Avertir le modérateur

16/02/2007

Cessez, Bouffons!

medium_199576.jpg

Cet homme, sur la photo, s'appelle: Alain Duhamel.

Cet homme serait, de l'avis général, "journaliste".

Et même, "journaliste politique".

Cet homme a ceci de particuller, que tout le monde, en France, je dis bien tout le monde, a lu, lit ou lira (au moins) une fois dans sa vie, l'une (au moins) de ses chroniques (pontifiantes).

Car cet homme, non content d'occuper radios et télévisions, écrit (et pontifie) partout.

Absolument partout.

Pas une publication n'échappe, sur le territoire français, à l'effroyable graphomanie d'Alain Duhamel.

Si j'ouvre n'importe quelle feuille paroissiale du moindre putain de hameau oublié du trou du cul rural de la Beauce, j'y trouverai forcément un article (pontifiant) d'Alain Duhamel.

Et je rirai, car les doucereuses dissertations d'Alain Duhamel sont risibles, exactement comme le ciel est bleu, et la neige, froide.

Autant l'admettre: Alain Duhamel incarne, presque autant que Jean-Pierre Elkabbach, à peu près tout ce que j'exècre, dans les médias (qui mentent).

MAIS.

Il y a une chose, tout de même, dont je suis absolument certain.

C'est qu'Alain Duhamel a parfaitement le droit, si tout soudain il en éprouve le besoin irrépressible, de révéler au monde, qui s'en tamponne d'ailleurs avec une rare vigueur, qu'il aime bien François Bayrou, et qu'il va, même, voter pour lui.

D'abord, parce que tout le monde le savait: celles et ceux qui jouent la surprise le jour où ils apprennent qu'Alain Duhamel en tient pour la droite momolle sont dans le meilleur des cas des faux-derches fieffé(e)s.

Ensuite, parce que dans un pays - le nôtre - où les journaleux passent quand même beaucoup, beaucoup, beaucoup de leur temps à passer des langues chargées d'ignominieuse flagornerie sur le bas postérieur de Nicolas Sarkozy, le tranquille (et pontifiant) énoncé, par Alain Duhamel, d'une intention électorale aussi furieusement subversive est d'une revigorante fraîcheur.

Ou presque.

(Disons presque.)

Or Duhamel, vous le savez, a été "suspendu" hier par France Télévisions (FT), pour avoir lâché en novembre dernier, devant un maigre parterre de futurs Alains Duhamel, qu'il aimait bien François Bayrou, et qu'il voterait pour lui à la présidentielle.

Et là, il faut l'énoncer très distinctement: les bosses de FT sont de très sinistres faiseurs, qui par surcroît nous prennent (classiquement) pour des cons de compétition, lorsque, "apprenant" (on pense rêver) sa bayrouphilie, tout d'un coup ils virent Duhamel, au nom de leurs, je cite (en essayant de ne pas m'étouffer de rire), "principes d'indépendance et de neutralité".

Indépendance?

Neutralité?

Mais attendez.

France 2, où Duhamel pontifiait?

N'est-ce pas la chaîne sur laquelle Fabius (pour ne citer que lui), quand il faisait campagne pour le "non" au TCE, se faisait braquer à 20 heures, comme au coin d'un terrain vague, par madame Borloo, de la maison "oui", dont je n'ai pas le souvenir que sa direction ait le moins du monde sanctionné ce très lourd manquement aux règles de respect les plus élémentaires?

France 2?

Mais n'est-ce pas là qu'un PDCDP (possesseur de carte de presse) "de gauche" a récemment prodigué, devant des millions de téléspectateurs, des caresses d'une insoutenable obscénité à Nicolas Sarkozy, sous les yeux gourmands d'Arlette Chabot, qui de son côté venait de suggérer au patron de l'UMP qu'elle pouvait aussi passer la nuit avec lui?

Aaaaaaattendez, ça me revient!

Est-ce que le suprême big boss de France Télévisions n'est pas le gars qui a, pour mieux délimiter sans doute son indépendance (et bien sûr sa neutralité), publié naguère un recueil d'entretiens, hallucinants de mièvre complicité, avec Bernadette Chirac?

Et ces gens désormais lourdent un mec au motif qu'il aurait des sympathies politiques?

Mais nom de dieu, la clownerie de ces drôles est donc sans fin?

Cessez donc, sinistres bouffons!

Commentaires

Bon, je suppose que c'est le jeu local, mais on dirait bien que ce coup-ci :
Preum's.
Donc.
(supériorité incontestable de l'insomniaque sur les gens du commun...)
Et sinon, m'sieur SF, ben oui, que c'est une bouffonerie sans nom que de lourder Purée froide au nom de ses "convictions" à l'audace décoiffante. Bayrou...faut-il être égaré, perdu, en manque, loser et abandonné de Dieu pour penser voter pour ce lègume (de droite, donc pas bon, le légume). Et encore, je n'en dis pas trop de mal pour ne pas chagriner Quitterie Delmas, qui est désormais l'égérie de mon site délicieux.
Sinon, j'aime beaucoup ce que vous faites. Vraiment. Même si vous n'aimez pas Chavez. C'est dire à quel point je vous apprécie.
Bonne nuit.

Écrit par : comite-de-salut-public | 16/02/2007

Et bien au moins cette pathetique pantalonade mediatico-politique aura eu le merite de me faire decouvrir votre blog et ce texte (qui m'a bien fait rire) tant il est juste et pour le moins lucide, hop dans les favoris!

Écrit par : Jean | 16/02/2007

En meme temps c'est plus facile de virer les bayrouphiles que les sarkophiles.

Imaginez un peu qu'on commence à suspendre tout ceux qui roulent pour sarko. y'aurai plus beaucoup de pages dans les journeaux ou autres magazines y'aurai plus grand monde pour animer les journeaux télévisés, les débats ou emissions politiques. Sans parler de la radio, il faudrait carrément interdire les emissions politiques sur Europe1.

D'ailleurs ca va etre rigoloq quand sera élu et qu'il n'aura plus besoin d'etre sympa avec les journalistes certains risquant de s'en mordre les doigts

Écrit par : thc2 | 16/02/2007

Duhamel Debbouze, duhameleaucoin, duhamelanine (il est 5h15)

Écrit par : glomp | 16/02/2007

"Alain Duhamel incarne, presque autant que Jean-Pierre Elkabbach, à peu près tout ce que j'exècre, dans les médias "

Alors voyons...

Le fait de donner son avis sur n'importe quel sujet, en etant toujours tres sur de soi et de son bon droit, quitte a dire une chose et son contraire d'un jour a l'autre?
Non, soyons serieux, ca ne peut pas etre ca. En tous cas pas de la part de SF

Il doit donc y avoir autre choe...

Damn!

Mais qu'est-ce que ca peut bien etre?

;)

Écrit par : David T | 16/02/2007

Heu, sébastien,

C'est facile de de moquer Spinoval pour le recyclage de ses éditos de Charlie à France inter quend on recycle un commentaire sur le DEL la veille à 20h47 en billet VLF le lendemain.

Enfin, je dis ça, je dis rien.

A part ça, Bayrou ayant pris, je crois, position contre le cumul des mandats éléctifs, il me semble pas totalement incongru que Duhamel cède aussi un peu de ses temps de paroles à d'autres.

Sauf qu'il y a peu de chance que cela échoisse (sic) à un sarkotique quelconque ou particulier.

Plutôt à un perroquet sarkosiste de base qui se focalisera sur les fausses et mauvaises questions, comme le montre Mélenchon dans son blog :
"Tous ceux qui ont méprisé le rôle des idées et de la construction des champs idéologiques peuvent se mordre les doigts quand ils voient la place qu’occupe dans le débat la question si spécieuse du « chiffrage » de ce que la meute médiatique nomme les « promesses ». La question elle-même est la réponse. Réfléchissez y. La question est la réponse. Elle suppose que le coût est net, sans contrepartie de rentrées qui y soit liées de quelques façons que ce soit. Par exemple j’ai déjà entendu un perroquet médiatique couiner que « la mesure de gratuité des soins des jeunes de moins de 16 ans devait être rapidement chiffrée ». Ce serait un gouffre. Le même perroquet ne se demande pas ce qu’il en coûte qu’un jeune ne soit pas soigné. Normal Ce n’est pas son gosse. Le même perroquet ne se demande pas quelles sommes seront épargnées du fait que la prévention rapporte gros. Très gros comme le montre l’allongement actuel de la durée de vie (un bienfait ou un coût ?) et l’éradication de certaines maladie (un bienfait ou un manque à gagner ?) ."
source : http://www.jean-luc-melenchon.fr/article/blogview/187/1/1/

Zgur

Écrit par : Zgur | 16/02/2007

Totalement d'accord avec cet article, mais comment faire pour que l'électeur moyen entrouvre les yeux?
Les puissants de l'économie qui ont investi dans les médias et controlent ceux qu'ils n'ont pas acheté par un chantage à la pub sont très amis avec notre grandiose talonnette man.
Voter pour lui, c'est voter pour eux.
Considérer l'electeur comme responsable de son vote, dans de telle condition, c'est un déni de démocratie.
Et Duhamel a toujours considéré l'électeur comme responsable. Sauf quand l'électeur ne dit pas oui-oui...

Écrit par : tasmant | 16/02/2007

Ben oui, Duhamel n'a pas voulu manger dans la toute nouvelle soupe néocon à la française (Finkelkraut, Bruckner, Val, Fourest). Bon Dieu! ça a servi à ça de s'opposer à l'attaque de l'Irak en 2003? Pour avoir les mêmes ici? Maintenant, la seule question à poser au ministre de l'intérieur: quelle sera votre position en cas d'attaque de l'Iran? la réponse est dans la question. Moi je trouve (encore, un peu moins ces temps-ci) que tu cognes un peu fort sur Royal.
Tout sauf les frenchies néocons, le rascisme assumé, le choc des civilisations à la cool, beurk! Leur seule vision de l'Europe est inféodée aux États-Unis.
À sa manière, le légume Duhamel, n'est pas entré dans ce moule, d'où sanction immédiate, puisque tous les médias sont controlés par sarkozy.
Comme pour le referundum en 2005, il va y avoir un grand écart entre les sondages et les votes en Avril.

Écrit par : tony truand | 16/02/2007

La seule différence entre le parti-pris de Duhamel et celui des autres, favorables au lider minimo, c'est que Duhamel l'a dit. Les autres le taisent. Ca se voit, mais ils ne le disent pas. Hypocrisie, quand tu nous tiens...
En même temps, il était impossible qu'ils gardent Duhamel, qui annonce qu'il va voter Bayrou. Comme Schoenberg et Drucker qui votent UMP dans leur vie intime.

Écrit par : Olivier Bonnet | 16/02/2007

"Considérer l'electeur comme responsable de son vote, dans de telle condition, c'est un déni de démocratie."
Celle là il faudrait l'encadrer (pour ne plus la sortir). C'est sur pareilles âneries (les pôôôôvres ils ne savent pas ce qu'ils font) que se fondèrent en vrac, le refus du suffrage universel, l'instauration du cens, le refus du droit de vote aux femmes, ou l'abolition de ces droits par les diverses entreprises totalitaires qui atoutes ont pu prétendre soigner les maux de la démocratie en supprimant la malade.

Écrit par : Actu75 | 16/02/2007

Euhhhh, je ne voudrais pas faire dans le comptage ethnique, mais quand meme :

- Dominique Baudis, ancien Président du CSA, et ancien Député-Maire de Toulouse a nommé de Carolis, l'auteur de ce magnifique livre-dialogue sur Bernie Chirac.

- Michel Boyon, ancien dircab d'un ex-presmier ministre dirige maintenant le CSA

- Beatrice Schoenberg-Borloo, femme de ministre, présente les JT du week-end sur France 2

- Marie Drucker, maitresse de ministre, présente les JT du soir sur France 3

- Christine Ockrent-Kouchner, femme d'ex-ministre, présente avec Jean-Michel Blier (qui n'aime pas trop les "rouges") France Europe Express

etc. etc. etc.

Écrit par : Bruno Lamothe | 16/02/2007

Oublié d'écrire que sur le cas Duhamel, je me trouve bien indécis. A la fois sur la ligne de DS/SF et dsur la conclusion d'Olivier. Une décision d'une belle hypocrisie en effet, mais qu'on eut pu reprocher de ne pas avoir pris.

Écrit par : Actu75 | 16/02/2007

Match des politologues - cartomanciens - pythies reliftées .

En direct de France 2 , la chaîne sportive qui ne retransmet que la coupe des ligues

Baverez 1 - Duhamel 0

On attend avec impatience le match retour des comiques.

Aura-t-il lieu?

(On annonce le transfert de Duhamel au Républicain du 47 - fausse rumeur ou rumeur fausse...)

Écrit par : GPMarcel | 16/02/2007

Il n'a échappé à personne que, au temps où Carolisse fut nommé à FT par Mme Chirac sa patronne (rappelez-vous cette photo de Match, pris dans le Parc de l'Elysée, où on la voit montrer la direction de la cabane à outils à son larbin courbé en quatre), les Chirac avaient encor quelque pouvoir.

Maintenant qu'ils ne valent plus un pet de lapin, il faut bien se rallier au Marécage, et en donner des preuves...

Écrit par : Jean-Joseph | 16/02/2007

Du grand cirque tout çà! Et pendant ce temps environ 40% de la population, dans le silence assourdissant de tous les déontologues, ne pourront peut-être pas s'exprimer dans les urnes parce que leurs candidats n'auront pas obtenu les 500 signatures d'élus. Je dis cela d'autant plus détaché que cela ne fait que me renforcer dans ma décision de m'abstenir...

Écrit par : Henri | 16/02/2007

@henri

Pas faut, mais les frontistes, eux pourront s'exprimer grace à la complicité du PS qui va faire en sorte que Le Pen ait ses 500 signatures.

http://www.liberation.fr/actualite/politiques/elections2007/bref/235341.FR.php

Un vote fort Le Pen sera une assurance de 2° tour pour Royal.
Rien n'a changé depuis Mitterand, le borgne est toujours instrumentalisé au profit du PS.
"La politique autrement" qu'elle nous serine lhypocrite poitevine

Écrit par : michel | 16/02/2007

67 ans !
Je viens de vérifier sur Wikipedia, l'ineffable Alain a 67 ans. Ca fait plus de trente ans que je le vois à la télévision, j'ai l'impression qu'il a toujours eu 67 ans avec ses anlayses (sic) toujours invariablement rances.
Je crois qu'il a vraiment inventé l'immortalité. Pas besoin s'aller à l'Académir française rejoindre celui qui fut un de ses mentors, VGE.

Écrit par : j3m | 16/02/2007

Duhamel a mis les choses au point chez Aphatie. Il ne votera pas forcément Bayrou, mais sur l'Europe, il est d'accord avec lui.

Non obstant, il est impossible pour lui de continuer à faire son boulot, comme pour schoenberg ou drucker d'ailleurs, au risque de voir le moindre de ses propos décrédibilisé ou disséqué.

Il est des métiers ou, si l'on veut rester un pédagogue, il faut absolument taire ses propres conviction ou ses amitiés.

Écrit par : xolotl | 16/02/2007

Idi amin dada, quand je vois Duhamel je vois béchamel et les ennemis de idi amin dada dans le congélateur. je n'ai jamais compris pourquoi. Et ça fait un bail.Ceci dit il s'en sort bien mis au vert à 67 balais. Donc ce jourd'hui, c'est la remontée des poireaux de l'infotoxine.

Écrit par : martingrall | 16/02/2007

@ michel

Votre message relève de la malhonnêteté intellectuelle la plus éhontée : aucun rapport entre votre message et le lien censé l'illustrer (que les plus paresseux d'entre nous serons tentés de ne pas vérifier).

Que l'on ne vienne pas donner des leçons de journalisme après une telle démonstration de partisanerie (je dis cela au cas où il vous viendrait l'idée saugrenue de revenir faire un tour sur ce blog où, a priori, vous étiez juste venu déféquer votre petit commentaire sans aucun lien avec quoi que ce soit d'autre) mais cela ne vous serait pas venu à l'idée, n'est-ce pas ?

Bien cordialement,
zaireetvoltaire

Écrit par : Le Hibou philosophe | 16/02/2007

je suis étonné de tout ce bruit pour pas grand chose. Le seul truc c'est le zèle du service publique sur le cas O.D... frapper sur bayrousite c'est moins dangereux je suppose...

Écrit par : Marc | 16/02/2007

On va quand même pas pleurer !
Je rappelle par ailleurs que l'inaltérable toujours vieux Dudu avait été mis en réserve de la télé en 2002 prce qu'il venait d'écrire un bouquin avec son partenaire de tennis Jospin. Aujourd'hui il a changé de partenaire et de sport : il fait du cheval et du tractor pulling avec Béérou.

Écrit par : j3m | 16/02/2007

au-delà de toute gesticulation hypocrite sur ce coup là, de toute considération sectaire, de tout jugement personnel sur le bonhomme, j'ai l'impression qu'on est sous un régime de stasi, on peut plus moufter....zou ! c'est l'opprobe, l'exclusion
on couche avec l'ennemi , le client ? allez oust dehors
on affiche ses préférences ? la porte
quand d'autres tout tranquillement, de façon souterraine agissent en toute impunité, la goule enfarinée aux journaux phares
l'arlette chabot, personne ne sait pour qui elle vote
ppda non plus
chazal on sait pas, ça se voit pas
etc....
il sont tous d'une impartialité irréprochable, ben voyons

sarko fait sa campagne du haut de son perchoir de chef de la police , ça ça gêne pas trop finalement, on s'y fait

Écrit par : lesyeux | 16/02/2007

Zaire,

Pourquoi insultez-vous quelqu'un sur le seul fait qu'il dit ce qui vous déplaît ? Surtout que le lien qu'il donne est précisément en lien avec ce qu'il dit, à savoir l'instrumentalisation du FN par le florentin ?

(Si les gens ici ne postaient que sur la note en cours, ça se saurait)

Écrit par : Jean-Joseph | 16/02/2007

@le hibou

C'est vrai, j'avais oublié que les socialistes n'aiment pas qu'on leur mette le nez dans leur caca.
Mon message était une réponse à Gudulle se plaignant du zapping de 40% du corps électoral, masi en le rassurant quand aux électeurs frontistes.

Si la vérité ne vous convient pas plaignez vous en à Libération et surtout au gaffeur en chef du PS, qui nous a déjà par ailleurs expliqué comment battre la gauche, heu non ,je veux dire la gauche, oui c'est ça la gauche, confondant 4000 € net et brut, et ne sachant plus si c'était pour un revenu personnel ou un revenu par foyer.

Quand à l'instrumentalisation du FN par le PS ce serait selon vous un mythe calomnieux?

Le socialisme rend aveugle à ce point?

Écrit par : michel | 16/02/2007

Cher Jean-Joseph,

Le lien donné par ce cher Michel consiste très précisément en ceci :

« François Hollande a affirmé hier que Jean-Marie Le Pen est le "seul troisième homme possible" dans l'élection présidentielle. Interrogé sur Canal + sur la percée dans les sondages du candidat UDF, le numéro 1 du PS a estimé que "François Bayrou ne peut pas être au niveau de Jean-Marie Le Pen". »

Ce sur quoi ce cher Michel parle de « la complicité du PS qui va faire en sorte que Le Pen ait ses 500 signatures » et conclut que « Rien n'a changé depuis Mitterand, le borgne est toujours instrumentalisé au profit du PS. », pérorant même sur « "La politique autrement" qu'elle nous serine l'hypocrite poitevine »

Je n'ai pas vraiment « insulté » Michel comme vous l'écrivez, j'ai parlé de la « partisanerie » de sa lecture et qualifié de « malhonnêteté intellectuelle » sa démarche (et déféquer un commentaire, il est vrai, mais c'est factuel non ?).

Je ne vois rien à retirer à ce propos, prouvez moi le contraire le cas échéant.

zaireetvoltaire



PS = À propos de « malhonnêteté intellectuelle », c'est quand même dingue d'écrire comme vous le faites que j'insulte quelqu'un : « sur le seul fait qu'il dit ce qui vous déplaît ? ».

C'est incroyable, tout est faux dans cette seule ligne : non seulement je ne l'insulte pas vraiment (c'est-à-dire je ne suis pas grossier sur sa personne mais qualifie sa démarche) mais en plus je prouve ce que je dis ! Donc ce n'est pas parce que ça me « déplaît », juste parce que c'est faux, fourbe, malhonnête de conclure d'une phrase d'Hollande « le Pen sera le troisième homme » sur « l'hypocrite poitevine ».

M... à la fin, je donne des preuves de ce que j'avance, vous non.
Si vous ne savez pas lire, abstenez-vous au moins d'écrire.

Écrit par : Le Hibou philosophe | 16/02/2007

@ Michel

Essayez d'écrire une phrase un tant soit peu pertinente ou sans faute de raisonnement grossier et nous pourrons reprendre cette discussion dont, pour ma part, je ne vois pas l'objet.

« Socialiste » ?

AH ! AH ! AH !

z&v

Écrit par : Le Hibou philosophe | 16/02/2007

Ils sont ingrats dans le microcosme politico-médiatique. Et durs.

Alain DUHAMEL affiche ses préférences non sarkozystes ? Sanction : privé de micro et de plume.

Gageons qu'aucun de ses confrères ne volera à son secours : on ne rit pas avec l'ordre juste.

En plus, il n'est pas malin DUHAMEL : à Paris-Match on a viré un rédacteur en chef pour une simple histoire de photo.

Ségolène ROYAL est également expéditive. A la question : "Vous connaissez Eric BESSON, vous ?" posée hier à des "travailleurs", les intéressés ont répondu "Non".
(Voir Libération de ce jour).
Out BESSON, dehors, jeté comme un malpropre, nié du jour au lendemain. Il faut oublier jusqu'à son nom.

Écrit par : CHAREL | 16/02/2007

"Votre message relève de la malhonnêteté intellectuelle la plus éhontée"

Ben, si c'est pas de l'insulte, même par la bande de "je tacle votre démarche, pas votre personne"...

Mais comme je ne sais ni lire ni écrire, que comme Michel (que je ne connais ni d'Eve ni de Jacques Adam) je suis inapte au raisonnement autre que grossier, j'arrête, vaincu.

Philospohe, notre ZandV, mais pas au sens "calme"...

Pas grave ;-)

Écrit par : Jean-Joseph | 16/02/2007

Je viens de relire mon premier message, et votre réaction. Je remarque seulement maintenant (je suis un lent) que me suis adressé à vous sur un ton correct, ton qui n'est pas du tout le vôtre.

Raison de plus pour que je m'en tienne là.

Écrit par : Jean-Joseph | 16/02/2007

Bonjour.
Bon, moi, Alain Duhamel, je n'en ai strictement rien à battre, les seuls rapports que j'ai avec lui se bornant à devoir trouver tous les jours des moyens nouveaux pour éviter de lire sa prose ou de tomber sur sa binette, vu qu'il écrit et se montre absolument partout.
Pour le reste, oui, nous nageons ici, avec sa mise à l'écart de l'antenne, dans un océan d'hypocrisie.
Car l'observation par les journalistes officiant sur le service public d'un devoir de réserve semble n'être exigible que quand un journaliste ou un chroniqueur s'éloigne de quelques millimètres du discours officiel ânonné par la rédaction au grand complet (et au garde-à-vous).
Quand toute la rédaction de France-Inter, Stéphane Paoli et Bernard Guetta en tête , fit au printemps 2005 une campagne éhontée pour le Oui au TCE, sa direction la rappela-t'elle à son devoir de réserve ?
Quand J-Marc Sylvestre et Brigitte Jeanperrin font tous les matins la promo du Medef, quelqu'un dans les étages leur fait-il la moindre remarque ?...

Enfin..., si sa mise à l'écart peut permettre à Duhamel de prendre des poses de rebelle, ça sera toujours ça de pris.
Vu qu'on n'a pas tous les jours l'occasion de rigoler.

Écrit par : Clarence | 16/02/2007

purée.....être obligé défendre duhamel....mon pauvre seb.....faut-y pas que ces médias soit loin d'être des démocrates......

le jour où il virent schonberg et drucker pour motif électoral....tu fais pareil ok!?

Écrit par : enzo d'aviolo | 16/02/2007

@ Jean-Joseph :

Une fois encore vous ne répondez pas sur le fond.
Quand vous en tiendrez compte, j'aurai réussi — vos remarques sur la correctness du ton sont effectivement un constat d'échec.

Je rappelle, à tout hasard que la question était : « le rapport entre le message de Michel et son lien était-il oui ou non malhonnête ? » Vous me répondez sur le fait d'appeler, ou non, un chat un « chat », pas sur le fait de savoir s'il s'agit bien d'un chat. Je trouve cela navrant.

En clair, je me trouve beaucoup plus correct que vous, ayant au moins essayé de m'adresser à votre intelligence.

Écrit par : Le Hibou philosophe | 16/02/2007

Et si vous redescendiez, un peu, les amis?
Je veux dire: si ça vous fait bicher de vous filer, allez-y.
Mais à regarder, c'est d'un chiant...

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 16/02/2007

Cher Hibou atrabilaire,

Je répondrais bien que le rapport entre le message de Michel accusant le PS d'instrumentaliser à son tour le FN et le lien qu'il donne est honnête puisqu'il renvoie à une déclaration de Hollande sur le troisième homme, mais comme je ne sais ni lire ni écrire et que je ne suis pas intelligent, je ne peux pas le faire.

Ps Et j'avais dit que je m'en tiendrais là ! Non seulement je suis analphabète et bête, mais je suis inconséquent !

Écrit par : Jean-Joseph | 16/02/2007

…Mince, v'là l'patron !
Mille excuses, je me suis cru dans mon bac à sable.
Très irritable ce matin, « atrabilaire » peut-être…
Reviendrai quand je serai calmé.

Reprenons donc à partir de Zgur : « C'est quoi ce recyclage !! »

;-)

z&v

Écrit par : Le Hibou philosophe | 16/02/2007

Cool.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 16/02/2007

Portail lemonde.fr :

- Un long article de Ridet-la-voix-de-son-maître sur "Not'maître qu'est-ce qu'il est bien" à la Réunion.
- Un articulet non signé acheté à Reuters sur l'émission concédé par Chabot (j'ai pas dit cabot-voix-de-son-maître) à Bayrou, aussi goûteux que du baguépine acheté dans un terminal de cuisson qu'a le culot de s'appeler boulangerie.

A part ça, l'est pas sarkozyste, la Détonation Vespérale.

Écrit par : Jean-Joseph | 16/02/2007

(Oh là là, je vis dangereusement)

En plus du Monde de Sarkolombani, je suis allé sur le blogue d'Aphatie* :
- Les gens sont tellement énervés qu'ils martyrisent leur clavier d'ordi. Les textes ici, à côté, c'est aussi propre que l'armoire d'une pensionnaire du Couvent des Franciscaines Oblates du Sacré-Coeur de Jésus-Crie de Chantenay-les-Vignes-du-Seigneur.
- Il y a un type qui parle de FT comme d'une pétaudière gaucho-syndicaliste. Quelqu'un pourrait-il vite en avertir De Carolisse ?

* On y trouve d'ailleurs un certain SF qui accuse JMA et LP de choses pas bien. Comme si c'était possible.

Écrit par : Jean-Joseph | 16/02/2007

Votre relative mansuétude eût-elle été la même, cher Sebastien Fontenelle, si Duhamel s'était déclaré en faveur de Sarkozy, de Le Pen, ou de Villiers, par exemple?

Écrit par : Felix Lechat | 16/02/2007

Charel

Je crois pouvoir affirmer que 99% de la population française se fout du sort d'Eric Besson. Royal n'a pas tort de le souligner. Brutalement? Quand on joue au con en démissionnant de la sorte, faut pas s'étonner de ne pas recevoir de fleurs. Tu crois que Royal, faudrait qu'elle lui dise merci? Portnawak.

Écrit par : bilbo-le-hobbit | 16/02/2007

Toute la matinée, France-Inter a répété que Marie-Ségolène avait annoncé qu'elle renoncerait à la construction d'un second porte-avion nucléaire et que les sous ainsi économisés seraient consacrés à l'Education nationale.

Et évidemment, la radio de service public relaie les protestations de Sarko (entre la défense et l'éducation il refuse de fair eun choix, il veut les deux) et la thèse de Bayrou (l'Europe, l'Europe, l'Europe...).

A 13 heures, extrait de son discours au journal de France 2.
Elle déclare en fait qu'elle "n'engagera pas" la construction du coûteux bâteau.
"Ne pas engager" la construction, c'est la postposer, pas y renoncer.

D'ailleurs, elle ajoute que cette construction doit se situer "dans le cadre de la défense européenne". Et l'argent qui aurait vers l'Education ce n'est pas la totalité du prix du porte-avion et de ses frais de fonctionnement, comme la majorité des gens qui applaudissaient frénétiquement Ségolène ont cru l'entendre, mais l'économie réalisée. Autrement dit la DIFFERENCE entre le prix d'un porte-avion franco-français et celui d'un porte-avion sous pavillon européen.
Donc, combien ? Impossible à dire, puisque cela suppose d'abord un accord au niveau européen, ce qui n'est pas pour demain.

En résumé :
- Ségolène n'est pas contre les porte-avions nucléaires, elle veut qu'ils coûtent moins cher en les partageant avec ... Tiens, avec qui au fait ? Le Luxembourg, la Belgique,... ?
- Elle n'a rien dit d'autre que ce qui Bayrou, dont les propos sont pourtant présentés tant par France-Inter que par France 2 comme une "réplique" à la candidate "socialiste"
- l'Education nationale ne doit pas se faire trop d'illusions sur le bénéfice qu'elle en tirera
- Sarko a une fois de plus perdu l'occasion de ne pas dire une connerie, puisqu'il a répondu comme si S.R. voulait renoncer au second porte-avion, alors qu'il n'en est rien. Mais évidemment les média vous donnent exactement l'impression inverse, et le nabot est présenté comme celui qui incarne les grandes ambitions de la France éternelle alors que seule som ambition personnelle est en cause.
- les média se foutent de votre gueule.

Écrit par : Luc | 16/02/2007

Hop, nouveau billet.
Ca pulse grave, sur Vive Le Feu!

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 16/02/2007

A lire de partout et ailleurs. (dans les commentaires de blogs divers et variés)

La chasse aux sorcières est ouverte. La délation est de rigueur. La vente d'armes va être libre. Il faut montrer patte blanche. L'"élite politico-journalistique" a donné le ton et se retire des commentaires.

Les fans, les affidés, les "oeillères" prennent le relais. On ne joue plus dans la nuance. On fusille à la mitraillette. Pas de sursis.
Sus aux crypto-gaucho-coco-alter-...ou simplement tous les autres que du parler Sarkoland. Ca va saigner.

Dénonçons, dénonçons qu'ils disent et qu'ils font.

Attention les out parlent aux out.

Il vaut mieux être riche, con, sarkosiste, lécheur de cul... que tout autre cas de figure (si je puis m'exprimer ainsi)

Je comprends que Johnny ait pu demander la nationalité belge.
Intellectuellement il ne pouvait plus supporter l'état sécuritaire qui se met en place.

Écrit par : GPMarcel | 16/02/2007

Tu as raison bien sûr, mais pas pour le livre de De Carolis.
Depuis qu'il est à l'antenne, il a passé des documentaires en prime-time dont un contre Chirac qui lui vaut l'ire de Mâdâme !

Tu sais bien qu'un journaliste qui fait un livre n'adhère pas forcèment aux propos tenus dans ce livre. Il rend compte !!!

:-)

Écrit par : filaplomb | 16/02/2007

Le seul bon point à la suspension d'Alain "Limaçon" Duhamel, c'est qu'on le verra un peu moins. En revanche, on risque de l'entendre un peu plus ailleurs... (cf. Lavoisier, rien ne se perd rien ne se crée tout se transforme).

Sinon, y'a personne qui s'offusque que les propos de Sieur Duhamel, tenus en NOVEMBRE dernier, lui reviennent dans la face 4 mois plus tard? Il a dit ça à des éleves de Sciences-Po, et je peine à penser qu'ils étaient trop débiles pour en avertir la presse - après tout, y'a surement de futurs journaleux dans l'auditoire. Et dire qu'ils ont perdu l'occas' de leur premier scoop dont tout le monde se serait foutu...

A noter aussi qu'il a pris position pour Bayrou quand il ne sortait pas encore au dessus de JMLP dans les sondages... Si ca c'est pas une preuve de courage (et d'imbécilité...)!

Écrit par : Pomme | 16/02/2007

Les médias adorent Sarkozy, et Royal, c'est sûr. Mais un vote Bayrou ne les dérangerait pas plus que ça. Bayrou fait des constats intéressants, notamment sur le terrorisme antidémocratique que représente le "vote utile" brandi par les 2 machines UMPS, mais son orientation idéologique est parfaitement conforme à ce qui se fait depuis 25 ans : Europe libérale, rien contre les délocalisations, rien sur le pouvoir d'achat, privatisations, etc. Bref, un constat intéressant, mais pas de vraie "rupture" avec le système qui a échoué.

Juliette
www.levraidebat.com

Écrit par : Juliette | 16/02/2007

Pomme écrit : "Si ca c'est pas une preuve de courage (et d'imbécilité...)!"

Non, preuve qu'il a des convictions et qu'il le fait savoir (et c'est un pas-duhamiellophile qui vous le dit). Deux défauts qui peuvent effectivement, dans ce milieu de cyniques et d'hypocrites, le faire passer pour un imbécile. Même si ce n'est pas pour ces raisons-là mais pour son bayroutisme que vous le critiquez, ma Pomme ;-)

Ben, avec moi, ça fera deux. D'accord, Bayrou n'est pas exactement mon genre de beauté, mais avec lui au moins ce ne serait pas "doux aux durs, dur aux doux" comme avec Mr Nombril Marécage, ou "ma parole de vérité va être de vous donner un ordre juste et gare" d'une toquée mystique.

Écrit par : Jean-Joseph | 16/02/2007

@J.-J.

A noter par ailleurs qu'il y'a d'autres votes possibles que Sarkozy, Royal ou Bayrou.
A noter aussi que ca n'implique pas que je voterai pour quelqu'un d'autre. Le 22 avril, j'organise un tournoi de pêche de toutes façons (ca ne veut pas dire que je vote Nihous non plus!)...

Écrit par : Pomme | 16/02/2007

Comment donc, ma brave Juliette ?

Vous ne voyez pas la différence entre Bayrou d'un côté, et la Pimprenelle et le Duce nain de l'autre ?

Achetez-vous des lunettes ? L'une porte des tailleurs, l'autre des talonnettes et Le Che du Sud-Ouest une splendide paire d'oreilles immortalisée par les Guignols !

Comment ?

Vous parlez des idées ?

Quel archaïsme...

Pourquoi pas être en démocratie tant qu'on y est ?

Nyark ! Nyark ! Nyark ! Nyark !

Écrit par : Fantômas | 16/02/2007

Comme Duhamel n'a soutenu que des perdants, Bayrou va perdre.

Au fait, le chouchou des internautes n'a pas eu un mot (à ma connaissance) pour déplorer (c'est un minimum) la tentative d'enfermement psychiatrique d'un militant syndical de l'Education nationale :

http://www.sudeducation.org/article1919.html

Peut-être parce que de Robien est du même parti que lui ?

Et que pense le chouchou des internautes (prof il y a très longtemps) de la casse du statut des profs ? Rien sûrement, de toute façon il n'est plus concerné.

Écrit par : bruno | 16/02/2007

Duhamel a soutenu :

Giscard en 81
Barre en 88
Balladur en 95
Jospin en 07

Y a pas à dire, avec un soutien aussi visionnaire, François Bayrou a une belle tête de vainqueur !

Écrit par : Flip-Flop | 16/02/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu