Avertir le modérateur

15/06/2007

L'UMP Contre La France Des Noirs, Des Arabes Et Des Cloportes (Et Des Pédés)

medium_medium_Sarko_VotezLenPenVariatio.15.jpg

Nicolas Sarkozy, dont le nom est synonyme d'extrême sincérité, l'avait, rappelez-vous, promis, juré, craché: le député homophobe Christian Vanneste ne serait pas réinvesti par l'UMP, pour ces législatives.

Promesse non tenue, évidemment: quand on braconne sur les terres du Pen, on se laisse pas emmerder par les récriminations hystériques d'une poignée de pédés hurleurs - ni, plus généralement, par les vapeurs de la racaille droits-de-l'hommiste.

Regardons attentivement ce qui se passe dans ce pays, depuis quelques jours: le nouveau régime tombe (définitivement) le masque, beaucoup plus rapidement (et brutalement) que prévu.

Je ne parle (même) pas de son projet d'augmenter la TVA - mais (surtout) pas le smic: ce n'est pas comme si nous découvrions soudain que la droite extrême s'est donné pour mission première de briser les reins des pauvres con(ne)s de pauvres.

Je parle de ces candidats hyper-décomplexés qui désormais vomissent à longs traits des haines trop longtemps contenues.

Voyez Jean-François Copeaux, traitant posément de "cloportes" ses adversaires politiques.

De quoi s'agit-ce?

Mon dico me dit que le cloporte est un "individu répugnant, servile"...

medium_medium_cope.jpg


Voyez aussi, et surtout, Sylvie Noachovitch, candidate UMP à Sarcelles.

Je n'avais jamais entendu parler de Sylvie Noachovitch.

Ce n'est qu'hier matin que j'ai découvert son existence, en lisant dans "Le Canard enchaîné" qu'elle avait lâché cette aimable saillie: "Moi, mon mari peut dormir tranquille. Dans ma circonscription, il n'y a que des Noirs et des Arabes, l'idée de coucher avec l'un d'eux me répugne".

Je crois me rappeler que Nicolas Sarkozy avait assez vigoureusement réagi aux déclarations (philosophiques) de Georges Frêche sur les nombreux Noirs de l'équipe de France de football.

Je crois me rappeler que Nicolas Sarkozy avait manifesté quelque étonnement, sur le thème: aaaaaah, mais c'est quand même bizarre que le Parti "socialiste" ne vire pas Frêche, après un tel "dérapage".

D'aucun(e)s avaient alors pensé, bien naïvement, que Nicolas Sarkozy était vraiment choqué par la saillie fréchique.

Ce n'était bien évidemment pas le cas: simplement, Nicolas Sarkozy aimerait que la "gauche" comprenne que l'homophobie et la xénophobie sont des valeurs de droite - et que la droite n'est pas (du tout) partageuse.

medium_medium_SarkoEtLeFeu.2.jpg

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu