Avertir le modérateur

05/03/2007

Acrimonie Moustachue

medium_moustaches.jpg

Samedi, le quotidien vespéral payant (QVP) de Jean-Marie Colombani(tchitchi), aka "Le Monde", a publié, page 14, "une lettre d'Edwy Plenel", ancien directeur (moustachu) de la rédaction du "Monde", qui fut, on se le rappelle (et on rit) brutalement démis de ses fonctions.

Dans cette "mise au point", dont la sauvagerie peut (vous êtes prévenu(e)s) incommoder, Edwy Plenel saute à pieds joints sur la face d'un ancien ami de trente ans: Alain Minc, le plagiaire (servile) dont le capitalisme décomplexé s'arrache les commentaires, et qui préside le conseil de surveillance du QVP de Jean-Marie Colombani(tchitchi).

Edwy Plenel écrit: "En difficulté sur les conflits d'intérêts que génèrent ses relations d'affaires et ses amitiés politiques, le président du conseil de surveillance du "Monde" s'est trouvé un témoin de moralité: moi-même. "Le Monde", dit Alain Minc dans vos éditions du 3 février, serait sa Mitsva, autrement dit sa bonne action selon la tradition juive, "comme le disait Edwy Plenel"".

C'est cette dernière affirmation d'Alain Minc qui a mis Edwy Plenel en rage: il ne supporte pas que celui dont il flattait naguère l'encolure se prévale aujourd'hui de leur ancienne amitié de trente ans - après l'avoir laissé jeter comme un vieux slip élimé.

Plenel explique donc: "Aussi, afin d'éviter tout malentendu, dois-je cette précision aux lecteurs de ce journal qui fut durant un quart de siècle le mien: si j'ai certes, il y a bien longtemps et dans une conversation privée, utilisé avec ironie cette formule, je n'en suis pas moins convaincu que l'action d'Alain Minc auprès des actionnaires du "Monde" fut une mauvaise action qui a entraîné sa normalisation économique dont découle sa banalisation éditoriale".

Queeeee d'acrimonie!

Edwy Plenel reste semble-t-il persuadé que le monde (sans majuscule) a encore quelque chose à foutre de son avis sur "Le Monde".

Résultat: il délire.

Car, bien sûr, "les conflits d'intérêts que génèrent (les) relations d'affaires et les amitiés politiques d'Alain Minc" n'ont jamais dérangé notre excellent moustachu, lorsqu'il dirigeait la rédaction du "Monde" - non plus d'ailleurs que "l'action d'Alain Minc" auprès de ses copains du patronat.

Edwy Plenel, au contraire, trouvait cela formidable, et bichait comme un fou à la seule évocation du nom de Minc.

Je sais bien que les divagations d'Edwy Plenel n'intéressent plus personne, mais, personnellement, j'avoue: ce foutage de gueule moustachu n'a pas fini de me faire marrer.

Commentaires

non-non-non edwy plenel n'est pas mort

car il se viande encore !!!

Écrit par : julius puech | 05/03/2007

"Edwy Plenel reste semble-t-il persuadé que le monde (sans majuscule) a encore quelque chose à foutre de son avis sur "Le Monde" peut également s'écrire ainsi :

"Edwy Plenel reste persuadé que Le Monde (avec majuscule) a encore quelque chose à foutre de son avis."

Au "Monde" comme ailleurs, après avoir été jeté on demeure un malpropre, même si le coup de pied provenait d'un plagiaire.

Écrit par : CHAREL | 05/03/2007

On a écrit beaucoup de choses sur le moustachu qui fait l'objet de ce billet.

Pour ceux qui l'auraient loupé, je me permets de rappeler ce billet rageur de Denis Robert qui en brosse un portrait pas piqué des hannetons !

http://ladominationdumonde.blogspot.com/2006/10/ce-que-cache-laffaire-plnel-quand.html

Écrit par : SuperNo | 05/03/2007

Oh le pôôôôôvre,
c'est où qu'on signe pour qu'il revienne vite et tente de débanaliser la ligne éditoriale de "Le Monde"?

Une seule question à Edwy et Alain:

"hé les gars, au fond, à quoi vous aurez servi?"

Écrit par : fukàkrot | 05/03/2007

Edwy Plenel... Ahhh... Edwy Plenel... Non, je ne vais pas dire grand chose (je te rappelle que je suis Mitterrandiste, et que quand on me parle de cette personne, je me hérisse) sinon tu vas devoir activer le mode "modération"...

Mais quand meme...

J'ai toujours eu un a priori envers les moustachus. Staline aurait peut-etre été sympa s'il avait rasé sa moustache ?

Écrit par : Bruno Lamothe | 05/03/2007

@ Sebastien Fontenelle
Que dire de plus ?
@ à Bruno Lamothe
Tu as oublié Hitler...
Il paraît que porter la moustache est un signe d'autoritarisme.

Écrit par : j3m | 05/03/2007

Edwy Plenel et Mitterrand comme chien et chat ? Ok, mais moi, comme disait mon père, j'en prendrais pas un pour taper sur l'autre. Qu'ils aillent au diable. (Bon, y en a un qui y est déjà.)

Écrit par : Pff | 05/03/2007

un peu à côté, (quoique...), mais je viens de trouver une belle citation:

« La puissance sociale aliénée, le gouvernement oscille de démagogie en despotisme et de despotisme en démagogie »
Pierre-Joseph Proudhon

Edwy Plenel? je m'en fous un peu pour tout dire

et ma moustache préférée c'est celle de Diego De La Vega

Écrit par : céleste | 05/03/2007

@ Alain toujours en retard d'un billet
clap clap clap pour le dessin "sarkozy victime de la presse", que je publierais volontiers chez moi si l'autorisation m'en était accordée.
Au fait, ça lui irait rudement bien, la moustache, à Sarkozy, non ?

Écrit par : Olivier B. | 05/03/2007

@j3m

> Il paraît que porter la moustache est un signe d'autoritarisme.

Exemples célèbres d'autoritarisme moustachu, en vrac :
- Alambic Dieudonné Corydon Talon, dit Papa Talon, El Moustachero (Viva Papa !)
- José Bové
- Alain Lipietz
- Paul Deschanel
- François Cavanna
-

...bref, je frémis rien que de penser à ces monstres sanguinaires.

Écrit par : Veig | 05/03/2007

@ Veig
On peut être moustachu et autoritaire sans être sanguinaire.
On peut être sanguinaire sans être moustachu, mais certainement pas sans être autoritaire.

Écrit par : j3m | 05/03/2007

http://moustachusalsace.free.fr/

(j'avoue ne pas avoir passé la page d'accueil)

Écrit par : Bruno Lamothe | 05/03/2007

Plié en quatre avec tes "moustachus d'Alsace", trop puissant !

Écrit par : Olivier B. | 05/03/2007

Puis je rappeler que José Bové, qui compte vraisemblablement quelques partisans ici, porte aussi la moustache. Comme Noël Mamère...

Écrit par : Serge Faubert | 05/03/2007

@ Olivier : N'est-ce pas ? ;-))

Écrit par : Bruno Lamothe | 05/03/2007

Les blogueurs doivent sûrement servir à cela : rappeler quelques faits mémorables - comme la dream-team Plenel-Minc-Raminagrobis - pour faire face aux déclarations mensongères et les amnésies collectives.

Écrit par : El Ronchon | 05/03/2007

Omettez-vous volontairement celle du petit père des peuples et celle du prophète de la IVème internationale.....voire meme celle de Friedrich Nietzsche?
Pour ma part je n'effecturai pas de déplacement inutile sur le plateau du Larzac....

Écrit par : frederic loudeche | 05/03/2007

(Un petit troll, mais ce n'est pas possible de laisser la crevure Aussaresses en paix. Papon, à côté, c'était un enfant de choeur. Je ne suis pas pour les méthodes d'AD mais enfin, si quelqu'un faisait pareil avec cette vieille ganache, je ne toucherais pas à ma réserve de kleenex.)

Dans Le Monde, témoignage du Général Aussaresses, chargé entre autres de la torture en Algérie. Bigeard en ayant « fini » avec Larbi Ben Mhidi, un combattant du FLN (« fini » : comprenez l’ayant interrogé), l’abandonna à Aussaresses pour le faire exécuter sans jugement ni condamnation. Pendaison secrète. On teste la corde avec un des bourreaux qui passe sa tête dans le noeud : fou rire dans le public, comme au cirque. On veut bander les yeux de Mhidi : il refuse, c’est un combattant courageux. On l’y oblige : ses bourreaux voulaient-ils une ultime humiliation, ou avaient-ils peur de son dernier regard sur eux, sur la saloperie qu’ils allaient commettre au nom de la civilisation ?
On le pend. La corde casse, et il faut recommencer. Ça ne vous rappelle personne ?

Écrit par : PMB | 05/03/2007

@ PMB : Et dire que ces gentils petits experts es torture n'ont jamais été jugés...

Écrit par : Bruno Lamothe | 05/03/2007

Je porte des moustaches et je suis gaucher. Est-ce un signe?

Mettez-moi dans la colonne qui vous convient le mieux.

Martin Luther King portait également moustache.

J'aime bien celles des Alsaciens dont Bruno a donné le lien.

Écrit par : GPMarcel | 05/03/2007

@Bruno

"je te rappelle que je suis Mitterrandiste, et que quand on me parle de cette personne, je me hérisse"

mais non, mais non : il est mort, il faut pardonner… et puis, Mitterrand n'a pas trahi que le mitterrandisme !

@ M. Fontenelle

'ffectivement, vu les divers commentaires, il semblerait que plus grand Monde en ait à battre, du Petit Moustachu.

À se demander s'ils n'ont pas publié sa mise au point, au monde, juste pour ricanner bêtement et surfant sur VLF…

Écrit par : julius puech | 05/03/2007

@ PMB
Tu parles d'or: je viens juste d'expliquer à ma douce que j'avais failli péter une durite dans le métro en lisant dans "Le Monde" l'interview d'Aussaresses.
Mon billet de demain est déjà prêt (entre ici, Marie-Ségolène), mais on reviendra quand même assez vite sur nos amis les gégéneurs - avec une spéciale dédicace aux fiers penseurs qui nous exhortent à nous libérer de la tyrannie de la pénitence.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 05/03/2007

Au moustachus et anti-moustachus :
Gandi aussi portait la moustache, bakounine c'était carrément la barbe, sans parler de marx, kropotkine, malatesta et moi même.

Écrit par : Gyhelle | 05/03/2007

Edwy Plenel aurait changé d'avis sur son ex collègue Alain Minc ?
Comme disait un homo moustachu de mes amis " Vieux motard que j'aimais!".

Quant à savoir si les moustachus sont des méchants, vous pourvez aller voir là:
http://www.echolalie.org/wiki/index.php?ListeDeMoustachusPasCommodes

Et pour les moustachus gentils, vous pourvez aller voir là:
http://www.echolalie.org/wiki/index.php?ListeDeMoustachusCommodes

Enfin les pas moustachus pas gentils (ça existe aussi) sont là:
http://www.echolalie.org/wiki/index.php?ListeDeNonMoustachusPasCommodes

Bonne lecture

Zgur

Écrit par : Zgur | 05/03/2007

et les barbichus pas gentils ?

(à part Mouch… Joffrin ?)

Écrit par : julius puech | 05/03/2007

Je n'aurais qu'un mot bien sûr : moustachakbar !


Pour Aussaresses, j'espère que cette fois on va lui laisser le droit de parler. On a fait de tels progrès en France, tous ces derniers mois, à propos de la liberté d'expression, qu'il est bien normal que la censure qui lui a été opposée soit enfin levée. Allez Chirac, un dernier geste, pour l'Histoire.
Qu'Aussaresses parle… et tous les autres aussi. Tous les conscrits des années 46 à 54 et de 54 à 62, embarqués dans les sales guerres coloniales. Tous ces mômes aujourd'hui papys condamnés à porter en eux la mémoire cachée, occultée, voilée, censurée jusqu'à ce que la biologie fasse son œuvre.

Qu'Aussaresses parle, enfin!, pour que l'on n'entende plus jamais parler d'«œuvre positive» de colonialisme. Qu'il s'agisse d'hier en Asie et en Afrique, ou d'aujourd'hui en Iraq comme en Palestine.

Écrit par : Pescade | 05/03/2007

Qu'Aussaresses parle encore et encore pour que ses paroles raisonnent aussi de l'autre côté de la Méditerranée, sur les pratiques politico-militaires de 1962 à aujourd'hui.


Après les moustaches Sébastien, tu pourras faire les lunettes noires. Les deux combinées nous fourniront le déterminant commun de plein de grands amis de l'humanité. Pinochet, Jaruzelski, Hassan II, Larbi Belkheir…

Écrit par : Pescade | 05/03/2007

Qu'Aussaresses parle encore et encore pour que ses paroles fassent taire les menteurs qui disent encore aujourd'hui que la torture n'existait pas pendant la guerre d'Algérie.

Et que les algériens laissent aussi leur historiens sortir de l'histoire "glorieuse" officielle.

Zgur

Écrit par : Zgur | 05/03/2007

Zgur, je ne crois pas que ce soit "les" Algériens qui soient responsables de l'histoire officielle en Algérie. "Des" algériens à moustache et lunettes noires, oui. Mais pas "les" Algériens.

Écrit par : Pescade | 05/03/2007

Ca serait bien que tu arrêtes d'embêter Franz-Olivier Giesbert, zaireetvoltaire.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 05/03/2007

Je n'ai pas vu d'intervention de zaireetvoltaire, est-ce normal ?

Écrit par : Bruno Lamothe | 05/03/2007

Pescade, il y a quand même une énorme différence entre Aussaresses qui parle déjà depuis quelques années et les autres.

Quand Aussaresses parle de ce qu'il a accepté de faire sans états d'âmes, il est presque guilleret ; quand les autres ne parlent pas de ce qu'on les a obligés à faire, ils font des cauchemars.

Moi, dès les années soixante, j'en ai connu un qui parlait trop. Et trop parce que, même en parlant, il n’arrivait pas à se purger, il n’arrivait qu’à saouler sa femme qui n’arrêtait pas de lui dire d’une voix lasse « mais tais-toi donc mais tais-toi donc ».

Un des premiers à avoir parlé s’appelle Bernard Lambert. Allez sur ce site, c’est le journal de copains.

http://www.journal-la-mee-2.info/article.php3?id_article=1765

PS Moi, la moustache, quand je l’ai coupée, ma (petite alors) fille a failli divorcer de moi ! Maintenant, c’est la barbe.

Écrit par : PMB | 05/03/2007

@ Pescade

Dont acte

Et que les algériens à moustache et lunettes noires laissent aussi leurs historiens sortir de l'histoire "glorieuse" officielle.


Et tant qu'on en parle, j'avais demandé il y a peu des nouvelles de Y.B. qui les avaient bien décrits les algériens à moustache et lunettes noires. Si quelqu'un en a, merci d'avance.

Et ceux qui ne savent pas qui est YB, vous pouvez lire ses livres: Comme il a dit lui (1998), L'explication (1999), Zéro mort (2001), Allah superstar (2003).


Zgur

Écrit par : Zgur | 05/03/2007

Si quelqu'un en a (des nouvelles d'YB, pas des ooustaches et des lunettes noires, hein), merci d'avance de nous en faire profiter.

Zgur

Écrit par : Zgur | 05/03/2007

Le Monde annonce à demi-mots qu'il se rejouirait si plusieurs candidats ayant pourtant obtenu de très bons scores en 2002 ne pouvaient se présenter faute de signatures ! Il soutient la politique d'asséchement scandaleuse de l'UMP et du PS.

Ce journal n'est pas crédible

Écrit par : Benji | 05/03/2007

les mmmmmoustaches ! nom de nom!

Z.

Écrit par : Zgur | 05/03/2007

Je doit avouer que si lepen n'a pas ses signatures, ça me ferait rire.

Écrit par : Gyhelle | 05/03/2007

"(...) je n'en suis pas moins convaincu que l'action d'Alain Minc auprès des actionnaires du "Monde" fut une mauvaise action qui a entraîné sa normalisation économique dont découle sa banalisation éditoriale". [(Plenel)]

Queeeee d'acrimonie!
Edwy Plenel reste semble-t-il persuadé que le monde (sans majuscule) a encore quelque chose à foutre de son avis sur "Le Monde".
Résultat: il délire" [(SF)]


Je ne trouve absolument pas qu'il délire : la "banalisation éditoriale" du Monde est un fait avéré, confirmé : je trouve d'ailleurs l'expression de Plenel un peu tiède.

Écrit par : antennerelais | 05/03/2007

Et si on organisait un accident de chasse dont la victime serait Ausseresses (le pote de Papon) ?

Écrit par : Bruno Lamothe | 05/03/2007

Zaireetvoltaire a fait une intervention sur le blog de FOG.
Rigolote.
Prochain billet demain matin.
Que la nuit vous soit douce.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 05/03/2007

@ PMB. Je l'ai mal dit mais je suis entièrement d'accord avec toi. Simplement, la parole d'Aussaresses a été condamnée pour apologie de crimes contre l'humanité, circulez, rien à entendre, rien à voir. Je suis sans doute naïf, mais j'espère que plus Aussaresses parlera plus les appelés enrôlés dans ces barbaries trouveront l'espace médiatique et la légitimité pour se libérer des cauchemars qui les hantent, en les livrant sur la place publique.
Avant que les tombes n'emportent définitivement leur histoire.

Et que d'autres jeunes hommes de la même époque, dans les bidonvilles des banlieues, les garnis de la capitale, les maquis du bled ou les camps "de regroupement" trouvent, eux aussi, l'espace et la légitimité pour raconter leur jeunesse brûlée.


@ Zgur, pour YB, je crois qu'il est désormais bien tricard. On n'aime pas trop les pensées complexes dans les dîners en ville. On préfère des ******** et ******** comme Sifaoui.

Tiens, petit extrait d'une rencontre YB-FOG racontée par YB à Mona Chollet :

“Moi, la première émission à laquelle j’ai participé, c’était Le gai savoir sur Paris-Première, chez Franz-Olivier Giesbert. Il a attaqué en me disant : « Vous êtes un Algérien très occidentalisé... » Et moi : « Qu’entendez-vous par occidentalisé ? Je suis bilingue, c’est vrai, et notamment francophone... » « Non, je veux dire que vous avez fait vôtres les valeurs de... » Alors je l’ai interrompu, je lui ai dit : « Ecoutez, vous savez, ma formation intellectuelle, je l’ai faite dans un mouvement islamiste algérien qui s’appelle le Tabligh. C’est là-bas que j’ai appris que ce n’était pas grave de risquer sa vie si on disait la vérité. » Il m’a répondu un truc rapidement, il a dit « je vous conseille ce livre », et il a envoyé le générique de fin. Après... On a failli en venir aux mains. On a été séparés par mon éditeur, qui était vert... Pourtant, j’étais bien, là, moi, au départ. Il tourne son émission dans un resto chicos, près des Champs ; il y avait Danielle Mitterrand... Et brusquement, il me dit ça, je me réalgérianise en une fraction de seconde, j’ai envie de lui sauter à la carotide et de lui trancher la gorge ! [Il se marre.] Non, on est des sauvages, il faut le dire... Et mon éditeur qui intervient : « Non, mais attends, ça va... » Et moi : « Va te faire enculer ! » Je prends un taxi, allez zou ! Même l’éditeur je l’envoie chier ! Et je me barre et tout.”

Miss Mona qui introduit son papier une descrition d'YB qui me rappelle vaguement quelqu'un :
«Y.B., trente ans, est devenu célèbre en Algérie pour avoir tenu durant quelques mois une chronique enragée, insolente, dans le quotidien El Watan. Elle prenait chaque jour pour point de départ une citation d’homme politique ou de personnalité en vue. Son style vengeur, d’une exceptionnelle virtuosité, était un antidote abrasif à la langue de bois que les officiels du pays ont élevée - plus qu’ailleurs - au rang de sport national.»

Le tout est là :
http://www.peripheries.net/article197.html

Écrit par : Pescade | 05/03/2007

un baisé sans moustache c'est un peu le baiser de l'araignée:-))))

Écrit par : martingrall | 05/03/2007

Pescade,

- Aussaresses "ouvrant" les portes aux autres, pourquoi pas. Mais le plus dur pour ces gens serait de surmonter la honte et la colère de l'avoir fait et de l'avoir tu.

- Sur Sifaoui, avez-vous des liens le traitant de barbouze et de bidonneur ? Pour rigoler, si on sait que que suis plutôt sur une position islamistophobe : sur le blogue de Lesnes, je me fais traiter d'islamo-gauchiste par un nommé Frodo the Zionit (que j'appelle, vu son niveau, le Jeune Frodo ou Baby Frodo).

Écrit par : PMB | 05/03/2007

Merci Pescade

FOG, comme Durand et comme tous ceux qui tripotent allègrement les montages de leurs émissions cire pompes ne méritent que mépris ... et entartage si affinités ;0)

Mais il faut faire savoir au plus grand nombre leurs manipulations à la big brother au petit pied. Acrimed, Arrêt sur images etc. s'y emploient mais cela ne touche, j'ai bien peur qu'un petit (enfin de plus en plus grand - mais pas assez grand) cercle de déjà convaincus. Manipulations et crétinisations médiatoques!


Sinon YB m'est encore plus sympathique après ce récit de ses aventures avec FOG. C'est vrai, quelqu'un qui veut casser la figure à FOG ne peut pas être mauvais. Et ses livres (à YB) sont très bons, et très sarcastiques. J'aime vraiment.

Zgur

Écrit par : Zgur | 05/03/2007

@ Seb : Bon, z'allez cesser d'embeter FOG ?

Écrit par : Bruno Lamothe | 05/03/2007

PMB, sur les mémoires algériennes, je me souviens du formidable docu de Rotman, "L'ennemi intime" (2002), où l'on voyait notamment cet homme racontant que lors d'une razzia dans une mechta, où lui et sa compagnie descendent tout ce qui bouge, il avait vu l'un de ses collègues, appelé ordinaire comme lui, fracasser la tête d'un bébé contre un mur, lors d'une descente dans une mechta. A la fin de l'interview, il reprend la parole, et précise que ce collègue, c'était lui. Dans le déroulement de la séquence à l'écran, on perçoit ce "surmontage" de la honte et de la colère, en même temps que ce soulagement de pouvoir - enfin - le dire, l'exorciser. C'est toute une génération qui a été condamnée à l'occultation par les serviteurs de la raison d'Etat.

Pour Sifaoui, c'est toujours une grande poilade de regarder ses "enquêtes", c'est du grand pipeau à double coulisse à chaque plan. Il y avait eu un fameux "reportage" sur les traces de Ben Laden au Waziristan. Bien sûr, on ne voit rien, des pistes désertes, des rochers ocres, une balade en montagne. Les seuls qu'il fait parler sont ses accompagnateurs :" Quand je lui demande s'il a vu Ben Laden récemment, son visage traduit le malaise" Voilà le genre de preuve sifaouesque. Ou alors il demande à un villageois si (lui aussi) il a vu Ben laden. L'autre lui répond, hilare "oui, oui, il a couché ici il y a trois jours". Et Sifaoui de commenter "nos informations sont justes. Nous l'avons manqué de peu." Alors qu'à l'image, le type se fout très manifestement et très ouvertement de sa gueule. Et puis il y a bien sûr eu ce summum du bidonnage que fut "l'infiltration" d'une cellule islamo-terroriste à Belleville. Est-il encore besoin de revenir sur cette cocasse pantalonnade ?

Plus sérieusement, en revanche, Sifaoui c'est le type qui servant de nègre à Habib Souaidia pour "La sale guerre" va commencer par multiplier les mises en cause sans preuve de l'armée algérienne avant de faire volte-face à 180° et de tout mettre sur le dos des islamistes une fois qu'il se sera fait remercier par La Découverte. Et lorsqu'à lieu le procès de Khaled Nezzar à Paris, c'est Sifaoui himself qui vient se présenter comme témoin de moralité… de Nezzar (paravent de Belkheir et au premier plan des responsabilités dans la répression d'octobre 88, du coup d'Etat de juin 91, puis de l'interruption du processus électoral et de tout ce qui va s'ensuivre).
Un journaliste témoin de moralité d'un Pinochet arabe, c'est vrai que ça de la gueule, déontologiquement parlant.

Pour suivre l'itinéraire ******** de Sifaoui
http://www.algeria-watch.org/farticle/nezzar_souaidia/sifaoui_agent.htm

Écrit par : Pescade | 05/03/2007

Zgur, moi j'ai adoré "Allah Superstar". Lu d'une traite.

Écrit par : Pescade | 05/03/2007

Nouveau billet.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 06/03/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu