Avertir le modérateur

20/04/2007

Un Autre Monde Est Non Seulement Possible, Mais D'ores Et Déjà Disponible, En Divers Coloris, Pour La (Très) Modique Somme De Quelques Dizaines De Milliers D'Euros

medium_JFKdaniel.jpg

Cette semaine, dans "Le Nouvel Observateur", le taulier, Jean Daniel (à gauche sur la photo), fait, aux pages 43 et 44, cet aveu courageux: il "souhaite (...) une victoire de Ségolène Royal".

Il en profite pour exhorter ce qu'il appelle très sérieusement la "gauche" à "faire le choix stratégique d'assumer les heureuses réformes - le retour de la "rigueur" - auxquelles l'avait conduit(e) en 1983 le plus élémentaire réalisme européen et financier".

On voit par là que Jean Daniel est parfaitement cohérent: étant de "gauche", certes, mais de droite (comme dans une chanson de l'ami Fred Alpi), c'est très logiquement qu'il appelle à voter pour la dame aux caméras.

Au reste, son vieux complice Jacques Julliard fait de son côté, aux pages 44 et 45, cette (courageuse itou) confession: il votera "dès le premier tour Ségolène Royal, sans arrière-pensées!"

On aurait toutefois (grand) tort de considérer "Le Nouvel Observateur" sous le seul angle de la soumission absolue de ses chefs aux sévères mais justes lois du "réalisme financier": on y trouve aussi l'expression d'une sensibilité plus radicalement altermondialiste.

Ainsi, dans le numéro de cette semaine, à la page 32, un certain Olivier Péretié signe un long papier subversif, dont le titre a d'ailleurs d'incontestables allures de slogan zapatiste: "Freelander 2: le songe d'une liberté".

Alors vous allez me dire: "C'est quoi, Freelander 2?"

Ben c'est tout simple: il s'agit d'un "module terrestre" qui "permet de quitter sans préavis le monde balisé et le ruban tracé".

Nous dit Olive Péretié.

Moi j'appelle ça un 4x4 - mais je reconnais bien volontiers que "module terrestre (qui) permet de quitter sans préavis le monde balisé" a tout de suite plus de gueule.

Mais bon: c'est quand même un 4x4, et ce 4x4, Olive ne l'a pas essayé sur le parking pérave d'un "Lidl" de banlieue, mais "au Maroc, au sud d'Essaouira".

(Le mec est donc, semblerait-il, un gros aventurier.)

Et le moins qu'on puisse dire est qu'il a aimé.

Vachement.

Oh, bien sûr, le Freelander n'est pas complètement parfait: sa "robe" est "un peu trop sobre, en tout cas moins baroudeuse que la version précédente".

Et c'est vrai que pour un aventurier de la trempe d'Indiana Péretié, ça doit être un peu chiant - mais pour le reste de l'humanité, franchement, est-ce que c'est vraiment gênant?

Je ne crois pas.

Et je le crois d'autant moins, que le module, nonobstant cette faiblesse de robe, est follement excitant - jugez plutôt.

Le Freelander développe "une stupéfiante aptitude à réduire à néant les entraves de toute sorte".

Le Freelander est "un moyen de transport dans tous les sens du terme".

Le Freelander, "sur la route", est "sûr et confortable".

(Avec c'est vrai une "tendance au roulis", s'il est "forcé dans les lacets serrés" - mais en dehors de quelques rudes aventuriers type Crocodile Dundee, qui aurait la témérité de "forcer" un 4x4 dans des "lacets serrés"?)

Le Freelander offre un "habitacle tout à fait convivial, un rien snob", mais un rien seulement, et "presque luxueux".

Le Freelander "permet", nous l'avons déjà souligné, mais bissons, "de quitter sans préavis le monde balisé et le ruban tracé".

(Je veux dire, Lucien, que tu vas grave te la donner dans les nids de poule de l'avenue Rapp et les collines (sauvages) du Lubéron.)

Le Freelander, tenez-vous bien, c'est là que ça devient franchement fabuleux, "sait répondre à une envie subite d'évasion comme à un irrépressible besoin de liberté".

(Le Freelander, vous l'aurez compris, est un module terrestre d'extrême gauche.)

Le Freelander n'en finit jamais de réserver de (très) bonnes surprises, puisque aussi bien "une fois découverte la bonne volonté de sa transmission 4x4 permanente couplée à l'un des quatre programmes d'adaptation au terrain, on n'a jamais fini de repousser l'horizon".

En effet, "outre la position "normale" route et tout terrain facile", le Freelander offre "le choix entre "herbe, gravillons, neige", "boue et ornières" ou "sable"".

De sorte que: "La seule option qui lui manque encore est "escalade de rochers"".

(Mais de toute façon, Lucien, on est bien d'accord que toi, tu n'as pas non plus vraiment l'intention de tenter la face nord des Grandes Jorasses, avec ton 4x4, pas vrai?)

Ah, non, faites excuse, il manque aussi une autre "option": le Freelander ne fait pas "le café" non plus - à la différence de la presque totalité des autres modules terrestres du marché, qui ont un percolateur sous le cendrier.

Mais Olive nous rassure: si le Freelander ne fait pas le café, "c'est sans doute pour rappeler qu'il ne s'agit en aucun cas d'un modèle destiné aux opérations spéciales des SAS".

(Lucien, désolé, vieux: c'est pas encore cette fois-ci que t'iras délivrer nos otages de Kaboul.)

En réalité, Olive nous l'annonce finalement, le Freelander est "juste un chameau moderne pour famille aventurière".

Et plus précisément: "Un chameau moderne qui fait comme les chèvres grimpeuses et toutes les espèces vivantes depuis la nuit des temps, il s'adapte à l'environnement'.

C'est beau comme dans un livre de Joseph Kessel.

Olive Péretié conclut: "Ce Freelander 2, dont le nom signifie liberté, permet de rêver d'un autre monde".

Famille aventurière, si papa est smicard et maman érémiste, je préfère te prévenir que ça va pas le faire tout de suite: l'autre monde façon journaleux halluciné du "Nouvel Obs" coûte quand même "30.500 à 45.500 euros selon versions".

Donc, va falloir économiser un peu avant de céder à vos irrépressibles besoins de liberté, les pauvres.

Que ça vous serve d'ailleurs de leçon: fallait pas claquer vos économies chez "Lidl".

D'ici là, gueusaille, tu peux toujours lire la presse de "gauche": ça te fera un peu rêver.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu