Avertir le modérateur

28/04/2007

"Libé" S'Oublie

medium_laurent_joffrin.thumbnail.6.jpg

Ce matin, "Libération" promet à la Une, une "enquête" sur: "Médias: le système Sarkozy".

En fait d'investigation, qu'avons-nous là?

Une besogneuse et très sélective (avec au moins deux oublis trop gigantesques pour n'être pas volontaires) compilation d'informations mille fois révélées, d'où il ressort que Nicolas Sarkozy a des copains dans le grand capital, que les médias sont aux mains du grand capital, et que par voie de conséquence, Nicolas Sarkozy a des copains dans les médias.

"Libé" découvre, consterné, que Jean-Pierre E******** ne détesterait pas léchouiller les parties basses (et non le parti Baas) de Nicolas Sarkozy: je regrette pas d'avoir déboursé 1,20 euro, c'est pas tous les jours qu'on a pour le prix d'une baguette et demie des scoops aussi fumants.

Jugez: "Le candidat [UMP] jouit d'un formidable réseau de copains qui tiennent le haut du pavé dans les médias".

J'en ai parlé à ma fille de huit ans, qui est accro à Serge Halimi: "C'est vraiment des bouffons tragiques, ces gens de "Libé"".

A-t-elle diagnostiqué.

Vous comprenez maintenant pourquoi je suis tellement fier de mes enfants.

Si les journaleux de "Libé" avaient enquêté, au lieu de nous prendre pour des con(ne)s, ils auraient mis un peu moins d'une minute à retrouver la cultissime série de photos où leur ancien patron, Serge "Vive La Crise" July, embrasse comme du bon pain le (futur) chancelier Sarkozy - avant d'aller réciter chez Christine Ockrent le minable catéchisme des mules néo-libérales.

medium_image4.jpg


Si les journaleux de "Libé" avaient enquêté, ils auraient mis ensuite un peu moins de vingt secondes à retrouver la confession barbichue où leur nouveau boss, Laurent "Vive La Crise" Joffrin, admet crânement: "Oui, je tutoie le chancelier Sarkozy, je lui donne du ma couille long comme le bras, on rit ensemble et j'aime ça, putain, j'adore ça, rien que de t'en parler, tiens, j'ai comme un début d'émotion - et maintenant tu te casses, t'es gentil, faut que je finisse de corriger les épreuves du nouveau bouquin de Renaud Dély, "La gauche qui pue de la gueule"".

Si les investigateurs à 1,20 euro de "Libé" avaient fait le boulot, qui auraient-ils en somme découvert, voluptueusement lové au creux du "formidable réseau de copains" de Nicolas Sarkozy "dans les médias", comme un gros sybarite?

Barbiche!

Mais qu'est-ce que tu fais là?

Je te croyais occupé à fomenter pour "Libé" un quarantième plan de licenciements?

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu