Avertir le modérateur

22/02/2007

Le Blog De FOG

medium_langue.2.gif

Ayé.
Franz-Olivier Giesbert, aka FOG, patron de "Le Point" et remplaçant d'Alain Duhamel sur une radio périphérique éprise de rigueur déontologique, a son blog.
Hier, il a publié ses trois premiers billets.

Le premier, à 19.00, pour signaler que ""Le Point" bat chaque semaine des records de vente".
Chouette.

Le deuxième, à 19.02, pour signaler qu'il (FOG) avait reçu dans la matinée un "coup de téléphone de Jack Lang".
D'où il est ressorti que Marie-Ségolène Royal "a réussi à séduire" ce bon Jack.
FOG: "Je le connais bien et depuis trop longtemps pour ne pas savoir qu'il était sincère".
Youpi.

Troisième billet à 19.03.
Le voici, dans son intégralité:
"Ce matin, avant de faire mon éditorial sur RTL, j’ai entendu Nicolas Sarkozy dire qu’il ne comprenait pas la mise à l’écart d’Alain Duhamel que je remplace, en alternance avec Serge July, jusqu’au second tour. Bien qu’Alain Duhamel ait déclaré qu’il voterait François Bayrou, Nicolas Sarkozy prenait sa défense avec conviction. Je crois qu’il va nous manquer, Alain, même s’il reste sur l’antenne. Sans parler de sa liberté d’esprit, il y a chez lui une honnêteté intellectuelle, une conscience professionnelle, une rigueur aussi, qui expliquent sa décision."

On le constate: FOG a tenu deux minutes, après avoir inauguré son blog, avant de commencer à flatter une éminence.
Déjà, c'est une jolie performance.
Mais surtout: il a encore tenu, ensuite, pas moins d'une (longue) minute supplémentaire, avant d'observer que Nicolas Sarkozy était décidément un homme de "conviction", d'ouverture, de tolérance.
Bravissimo!

Commentaires

Et zou, preums... ?? :-)

Écrit par : Nonosse | 22/02/2007

C'est là:
http://lepoint.typepad.fr/fog/
Depuis tout à l'heure, quelques commentaires ont été déposés.
Lisez-les: ils sont goûtus.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 22/02/2007

"Voilà l'honneteté d'un gentilhomme ! Dans notre monde de trahison et de bassesse, vous avez l'élégance et la sagesse. MERCI ! "

30 secondes............voilà...........j'ai bien poufé!!!
Merci Monsieur Fontenelle....qu'il est bon de rire à minuit.

Écrit par : yngwie | 22/02/2007

Trop FA-CI-LE. Trop trop FA-CI-LE.

Avec un blog de FOG, t'as plus rien à foutre. RIEN-DU-TOUT.

C'est copié-collé et poilade garantie.

La phrase qui m'a fait rire 5 bonnes minutes : "Je crois qu’il va nous manquer, Alain, même s’il reste sur l’antenne."

Le "même s'il reste sur l'antenne" est gigantesque.

Plus ça va, et plus je pense que FOG est un très grand humouriste qui un jour fera son coming-out : ces 25 dernières années, je plaisantais les mecs, c'était just for joke. Ah quel talent, quel talent !

Écrit par : Anne | 22/02/2007

Bravo Monsieur Giesbert ! Continuez ! Nous avons besoin de votre clairevoyance !
Rédigé par: Hélie Dehecq | le 21 février 2007 à 22:38

Voilà l'honneteté d'un gentilhomme ! Dans notre monde de trahison et de bassesse, vous avez l'élégance et la sagesse. MERCI !
Rédigé par: Marc Doulet | le 21 février 2007 à 22:48

Poster un commentaire
Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas sur ce weblog tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.


Une oeuvre comique immense. Et interactive !

Écrit par : Anne | 22/02/2007

D'ailleurs, Le Point fait hallali contre Chirac.
Avez-vous remarqué la photo de Chirac, en couverture?
Marqué, ridé, veilli

Vieux... usé ... fatigué ...

Ce n'est pas il ya deux ans qu'ils auraient osé mettre une telle photo même en page intérieure.

C'est ça le courage de la déontologie.
Tirer sur les ambulances.

Ce n'est plus Le Point, cest Le Puant.
Beuark.

Zgur

Écrit par : Zgur | 22/02/2007

Quand je pense que j'en suis réduis à souhaiter que MS gagne rien que pour voir la tronche de Sarkozy et celles de calvi-chabot-giesbert au soir du 20h… façon elkabbach un 10 mai 81.

Écrit par : Pescade | 22/02/2007

T'es un sybarite, Pescade, hein?
;-)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 22/02/2007

Chais pas, mais je me sens comme des envies de Delarue, et de les entarter tous à coups de saumon.

Écrit par : Pescade | 22/02/2007

mais que veux tu que l'on dise sur Val et Fog, sauf que val ne retrouvera jamais sa neurone dans le brouillard. Vivement que Guytou sorte son hebdo. Tiens j'ai vu passer les jetons de présence de Lescure 50 000 euros, ça aide.

Écrit par : martingrall | 22/02/2007

Souhaiter que MS gagne pour voir les éléphants sybarire...

Écrit par : Nonosse | 22/02/2007

JALOUX...

Écrit par : olivier de melgueil | 22/02/2007

Hors-sujet, ça m'avait échappé, j'apprends que Prodi démissione et qu'on se prépare à Berlu III ?

Écrit par : Pescade | 22/02/2007

Une banale crise gouvernementale italienne, quoi.
149ème du nom.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 22/02/2007

J'ai toujours confondu sybarite et cénobite, allez savoir pourquoi...

Écrit par : Marie-France G-TOURRE | 22/02/2007

Ah... les cénobytes tranquilles... !!

Écrit par : Nonosse | 22/02/2007

L'autre jour, mon fils et moi regardions une fort divertissante émission de TV, animée par un certain FOG.
Je me retournai vers Charles-Edouart, mon fils, pour lui signifier la bonne impression que m'avait laissé ce brillant journaliste.
"Charles-Ed, je ne verrais aucun inconvénient à ce que vous suiviez le parcours de ce formidable Journaliste." lui dis-je
Le bougre, toujours prêt à me contrarier, me répondit effrontément que son modèle était un scribouillard insolent connu sous le nom de FONTENELLE.

Sachez, Monsieur, que découvrant la nature de votre prose, j'ai interdit Charles-Ed d’Internet jusqu’à nouvel ordre!
Ne recevez pas, Monsieur, mes salutations !

Écrit par : olivier de melgueil | 22/02/2007

"Depuis tout à l'heure, quelques commentaires ont été déposés.
Lisez-les: ils sont goûtus."

C'est du 17ème degré, ou alors Anastasie a fait son oeuvre nocturne ???

Écrit par : SuperNo | 22/02/2007

et la joconde dans tout cela?
sur Google ,tapez:PASSEZMOILAJOCONDE"
chiche...

Écrit par : Papou | 22/02/2007

A propos de sybarites et de cénobites,

FOG

Fellation ou Gargarisme ?


Booon ...

Je ... sors ...

Zgur

Écrit par : Zgur | 22/02/2007

Jeunes gens, voyez le chemin qu'il vous reste à parcourir pour devenir, si le coeur vous en dit, lécheur de culte chevronné, professionnel, 153° dan, hors classe, multifonction comme étaleur de beurre, cireur de bottes de cheval, brosseur de dos par jour de tempête, remplaceur de Duhamel au pied levé...un vrai métier quoi!

Ah!!!!!! cette honneteté intellectuelle!

Je comprends Olivier de M. que vous ayez puni ce petit morpion de Charles-Ed, il eut été capable de vous chi** dans le salon.

Devenir FOG et le rester! Le rêve de tout père pour son rejeton.

Écrit par : GPMarcel | 22/02/2007

Ce FOG, il m'épatera toujours... arriver à faire de la lèche à Lang, qui était lui-même surnommé "le grand léchant mou", dès le deuxième post de son blog... prenez-en de la graine, les Le Meur et autres petits scarabées de la blogosphère : le talent, c'est inné, et ça n'est pas donné à n'importe qui !

(penser à faire une révision de la langue toutes les 10 000 léchouilles, sinon un claquage de l'organe est vite arrivé).

Écrit par : Veig | 22/02/2007

Le Point cela peut faire, Le Potin et FOG, Flatteries d'Onaniste Grisonnant.
Pas top, mais cela m'amuse...

Écrit par : henri | 22/02/2007

C'est sûr qu'en mal d'inspiration ou en cas de flemmite aigüe le blog de FOG est un refuge assez sûr Seb, même pas la peine de te donner le mal de pondre du texte, un lien suffit... si c'est pas une bonne nouvelle ca ?!
J'avoue que depuis quelques jours je m'attendais à un billet sur la mythique Une d'une Nouvel Obs qui envahit les espaces publicitaires de nos kiosques à journaux : "Les intellos virent-ils à droite ?" avec en photo une belle brochette de penseurs bas du front et à la pensée variable et jetable. J'imaginai bien la fureur du grand absent de cette photo et qui devait se dire que décidement sont vraiment mous de la bite au Nouvel Obs. C'est qu'il va falloir à notre rottVALer national remettre un sérieux coup de collier pour qu'apparaissent la prochaine fois sa puissante machoire en Une au coté des ses nouveaux amis. Il a l'air bien décidé le bougre, il fait tout pour et nul doute qu'il saura parvenir à ses fins...

Écrit par : Habibine | 22/02/2007

Suis allé voir, moi aussi, le blog de Fog...
;o)
La chose s'appelle "Deux ou trois choses vues..."
Je n'ose imaginer que ce titre à été choisi en référence aux "Choses vues" de Victor Hugo, mais avec Fog, sait-on jamais ?... [ Le bonhomme a quand même longtemps été le fils spirituel de Jean Daniel, ce qui, en termes de modestie, place la barre assez haut ].
En tout cas, ce blog est en effet appelé à prendre place, entre les chroniques d'Eric le Boucher et le bloc-note de Rioufol, parmi nos têtes de turc préférées.

Écrit par : Clarence | 22/02/2007

Bien déçu par le blogue du FOG. Textes plats comme sa langue. Commentaires plats comme la langue des commentateurs autorisés à commentlécher.

Bon, il n'y a pas que sur le FOGblog que les commentateurs se servent de leur langue...

Écrit par : Pff | 22/02/2007

En haut et en bas de cette langue de fox, non, de FOG, il y a des dents, et des dents de fox. (Les cynophiles savent que la mâchoire du fox, chien dressé pour chasser le sanglier, est aussi puissante que celle du doberman).

Et ces dents, FOG sait très bien s'en servir... si c'est sur du menu gibier ou de la vieille canaille édentée : on a presque oublié, tant la mode des petitesses passe vite, tant l'objet fut médiocre, sa bio assassine de Chirac-en-fin-de-vie.

N'est pas Lacouture ou Péan qui veut.

Qui peut m'expliquer comment ces gens (les FOG et consorts), qui savent qu'on sait tout de leurs bassesses, continuent à se gargariser de "rigueur", "honnêteté intellectuelle". Force de l'habitude ? Autisme ? Inépuisables réserves de cynisme ?

Écrit par : Pff | 22/02/2007

"ce blog est en effet appelé à prendre place, entre les chroniques d'Eric le Boucher et le bloc-note de Rioufol, parmi nos têtes de turc préférées."

Il me semblait que, au hit parade VLF des têtes de turc médiatiques, le classement s'établissait plutôt ainsi:
1/ Alain Finkielkraut (par ailleurs hors concours dans la catégorie "penseurs")
2/Laurent Joffrin
3/Philippe Val
4/Eric Le Boucher
5/Renaud Dely
6/Franz-Olivier Giesbert
7/Yvan Rioufol
8/Alain Duhamel
9/Arlette Chabot
10/Jean-Michel Apathie

Enfin je dis ça.... et caetera

Écrit par : Actu 75 | 22/02/2007

Val, Giesbert = même denrée. A propos du 1er, ça, sur Acrimed :

Journalisme et philosophie : un marathon médiatique de Philippe Val
Mathias Reymond



Le regard hautain, la verve méprisante, le ton arrogant, Philippe Val se montre partout. Philippe Val - son personnage et non sa personne - est un symptôme. Un symptôme, parmi d’autres, des consécrations croisées et des complaisances mondaines qui permettent à l’ « élite » de s’en décerner le titre. Un symptôme du journalisme qui abuse, non de la polémique ou du pamphlet, mais du mensonge. Une symptôme des capacités digestives du cercle fermé des omniprésents qui absorbent toutes les formes de contestation.

Philippe Val donne la leçon chaque semaine dans Charlie Hebdo et sur France Inter, tous les mois sur RTL et sur Paris Première, et régulièrement sur i>télé, la télévision du cabotinage. Depuis plus d’un mois et demi, c’est encore pire : le prêt-à-penser de l’autocrate de Charlie Hebdo inonde tous les médias, parce qu’il doit, non seulement défendre son journal en procès, mais vendre. Vendre son œuvre philosophique (« Traité de savoir-survivre par temps obscurs ») et vendre son recueil de chroniques (« Les traîtres et les crétins »).

Janvier

Vendredi 5 janvier 2007. Philippe Val, après avoir nourri ses trois chats et fait son footing sur les bords de la Marne [1], se lance dans la lecture de la presse. L’articulet paru dans Le Figaro est de bon augure pour le marathon promotionnel qui s’annonce : « En vingt-trois chapitres parfaitement emboîtés, tressés de citations, de faits historiques, Philippe Val tente de définir ce que pourrait être un « nouvel homme des Lumières ». (...) Il nous propose aujourd’hui sa « méthode ». » Le soir, il va lire sa chronique hebdomadaire sur France Inter, dans « Inoxydable ». Le thème du jour : la mort de Saddam Hussein. Le week-end est calme. Son Traité doit sortir le 10 janvier. Après, il ne se reposera plus.

Le 9 janvier 2007, l’hebdo-bobo Les Inrockuptibles l’interroge sur une pleine page. Val prend la défense de celui qu’il fustigeait naguère [2] : « BHL s’est rarement trompé politiquement, sur la Bosnie, sur le Kosovo... On peut lui faire les reproches que l’on veut mais je n’ai pas lu les livres contre lui, parce que je trouve la haine massive qu’il suscite chez certaines personnes assez glauque. Les critiques c’est légitime, mais la haine non. » Philippe Val pamphlétaire connaît bien la différence : aucune haine n’habite ses falsifications polémiques. Amis d’abord, critiques ensuite. Et les petits cadeaux entretiennent l’amitié : Bernard-Henri Lévy lui rend régulièrement hommage, et Val, qui adore être aimé, lui renvoie l’ascenseur. On verra que la flagornerie, même quand elle émane d’un Sarkozy, tempère les ardeurs du polémiste. Le matin, il est invité sur France Info dans l’émission « Un auteur, un livre d’actualité ». Le soir-même il contribue à refaire le monde sur RTL pour la modique somme de 150 euros [3] et glose sur l’écologie : un sujet qu’il maîtrise parfaitement, comme tous les autres.

Et puis tout s’enchaîne très vite. Le lendemain (10 janvier 2007), on peut lire son nouvel éditorial dans Charlie Hebdo. Le 11 janvier, Le Monde lui tire un portrait flatteur (« Il parle avec passion de Borgès, de Montaigne, Foucault, Verlaine, Freud. Philippe Val est aussi philosophe. Il ne peut pas s’empêcher, dans une discussion, de citer Spinoza. (...) Il adore rire, et faire rire. »). Le 12 janvier, il retourne à la maison ronde pour chroniquer sur Nicolas Sarkozy (c’est le sujet à la mode). Le dimanche 14 janvier, Jour du seigneur ou pas, Val pérore sur France 5 dans « Ripostes ». Le lundi c’est relâche. Les musées sont fermés, le clapet de Philippe Val aussi.

Mardi 16 janvier, Michel Denisot le convie dans son talk-show sur Canal+, en même temps qu’une association de défense des moustachus (véridique !). Questionné sur la présidentielle, il lâche : « Moi je vais voter pour le candidat à gauche le mieux placé, c’est tout. » Comprendre Royal. Le 17 janvier, c’est Charlie... et l’éditorial de Val. Le 19, retour sur France Inter pour rendre hommage au dessinateur Joan Sfar (ancien de Charlie Hebdo). Le 20 janvier, dans Marianne, Joseph Macé-Scaron lui offre un panégyrique qui ne doit rien à cette coïncidence : Macé-Scaron pontifie avec Val dans « On refait le monde » sur RTL. Cela commence ainsi : « Les journalistes sont devenus philosophes. Et, pour être franc, il n’est pas sûr que l’on ait perdu au change. » Où l’on peut vérifier que ces journalistes, intellectuels universels, dont Macé-Scarron se fait le porte-voix dépassent d’un seul trait de plume tout ce qui les dépasse. La suite coule de source : « Ainsi, dans son Traité de savoir-survivre par temps obscurs, Philippe Val revisite les questions soulevées par les Lumières à l’aune des grandes expériences collectives contemporaines, et souligne l’actualité du combat contre l’obscurantisme. [...] Avec la passion d’un détective sorti de l’univers de Borges, Val nous livre un essai salubre et revigorant, une défense de l’universel contre l’espèce. Ecrit avec de vrais bonheurs de plume, ce livre est une mèche allumée qui grésille et se faufile à travers les mythes, les préjugés, les croyances, les coutumes, les habitudes, les choses que l’on croit vraies parce qu’elles sont très anciennes. Une mèche inextinguible, qui court à travers nos sombres temps. En refermant ce traité, on sait déjà que l’auteur a acquis un droit de suite. » Mais ce petit bonheur est gâché par une critique (très) sévère (mais savoureuse) parue dans Le Monde 2, le supplément publicitaire du quotidien vespéral où l’on trouve parfois des articles. Pour ne pas accabler Val, nous ne reproduirons pas ici la prose de Christophe Donner. Le lendemain (21.01), il va se faire consoler sur France Culture dans « l’Europe des idées ».

Lundi 22 janvier, une nouvelle semaine sous les projecteurs démarre pour le patron de Charlie Hebdo. La journée commence par la « Matinale » de Canal+ et continue le soir par « Mots croisés » sur France 2. Le 24, Charlie Hebdo paraît, et cette fois c’est François Cavanna qui prend la plume pour flatter son patron : « Je veux parler du livre que mon successeur en ces pages et, de ce fait, actuel supérieur hiérarchique, vient de donner au monde. (...) Autant vous dire tout de suite que je ne vais pas bouder mon plaisir. J’ai lu le Traité avec gourmandise, j’y adhère sur beaucoup de points, en tout cas quant à l’essentiel. » Mais si Cavanna a pris la plume, c’est surtout pour défendre son chef contre la (méchante) critique du (très) méchant Christophe Donner. « Dans le supplément [du Monde] du samedi (...), là on l’assassine. Le bourreau est un certain Christophe Donner. (...) Christophe Donner, donc, démolit. Avec allégresse. Avec aussi beaucoup de verve, un rythme sans faiblesse. » Cavanna lui reproche « de ne pas motiver ses sarcasmes. J’aime la logique. L’injure est belle, elle n’explique pas. Val est d’un bout à l’autre ridiculisé, mais je ne comprends pas pourquoi. Si bien que cette diatribe acharnée fait penser à quelque rancune personnelle. » Le vendredi 26, Val nous offre une nouvelle chronique dans « Inoxydable » sur France Inter, et participe à l’émission « Sous les étoiles exactement ».

Le narcissisme de n’a pas de limite : le 31, sans le préciser, il reproduit mot pour mot dans Charlie Hebdo l’éloge sans réserves que Caroline Fourest (journaliste à Charlie Hebdo) avait déjà rédigé pour son propre blog un mois plus tôt (le 3 janvier 2007) : « Le Traité de savoir-survivre de Philippe Val porte bien son nom. C’est un manuel de décrassage jouissif par temps obscurs. (...) Val nous propose une balade radicale et libre, à la redécouverte de Spinoza, de Voltaire et du plaisir de se penser au monde (...). Un simple exercice de distanciation critique mais qui relève de la résistance... par temps obscurs. Le livre réjouira les amoureux joyeux des libertés (...). Ses seuls gourous sont les philosophes et l’Histoire, qu’il fréquente inlassablement, et convoque comme pour tout, en esprit libre, autodidacte, qui aime les relations franches et directes. Il tutoie Spinoza, vit le 11 septembre comme le conflit entre Spartes et Athènes, pense tous les jours à l’affaire Dreyfus. Les vrais éditorialistes sont comme ça. Ils doivent éclairer sans cesse ceux que le feu de l’actualité immédiate aveugle. » [4]
La cause est entendue : Philippe Val est un philosophe. Et même un « nouveau philosophe », consacré par le petit monde dont il faisait déjà partie.

Février

Mais Philippe Val est aussi le patron d’un journal en procès pour avoir publié les caricatures de Mahomet. [5] Le mois de février commence donc par une chronique sur le procès des caricatures dans « Inoxydable » sur France Inter (02.02.2007). Le 4 février, il va sur Europe 1, dans l’émission « C’est arrivé demain » pour parler de son procès et de ses travaux philosophiques. Le 5 février, c’est l’équipe du « Grain à Moudre » qui l’invite sur France Culture sur le thème : « peut-on critiquer l’Islam ? ». Le 6 février, après s’être rendu au journal télévisé de France 2 à 13h, il arrive en retard dans l’émission « On refait le monde » sur RTL. Nicolas Poincarré (l’animateur) le gronde gentiment : « Philippe Val, on ne vous félicite pas. Juste ½ heure de retard ! » Afin de pouvoir être partout en même temps, Philippe Val a essayé de se cloner. Il n’y est pas arrivé, tant mieux pour nous. Le 7 février, nouvel éditorial dans Charlie Hebdo sur le procès des caricatures.

Le 8 février, après celle du Monde 2, une deuxième banderille lui est adressée par Le Figaro Littéraire. La critique est dure mais exquise. Extraits : « Il cite Nietzsche, Montaigne et Spinoza avec l’aplomb crâneur des néophytes et le tranchant dogmatique des imbéciles. (...) Cousu de truismes et d’évidences qui ne font guère trembler la vaisselle, son livre est pontifiant et soporifique. Heureusement que certaines bourdes le rendent parfois désopilant, ainsi lorsque notre Michel Onfray du minuscule confond Simone Veil, ministre de la Santé du gouvernement Barre, avec Simone Weil, auteur de La Condition ouvrière. À propos de la politique, des totems, des tabous, de la vie, de la mort, de la sexualité et du temps qu’il fait, on recueillera de plus précieuses leçons au comptoir du Café du Commerce. » Le 9 février, il va prêcher chez Pascale Clark sur Canal+ (« en aparté ») et sur France Inter. Ce jour-là, il avoue que pour lui « le soutien de Sarko, c’est pas gênant. (...) Je lui rends hommage de l’avoir fait. » Le Ministre de l’Intérieur a en effet apporté son soutien à Philippe Val et à Charlie Hebdo lors du procès des caricatures.

Le 10 février, Philippe Val met l’uniforme du critique cinéma dans « Ça balance à Paris » sur Paris Première. S’il a aimé le film « La Môme », il n’oublie pas de rappeler avec morgue et insultes combien il déteste le « populo » : « Quelque chose de très fort dans ce film : la stupidité du personnage. Elle est con , Piaf, elle est chiante . (...) On sait à quel point elle était emmerdante , tyrannique et y a cette gouaille qui est désagréable , en plus qui sonne bizarre à ces époques-là parce que les artistes à gouaille comme ça, qui étaient très populaires, elles sont devenues collabos pendant la guerre, en général. C’est la marque... [rires dans la salle] Non mais c’est vrai ! C’est Joséphine Baker à Londres et Mistinguett à Vichy. Et elle a un côté comme ça Piaf, désagréable , populo , machin. » Cette gouaille si désagréable à l’oreille de Val est celle du peuple. Ce peuple qu’il ne cesse de mépriser. Le film montre que Piaf était « populo », et qu’elle n’a jamais renié ses origines « populos ». Mais ça c’est « désagréable » pour Val : être « populo », ça sent la collaboration. Il le dit : « les artistes à gouaille comme ça, (...) elles sont devenues collabos pendant la guerre, en général. » La critique, oui ; la haine, non ?

Le 14 février, dans son traditionnel éditorial dans Charlie Hebdo, Philippe Val ne manque pas de remercier Sarkozy : « Nous acceptons ce soutien et nous nous en réjouissons, car il prouve que dans une démocratie la droite et la gauche s’affrontent sur la base de valeurs qui ne se discutent pas, et qu’elles partagent clairement. Merci donc à Nicolas Sarkozy, d’autant qu’il sait que nous ne le ménagerons pas pour autant. » Ouf !

Le même jour paraît en Suisse un entretien - sans haine... - dans Le Courrier. Pour, « la majorité des candidats de gauche - Buffet, Bové, Besancenot -, ne sont pas « européens », donc ils ne [l]’intéressent pas. » Courtoisie parfumée pour Sarkozy dans Charlie Hebdo et caricature nauséabonde contre ces candidats-là dans Le Courrier : « ils étaient pour le massacre des Kosovars , ils soutiennent les Palestiniens contre Israël et sont opposés à l’Europe . Je peux comprendre qu’on veuille être du côté du Bien contre le Mal, c’est une posture confortable. Mais on connaît la chanson. Le protectionnisme, ça ne marche pas. Cet électorat est honorable mais pas ses leaders, qui sont archaïques et démagos. Ils soutiennent Ahmadinejad : moi je préfère vivre à New York qu’à Téhéran. » A Acrimed, nous préférons vivre dans un monde démocratique où le mensonge éhonté, même au service de la polémique la plus rude, ne serait pas la vertu philosophique et journalistique par excellence. Nous préférons donc vivre loin de Philippe Val. Loin.

Loin, mais pas trop. L’éloignement nous aurait fait rater sa nième chronique sur France Inter, le 16 février, consacrée cette fois aux cendres d’Alexandre Dumas (il a un avis sur tout, vous dit on), chronique dans laquelle il réduit l’Iran à Ahmadinejad, sans rappeler que celui-ci est fortement contesté dans son pays. Et l’éloignement nous aurait surtout fait rater son savoureux revirement sur Sarkozy, amplement traduit dans cet échange cocasse avec Franz-Olivier Giesbert sur France 5, le 18 février :
- Franz-Olivier Giesbert cite notre philosophe : Vous écriviez : « Sarkozy est un dictateur totalitaire en puissance » et vous ajoutez « et je pèse mes mots »...
- Val : Non... oui, c’est pour un truc précis qui m’a énervé. Je pense pas que ça soit un ...
- FOG : Mais la phrase, elle est là !
- Val : Oui, oui en réalité, je pense qu’il est dangereux. C’est un démocrate, je lui fais crédit de ça. Je pense que potentiellement il peut amener quelque chose de catastrophique (...).
- FOG : Vous ne pensiez pas tout ce que vous aviez écrit ?
- Val : Non, mais des fois on exagère, on force le trait .

Entre temps, Nicolas Sarkozy avait apporté son soutien à Philippe Val. Pour bénéficier du sens de sa nuance, il faut apparemment commencer par lui complaire...

Dans « Le Fou du Roi » sur France Inter (21 février), [Philippe Val revient sur ses propos concernant Sarkozy (évoqué ci-dessus) : « je l’ai écrit dans un contexte particulier où j’étais vraiment en colère... C’est vrai, c’est un peu osé... je ne pense pas en fait que ce soit un dictateur ou un anti-démocrate. » Puis il avoue que ses mots (écrits plusieurs mois auparavant dans le cadre d’une chronique, et relus avant publication du livre) ont dépassé sa pensée. Nul doute qu’il s’excusera aussi un jour d’avoir présenté l’observatoire des médias comme un repère d’admirateurs d’Hitler, Staline et Pol Pot [6] et suggéré, dans son dernier éditorial de Charlie hebdo (en date du 21 février 2007) que certaine critique des médias (sans autre précision...) la rendait semblable à l’antisémitisme. [7]

Fermons le ban. Philippe Val fait partie de ces éditorialistes (dont l’espèce n’est pas en voie d’extinction) que Pierre Bourdieu appelait des « fast-thinkers » : des penseurs qui pensent vite, partout et sur tous les sujets. Ces spécialistes de la « pensée jetable » (les Minc, Finkielkraut, Val et autres Steevy) sont des « bons clients », toujours de bonne composition dans les médias, et les médias le leur rendent bien. L’omniprésence de Val (même en dehors de ses périodes de promo) est ainsi significative. Il excelle en cabotinage, se conforte dans ses raisonnements étriqués et se spécialise dans la joute verbale, avec comme éternel leitmotiv : le peuple est con.

Mathias Reymond


_________________________________________________

[1] Ces informations (citées dans Le Monde du 11 janvier), non recoupées, sont livrées sous toutes réserves...

[2] Il se réjouissait par exemple que BHL fasse l’objet des critiques de Serge Halimi dans « Les Nouveaux chiens de garde » : « Certaines citations, retranscriptions d’interviews, de débats, et portraits (...) sont généralement à hurler de rire , tel, page 81, le passage intitulé « Les amis de Bernard-Henri », à lire à haute voix entre copains... » (Charlie Hebdo, 19.11.1997) Ou Val écrivait encore en 1998 (Charlie Hebdo, 23/09), cette puissante saillie : « D’habitude, les philosophes sont les ennemis des marchands d’armes. Qu’ils deviennent porte-parole des porte-flingue est une nouveauté merveilleuse et inattendue. (...) Nos têtes pensantes : BHL (...) provoquent une hilarité libératrice qui, loin de témoigner d’un mépris douteux pour les intellectuels, exprime au contraire l’attachement aux valeurs de raison, de justice et de vérité ».

[3] D’après Pascale Clark (ancienne présentatrice) interrogée par l’auteur. Si l’on déduit le temps imparti aux publicités (trois coupures entre 19h20 et 20h), il reste 30 minutes d’émission. 30 minutes de temps de parole à répartir entre l’animateur (Nicolas Poincarré) et ses 4 polémistes, soit 6 minutes par personne... payées 150 euros chacune.

[4] La complaisance de l’équipe de Charlie Hebdo à l’égard de son patron n’est pas nouvelle. Voir l’article du Plan B n°6 sur Philippe Val et les nouveaux philosophes de « Charlie Hebdo ».

[5] Ce journalisme-là, quand il s’agit de la liberté d’expression n’est évidemment pas en cause. Des correspondants se sont étonnés que nous n’ayons pas pris publiquement fait et cause pour Charlie hebdo dans cette affaire. Silence complice ? Qui ne dit mot consent ? Alors disons-le une bonne fois (mais sans doute pas pour toutes) : notre rôle - tel que nous le concevons - n’est pas de faire chorus chaque fois que nous approuvons et quand le battage médiatique est suffisant (voire excessif), mais de parler d’abord de ce dont on ne parle pas. Non, nous ne sommes pas favorables à l’assassinat ou à l’emprisonnement de journalistes, dont pourtant nous parlons peu. (Précisions d’Acrimed)

[6] Voir ici même : « Une caresse de Philippe Val ». Lire également : « Philippe Val se charge de l’épuration de l’Observatoire français des médias » - « Philippe Val recycle son éditorial purificateur sur France Inter » - « Droit de réponse à Philippe Val, psychiatre, historien et patron de presse - « Philippe Val : “la critique radicale des médias alliée du grand capital” » - Philippe Val, critique, stratège et ... psychiatre.

[7] « Quand j’entends l’expression "les médias", suivie de la rhétorique du mépris et du ressentiment, ça me fait le même effet que certains propos anti-américains ou antisémites. », Charlie hebdo, 21 février 2007.

Écrit par : Marie-France G-TOURRE | 22/02/2007

Dans le plan B n°6 (actuellement en kiosque) un article illustre assez bien ton propos.

Nombrils électroniques

C'est le nouveau média que les médias adorent : le blog, ce carnet de bord personnel que chacun peut publier ou commenter sur Internet. Fasciné par les cent millions de blogueurs escomptés dans le monde au premier semestre 2007, le Parti de la presse et de l'argent (PPA) tente de récupérer cet outil.

La suite ici :
http://www.leplanb.org/page.php?article=52&PHPSESSID=516c6c447992111e06a9be1417c8c9c1

Écrit par : Foxapoildur | 22/02/2007

Hors Sujet mais :

J'ai lu ici : http://maitre.eolas.free.fr/journal/index.php?2007/02/21/553-dieudonne-a-t-il-ete-condamne-pour-injure-raciale que Dieudonné à été condamné pour avoir dit :

"Juifs et musulmans pour moi, ça n'existe pas. Donc, antisémite n'existe pas, parce que juif n'existe pas. Ce sont deux notions aussi stupides l'une que l'autre. Personne n'est juif ou alors tout le monde ... pour moi, les juifs, c'est une secte, une escroquerie. C'est une des plus graves parce que c'est la première. Certains musulmans prennent la même voie en ranimant des concepts comme "la guerre sainte" .."

On doit donc s'attendre à une levée de bouclier des briseurs de tabous pour dénoncer cette comdamnation, eux qui, au nom de la liberté d'expression, avaient unanimement défendus Redeker quand il s'était livré au même genre de déclaration avec les musulmans (en pire parce que la criminalité c'est pire que l'escroquerie)

Écrit par : Gyhelle | 22/02/2007

Bah voilà, c'est cool, je venais poster mon lien vers Acrimed et pour une fois que je me fais pas griller par PMB ou Valdo, c'est par Marie-France G-TOURRE.
Pff…

(c'était ma contribution au débat)

Écrit par : zaireetvoltaire | 22/02/2007

@ Gyhelle
Hors sujet, en effet.
Puis on t'a connu(e) mieux inspiré(e).

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 22/02/2007

Pour le hors sujet, méa culpa, méa maxima culpa (bien que cela soit une pratique relativement courante ici).

Pour l'inspiration, c'est flatteur, merci.

Écrit par : Gyhelle | 22/02/2007

Hors sujet pour FOG, mais intéressant sur les casquettes de Sarko:

Un article intitulé:

"Le ministre Sarkozy donne une rallonge financière au candidat Sarkozy"

http://www.rougemidi.fr/article.php3?id_article=1503

Écrit par : Gus | 22/02/2007

Slurrpp
bravo Sébastien pour ce Magistral Billet.
Slllllluuuurpppppp !

Écrit par : titi | 22/02/2007

@Pfff

"commentlécher"
O Ouiouiouioui !!!!
OUI !

tu sais tout le monde n'a pas
comme toi
le courage
de commentrévolutionner !

Écrit par : titi | 22/02/2007

Je ne sais pas si mon commentaire passera chez Monsieur FOGblog
mais il y a un commentateur très sympa avant moi et qui s'appelle
legauchisterepenti.

Tout un programme.

Commentlécher Monsieur FOG
c'est quand même bien plus valorisant.

Écrit par : titi | 22/02/2007

Le commentaire d'olivier de melgueil, chez FOG, est juste à hurler de rire.
;-D

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 22/02/2007

Titi, Je vient d'aller voir le site du gauchiste repenti, il est tordant.

Écrit par : Gyhelle | 22/02/2007

Pour jouer un peu, je suis allé sur le blog de FOG et j'ai posté le commentaire suivant au billet "Ce matin avant de fair emon edito sur RTL".
Mais il est bien précisé que "les commentaires sont modérés" (comme le propriétaire du blog, d'ailleurs). On vera bien si c'est diffusé ou non... Suspense.

"Pourriez-vous de même nous éclairer sur ce que vous fîtes avant de vous brosser les dents, avant de vous raser (en attendant de nous raser), avant de prendre votre petit dej', avant de quitter votre domicile pour aller gagner votre pain quotidien à la sueur de votre secrétaire, etc...

Votre vie, cher FOG qui êtes devenu un modèle pour tant et tant d'entre nous, pauvres mortels qui attendons en permanence le moment de sortir quelques piécettes de notre gousset pour pouvoir acheter votre prose, est si passionnante que nous n'en voulons plus rien ignorer.

Et ce n'est pas désintéressé : dans une société ou flagorner à tout va et avec le maximum d'impudeur est la seule manière de faire une belle carrière, en particulier dans les média, nous voulons tout apprendre de vos méthodes. Car, avouons-le, nous rêvons de prendre votre place quand la vraie gauche, avec plein de gros morceaux de justice sociale, aura enfin triomphé dans ce pauvre pays et vous jettera dans un cul de basse fosse. Na !"

Écrit par : Luc | 22/02/2007

Ark, ârk, ârk.
Queeeee de mauvais esprit.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 22/02/2007

Les 2 premiers rectalo-lingusistes du blog de fog (Helie Dehecq & Marc Doulet) ont la même adresse (h2ck@mac.com)...

Etrange, non? :-DDD

Écrit par : allaxe | 22/02/2007

O
Luc
je doute que nous puissions lire votre commentaire sur le blog de Monsieur FOG.
La technique d'Olivier de Melgueil est la bonne.

Cela s'appelle ferrer le gros.

On sort la langue comme pour lécher
mais,
en faisant bien attention,
on remarque ce sont les crocs qui sont sortis.

Écrit par : titi | 22/02/2007

(Je sais de quoi je parle
je suis l'homme qui sort sa langue plus vite que
son slurrrpppp ombre)

Écrit par : titi | 22/02/2007

M. Fontenelle
;-)

Écrit par : olivier de melgueil | 22/02/2007

Monsieur Melgueil, vous fîtes ce matin mon hilarité: soyez-en ici remercié.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 22/02/2007

Ce qui est surtout à hurler de rire, sur le plat blogue de FOG, c'est qu'il (lui, FOG ? son modérateur ?) n'ait même pas vu que le coup de lèche d'OdM était saucé à l'ironie.

Ça en dit long sur la fatuité du FOG. Ou sur la servilité de son modérateur.

Écrit par : Pff | 22/02/2007

Bravo pour ce blog !!

J'ai posté ça en commentaire lol :

"Les honnêtes hommes constateront sans mal que vous partagez avec Duhamel (quel journaliste décisif, lui aussi !) la liberté d’esprit, l'honnêteté intellectuelle, la conscience professionnelle et la rigueur.

Je tenais à vous féliciter chaleureusement pour la qualité de vos écrits tant dans la presse que dans vos livres. Avec plus de journaliste de votre trempe, la France serait grandie ; les français ragaillardis et, à nouveau, fiers de leur pays !

Un de vos plus fidèles lecteurs."

Passera-t-il la censure ?

Écrit par : Athouni | 22/02/2007

Mais non les gars,
C'est moi le plus fort!

Écrit par : olivier de melgueil | 22/02/2007

Afin de rétablir la réputation d'équité de la rédaction, RTL décide de remplacer Duhamel, sur qui il y aurait un soupçon de début de commencement de penchant vers un candidat (en même temps, pencher vers le centre, c'est bizarre comme expression, non?), par FOG, patron du Point, un modèle d'opacité quant à ses accointances.

Un vrai bon choix, avec plein de cohérence dedans.

Hervé and Axel are driving in a fog.

Écrit par : xolotl | 22/02/2007

Râââââ
mon commentaire y est
sur le blog de Monsieur FOG.

Qu'il est beau mon commentaire !
Qu'il est impertinent et intelligent àlafois !

Slurrrrppppp
il s'agit d'être souple pour s'autolécher la croupe !

Écrit par : titi | 22/02/2007

Je trouve que vous n'êtes pas gentils avec le modérateur fogien (fogiste, tant qu'on y est)...
Vous allez lui donner un surplus de boulot, jeter un coup d'oeil à VLF, NRV etc pour savoir ce que pensent certains comme ODM. Vous allez finir par inventer le blog-veille attitude...
@Seb
Pourquoi pas le blog de FOG sur la colonne de gauche, pour y faire un tour ?

Écrit par : younes | 22/02/2007

Une petite définition pour qualifier le blog du Fat et Orgueilleux Guignol :

" Un ramassis de platitudes pour notables des médias estimant que l'insignifiance de leur propos recelle des trésors d'intelligence ".

C'est sidérant de constater à quel point ce type n'a strictement rien à dire et que tout n'est qu'un prétexte pour se mirer l'égo.

Écrit par : Judex | 22/02/2007

à propos de Val

Il faut rappeler que son hostilité à Internet remonte à l'époque où il s'était fait flingué par uzine pour l'introduction de la pub pour Libé dans Charlie.

Comme le remarqua Monat Chollet en son temps : le seul négationnisme que Val a rencontré sur le net, c'est la négation de son propre génie.

Les grandes envolées lyriques et déontologiques tiennent vraiment à peu de choses, parfois...

Écrit par : Judex | 22/02/2007

Titi,

très beau post en effet ;-)

Écrit par : xolotl | 22/02/2007

Olivier de melgueil et Titi,

Merci pour vos commentaires sur le Blog de FOG.
(Ça sent le contrepet, d'ailleurs, Blog de FOG mais où au juste ?).

On dirait qu'il y a matière à un nouveau jeu.
Une espèce de détournement situationiste des commentaires sur le Fog de BlOG.

Tu vois Luc, par exemple, je trouve que les deux premiers paragraphes de ton commentaire étaient par-faits.
Avec le troisième, il risque de ne pas passer, ce qui serait fort dommage.

Écrit par : IznoPreum's | 22/02/2007

Tiens par exemple, y a un certain José Bouquinhas qui vient de poster un commentaire.
J'sais pas s'il est sérieux ou s'il s'agit d'un situationiste qui s'ignore.

Bref, ça peut devenir la confusion la plus totale ces commentaires.
Il y a de quoi rire.
Et bien délirer.

Écrit par : IznoPreum's | 22/02/2007

Le billet de 00.00 sera donc, et bien évidemment, consacré aux commentaires laissés chez FOG: soyez fous.
(J'ai pas fini de rien foutre, moi.)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 22/02/2007

J'ai tenté le texte suivant, on verra bien :-D


Bonjour Monsieur Giesbert,

je suis très heureux de voir que vous vous lancez vous aussi dans cette belle aventure que représente la tenue quotidienne d'un blog.
Je suis un fidèle lecteur du Point.
Je vois en vous un bel héritier de MM Revel (paix à son âme) et Imbert, deux des plus belles plumes françaises, éprises de liberté, amoureuses de notre patrie.

Longue vie au Point, longue vie à votre blog.

Vive la France.

Écrit par : xolotl | 22/02/2007

Je sens que ça va devenir le plus gigantesque gag de la semaine.
Et j'avoue que ça me fait rigoler comme un bossu.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 22/02/2007

yyeeeeesssssssssssss !!!


ooohh putainnnn ! mon texte est passé

Écrit par : xolotl | 22/02/2007

@xolotl
Bonsang
- "Vive la France"

Si ton commentaire passe
je parie que le modérateur de ce blog est rond comme une queue de pelle.

Écrit par : titi | 22/02/2007

titi, va voir, il est passé !!

Écrit par : xolotl | 22/02/2007

xolotl
j'ai gagné mon pari
ce type est un alcoolique notoire.

Je m'en vais lui poser la question...

Écrit par : titi | 22/02/2007

Ben, moi ça ne marche pas...

Écrit par : johnmarguerite | 22/02/2007

Je suis mort de rire.
Mort.
De.
Rire.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 22/02/2007

Xololt
Nous allons voir ce que nous allons voir.
Voici ce que j'ai posté chez mon nouvelami :

"Monsieur,
Très heureux et satisfait de voir que mon commentaire a été retenu.
J'espère que mon soutien présent viendra enrichir la réflexion qui manque en France sur le besoin urgent de réformes -qu'heureusement des journaux comme le Point défendent avec courage et dignité.

Cependant, je me permets une remarque à la lecture de certains commentaires - tel celui de Monsieur Xolotl : je décèle une pointe d'exagération chez certains commentateurs comme ce monsieur laquelle laisse percer une ironie. J'ajouterai : de malveillance. Je me demande si ce blog, qui vient de naître pour mon plus grand plaisir, est modéré de manière adequate. Il faut faire attention qu'il ne devienne pas, comme tant d'autres sur l'internet, un nouveau repère de gauchistes anarchistes.

Bien à vous"

Si çuici passe
j'offre ma tournée.

Écrit par : titi | 22/02/2007

@ titi
Noooooon!
Par pitié!
Ne lui mets pas la puce à l'oreille!
Laisse le valider!

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 22/02/2007

je crois que là, on est cramé, titi.

je vais etre obligé de me fendre d'un démenti outragé :-)

Écrit par : xolotl | 22/02/2007

@Sébastien
c'est trop tard.
j'ai posté.
Mais ne te fais pas de souci
quelque chose me dit qu'il tombera dans des tas d'autres panneaux.
On a pas de pétrole par ici
mais on a des idées.

héhéhéhé
ça va devenir une Discipline Olympique
ce truc.

Écrit par : titi | 22/02/2007

Xolotl
"je vais etre obligé de me fendre d'un démenti outragé"

Ouiouioui

Outrageons-nous chez le FOG.

Mais dans les règles silteplaît.

Écrit par : titi | 22/02/2007

Ayé.
J'ai triché. Ai posté sous un autre pseudo.
Je crains d'en avoir trop fait par moments - un peu sur le fil du rasoir. J'espère que ça passera quand même.

xolotl, grand plaisir quand j'ai vu ton commentaire s'afficher. :-)

Titi, le "rentiers RMIstes" est assez grandiose. Sauf qu'il risque de se retrouver à la Une de Le Point, tellement qu'ils sont cons.

Fais gaffe quand même avec ton deuxième commentaire.
Faudrait pas non plus leur mettre la puce à l'oreille trop tôt.
Ce serait bien qu'on puisse encore se marrer quelques temps avant de passer à autre chose.

Écrit par : IznoPreum's | 22/02/2007

merdredemerdre
vous croyez qu'il va piger là ?

Moi je vous dis que ce type a bu et qu'il ne voit ni n'entend plus rien.

Écrit par : titi | 22/02/2007

@ IznoPreum's
Ne pas avoir peur d'en rajouter dans l'hyper-flagornerie.
Le "vive la France" de xolotl est gigantesque.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 22/02/2007

IznoPreum's, xolotl
en fait
j'aurais bien vu une prise de becs entre nous
sur le FLOGbog.

ça aurait de la gueule.

Écrit par : titi | 22/02/2007

Titi, tu y es !

Le second est passé.
P't'être aussi que le modérateur n'est pas bourré mais qu'il aime modérément son FOG.

Écrit par : IznoPreum's | 22/02/2007

>titi

Pour moi ça sera un pastaga!
:-DDDDD!!!

Écrit par : allaxe | 22/02/2007

@xolotl

bon
mon second post est passé.

Je te rappelle les règles de base
(mais tu les connais par coeur)
:
plus c'est con
plus ça passe.

Écrit par : titi | 22/02/2007

Arrêtez, par pitié: j'en peux plus!
:-DDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDD

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 22/02/2007

@IznoPreum's
"le "rentiers RMIstes" est assez grandiose. Sauf qu'il risque de se retrouver à la Une de Le Point, tellement qu'ils sont cons.""

Mais ils l'ont déjà fait.

Écrit par : titi | 22/02/2007

Jy é posté ça, non mais ! :

Monsieur Giesbert,

je suis surpris et outré de lire le commentaire ci-dessus du dénommé TITI (ce monsieur n'a même pas le courage de donner son nom).
Quelle qualité a-t-il pour me railler ?
Quelle ironie y-a-t-il à en appeler à MM Revel et Imbert, ces autorités morales incontestables ?
Quelle malveillance y-a-t-il à vouloir mettre ses pas dans ceux qui ont fait ou font la France ?

Je compte sur votre sagesse et votre bienveillance, Monsieur Giesbert, pour faire en sorte que votre blog reste une référence.

Écrit par : xolotl | 22/02/2007

Bon, ben moi toujours pas... Comprends-pas

Sinon, vous avez-vu Bayrou en bleu au dessus de "Franz Olivier Giesbert" ? On aperçoit même Maurice G. Dantec à l'arrière plan.

Quelqu'un voudrait pas poster un commentaire pour moi accusant poliment mais fermement FOG de rouler pour Bayrou ? Je suis malade de pas pouvoir le faire...

Écrit par : johnmarguerite | 22/02/2007

Je vous dis que ça va devenir voyant.
Restez neutres, dans l'hommage.
Mwâââârffffff.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 22/02/2007

j'ai tenté ça, on verra bien, je débute dans la flagornerie et l'ironie cinglante (j'ai l'impression d'avoir 12 ans... lol)
Bonjour monsieur Giesbert
Vous avez raison de saluer l'honnêteté de Monsieur Sarkozy qui a toujours toujours su défendre la presse et la liberté d'expression comme dans l'histoire des caricatures et dans bien d'autres encore, tel aujourd'hui, avec Monsieur Duhamel.
C'est grâce à des hommes comme monsieur Sarkozy et monsieur Giesbert que nous pouvons avoir une presse libre ce qui est une bonne chose quand même. Mais ça ne suffit pas, comme le gauchiste repenti, il faut avoir le courage d'évoluer dans ses opinions, comme monsieur Giesbert d'ailleurs qui n'a jamais hésité à évoluer en fonction du vent comme vous le dites si bien, même si j'ai pas bien compris l'histoire avec l'humus...

Écrit par : Clic | 22/02/2007

il faut combien de temps en général? j'ai l'impression qu'ils ont vu l'allusion à match

Écrit par : Clic | 22/02/2007

xolotl
tu fais super bien la vierge effarouchée
;)

Écrit par : titi | 22/02/2007

@ Clic
Le coup du vent, ça passera pas.
Dommage, le reste était juste comme il fallait.
;-)

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 22/02/2007

j'ai essayé de faire une phrase assez alambiqué pour qu'elle ait l'air assez peu cohérente et qu'on puisse avoir un doute... oui, c'était un peu trop visible... en plus, avec titi qui leur a mis la puce à l'oreille... tant pis

Écrit par : Clic | 22/02/2007

Monsieur Clic
Rôooooo
ça va être de ma faute maintenant.

C'est pas encore dit que ça passe pas.

Écrit par : titi | 22/02/2007

Il est un peu lent
quand il a bu

c'est tout.

Écrit par : titi | 22/02/2007

arf, non, mais il va falloir être vachement plus fin maintenant...

Écrit par : Clic | 22/02/2007

bon
désolé
je trouvais juste rigolo de me prendre le bec avec l'excellent xolotl...

Écrit par : titi | 22/02/2007

Pourquoi ça passe ? Mon hypothèse : son modérateur (FOG a mieux à faire que de rester coller à un écran de télé, c'est bon pour ses nègres, ça) est en fait un vilain fourbe, aussi fourbe que vous ;-)

Ouaite and si !

Ce que j'espère c'est que l'un ou l'autre de ces trolleurs finisse, quand le jeu aura assez duré, par lui donner le lien vers cette note, qu'il sache que, quelque part dans la blogosphère (pour quoi ne pas linker ce gag ici et là, histoire de voir Val reparler de la Kommandantur blogosphérique !), ya un paquet de gens qui se foutent de sa gueule.

Écrit par : Pff | 22/02/2007

remarque titi, le modérateur est peut-etre tellement bourré qu'il s'est endormi ?

attendons.

Écrit par : xolotl | 22/02/2007

j'ai décidé d'allumer un contre feux: je post des commentaires à peu près aussi cons sur l es autres billets histoire de donner l'impression d'être vraiment à l'ouest et de rendre le truc crédible: je suis un vrai Sun Tsu :)
Je crois aussi que Monsieur Lang est un homme sincère. Je ne dis pas que ce soit le meilleur homme politique de gauche, parce que quand même, il fait un peu tarte, mais bon, je préfère un mauvais homme de gauche mou qu'un dur homme de gauche gauchisant. Certes, j'ai été jeune, mais il faut savoir mûrir.
Mais par contre, pensez vous vraiment que cette Ségolène puisse gouverner la France? avec toutes ses bourdes, elle fait pas très sérieux et elle est tout le temps raide quand elle marche, elle n'a pas la prestance d'Aliot-Marie qui a su montrer qu'on peut être une femme et s'imposer dans un monde d'homme si on sait se comporter en HOMME et pas, comme madame Royal, multiplier les MIEVRERIES.

Écrit par : Clic | 22/02/2007

Voilà ma contribution. Entre 2 flagorneries éhontées, j'ai réussi à placer 6 contrepèteries d'un goût douteux (mais qui ne déparent assurément pas le FOG's Blog...) On va voir ce que va en penser le modo ...

"Bonjour Monsieur Giesbert,

J'ai été outré par l'éviction de Monsieur Duhamel, qui est depuis toujours un commentateur avisé de la politique Française. Il éclairait d'ailleurs fort bien cette présente élection. Mais quelle ne fut pas ma joie en apprenant que c'est vous, Monsieur Giesbert, qui le remplacez sur RTL !

Joie doublée aujourd'hui par la découverte de ce blog. Ca nous changera agréablement des gauchistes malsains qui hantent cette blogosphère, comme ils l'appellent ! Car la France ne se laissera pas abuser par les mythes :après l'élection du "grand" en 1995 puis en 2002 dans les conditions que l'on sait, en 2007 nous en sommes à compter les points dans les sondages! La France est désorientée, car cette élection la ronge, c'est devenu le seul sujet de conversation ici-bas... Et nous aurons bien besoin de votre aide pour cela tant c'est compliqué !

Recevez encore, Monsieur, l'expression de mes respectueuses salutations.

PS : je suis en train de lire (avec retard) "La tragédie du président". Bravo pour le livre en général, et pour votre hommage à Monsieur Juppé que je respecte énormément, c'est un homme comme lui qu'il faudrait à la France d'aujourd'hui.

Léon, retraité (J'habite Laval)"

Écrit par : SuperNo | 22/02/2007

superNO, trop fort ! :-D

Écrit par : xolotl | 22/02/2007

clair, super no déchire tout, j'ai pas autant ri depuis longtemps...

Écrit par : Clic | 22/02/2007

'tain,

Le mien l'est toujours pas passé.
Raaahhh...ce serait dommage. Toute modestie bue, j'étais assez content de certains passages - notamment sur Sarko.

Titi,
Bien d'accord qu'une prise de becs entre nous sur le FLOGbog aurait de la gueule.
Mais peut-être qu'il faudrait éviter de s'apostropher directement, histoire de pas se faire repérer trop vite.
Utiliser des formules du style "certaines personnes" peut-être.
Faut faire durer le plaisir, quand même, non ?

J'savais pas - ou plus - pour les "rentiers RMIstes".
Sont forts ces gens de Le Point. Très forts. Trop forts.

Écrit par : IznoPreum's | 22/02/2007

Je dois filer: je compte sur vous pour continuer la mission.
A plus.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 22/02/2007

voila, j'en ai mis un sur chaque post, on verra bien si ça convaincra le modérateur. Mais il a peut-être déjà balancé les premiers.

Écrit par : Clic | 22/02/2007

J'ai balancé ça :

Cher Monsieur Giesbert,

Je suis heureux de voir un homme tel que vous, n'ayant pas peur de s'attaquer à tous les tabous sclérosant notre belle france, tenir enfin un blog.

J'espère que ici aussi vous vous attaquerez sans peur à tout les avantages acquis socialo-communistes qui nous empêche d'aller de l'avant avec les entrepreneurs courageux qui sont la moelle épinière de notre société.

Cordialement


On verra bien si ça passe

Écrit par : Gyhelle | 22/02/2007

à moins que le modérateur ne lise vive le feu! bah, je me serais bien marré pendant une petite heure, il est temps de retourner au boulot...

Écrit par : Clic | 22/02/2007

bo

j'ai l'impression que le modérateur est
soit 1) allé cuver une fois pour toutes
soit 2) allé boire un dernierchtit verre au troquet d'en bas.
Mais dans tous les cas ça répond plus du tout sur le FLOGbog.

Écrit par : titi | 22/02/2007

@ Gyhelle

"J'espère que ici aussi vous vous attaquerez sans peur à tout les avantages acquis socialo-communistes qui nous empêche d'aller de l'avant avec les entrepreneurs courageux qui sont la moelle épinière de notre société."

C'est magnifique !
On dirait du Brave Patrie !
ça passera mille fois quand l'autre aura guéri de sa gueule de bois !

Écrit par : titi | 22/02/2007

Je m'y mets aussi...

Cher Monsieur Giesbert,

Vous êtes un des derniers phares dans la brume médiatique. Vous inondez nos foyers de vos lumiéres médiatiques. J'ai été bluffé par vos analyses sans concession de Jacques Chirac et François Mitterrand. Continuez de faire retentir votre liberté de ton et votre analyse indépendante dans les médias et maintenant la blogosphére!

Sincérement votre.

Erwann de Saint-Pons

Écrit par : Chevillette | 22/02/2007

chais pas ce que ça vaut...

"Monsieur
J’ai découvert votre blog ce matin avec beaucoup de plaisir.
Je vois d’ailleurs que je ne suis pas le seul, plusieurs commentaires le démontrent.
Hormis la qualité de vos textes, ce qui m’a vraiment plus, presque ému, c’est de voir que vos lecteurs (ici et au Point) ne sont pas fait du même bois que les habituels et sinistres bobo-anarcho-gauchistes qui, après la presse écrite, ont envahi la blogosphere.
Encore merci.
Longue vie à votre blog.
Vive la France.

Écrit par : rep ban | 22/02/2007

Salut à tous,

Je ne peux que lire, n'ayant pas le temps de participer à cet immense jeu.
Alors à tous BRAVO.

Des plans pareils me ravissent et redonnent plein de sourires. C'est morpion, ludique, mais aussi significatif car les outrances développées dans vos commentaires passent comme lettres à la poste et sont validées sans l'ombre d'un doute, d'un recul, d'un sens critique. Ca gobe.

J'attends, maintenant qu'il prenne plume et dise: "merci les amis!" et là, Titi on fait péter la boutanche.

Nom de Zeus, vous êtes cons!

Mais cons, comme on dit chez nous en Occitanie.
C'est le plus beau compliment que je peux vous faire.

Titi, Président.

Écrit par : GPMarcel | 22/02/2007

Bon ben...il semblerait que ça modère grave, que ça modère fort.
Rien de neuf depuis le second message de Titi.
Dommage, c'était bien parti. Espérons malgré tout que d'autres messages passeront.
(On peut aussi remettre le plat une autre fois. La surprise en moins mais l'efficacité en plus, peut-être.)

Voilà ce que j'avais envoyé :

Monsieur France-Olivier,
Vous permettez que je vous appelle Fog ? ;-)

J'approuve votre défense courageuse et argumentée de Monsieur Duhamel. Un grand professionnel qui ne mérite pas sa honte, je n'ai pas peur de le dire.
Je suis pas totalement supporteur de Monsieur Sarkozy mais c'est bien ce qu'il a dit.
Et c'est bien que vous disiez qu'il l'a dit. Comme ça nous sommes des électeurs informés et nous pouvons faire le bon choix.
Je pense qu'avant Monsieur Sarkozy aurait pas dit ce qu'il a dit, mais maintenant qu'il a changé il a dit son contraire.
Et c'est bien.

A part ça, c'est super que vous aussi vous ayez un blog.
J'espère quand même que vos hautes responsabilités vous laisseront le temps pour y écrire assez souvent.
C'est magnifique de voir trois billets dans la même journée mais ça doit être fatiguant.
Faudrait pas non plus vous abimer la santé.
Prenez soin de vous, s'il vous plait. Les élections approchent et les électeurs ont besoin d'être informés par les gens qui ont des choses à dire.

Au plaisir de vous lire.

Jean Dubrouillard

Écrit par : IznoPreum's | 22/02/2007

Si çà passe ce truc, c'est énorme!:

Bonjour,

Petit patron de PME. J'apprécie la ligne éditoriale de votre journal. Il est impossible qu'en France, la souffrance des employeurs soient mises de côtés pour les "profiteurs" en tout genre qui ne connaissent pas la véritable valeur du travail qui font la fierté des gens comme vous et moi!

Les 35h, les charges qui pésent sur les entreprises font que les personnalités libres fuient la France car on les entravent!

Tout çà fait du mal à la France! Il faut que çà se sache. Vous pourrez nous y aider Mr Giesbert.

Merci de témoigner!

Écrit par : Chevillette | 22/02/2007

Effectivement, plus rien ne passe. Soit le modérateur a fini sa journée, soit il a enfin vu l'invasion bavordavélique.

Mais alors, si aucun autre message ne passe... ça veut dire qu'aucun "vrai gens" (donc pas des salopiots de branleurs comme vous) ne va sur son blog, au FOGgy ? Oh la honte, eu ! Il a pas d'culotte, eu, il a pas d'culotte !

Écrit par : Pff | 22/02/2007

Vous imaginaient qu'il ferme son blog suite à trop d'hostilité??, Le Point va faire une "Une" sur le "fascisme rampant" du Net qui a bailloné Duhamel et FOG...

Arrgghhhhhhhhhh

Écrit par : Chevillette | 22/02/2007

FOG, pleure pas, t'es pas tout seul, voici une FOGUE pour t'accompagner : YASMINA REZA
http://www.courrierinternational.com/article.asp?obj_id=71068

Écrit par : j3m | 22/02/2007

en même temps, je sais pourquoi c'est pas passé: le pauvre Thomas Sauvadet a du faire un forum sur le nouvel obs hier et les gens de droite sont quand même vachement plus trash (d'ailleurs, on sentait qu'il en avait marre à la fin...)
http://forums.nouvelobs.com/898/Thomas_Sauvadet.html
y a des commentaires qui déboitent, mais je crois pas que ce soient des blagues...

Écrit par : Clic | 22/02/2007

@chevillette

"Petit patron de PME. J'apprécie la ligne éditoriale de votre journal. Il est impossible qu'en France, la souffrance des employeurs soient mises de côtés pour les "profiteurs" en tout genre qui ne connaissent pas la véritable valeur du travail qui font la fierté des gens comme vous et moi!

Les 35h, les charges qui pésent sur les entreprises font que les personnalités libres fuient la France car on les entravent!"

T'es quand même lourd d'inonder toutes les télés et tous les journaux avec ton blabla. Hein ? C'est pas toi ???

Écrit par : SuperNo | 22/02/2007

@ tous

Pas de comentaires après 16h25 sur le blog de Fog, le modérateur dot être à l'apéro avec Borloo ;0))

Mais merci pour la rigolade.

Si le cerbère finit par cuver, je m'y mettrai aussi.

Super jouet en fait le Blogafog!

Zgur

Écrit par : Zgur | 22/02/2007

Moi le mien est passé (dans le 1er article), je pensais pas qu'il serait publié ;)

Écrit par : Sylvio | 22/02/2007

@ Sylvio

Et pourtant il est gratiné ton commentaire.
Et frontal.
Pas comme les autres sournois qui se moquent sous cape ;0)))

Zgur

Écrit par : Zgur | 22/02/2007

Si si nous sommes des milliers...et on a même un groupe de musique à notre effigie: Nicolas Baverez and the "Criying Richs", du vrai roots, en concert place beauvau bientôt!

Écrit par : Chevillette | 22/02/2007

AAAAAAAAAAAARRGGHHH ils sont tous passés MDR!!!!!!!!!!!

Écrit par : Chevillette | 22/02/2007

looooooooool
dommage, ils n'y sont pas tous. Super No n'est pas passé et moi uniquement sous les deux premiers billets. snif

Écrit par : Clic | 22/02/2007

Ce qui serait couillu, ce serait de faire un trackback... bon, en même temps, ils risqueraient tout de même de s'en rendre compte...

Écrit par : Clic | 22/02/2007

Je résiste pas j'en fais un autre, j'ai des doutes pour celle là..:

Assez de l'assistant, marre des avantages acquis! Nous sommes la France qui se lêve tôt! Tous droits appelle des devoirs. Mon argent chérement gagner à la sueur du front de plusieurs générations de personnes méritantes (et reconnues comme telles au MEDEF!) ne doit pas servir à assister des personnes qui ne connaissent pas le gout de l'effort!

Comme dit Nicolas Baverez: "Le temps libre, c’est le versant catastrophe sociale. Car autant il est apprécié pour aller dans le Lubéron, autant, pour les couches les plus modestes, le temps libre, c’est l’alcoolisme, le développement de la violence, la délinquance, des faits malheureusement prouvés par des études."

Non aux 35 heures, comme dit encore Mr Baverez: " Appauvrissez-vous par le chômage et la dette publique !" Assez des assistés en tout genre.

Avec nous, Mr giesbert et votre journal "Le Point", portez cette parole pour que chaque subventions soient justifiées pour les salariés et que surtout les intêrêts des entreprises soient sauvegardés!

Amitiés libérales!

Erwann de Saint-Pons
Délégué CG-PME

Écrit par : Chevillette | 22/02/2007

Version corrigée pour le blog de FOG:

Assez de l'assistanat, marre des avantages acquis!

Nous sommes la France qui se lêve tôt! Tous droits appelle des devoirs. Mon argent chérement gagner à la sueur du front de plusieurs générations de personnes méritantes et reconnues comme telles par le pouvoir politique ne doit pas servir à assister des personnes qui ne connaissent pas le gout de l'effort!

Comme dit Nicolas Baverez: "Le temps libre, c’est le versant catastrophe sociale. Car autant il est apprécié pour aller dans le Lubéron, autant, pour les couches les plus modestes, le temps libre, c’est l’alcoolisme, le développement de la violence, la délinquance, des faits malheureusement prouvés par des études."

Non aux 35 heures, comme dit encore Mr Baverez (illustre intellectuel): " Appauvrissez-vous par le chômage et la dette publique !"

Assez des assistés en tout genre. Avec nous, Mr Giesbert et votre journal "Le Point", portez cette parole pour que chaque subventions soient justifiées pour les salariés et que surtout les intêrêts des entreprises soient sauvegardés!

Amitiés Libérales!

Erwann de Saint-Pons
Délégué CG-PME

Écrit par : Chevillette | 22/02/2007

Putain, quelle rigolade. J'en peux plus.
Je reviens à VLF après une dure journée de travail (car, MOI, j'ai pas que ça à foutre !) et je découvre le bombardement auquel le tout nouveau blog de FOG a été soumis.

Comme escompté, mon post n'est pas passé, mais en fait moi je n'ai même pas vraiment essayé. Mais quelle belle bande de salauds forment les habitués de chez Fontenelle ! Trop bon !

Je me demande si le modérateur n'a pas été se flanquer dans le Canal St Martin (histoire que ça passe inaperçu).

Écrit par : Luc | 22/02/2007

20h00 - Y'A DU NEUF : FOG A DEJEUNE AVEC COPE... et il chante les louanges de Montebourg.

Écrit par : Luc | 22/02/2007

"dommage, ils n'y sont pas tous. Super No n'est pas passé et moi uniquement sous les deux premiers billets. snif"

Ah m.... ! Je comprends vraiment pas, j'y étais pourtant allé avec la finesse et la subtilité qui me caractérisent ;-)

Mais avec ce qui est passé, il y a néanmoins de quoi se bidonner d'hallucination !

Écrit par : SuperNo | 22/02/2007

Me revoilà.
Je viens de lire tous les comms sur le blog de FOG, c'est juste à se pisser parmi!

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 22/02/2007

Bon, allez! C'est ma tournée!

Ça fait du bien de faire parti des 12 (et +) salopios qui ont bizuté le bog de flog...

:-DDD

Écrit par : allaxe | 22/02/2007

Vous avez été grandioses.
Absolument grandioses.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 22/02/2007

- Vont-ils rester ?
- Vont-ils faire le tour de la blogosphère ?
- Le modérateur est-il une taupe fontenellienne ?
- FOG est-il si con ?
- Croit-il vraiment à ce qu'il dit, à ce con lui dit ?
- Quand il va se rendre compte, ou quand on va lui dire, prendra-t-il un aller simple pour le fin fond du désert de Gobi, avec un sac de papier sur la tête comme Félix, le fiston de SSSylvestre le chat ?

Écrit par : Pff | 22/02/2007

En plus des faux-comments, on peut lire ausi la note, si on a encore de quoi se pisser dessus.

"Laurent Wauquiez, député de Haute-Loire, qui est beaucoup plus jeune et qui prend la lumière partout où il passe"

"La lumière partout où il passe"! Jésus-Marie, Hosannah ! On dirait du Berthe Bernage ! (La Ménie Grégoire des années 50, pour ceux qui n'ont pas eu une grand-mère bénévole à la bibliothèque paroissiale de Saint-Evariste-le-Rechigné.)

Écrit par : Pff | 22/02/2007

La note Montebourg, précisons.

On sent bien que le jour où le porte-gaffe de Ségolène sera au pouvoir, FOG the fox sera au premier rang pour tirer la langue et faire papatte, coucouche et pissou sous lui.

Écrit par : Pff | 22/02/2007

" Cher Monsieur,

J'ai toujours été époustouflé par votre élégance vestimentaire, en particulier par vos souliers fins auprès desquels ceux du "danger public Sarkozy" (Michel Rocard, "L'Express", 22/02/2007) faisaient figure d'épouvantables croquenots, lors d'une récente émission diffusée sur France5.

Cette élégance sans doute innée, perce aussi dans chacun de vos propos : c'est donc une très belle oeuvre que d'avoir créé ce blog. Je suis certain de n'y trouver jamais aucun propos sale, et surtout aucune bassesse d'esprit : choses hélas si répendues dans ce que l'on nomme maintenant la "blogosphère"...

Charles-Henry de Saint-Fiacre "

Écrit par : antennerelais | 22/02/2007

Est ce que ca va passer?

"
Monsieur, j'apprécie votre journal et votre ligne éditoriale.



Toutefois, s'il y souffle souvent un leger zéphyr libéral, il y manque un vent de liberté, provenant de cette merveilleuse Nouvelle Atlantide qu'est l'Amérique, que, je n'en doute pas vous cherissez toute autant que moi.

Pour tout dire, je regrette que vous n'accordiez pas assez de place à Alternative Libérale.

Le courant Libértarien se doit d'être représenté dans cette élection, car après tout si des trotskistes, dont nul n'ignore les crimes et les limites sont représentés (ce dont je me félicite, la libérté ne se partageant pas!!) dans cette élection, pourquoi un courant politique fort respectable, qui puise ses racines en France, comme le prouve l'oeuvre essentielle de Frédéric Bastiat, ne le serait-il pas?

Est-il normal que le Communisme qui, sous toute ses formes, a fait 100 millions de morts, ait ses 500 promesses de voix nécéssaires, alors que la Liberté, qui elle a sortir de la misère la plus abjecte 1 milliards de personnes par un usage rationnel de la magie du Marché, soit representé par un unique candidat?"

Écrit par : blob | 22/02/2007

En réponse à Sylvio je viens de poster ça sur le premier billet du FOG :


"A Sylvio

Je trouve que votre mauvaise foi est indigne et irresponsable, d'autant que pour la première fois dans l'histoire contemporaine, notre vieux pays a la chance unique d'avoir un candidat (Mr Sarkozy) qui parle sans flagornerie des vrais problèmes de la France, qui sont, tout le monde le sait, l'assistanat et l'immigration.

Continuez Mr Gisbert, car, pour relever la tête, la France a besoin de votre esprit indépendant. Vous êtes l'antidote à cette presse gangrénée par l'archaïque idéologie socialo-communiste.

Amitiés libérales."

Ca ne vous dit pas de faire le même jeu avec l'inénarrable Claude Imbert ? son édito de la semaine est comme d'habitude gratiné aux petits lardons...

Écrit par : Fandiznogoud | 22/02/2007

Moi j'ai mis çà sur le dernier billet, si çà passe je me pisse dessus pour de bon:

Mr Copé est un homme d'une finesse et d'un intellectualisme rare chez nos hommes politiques, actuellement uniquement préocuppés par les sondages. Ces mots d'esprit et sa probité le rapprochent, au panthéon des esprits libres (et heureusement pour la France, toujours en vie!) que sont Bernard-Henry Lévy, Alain Finkelkraut ou pour teinter ce panel d'un peu d'économie: Mr Copé étant quand même ministre du Budget.. le grand Jacques Marseille!

Votre plume est toujours acérée et c'est un ravissement intellectuel que de vous lire.

A bientôt Mr Giesbert, peut-être dans un de ces grands restaurants parisiens que nous affectionnons tous deux.

Julien Saint-Christophe

Écrit par : Chevillette | 22/02/2007

Les commentaires chez FOG ressemblent à ceux de Bravepatrie.

Écrit par : Dudule | 22/02/2007

Pardonnez l'intrusion, mais je viens de découvrir la farce qui se joue du côté de chez Fog. Alors je suis allé voir, me suis bien fendu la gueule sur les commentaires, puis suis allé déposer le mien au-dessous du nouveau billet, sobrement intitulé "Déjeuner avec Jean-François Copé", dont le compteur était encore à zéro. Je me suis donc permis d'ouvrir la chasse aux conneries dans cette nouvelle étape de l'épopée. Mon commentaire commence comme ça :

"Vous avez raison de dire que Jean-François Copé est "l’un des hommes qui compteront demain". Les qualités du ministre du budget sont, à mon avis, trop timidement évoquées dans la presse. Il est vrai que ses propos anti-langue de bois dégagent un vent de liberté qui en décoiffent certains - tout comme les vôtres, d'ailleurs, et ce n'est pas le moindre des points que vous avez en commun. Ne voyez nulle intention flatteuse dans cette éloge, qui n'est que l'expression du respect qui s'attache immanquablement à des hommes de parole."

Enfin bref... Je sais pas si le "modérateur" ne va pas se réveiller, pour le moment c'est pas encore passé. De toute façon ça valait la peine... Merci !

Écrit par : pouyoul | 22/02/2007

Un grand moment de détente et d'humour ce blog, et ses commentaires de toute beauté.
Effectivement le deuxième "billet" est de la même veine : "Déjeuner avec Jean-François Copé"...
Rien qu'd'y penser ça fait rêver...
Mister Copé himself ! D'emblée il met la barre très haut le FOG, on sent le gars qu'est ami avec les puissants, que dis-je, avec les surpuissants, les "hommes qui compteront demain", l'élite, la crème...

Écrit par : Royka | 22/02/2007

Vous serez tous poursuivis pour "usurpation de connerie".
Si ce délit n'existe pas encore dans le code pénal, le petit Nicolas s'en occupera aussiôt élu. FOG lui en parlera au peti-déjeuner.

Écrit par : Luc | 23/02/2007

IL Y A SUR CE BLOG DES PISTONNES qui ont vu leurs commentaires immoderés sur le Flog de BOG.
On reconnait ceux qui préferent s'asseoir a la table des puissants en contrepartie d'un commentaire accepté - j'dis ca, j'dis rien mais j'me comprends.

Sérieusement, c'est deja un regal de lire les originaux ici mais quand on les voit en plus apparaitre sur le FlogBOG on n'est pas loin de toucher au sublime.

Enfin, il y a quelque part le (la) fortiche des fortiches : celui (celle) qui a reussi a faire passer son texte pour un texte de FOG lui-meme. Chapeau bas.
Le "Déjeuner avec Jean-François Copé" est un chef-d'oeuvre qui restera dans les annales du détournement, n'en doutons pas.

Écrit par : IznoPreum's | 23/02/2007

Rien que le titre est grandiose : "Ce matin, avant de faire mon éditorial"...

Effectivement : tous les matins, après le café, Fog "fait un éditorial"...

Écrit par : pouyoul | 23/02/2007

C'est tellement évident que les grands esprits médiatiques peuvent savoir qui sont ceux qui compteront dans dix ans que, voilà six mois, Alain Duhamel ne s'était pas encore avisé que Marie-Ségolène risquait de faire son petit bonhomme de chemin * au PS et l'a superbement ignorée dans son dernier bouquin **.

C'est dire à quel point ces grands éditorialistes pratiquent une "science exacte", comme dit FOG.

Vivement qu'il nous ponde un billet où il sera question de Finkie.

------------------
* "petit bonhomme de chemin" est une expression qui ne vise en aucun cas F. Hollande
** en date, hélas seulement en date

Écrit par : Luc | 23/02/2007

J'attends "Diner avec Arlette Chabot"

Ce soir, je suis avec une "grande journaliste", une femme de pouvoir qui n'a pas attendu que ce soit dans l'air du temps pour se faire remarquer et compter dans le paysage audio-visuel français. Mettant son physique de côté, elle a su faire entendre sa liberté et son indépendance éditoriale. Alors que nous prenions une coupe de champagne, une autre femme de renom nous a rejoint: Laurence Parisot. Cette activiste au service de la liberté des français nous a amicalement salués avant de rejoindre Thierry Breton juste à côté..

Écrit par : Chevillette | 23/02/2007

ha ben je suis debout l'arme à gauche, et pas de bilet.

Écrit par : martingrall | 23/02/2007

Le nouveau billet déboule dans pas cinq minutes.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 23/02/2007

Ayé!

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 23/02/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu