Avertir le modérateur

28/10/2007

Rue Soufflot

Imaginez ma surprise.

Je marche peinard dans Paris, je remonte la rue Soufflot, en me disant, putain, puuuuutain, qu'est-ce que ça caille, aujourd'hui.

Et d'un seul coup d'un seul, voilà que j'entends comme une espèce de lointain hurlement: "Hééééé... Hééééé... Hooooon... Heuuuuu... Hééééé... Haaaaa... Hèèèèè... Hèèèèè... Hiiiii..."

Un truc à vous glacer les sangs - genre grosse attaque de zombies sur le cinquième arrondissement.

Traumatisant.

Nonobstant, je réfrène mon envie de fuir à toutes jambes, je continue à cheminer en me disant que dans la vraie vie les morts-vivants n'existent pas, je traverse la rue Saint-Jacques, et je m'aperçois qu'au fur et à mesure que je m'approche du Panthéon, le hurlement se fait plus distinct.

"Fééééélons!

Renégaaaaats!

FMIiiiistes!"

(Je censure le reste, qui est véritablement affreux.)

Et là.

C'est comme si la foudre me tombait sur: je comprends ce que j'entends.

C'est Jaurès qui, hurlant sa rage, agonit du fond du tombeau les clowns à deux balles du Parti "socialiste"!

medium_jaures.jpg


Nooooom de Dieu: ça émeut.

Et d'un autre côté: comme on le comprend, Jaurès.

Parce que, franchement, ça doit pas être facile, facile, quand on s'appelle Jaurès, de se fader jour après jour les ignobles divagations de Pierre Moscovici, de Vincent Peillon, de François Hollande.

Sur le traité européen que Nicolas Sarkozy nous impose de force, Pierre Moscovici a, je le rappelle, posément déclaré: "La juste position de notre parti face au traité modificatif est, malgré tout, malgré les insuffisances du texte, malgré la suffisance de Nicolas Sarkozy, plutôt qu'une abstention constructive, un oui critique".

(Hhhhh...)

Vincent Peillon, de son côté, a théorisé que: "En tant que partisan du "non", la solution, c'est de dire "oui"".

(Hhhhh...)

François Hollande, enfin, a précisé hier, toute vergogne avalée, c'est le "Journal du Dimanche" qui le rapporte ce matin, que: "Les socialistes ne s'opposeraient pas à la ratification du nouveau traité" - ajoutant que lui-même "ne demanderait pas explicitement à Nicolas Sarkozy d'organiser un référendum sur la question".

(Hhhhh...)

Les "socialistes", je le rappelle, sont les hideux pitres qui depuis six longs mois, et sans désemparer jamais, règlent obstinément leur pas sur le pas (cadencé) de la droite haineuse et revancharde qui tient désormais le pays.

Quand Nicolas Sarkozy proclame qu'il faut "maîtriser les flux migratoires", les "socialistes" répondent qu'il faut, en effet.

Quand Nicolas Sarkozy proclame qu'il faut "réformer les retraites", les "socialistes" répondent que c'est nécessaire, en effet.

Quand Nicolas Sarkozy, nous impose l'Europe déréglementée, corrigeant par traité l'impudent NON d'il y a deux ans, les "socialistes", ivres de joie, battent frénétiquement des mains.

Foutre, qu'ils sont laids.

Notez s'il vous plaît que les mêmes vont d'ici peu sonner chez nous, à l'heure du laitier, pour quémander nos voix - car jamais la moindre pudeur ne les retient.

Notez qu'ils vont d'abord essayer de nous culpabiliser, genre, c'est grâce à vous, sales bâtards gauchistes, que Sarko a vaincu: n'aviez qu'à pas répéter que Ségolène est de droite.

Notez qu'ils vont, ensuite, une menterie chassant l'autre, essayer de nous faire oublier que depuis six longs mois ils règlent obstinément leur pas sur le pas de la droite haineuse et revancharde (qui désormais tient le pays) - et vont nous répéter sur tous les tons, leurs nez boutonneux s'allongeant, que tout-de-même-nous-à-"gauche"-on-n'est-pas-comme-la-droite-haineuse-et-revancharde-y-a-quand-même-de-grosses-différences...

(Car les "socialistes" osent tout: c'est même à ça qu'on les reconnaît.)

D'avance, j'en ai des nausées.

Hors de ma vue, tristes sires.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu