Avertir le modérateur

22/12/2007

"Badiou Compte Encore Parmi Ce Qu'Il Nous Reste De Plus Lucide"

cc7ab3418b052a7bcbe59814b57d2ec1.jpg


Alain Badiou (1): "Il y a en France une tradition particulière qui est l'exact symétrique de la France universelle des Lumières et des droits de l'homme. Face à la Révolution de 1789, aux mouvements ouvriers du XIXe siècle, au Front populaire, à la Résistance et à Mai 68, il existe un autre courant, droitier et conservateur, qui combine un certain nombre de traits. Ses aspects sont connus: présenter comme révolutionnaire une politique réactionnaire; valoriser les modèles étrangers en laissant croire que la France est en retard; désigner une minorité comme suspecte et proposer son contrôle et sa répression de manière énergique; enfin, montrer dans le passé un événement mauvais avec lequel il faut en finir. Mai 68 dans le cas de Sarkozy, le Front populaire pour Pétain. Cette tradition remonte en réalité à 1815, au moment où ceux qui avaient fui le pays à la Révolution sont revenus avec l'idée de la Contre-Révolution. Il existe depuis dans notre pays un conservatisme particulier qui apparaît régulièrement dans les moments de changements qui inquiètent. (...) J'appelle "pétainisme" ce courant dont le lien avec le sarkozysme est à mes yeux évident. (C'est un peu provocateur) et c'est voulu ainsi. Sarkozy est aussi l'homme d'une minorité revancharde qui instrumentalise la peur pour son intérêt. On a des indices de cette revanche: une droite enfin décomplexée clamant que c'est très bien d'être riche et considérant que ce qu'il y a à dire aux pauvres, c'est qu'ils travaillent plus pour l'être moins".

Alain Brossat (2): "Pour peu que l'on fasse abstraction de son insupportable séquelle d'adulateurs et de sa monomanie platonicienne appliquée notamment à la Révolution culturelle, Badiou compte encore parmi ce qu'il nous reste de plus lucide".




(1) Dans "Le Parisien" (!) de ce matin.
(2) "Politis" publie cette semaine un irrésistible pamphlet d'Alain Brossat: "Bouffon Imperator. Les Cent (premiers, hélas) Jours du Bouffon Morbide". Et tu vas, d'urgence, te le procurer. Ca va te coûter 3,50 euros, mais crois-moi: tu ne vas pas (du tout) les regretter.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu