Avertir le modérateur

06/05/2007

War On Terror (En Seine-Saint-Denis)

medium_crs-1.jpeg

Sentez comme ça pue.

Un camarade m'envoie un papier du "Monde"(.fr), qui bat des mains: "Plus de 3.000 policiers doivent être déployés dimanche 6 mai (...) dans la région parisienne et plus particulièrement à Paris et dans les trois départements de la petite couronne, la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne et les Hauts-de-Seine".

""Il n' y a pas de signes avant-coureurs ni de remontées d'informations alarmistes, mais nous sommes vigilants dans les banlieues et nous surveillons les mouvances radicales de l'extrême gauche", ont indiqué des sources policières".

Question du "Monde"(.fr): "Ca veut dire quoi, exactement, "surveiller les mouvances radicales d'extrême gauche?""

Naaaaan, je rigole.

Vous pensez bien que "Le Monde"(.fr) ne va pas embêter la police avec de si triviales interrogations, dans un papier en forme de communiqué policier.

"Le Monde"(.fr) préfère nous faire partager, pour la deuxième fois en deux jours, son admiration pour le dispositif mis en place pour saluer à sa juste valeur l'élection de Nicolas Sarkozy: "Dans la France entière, quelque 80 compagnies de gendarmes mobiles et de CRS (6.000 hommes), auxquelles s'ajoutent "les milliers" de policiers et gendarmes en uniforme ou des civils comme ceux des Renseignements généraux ou de la police judiciaire seront mobilisés".

C'est beau, hein, la France d'après?

Surtout quand ça commence avant...

Tous ces policiers...

Tous ces gendarmes...

Ils sont déjà des milliers...

(Regardez: y en a même qui sont en civil.)

Mais ce n'est pas encore assez, car "la crainte existe cependant que les résultats de l'élection ne donnent lieu à de "possibles débordements" dans la nuit".

De quel type, les débordements?

"Des sources policières ont évoqué la possible venue de bandes dans la capitale "pour s'amuser et dépouiller", ou le risque qu'une victoire du candidat UMP Nicolas Sarkozy "provoque des réactions de rejet" dans certains quartiers sensibles".

Autant dire que les bougn... La rac... Les classes dangereuses risquent de l'être ce soir plus que jamais, non seulement dans leurs réserves, cela encore serait tolérable et faciliterait la traque et l'élimination des meneurs, mais jusques au coeur de la capitale, où des bandes ethniques ravagées par le racisme anti-blanc vont déferler pour, horreur, "s'amuser".

Et "dépouiller".

Car pour le Noir et l'Arabe des cités, le jeu et la dépouille sont un seul même hobby.

Aussi, et "Le Monde"(.fr), qui est apparemment le nouveau klaxon des forces de l'ordre, s'en félicite, "le dispositif de sécurité sera "ajusté" en fonction des événements. Il faudra (...) que les policiers et les gendarmes soient "discrets, pour ne pas gâcher la fête, mais réactifs"".

Ne pas gâcher la fête...

L'enjeu, pour nos milliers de Touaregs, est donc élevé: il doivent être éventuellement capables de passer d'un banal DEFCON 5 (soirée tranquille en Seine-Saint-Denis) à DEFCON 1 (bombardement des positions avancées d'Al-Qaeda en Seine-Saint-Denis).

Pour les aider: "Certains quartiers de banlieue parisienne pourront, dimanche soir, faire l'objet d'une surveillance particulière, effectuée par un hélicoptère doté d'un puissant projecteur, d'une caméra thermique et d'équipements permettant de détecter mes mouvements."

Relisez ça.

Relisez-le encore.

Essayez d'imaginer à quoi peu ressembler le journaleux qui recopie ça sans tiquer.

N'essayez pas d'imaginer ce que sera la Sarkozie: elle est juste là, sous nos yeux, qui déjà se met en place...

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu