Avertir le modérateur

09/03/2007

Les Patrons De "Libération" N'En Finissent (Décidément) Plus De Briser Les "Tabous" De La "Gauche"

medium_laurent_joffrin.thumbnail.3.jpg

Laurent Joffrin, directeur de "Libération", vient de publier un livre: "La gauche Bécassine".

Ce livre existait déjà, ou presque, depuis l'an dernier.

Sous un titre différent, certes.

Puisqu'il s'appelait, en 2006: "Les tabous de la gauche".

Par ailleurs, son auteur n'était pas Laurent Joffrin, directeur de "Libération", mais Renaud Dély, qui est devenu, depuis que Laurent Joffrin est directeur de "Libération", directeur adjoint de "Libération".

Mais sinon?

C'était presque le même livre.

Je veux dire que le propos était le même.

Il suffit, pour s'en convaincre, de comparer les quatrièmes de couvertures.

Au dos de l'ouvrage de Renaud Dély, on lisait, notamment: "A l'approche de l'élection présidentielle, la gauche française saura-t-elle enfin s'affranchir des tabous qui la corsètent? Pour l'emporter en 2007 d'abord, et réussir au pouvoir ensuite, comblera-t-elle ce défaut de lucidité qui l'a envoyée se fracasser sur le mur du réel le 21 avril 2002, puis, de nouveau, le 29 mai 2005?"

Un an plus tard, on lit, au dos du livre de Laurent Joffrin: "La gauche peut-elle gagner? Et surtout la gauche peut-elle réussir une fois au pouvoir? [...] Il lui manque le réalisme des analyses".

Chez Dély, on lisait l'an dernier: "[La gauche] reste prisonnière d'une grille de lecture poussiéreuse, brandit des références obsolètes, et se sert d'outils devenus inefficaces"...

On lit aujourd'hui chez Joffrin: "Une série de tabous et de totems pèse encore [...]. Une orthodoxie dépassée entrave l'action du camp progressiste. Une bien-pensance paralysante empêche la gauche d'épouser son temps. La gauche procède toujours par réflexes, par idées toutes faites, par dogmes assénés"...

En somme Dély et Joffrin se ressemblent assez: quand l'un dit une chose, l'autre la dit aussi.

C'est, déjà, rigolo.

Mais ça devient franchement cocasse quand on se rappelle que Laurent Joffrin avait déjà publié, avant que Renaud Dély ne commence à rédiger sa contribution au genre, un premier ouvrage pour, déjà, "tuer les tabous" de la gauche*.

Et donc, si nous reprenons l'ordre chronologique de ces diverses publications:

Laurent Joffrin, de "Libération", exhorte, dans un livre, la gauche à se libérer de ses tabous.

Puis Renaud Dély, de "Libération", somme, dans un livre, la gauche de se libérer de ses tabous.

Puis Laurent Joffrin, de "Libération", enjoint la gauche, dans un livre, de se libérer de ses tabous.

On a l'impression que ça ne va jamais s'arrêter!

Cependant que dans la vraie vie, cette gauche, exclusivement "socialiste", que les patrons de "Libé" trouvent encore trop précautionneuse, dans son allégeance au libéralisme, n'en finit plus de se droitiser...





* Voir, dans "Le Plan B" numéro 6, en vente chez tous les bons épiciers: "Deux ânes à la maison du caviar".

Commentaires

1ST

zGUR

Écrit par : Zgur | 08/03/2007

C'est la gauche "Montres à 200 000 balles" équipées de taboumètres à gauche du cadran pour mesurer le degré de brisure de tabous.

Zgur

Écrit par : Zgur | 08/03/2007

C'est un peu le principe de base de la propagande idéologique : répéter sans cesse la même chose, en variant un peu les mots, la musique et les couleurs de la couverture du livre, histoire de masquer que c'est, justement, toujours la même chose.
A la longue, cela finit par ressembler à des évidences que la plupart des gens ne pensent même plus à remettre en question... puisque tant de gens qui passent pour de grands esprits disent... la même chose.

Ce qui est plus beau encore, dans cette escroquerie, c'est que des gens comme Joffrin se paient le luxe de passer pour des porte-parole de la gauche. Cela permet, par exemple, de le mettre face à un guignol franchement de droite dans un débat télé ou radio, de de prétendre que le pluralisme est respecté.

Écrit par : Luc | 08/03/2007

A plus.
Que la nuit vous soit douce.
Je m'en vais méditer sur la chierie que c'est d'arrêter de fumer.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 08/03/2007

Sébastien,

Et avant, tu t'en va lire guilleret Enjeux-Les Echos ?
;0)

Boa note

Zgur

Écrit par : Zgur | 08/03/2007

fais iech ces billets qui ferment, pis qui rouvrent, pis qui re-ferment

"@ Rep Ban

L'éditeur pas courageux de Portelli n'est pas Guy, si c'est la question.

Portelli n'a pas été édité par d'autres ensuite car son bouquin était bof-bof d'après ce que je sais.

Bref, faut pas voir Fahrenheit 451 partout quand même...

Ecrit par : Anne | 08.03.2007

je pensais pas du tout ça
c'est juste une grosse curiosité qui m'anime.
"Bref, faut pas voir Fahrenheit 451 partout quand même..."
tu l'as dit.

enfin merci quand meme....si t'as l'editeur, je suis tjrs preneur.

Écrit par : rep ban | 08/03/2007

"C'est un peu le principe de base de la propagande idéologique : répéter sans cesse la même chose, en variant un peu les mots, la musique et les couleurs de la couverture du livre, histoire de masquer que c'est, justement, toujours la même chose.
A la longue, cela finit par ressembler à des évidences que la plupart des gens ne pensent même plus à remettre en question... puisque tant de gens qui passent pour de grands esprits disent... la même chose."

Méfiance : c'est un peu ce qu'on peut ressentir, parfois, à la lecture de VLF. Des gens pour la plpart d'accord entre eux, dont les propos se parent de nuances mais dont aucun n'évoque la possibilité que celui qui le tient puisse douter de sa place ni de son camp (celui du Bien, évidemment).
Le monochrome, le monocorde a ses amateurs, mais la tirade citée ci-dessus pourrait parfaitement être utilisée "contre" vous...
(Je ne parle bien sûr pas des quelques trolls qui sont ici tolérés avec une ironique bienveillance avant d'être bannis).

Écrit par : Blugu | 08/03/2007

Tiens Sébastien.....j'oubliais......pour évoquer mes activités métapolitiques du moment.....http://terrenoireeditions.chez-alice.fr/z_accu.htm

Écrit par : adhémar schwitbéguel | 08/03/2007

c'est juste un nouveau gimmick à la mode. y a assez longtemps on disait avant chaque phrase "j'crois qu'c'est clair" (july façon guignol). on a eu les "tout à fait thierry"
maintenant avant de dire un truc, on dit "il faut briser le tabous"

exemple:
"il faut briser les tabous: ça me fatigue, je vais aller me coucher, bonne nuit"

Écrit par : Martin P. | 08/03/2007

Je trouve les citations savoureuses parce que ce genre de belles phrases assénées ainsi sont parfaitement stériles, inutiles, nuisibles et ne veulent rien dire ni expliquer... Critiquer et porter jugement sur soi-disant "la gauche", c'est se placer en juge expert de la choses mais si la critique est facile, elle nuit.
On attend des idées, des actes, du concret...
Ah oui, j'oublie, on est dans le monde de la communication... hum, pardon...

Écrit par : BertranD | 08/03/2007

Dingue, tu veux arrêter de fumer ?
Encore un coup de "l'ordre juste", je parie !

Écrit par : D.P. | 08/03/2007

J'arrêterai de fumer quand la gauche antilibérale accèdera au pouvoir ;-)

Écrit par : Olivier B. | 09/03/2007

Tiens , j'avais pris la même résolution qu'Olivier B (on pourrait dire "la gauche" tout court, celle qui n'aura pas encore brisé ses tabous). Nos poumons sont mal barrés...

Écrit par : valdo lydeker | 09/03/2007

Si la gauche plus vraiment de gauche brise les tabous et se modernise ça ce ne sera plus du tout la gauche ! Au moins les choses seront claires.

Écrit par : JP | 09/03/2007

Joffin, Dély; Joly, Déffrin les Filopat et Patafil de Libé

Écrit par : henri | 09/03/2007

Et en plus il doivent se copier, Il est vrai les bouquins de journaleux friqués ça devient aussi con qu'eux mêmes. Tiens c'est les cinquante ans du Gaston de chez Spirou. Tout une culture de l'Edition Vraie, JOFFRIN VOUS ETES VIRE, ben Et j'en suis sur c'est même écrit sur ma chemise, et même que Gaston il fait Boff en bougeant les épaules de sa perceuse avec fil.

Écrit par : martingrall | 09/03/2007

… Ah ! Ah ! Ah !
Excellent… !

Ce qui est aussi une manière de mesurer l'efficacité de ce genre de bouquins !
…et par répercussions l'influence de ces "intellectuels" (?) patrons de presse façon bobo (ex "gauche-caviar").

Écrit par : zaire & voltaire | 09/03/2007

Purée ! Sebastien ! comment ton pote le toubib fait-il pour supporter les Jacques Maillot Frank Tapiro Sophie de Menthon et consort sur l'antenne de RMC?

Écrit par : adhémar schwitzguébel | 09/03/2007

@ Blugu

Libre à vous de paranoïer tout seul dans votre coin mais Seb serait bien incapable de vous bannir de son troquet.
Parce que...
Le pauvre biquet en est bien incapable (il ne sait même pas faire un lien dans ses billets alors qu'il le fait très bien dans ses commentaires. Comment dire... c'est un handicapé du mulot si vous voyez...).

Au pire, quand un malotru lui court vraiment sur le haricot, il le lourde publiquement avec très joli lancer de la jambe qui va au bout en direction des miches de l'impétrant...
Mais ça, mon bon, ça ne s'appelle pas "bannir".

Quant à votre aimable reproche, essayez donc un peu pour voir de vous balader sur la Toile en ce moment et de tenir plus de 5 minutes sans gerber à la lecture des nouveaux disciples du neuneu béarnais !
Les "rebelz" du Marais qui se font de douces frayeurs à voter "révolutionnaire" en apportant leur vote à une grenouille de bénitier dont l'électorat est le plus homophobe et conservateur du plateau !
Je vous jure que vous pousserez un grand "ouf" de soulagement à venir lire autre chose que de la pure masturbation intellectuelle de bobos gavés dont les conséquences seront aussi dramatiques pour les chomistes que si Karcher 1er était élu...

Écrit par : Grabuge | 09/03/2007

Tabous de Gauche ou tabous de Droite, je ne sais pas pourquoi mais ceux qui veulent briser les tabous me mettent toujours mal à l'aise.
"propagande idéologique" : c'est pas un pléonasme ça ?
Un conseil à Joffrin et Dely : au lieu d'écrire des bouquins pour les droits d'auteurs, travaillez pour un vrai-bon Libé.

Écrit par : carole | 09/03/2007

La (triste) vérité, mes bon(ne)s ami(e)s, pour rebondir sur le commentaire de Grabuge (et quelques mails récemment échangés), c'est que la blogoboule, comme je disais ici récemment, me fout les sphères - de plus en plus.
En d'autres termes: ça ne me fait plus trop marrer.
Ca commencerait même à me les briser menu, de chercher tous les jours quelque chose de nouveau à dire - et je crains que mes billets ne s'en ressentent!
Ajoutez à ça que décidément, écrire sans tabac est quelque chose d'assez compliqué: à mon avis, je vais lever le pied.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 09/03/2007

Je suis assez d'accord avec Blugu.

Abstraction faite de l'hypocrisie et des mondanités relou de Joffrin (la gauche caviar qui se moque d'elle-même), il est permis de voir dans la lutte contre les "tabous" (j'aurais utilisé le terme "dogme") de la gauche autre chose que du pro-libéralisme échevelé.

J'ai 26 ans, je me suis toujours considéré comme de gauche tendance PS et pourtant le recours aux vieilles lunes mitterandiennes (dont il me semble qu'elles n'ont pas laissé que des traces positives) me laisse perplexe. Un tel discours ne me parle pas, pas plus que celui de l'extrême-gauche, que j'exècre. Si la "vraie gauche" (c'est désormais une insulte que de balancer "t'es pas de gauche !") c'est ne pas adhérer à des principes datant d'une époque qui n'avait pas grand-chose à voir avec la mienne, alors j'accepte d'être désigné comme un type de droite et un suppôt du libéralisme.

Mais si la gauche savait s'ouvrir, nul doute que la jeunesse reviendrait dans ses rangs. Pour l'instant, au PS par exemple, beaucoup de vieux, je vous le dis en connaissance de cause ! Et si par malheur un jeune se pointe avec des idées qui ne sont pas hyper-conservatrices, il se fait rembarrer avec violence.

Alors évidemment, Joffrin n'est pas le mieux placé, vu qu'il fait partie de ces 68ards qui se permettent aujourd'hui de surfer sur le confort de la bourgeoisie tout en distribuant des leçons de morale sur le positionnement politique des gens dits de gauche. Mais pour autant, il serait aberrant de tomber par réaction dans l'extrêmisme et le sectarisme.

Écrit par : Antonio | 09/03/2007

J'en étais sûr...

Qui est-ce qui a réussi à citer notre petit babichu Joffrin sur son flog ( avec titre du livre et tout) et qui, n'en doutons pas, le recevra dans son émission de la 5 pour en dire tout le bien qu'Il en pense?

C'est celui qui accepte tous les tapis rouges et les langues bien douces.

Gagné: FOG! Qu'on se le dise, le monde des journalistes tourne, tourne, tourne.

Tu me fais tourner la tête, mon manège à moi c'est...lecture.

Écrit par : GPMarcel | 09/03/2007

@Antonio

"Mais si la gauche savait s'ouvrir" : depuis 1981 (83) la gauche à ouvert les fenêtres, les portes, les murs... Le toit est tombé le 21 avril 2002.
Plutôt que "d'ouvrir" pourquoi ne pas "construire" une société égalitaire.

Écrit par : Ludal | 09/03/2007

Bien plus fort que Joffrin, plus jouissif que FOG, voici venir les sarkozystes de gauche. Oui, oui : c'est pour sauver la gauche qu'il faut voter Sarko.

A lire absolument. Après, on décide de rire, de pleurer ou de se mettre à la recherche d'une AK47, à chacun de voir :

http://www.liberation.fr/rebonds/239678.FR.php

Écrit par : Luc | 09/03/2007

@remettez nous ça patron !

sur la blogochose…
je crois qu'un billet, sur quelque blog que ce soit, dont le sujet serait "keske je fous à surfer de commentaires en billets toute la sainte journée" mènerait logiquement, rapidement et jubilatoirement à un e-suicide, au grand dam des aficionados mais bon.
C'est le côté Fight Club du truc : virtuel vs réel, etc. Ok, j'arrête de faire mon Mabrouck.
Je confesse volontiers adorer aller de chapelle virtuelle en net-troquet. Comme au bistrot en sortant de la Messe, donc.
Je serais bien incapable de mettre mon nombril sur la place publique (place Over-blog.net ou rue 20minutes-blogs.fr), avec un éclairage différent chaque jour que Dieu fait.
Mais je ne me lasse pas (encore) de lire, tomber sous le charme du talent des autres, sauter d'un commentaire à l'autre, donner mon avis sur tout et n'importe quoi à l'occasion(mais toujours honnêtement, sinon ça vaut pas).
Même si ça bouffe un temps hénaurme!

Ah! oui, je voulais dire au taulier : continuez encore un peu, fût-ce pour ne pas nous priver de GPMarcel, Titi, Martingrall, Zgur (ah ! Zgur…), Bruno L. et les autres !!!!

(et pour moi, ce sera un Picon-bière !)

Écrit par : Julius Puech | 09/03/2007

Lecture...la livraison du vendredi: l'abject Rioufol.

Suivant le principe de précaution, je me suis dévoué et ai lu le papier Q du pré-week-end. Extrait:

" Mais si Le Pen s'est disqualifié par ses outrances, son diagnostic était recevable. "

Il n'est pas utile de le lire, sauf si vous voulez vous faire mal. Alors!!

Sieste.

Écrit par : GPMarcel | 09/03/2007

Allez faut pas se laisser abattre. Seulement ce qui manque c'est d'ouvrir les fenêtres, de tenter l'aventure d'un post pro et non plus uniquement contre. Surement que ça lasse à un moment de revêtir chaque fois les habits de justicier de la blogosphère.
Per exemple, en remettant en perspective Joffrin (jules), son bouquin, et son histoire. Ca peut aider à comprendre ce besoin du journaliste patenté à gauche de vouloir transcender le dogme....

Écrit par : ZaraA | 09/03/2007

Seb une petite déprime, tu n'es pas le seul. 27+24+16 = 67% à droite dé cons plexés. voir pacsés.

Écrit par : martingrall | 09/03/2007

@ Seb

Mâchouille un bâton de réglisse : ta tension en prendra un coup mais ça peut aider.
Parce que vu depuis le temps que tu as arrêté, c'est plus la nicotine qui te manque, c'est le truc à suçoter dans la bouche...

@ Antonio
"Un tel discours ne me parle pas, pas plus que celui de l'extrême-gauche, que j'exècre."

Allons bon !
On vous prévient charitablement qu'on ne fournit pas les sacs à vomi.


Sinon... personne pour gloser sur le Commissariat aux questions apatrides... oups ! pardon... le Ministère de l'Immigration et de l'Identité Nationale ?

Écrit par : Grabuge | 09/03/2007

À propos de FOG, de la belle prose dans l'entretien accordé par Philippe Péan :

«
— Vous relevez que Jean-Marie Colombani le tutoie, que Thierry Ardisson l’apprécie et que Franz-Olivier Giesbert voit en lui le « nouveau Clemenceau »... »

— Il plaît à ceux que vous appelez les « médiacrates », ceux qui adulent le pouvoir. Cette façon de se mettre au diapason des hommes et des femmes de pouvoir est peut-être en train de perdre le journalisme. Le journaliste d’aujourd’hui ignore, comme les élites, ce qui se passe dans la société. Revenons à Sarkozy. Franz-Olivier Giesbert s’est montré fort indulgent et admiratif à l’endroit de Jacques Chirac tant que celui-ci était une puissance montante. Il le lâche — avec une rare violence et sans aucune compassion — pour Sarkozy, au moment où il apparaît que ce dernier a plus d’avenir que l’actuel président. Si Balzac vivait, il ferait de FOG un des personnages principaux des Illusions perdues d’aujourd’hui. Peu importe : FOG lâchera Sarkozy dès qu’il aura compris que celui-ci n’est peut-être pas aussi puissant qu’il le supposait.
»

(j'ai mis le lien vers cette formidable interview dans le formulaire)

Je me suis permis d'en faire part à notre grand ami (zaireetvoltaire à 9 mars 07 13:58:20), vivement qu'il réponde ! (sûr qu'il va «prendre de la hauteur», c'est même phénoménal de hauteur de vue les notes sur son blog…).

On risque encore de bien s'amuser !
À plus,

Z & V

Écrit par : zaireetvoltaire | 09/03/2007

C'est effectivement la Diagonale du Fou.

Moi, j'ai toujours voté PS et je vais voter Bayrou. Pour énerver Grabuge ;-)

Écrit par : dédé | 09/03/2007

Bayrou montant dans les sondages, je m'interroge (façon de parler)

imaginons un deuxième tour Royal / Bayrou

à qui va se rallier Sarkozy?

à Royal? non, bien sûr
à personne? et risquer de ne plus exister dans un gouvernement? de perdre du pouvoir et du prestige? peu probable

conclusion: le béarnais neuneu catho et l'agité aux talonnettes vont trouver un terrain d'entente et ce ne sera pas si difficile


c'est ça le centre, un truc mou et indéterminé, prêt à pencher d'un côté où de l'autre- en restant le plus à droite possible quand même - suivant le sens du vent, des mecs francs du collier quoi!

Écrit par : céleste | 09/03/2007

Ave VLF,

Seb, je trouve que ce serait dommage de lever le pied maintenant, alors que ta vigilance est au contraire salutaire.
Pour dénoncer les renoncements du PS et de la gauche de pouvoir, mon humble avis est qu'il faut citer des chiffres qui sont de véritables tabou médiatiques (pour le coup brisons au moins celui-là ;-)) et que mêmes les pires propagandistes ne pourront pas nier (tout est disponible sur le site de l'INSEE).
C'est de cette manière que j'ai réagi au billet de FOG, et j'ose abuser de l'hospitalité de VLF pour prévenir toute censure du chef de le Point.

"@FOG
Votre analyse est totalement erronée : le PS, même au pouvoir, n'a rien fait pour lutter contre la paupérisation des classes moyennes consécutive à la révolution ultralibérale déclenchée par Reagan et Tatcher au début des années 80.
Depuis 25 ans, et malgré 15 ans de pouvoir PS, la part du PIB consacrée à la rémunération du travail a perdu près de 12 points... au profit bien sûr du capital et de cette oligarchie financière qui détient désormais les rênes du pouvoir.

Donc le PS n'est pas assez à gauche...

Il n'y a pas d'autre vérité, si ce n'est celle des aveugles (le peuple abusé) et des propagandistes (les médias de masse dont le Point fait partie)"

Écrit par : pH | 09/03/2007

A antonio,

"c'est ne pas adhérer à des principes datant d'une époque qui n'avait pas grand-chose à voir avec la mienne,"

Tu veut dire que tu date du XIXème c'est ça ?

Écrit par : Gyhelle | 09/03/2007

Combien de temps les briseurs de tabous vont-ils nous les briser menu ?
Ca dure au moins depuis 1981. Rappelez-vous le "Il faut être absolument moderne" de la nouvelle formule de Libération en 1981, piquée sans vergogne (mais ça c'est pas étonnant de la part de July) à Rimbault.
Je me permets de citer deux ouvrages utiles :
- Lettre ouverte à ceux qui sont passés du cole Mao au Rotary de Guy Hocquenghem, Agone, 2003 ;
- Libération de Sartre à Rotschild de Pierre Rimbert, Raisons d'agir, 2005

Écrit par : j3m | 09/03/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu