pologne selon Sarkozy) - en guerre donc, aussi, contre l'Afrique du Sud et l'Equateur.

Cela dit,
l'idée est de tirer au clair cette opinion selon laquelle la France est le Grand Amour des EtatsUnis (et vice versa) puisque ces deux pays n'ont jamais été en guerre (alors qu'ils l'ont été contre tous les autres...)
Opinion très répandue et qui doit bien se fonder sur quelque chose.

Écrit par : Titi | 06/02/2007

ah-mais-putain-de-putain-de-putain-que-se-passe-t-il-avec-ces-comms-ils-déconnent-chez-20-minutes
oh hé !!!!!!

Écrit par : Titi | 06/02/2007

@ Incanus
Agade, j'ai mis des petits ciseaux, gare à la diff.
Je pense que ton commentaire (fort bienvenu) reste, pour autant, aisément compréhensible.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 06/02/2007

"Il fallait allait"
j'ai un peu honte pour le coup
(surtout devant quelqu'un d'aussi cultivé de M'sieurBurton)
alors je corrige :
"Il fallait aller"

Écrit par : Titi | 06/02/2007

ah-mais-putain-de-putain-de-putain-que-se-passe-t-il-avec-ces-comms-ils-déconnent-chez-20-minutes
bondiou !

Écrit par : Titi | 06/02/2007

@Sébastien
Ah oui je vois. Problème de "diffamation" possible dans ma première phrase c'est ça? Sorry, j'avais pas pensé que :/. Pas de souci, tant que j'ai une explication logique, je ne hurle pas à la censure :D.

Écrit par : Incanus | 06/02/2007

Titi, il faudra aussi trouver la fois ou on a combattu contre le tibet, le népal et le bhoutan. Y a t il eu guerre contre le portugal ? et contre l'angola ? et le sri lanka ?


En tout cas je te souhaite bonne chance.

Écrit par : Gyhelle | 06/02/2007

"je n'arrive pas à bien discerner en quoi on pourrait "discuter de la Shoah""

Mais on pourrait par exemple, seb, en dire des conneries! Voire des saloperies!

Et on a le droit de considerer, sans avoir soi-meme aucune saloperie a dire, que c'est dommage de museler les cons, et de faire passer les salauds pour des martyres.

On a aussi le droit de s'interroger sur la judiciarisation des debats, et sur l'espece d'intimidation qui consiste a considerer comme negationiste toute personne qui emet des doutes sur la pertinence de la loi gayssot.

Maintenant, ca n'interdit pas de penser que rioufol est un *** (✂!), et il y a suffisamment de bonnes raisons de le faire pour ne pas en inventer de mauvaises!

Écrit par : David T | 06/02/2007

Il me semble que d'aucun(e)s, ici, oublient un peu vite la Grande Guerre Franco-Népalaise (GGFN) de 1974.
Voir le (célèbre) film à caractère documentaire: "Le Génie Saute Sur Kathmandou".

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 06/02/2007

Seb,

Je veux bien que tu exerces la censure. Rioufol apres tout est ton con-frere. Mais con-cretement, nul besoin toutefois d'un con-ciliabule pour que chacun imagine ce que j'en disais. Je trouve tes coups de ciseaux con-sternants.

Écrit par : David T | 06/02/2007

Le Figaro : "Nicolas Sarkozy "n’a pas eu connaissance des questions"

mais qui a dit le contraire ?

Écrit par : Ajamais | 06/02/2007

@ David T
J'en con-viens.

@ Ajamais
Oui, qui?
Quel odieux malotru?

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 06/02/2007

Tant qu'à parler d'odieux personnages :

"Si karl Marx était vivant, il appellerait à voter Jean Marie le Pen"

signé Alain Soral aujourd'hui


MWWWWAAAAAAAAARRRRRRFFFFFFFF!!!!!

Zgur

Écrit par : Zgur | 06/02/2007

@ Titi,

Not'e président,

La seule et véritable guerre qui opposa "nos amis" les Américains et nous fut la guerre du camembert.

Je ne lait cru qu'en relisant mes fiches Camembert AF001 à Camembert AF085 dans laquelle le Sieur D'Isigny comte de Lanquetot combattit avec un Coeur de Lion les Pasteurs Isés de l'Eglise Evangélique.

Beaucoup de morts parmi les producteurs de camembert.
Il fut mis à la mode pour eux des linceuls faits d'un joli tissu à carreaux rouges et blancs ou bleus et blancs en fonction du % de matières grasses du dit producteur.

Quelques batailles sporadiques autour des truffes, du roquefort, des cèpes sont venues émailler la fin du siècle dernier.
Talonnettes Ier Achille de son prénom doit continuer, enfin l'affirme t-il, à défendre ces fromages au lait cru. Sinon les Carottes sont cuites, dixit le Président.

Écrit par : GPMarcel | 06/02/2007

> "Si karl Marx était vivant, il appellerait à voter Jean Marie le Pen"

ou comment avoir la dictature sans le prolétariat :-)

Écrit par : veig | 06/02/2007

GP-SiouperPapi,

Merci pour le rappel du couteau, mais j'm'en fous.
Suis zen.
T'as bien raison : j'suis passé de la plaie béante à la plaie de béatitude.
Aujourd'hui je plane, et hop. ;-)

Écrit par : IznoPreum's | 06/02/2007

ah-mais-putain-de-putain-de-putain-que-se-passe-t-il-avec-ces-comms-ils-déconnent-chez-20-minutes

Quand enfin un candidat osera se lever contre cette situation inacceptable et ralier à ses plumes lissées le juste, et immodéré, courroux du peuple ?
Hein ?
Quand ?
Pask'il faudrait quand même penser à guider le peuple hors de l'étau de la modération avant qu'on ne soit tous cuits. Cuits, cuits, cuits.

(Ceci est un message subliminal à destination des cerveaux disponibles).

Écrit par : IznoPreum's | 06/02/2007

@ Seb, voui, voui, ce papier du Diplo résume très bien les grandes lignes auxquelles je pensais, et j'y ajouterai – toujours – ce besoin de clarifier la sémantique car de nombreuses formations dites islamistes sont en réalité plus proches des courants type démocratie-chrétienne post-1945 que d'un radicalisme quelconque.


@ Titi. Evidemment qu'il n'y a jamais eu de guerre entre les "Américains" et les Français. Enfin, plus exactement entre les descendants d'émigrés européens (immigration ô combien subie par les natives) et les descendants de gaulois.
On pourrait toutefois chipoter, parce que outre les natives, du côté du pays cajun, de la Louisiane, de la Floride ou du Québec, je ne suis pas certain que tout n'est été qu'amour, gloire et beauté entre "Américains" et Français.
Mais on sait bien que l'histoire des Américains commence en 1776. Rien d'intéressant auparavant.

En fait, là où je trouve Sarkozy doué de tous les culots, c'est qu'il nous sort cet argument "massue" à propos d'une question qui lui a été posée sur les raisons de son atlantisme on ne peut plus ostentatoire (pour rester poli). Les Américains se préparent à attaquer l'Iran, si vous êtes élu président que ferez-vous ? D'autant que l'on sait qu'il n'a pas eu de mots assez durs, à l'époque, contre la position française à l'ONU en 2003. Et là, première chose qu'il nous sort – Pourquoi?-Je-Vais-Vous-Le-Dire - "On n'a jamais été en guerre avec les Américains". Outre l'enfonçage de portes ouvertes, on peut aussi dire que nous n'avons jamais été en guerre avec les Eskimos, les Ossètes, les Lapons, les Chinois, les Mélanésiens… bref… je pense qu, comme d'hab, Sarko nous prend pour des cons, et ça marche bien sûr.

Écrit par : Pescade | 06/02/2007

@ IznoPreum's

On attend le discours de Titi sur le sujet à propos duquel tu te mets en pétard, mais Monsieur Not'e Président doit être ailleurs, à se balader, à trouver des motifs de guerre avec les Ricains, à enterrer des ADM à arbres à came en tête avec disque sur la roue de secours, à ne pas lire mes fiches sur la guerre du camembert 001 à 085, à poser des questions aussi sottes que grenues...

Il brantole Monsieur Izno, il brantole!!

Je ne sais pas comment le remettre dans les clous.
Il y a bien la croix...mais ce fut déjà utilisé.

Je cherche. On verra

Écrit par : GPMarcel | 06/02/2007

@ IznoPreum's

A propos du message subliminal: ce n'est pas le penne de crier si fort avec un oeil Il suffit de lui voler dans les plumes.

Écrit par : GPMarcel | 06/02/2007

Voila, j'arrive en retard d'une journée horrible, et je tombe sur ce billet. Grosse envie de faire demi-tour, d'autant que tout a déja été dit, sauf que j'ai entendu samedi matin sur une chaine qui pourrait bien etre I-Télé, Monsieur Zémour avec monsieur Domenach (sensé représenter la gauche...) dire exactement la meme chose : "il y en a marre d'envoyer les gens au tribunal pour des propos comme ceux de Vanneste ou Freche. Et puis il y a toutes ces lois mémorielles qui nous disent quoi penser, j'en ai marre du politiquement correct. Il faut défendre la liberté d'expression !"

Ce a quoi le présentateur répondit fort justement que c'est quand meme bizarre, mais chaque fois qu'on en appelle a la liberté d'expression, c'est quand ces penseurs de la nouvelle-droite ont encore dit une "bétise", voire une *******

Écrit par : Bruno Lamothe | 06/02/2007

Dans la série "critique radicale des médias",j'ai comme vague préssentiment que ton poto guy choisisse un de ces jours de retirer quelques liens de son blog tant son arrivée a "choc" a fini de le ranger du coté de qui tu sais selon qui tu sais.
matthieu.
ps:au fait la clope tu tiens;putain moi j'y arrive jamais...

Ecrit par : matthieu | 06.02.2007

Eh bah mon petit matthieu on va voir si je retire des liens hein... Comment ça s'appelle déjà ça un procès de Moscou ? Ou un procès d'intention ? Ou les deux ?

1) Je fais ce qui me plaît.
2) Prenez moi en défaut dans mon boulot pas a priori.
3) Les paradoxes d'un homme font tout son intérêt.
4) J'en ai marre des catégories et des classements. Je ne suis donc jamais où on m'attend
5) On en parle quand vous voulez en vrai.

Désolé Seb de ce passage gougnafier mais les leçons à la fin ça use...

Écrit par : g.b. | 06/02/2007

NRV!

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 06/02/2007

Noveau billet.
Zou.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 06/02/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu