Avertir le modérateur

22/06/2007

"Libé" Se Lance Dans Le Tri Sélectif Des Revendications

medium_medium_laurent_joffrin.2.jpg

"Libération" l'annonce à la Une, ce matin: "Dans une pétition, deux cents universitaires et intellectuels demandent à Nicolas Sarkozy de rebaptiser le ministère de Brice Hortefeux, dont la dénomination rompt avec "les traditions démocratiques de la République"".

(Il s'agit, vous l'aurez compris, du ministère de l'Immigration et de l'Identité nationale.)

A la page 2, "Libé" le répète: "Dans une pétition, huit historiens s'insurgent contre l'intitulé du portefeuille de Brice Hortefeux".

A la page 3, enfin, Laurent Joffrin passe une troisième couche, dans un éditorial de Laurent Joffrin: "Dans la France républicaine, le nom de ce ministère est un symbole nuisible".

Par conséquent: "Un gouvernement qui s'est justement ouvert, bien plus qu'un autre, aux "minorités visibles" aurait tout avantage à conserver dans ce domaine sa cohérence".

Ecrit le boss barbichu de "Libé" (qui ne peut décidément pas s'empêcher de lancer au passage de petits coups de langue sur Nicolas Sarkozy).

Joffrin ajoute, lyrique: "Il suffit de changer un mot. Un petit geste pour une grande cause..."

On lit tout ça, on se dit que c'est, dans le meilleur des cas, un peu court.

(Et dans le pire des cas, très con.)

Parce que franchement, si le seul problème que pose le ministère de Brice Hortefeux est celui de son appellation, les sans-papiers peuvent commencer à festoyer dans la joie et la bonne humeur.

On se dit que dans la vraie vie, le symbole nuisible, dans la France républicaine, c'est pas tant le nom de ce ministère, que ce ministère lui-même.

(N'en déplaise à Barbiche.)

On se dit, pour tout dire, que les signataires de cette pétition se sont pas trop foulés.

Or: si.

Quand on se penche sur leur appel, au lieu de s'en tenir à la présentation gentillette qu'en fait "Libé", on s'aperçoit qu'ils ne "protestent" pas seulement contre "la dénomination" du ministère de la honte, comme le rapporte "Libé", mais contre, aussi, "les pouvoirs" qui lui sont "dévolus".

Ils précisent même, de façon explicite, que: "Le décret du 31 mai 2007, qui définit les compétences de ce nouveau ministère, montre, de surcroît, que les effets institutionnels dépassent la seule question de sa dénomination" - puisque en effet "ce ministère, qui détient en priorité des pouvoirs de police et de contrôle, est aussi chargé de "promouvoir l'identité nationale" et de définir "une politique de la mémoire" dans le domaine de l'immigration", et "dispose d'une autorité complète et nouvelle sur l'asile politique et d'une autorité partagée sur une multitude d'adinistrations, y compris sur la "direction de la mémoire, du patrimoine et des archives" du ministère de la Défense".

Bien évidemment, c'est cela, qui fait froid dans le dos - bien plus encore qu'une dénomination qui n'est que le signe extérieur de cette vilenie.

Tu peux rebaptiser la maison Hortefeux ministère des Roudoudous roses, et la parfumer à l'Air Wick: si tu ne changes pas ses tristes prérogatives, ça restera une horreur.

Les pétitionnaires écrivent donc: "Nous protestons énergiquement contre la dénomination et les pouvoirs dévolus à ce ministère et demandons solennellement au président de la République de revenir à des choix plus conformes aux traditions démocratiques de la République française".

Et là, oui, on peut signer.

(www.upolin.org)

Mais, question: pourquoi les gens de "Libé" ont-ils choisi d'occulter, à la Une, et dans leur titraille, et dans l'édito du boss, la deuxième partie, essentielle, de cette revendication?

Pourquoi Laurent Joffrin écrit-il qu'"il suffit de changer un mot" pour que tout aille bien soudain - alors que ce n'est tout simplement pas vrai?

Alors que ce n'est pas du tout ce que demande la pétition?

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu