Avertir le modérateur

26/11/2007

Bernard Et Kouchner

Nous avons, semble-t-il, deux ministres des Affaires étrangères.

Bernard, qui est plutôt sympa.

4ca47afbaf5c210ca9d3b433edaf8aa3.jpg


Et Kouchner, qui est moins régulièrement rigolo.

43df173725b422d7e86e45e20dfcef2f.jpg


C'est Bernard, par exemple, qui déplorait naguère que Nicolas Sarkozy "n'éprouve aucune honte à pêcher dans les eaux de l'extrême droite" (1).

Mais c'est Kouchner qui acceptait, peu de temps après, d'entrer au gouvernement du même Nicolas Sarkozy.

Et si tu prends le cas (difficile) de la Chine populaire, ce dualisme n'est pas moins étonnant.

Ainsi, Bernard, en 1994, reprochait (vertement) à Edouard Balladur d'avoir, je cite: "Abîmé le prestige de la patrie des droits de l'homme en se ruant en Chine pour une promesse de contrat" (2).

Mais voilà qu'aujourd'hui (et alors même que les droits de l'homme, là-bas, n'ont pas vraiment progressé, n'est-ce pas), Kouchner "ne voit pas pourquoi il ne faudrait pas signer de contrats avec Pékin" (3).

La diplomatie, au fond, et si je comprends bien, c'est comme les montagnes russes: ça monte et ça descend, et faut pas craindre les vertiges.




(1) "Marianne", 25 août 2007.
(2) "Marianne", 24 novembre 2007.
(3) Nouvelobs.com, 26 novembre 2007.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu