Avertir le modérateur

18/03/2008

Joe's Not Dead

De passage à بغداد (Bagdad).

(Ainsi qu'il sied, une fois l'an, aux tueurs étatsuniens d'Irakiens collatéraux - qui toutes les douze années les massacrent sur une échelle industrielle.)

Dick Cheney, vice-président américain.

Dont le faciès d'ecclésiastique enamouré justifierait que l'on succombât, éventuellement, au délit du même nom.

83d7320d9c4340b68abfbd9fe3258ef1.jpg


Dick Cheney, disais-je, a déclaré - du ton qu'adopte, aux soirs de grosse marave électorale, l'excellent Jean-François Copeaux (celui même qui nous fit la burlesque promesse d'"arrêter la langue de bois") pour nous annoncer que, non, le votant n'a pas (du tout) souhaité sanctionner l'UMP en lui administrant une branlée d'anthologie, merci de ne pas interpréter.

Dick Cheney a déclaré que la guerre d'Irak (on parle ici des tueries chirurgicales d'il y a cinq ans) a été "couronnée de succès".

(NouvelObs.com rappelle, non sans quelque mesquinerie, que juste après cette crâne proclamation: "Un attentat suicide commis par une femme a fait 40 morts et 71 blessés à Kerbala", cependant que "d'autres attentats ont fait quatre morts et 13 blessés à Bagdad".)

Ce triomphalisme officiel n'est certes pas nouveau (plus près de nous, le bloc-noteur vendredique du "Figaro", prédicateur old school, considère lui que son ami le Yankee a gagné en Irak une belle victoire): il confirme que décidément, la droite ultra n'en finit plus d'adapter la réalité à ses pulsions propagandaires - exactement comme faisait jadis le râpeux Joe Staline.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu