Avertir le modérateur

29/02/2008

Ces Foutus Radars Sont Vraiment Défaillants

556cbce5e012fc7dbe6ed728e28f6b2e.jpg

Le 8 novembre 2006, à Beit Hanoun (Gaza).

Dix-neuf civils palestiniens sont tués par la glorieuse armée israélienne.

(Cette glorieuse armée, tu sais, qui hache régulièrement de la victime collatérale.)

Dix-neuf civils, dont cinq femmes, et huit enfants.

Un score honorable.

Quand une armée régulière abat, comme ça, dix-neuf civils, ça porte un nom.

C'est un massacre.

Sauf dans la glorieuse armée israélienne, où Avichaï Mendblit, procureur militaire, considère qu'il s'agit d'un (banal) "incident".

Avichaï Mendblit explique, posément, qu'il n'est "pas nécessaire de diligenter une enquête de la police militaire" sur la tuerie de Beit Hanoun, "et qu'"aucune action légale ne sera engagée contre un quelconque responsable militaire en ce qui concerne cet incident", car cette immonde boucherie n'était pas "intentionnelle", mais due, précise-t-il, à "une rare et grave défaillance technique du système de radar de l'artillerie" (1).

Pour les tueurs, c'est plutôt une excellente nouvelle.

Et en même temps, faut bien reconnaître que si la glorieuse armée israélienne devait traduire en justice tous les courageux soldats qui tuent des enfants (et autres civils) palestiniens (ou éventuellement libanais), ses tribunaux seraient vite engorgés.

Rien que ces derniers jours: "En quarante-huit heures, 33 Palestiniens ont été tués (...) dans la bande de Gaza et à Naplouse" (2).

Dont, naturellement, six enfants.

"Quatre d'entre eux, âgés de 7 et 12 ans, ont péri à Jabaliya, dans le nord de la bande de Gaza, fauchés par les éclats d'un missile alors qu'ils jouaient au football. La veille, un bébé de six mois et un enfant de 12 ans figuraient parmi les victimes collatérales d'un raid. Enfin, une jeune Egyptienne est morte après avoir reçu une balle dans la tête alors qu'elle se trouvait en territoire égyptien, près de Kerem Shalom. Le tir provenait d'Israël".

Un score honorable.

Aujourd'hui, petite journée: il n'y a eu que "deux enfants" palestiniens "âgés de cinq et six ans" de "blessés".

Puis "un autre enfant âgé de 12 ans (...) blessé peu après" (3).

Bilan des huit dernières semaines: 146 Palestiniens abattus, parmi qui "42 (...) civils", parmi qui "onze (...) mineurs" (4).

Ca fait, depuis le début de l'année, beaucoup d'incidents, hein?

Je veux dire: ces foutus radars sont vraiment défaillants...







(1) NouvelObs.com.
(2) "Le Monde".
(3) NouvelObs.com
(4) "Le Monde".

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu