Avertir le modérateur

16/01/2008

On Dirait Du (Philippe) Val (Dans Le Texte)

c7046e04a18a4a207984bcf8f7273ceb.jpg


"Charlie Hebdo", ce matin.

Le taulier, Philippe Val, dans l'un de ses fameux éditos (que Laurence Parisot trouve si follement humoristiques), s'énerve (très fort).

Pourquoi?

Parce que "le président de la République", Nicolas Sarkozy, l'autre jour, pendant sa conférence de presse, "répond un tissu d'absurdités et d'à-peu-près aux journalistes".

Or: que font ces journalistes, à ce moment-là?

Ils "ne relèvent même pas"!

Et ça, tu vois, du point de vue de Philippe Val, c'est franchement pas bien, parce que les journalistes "sont" quand même "censés faire partie de la tribu, désormais affeusement minoritaire, des éduqués".

(Si tu répètes plusieurs fois ces trois mots, journaliste, minoritaire, éduqués?

Tu vas pouffer.)

Philippe Val, qui a du métier, donne à son lectorat "quelques exemples" de cette affligeante réalité, où des gens bien "éduqués" (à la différence de ton poissonnier) s'aplatissent devant le petit chef de l'Etat français.

Il souligne ainsi: "Heureusement que Florence Muracciole", pendant cette conférence de presse, "a posé la question sur le renvoi des étrangers".

(Elle a sauvé l'honneur des minoritaires éduqués!)

Pour le cas où tu ne le saurais pas: Florence Muracciole travaille au "Journal du Dimanche" (propriété d'Arnostradamus Lagardère, "frère" (auto)proclamé de Nicolas Sarkozy), où elle consacre à Nicolas Sarkozy des articles dont tu peux dire beaucoup de choses, mais pas (du tout) qu'ils brille(rai)ent par leur férocité.

"Heureusement" que Philippe Val est là pour nous suggérer que les salariés d'Arnostradamus Lagardère, frère (auto)proclamé de Nicolas Sarkozy, posent à Nicolas Sarkozy des questions incroyablement subversives.

Et donc (c'est toujours Philippe Val qui raconte), Florence Muracciole "a posé la question sur le renvoi des étrangers".

Or: Nicolas Sarkozy lui a "répondu une connerie".

(Sarkozy, connerie: comment qu'il envoie le bois, le Val!)

Qu'est-ce qu'il a répondu, comme connerie, le chef?

Il a répondu: "Vous voulez qu'ils viennent manger chez vous", les étrangers, mâme Florence Muracciole?

Commentaire de Philippe Val: "On dirait du Le Pen dans le texte".

Jusque là, tout va bien.

C'est juste après que ça part sévère en sucette, quand Philippe Val ajoute: "Personne ne nie qu'il faille reconduire certaines personnes à la frontière".

(Hhhhh...)

C'est, bien sûr, un gigantesque mensonge: dans la vraie vie, t'as plein, plein de gens qui nient assez volontiers, avec un farouche enthousiasme, qu'il faille reconduire certaines personnes à la frontière.

(Des gauchistes fous, naturellement.)

Mais surtout: on dirait du Sarkozy (ou du Hortefeux) dans le texte.

(Ou du "socialiste", en effet.)

Donc, si je te résume le truc: Philippe Val, sous couvert de fustiger Nicolas Sarkozy, met son pas dans le sien, et entonne avec lui, et à pleins poumons, l'air traditionnel du aaaaah-ben-oui-mâme-Chabot-mais-on-a-quand-même-le-droit-de-choisir-qui-on-invite-ou-si-la-bien-pensance-fait-encore-des-ravages?

Variante: "Vous voulez qu'ils viennent" tous "chez vous", mâme Chabot?

Finalement, t'as vu: ça ressemble assez à du Le Pen (en mieux éduqué) dans le texte.

Philippe Val s'en justifie: "Lorsqu'on expulse des personnes qui travaillent, qui vivent et qui ont une famille en France, les gens qui aiment le droit républicain ont honte".

Deuxième bobard, en moins d'une minute: le gars est carrément très fort.

Parce que dans la vraie vie, comme tu sais, on est quand même quelques un-e-s à ne pas aimer, tout court, qu'on expulse des gens qui vivent en France, qui ont en somme trouvé en France une patrie - même si ces gens n'ont pas de travail, même si ces gens n'ont pas non plus de famille.

Travail, famille, patrie, comme critères définitifs d'une intégration réussie?

On dirait du Val dans le texte.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu