Avertir le modérateur

19/11/2007

Fin De L'Etat De Grâce: "Le Monde" Fustige (Durement) Le Chef De L'Etat

c0f0c6830fdaf4d07689d2322d408e7c.jpg

Foutre.

Il semble qu'en effet, "l'état de grâce dont jouissait Nicolas Sarkozy depuis son élection il y a six mois est bel et bien terminé", comme disent les sondeurs.

J'en veux pour preuve, non tant l'effondrement de sa "cote de popularité" (comme disent aussi les sondeurs), que le très net changement de ton du "Monde".

On sait que le quotidien vespéral des marchés avait jusqu'à présent fait la choix de flatter le chef de l'Etat dans le sens de la "réforme", en des termes qui ont révolutionné l'histoire de la flagornerie.

Mais ce soir, tout change, et "Le Monde" fustige, dans un éditorial au vitriol comme oncques n'en vîmes depuis fort longtemps (attachez vos ceintures, ça bastonne sévère): "La concentration des pouvoirs au profit du président de la République, l'absence de dialogue avec l'opposition, la disqualification [par le régime] du mouvement étudiant".

Et bon, c'est vrai: ça fait plaisir, de voir que "Le Monde" se pose enfin en contre-pouvoir.

Nonobstant, une question se pose: d'où vient ce complet retournement?

D'où vient que, du jour au lendemain - ou en l'occurence, du samedi (soir) au lundi (soir), "Le Monde" passe, de la sorte, d'un affectueux soutien à "la volonté du gouvernement de réformer les régimes spéciaux de retraite" à cette brutale dénonciation des travers les plus voyants de Nicolas Sarkozy?

La réponse est d'une grande simplicité.

Quand "Le Monde" stigmatise "la concentration des pouvoirs au profit du président de la République", l'"absence de dialogue avec l'opposition", et "la disqualification du mouvement étudiant", ça ne s'adresse pas du tout à Nicolas Sarkozy, comme je l'ai d'abord cru (et vous aussi, n'est-ce pas?)

Ca s'adresse à Hugo Chavez, contre qui "Le Monde" mène, depuis maintenant huit siècles, une espèce de croisade hallucinée - guettant obsessivement ses moindres écarts, et attendant le jour où, tombant le masque, le président vénézuélien, aka l'Affreux Caudillo, s'augmentera le salaire de (presque) 210 %.

991a55e4c1065708d1aa9ffc552ebc14.jpeg

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu