Avertir le modérateur

07/11/2007

Les Durs A Cuire

medium_john_wayne29.jpg


Nicolas Sarkozy, chef de l'Etat, et François Fillon, chef du gouvernement, aka Nico et Fanfan (✭), les nouveaux maîtres du pays, nous jouent depuis deux jours (et cependant que partout se multiplient de nouvelles grognes), sur le thème droitier (classique) du tu-fais-la-grève-tant-que-tu-veux-mais-tu-me-feras-jamais-plier, une scène qui rappelle assez, dans la burlesque rodomontade, les défis de basse intensité qui se lancent parfois dans les cours de récré, genre agade-comment-que-je-te-pisse-loin-devant.

Le message, il va de soi, est au fond celui que théorisa naguère la sinistre Margaret Thatcher, et qui se résume comme suit: tu es pauvre?

Tu vas morfler, morfler, morfler - puis, juste après?

Tu vas morfler.

Mais la forme est celle d'une accumulation de bravades qui m'ébahit, personnellement, pour ce qu'elle révèle de la psychologie du big boss et de son fidèle second: je commence vraiment à me demander si ces deux-là ne s'imaginent pas jouer dans un western où ils seraient Pat et Garrett - et nous, Billy the Kid.

Jugez plutôt.

François Fillon, hier ("Le Monde" le rapporte), lâche devant de bons amis de l'UMP, afin que de résumer "la ligne choisie par le gouvernement à la veille des mouvements sociaux de la mi-novembre", cette mâle réplique: "Attachez vos ceintures".

Genre, ça va tanguer velu, mais croyez-moi j'en ai maté de plus coriaces que François Chérèque.

Aussitôt Sarkozy "affiche sa fermeté devant les entrepreneurs franco-américains du French American Business Council" (ne riez pas), et proclame: "Il y aura des grèves, des manifestations, mais je tiendrai".

C'est hardi, mais ce n'est pas non plus complètement nouveau.

Il y a peu, rappelez-vous, Sarkozy avait déjà prévenu les cheminots: "La rue, elle (me) fera pas plier, parce qu'on est en démocratie" - et ça m'avait incommodé, parce que bon, ça me fait de la peine d'avoir à le rappeler à quelqu'un d'aussi versé dans la démocratie que Nicolas Sarkozy, mais dans la vraie vie, si.

Dans la vraie vie, la démocratie, veux-je dire, permet justement à "la rue" d'influer, si nécessaire, sur le cours de son gouvernement: c'est même à ça qu'on la reconnaît.

Quand le seul droit de "la rue" est de fermer son clapet, quand "la rue" ne fait jamais plier ses gouvernants, on appelle ça la Birmanie - pas la démocratie: et quant à moi j'aimerais assez qu'"on" ne l'oublie jamais.

Bref.

Sarkozy proclame qu'il "tiendra", et Fillon renchérit: "J'ai démontré dans le passé que je n'étais pas du genre à céder".

(Fillon ajoute: "Il y a de mauvaises habitudes qui ont été prises, des gouvernements qui cédaient en permanence devant un certain nombre de groupes de pression" - et là, bien sûr, Fillon se gausse.

Quand le (haut) personnage qui a inauguré son règne en confectionnant pour ses riches ami(e)s un paquet fiscal de jolies proportions et dont le souci constant est de complaire au MEDEF se met soudain à déplorer que d'aucun(e)s aient cédé à des groupes de pression, je vous le dis franchement: y a que deux possibilités.

Soit le gars est fou.

Soit le gars se gausse (et nous voit comme des neuneus oublieux).

Or, Fillon n'est pas fou: il se gausse, par conséquent.)

Nous avons là, si je résume, des gens qui, lorsqu'ils ne s'augmentent pas la rémunération de 178 %, distribuent libéralement des cadeaux à leurs supporteurs - mais qui dans le même temps somment la plèbe des "privilégiés" de se rationner un peu, et qui la préviennent: c'est nous qu'on pliera pas.

Il va de soi que si j'étais François Chérèque, je la jouerais comme eux, sur un mode okcorralesque, type ah ouais, ah c'est comme ça, ben tiens, agade voir un peu ma grève, générale et illimitée, agade comment que "la rue" gronde, agade comment que "la rue" aussi veut son augmentation de 178 %, agade comment que tout d'un coup t'es moins vaillant, Wyatt Earp.

Las: je ne suis pas (du tout) François Chérèque.




(✭) Private joke à balles cent qui ne devrait que peu faire marrer deux de mes potes.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu