Avertir le modérateur

13/06/2007

Robin Des Lois

medium_290sarkozy_1.2.jpg


Sans déconner, vous trouvez pas qu'on a un grave air de famille, Errol Flynn et moi?

Non mais sérieusement, agadez:

medium_robinhood240906_477x700.jpg


Est-ce que je lui ressemble pas de façon hallucinante?

Non je demande, parce que finalement, je suis un peu le Robin des Bois de la France qui se lève tôt - pas vrai?

A ceci près, naturellement, que j'ai un peu modernisé le truc: je prends aux pauvres pour donner aux riches.

(J'y peux rien: j'ai le gène de la rupture.)

La hausse de cinq points de la TVA, par exemple: faut des nerfs d'acier, façon Robinoude, pour oser un truc pareil.

Qu'est-ce que j'ai dit aux smicards, pendant ma campagne?

Qu'ils allaient ENFIN pouvoir accomplir le rêve de toute leur vie: travailler plus pour gagner plus.

Mais sincèrement: vous ne pensiez tout de même pas que j'allais vraiment leur concéder une si gigantesque élévation de leur niveau de vie (de plusieurs dizaines d'euros par an), même pour faire plaisir à mes teupos du MEDEF?

Me dites pas que vous êtes con(ne)s au point d'y avoir cru?

Naaaaaan, m'sieurs-dames.

Le bon pauvre est celui qui le reste.

Mettons que le gars se fasse tous les mois quelque chose comme quatorze ou quinze euros supplémentaires, en heures sup détaxées: j'ai pas du tout l'intention de le laisser choper de mauvaises habitudes, genre, tiens, et si j'essayais d'acheter de la viande, pour voir quel goût ça a?

Donc: j'augmente la TVA.

Bim.

Et je récupère de la main droite ce que j'ai fait semblant de lâcher de la gauche.

Non parce que figurez-vous: j'ai quand même un gros mécénat fiscal à financer.

Ca me ferait quand même assez mal au cul, je vous le dis franchement, que mon copain Jean-Philippe soit obligé de continuer à se faire chier à Gstaad à cause de trois pouilleux.

Alors vous me direz: oui, mais pour l'instant, cette augmentation de la TVA est encore à l'état de projet.

Mais bougres de connards, réfléchissez, je vous en conjure: d'après vous, comment va se passer la discussion, avec un Parlement bleu horizon?

Fillon va se pointer, il va dire: "J'augmente la TVA".

Les "socialistes" vont répondre: "Pas question".

Fillon va leur demander: "Vous avez quelque chose contre une hausse de cinq points de la TVA?"

Les "socialistes" vont se récrier: "Pas du tout, ah ben foutre non, merde alors, ferait beau voir - mais faut quand même qu'on fasse un peu semblant, y a encore des tristes benêts qui pensent qu'on est de gauche".

Fillon: "Question réglée, au suivant, on se dépêche, siouplé".

Elle est pas belle, la vie?

Avouez?

(Oui, oui, je sais.

Vous allez aussi me dire que les gueux risquent de ronchonner, si je me fous trop ouvertement de leurs pauvres gueules.

Mais je vous signale que le shériff de Nottingham est mon ami, et qu'il a des gros tonfas.

Finalement, quand j'y réfléchis, je me verrais plutôt en Robin des Lois - inégalitaires (et sécuritaires): je sens qu'on n'a pas fini de se marrer.)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu