Avertir le modérateur

01/11/2007

Rachida Et Les "Racistes"

medium_rachida-dati.jpg

L'histoire du vrai-faux diplôme de Rachi2dati devient quand même très puante, quand la droite, fidèle à sa pratique d'un terrorisme intellectuel de gros niveau, la déplace, toute honte bue, sur le terrain du "racisme".

"Le Canard enchaîné" raconte ainsi, dans son édition d'hier, que: "La ministre a téléphoné au "Canard" pour expliquer que c'était en raison de ses origines que la presse s'intéressait à son parcours".

Lâchant "un torrent d'imprécations d'où il ressortait que "Le Canard" allait se faire le complice des pires racistes qui l'attaquent, notamment sur Internet".

Le boss de "L'Express", Christophe Barbier, cité ce matin par "Libération", confirme qu'il a de son côté subi "une "déferlante" de coups de fil de personnes mandatées par (Rachi2dati) pour "relayer des menaces incroyables"", du genre: "Je vais aller à la télévision dire que ("L'Express") est un journal raciste"...

Bien sûr, l'infatigable Franz-Olivier Giesbert, aka FOG, patron du "Point", en rajoute ce matin une couche, et stipule, dans l'un de ces burlesques éditoriaux dont il garde jalousement le secret, que la ministre, "avec (ses) quelques défauts, somme toute assez véniels★, (a) peut-être (...) contribué à provoquer" ce que FOG appelle, avec sa coutumière dignité, une ""chasse à la femme", arabe de surcroît"...

FOG ajoute, pour faire bonne mesure: "Autour d'elle, (...) règne comme un climat d'hystérie★★ qui en dit long sur un certain conservatisme franco-français qui n'aime les immigrés que s'ils sont confinés dans leurs banlieues et assistés, de préférence (...)".

(Voyez comme, au passage, mine de rien, FOG nous ressert la bonne vieille équation réactionnaire immigrés= banlieues= assistés...)

Rachi2dati (qui siège au flanc de Brice Hortefeux en conseil des ministres), victime du racisme?

Il suffit de l'écrire, et les pudeurs s'effacent.

Le procédé, il va de soi, n'est absolument pas nouveau: la droite qui rafle dans nos rues l'étranger n'hésite jamais, c'est même à ça qu'on la reconnaît, à instrumentaliser le "racisme", pour maquiller ses manquements.

De la même façon qu'elle assimile, par exemple, toute critique de l'administration Bush à de l'"antisémitisme", la droite veut maintenant marquer du sceau de l'infamie raciste les outrecuidant(e)s qui oseraient n'être pas d'accord avec Rachi2dati et ses chefs.

Ca porte un nom: c'est, répétons-le, du terrorisme intellectuel.

(Certes, assez minable, mais si révélateur d'un exceptionnel néant conceptuel...)

Evidemment, dans la vraie vie, la xénophobie, polymorphe, n'est pas exactement là où la droite essaie (vainement) de la débusquer.

Dans la vraie vie, on trouve toujours un des (courageux) penseurs de chevet de Nicolas Sarkozy pour considérer, par exemple, qu'il y a quand même beaucoup de nègres, sur nos terrains de foot - et dans ces cas-là, c'est amusant: "Le Point" s'empresse de nous raconter que ce n'est pas duuuuu tout du racisme.

Dans la vraie vie, et puisque nous sommes partis d'une "affaire" de vrai-faux document, voyez ce qui se passe, et que RMC nous apprend: "Un homme de 25 ans est tombé dans un guet apens à la préfecture de l'Essonne le 11 octobre. (...) Une première en France selon la Ligue des Droits de l'homme. (...) Ce Nigérian, marié à une française et vivant en région parisienne, a reçu le 5 octobre une convocation de la Préfecture mentionnant: "vous êtes prié de vous rendre en préfecture pour délivrance d'une autorisation provisoire de séjour". Mais une fois arrivé sur place, il a été en réalité arrêté, placé en centre de rétention puis renvoyé en Afrique. Il n'a jamais vu la couleur de son autorisation de séjour"...

Dans la vraie vie: "Ne nous voilons pas la face, une véritable xénophobie d'Etat s'installe dans notre pays" - comme le relèvent ce matin, dans une lumineuse tribune publiée par "Libé", Stéphane Hessel, Frédéric Tiberghien et Catherine Wihtol de Wenden, "membres du service social d'aide aux émigrants".

Mais dans la vraie vie, notez-le: ni Rachi2dati, ni FOG ne semblent sentir comme le fond de l'air pue le racisme.








★ Sluuuuurp!
★★ C'est le même Giesbert, que désole tant d'"hystérie", qui écrivait sur son blog, au mois de juin dernier: "Rachida Dati est en train de devenir un phénomène de presse et d’édition. Elle a déjà été deux fois de suite en couverture du « Point » et je suis sûr que nos chers confrères ne manqueront pas de nous suivre, dans les prochaines semaines. N’hésitez plus, camarades, on a ouvert la voie. Sept biographies sont en préparation sur le garde des Sceaux. Elle croule sous les demandes d’interviews". (Sluuuuurp!)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu